Débourrage et attitude

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1882 vues - 18 réponses - 1 j'aime - 9 abonnés

Mhureau

Membre d'honneur

Trust : 484  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1487
Débourrage et attitude
Posté le 27/06/2020 à 10h41

Bonjour,
Voilà que je me pose une grande question, je pratique un premier débourrage progressif acceptations du cavalier au 3 allures et sortie en extérieurs seul ou accompagné à 3 ans, 3 ans et demi, je laisse ensuite de manière plus tranquille la croissance faire. Plutôt orienté dressage que saut d'obstacle, je vois des 3 ans en place alors que les miens je les laisse plus ouvert devant et muscle en ligne droite si je puis dire.

Seulement voilà, selon votre expérience quand intervient la mise en place chez le jeune, est ce moi qui demande cela "trop tard ?" est ce un manque d'expérience de ma part de ne pas l'intègre dès le début ? Autant longé intègre tranquillement celle ci avec ma décontraction, autant monté ce que je veux surtout c'est la capacité à garder un rythme et à être bien droit.

J'aimerais vos retours d'expériences, pour le coup j'ai des 3 ans top mental avec mon approche, au bout de 6 à 8 séances de 15 minutes les sorties en extérieurs ce passe sans encombre et elles sont limite assurance vie. (enfin on garde toujours à l'esprit que c'est des jeunes bien sûre et qu'on est pas à l'abri d'un truc qui fait peur).

Voilà, je me questionne et j'aimerais donc vos retours.

Bymathilde

Membre d'honneur
   

Trust : 73  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2800
0 j'aime    
Débourrage et attitude
Posté le 02/07/2020 à 12h09


mhureau a écrit le 27/06/2020 à 13h15:
@bymathilde d'accord donc en terme d'idée, je vois les choses de la même manière par rapport à l'approche de l'attitude.

J'avoue que je m'adapte beaucoup au cheval question embouchure, Heaven travail en sidepull et ça lui va vraiment, mais je vais réintégré le mors (on l'a fait une fois alors qu'elle m'avait déjà eu, elle a pas été contente du passage du side au mors),mais ça viendra. Havana, travail vraiment top avec le mors et a une attitude naturelle mieux orienté (après Heaven est en grosse croissance donc je pense que ça en est responsable aussi) elle est très décontracter avec et mousse déjà.

Galista est la plus vieille, 4 ans cette année, elle est aussi plutôt pas trop mal orienté naturellement monté mais ce n'est pas lié à une obligation. Question mors soit double brisure, soit aiguille

Du coup, si tu avais pu le débourré à 3, comme tu l'avais pensé au début, penses tu que tu aurais commencé la mise en place à 5 ans ?


PArdon du temps de réponse

JE ne pense pas
Les autres chevaux (même schéma, PRE, a débourrer aux écuries) qui ont été débuté plus tot n'ont pas avancé plus vite que le mien et à l'heure actuelle on en est au même stade,enfin pour ceux qui travaillent régulièrement.
En fait
3 ont été débourré à 3,5ans/4ans, dans ceux là un seul est au même stade que le mien, 1 a été arrêté pour une grosse entorse du jarret, et 1 n'est que peu monter par sa proprio, donc les 2 derniers sont toujours au mors à levier.
1 autre du même age n'a pas été débourré chez nous et lui y a carrément eu une grosse régression avec de la rétivité: lançades, cabrés, tout ça du à un mauvais début de travail, un cheval qui a été embêté très vite, trop tot et trop fort, il a été un peu compliqué à reprendre mais RAS maintenant

Donc je pense pas que ça soit pertinent de les monter trop vite
Le mien (et les 3 autres débourrés à l'écurie) ont été pas mal travailler à pieds avant leur débourrage sous la selle: beaucoup de longe et d'extérieur à pieds.

Après je t'ai écrit la version très rapide en passant sur les soucis rencontrés
Par exemple tous ont rongé leurs renes ou les branches du mors
3 sur 5 ont été extrêmement mous au début
Je pense que débuter en sans mors c'est pas une super idée quand on veut intégrer le mors après
Chez moi c'est plus: on les habitue de suite à ce que va être leur vie donc hop selle et embouchure d'office. Le risque étant qu'après tu es tjs des phases dégradés dès que tu intègre un nouvel élément (dans ton cas passer du side au mors)

En tout cas on n'a jamais cherché l'attitude sur aucun d'entre eux jusqu'à maintenant

La différence avec spaghett c'est qu'on (on = les cavaliers de mon écurie ) ne cherche pas de poids, jamais, jamais, jamais
L'activité et la participation du cheval amène à cette attitude qui lui est expliqué: j'appuie sur la base de l'encolure, tu cède, je te félciité en arrêtant, tu y trouve du confort mais en même temps j'accepte que tu ne puisse pas tenir 30min comme ça et je me contente de 3min



mhureau pour ta dernière intervention, je rejoins Flakis est ce que c'est bon/bien pour les chevaux ?
clairement pas
chacun voit midi à sa porte, je ne rentre pas dans "tel cheval est mieux fait donc se met en place plus facilement"
un cheval ça se travail comme il est....
5 PRE chez moi, tous du même âge, 5 morphologies différentes et pourtant la ligne de conduite est la même, leurs réactions en étant différentes sont semblables
exemple: Ils ont tous fuit le début du travail, sauf que 1 courait comme un dératé voir se mettait en défense, 1 était hyper susceptible et 3 étaient mous.

Maev-ghost

Membre d'honneur
    

Trust : 1831  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3211
1 j'aime    
Débourrage et attitude
Posté le 02/07/2020 à 20h35

J'ai fais une dizaine de debourrages cette année et l'attitude dépend vraiment du cheval.
J'en ai eu un qui se mettait déjà sur la main des ses premiers galops monté.

Puis j'en ai d'autres qui sont complètement raides, se mettent naturellement vers le haut.

Généralement les 2 premiers mois on cherche la mise en avant. Bon cette année, j'ai eu que des poulains sanguins qui avançaient trop donc on cherchait plus l'organisation, le contrôle. Puis la direction et la rectitude.

Là, à 4 ans on cherche pas du tout une attitude de mise en main mais on souhaite tout de même que les poulains commencent à descendre. Donc on cherche l'extension d'encolure, tout simplement.
Ils comprennent assez vite le fait de descendre le bout du nez. Cela améliore leur équilibre car ils doivent se tenir un peu pour pas trébucher.
Une fois ça acquis, généralement ils viennent se remonter et se mettre dans une attitude plus classique quasi tout seul.

Là mes 4 ans en sont à 6 mois de débourrage environ : ils évoluent dans un bon équilibre, dans une attitude assez stable vers le bas et commence à être symétrique sur les rênes.
Ils manquent encore de souplesse latéral et de rectitude, mais ça viendra avec le temps

Édité par maev-ghost le 03-07-2020 à 13h24



Wylmite

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 47
0 j'aime    
Débourrage et attitude
Posté le 14/09/2020 à 11h46

Je pense que cette vidéo (certes longue ^^) peut être intéressante et aborde rapidement le sujet :

https://www.youtube.com/watch?v=6RlDJyjjwj4&ab_channel=IENA-Institut%C3%89questreNationalAvenches

il me semble qu'il aborde le travail monté vers 50 min/1h. Il dit bien que c'est l'impulsion d'abord mais qu'il faut travailler en parallèle l'attitude du cheval afin de ne pas le "détruire". Un cheval dans l'impulsion et en main est un cheval qui est dans l'attitude adéquate pour porter le cavalier sans se faire mal :)
Page(s) : 1 2
Débourrage et attitude
 Répondre au sujet