Aller en concours seule

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
1610 vues - 42 réponses - 0 j'aime - 6 abonnés

Eldraagl

Novice

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
Aller en concours seule
Posté le 15/09/2020 à 18h20

Hello !
J'ai quelques questions donc je vous expose mon "problème".
Je suis jeune propriétaire (j'ai 14 ans, mon galop 5, niveau 6 et j'ai mon poney depuis maintenant plus d'un an) et après avoir fait une saison, certes courte a cause de l'épidémie, dans un club qui ne nous convenais pas, nous venons d'engager notre premier concours sous le nom de l'élevage de mon poney ... SAUF que la propriétaire et donc ma coach habite a 5h de chez moi et ne sera donc pas la pour tous nos concours de l'année sauf Lamotte bien évidemment.
Alors j'ai donc quelques questions:
- Pensez vous que si je demande a une coach de suivre la détente avec elle cela paraitra déplacé ?
- Pareil si je lui demande si je peux passer sur les barres juste après ses cavaliers a la détente ?
- Si cela parait déplacé ou qu'elle n'accepte pas, mes parents pourront il entrer sur l détente et la reco afin de faire le travail d'un coach (sans me donner les conseils aha)?

Si vous avez d'autres idées qui pourraient m'aider a préparer ce concours seule au mieux je suis preneuse, pareil si d'autres personnes ont fait cette expérience !
merciii

Eldraagl

Novice

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
0 j'aime    
Aller en concours seule
Posté le 16/09/2020 à 15h02

ender
sauf que mon poney est au pré et a du foin ;) non je rigole j'ai compris. Ca n'a jamais choqué aucun de mes coachs et ça ne me choque pas non plus ( c'est peu être pas normal mais je l'assume)
Apres bien evidemment que sur des epreuves a plus d'1m ou ou je lui demande de forcer je ne vais pas faire 3 tours mais 3 tours sans le presser, avec des belles courbes et sans demander d'options je ne vois pas ce que ça change d'une seance normale

Eldraagl

Novice

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
0 j'aime    
Aller en concours seule
Posté le 16/09/2020 à 15h04

expar
merci pour ton temoignage, mes parents sont ok pour gerer les barres et la reco ;)

Annerobert

Membre ELITE Or

Trust : 295  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9287
2 j'aime    
Aller en concours seule
Posté le 16/09/2020 à 15h07


eldraagl a écrit le 16/09/2020 à 14h19:
@b3l3tt3

les poneys de club font bien 3 tours sur la même épreuve souvent donc je ne vois pas pourquoi ça choquerai sur un poney de proprio et pas sur un poney de club

Tout simplement parce que la gestion n'est pas la même: un poney de club doit être rentable. Dans le cas d'un poney de propriétaire, on cherche plutôt un objectif à long terme, une progression. 3 tour, rien de mieux pour essorer un poney et le dégoûter des concours. ans compter le côté affectif qu'il peut y avoir.
Dans la gestion à long termes, pour les mêmes raison, on cherche plutôt un encadrement à 16 euros pour rectifier les erreurs au fur et à mesure, éviter de planter le poney. Parce qu'après, quand on arrive à une impasse, qu'il faut soit payer une pension travail pour déplanter le poney (et il en restera toujours une trace), ou racheter un poney parce que l'autre est devenu rétif (quelque fois au point d'en devenir dangereux), là ça coûte encore bien plus cher que les 16+16+16 (euh, ben non même pas parce qu'il va sans doute conseiller de ne faire que 2 voir 1 tour donc ça économisera un engagement de plus) du coach par concours.

Ender

Membre VIP
 

Trust : 448  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4294
0 j'aime    
Aller en concours seule
Posté le 16/09/2020 à 15h09


eldraagl a écrit le 16/09/2020 à 15h02:
@ender
sauf que mon poney est au pré et a du foin ;) non je rigole j'ai compris. Ca n'a jamais choqué aucun de mes coachs et ça ne me choque pas non plus ( c'est peu être pas normal mais je l'assume)
Apres bien evidemment que sur des epreuves a plus d'1m ou ou je lui demande de forcer je ne vais pas faire 3 tours mais 3 tours sans le presser, avec des belles courbes et sans demander d'options je ne vois pas ce que ça change d'une seance normale


Après, tu fais bien ce que tu veux ! Mais dire "je fais ça car ailleurs, on fait de même" sans se poser les bonnes questions, c'est très dommage.

Je pense qu'étant propriétaire, on a largement le pouvoir de décision sur le bien être de notre cheval.

Et dans tout les cas, faire 3 tours dans la même journée, je ne vois vraiment pas ce que ça apporte. Généralement, on prévoit de faire une épreuve plus basse avant une autre plus importante.

Annerobert

Membre ELITE Or

Trust : 295  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9287
0 j'aime    
Aller en concours seule
Posté le 16/09/2020 à 15h27

expar Faire un concours seule comme ta copine, ça se fait sans problème, mais là il semblerais que la jeune fille ne soit encadrée ni à la maison ni en concours, la donne n'est pas la même.
Compte tenu de l'objectif (Lamotte), qui coûte un bras d'ailleurs, je ne comprendrais jamais la priorité donné à une dépense énorme qu'est Lamotte sur une progression d'un poney et d'un cavalier sur plus de temps.

Expar

Membre ELITE Or

Trust : 223  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9434
4 j'aime    
Aller en concours seule
Posté le 16/09/2020 à 15h46

annerobert

J'ai bien dit que la détente, c'est le bord***.
Donc une fois qu'un parent aura risqué sa vie dans le paddock, et vu de près le truc, je crois que les 16€/détente vaudront le coup.

De toute manière, eldraagl veut juste faire de la figuration à Lamotte comme beaucoup de participants. Aucun objectif de progression pour l'année.
D'où le fait de vouloir faire 3 tours/concours, sans prendre de cours durant l'année, sans coach, bref, à la one again.
Ensuite, accident, plantage de poney, etc, ça ne semble pas faire partie des possibilités pour eldraagl. C'est connu, ça n'arrive qu'aux autres et un niveau G5/6 en sait plus que des G7 confirmés et expérimentés.

eldraagl
Autre expérience. Une cavalière de ton âge et d'un niveau équivalent, qui avait aussi son propre poney et l'adorait vraiment. Elle a fait une séance de saut toute seule, résultat : tendinite. Poney arrêté pour la saison, entre soin, repos et remise en route. Par la suite, elle a toujours sauté encadrée.

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 382  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12836
2 j'aime    
Aller en concours seule
Posté le 16/09/2020 à 23h11

Si tout va bien avec le poney, je ne vois pas l'intérêt de faire 3 tours pour prendre les boulevards et faire son petit truc, trois fois. Faire 3 tours type prépa, quel intérêt ??!

Alors je ne dis pas qu'il faut faire la course à l'échalote, et bien sûr qu'il y a des moments dans la saison où il faut faire des tours de travail, mais je ne vois pas l'intérêt de faire 3 tours comme ça le même jour.

Si ça roule avec ce poney, à la limite faire une première épreuve pour le mettre dedans, le familiariser avec la piste, lui montrer les obstacles, avant de faire la "vraie" épreuve, pourquoi pas ?

Et 3 tours le même jour je trouve ça beaucoup aussi. Alors oui les poneys de club le font, est ce que c'est bien pour autant ? Non...

Je ne sais pas quel âge à ton poney, mais si tu veux en profiter pendant des années, et qu'il soit encore frais, dispo, content de faire du concours, ben il vaut mieux sortir moins, mais mieux. Donc faire moins de tours, faire des tours "utiles" (soit des tours de travail parce qu'il y a un point à bosser en concours, soit un tour où tu essayes de te classer, ça ne veut pas dire monter n'importe comment, mais jouer les options etc.. ) , se faire encadrer pour que les erreurs faites servent à quelque chose, bien sélectionner les terrains etc etc

Lerya

Initié
 

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 177
1 j'aime    
Aller en concours seule
Posté le 17/09/2020 à 09h28

En fait le problème global ici c'est que tu en es à un stade de ton équitation qu'on a tous traversé aux environ du galop 5-6. Tu as suffisamment d'expérience pour avoir l'impression que tu sais, que tu peux faire seule, que tu prends les bonnes décisions pour ton poney. Mais insuffisamment pour te rendre compte que tu n'es pas encore assez expérimentée pour prendre ce type de décision et que cela va vous mettre en péril à long terme. Quand on arrive au niveau galop 7 (vrai galop 7), on s'aperçoit à quel point on ne sait rien et à quel point c'est indispensable d'être encadrée par des gens expérimentés.

Typiquement, tu penses que parce que tu as fait 10 concours avec ton poney tu sais gérer une détente, alors que 10 concours c'est rien. Tu penses que c'est OK de pas avoir de coach en concours alors que ceux qui sortent sérieusement en concours en ont la plupart du temps. Tu penses que c'est OK de faire 3 tours alors que c'est une logique de club qui court après les sous et qui use les chevaux. Tu penses que c'est facultatif d'avoir quelqu'un qui te fait faire ta reco. Tu penses que payer un enseignant ça fait mal au c**, comme si c'était une dépense inutile.

Ce n'est pas ta faute, c'est simplement que tu n'as pas assez de vécu équestre pour te rendre compte de cela. C'est pour cela qu'il est indispensable d'avoir un pro avec toi.
Beaucoup d'entre nous en sont passés par là (moi y compris !), mais je t'assure qu'à l'arrivée c'est pas terrible.

Ma coach me racontait, elle a une de ses clientes qui est sortie jusqu'en amateur 1/élite en CCE, elle fait des concours seule depuis des années. Elle me disait que non seulement la fille n'avait pas de super résultats mais en terme de technique c'était vraiment la cata, qu'elle avait pris des habitudes dangereuses. Que si c'était elle, elle ne l'aurait jamais laissée partir sur ce niveau d'épreuve. Donc ce n'est pas parce qu'on est capables de ne pas être éliminée, qu'on sait faire et qu'on fait bien...

Anecdote

Membre d'honneur
 

Trust : 145  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1745
0 j'aime    
Aller en concours seule
Posté le 17/09/2020 à 10h02


Citation :
Quand on arrive au niveau galop 7 (vrai galop 7), on s'aperçoit à quel point on ne sait rien et à quel point c'est indispensable d'être encadrée par des gens expérimentés.



Quand j’ai eu mon galop 7 (à 14 piges et avec un cavalier pro olympique) on m’a dit : « félicitations tu viens juste de commencer à apprendre à monter » !
Je le répéterai jamais assez sur ce forum : un G7 correspond au début de l’apprentissage. On a assez d’indépendance des aides et assez de compréhension pour commencer à piger ce que le coach nous dit. Entre l’obtention de mon G7 et aujourd’hui, il s’est écoulé plus de 10 années. J’ai eu d’autres chevaux et d’autres cavalier pro. Aujourd’hui je commence à me dire « autonome » et encore... J’ai toujours besoin d’un coup de pieds aux fesses chaque semaine par mon cavalier. Pourtant je suis loin d’être une brèle à cheval hein...
Je me demande bien comment à ton niveau on peut se déclarer autonome et gérer seul... C’est bien la preuve que tu as encore besoin d’être accompagnée

Le coach en concours ne fait pas que te dire de mettre des jambes ou d’attendre ta barre. Il gère aussi, sans que tu le vois, la gestion de l’effort de ton poney. Par exemple, en fonction du terrain, de la technicité du parcours, de la hauteur et du poney, il va adapter la détente, et ta préparation. Il verra ce que toi tu ne vois pas. Parce que oui on ne voit pas tout sur nos selles ! C’est d’ailleurs pour ça que même les grands cavaliers pros ont leur staff jamais loin qui ont l’œil rivé sur le bourrin...
c’est comme si un pilote de F1 se disait qu’il n’a pas besoin de ses équipes techniques. Ba oui mais pour voir si la voiture a besoin d’un changement de pneu, ça va être complexe à 300km hein...

A cheval, et surtout en concours où on se focalise sur SA performance sportif, c’est toujours bien d’avoir un œil avisé sur le bord de la carrière. Le jour où tu seras persuadée de ce que je viens de dire, là tu pourras commencer à te dire autonome.

A ton niveau, on a l’impression d’avoir inventer l’eau chaude et qu’on a pigé le système. Sauf qu’enfaite à ton niveau, tu as juste appris à être autonome avec ton corps à cheval. Il faut savoir rester humble. Un concours par ci et par là sans coach quand on a l’habitude des concours et de son poney, pourquoi pas. Une saison, non ! Sauf si on s’en fou de faire 3 barres ou de planter le bourrin dans une combinaison. Si on veut prendre du métier et apprendre, on a quelqu’un derrière son c*l. En plus ce qui est bien avec l’équitation c’est que même avec 40 ans d’expérience tu apprendras encore !

Pomme60

Apprenti
  

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 394
0 j'aime    
Aller en concours seule
Posté le 17/09/2020 à 10h54

On a toujours besoin d'être encadré, quelque soit notre niveau.

Même les cavaliers 5* ont un coach !
Au paddock ils peuvent avoir leur groom pour mettre les barres mais très régulièrement ils sont encadrés par un coach.

Donc au niveau club/amateur, l'encadrement semble évident.
Je tourne en amateur 2-3, je vois de temps en temps des personnes seules. Le paddock n'est déjà pas toujours facile à gérer et bien souvent "ces personnes autonomes", sautent en même temps que des cavaliers encadrés et leur brûlent la priorité sur les obstacles!
J'ai été dans ce cas une fois, je me suis retrouvée à faire des cercles avant chaque saut car la personne me passait devant à chaque fois et 1 fois sur 2 faisait la barre…
Moi qui suis une grande stressée, ça en rajoutait une couche

Lerya

Initié
 

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 177
1 j'aime    
Aller en concours seule
Posté le 17/09/2020 à 11h54

anecdote complètement d'accord. C'est à partir du galop 7 que j'ai commencé à à peu près comprendre le concept du cheval entre les jambes, qui engage, qui vient se tendre et prendre le contact...
Ça paraît le B.A-BA de la biomécanique et de l'équitation, et pourtant je l'appréhende seulement maintenant après 15 ans d'équitation. Après bien des saisons de cce et CSO.

Ça demande pas seulement de la technique mais aussi de la maturité équestre, et elle ne vient pas avec l'âge mais avec des heures et des heures d'apprentissage, d'observation...


A 14 ans, je pensais aussi que je savais ce qu'il y avait à savoir : j'ai planté ma jument à l'obstacle parce que je sautais seule, je mettais des rênes allemandes parce que j'arrivais à rien sur le plat... j'ai une reconnaissance infinie pour cette jument qui a essuyé tant d'erreurs parce que j'avais la certitude de savoir faire.

Aujourd'hui, j'ai un nouveau cheval que j'ai mis en route. J'ai refusé de bosser sur le plat sans un bon enseignant, grand bien m'en a pris. En 1 mois de cours, il a compris le contact, l'engagement, la direction aux jambes.
Je lui épargne bien des errances et des incompréhensions parce que j'accepte que je ne peux pas progresser sans regard extérieur.

Shiho

Maître
    

Trust : 58  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1093
0 j'aime    
Aller en concours seule
Posté le 19/09/2020 à 01h44

Je nuancerais les remarques : un bon enseignant va avoir une valeur ajoutée sur la détente.

Je me reconnais pas mal dans la situation d’ eldraagl.

J’ai eu des enseignants qui avaient peu voire pas de valeur ajoutée, parce que j’avais privilégié les conditions de vie de mon cheval à la qualité de l’enseignement sur place. Je prenais des cours régulièrement pour éviter de prendre trop de mauvaises habitudes, mais ça ne nous faisait pas progresser. En concours, y avait pas de miracle, ça ne changeait pas grand chose que je sois encadrée ou pas Il m’est souvent arrivé de faire mes recos et détentes seule parce que mon enseignant montait aussi ou était occupé ailleurs. Quand un enseignant emmène 8 ou 10 cavaliers en cce tout en montant un jeune poney, forcément ça coince.

Par contre, avec un bon enseignant, attentif et qui arrive à se rendre disponible, là c’est intéressant !

Pour ce qui est de se greffer sur les recos, on ne m’a jamais dit non. Maintenant je me débrouille la plupart du temps mais je tends l’oreille quand j’ai un doute sur un contrat de foulées.
Page(s) : 1 2 3
Aller en concours seule
 Répondre au sujet