Arthrose importante - cheval 14 ans

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
721 vues - 16 réponses - 1 j'aime - 8 abonnés

Armaelle

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 09h26

Bonjour à tous et à toutes,

C'est mon premier sujet sur ce forum, j'espère y trouver de la convivialité et des conseils sans critique

Je possède un cheval depuis presque dix ans, qui s'est retrouvé juste après achat avec des soucis : fourmilière qui a duré presque un an, plaie au garrot avant adoption qui a mis longtemps à guérir et grosse sensibilité, puis arrêt de l'équitation suite à une grosse chute dans mon centre équestre (gros soucis avec le directeur qui m'a hurlé dessus et refusé que je remonte en clôturant le cours), et par la suite peur de remonter et donc cheval resté en box, paddock + pré et je m'en occupais au quotidien sans le monter.

Il y a deux ans, je décide de le placer provisoirement dans un autre centre équestre qui possède une carrière pour essayer de le relonger un petit peu. Au bout de deux sorties en carrière SANS travail (juste monsieur qui marche, galope et se roule) : boiterie des deux postérieurs, visite osthéo RAS, visite du vétérinaire qui fait des radios et verdict : arthrose importante au niveau des os et articulations des postérieurs, deux choix :
- infiltrations minima 1x par an pour continuer la monte sans trop de douleurs (le véto croyait que je le montais)
- repos pré sans travail avec cure d'Harpago+ au moins deux à trois fois par an

J'en discute avec le directeur qui a également deux chevaux boiteux, qui m'indique qu'il a fait 4 infiltrations sans succès avec ce véto, et que pour lui mon cheval au repos sera déjà bien soulagé, et qu'au pire je peux toujours changer d'avis plus tard. Je choisis de commencer par la deuxième option, comme mon cheval au pré n'avait pas cette boiterie, juste effectivement en sortie hiver une légère raideur qui passait rapidement. Le vétérinaire m'indique que c'est bien de le faire un peu marcher en main si c'est possible pour le soulager. J'indique que j'ai au moins dix minutes sur route en goudron avant d'arriver sur du terrain souple en terre, il me dit que c'est même pas la peine, qu'il vaut mieux qu'il marche tout seul au pré plutôt que de lui imposer du dur (tout en me faisant clairement comprendre que c'est dégueulasse que je refuse les infiltrations, que je ne pense pas au bien être de mon cheval).

Maintenant, en discutant avec une proche qui monte également, elle est surprise qu'on m'ait fortement déconseillé les sorties en longe à cause de la route en dur, et m'indique que c'est justement intéressant au pas pour un cheval arthrosé, que la seule chose importante est de ne pas trop lui demander niveau longueur de balade mais juste le faire marcher régulièrement. J'en reparle avec un ami moniteur qui me dit que le laisser au pré c'est très bien, qu'au moins il marche comme il veut et qu'il n'est pas forcé. L'Harpago+ n'a que très peu d'effets pour moi, il en a fait une il y a deux mois et je trouve qu'avec les temps qui se rafraichissent il est raide sur les postérieurs alors qu'il marche au pré. J'ai vu plusieurs marques différentes de compléments alimentaires, des masques à l'argile brune, qui pourraient également le soulager.

J'entend tout et son contraire, j'ai peur de mal faire les choses mais j'ai l'impression que même de la part des gens du métier autour de moi j'entend des sons de cloche différents... Je peux aller le faire marcher avec plaisir, le mobiliser, le laisser tranquille s'il le faut, ce n'est pas un soucis s'il faut engager des frais en terme de soins, mais je suis sincèrement perdue...

Sauriez-vous me conseiller ?

Merci sincèrement pour votre gentillesse,

Sophie

Anecdote

Membre d'honneur
  

Trust : 155  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2272
1 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 09h37

Bienvenue dans le monde des arthrosés ! Ma vieille en étant atteinte des cervicales jusqu’aux jarrets. Une vraie catastrophe !


Il y a plusieurs points à voir :
- les conditions de vie : l’immobilité peut faire fortement souffrir les chevaux atteints athrose. Le mieux pour eux c’est : dehors h24. Si ce n’est pas possible, il faut les sortir le plus possible. C’est très important. L’immobilité les « rouille ». En cas de fortes pluies/intempéries, une simple imperméable sur le dos sans grammage sert à les protéger. Il faut qu’il marche, marche, marche et marche.

- le travail : lorsque l’arthrose est léger à modéré, le cheval peut travailler plus ou moins intensément en fonction du degré d’arthrose. En cas de stade très avancé, il vaut mieux les laisser tranquille.
Il faut adapter sa détente. À Grosbois (Dr Corde) m’avait donné un protocole de détente particulier pour une jument arthrosée. 5min de pas rêne longue. 10/15min de pas où l’ont peut leur demander progressivement des choses en fonction du niveau du cheval et du cavalier (par exemple : incurvation, pas moyen, chasser les hanches, épaule en dedans). Après 5min de galop fractionné. Ici on cherche un mini galop (pas grave si à 4temps) avec un cheval décontracté. Le but étant de le chauffer. Puis seulement après travail au trot ou galop normal.
Tu comprendras que pendant la détente, il faut toujours faire ce mini galop plutôt que trotter juste après le pas. Le trot est dévastateur sur un cheval arthrosée qui n’est pas « chaud ».
Bien sûr on adapte le travail en fonction de l’état de santé du cheval. En ce moment avec le temps, c’est un peu la galère. On hésite pas à raccourcir les séances et diminuer l’intensité. Il faut s’adpater.
Et surtout : marcher !

- pour les médicaments : il y a deux choses :

- soit on traite l’inflammation pour réduire les douleurs/boiteries. Dans ce cas plusieurs solutions :
On a les anti inflammatoires classiques : equipalazone. A ne donner qu’en cas de forte crise/boiterie prononcée et jamais plus de quelques jours. C’est très agressif pour l’estomac.
On a l’harpago : ne pas donner en continue mais en cure car assez agressif pour l’estomac. Fonctionne assez bien les premières années. Mais avec les années, il faut augmenter les quantités pour le même résultat. C’est pour ça que tu trouves que l’Harpago+ agit moins. Car c’est le cas !
On a le curcuma : beaucoup moins agressif que l’harpago. Son action est quand même plus légère. Pas assez puissant pour de l’arthrose sévère. C’est bien pour les chevaux sensibles/ulcéreux
On a le prévicox : anti inflammatoires sur ordonnance vétérinaire. Le meilleur que j’ai trouvé. A la base c’est pour chien mais les grosses cliniques se rendent compte que ça fonctionne 100x fois mieux sur les chevaux. J’avais une très vieille jument qui ne pouvait même pas se relever à cause de l’arthrose. Sauvée par le previcox ! Et le petit plus c’est quand même qu’un demi comprimé (tout petit car pour chien) suffit même pour de l’arthrose modérée. Ma vieille jument avait un seul comprimé pour de l’arthrose plus que sévère. Pas besoin de grosses quantités. Le cheval assimile très bien les composants (mieux que le chien). Du coup une petite dose d’anti inflammatoire suffit. Et ça évite de leur broyer l’estomac. A tel point que c’est le seul anti inflammatoire qui peut être donné en continue. Ba oui, on a une dose d’anti inflammatoire pour chien donnée pour un bête de 500kg. Clairement l’estomac n’est pas attaqué. Et ça fonctionne du feu de Dieu. Maintenant ma grosse clinique parisienne ne soigne l’arthrose que comme ça. Ils ont eu de beaux résultats assez impressionnants (dont la vieille condamnée à ne jamais se relever qu’ils ont réussi à retaper pendant des années avant son décès à un âge canonique).

- soit on a la glucosamine et la chondroïtine. La chondroïtine contribue à la formation et à l’entretien des tissus cartilagineux. La glucosamine contribue à arrêter la dégénérescence des tissus articulaires. C’est plus un complément alimentaire de fond qui contribue à essayer d'endiguer l’arthrose et surtout apporter un véritable confort articulaire. Mais pour des symptômes bien installés (boiterie, douleurs par exemple), elles ne remplacent pas la cure d’anti inflammatoires.

Édité par anecdote le 10-11-2020 à 09h39



Cymoril

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 209  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6592
0 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 09h43

Vaste vaste sujet ...

Pour les infiltrations, j'ai très souvent entendu que ça ne servait pas à grand chose, ou alors à renouveler régulièrement, et franchement sur un cheval que tu ne montes pas et qui à priori ne fera plus de "sport" je ne vois pas bien l’intérêt, s'il ne souffre pas dans son pré.

La marche et le mouvement de façon générale sont effectivement indispensables aux chevaux arthrosés, surtout qu'ils ne bougent pas forcément tant que ça dans leur pré, si le pré n'est pas aménagé de façon à les faire bouger un max. L'emmener marcher en main c'est très bien. A toi de tenter et de voir s'il semble vraiment inconfortable à faire ces 10 minutes sur le goudron. Si tu le laisses aller à son rythme, très honnêtement je ne pense pas (à voir aussi à mettre des hippos pour ajouter un amorti sur cette partie, éventuellement?).
Marcher c'est le mouvement le plus naturel pour un cheval, et surtout essentiel à tout son organisme. Un cheval qui ne marche plus c'est un cheval qui ne va que se détériorer petit à petit, le mouvement est vraiment essentiel.

L'harpago est anti inflammatoire, il soulage la douleur. Ce qui est surtout important c'est de donner des chondroprotecteurs en cures longues, pour préserver au maximum les articulations et éviter la détérioration trop rapide. Il y a plusieurs marques, moi je donne Premier flex sur conseils que j'ai eu ici, et j'en suis ravie. Tu peux aussi donner des cures de plantes en alternance.
Les produits back on track peuvent être intéressants aussi si l'arthrose est vraiment localisée. Et un suivi ostéo bien évidement.

En tous cas c'est super de ta part de vouloir t'investir pour préserver ton cheval.

Pama

Expert
   

Trust : 222  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 517
0 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 09h51

Je donne pour ma part des mélanges de chez Distrihorse33 : harpago/prêle, harpago ou encore harpago/curcuma. C'est top sur mon cheval, mais je fais des cures d'environ 3 mois.

Missparker

Membre d'honneur

Trust : 92  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1382
1 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 11h17


anecdote a écrit le 10/11/2020 à 09h37:

On a le prévicox : anti inflammatoires sur ordonnance vétérinaire. Le meilleur que j’ai trouvé. A la base c’est pour chien mais les grosses cliniques se rendent compte que ça fonctionne 100x fois mieux sur les chevaux. J’avais une très vieille jument qui ne pouvait même pas se relever à cause de l’arthrose. Sauvée par le previcox ! Et le petit plus c’est quand même qu’un demi comprimé (tout petit car pour chien) suffit même pour de l’arthrose modérée. Ma vieille jument avait un seul comprimé pour de l’arthrose plus que sévère. Pas besoin de grosses quantités. Le cheval assimile très bien les composants (mieux que le chien). Du coup une petite dose d’anti inflammatoire suffit. Et ça évite de leur broyer l’estomac. A tel point que c’est le seul anti inflammatoire qui peut être donné en continue. Ba oui, on a une dose d’anti inflammatoire pour chien donnée pour un bête de 500kg. Clairement l’estomac n’est pas attaqué. Et ça fonctionne du feu de Dieu. Maintenant ma grosse clinique parisienne ne soigne l’arthrose que comme ça. Ils ont eu de beaux résultats assez impressionnants (dont la vieille condamnée à ne jamais se relever qu’ils ont réussi à retaper pendant des années avant son décès à un âge canonique).
.


Je le connaissais pas celui là !! Je vais voir avec Véto si je peux en avoir en cas de crise. C'est à peu près géré pour le mien, avec le premier flex d'equine Answers.
( je testerai bien sur moi aussi... )

Expar

Membre ELITE Or
  

Trust : 223  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10021
1 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 13h16


armaelle a écrit le 10/11/2020 à 09h26:
J'entend tout et son contraire, j'ai peur de mal faire les choses mais j'ai l'impression que même de la part des gens du métier autour de moi j'entend des sons de cloche différents... Je peux aller le faire marcher avec plaisir, le mobiliser, le laisser tranquille s'il le faut, ce n'est pas un soucis s'il faut engager des frais en terme de soins, mais je suis sincèrement perdue...


Tu as déjà des réponses de personnes confrontée au problème comme toi.

Pour ma part, je vais plutôt répondre sur le dernier point.
Oui, ce n'est pas facile d'entendre tout et son contraire et de choisir.
Mais je dirais : "fais toi confiance!"

Là, tu entres dans le tâtonnement de comment gérer au mieux le cheval avec son arthrose avancée.
Tu vas forcément faire des essais, et ne culpabilise pas quand ça ne marche pas, tu passes à autre chose, c'est tout. De toute manière, il ne faut pas se faire d'illusion, l'arthrose ne se guérit pas, elle se gère, c'est tout.

Tu vas être d'accord pour faire telle ou telle action, mais pas une autre. C'est ton cheval, ta décision, toi qui paie financièrement et c'est toi qui devra vivre avec, émotionnellement. Donc tant pis, si tu ne le sens pas, tu fais pas et puis, c'est tout. Rien ne t'empêchera de changer d'avis plus tard si tu en ressens le besoin.

Comme on dit, les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Alors oui, au pré, le cheval se gère tout seul avec ses douleurs, par rapport à une simple sortie en longe (j'ai aussi été confrontée au problème).
Ensuite, est-ce qu'il est en "crise"/ moins bien, et il vaut mieux le laisser se gérer tout seul ?

Ou il n'y a pas assez de trucs intéressant qui le fasse bouger dans son pré ? Genre, il se colle au râtelier à foin et n'en bouge pas pendant 2h, du coup, le "redémarrage" est dur. Ou, comme le mien, il y a pas mal de copains qui font que, même au râtelier, ça bouge un peu (obligé de changer de place quoi. ), donc pas besoin d'intervenir plus que ça ?

Ou il est mieux et, ça ferait du bien à ton moral de faire une petite sortie à pieds, sans grande conséquence pour lui, ou ça se trouve, il est demandeur de voir un autre horizon de temps en temps ?

Bref, tu connais ton cheval, tu vois s'il est bien ou pas. Donc à toi de gérer à ton idée, en piochant les idées qui te semblent convenir aussi bien sur ce forum que dans la vraie vie.

Anecdote

Membre d'honneur
  

Trust : 155  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2272
1 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 13h33

missparker c’est vraiment une révolution en matière d’arthrose pour les chevaux. Donner une moitié de petit comprimé pour chien pour une bestiole de 500kg ! Pour des effets bien meilleurs que l’harpago.

J’en parle tout le temps sur le forum car très peu connu mais franchement dans ma grosse clinique parisienne, tous les vétérinaires le prescrivent.

En plus vu les petites doses tu peux donner en continue sans problème. Ma vieille jument qui avait un stade avancé +++ (ne pouvait plus se relever même au pré) s’est remise à trottiner et à galoper sans aucun soucis. Alors que les autres véto voulaient carrément prendre rendez-vous pour la piquer en disant « de toute façon elle se relèvera pas le jour où elle couchera ». Du coup c’était en continue sauf que bon... l’harpago ou autre c’est super mauvais pour l’estomac en continue. En plus t’es obligée d’augmenter les doses au fur et à mesure des années. Là aucun soucis !

Du coup le trio : condroïtine + glucosamine (pour la lubrification des articulations) + previcox c’est le meilleur truc pour l’arthrose. Tu rajoutes du mouvement h24 et tu en entends plus parler de l’arthrose

Missparker

Membre d'honneur

Trust : 92  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1382
1 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 13h41

anecdote merci beaucoup !!
Mon gros est au pré avec des potes, entre 5 et 10 hectares selon les rotations. Il bouge, c'est le chef, mais je le retrouve plus souvent vers les " calmes" du troupeau en ce moment.
Vraiment, je vais me pencher la dessus! Merci

Cymoril

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 209  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6592
0 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 13h44

anecdote Et c'est en vente libre?

Anecdote

Membre d'honneur
  

Trust : 155  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2272
0 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 13h49

cymoril comme je l'ai dis : par ordonnance.
Mon vétérinaire équin de ma clinique m'avait fait l'ordonnance initiale pour 1an. Puis le renouvellement était par mail mais un jour la secrétaire a du zappé. Impossible de les joindre je sais plus pourquoi. Bref j'ai téléphoné au vétérinaire de mon chat/chien qui nous connait depuis années. Il a renouvelé sans soucis vu que c'est un médicament très connu chez le chien.

Cymoril

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 209  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6592
0 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 13h59

anecdote Ha oui, tu l'as dit. Donc facile à obtenir pour un chien au pire, si ton véto ne connait pas l'utilisation sur les chevaux. Et ça marche bien sur les chiens? (j'ai un candidat aussi)

Anecdote

Membre d'honneur
  

Trust : 155  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2272
1 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 15h22

cymoril ah ça je sais pas ! Je crois que ça marche bien aussi sinon ça serait pas vendu
Tu fais une pierre deux coups !

Marjogirl-21

Membre d'honneur
 

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1782
0 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 16h51

anecdote Je ne connais pas non plus, je prends note et demanderait à mon véto lors de sa visite annuelle pour les vaccins.


Pour répondre au sujet, j'ai moi même une jument avec de l'arthrose, ca a commencé vers ses 12 ans et elle va sur ses 23 ans. Elle vit H24 au pré, elle fait sa vie de poney.
Toujours monté en balade 1fois/semaine.
Elle a également des cures plusieurs fois par an d'harpago seul ou avec d'autres plantes.

Par exemple, cela fait depuis samedi qu'elle est raide, limite boiteuse au trot, je pense que son arthrose du bassin et des articulations aux membres se "réveil".
J'ai recommencé la cure d'harpago ce matin, à voir par la suite.

Pour autant, avec avis du véto et de l'ostéo, ma jument continue a être monté gentiment en balade aux 3 allures. C'est ce qui lui permet de garder un dos souple et éviter que l'arthrose se fixe. Et niveau moral aussi, c'est une nerveuse, même à 23 ans ca lui arrive de partir en coup de cul ou de s'exciter pour galoper !
Personnellement elle est mieux sur terrain dur que dans la boue!

Après je te dirais que tu es la mieux placé pour savoir ce qui est bien pour ton cheval.
Pourquoi ne pas demander un 2eme avis véto ?

Couagga

Membre ELITE Argent
 

Trust : 97  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8070
0 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 17h37

Concernant les infos contradictoires ou comment faire le tri

Poser la question qui tue à ton conseilleur : "pourquoi ?" ou comment ça marche ?"
Si la réponse est "c'est bien" ou "c'est nul" ou "parce que j'ai toujours fait comme ça et ça marche"... Méfies-toi

Pour faire le tri et savoir ce qui correspond ou non à tes besoins et ta situation, il faut chercher à comprendre comment fonctionnent les solutions qu'on te propose et quel est le "mécanisme" de la situation qui te pose problème. A partir delà tu serais mieux à même de savoir quelle est la meilleure réponse à ta situation.

Ainsi, l'arthrose, pour schématiser, c'est un processus irréversible de destruction des cartilages des articulations. Ce processus est inflammatoire et en plus de la destruction de la matière il induit donc de la douleur.
Le cartilage c'est ce qui donne de la souplesse et de la fluidité dans le fonctionnement articulaire.
Moins il y en a, plus l'articulation accroche et perd en mobilité, avec la souffrance qui accompagne ce processus.

C'est un peu comme si, très grosso modo, le cartilage s'apparente au pneu de la voiture, l'articulation à la jante. Sauf qu'un pneu usé tu le changes et là tu ne peux pas. Imagine que soudain les pneus s'usent vite, trop vite, et que tu en viens à rouler sur les jantes !

Pour répondre à ce processus de destruction, il faut agir sur 2 terrains : soulager la douleur ET limiter au maximum la vitesse d'usure.
Pour la douleur il y a les anti-inflammatoires (voir les différentes propositions au flk des réponses précédentes) et une gestion très raisonnée et raisonnable du mouvement, de préférence libre et le plus continu possible.
Pour limiter la destruction des cartilages et essayer de limiter les effets de cette destruction (douleurs), il faut éviter de trop solliciter les articulations (juste dosage entre mouvement doux et repos), éviter les sols et situations de mouvements entrainant des résonances articulaires (l'inflammation augmente la destruction et réciproquement),apporter à l'organisme des produits favorisant "l'hydratation/le """graissage""""" du système articulaire (comme les condroprotecteurs par exemple), protéger l'organisme du froid et de l'humidité (couvrir par temps de pluie et l'hiver)...

Ce qu'il faut retenir c'est que ne traiter qu'un aspect du problème (la douleur ou la destruction) est un leurre. Il faut agir sur les deux terrains, au regard du niveau d'atteinte.

Normalement, un bon ostéo sent très bien la présence d'arthrose lors des manipulations articulaires. C'est comme essayer de faire tourner une roulette bien huilée ou une roulette pleine de sable ! Impossible de passer à côté.

Shiho

Membre d'honneur

Trust : 58  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1346
0 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 21h12

J'ai fait infiltrer mon cheval en tout début d'année. Il avait été arrêté suite à un mauvais coup et ensuite, il avait continué à boiter. En réalité, il avait fondu musculairement pendant sa cicatrisation et son arthrose s'était réveillée. Il était devenu incapable de galoper à main droite.
Je considérais que les infiltrations, c'était un truc de cavalier qui veut user son cheval jusqu'à la corde.
Les vétos m'ont convaincu avec un argument : on infiltre pour lui permettre de se remettre au boulot correctement, pas pour aller faire les JO ! Tant qu'il aura mal, il prendra des positions antalgiques, et il ne pourra pas se remuscler. Or, c'est le muscle qui va compenser son ligament pourri. J'ai donc accepté qu'ils l'infiltrent et lui fassent une mésothérapie. Ensuite, ça a été une remise au boulot très progressive. Je n'ai pas vu d'effet waou suite aux traitement mais petit à petit, sa locomotion s'est améliorée. Au bout de 2 mois, j'avais un cheval qui retravaillait correctement sur le plat et à l'obstacle (et bim, confinement n°1 ). J'ai gardé un travail régulier, minimum 3 séances hebdomadaires. Il ne bouge pas assez au pré pour s'entretenir.
En tout cas, je ne regrette pas de l'avoir fait infiltrer, et je ne compte pas le refaire prochainement, il n'en a pas besoin.

Tu vas tâtonner et trouver une routine qui convient à ton cheval. Ce ne sera pas forcément la même que celle du voisin, et peut-être que certains jours il faudra adapter encore.
Pour mon cheval, je trotte avant de galoper, sinon c'est vraiment cata. Un tout petit trot, proche du jog en fait. Longue détente au pas, assouplissements, et j'utilise beaucoup les barres au sol pour l'inciter à mobiliser ses jarrets. Tu testes, et tu vois ce que te dit ton cheval

Embrun15

Apprenti
  

Trust : 103  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 201
0 j'aime    
Arthrose importante - cheval 14 ans
Posté le 10/11/2020 à 22h39

Je me rends pas trop compte le degré d'atteinte et je connais très mal l'arthrose du cheval, mais mon chat fait également de l'arthrose suite à un accident et cela augmente comme souvent avec l'âge...

On utilise sur conseil véto le Rhumatyl de chez Boiron (ancien PVB rhumatismes), ça marche plutôt pas mal et permet d'éviter les crises et les anti-inflammatoires. C'est de l'homéopathie.

Ils mettent sur la notice que ça peut être donné aux bétails et aux chevaux (sous un autre format je suppose). C'est peut-être une piste à tenter, sûrement compatible avec un autre traitement (et pas très cher pour les chats, je ne serais pas dire pour les chevaux!).
Page(s) : 1 2
Arthrose importante - cheval 14 ans
 Répondre au sujet