Alternance de l'enfer

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1591 vues - 19 réponses - 0 j'aime - 6 abonnés

Lett

Maître
    

Trust : 555  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1225
Alternance de l'enfer
Posté le 19/02/2021 à 23h43

Bonjour, bonsoir tout le monde, en ce moment s'est compliqué, j'aimerai juste vous faire part de cette mésaventure qui m'arrive, je ne sais pas réellement ce que je dois faire.

Me voici cette année en CAP petite enfance en alternance. Pour moi ça allait être une année tranquille, les cours c'est juste du rabâchage de mon bac pro assp, mon but de base étant de passer mon concours d'atsem. Et l'alternance c'est de la garde d'enfants à domicile
Mais plusieurs problèmes ce sont créés au fil du temps...

Déjà les cours, au début j'avais 3h30 de cours dans la journée, je commençais à 11h45, ce qui m'arrangerais pas mal puisque j'habite loin (30 minutes de marche pour arriver à mon bus, puis 1 de transport en commun quand tout va bien), et j'enchaînais tout de suite avec ma garde ou j'arrivais pile 5 minutes avant la sonnerie de la famille que je garde en périscolaire le soir. Sauf qu'avec les nouvelles normes covid, je n'ai plus que 1h de cours et je n'ai pas le temps de revenir chez moi, me poser et repartir, donc j'ai clairement passé mon mois de décembre (janvier, février et sûrement mon mois de mars) a attendre dehors ou faire des tours galerie marchande a attendre que l'école des enfants ouvre (près de 3h) et je finis le soir à 20h et le temps de rentrer il est 21h... Grosse journée de brassage pour pas grand chose

D'ailleurs avec cette famille quasiment aucun problème.
Mon problème dans les gardes c'est ma famille du mercredi, un calvaire j'y vais à reculons.
Déjà clairement on ne peut pas appeler ça une garde mais plutôt jouer au taxi et a la femme de ménage. Famille de 5 enfants, que je dois tous mener dans les pentes de la ville (500 marches a chaque fois) aux activités, et quand je rentre (la mère est sur place) je ne fais que des tâches ménagères, repassage, sol, linge, cuisine (passion épluchures)...
Alors oui dans notre contrat il est dit que l'on peut faire du ménage "de ce que l'on a pu salir", je rentrée chez moi le soir à 22h très fatiguée.
D'ailleurs la semaine dernière je suis allée chez l'ostéopathe, elle m'a dit d'y aller doucement (très mauvais dos), quand je l'ai dit à la maman elle m'a dit "les mères au foyer ne se plaignent pas, elles travaillent" et j'ai porté tout l'après midi des cartons pour les ranger au grenier (bye bye le travail de l'ostéo fait le matin même)
Le problème c'est que l'agence de nounous ne semble pas prendre mes appels à l'aide en compte, on nous met tellement la pression sur le quota d'heures à faire dans l'année pour valider le cap que personne ose se plaindre. D'ailleurs nous pouvons être suspendue si une famille n'a plus besoin de nous parce que l'on convenait pas et suivant là où on habite ça peut être très dur de trouver de nouvelles familles.

Mais ce qui me pousse à vouloir arrêter c'est ce mail de ce matin...
Pendant les vacances, beaucoup de familles n'ont pas besoin de nous, l'agence de nounous nous propose de faire un petit travail et ensuite une table ronde. Celui de la Toussaint, était intéressant. Nous devions tous présenter une activité/passion que nous faisions en parallèle, j'avais fait un super exposé sur la ferme pédagogique où je suis bénévole... Aux vacances de Noël j'avais prit des congés sans soldes, je n'ai pas eu de travail a faire. Mais ces vacances là, le travail demandé était pour moi et sûrement pour d'autres quasiment infaisable..
. Nous devions écrire (et envoyer par mail pour apparemment que si on oublie notre devoir la directrice puisse nous l'imprimer) une situation qui nous ai arrivé ou a un proche sur le harcèlement sexuel, le pourquoi du comment, pourquoi l'harceleur avait fait ça... Pour ensuite y revenir en table ronde avec d'autres et une animatrice.
Avec mon vécu (et je pense plusieurs personnes) j'ai refusé de faire ce devoir et de participer à cette table ronde, je trouve cela horrible d'obliger les gens a participer à ça, ils auraient pu a la limite proposer en plus un créneau avec un autre sujet.

J'ai donc reçu un mail ce matin disant que ce n'était pas sérieux et que elle me mettrait en absence pendant ces 2 semaines. Autrement dit elle me sucre la moitié de paie, puisque je suis payée a l'heure (toutes heures que je fais en garde, a l'école...est signée) , surtout que ça ne colle pas je serai notée absente ces deux semaines alors que j'ai gardé la famille du mercredi cette semaine et c'est signé.
Ce n'est pas illégale de faire ça ?

Bref je suis fatiguée, c'est une accumulation de petites choses qui fatiguent mentalement et physiquement (si ce n'était que la garde du mercredi qui posait problème, ou juste attendre 3h ma garde...)
J'ai peur de ne pas tenir jusqu'à juin ou si je me force je sais très bien que je vais commettre une faute, je suis très patiente mais si je lâche tout je ne veux pas mettre un enfant en danger (attention je ne suis pas violente) ou envoyer bouler un parent... Et mon dos commence à devenir une priorité mai si je gâche tout a jouer aux déménageurs alors que ce n'est pas dans les compétences...

Je ne sais pas ce que je dois faire... Prendre mon mal en patience et me dire qu'il ne reste que quelques mois ? Partir de ce CAP en courant et trouver autre chose ?(je ne suis pas fermée à d'autres métiers en attendant), faire un dernier rdv pour tout poser ? (Mais j'ai peur de me défiler seule devant la directrice) si on sucre ma paie pour rien porter plainte ou quelque chose comme ça ?

Bref je suis un peu perdue merci a ceux qui m'auront lu, alors oui j'ai peu être des tords dans cette histoire (j'aurai pu me forcer à faire ce devoir) mais je ne sais plus quoi faire et on va dire que mon entourage ne sait pas quoi faire (sauf beau papa gendarme qui veut jouer au justicier et envoyer un mail avec son adresse pro pour faire peur a la vilaine agence)...

Laure_ette

Apprenti
  

Trust : 166  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 395
0 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 20/02/2021 à 01h06

Je ne m’y connais qu’en juridique, as-tu consulté ton avocat concernant un dépôt de plainte ?

As-tu épluché ton contrat ?
C’est là où la réponse à ta question sera mentionnée, mais aller aux Prud’hommes pour ça c’est quasiment impossible selon moi surtout que c’est un refus à un activité qui semble obligatoire.
Tu dis qu’ils ne font pas la différence entre la paie que ce soit pour les enfants, l’école etc., donc si on transpose et que tu ne vas pas pendant 2 semaines garder les enfants c’est une faute dans ton contrat commise par tes soins qui n’est pas légitiment expliquée.

Édité par laure_ette le 20-02-2021 à 01h07



Geriko42

Membre ELITE Or
  

Trust : 382  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 56359
1 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 20/02/2021 à 04h08

laure_ette A 20 ans, je doute qu'elle ai un avocat (moi même à 51, je n'en ai pas)

sinon pour l'auteur, je ne comprends la raison pour laquelle elle veut te mettre en absence, ?

Elysi

Expert
   

Trust : 179  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 999
1 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 20/02/2021 à 05h06

Déjà je te souhaite tout mon courage, c’est dur pour le moral ce type de situation

C’est fou, tu as essayé d’argumenter sur la partie formation, c’est à dire indiquer à ton employeur que tu es là pour te former aux métiers de la petite enfance et que tu aimerais avoir plus de missions liées à cela au lieu du ménage, qui ne t’apprend rien ?

Je ne sais pas si ton centre de formation fonctionne comme mon école (je suis en école de commerce) mais on a un service relations entreprises. Si c’est le cas et que l’employeur n’entend pas des arguments il faudrait leur en parler (ou au CFA), ils devraient être en mesure de te conseiller et au besoin de lui en toucher deux mots. Déjà il est complètement anormal de te demander de faire du ménage s’il est indiqué au contrat que tu dois seulement nettoyer ce qui a été utilisé/salit. C’est la première chose, et la plus aberrante à mon sens : tu es là pour te former sur un métier en particulier, et ce n’est pas celui de déménageur. L’école/organisme de formation doit en être informé(e), c’est à eux de mettre un stop à ton employeur si nécessaire. Et ils ne peuvent pas mettre fin à ton contrat comme ça (a part période d’essai où ils n’ont pas besoin de motiver), refuser de faire quelque chose qui n’est pas dans tes attributions c’est totalement normal.

J’ai été dans une situation similaire par certains aspects cette année et suis partie en me retenant de leur lâcher des avocats aux fesses, mais j’ai préféré passer à autre chose.
Grosso modo j’étais dans un cabinet de gestion immobilière parisien, je suis tombée sur une tutrice abjecte : elle m’appelait en hurlant d’un bout à l’autre du cabinet, me donnait une info sur dix quand il s’agissait d’effectuer un travail, a catégoriquement refusé de me former dès le début sous prétexte que « les précédents alternants ont été formés et ne lui ont rien donné en retour » (Bon concrètement elle n’avait pas le niveau ni intellectuel ni professionnel pour me former donc plus un prétexte qu’autre chose) et me donnait des tâches qui n’avaient rien à voir avec celles stipulées au contrat (porter des cartons de 20kg, déménager des archives, archiver des documents jamais classés depuis les années 90... du délire). Sans parler du fait qu’elle était complètement irrespectueuse avec les clients (c’était « à qui parlera le plus mal aux clients », elle s’en félicitait) et tyrannisait toute la boîte (plusieurs départs à cause d’elle, ça s’est très mal passé avec les précédents alternants et certains employés était à deux doigts de la traîner en justice pour injures et harcèlement mais n’en ont pas eu le courage. Bon au vu des faits et en apprenant tout ça, au bout d’un mois et demi à me faire parler et traiter comme une sous mer*e j’ai ouvert ma bouche, poliment mais bien campée sur ma position. L’élément déclencheur a été une blessure (liée au port de charges, comme toi, mais c’est un muscle thoracique que je me suis explosé), avec hosto et arrêt de deux jours. Elle a osé se plaindre de mon absence et a menacé de m’éjecter de la boîte (alors qu’elle n’en est pas du tout patronne mais passons ). Le jour même elle me demande de porter de nouveau des piles de cartons. Bah j’ai dit non, y’a un moment pas le choix, la santé passe avant les comportements égoïstes ou tyranniques des uns et des autres. Après ça certes il y a eu un bazar pas possible où elle a appelé l’école pour se plaindre (too bad, ils étaient au courant de toute la situation depuis le début et j’avais fait un mail en 2sec leur indiquant mon refus d’effectuer telle tâche tel jour à telle heure pour telles raisons). Et à la fin elle a retourné la situation en racontant au patron que «son école m’a appelée pour se plaindre, elle parle mal (qu’on soit d’accord, je me suis excusée de ne pas être en mesure d’effectuer la tâche compte tenu de mon état de santé, à aucun moment je n’ai mal parlé ), elle a refusé de faire ça elle se prend pour une princesse » etc. Le lendemain j’arrive, elle ne m’adresse pas un mot et je l’entends balancer « celle là c’est un cheval boiteux » à mon propos. Elle convoque ensuite mes collègues un à un pour essayer de les monter contre moi en leur disant que j’avais dit x ou x chose sur eux (alors qu’on était en très bons termes, ça nous a tous bien fait rire) et un beau matin elle décide de m’adresser la parole d’un coup, pour m’aboyer dessus sans raison lors de ma prise de poste. Bref, peu après j’ai quitté la boîte en rompant ma période d’essai, la situation était absolument ridicule. Ça a fait les pieds au patron (qui n’a jamais rien fait pour m’aider), dans la mesure où j’étais super productive et vachement appréciée par les clients, petite victoire perso.

Tout ça pour dire que quand ça va pas faut le dire, on peut pas y laisser sa santé ni physique, ni morale. Les entreprises profitent bien trop souvent des alternants alors que nous sommes des employés au même titre que tous les autres, on a les mêmes droits et il faut savoir les défendre.

Bon évidemment je ne suis pas en train de t’encourager à tout plaquer loin de la, j’ai la chance d’être dans un cursus où l’alternance est facultative et je fais déjà école de commerce + L3 de droit donc au final je perdais plus mon temps qu’autre chose dans cette boîte, autant me concentrer sur mes études. Mais en général en parler clairement suffit, on tombe pas tous sur des furies malhonnêtes, heureusement ! Parfois c’est une simple incompréhension et comme on ne dit pas les choses assez fort, ils en profitent grassement.

Par contre concernant cette activité (que tu as mille fois eu raison de ne pas effectuer selon moi, c’est ahurissant de demander ça, cela relève de la sphère personnelle), c’était bien dans le cadre du travail ? Parce que concrètement, c’est interdit de s’immiscer dans la vie privée d’un individu dans le cadre d’un contrat de travail, et vous demander de partager ce type d’expérience personnelle, privée et aussi délicate c’est hors des clous à mon sens. C’est presque pire que le patron qui demande à lire tes sms privés. Tu as prévenu/justifié le fait de ne pas avoir rendu ça ? Et en terme de volume horaire ça représentait quoi ?

Bref, encore une fois tu as tout mon courage, et j’espère ne pas être à côté de la plaque sur trop de points, je t’avoue que je ne connais pas du tout le fonctionnement du CAP en terme de rôle de l’organisme de formation.

Édit: pavé pavé, désolée

Édité par elysi le 20-02-2021 à 05h07



Laure_ette

Apprenti
  

Trust : 166  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 395
1 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 20/02/2021 à 08h01

geriko42
Oui c’est vrai, je rectifie, un avocat tout court alors



J’ai relu plus attentivement aujourd’hui et pour moi c’est clairement pour un coup de pression qu’ils ont fait ça, je pense que l’école ne tolère aucune absence de peur que ça arrive sur le lieu de travail, que les familles se plaignent, que la réputation en pâtisse etc etc.

Je serai bien curieuse de savoir pourquoi ce sujet

Lett

Maître
    

Trust : 555  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1225
0 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 20/02/2021 à 08h38

laure_ette mon contrat est vide comme le monde, surtout la partie absence qui ne parle que des absences de maladies. La partie où nous allons a l'agence de nounous pendant les vacances n'est pas mentionné, c'est l'agence de nounous qui nous le demande pour voir un nombre d'heure cohérent avec avec le nombres d'heures que l'on fait habituellement.
Effectivement je n'ai pas 100% raison, bien sûr j'ai refusé un travail, mais un travail que je trouve complètement a côté de la plaque et mentalement très voir trop difficile pour moi (et sûrement d'autres apparemment je n'ai pas été la seule à être absente) que l'on me punisse pour ce jour ok en soit j'assume mais me mettre absente 2 semaines ça c'est ça qui me fait tiquer
Rien n'est dit là dessus sur le contrat.
C'est arrivé il y a peu, je n'ai pas vu ce que je pouvais faire, quoique ma seule envie est juste de partir

Lett

Maître
    

Trust : 555  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1225
0 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 20/02/2021 à 08h52

elysi merci beaucoup pour ton soutien

Oui, avec la maman de la famille, j'en ai plusieurs fois parler à la maman qui m'a dit j'aurai mieux dû lire leur description, quand l'agence propose des familles il y a une petite description de la mission, mais celle ci était un peu fausse. Déjà il était marqué 3 enfants, au final il y en a 5, les deux plus grands ne rentrent pas dans les âges ils sont trop âgés, mais ils sont là, eux aussi brassent dans la maison, on besoin d'aides pour les devoirs... Et puis il était juste noté de créer un binôme avec la maman pour les activités des jeunes, s'il y avait eu plus de description je n'aurai pas choisis cette famille.
Mais l'agence de nounous même après leur avoir dit, ça ne semblait pas les gêner plus que ça.
Alors qu'avec l'autre famille c'est carré, je garde les enfants, je range la salle de bain et la cuisine après l'utilisation et point, bien sûr que si un jour la maman m'envoie un message et qu'il faut que je sorte absolument le linge de la machine et l'étendre pour X ou Y raison je le ferai, mais ça reste anecdotique.

Effectivement je pourrais en parler à l'école, c'est vrai que comme je n'ai une heure de cours avec une seule prof dans la même salle, j'ai tendance à les mettre de côté. Surtout que comme le CFA et l'agence de nounous interviennent sur des points différents, on nous a bien demandé de séparer les deux. Mais c'est vrai que je pourrai leur en parler

Pour le travail sur le harcèlement, non rien est dit dans le contrat, mais comme il faut faire a peu prêt le même nombre d'heure chaque mois, l'agence de nounous nous demande des petits travaux comme celui là.
J'avoue avoir attendu le matin même pour prévenir de mon absence parce que j'ai passé les deux derniers jours à remuer dans ma tête comment je pouvais tourner ce devoir, mais rien est sortit a part quelques émotions bien négatives . On m'a donc demandé un arrêt de travail. Dur d'en trouver un maintenant (mon médecin traitant est partit à la retraite sans informer la plupart des clients) et puis expliquer ça au médecin pas sur qu'il me fasse un arrêt, je n'ai trouvé qu'hier soir pour cet après midi mais qu'est ce que je vais lui dire
Et hier matin j'ai reçu ce mail comme quoi je n'étais pas sérieuse

Laure_ette

Apprenti
  

Trust : 166  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 395
0 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 20/02/2021 à 08h59

lett
Ah mais je ne te blâme pas du tout, j'aurai été pas la première à ne pas venir

Seulement que l'appréciation des juges, si tu vas plus loin dans la plainte, a de très fortes chances d'être négative : ils ne connaissent pas le pourquoi du comment (enfin si, refus d'une activité) et appliquent uniquement la loi objectivement.
Enfin objectivement c'est un grand mot, je ne sais pas si Lyon est ta vraie localisation mais certains tribunaux sont bien corrompus...
Et puis tu dois produire des pièces au débat, par exemple un certificat psychiatrique prouvant que tu ne peux pas y assister.
On perd beaucoup dans ces endroits là...

Le mieux serait encore de faire appel à un médiateur ou conciliateur avec l'aide des 2 avocats (donc oui il faut une plainte) et de tenter de résoudre à l'amiable aussi bien l'activité que le boulot que tu as.

Un contrat vide, c'est une brèche où s'engouffrer si tu prends un avocat qui accepte de traiter le dossier.

Theahsf

Initié
 

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 98
2 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 20/02/2021 à 09h49

lett Tu peux peut être aller voir un autre médecin, expliquer comme tu nous a expliqué : très mal au dos, épuisement professionnel, stress, état de tristesse, histoire du devoir à rendre sur le harcèlement, menace de ne pas te payer... il te proposera sûrement un arrêt de travail.

Le devoir c'est peut être car entant que nounous vous êtes à "huis clos" dans les familles et que le risque de harcèlement sexuel est "plus aggravé" qu'en entreprise, ça reste un sujet délicat auquel il faut être préparé.

Je me rappelle de cette affaire horrible à Londres avec la nounou française qui avait été tuée suite à un harcèlement (pas sexuel) prolongé de la mère de famille... elle avait rien osé dire, c'était il y a 1 an ou 2 je crois.

Tu pourrais également faire un mail à l'école en écrivant pourquoi tu ne peux pas (et pas ne veux pas) faire ce devoir et que ça réveille trop de traumas chez toi, que tu n'es pas assez consolidée pour affronter ça mais que tu te propose d'écrire sur n'importe quel autre sujet.

Dans tous les cas il faut privilégier l'écrit car ça reste.

Courage !

Édité par theahsf le 20-02-2021 à 12h10



Maxpau

Initié
 

Trust : 86  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 119
0 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 20/02/2021 à 12h28

Désolée je n'ai pas tout compris. Tu étais où durant les 15 jours où l'école t'a notifiée comme étant absente ? Chez tes employeurs, à l'école, chez toi ?

Lett

Maître
    

Trust : 555  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1225
1 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 20/02/2021 à 21h05

theahsf je comprends tout à fait que l'agence de nounous ( et pas l'école ) ait pu vouloir faire ce sujet, mais il faut le préparer et ça beaucoup plus qu'un simple mail et une réponse toute sauf bienveillante quand on explique nos difficultés.

C'est un vrai motif d'arrêt maladie du stress ? (Dans ma famille ça n'existe ça après je n'habite plus avec eux)

Lett

Maître
    

Trust : 555  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1225
1 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 20/02/2021 à 21h10

maxpau les deux semaines qui viennent de passer je n'avais pas de garde (sauf celle du mercredi la maman avait besoin de moi) puisque c'est les vacances et que comme beaucoup de familles, les enfants partent chez les grands parents, vacances... Et comme c'est les vacances j'ai prit quelques jours de congés sans solde, puis j'étais en attente, disponible pour des gardes ponctuelles mais je n'en ai pas eu.
Là où j'ai été réellement absente c'est a la table ronde .

Theahsf

Initié
 

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 98
1 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 20/02/2021 à 21h26

lett hé oui, un stress professionnel trop intense et anormal ça peux mener à un burn out, c'est une vraie maladie, parfois la CPAM la reconnaît même comme une maladie professionnelle c'est à dire directement causée par ton travail.

Bien sûr il faut plus qu'un petit coup de stress occasionnel mais si tu sens que le stress mis par la maman qui est pas simpa te fais craquer et que tu n'en peux plus (fatigue intense, tristesse, maux de dos, de ventre, idées noires...) il faut en parler à l'école et au médecin.

Daxou

Apprenti
  

Trust : 176  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 358
0 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 22/02/2021 à 10h56

Coucou

Moi j'avais eu des questions sur mon contrat (et surtout sur mes heures de travaille fixe sur le contrat mais zn vrai changé tout le temps )

Avant le prud homme, il y a. Le truc du travail . (oui je sais plus le nom)

En gros tu y va avec ton contrat, tes mails imprimés et la ta une personne hyper calé en droit du travail (normale c est son job) qui va te dire "sa c est bon, sa c est pas bon " et te conseiller pour justement ne pas te faire avoir


Je suis entrain de recherche le nom du truc ^^ (je crois que c est l inspection du travail )

Édité par daxou le 22-02-2021 à 10h58



Laure_ette

Apprenti
  

Trust : 166  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 395
0 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 22/02/2021 à 14h12

daxou
Le bureau de conciliation ?

Je ne vois pas de quoi tu veux parler sinon, mis à part un avocat...

Lilisondu1741

Membre ELITE Or
  

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15592
0 j'aime    
Alternance de l'enfer
Posté le 22/02/2021 à 14h20

daxou inspection du travail et médecine du travail peuvent surement faire quelque chose
Page(s) : 1 2
Alternance de l'enfer
 Répondre au sujet