Cession à la jambe et pli

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
1303 vues - 31 réponses - 0 j'aime - 11 abonnés

Didou_21

Novice

Trust : 42  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 39
Cession à la jambe et pli
Posté le 02/07/2021 à 16h57

Bonjour,

Je souhaiterais trouver des exercices pour aider mon jeune de 5 ans à diminuer le pli qu'il prend naturellement lors des cession à la jambe.

Je m'explique, par exemple avec un déplacement vers la droite il prend un fort pli à gauche sans l'intervention de mes mains.

Pour information j'ai essayé le travail en cordelette récemment et j'ai remarqué qu'il avait souvent la tête tournée du côté gauche même dans la piste sans aucune action de jambe ni de main

Du coup je cherche des exercices pour travailler cette rectitude de l'encolure que ce soit dans la piste comme lors des cession à la jambe.

N.B. : Il est à jour ostéopathe et dentiste (moins de 15jours)

Domipac19

Membre ELITE Or
  

Trust : 677  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16579
0 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 02/07/2021 à 19h47

Pour moi, si il plie tout seul son encolure, c'est pour fuir le mouvement, même si tes mains n'agissent pas. Que font tes jambes?

Msitu

Apprenti
  

Trust : 174  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
0 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 02/07/2021 à 21h55

didou_21
Bonsoir
Si c'est un jeune il est peut être encore trop sur les épaules.
Peut-être aura-t-il davantage de facilité à gérer son équilibre si la cession est réalisée dans la lenteur, avec de l'impulsion (il se meut sans qu'on le pousse ou le bouscule) mais peu de mouvement en avant, en ayant pour priorité d'alléger l'avant main autant que sa conformation de jeune le permette.

Couagga

Membre ELITE Or

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9467
3 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 03/07/2021 à 10h23

plus que des exercices, il s'agit plutôt d'utiliser les aides adéquates pour réguler pli et cession.

Ta main extérieure est sensée réguler le déplacement de l'épaule extérieure pour équilibrer latéralement ton cheval et empêcher sa fuite sur cette épaule. Car c'est la fuite vers l'extérieur qui provoque de pli exagéré.

Tes mains ont un rôle à jouer dans la cession, si tu ne donnes aucune indication de régulation il est logique que ton jeune file sur le côté dans une attitude inadéquate. Il faut le guider pour le mettre dans la bonne attitude de travail, qu'il comprenne l'exercice, l'effort attendu, dans la justesse de son exécution. Ce qui lui permettra d'acquérir le bon équilibre, la bonne attitude, la bonne cadence, le bon geste et une fois tout cela acquis, il pourra alors exécuter une cession correctement sans intervention autre que le déclenchement de la demande.

S'il porte souvent sa tête à gauche, c'est probablement qu'il a tendance à charger naturellement son épaule droite. Ce qui est cohérent avec sa tendance à fuir sur l'épaule droite dans ta cession à gauche.

La rectitude se travaille avec un travail juste de deux-pistes où il va falloir que tu veilles à une bonne répartition de l'équilibre latéral sur les deux épaules. Donc en utilisant ta rêne régulatrice et ta jambe droite à la sangle pour corriger ce défaut d'équilibre chaque fois qu'il dégrade les exercices.

Pierre Beaupère a écrit un livre très intéressant sur ce sujet. "Equilibre et rectitude". il explique le mécanisme de déséquilibre des épaules et comment y remédier par des exercices.

Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2559
1 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 04/07/2021 à 15h11

couagga ah ben tu as été plus rapide que moi, j'allais proposer le bouquin de Beaupère aussi

Didou_21

Novice

Trust : 42  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 39
0 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 05/07/2021 à 12h17

Je ne pense pas qu'il fuit le mouvement dans la mesure ou la cession est faite dans le calme sans précipiter par contre je pense plutôt à une facilité pour lui de tordre sa tête dans le sens opposé au mouvement d'autant plus à gauche. Ca se voit très bien quand on les fait en liberté ou en cordelette, il me se dépêche pas de rejoindre la piste mais tord franchement la tête dans le sens opposé

Du coup bien sûr dans le travail, j'alterne entre ma jambe reculée et ma jambe à la sangle de l'autre côté associé à l'ouverture de la rêne pour ramené ça tête mais il a tendance à résister, à se contracter et le mouvement devient moins fluide et plus désagréable pour nous deux. C'est pour cela que je cherchais des exercices de rectitude ou de travail préparatoire à la cession voir même l'appuyer afin de le redresser et ainsi l'aider à être droit dans sa cession.

Du coup merci pour le livre en plus j'apprécie la façon de penser de Pierre Beaupère, je vais surement l'acheter

Couagga

Membre ELITE Or

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9467
1 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 05/07/2021 à 13h11

didou_21

Je ne crois pas avoir parlé de précipitation.

le cheval peut fuir le mouvement tout en étant lent. C'est juste qu'il se tord pour continuer à charger son épaule forte et préserver son épaule faible.
ce n'est pas une question de mors, de rênes ou de cordelettes. c'est un problème d'équilibre latéral.
Et tes rênes et jambes doivent justement te servir à rétablir cet équilibre latéral en régulant posture et déplacement.

Lorsque je parle de fuite, c'est dans le sens d'évitement.

Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2559
0 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 05/07/2021 à 13h41

didou_21 je suis d'accord avec Couagga il pli l'encolure pour faciliter le passage de l'épaule droite .
Je ne comprend pas ce que tu fais avec tes jambes ?

Didou_21

Novice

Trust : 42  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 39
1 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 05/07/2021 à 16h43

Oui c'est ce que je disais sauf je n'appelais pas ça de la fuite car pour moi la fuite (comme je l'avais appris dans mon club) c'étais vraiment quand le cheval ne fait pas du tout l'exercice demandé. Mais je comprend très bien que le pli soit de la fuite ou - comme je disais plus tôt - le fait que ce soit la manière la plus facile pour lui de répondre à ma demande car ça libère son épaule extérieur en particulier à gauche bien qu'il le fasse aussi à droite.
Bref merci pour votre aide, ça m'a permis de voir les choses différemment et me donner une pistes à creuser parce que je n'avais pas pensé que ce pli était lié à un déséquilibre entre ses 2 épaules du coup je ne savais pas quoi travailler pour améliorer ce pli.

couagga Je parlais de la cordelette et de la liberté car ça m'a permis de vérifier que ce ne soit pas mes actions ou la répartition du poids du corps qui le conduisait à ce tordre mais bien sa propre gestion de l'exercice.

quixote : Dans un doublé dans la longueur -> jambe interne reculée, rêne d'ouverture vers l'extérieur pour redresser la tête associée à la jambe externe à la sangle pour éviter que la rêne d'ouverture l'incite à fuir avec ses épaules et que par conséquent la cession deviennent une diagonale

msitu Parlait de lenteur d'où le faite que j'ai précisé qu'il ne fuyait pas en précipitant donc qu'il ne faisait pas le mouvement trop rapidement

Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2559
0 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 05/07/2021 à 18h25

didou_21 Pour une cession à la jambe tu recule la jambe interne ??
Pour moi les aides de la cession à la jambe c'est jambe interne à la sangle, rêne externe régulatrice, rêne interne qui donne le pli pas une rêne d'ouverture, comme sur un cercle; la jambe externe qui maintient le mouvement si besoin

Couagga

Membre ELITE Or

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9467
6 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 05/07/2021 à 19h23

Pour moi ce que tu décris Quixote, c'est une EEd sur la diagonale.

Dans la cession à la jambe, qui porte bien son nom, l'idée est que le cheval réponde à la jambe isolée s'adressant à ses hanches. Donc il faut reculer la jambe côté interne pour inviter le cheval à déplacer ses hanches pour marcher de côté. Il n'est d'ailleurs pas sensé avoir de pli ni d'incurvation mais rester plutôt droit d'épaules et de hanches, l'objectif étant de lui faire croiser les pattes et partir vers le côté.

didou_21

dans tes aides, pour moi c'est donc ok pour ta jambe interne reculée, par contre la rêne d'ouverture externe est contradictoire et ne remplit pas son rôle de régulation de l'épaule externe.

La rêne d'ouverture a pour effet de ployer l'encolure vers le côté où le cheval doit se diriger (en ouvrant un espace par l'écartement de la main) et cela entraine un appel du postérieur de ce même côté à venir sous la masse. Donc c'est aussi une invitation à se ployer dans l'ensemble.
Autrement dit, une rêne d'ouverture à droite oriente la tête vers la droite, courbant l'encolure pour suivre un tracé courbe allant vers la droite... Ce qui est l'inverse de l'objectif d'une cession où le cheval doit rester droite, avec une tête orienté droit devant lui, dans la continuité de son encolure et ou l'on demande uniquement à ses jambes de croiser pour déporter son corps vers le côté dans son ensemble en suivant un tracé droit.

Je ne sais pas du tout l'origine du déséquilibre latéral de ton cheval. ça peut être son propre déséquilibre latéral (comme nous il est latéralisé et privilégie le travail d'une épaule plutôt qu'un autre) ou si c'est un problème dans tes aides ou ton poids. Car toi-même tu es latéralisée, avec un côté plus fort qu'un autre et tu peux avoir tendance à être plus assise sur un ischion que l'autre sans t'en apercevoir. Peu importe que tu fasses un test avec cordelette ou mors, si ton poids est mal réparti cela peut suffire à déséquilibrer latéralement ton cheval. Si en plus vous avez tous les deux des faiblesses qui se renforcent, le problème est exagéré.


Le poids du corps a beaucoup d'influence sur la qualité de tout exercice de deux-pistes.
La répartition de ce poids autant du côté du cheval que du côté de la cavalière.

Pour la cession à la jambe, contact égal dans les deux mains et mains positionnées à égale distance de part et d'autre de l'encolure (donc pas une main plus proche du garrot que l'autre), doubler dans la longueur, reculer la jambe interne derrière la sangle pour déclencher les hanches. Cette jambe dit aux hanches "par ici, par ici, par ici" avec de petites pressions délicates et intermittentes, comme pour pousser doucement le cheval vers le côté où l'on souhaite qu'il aille. Les deux mains se déplacent très sensiblement aussi de côté comme pour guider les épaules dans le sens où l'on veut qu'elles aillent, sans jamais que la main interne de passe par dessus le garrot.
Et enfin pour conforter le sens du déplacement, on pèse un peu plus sur l'ischion externe. On ne se penche pas, on ne décolle par l'ischion interne, juste un léger report de notre poids afin de peser plus dans l'ischion externe. cette gestion fine du poids dans la selle provoque un réflexe de rééquilibrage du cheval qui vient se replacer sous le poids... ce qui l'amène donc à aller lui même vers l'extérieur.

En résumé : jambe interne reculée et active, contact égale dans les deux rênes avec le couloir des rênes qui suit le déplacement voulu des épaules, poids dans l'ischion externe.

La rêne extérieure intervient dans la régulation, si et seulement si, le cheval part en dérapage sur son épaule externe (il échappe, les épaules se déplacent plus que les hanches), s'il se ploye, se tord, accélère.
Dans ces différents cas, la main externe se rapproche du garrot, le contact se raffermit (les doigts se referment sur la rêne, on ne tire surtout pas, on ne passe pas la main de l'autre côté du garrot). Cette action a pour effet de freiner l'épaule extérieure permettant de limiter l'amplitude de l'antérieur externe. Pour plus d'efficacité, il est bien de synchroniser la fermeture des doigts sur cette rêne juste au moment où l'antérieur attaque sa foulée. Et là aussi, il ne faut pas avoir une action continue ni recul de la main. Juste de petites touches précises et fines, bien synchronisées sur l'antérieur.

Tu as raison quand tu dis que le cheval choisit la facilité. C'est tout à fait normal, nous faisons nous même des choix de facilité lorsque nous sommes confrontés à des efforts ou des problèmes. On cherche toujours la solution la plus accessible et la moins coûteuse en énergie.

Le cheval cherche lui aussi ce qui lui semble le plus simple, le plus accessible, le plus logique. Il ne fait pas cela "contre nous", pour "profiter de nous" il est juste logique et donne la réponse la plus évidente et accessible pour lui. Il faut donc le guider vers la réponse que nous attendons et qui n'est pas toujours la plus évidente pour lui car coûteuse en énergie. D'où l'importance de bien décomposer les exercices, surtout pour un cheval en apprentissage, prendre le temps, énormément récompenser et encourager tout ce qui va dans le bon sens pour motiver le cheval à modifier ses réponses, en chercher d'autres et lui donner un bénéfice à fournir un effort qu'il pourrait éviter.

N'hésite pas à décomposer les exercices qui semblent lui poser problème. Les découper en plusieurs étapes où tu peux valider chaque élément un par un, que ce soit très clair pour lui, même si les exercices ne sont pas réalisés académiquement, le plus important au début c'est de t'assurer que ton cheval comprend bien la signification de chacune des aides employées et la réponse attendue, puis ensuite tu assembles les éléments progressivement pour aboutir à l'exercice.
Dans la cession, la première chose à bien validé c'est la compréhension de la jambe isolée = se déplacer en crabe avec les hanches dès que la jambe recule et dit "par ici, par ici, par ici"

cet apprentissage est indispensable pour ensuite faire des appuyers, corriger les travers (lorsque le cheval décale ses hanches vers l’intérieur ou l'extérieur des tracés, lorsqu'il se met en biais dans les départs au galop, etc...) c'est une aide d'action et une aide correctrice vraiment très utile. Qui ne doit pas être confondue avec un jambe d'impulsion.

Édité par couagga le 05-07-2021 à 19h41



Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2559
0 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 06/07/2021 à 18h37

couagga Ah ok, bon je ne fais jamais de cessions à la jambe alors

Moncoeurm

Expert
   

Trust : 138  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 612
0 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 06/07/2021 à 21h34

quixote couagga

Il y a 2 manières de le faire, toutes les deux sont utilisés pour faire une cession à la jambe, j'ai dû le lire quelque part.

2 écoles en gros pour 1 action

On connait cela d'autres choses. (La hauteur de l'encolure par exemple)

Couagga

Membre ELITE Or

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9467
2 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 06/07/2021 à 21h41

moncoeurm

La cession a la jambe est codifiée, tout comme l'EED.
Ce qui les distingue c'est "pas d'incurvation/ incurvation", "jambe d'action isolée en arrière la sangle/ jambe à la sangle".

Donc, non clairement, selon la place de la jambe d'action et la présence ou non d'une incurvation, ce ne sont pas du tout les mêmes exercice, ce n'est pas une question d'école.
On ne peut pas confondre Cession à la jambe, EED et appuyer. Ce sont bien des exercices très distincts

Édité par couagga le 06-07-2021 à 21h42



Quixote

Membre d'honneur
   

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2559
0 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 06/07/2021 à 22h17

Mon mono m'a toujours fait pratiquer la cession à la jambe avec la jambe à la sangle, avec une jambe isolée il appelle ça un déplacement latéral !
Maintenant je ne me suis jamais vraiment poser la question !
Faudra que je relise La Guérinière mais je ne suis pas sur qu'il en parle !

Moncoeurm

Expert
   

Trust : 138  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 612
0 j'aime    
Cession à la jambe et pli
Posté le 06/07/2021 à 22h20

couagga

Pour ma part, on m'a enseigné qu'il fallait mettre la jambe interne à la sangle et les chevaux comprennent. Quand j'ai lu qu'il fallait reculer la jambe et que j'ai essayé le cheval n'a pas compris.
Page(s) : 1 2 3
Cession à la jambe et pli
 Répondre au sujet