L'impulsion?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1191 vues - 16 réponses - 1 j'aime - 7 abonnés

Tulipette

Novice

Trust : 58  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36
L'impulsion?
Posté le 20/11/2021 à 23h11

Coucou CA !

Depuis quelques semaines je monte une jument avec pas mal de sang mais qui n'a pas d'impulsion. Je m'explique : elle va vite mais n'engage que très peu ses postérieurs sous la masse, mon coach m'a dit qu'elle était assez ''feneante'' des postérieurs.
En théorie, je comprends, c'est le désir du cheval de se porter vers l'avant, il va engager les postérieurs sous la masse et monter son dos, mais en pratique c'est autre chose...

On m'a dit d'imposer mon rythme avec mon bassin,
Sauf qu'en voulant imposer un rythme avec mon bassin, je génère plus de vitesse que d'impulsion...

Comment parvenir à générer de l'impulsion ?

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
4 j'aime    
L'impulsion?
Posté le 22/11/2021 à 16h15

tulipette



Citation :
Je me sers d'un oeil externe pour déterminer si elle les engage (mejuge juge ou dejuge), mais peut-être qu'il y a d'autres moyens, mon coach m'a dit que l'impulsion se ressentait plus que ne se voyait


Ton enseignant n'a pas tort. L'engagement ne s'évalue pas avec le fait que le cheval se méjuge, déjuge ou juge. La seule avancée du postérieur par rapport aux traces des antérieurs n'a pas vraiment de sens en fait. Un des air où le cheval engage le plus est le piaffer et pourtant il reste sur place.
L'engagement c'est surtout l'abaissement des hanches qui viennent porter la masse.
Si le cheval ne fait que pousser horizontalement, il prend de la vitesse, se méjuge allégrement mais finalement n'engage rien du tout et ne fait que courir sans se porter.

L'engagement c'est d'abord le travail des membres dont les articulations fléchissent, des hanches qui s'articulent, se plient, des abdos qui se contractent du fait des hanches qui s'abaissent, puis de la poussée généré par ces efforts et que le cavalier va orienter plus ou moins verticalement pour obtenir, d'un extrême à l'autre, l'allongement de l'allure ou le piaffer.

L'engagement c'est donc d'abord un engagement des hanches et la flexion des articulations des membres qui vont permettre au cheval de porter sa masse avant de la pousser droit devant lui.

De plus la morphologie du cheval va aussi relativiser le méjugement, déjugement, jugement. Selon la longueur du dos et des membres le résultat visuel de l'engagement est différent. Un cheval peut très bien engager en se déjugeant et ne pas engager en se méjugeant.
Page(s) : 1 2
L'impulsion?
 Répondre au sujet