Sondage sur les violences ordinaires sur...

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
1821 vues - 34 réponses - 0 j'aime - 6 abonnés

Paulimer

Membre ELITE Bronze

Trust : 679  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6042
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 14h44
  France - Île de France - Essonne (91)

... les enfants et les animaux domestiques.

Bonjour, encore un sondage mais je suis sûre que vous adorez ça !

Il prend environ 15 minutes et est anonyme. Ce sera pour l'utiliser dans un oral pour mon cours d'espagnol (mais sondage en français ne vous inquiétez pas).

https://forms.gle/161eJorDMTfH3CzQ9

N'hésitez pas à me faire des remarques, c'est mon deuxième alors j'ai peut-être et sûrement fait des erreurs !

Édité par paulimer le 09-02-2022 à 19h50


Sujet déplacé - 
Modérateur : geriko42

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 27275
0 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 14h46
  France - Île de France - Essonne (91)

Les violences ordinaires sur... ? Endives ? Animaux ? Avions ?

Paulimer

Membre ELITE Bronze

Trust : 679  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6042
0 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 14h47
  France - Île de France - Essonne (91)

klavel

Ah oui chui débile, j'avais pas la place dans le titre et j'ai oublié de le mettre après ça commence bien...

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 27275
1 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 14h47
  France - Île de France - Essonne (91)

paulimer mais non t'es pas débile

Lipstyxxx

Membre d'honneur
   

Trust : 396  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2672
9 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 15h30
  France - Île de France - Essonne (91)

J'étais en train de répondre, et puis finalement j'ai fermé l'onglet. C'est peut-être ma façon de fonctionner qui n'est pas compatible avec les sondages. Mais clairement, il y a des questions où je vais répondre "selon le contexte" (du genre saisir brutalement un enfant par le bras : ouais, si ma fille est en train de taper une crise et s'éloigne vers une route en cherchant à m'échapper, je vais potentiellement être un peu brute, et peut-être même que j'aurai largement haussé le ton. Est-ce de la violence ordinaire ? peut-être. C'est aussi potentiellement lui sauver la vie, ou en tout cas réagir à chaud, face à une urgence, et sans forcément culpabiliser après coup même si bien sûr on a conscience que c'est pas idéal comme réaction). Mais répondre "selon le contexte", c'est finalement répondre "oui", et pour la suite du questionnaire, aucune nuance n'est possible : j'ai fait ça, ou je ne l'ai pas fait, point barre. Et vraiment je peux pas répondre "oui, je fais ça dans mon propre foyer" car ce n'est pas la base de mon éducation du tout, mais je peux pas répondre "non je ne fais jamais ça" car ce serait mentir. Bref, je ne peux pas répondre à ce sondage. Peut-être qu'il faut que je me soigne cela dit

Paulimer

Membre ELITE Bronze

Trust : 679  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6042
0 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 15h38
  France - Île de France - Essonne (91)

lipstyxxx

Peut-être que tu peux répondre en disant qu'en effet ça dépend du contexte et que tu n'es pas à l'aise avec ces actes ? Tu auras la possibilité d'expliciter ta position à la fin. C'est comme tu veux !

Lau7796

Membre d'honneur
  

Trust : 591  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2497
3 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 15h40
  France - Île de France - Essonne (91)

lipstyxxx Je me suis posée la même question
Quand j'étais petite, mes parents m'ont chacun déboîté un bras, à 1 an d'intervalle. C'était ça où je passais sous les roues des voitures parce que j'ai voulu traverser comme une co***

Donc violence : oui, y'a déboîtage de bras quand même

Mais c'est totalement justifié ...

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 1424  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19844
3 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 15h44
  France - Île de France - Essonne (91)

Si je peux me permettre une suggestion

Dans la question où tu demandes si l'on a déjà été dans la situation de violence sur un enfant
On a le choix de répondre qu'en fonction du fait que l'on ai ou pas un enfant

Mais ça peut aussi se passer dans le cadre professionnel

Pour travailler avec des enfants depuis plus de 10 ans
J'ai déjà vu ce genre de situations de la part de " collègues "
Rejet, humiliations, claque, pincer etc. . .
Surtout en centre de loisirs moins en tant qu'infirmière (une ancienne infirmière a mis une claque à une de nos patientes)

Paulimer

Membre ELITE Bronze

Trust : 679  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6042
0 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 15h50
  France - Île de France - Essonne (91)

quiebro13

En effet, tu as parfaitement raison, j'aurais dû y penser...

Lipstyxxx

Membre d'honneur
   

Trust : 396  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2672
4 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 16h02
  France - Île de France - Essonne (91)

paulimer
Mais en fait, je suis à l'aise avec ces actes... dans un certain contexte. J'espère ne pas aller jusqu'à déboîter le bras de ma fille (mais tu m'as bien fait rire lau7796 j'espère que tu t'en es remise sans séquelles), mais des fois ben y a pas le choix, et c'est pas pour autant que je souhaite faire de ces actes la base de l'éducation de ma fille : si je peux éviter tout ce que tu évoques, je le ferai, mais je ne vais pas pour autant culpabiliser énormément ou me sentir mal si à l'instant T j'ai hurlé sur ma fille qui m'a craché dessus car elle voulait pas partir à la sieste (on sent le vécu ahah). Oui c'est nul, en toute objectivité. Mais même a posteriori je ne vois pas ce que j'aurais pu faire d'autre/de mieux. On va me répondre : ignorer, expliquer encore et encore qu'on ne fait pas ça… oui mais non. Pour autant, je serai la première à dire qu'éduquer c'est expliquer, pas engueuler/hurler. Au quotidien c'est vraiment ce qu'on fait, avec parfois beauuucoup de patience. Mais on dérape parfois, et je ne suis pas "mal à l'aise" avec cette idée : on n'est pas infaillibles. En gros, je suis pas mal à l'aise, je suis juste consciente que c'était pas top, que je vais pas m'en vanter, et que c'est à éviter autant que possible. Mais je sais que je pinaille hein, je comprends les réponses que tu proposes.
Je vais retenter le sondage, si il y a possibilité d'être plus détaillé vers la fin, c'est bien.

Lau7796

Membre d'honneur
  

Trust : 591  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2497
1 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 16h05
  France - Île de France - Essonne (91)

lipstyxxx (Ca va, ça va, on se demande juste si c'est pas à cause de ça qu'une des épaules danse la java dès que possible - Enfin, entre ça et passer sous un camion, c'est vite vu ! )

Paulimer

Membre ELITE Bronze

Trust : 679  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6042
0 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 16h30
  France - Île de France - Essonne (91)

lipstyxxx

Je comprends ce que tu veux dire et c'est probablement qu'on interprète pas les choses de la même façon. Tu tires le bras de ton enfant dans une situation où elle risque de se mettre en danger. Tu n'as pas vraiment de choix donc j'aurais tendance à dire que tu n'es pas vraiment à l'aise avec le fait de tirer le bras de ton enfant. Tu le fais uniquement car à l'instant T, il n'y a aucune autre solution à tes yeux.

Enfin, c'est en tout cas la façon dont je vois la situation mais peut-être me trompe-je..?

Lipstyxxx

Membre d'honneur
   

Trust : 396  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2672
0 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 16h39
  France - Île de France - Essonne (91)

paulimer
Oui, dans le fond on est d'accord .

Corleone

Membre VIP
   

Trust : 442  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5481
6 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 17h02
  France - Île de France - Essonne (91)

lipstyxxx
Ce que tu dis me rappelle cette phrase "Avant d'être parent j'avais des principes."

Je trouve le sondage assez bien fait, dans la mesure où il y a une possibilité de mettre un équivalent à "Ca dépend" : être à l'aise dans certains cas.
Mon oncle attrape son petit chien par la peau du cou pour le mettre dans la voiture, ça dure 3sc à tout casser. Il ne le balade pas comme ça dans la rue où pour aller faire ses courses.

Par contre, il faudrait peut-être préciser le but du sondage : j'ai eu l'impression qu'on voulait me convaincre qu'un parent dont les nerfs craquent et donne une fessée à son enfant, est fatalement un parent violent, ou que j'ai été violentée dans mon enfance sans que je m'en rende compte, ou que j'ai fait souffrir mon chat sans le savoir.

En explicitant un peu, il y aurait une certaine transparence. Mais peut-être est-ce un choix de ta part !

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 1424  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19844
9 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 17h34
  France - Île de France - Essonne (91)

En fait je trouve que souvent c'est amené de façon super culpabilisante

Et les groupes genre Facebook sur le sujet font franchement flipper quand on voit jusqu'où certes sont prêtes pour dénoncer un truc qui n'a pas lieu d'être c'est juste hallucinant

Je me demande réellement comment une jeune maman peut se retrouver là dedans, éduquer son enfant sans passer sa vie à culpabiliser du moindre truc

Pour l'avoir vécu à l'hôpital j'ai vu des parents refuser des soins pour leurs enfants parce que l'enfant a dit non
Mais dit non, forcément que tous les soins ne sont pas agréables, forcément que des fois c'est douloureux mais quand il s'agit de la santé on attend que l'enfant en meurt ou en garde des séquelles

Ou est la limite quand un enfant refuse qu'on lui change sa couche et qui passe la moitié de la journée dans ses excréments ?
Ou est la maltraitance et la violence là dedans ? Est ce que c'est le fait de changer son enfant même s'il n'en a pas envie ou de le laisser dans ses excréments pour respecter son avis ?

Et ce qui peut être le plus dramatique c'est sur la prévention des bébés secoués
La meilleure façon de ne pas secouer c'est d'être en capacité de laisser son enfant seul en sécurité
De le sécuriser, le laisser pleurer et d'aller souffler un gros coup pour reprendre ses esprits et revenir
Ok l'enfant et le bébé aura pleuré, ok il se sentira peut être rejeté

Mais secouer un enfant c'est risqué de le tuer ou de lui laisser d'atroces séquelles jusqu'à la fin de sa vie

Je pense que ça manque souvent de bienveillance et d'indulgence

Après c'est peut être aussi parce que je bosse avec des enfants/ados qui ont connu des sévices hyper graves (un de mes patients a été balancé dans une friteuse de snack, une autre à eu de multiples fractures, brûlures de cigarettes, a été retrouvée recouverte de puce et autres parasites)
Malheureusement quand on bosse avec ces enfants la, la mère qui saisi un peu fort le bras de son enfant pour lui éviter de se faire aplatir par un camion on ne la juge pas

Et c'est un peu pareil avec les animaux
Les comprendre oui
Mais mettre en sécurité un animal reste pour moi la priorité
Tout comme j'ai déjà isoler mon chien quand elle était chiot pour lui permettre de redescendre en intensité quand elle n'arrivait pas à gérer ses émotions , que l'ignorer ou la rediriger vers autre chose ne suffisait pas
Tout comme je l'ai aussi isolé pendant les travaux de la maison dans une pièce avec toutes ses affaires pour éviter qu'elle ne se mette en danger
Ça m'est aussi arrivée de tirer sur la laisse pour éviter qu'elle ne traverse une route avec une voiture qui arrive

Louvecerise

Expert
   

Trust : 69  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 909
4 j'aime    
Sondage sur les violences ordinaires sur...
Posté le 08/02/2022 à 18h15
  France - Île de France - Essonne (91)

Intéressant ce questionnaire.

Je travaille avec des enfants au quotidien, avec des familles aussi et je constate régulièrement les difficultés éducatives de parents qui passent tout par crainte d'être dans une forme de VEO ou de ne pas avoir "écouté l'enfant" (souvent associé à une incapacité à dire non/à accepter de générer de la frustration chez l'enfant)... souvent cette absence de cadre amène à une mise en danger (y compris dans sa construction psychique) alors qu'un cadre bienveillant est possible. A l'inverse j'ai des parents qui tombent dans les VEO parce qu'ils essaient de poser des limites (mais souvent avec un soucis de timing/cadre global/en étant dans l'émotion).
Je suis persuadée qu'on peut élever un enfant sans passer par des VEO, pour autant je doute qu'on soit tous outillés pour (ça s'apprend/se construit) et l'absence de cadre quand ce concept est mal compris est problématique.
Pour autant je trouve intéressant de se poser la question, d'accepter qu'en tant qu'être humain on ne soit pas parfait et on puisse se retrouver à être "violent" dans une certaine mesure (qu'on s'entende bien: frapper un enfant n'est jamais nécessaire, mais les VEO englobent un champs assez large), en se posant quelques questions: aurai-je pu faire autrement? est-ce que ce sont mes émotions qui ont parlé?
Sans culpabiliser inutilement, on peut toujours réfléchir, essayer de faire autrement, remettre en question notre propre éducation, remettre en question nos réactions pour mieux gérer à l'avenir, trouver des solutions pour ne plus se retrouver dans une situation identique... et accepter qu'il n'y avait parfois pas d'autres solutions si la sécurité était en jeu.

Pour moi, la ligne rouge, c'est la sécurité.

Et avec les animaux s'ajoute une double ligne: leur sécurité... et la notre (alors qu'avant un certain âge ça se pose moins normalement pour les enfants... encore que).
Ainsi que la difficulté de ne pas avoir de langage commun immédiat, de devoir apprendre des codes qui ne sont pas propres à notre espèce (de part et d'autre).
Je trouve que ces difficultés supplémentaires font qu'il est difficile de placer les VEO au même endroit pour les animaux...
Page(s) : 1 2 3
Sondage sur les violences ordinaires sur...
 Répondre au sujet