Le post des sous-doués

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
6931 vues - 62 réponses - 8 j'aime - 34 abonnés

Argamelle

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1285  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6712
Le post des sous-doués
Posté le 27/04/2022 à 11h28

Ouais, je crois que ce post-là n'avait pas encore été fait. Et ça manque à mon avis. En tout cas ça me manque à moi

Hier c'était cours d'obstacle, et comme d'habitude c'est vraiment, mais vraiment pas bon.
Mon pauvre cheval fait ce qu'il peut, mais comme hier c’était cavalettis et que même ça ça ne passe pas, il me semble avoir entrevu une lueur de désespoir dans les yeux de mon prof.

la petite phrase "je ne sais pas comment te faire comprendre..." n'était pas mal non plus (mais moi non plus, je ne sais pas comment me faire comprendre, chef... )

C'est pas grave coach, demain est un autre jour
On recommencera et on réessayera, j'aurais peut-être une illumination ...


N'empêche qu'en être à ce stade après tant de travail, c'est un peu déprimant. D’ailleurs le terme arriver est un peu fort, vu qu’on est même pas parti, à mon avis. Heureusement que je n’en vis pas, hein.

Pour couronner le tout, en ce moment la journée c’est stage intensif pour cavaliers niveau départemental, ou régional, enfin bref. Le contraste est brutal


Donc voilà, ce post pour raconter les séances merdiques, les galères, la loose, la déprime et le dépit.

On peut aussi à la fin du paragraphe « les sous doués font du poney » se remonter le moral avec un truc qui va bien, parce que ça arrive aussi. Par exemple, pour nous, si l’obstacle c’est piteux, le travail à pied est un bonheur intégral

Lenahaha

Membre ELITE Argent
  

Trust : 786  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8771
0 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 28/04/2022 à 22h59

argamelle

J'ai connu une jument qui s'est brisé la colonne en fonçant dans un mur.

Elle était née à la maison et elle est partie pour son débourrage dans le centre équestre où sa proprio mettait ses chevaux en pension travail.

Ça a eu lieu quelques mois plus tard.
Soit disant une erreur d'une élève bpjeps.
Qu'elle mentalité de con ! Qui lui a enseigner de foutre la jument dans le mur ? Qui est censé l'encadrer ? A quel moment un élève en APPRENTISSAGE est laissé seul avec un poulain ?
Un élève n'est pas un employé !

Bref, je n'imagine même pas recevoir un appel pareil en tant que proprio. Et l'explication a dû être sympa à donner...

Ce n'est pas si rare que ça les chevaux qui meurt en s'encastrant dans les clôtures ou dans des murs. En connu, il y a Cassini II par exemple.

Aliwia

Membre d'honneur

Trust : 389  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1383
6 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 28/04/2022 à 23h42

Comme argamelle, j'avais pas mal entendu des moniteurs de pas laisser le choix au cheval, qu'il n'est pas bête, qu'il tournera ou s'arrêtera avant. Et franchement, mon anecdote, je l'ai toujours racontée avec un petit sourire (même si sur le coup, j'avais pas trouvé ça drôle du tout). Il y avait vraiment rien eu de grave, ma jument avait 2 mois de débourrage dans les jambes, elle avait pas dû bien gérer la vitesse de son galop. Et moi, jamais j'aurais imaginé qu'on traverserait la lice, évidemment. Par contre, je me rend compte avec les précisions de lenahaha que 1), c'est ni si drôle, ni si rare. Et que 2) si ma juju avait eu cette réaction dans le manège et pas dans la carrière, ça aurait pu bien mal se terminer. C'est bête, mais je n'avais pensé encore à ce qu'il se serait passé en manège...

mllealys J'ai beaucoup rigolé et je me suis sentie tellement à la place de la cavalière (pas parce qu'elle a fini dans dans le pare-botte. Moi, c'était la lice, rien à voir xD), mais parce quand je suis arrivée dans un de mes anciens CE, je me suis présentée pour prendre un cheval du club en demi-pension. Le gérant était ravi, mais un peu sur ces gardes quant à mon niveau. Il me fait faire une séance d'essai personnalisée avec une jument aux ordres, mais alors maître d'école comme c'est pas permis. Et sans étonnement, tout se passe aux petits oignons. (Il était aux anges, et avec du recul, je crois comprendre pourquoi : je pense qu'il voyait en moi une cavalière de compétition à enchainer les concours avec ses chevaux de grands prix (vraiment, il avait une cavalerie MAGNIFIQUE). Sauf que je ne suis pas du tout compétition et encore moins CSO, mais ça, à ce moment-là, il ne pouvait pas le savoir). Bref, convaincu que je maîtrise (alors que pas du tout, la jument faisait quasi tout toute seule), il me colle dans les pates un 7 ans. Hyper gentil, une bonne tête, un joli papier, mais honnêtement, pas possible, il y avait tout simplement pas la direction dessus. Le prof comprend qu'il a visé trop haut mais n'abandonne pas. Séance suivante, il me propose son propre poney de sport, 1m48, et cette fois HYPER bien dressé. Comme je ne suis pas très grande, il est convaincu avoir formé le couple parfait. Sauf que j'avais l'habitude des chevaux de 1m65, impossible de trouver ma place sur le poney qui me sort des allures... bizarres au galop.

Moi au prof : il boiterait pas un peu, le poney ? Je le trouve bizarre au galop.
Le prof, vexé : Il boite pas mon poney ! Il te fait des changements de pieds parce que tu n'es pas à ta place.
OUPS. Mais franchement, quand on ne connait pas, ça fait hyper bizarre tous ces changements de pieds...
Au final, le prof dépité finit par me re-demander quel niveau j'ai. Je lui répète que j'ai un bête G4. Il me dit texto : "Mais tu étais super le premier cours"... Lol, avec la première jument qui savait faire le café, peut-être... Mais un cheval un peu vert ou un peu fin et j'étais perdu, moi.

Il m'a mit la première jument en DP. Une jument avec qui le feeling est jamais passé à pied, mais bon sang, à monter qu'est-ce qu'elle était bien. Au bout d'un mois, j'ai pu coller trois changement de pieds dans une diagonales et ce jour-là, je ne me suis même pas demandé si elle boitait !

Mllealys

Maître
    

Trust : 82  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1186
0 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 29/04/2022 à 01h07

aliwia Excellent ! J'imagine tellement !

Argamelle

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1285  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6712
1 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 29/04/2022 à 07h31


aliwia a écrit le 28/04/2022 à 23h42:

Le prof, vexé : Il boite pas mon poney ! Il te fait des changements de pieds parce que tu n'es pas à ta place.




ça c'est fort !

ça me rappelle un autre moment de loose : j'avais douze ou treize ans et j'étais fraîchement émoulue de deux stages débutant, des amis de la famille qui avaient des chevaux me proposent une balade (c'était super gentil, mais vraiment je n'aurais rien dû avoir à faire sur un cheval en extérieur...)
Mais à l'époque je n'ai pas compris que ça pouvait mal tourner.

Les gens ont compris, je pense, que mon niveau n'était pas ouf (quel euphémisme) quand mon cheval a marché sur du bitume en pente. Je n'avais pas l'habitude moi, les deux stages on était en manège. Du coup j'ai dit que mon cheval boitait.



Bon ça c'est pas si mal passé, hormis l'embarquement dans un champ (pour le coup, il y avait une haie au bout, j'ai eu de la chance qu'il s'arrête). Moi j'ai compris cette fois là que les chevaux peuvent partir au galop pour le plaisir, et que dans ces cas là t'es comme un con... Faut dire que quand tu montes un cheval de débutant au pas sur le cercle en manège, le départ au galop spontané c'est pas le genre de chose que tu constate habituellement...

Moralité : ne proposez pas à des cavaliers de niveau inconnus de monter vos chevaux !

Leasaunier

Apprenti
  

Trust : 202  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 280
5 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 29/04/2022 à 09h37

Une fois, avec mon frère, on s'est retrouvé avec présenter un petit cheval à la vente.

Bon c'était un gentil petit sf d'1m65, âgé de 14 ans, qui était vendu pour loisir et balade.

arrive une nana âgé de 12 ans et sa mère (la mère y connaissait rien), et la fille devait avoir fait 3 fois du poney dans sa vie.

Le cheval présente bien, joli physique super gentil, ils prévoyaient de le mettre en pension dans un club encadré, le cheval à l'habitude des débutants,
bon pourquoi pas.

et là drame, le cheval a hennit.....

réponse de ces dames: il est dangereux on en veut pas merci aurevoir....

et on s'est retrouvé comme des C**** avec le cheval planté par les gens.....

bon heureusement on a trouvé la bonne famille, mais jamais j'avais entendu ça comme excuse....

il hennit il est dangereux....

Argamelle

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1285  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6712
0 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 29/04/2022 à 09h40

Mon mec a déjà eu une réaction comme ça avec mon cheval , qui avait renâclé (BRRRRFFFFPPPPFFFFFF) :
"Aaaaaaahhhh ! Mais qu'est ce qui lui arrive ?"


Bon, c'est pas un truc de sous doué, forcément si tu n'as jamais côtoyé de chevaux, ce genre de gros bruit ça surprend

Leif

Membre ELITE Bronze

Trust : 1328  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6257
7 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 29/04/2022 à 10h27

Premier cours de saut avec un moniteur et mon cheval fraîchement débourré

C'était juste un mini saut de puce...

Il a pas su où foutre ses sabots, j'ai pas su lui dire comment s'y prendre, ma tête est sensiblement la même que celle de ma lasagne, dommage je n'ai plus la photo en entier

On a été les boulets du bac à sable ce jour là !

Bon, évidemment j'ai plein de séances où j'ai été un boulet, mais ça va, mon cheval le vit bien !

Il est très très expressif, donc dès qu'il y a un truc, on le voit direct à sa tronche XD

Je vous épargne sa tête de dépité quand il me voit faire 14 000 allés retours entre le pré et la sellerie car j'ai tout le temps oublié un truc...
Le pire c'est quand il est au pré en bas de la maison, y'a une pente de malade et la remontée vers la maison est raaaiiiiiide ! J'en souffre encore, du coup je laissais tout en double en bas !

Leasaunier

Apprenti
  

Trust : 202  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 280
5 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 05/05/2022 à 17h39

Lors de l'essai pour une DP potentielle, je vous pose le contexte

je pose le contexte de l'essai vite fait, le gérant du club ou je monte à acheté des chevaux niveau amateur et amateurs élite pour les proposer en dp, (2 cavaliers max), pour les cavaliers qui souhaitent sortir en concours, et c'est dans cet optique que je suis allée essayer ce cheval

Donc on part l'essayer avec une des monitrices dans une écuries à TARBES, déjà trouver l'écurie ..... les indications données me faisaient craindre le pire, quand la proprio nous disais "après l'église au champ de maïs c'est à droite.....
heu ok ....
au bout du chemin de terre, à gauche....
re heu.... moi je suis twingo pas en 4X4 ....
bref une épopée, mais nous voila arrivée devant une écurie privée, avec des chevaux au milieu des paons des oies et des perroquets ok pourquoi pas, mais on s'attendais à une arnaque quand même au démarrage....

donc on va voir ce cheval, très attachant qui adore les gens, adorable au box et à la prépa, et me voila parti pour le tester dans la carrière.... vraiment pas grande, entourée de champs de maïs, donc ça parait encore plus restreint car les maïs étaient hauts, et le stress de l'essai d'un cheval qu'on ne connait pas, et en plus j'étais la première dessus, bref tous les feux étaient au vert pour être antidouée

la détente se passe bien, Monsieur est en forme mais sympa tonique, et bon moi j'ai pas l'habitude des chevaux je montais plus à poney, donc niveau allures je me fais quand même secouée un peu mais on arrive à faire des cercles des lignes droites des cessions on change de pied, bref Monsieur est en forme mais tolérant et gentil donc pour le moment je suis pas ridicule tout va bien....

arrive le moment de sauter avec le cheval, et la forcément l'antidouée est de sortie.

on commence gentil pourtant une croix à 40cm du sol à sauter au trot, rien de bien sorcier, je me dis : bon Léa tu stress un peu mais regarde tu y arrive bien , y a 40cm, t'as ton galop 7, allez courage, ça va le faire....

alors oui effectivement on a sauté, enfin on .... snas vouloir et coup du stress au trot, j'ai on va dire armé en mode hors-bord la bestiole, et autant vous dire, il m'a rien manqué....
donc lui a très bien et même trop écouté, mais moi pas prête à un truc pareil.... ben j'ai fait le bouchon de champagne, le cheval a sauté de loin, en haut des chandeliers, et ben Léa a fini dans le champs de maïs avec un magnifique roulé boulé et avec l'élan donné par le cheval.....

ben oups devant des pro, et la coach qui a dit galop 7, je me suis dit qu'elle aurait du dire galop moins 9 en fait, a tomber sur 40cm au trot , l'assiette était restée dans la voiture apparemment



Samara1349

Initié
 

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 161
0 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 07/05/2022 à 22h48

Hier, cours de reining. Premier cours en exterieur depuis novembre. J'etais incapable de faire une ligne droite au galop, bon on repasse au trot, même exercice... toujours pas capable. La honte!

Argamelle

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1285  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6712
10 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 11/05/2022 à 07h53

Etre sous doué, c'est aussi de temps en temps avoir des fulgurances ... (Heureusement, j'arrive à les garder pour moi le plus souvent)

Genre hier. A l'obstacle (pour changer)

J'éprouve une sensation inédite, et ça fait une espèce de tilt dans ma tête


"Ah ! Mais quand le prof disait qu'il faut redresser son cheval, il veut dire, genre... Redresser son cheval ? "




je me fatigue toute seule parfois, j'imagine pas les autres du coup...

Édité par argamelle le 11-05-2022 à 07h54



Audekr

Maître
    

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1029
4 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 11/05/2022 à 10h07

argamelle Même fulgurance que toi ce week-end mais en dressage. Redresser mon buste m'aide pour rassembler le galop.
Vive moi !

Melusine77

Apprenti
  

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 374
3 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 11/05/2022 à 17h38

A travers vos témoignages et ma toute jeune expérience d'enseignement (mais pas en équitation), je me rends compte de plus en plus de l'importance et de la diversité de la pédagogie.
Un discours qui semble évident pour une personne ne l'est pas forcément pour une autre, même si le langage semble clair de prime abord.
Un enseignant doit aussi être capable de varier son vocabulaire, ses exemples, ses images, ses exercices pour s'adapter au maximum de profils de ses élèves

Pas facile, je le concède

Heyyouhey

Membre d'honneur
 

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1797
0 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 19/05/2022 à 18h42

Ca me fait penser, je suis nulle à l'obstacle. Pourtant j'y met de la bonne volonté, je pense aussi que parfois faut quand même regarder au niveau des coachs, même si ils sont très compétents, connaissent leur métier etc... Je me souviens il y a quelques années, quand je montais encore en club et qu'on faisait de l'obstacle, la mono pétait un câble car je comprenais rien. Ben oui parce que dire "tu passes devant" la signification n'est pas innée pour tout le monde. Et surtout dire le problème "tu tires trop", "tu pousses" ben ça aide pas a résoudre la cause quoi

Du coup pendant longtemps j'ai fait des séances d'obstacles merdique et le cheval (le pauvre) comme moi en ch*ais, je culpabilisais à mort et avec le recul aujourd'hui je m'en rends compte qu'en fait le problème c'est qu'on m'expliquait pas du tout comment me corriger et qu'en plus les erreurs que je faisais avec les mots du jargon ben je comprenais rien ou mal. En vrai on y pense pas et je suis peut-être stupide mais à l'époque "attends ton saut" ou le fait qu'il fallait rester en équilibre entre deux obstacles proches ben c'était pas une évidence en fait. J'ai compris super tard le principe des concours de CSO malgré 10 ans d'équitation parce que personne ne m'avait expliqué (qu'en gros) il fallait sauter les obstacles sans faire de fautes et le plus rapidement possible. Donc personne m'a jamais proposé de participer à un concours, tout le monde pensait que je m'y intéressait pas alors que juste ben personne m'avait expliqué et donc je peux pas savoir.

Tous mes galops : l'obstacle a été la pire des galères et je ne sais pas comment j'ai réussi mais c'était limite limite à chaque fois et aujourd'hui avec les années de recul je m'en rends compte de ce temps et cet argent perdu, si seulement j'avais eu un coach qui s'était mis à ma place, et qui pense pas que tous les mots du métier sont forcément si simple pour tout le monde et qui m'aurait expliqué et donner des solutions... Peut être que j'aurais été une pro de l'obstacle

Leasaunier

Apprenti
  

Trust : 202  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 280
6 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 19/05/2022 à 18h54

ha oui les langages propres à chaque prof

une fois pour me challenger je suis allée monter en cours avec un cavalier pur dressage haut niveau sorti de SAUMUR, bref le mec qui fait faire des changements de pied au temps à ton shetland rien qu'en le regardant quoi.

A cette époque, je montais un croisé trotteur super sympa, bonne composition jolie physique facile à bosser confortable, hyper polyvalent, le cheval de club par excellence que tous les clubs veulent car il peut faire du débutant au galop 7. Mais dans chaque club y 'en a qu'un seul comme ça bien souvent, et c'est le chouchou des cavaliers.

Donc me voila sur mon super cheval, en cours de dressage galop 7 avec des proprio galop 7 dressage plus plus par rapport à moi plutot meilleure en saut.

exercice simple dixit le prof, départ au galop du pas...

ok bon ben allons y gaiement....

je tente une fois, raté,
une deuxième fois, mieux, mais toujours pas,
la troisième catastrophe internationale,

la le prof me dit: passe le moi je veux voir quelque chose...

Ok ben carrément je lui passe mon cheval des montagnes (ha oui c'était en hiver et comparé aux chevaux de proprio tondus, nous on tenait plus de l'ours que du cheval )

la et le prof monte, et demande au cheval : dis moi jeune homme tu voudrai bien partir au galop s'il te plait? à voic haute,

et la le machin de l'arrêt qui part en équilibre rond, super attitude cadencé magnifique.....

et moi ben de toute l'heure j'ai jamais réussi un seul départ bien.... bon ben à la prochaine pour une leçon de dressage en bonne et due forme

Supersalade

Apprenti
  

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 373
5 j'aime    
Le post des sous-doués
Posté le 24/05/2022 à 21h31

Le souvenir le plus marquant pour moi dans ce post des "sous-doués" (même si j'en ai d'autres...), c'est quand plus jeune j'ai changé de club pour la quatrième fois.
Plus de 5 ans d'équitation pour moi à cette époque et galop 3 officiel depuis plus de deux ans. Entre-temps j'avais juste eu un an d'arrêt.

J'arrive sur mon premier cours en plein milieu d'année, comme il n'y a aucune autre place dans des cours galop 3-4 je suis mise dans un cours galop 1-2. Je me suis dit "Je vais me faire ch***".... Que nenni !
Durant les 6 mois passés là-bas, je ne me suis jamais autant pris de gamelles, les petites cavalières de 12 ans (moi 16) qui n'ont qu'un an ou deux d'équitation à leur actif montent TOUTES mieux que moi et ne tombent jamais... La cavalerie était composée uniquement de chevaux sauvés de diverses situations et vivants en troupeau au prés, donc tous avec des caractères et comportements divers, donc souvent des frayeurs pour moi et des GROSSES difficultés à les gérer sous la selle (car je n'étais habituée qu'aux chevaux de club blasés).

Enfin bref, ce club m'a marqué de manière positive, mais sur le coup mon ego a été mis six pieds sous terre ... !
Page(s) : 1 2 3 4 5
Le post des sous-doués
 Répondre au sujet