Peur ? ennui? bêtise ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1558 vues - 22 réponses - 0 j'aime - 9 abonnés

Blindh

Membre d'honneur

Trust : 484  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1336
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 07/05/2022 à 16h59

Hello tout le monde. Certains voient peut être le genre de mon cheval. Cheval devenu rétif très vite, qui dégageait beaucoup son ancienne proprio puis moi puis mon prof. A l'époque il était clairement peureux + il n'aimait pas le travail. Du coup il se laissait d'autant plus absorber par l'environnement quand le boulot lui déplaisait comme une sorte de protection.
Réactions diverses. Des demi tour. Des départs plein cul. Parfois un vrai rodéo.

Bref j'ai laissé mon prof gérer puis j'ai tout repris en mode etho. + changement de vie pour lui. Cheval zen qui touche à tout, on fait une sortie concours qui se passe bien. On commence touuuut doucement l'extérieur. Il se blesse on l'arrête un mois en paddock. La rééducation commence il avance mais il est sage. Puis au bout de deux semaines où il commençait à stresser davantage à l'attache et à tirer de nouveau au renard il me fait une séance cata à sursauter et partir au galop pour tout. Genre AAAAAAH un plot. La veille encore super séance hein. Retour des demi tour. Je râle fort et je panique.

Le vendredi mieux mais encore très tendu. Le samedi pareil mais mieux. Le mardi une copine le monte et pareil. Pour elle il est juste pas concentré. Je décide de plus monter qu'en manège tant que ça va pas. Mieux. Bien mieux. En main ça va. Je lui parle tout du long, je tente de m'occuper autant que possible en faisant des tours de carriere.


Hier on a réintroduit le galop. Nickel jusqu'au départ, il part bien puis arrive à l'entrée du manège il rentre le cul et part plein cul. Je l'arrête et on continue le galop en revenant progressivement prés du point. Je finis en allant marcher dehors en main pour qu'il souffle, une jument fait la con il finit debout. Je sais pas comment comprendre tout ça.

Est ce qu'il a peur ? Mais pourquoi d'un coup ? Pourquoi ce retour en arrière ? Est ce que quand mon prof le monte plus du tout on s'en tire pas ? Est ce que y'a vraiment que de la connerie et pas de peur ? Est ce que c'est lié aux séances nulles ? Est ce que j'ai tout foutu en l'air ? Comment survivre aux 3 semaines restantes de rééducation ? Le 18 juin il part pour 3 semaines de boulot chez ma prof d'éthologie ... mais je suis tellement découragée.

Marlin

Membre d'honneur
  

Trust : 602  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2442
2 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 07/05/2022 à 17h12

Avant d'entrer dans des spéculations sans fin, contrôle avant tout s'il n'a pas de carence en magnésium. Souvent cette carence provoque des peurs et du stress incompréhensibles.

Une fois les taux remis à niveau, le cheval redevient lui-même et ce comportement dévient disparaît assez rapidement.

Opri

Membre d'honneur
 

Trust : 441  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1999
3 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 07/05/2022 à 17h49

Contrôler la vue ?
La selle ?
Ulcère ?
Conditions de vie ?

Édité par opri le 07-05-2022 à 17h50



Blindh

Membre d'honneur

Trust : 484  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1336
0 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 07/05/2022 à 17h58

opri normalement ras puis c'est venu brutalement. Il est hyper suivi vu qu'il a pas une santé facile là il va bien.
Il est asthmatique et il a eu plusieurs bilans médecine interne et naturopathie et shiatsu et locomoteur. SF vue juste avant la blessure la selle de dressage va et on reçoit bientôt la nouvelle d'obstacle. Il a 10 ans et vit dehors avec deux autres chevaux. Il vient de passer à l'herbe à peu près au même moment où ça a deconne vu que justement il avait pas le droit d'être dans un grand pré durant son arrêt. On avait du lui laisser les potes car il était con sinon. Deux semaines après le début de la rééducation il est passé à l'herbe.

marlin je peux toujours vérifier mais ça me parait brutal d'autant qu'il est à l'herbe avec ration adaptée

Édité par blindh le 07-05-2022 à 18h00



Harasstgermain

Membre d'honneur
 

Trust : 610  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1653
3 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 07/05/2022 à 22h07

Bonsoir
Il n’y a pas de honte à être débordé par un cheval compliqué

Si il devient vraiment dangereux et si on ne se fait plus plaisir avec
En ayant tout essayé

Il faut changer de cheval et le laisser à quelqu’un de plus compétent
En trouvant un compagnon plus adapté

Votre cheval est emphysémateux (asthmatique) ce qui signifie que comme tous les asthmatiques il est limite en capacité respiratoire ce qui peut l’angoisser

Courage pour la suite

Savannah02

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10
1 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 07/05/2022 à 22h20

Travail plus light obligé car rééducation : ton cheval est plus "explosif"... C'est une période à passer. En reprenant un travail régulier, en intégrant des séances monté par ton coach, vous devriez reprendre vos marques. Ne perds pas confiance en toi !

Tekesuta

Membre VIP
 

Trust : 430  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4425
5 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 07/05/2022 à 22h38

Alors, je dis ça d'un avis très personnel, je ne connais pas ton cheval ni ton travail. Mais quand je lis que de base il est devenu très vite rétif avec des grosses réactions, j'irais davantage vers un inconfort "mis à jour" dans la manipulation/travail.

Le comportement qui se modifie d'une manière drastique après un repos plus ou moins long peut être un cheval dont le travail au préalable n'a pas été acquis, ou ne convenait pas "totalement". C'est souvent signe qu'il y a besoin d'un changement dans la manière de communiquer, de travailler. Donc plus qu'une régression, c'est un cheval qui va pousser à aller voir plus loin, ou ailleurs, donc un retour aux bases peut être nécessaire pour trouver le meilleur chemin à prendre pour continuer. En tout cas, c'est mon point de vue quand je lis que c'est un cheval qui peut facilement tomber dans la rétivité (de ce que j'ai cru comprendre ?) mais aussi de ma manière de voir les choses je dis peut-être des bêtises !

En tout cas, premier lieu, éviter tout ce qui peut conduire à un comportement "violent" (monter s'il est pas "concentré", c'est pas du tout productif ; faire galoper quand tous les voyants ne sont pas au vert, c'est pas une bonne idée, sachant que le galop est une allure de fuite et qu'instinctivement, ils y tomberont plus facilement). En tout cas, de derrière mon écran, j'irai plus à une grosse adaptation de la cavalière au cheval, repérer ce qui est ok, confortable, simple, et revenir progressivement à un travail "visé", tout en prenant du recul pour aller chercher ce qui conviendrait le mieux au cheval. Peut-être a-t-il simplement envie de saisir l'occasion de la rééducation pour t'amener vers un nouvel horizon !

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1558
2 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 07/05/2022 à 22h40

blindh un cheval dans ma pension a cette carence en magnésium. Avant qu'ils ne la découvrent, sa cavalière a fini plusieurs fois à l'hôpital. Je l'ai vu arriver chez nous, je me suis vraiment dit "misère c'est quoi ce démon", la pension précédente ne suivait pas avec les compléments donc il avait des rechutes. Maintenant qu'il est à jour... Un vrai chaton. Sa propriétaire m'a un jour expliqué leur histoire car mon cheval est aussi du genre anxieux / stressé/ explosif et ça lui faisait penser à ce qu'ils ont vécu avec le leur. Si je n'avais pas vu le cheval en question les premiers jours, je ne sais pas si j'aurais cru que le magnésium pouvait avoir un tel effet.

Sinon, mon cheval est aussi du type adorable une minute, "AAAAAH SAUVE QUI PEUT" la minute suivante. C'est un grand grand stressé, quand ses niveaux de stress sont bas, il a l'air de n'avoir peur de rien, si un truc met le feu aux poudres, il devient dingue avec une feuille qui tombe. Peu à peu j'ai pu identifier les éléments déclencheurs : bruits de choses qu'il ne voit pas, déplacement d'autres chevaux (cheval peu / mal sociabilisé) essentiellement. Comme toi, il partait volontiers en sauts de mouton pour un truc minime.
Depuis quelques mois, j'ai abordé ces problèmes en renforcement positif, notamment avec du contre conditionnement et les résultats ont rapidement été très bons. Il commence à intégrer que quand il n'arrive plus à gérer, s'immobiliser est plus rassurant que fuir ce qui nous met tous les deux bien plus en sécurité et ça me donne l'opportunité de l'aider à faire descendre la pression grâce à d'autres exercices rassurants et qui le remettent dans une zone de confort. Il a beaucoup progressé dans sa gestion émotionnelle grâce à cette approche

Blindh

Membre d'honneur

Trust : 484  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1336
0 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 08/05/2022 à 01h13

harasstgermain Bonsoir, je me fais plaisir assez régulièrement avec à vrai dire, j'y suis attachée + je ne compte pas vendre un cheval ayant une santé comme la sienne sinon je l'aurai vendu à l'époque où je ne pouvais même pas le monter.
S'il doit y avoir un choix ça sera lui plutôt que la monte ^^ mais je sais bien que cela peut être une solution pour certains couples et qu'il n'y a aucune honte. Cela n'est juste pas dans ma logique.
(Par contre asthmatique et emphysémateux ne sont heureusement pas synonymes ! Il a été adorable tout l'hiver ce qui est sa période difficile même si on a rien eu de + que toux au début du travail une ou deux fois globalement, là à l'herbe il ne pousse pas, récupère totalement normalement, aucun bruit respi, pas de jetage, et pas de toux. Mais on est bien d'accord qu'il fera toujours + d'effort qu'un cheval non allergique)

tekesuta Oui en fait à l'achat on me l'a vendu comme cheval gentil et facile, je suis tombée sur le facebook de son ancienne proprio et j'ai compris qu'elle passait plus de temps par terre que sur lui. Maintenant ce qu'on a mis en place en travail à pied / "étho" l'a transformé, on a fait des equifeels avec un manège rempliiiii de trucs distrayants/effrayants, bah il a été curieux, parfois distrait mais vraiment génial. En gros on avait retenu l'idée qu'il était complètement éteint par le travail / la contrainte qu'il ne comprenait pas et qu'il avait besoin de retrouver un intérêt au travail mais aussi il a besoin d'une vraie référence, ça reste un émotif.

uneraell
impressionnant en effet, après on a énorméééément creusé les pistes santé au tout début de notre histoire, entre les bilans naturopathie, la biorésonnance, les prises de santé, les séro, les endoscopies etc. Mais je peux toujours en reparler à la véto je suis pas à ça près.

C'est top ce que tu as mis en place, tu pourrais m'en dire plus ? on enseigne pas assez le conditionnement positif je trouve dans le milieu équin contrairement au canin. Je pense vraiment qu'il est assez explosif et du coup tout est plus intense, aujourd'hui j'ai eu zéro réaction violente mais à l'attache il avait déjà la tête en l'air au moindre bruit, et je le voyais se tendre avec les oreilles en avant quand on était en fin de séance au galop, je l'ai ramené à moi à chaque fois mais on aurait dit qu'il cherchait une connerie à faire.

savannah02 Merci beaucoup en temps normal il est bossé régulièrement par mon prof et on bosse en cours + un cours de travail à pied avec mon autre prof par semaine et en effet il s'ennuie hyper vite au boulot, j'ai hate qu'on finisse la rééduc et qu'il file au boulot chez ma prof d'étho. Compliqué de ne pas perdre toute confiance.

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1558
2 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 08/05/2022 à 09h20

blindh Oui avec les chevaux y a une vraie réticence à cause des récompenses alimentaires je pense. Je n'y connais rien en chien, je suis venue à cette approche car j'ai pris quelques cours de TAP "éthologique" (méthode Parelli) et mon cheval a dit un grand NON donc j'ai été voir ailleurs. J'avoue que l'idée me parle beaucoup plus, au final.

Pastor est très anxieux et explosif également, il réagit toujours aux mêmes choses mais selon son niveau latent de stress les réactions vont être plus ou moins fortes. Quand il est branché, il le reste. En ce qui le concerne, j'ai simplement accepté le fait que c'est une éponge et qu'il se passe parfois des trucs dans sa vie de cheval qui font que certains jours il sera perché, même si je n'y vois pas de raison.

Pour gérer ça, j'ai deux "méthodes" principales on va dire. D'abord le ciblage: il a appris à venir toucher mon poing à la demande. C'est un exercice hyper simple, qui est utilisable dans absolument toutes les circonstances et il sait qu'il se passe toujours quelque chose de positif (le bonbon) après. Je l'utilise beaucoup à pieds pour lui demander de remettre son attention sur moi et ça me permet aussi de juger de son état de stress (si il loupe mon poing à 30cm de sa tête c'est qu'il est TRÈS stressé) ou pour le faire passer devant un objet qui fait peur. Quand il est vraiment vraiment inquiet, je n'hésite pas à enchaîner 10-15 fois, ça l'aide beaucoup à redescendre et dédramatiser.

Pour les séances montées, j'avais un problème principal lié à la porte du manège et le fait de ne pas voir les sources de bruit cachées derrière. Je me faisais constamment trainer dans le même coin (galop, sauts de mouton, à travers gens et chevaux si nécessaire) donc j'ai fait des séances en liberté avec un exercice qui détournait son attention. Dans mon cas, c'était le fait de jouer au ballon car il adore taper dans des trucs avec ses pieds. Il était au contrôle de l'obtention de la récompense et de se tirer s'il avait trop peur. Mais le ballon et les récompenses c'était tentant ! Donc il a vite montré des réactions du genre "olalala j'ai envie de me tirer mais ici il se passe des choses bien" et cette seconde d'hésitation était suffisante pour me permettre de marquer le comportement et le récompenser+++.

J'ai continué sur cette lignée en selle en faisant des séances où je sortais à peine de sa zone de confort mais dès qu'il regardait / se tendait face à quelque chose... J'ai récompensé (bonbons, toujours, je ne suis passée aux grat-grat sur le garrot que quand il avait bien progressé, sinon la valeur n'était pas assez importante pour le convaincre que rester arrêté c'était bien). Petit à petit, comme avec le ballon, il a commencé à serrer très fort les fesses et décider de rester là. À nouveau c'est 1-2 secondes qui me permettent de marquer et récompenser. Du coup il trouve son confort dans l'arrêt et non la fuite. La zone de confort s'est peu à peu étendue. Lors de la première séance j'étais bannie dans 10x15m en A, à la fin de la 3e je trottais rênes longues dans tout le manège.

Maintenant, j'ai généralisé cette approche à tous les autres problèmes de crainte que je peux avoir en selle: identifier le déclencheur, identifier la zone de confort, sortir de la zone de confort de 1cm et récompenser à fond. Parfois je tourne en rond dans 5x5m au début, mais au moins il redescend en pression et finit par se détendre, ce qui n'arrivait pas avant.

Quand il est très stressé, je n'hésite pas à nourrir énormément. Je n'entre jamais dans la logique "bouger c'est inconfortable, rester avec moi c'est confortable", je n'essaie pas de "maîtriser ses pieds" ou quoi que ce soit du genre. Il est déjà dans l'inconfort lui même, je trouve inutile d'en rajouter et de toute façon ça le met totalement sur orbite à en devenir dangereux pour lui même. Je prends beaucoup de temps, je gère l'environnement autant que possible, je fais toute ma séance au pas si ce n'est pas son jour, et je fonctionne beaucoup avec des routines. Et j'ai toujours blindé de bonbons dans mes poches, au cas où. J'utilise des bouchons de foin qui n'ont pas besoin d'être ramollis dans l'eau.

Évidemment, avant de commencer tout ça, je travaillais déjà avec des récompenses alimentaires donc il est très poli avec la nourriture. Ça lui montait parfois un peu à la tête quand il était très très stressé et que la bouffe entrait en ligne de compte mais il avait assez bien intégré qu'il ne recevait rien s'il faisait le zouave, donc ça n'a jamais été un problème. Au total ça fait deux mois que j'applique cette approche et au lieu d'avoir un cheval semi fou à chaque séance, j'ai 10-15 minutes compliquées toutes les 2 semaines maintenant

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 794  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10648
2 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 08/05/2022 à 10h34

j'ai le même résultat que Unerael avec le clicker.
Sur mon ardennais anxieux, trouillard, pas communicatif...
Ca l'a aidé à s'ouvrir, à participer, à s'exprimer, à avoir moins de craintes et à mieux réagir dans les moments de frayeur.
Surtout à être serein, paisible, prendre plaisir au travail, alors qu'avant il était sans cesse "en avant", tendu et renfermé sur lui-même.

Superponey74

Maître
    

Trust : 121  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1082
1 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 08/05/2022 à 13h12

Dans tes écrits, je revois ma jument quelques années en arrière. C'est franchement insupportable et ultra frustrant par moment. J'avais pas l'impression de lui demander la lune et pourtant on a alterné longtemps les phases "sages"/"j'ai peur de tout".
Ses réactions étaient moins violentes toutefois.

Aujourd'hui elle est juste top. Quasi plus de "conneries". J'ai essayé des tas de trucs, ça fait 6 ans maintenant que je l'ai. Donc bon c'est du long terme mais la bonne nouvelle, c'est que ça s'arrange avec du travail et du temps.

Voici ce qui a fonctionné pour nous:
- séances très simples, courtes et frequentes dans le même environnement.
En gros si elle voyait pas la carrière pendant plus de 3 jours, elle était en flip complet. A ronfler et à s'inquiéter comme si elle n'était jamais allée en carrière de sa vie... donc même si c'était juste pour un tour de carrière au pas après une balade, je le faisais. Il faut que l'environnement soit familier ++.

- épaule en avant quand elle se dissipe. Elle avait pas le dressage nécessaire pour faire plus mais si ton cheval a un bon niveau de dressage, mobilise les épaules. Il pourra pas partir comme un con.

- beaucoup de transitions, toujours dans l'idée de concentrer. Genre transitions toutes les 5 foulées.

- énormément de pauses.
Au début, je trouvais totalement contre-productif parce que je devais tout recommencer chaque fois qu'on reprenait le boulot. J'avais l'impression qu'elle était "aussi con" qu'au début de séance et aussi peu concentrée. Mais avec le recul et sur le long terme, c'est quand même efficace.

Et beauuuucoup de patience et de courage Ne pas s'énerver, ça sert à rien (je sais, plus facile à dire qu'à faire). Si ya des jours où vraiment ça va pas, faire de l'ultra basique, style grosse détente et c'est tout.

Blindh

Membre d'honneur

Trust : 484  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1336
2 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 09/05/2022 à 14h05

superponey74 oui je sais que ça sert à rien :( mais tellement dur quand on stresse complètement. Du coup typiquement dans ton message c'est exactement ce qu'on a mis en place, c'est juste qu'actuellement je peux pas vu qu'il doit juste faire des tours de carriere ... du coup ça l'aide pas à rester avec moi.
Je sais qu'ils sont pas censés pouvoir faire semblant d'avoir peur mais lui on a vraiment l'impression que la séance ennuyeuse l'amène à se dire : comment je vais bien pouvoir m'occuper ...


uneraell super ce sont vraiment des choses que je teste sur mes chiens. Le ciblage au point une copine fait ça sur sa jument.
Caprice est un obsédé de la nourriture donc pas toujours poli mais je travaille dessus. Pour le coup ça le motive à mort.
Lui l'éthologie classique ça lui réussit plutôt bien, mais plus je peux faire de renforcement positif mieux ça me convient :) merci beaucoup je vais essayer de creuser ...


ardennesacheval bon ça fait du coup deux témoignages bien encourageants ! Vraiment je suis hyper surprise pour cette rechute sur le mien, dernièrement je pouvais l'emmener dans des lieux inconnus sans avoir peur et je m'étais dit que la seule chose qui me bloquait en balade c'était la possibilité qu'il soit surpris (typiquement il apprécie pas trop la blague des chiens qui sautent).

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1558
1 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 09/05/2022 à 17h21

blindh Le mien était aussi insupportable avec la nourriture au début. Pour te dire, le premier truc que le vendeur (qui était un intermédiaire) m'a dit en le descendant du van c'était "Il faudra pas lui donner de bonbons, il arrête pas de taper, c'est insupportable !!!". Les premières semaines si j'avais de la nourriture sur moi à l'attache il était infernal, pas moyen de le brosser tellement il faisait des pieds et des mains pour venir à mes poches. Ça a vraiment testé ma patience xD

Il a assez vite compris le concept de la politesse au final mais quand on travaille, si je suis pas hyper cohérente dans mon timing, il s'agace vite. Il est très fin et ses premières tentatives sur un exercice sont souvent presque invisibles, j'ai du filmer beaucoup pour revoir les situations et commencer à avoir l'oeil et du coup, comprendre pourquoi il s'énervait. Maintenant que je suis un peu plus à son niveau, il est vraiment hyper au poil sur la politesse. Ceci dit, cet hiver quand il était au box avec le stress qui allait avec, il avait aussi beaucoup moins de patience. Lors des jours sans, je vois qu'il tolère moins mes erreurs.

Côté rechute, je compatis vraiment, y a aussi des jours où j'ai l'impression qu'il réagirait pas à une explosion de bombe et parfois, un éternuement et c'est le drame. Plus ça va, plus j'ai l'impression que c'est lié à moi aussi. Il est très très éponge et si mes propres niveaux de stress latents sont hauts, alors il est bien moins résilient aussi. C'est dur mentalement parce que c'est souvent dans ces moments là que je voudrais juste déconnecter avec lui, qu'on fasse une séance qui me vide la tête... Mais non, il me rappelle que je dois la vider avant d'arriver dans son monde à lui. Parfois je ne suis pas sûre d'avoir la force psychologique de nous gérer tous les deux en fait, mais je crois qu'il m'envoie sur un chemin de vie dont j'avais besoin pour ne pas finir totalement cinglée à 40 ans. J'essaie de juste accepter que parfois ça ne veut pas. Ça fait un an que je l'ai et on fait toujours des ronds dans le sable au pas alors que j'avais des ambitions de travail en dressage et tout... Je commence à en faire mon deuil, on progressera en temps voulu.

Superponey74

Maître
    

Trust : 121  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1082
1 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 10/05/2022 à 09h52

blindh Je suis d'accord avec toi. Dans ces moments là j'avais aussi du mal à croire qu'elle ne pouvait pas "faire semblant", qu'elle avait vraiment peur. Je n'ai toujours pas la réponse mais c'est un comportement qui a disparu donc ça me va

Et même si c'est très dur et qu'on a pas signé pour ça à la base, faut être prêt à laisser tomber certains trucs pour revenir dessus après. Typiquement j'ai pas galopé en carrière pendant plus d'un an. Aucun intérêt tant qu'elle faisait ses écarts et son "cirque" au pas et au trot. Et même en longe à une époque.

Donc si je peux te conseiller par rapport à notre expérience c'est de la patience, de la constance et de la mobilisation des épaules.
C'est une prof qui m'a énormément aidée pour ça. Elle me disait de regarder ses oreilles en permanence (je sais on dit généralement l'inverse) parce que la jument avait toujours le même mouvement avant de faire sa connerie. Une manière de mettre ses oreilles en avant, je saurai pas décrire il fallait la voir. Et à l'instant où elle faisait ce mouvement, épaule en avant direct.
Au début je faisais des cercles mais ça s'est retourné contre moi quand j'ai voulu bosser sur la piste. Il vaut mieux rester en ligne droite dès le début.
C'est ce qui nous a le plus aidées. Repérer le signe avant coureur de la connerie, mobiliser les épaules AVANT qu'elle ait le temps de déconner, récompenser derrière mar une pause rênes longues. Et ainsi de suite...

J'espère que ca pourra t'aider un peu. En tout cas ne désespère pas, ça s'améliore même si ton cheval ne sera probablement jamais un "vieux tonton de club" qui ne bouge pas une oreille. Ca s'améliore grandement.

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1558
1 j'aime    
Peur ? ennui? bêtise ?
Posté le 10/05/2022 à 10h12

superponey74 j'approuve à 2000% pour le fait de ne pas galoper et le coup de regarder les oreilles. Avec le mien c'est pareil, il a une forme d'oreille en avant qui est "je suis intrigué et curieux mais ça va" et la forme "tic tac tic tac BOUM". Ça a fait marrer mon prof y a deux semaines, il me disait qu'il avait l'air détendu, un postérieur au repos et tout. Moi je regardais ses oreilles, j'étais certaine que si je lui demandais le moindre truc à ce moment-là, ça serait parti en cacahuètes. J'ai attendu deux minutes, c'est passé, et on était bon
Page(s) : 1 2
Peur ? ennui? bêtise ?
 Répondre au sujet