Assurances équestres, on fait le point

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86
Auteur
223920 vues - 1297 réponses - 6 j'aime - 108 abonnés

Zenliberty

Membre ELITE Argent

Trust : 14  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7711
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 22/07/2010 à 22h46

DEJA 5 ANS D'EXISTENCE


A la base, ce sujet a été créé pour m'aider dans mes démarches. Au final, les topics concernant les assurances étant récurrents, j'ai décidé d'améliorer celui-ci pour permettre à la communauté des cavaliers d'y voir un peu plus clair. Je précise que je suis une simple particulière (donc neutre), et que les infos que j'ai récoltées et publiées ici sont disponibles auprès des assureurs concernés. D'autre part, je précise également que mon but n'ait absolument pas de faire de la mauvaise pub à un quelconque assureur ou courtier.


Pour bien commencer, il faut distinguer deux grandes lignes :
- assurance responsabilité civile
- assurance mortalité-vol-frais véto


L'assurance responsabilité civile couvre les dégâts occasionnés par le cheval à un tiers. Il faut là aussi distinguer deux cas : en action d'équitation, et hors action d'équitation.

En action d'équitation, c'est la licence FFE qui fonctionne, que vous soyez propriétaire ou non de votre monture. Si vous n'êtes pas licencié, rien ne vous empêche de souscrire cette garantie auprès d'un assureur spécialisé.
Les garanties de la licence FFE : https://www.telemat.org/FFE/sif/pdf/infos_garanties_assurance.pdf

Hors action d'équitation, c'est la RCPE (Responsabilité Civile Propriété d'Equidé) qui fonctionne. A savoir également : si votre cheval est en pension, le gardien doit avoir une responsabilité civile. En effet, lorsque le propriétaire n'est pas présent sur la structure, c'est l'assurance responsabilité civile du gardien qui fonctionne. En présence du propriétaire (toujours hors action d'équitation), c'est votre RCPE qui fonctionne.
Les garanties de la RCPE chez GENERALI Cabinet Pezant (RCPE couplée à la licence) : http://www.pezantassure.fr/pdf/pezant/equi/2010/rcpe.pdf

Dans le cas d'une demi-pension, le cavalier demi-pensionnaire doit posséder sa licence. Il me semble également que le propriétaire doive vérifier que sa RCPE fonctionne si c'est un "cavalier lambda" qui s'occupe du cheval (mais ce point reste à vérifier).

Cas pratique concernant RC gardien et RCPE :
https://www.chevalannonce.com/forums-4458760-question-de-droits-garde-du-cheval-et-pre



L'assurance mortalité-vol-frais véto concerne les "dégâts" que pourrait subir l'équidé. La base, c'est mortalité-vol, et ensuite, on ajoute la garantie frais véto, invalidité, et autres options proposées par les assureurs.

A distinguer lors de la souscription : valeur agréée et valeur déclarée. La valeur agréée est un accord entre assureur et assuré, à la signature du contrat. La valeur déclarée est une valeur du cheval indiquée par le propriétaire.

Il est important que chacun fasse établir un devis auprès de plusieurs assureurs, lise les conditions générales et particulières des contrats, s'informe sur les montants des franchises et plafonds, afin de faire son choix d'assureur en toute connaissance de cause. Ce qui correspond à l'un peut ne pas convenir au voisin, et surtout, le tarif de l'un peut ne pas s'appliquer au voisin. Donc : RENSEIGNEZ-VOUS A LA SOURCE !


Explication de termes importants


Plafond = somme maximale versée par l'assureur. Le plafond est généralement annuel, c'est un élément à prendre en compte (un ancien contrat de chez Equitanet proposait un plafond par sinistre et non annuel).
Exemple : Contrat avec plafond annuel de 3 000 €.
Facture pour opération chirurgicale (avec soins post-op, produits véto post-op, hospitalisation) de 4 000 € : l'assurance remboursera jusqu'à 3 000 €.
Si un autre sinistre a lieu la même année, l'assureur ne prendra rien en charge car vous aurez déjà épuisé le montant du plafond annuel.


Franchise = somme restant à charge de l'assuré, à chaque sinistre. Le montant varie en fonction des contrats, c'est un point important à prendre en compte.
Exemple : Contrat avec franchise de 100 €.
Facture pour opération chirurgicale (avec soins post-op, produits véto post-op, hospitalisation) de 4 000 € : si le plafond le permet, l'assurance remboursera alors 4 000 € - 100 € = 3 900 €.


Délai de carence = période pendant laquelle la garantie ne fonctionne pas.
Exemple : Contrat avec délai de carence de 30 jours.
Pendant les 30 premiers jours du contrat, la garantie ne prend pas effet, donc s'il y a un sinistre pendant cette période, il ne sera pas pris en charge.


Avant même de fouiner dans les contrats, il faut déjà savoir quels risques on veut garantir :
- mortalité / vol, c'est la base
- frais véto pour accident et chirurgie, on va dire que c'est l'équivalent de l'assurance au tiers pour la voiture
- frais véto pour accident et chirurgie + coliques sans chirurgie, on va dire que c'est l'équivalent de l'assurance au tiers + bris de glace pour la voiture
- frais véto pour accident et chirurgie + coliques sans chirurgie + maladie, on va dire que c'est l'équivalent de l'assurance tous risques pour la voiture

En clair, il faut déjà savoir ce qu'on veut garantir, et le budget qu'on veut allouer à l'assurance (forcément, plus c'est complet, plus c'est cher, comme pour une assurance voiture). Parce qu'au final, à peu de choses près, les contrats se ressemblent chez tous les assureurs.



Liste non exhaustive d'assureurs équestres
(liens cliquables)


EQUITANET
Tableau de garantie frais vétérinaires :ICI

EQUITRAVEL

CAVALASSUR

GENERALI Cabinet PEZANT (assureur partenaire FFE)
Les garanties mortalité-vol-frais véto chez GENERALI Cabinet Pezant : http://www.pezantassure.fr/pdf/pezant/equi/depliant_mortalite.pdf

EQUESTRASSUR

HORSEY Insurance

LE CENTAURE

PEGASE Insurance

HIP-ASSUR

Gras Savoye Hipcover

FrCourtage Assurance Chevaux



Pour plus de lisibilité, j'ai créé un POST-IT.
Suivez-le en cliquant ci-dessous.
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Edité par zenliberty le 01-08-2015 à 11h47

Katala

Initié
 

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 112
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 06/01/2018 à 12h41

Bonjour à tous,

Je suis propriétaire d'une jument depuis quelques mois désormais.
J'ai la licence, une RC via mon assurance habitation (vu avec l'assurance)
J'ai également assurée ma jument pour la mortalité, les vols et les frais vétérinaires.

Elle est en pension dans un centre équestre.


Ma question est :
Peut-elle être utilisée (pansage par exemple ou longe) par une cavalière (sans flécher quelqu'un particulièrement) du centre donc avec licence ? Vaudrait-il mieux faire un papier que je laisse à la responsable ?
Mon conjoint s'en occupe de temps en temps (plutôt pansage ou marche en main mais il a déjà posé ses fesses dessus) seul (ça n'est arrivé qu'une fois mais sait-on jamais). Il n'est pas licencié. Sa RC est elle suffisante, ou la mienne le couvre aussi puisque mon conjoint ? Ou vaut-il mieux lui faire prendre sa licence parce qu'en action d'équitation ? (je pense que oui mais je préfère demander) ?

En gros si je ne suis pas là mais que j'ai autorisé quelqu'un à s'occuper de ma jument (sans monte juste pansage ou broutting on va dire), mon cheval est-il assuré s'il cause des dommages à un tiers (si oui par quel type d'assurance), est-il assuré s'il cause des dommages à cette personne (idem par quel type d'assurance) ? Si non quel type d'assurance faut-il prendre en plus et par qui (la personne que j'autorise, moi...) ?

Merci par avance de vos conseils et éclairages !

Tiama

Membre d'honneur
 

Trust : 134  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1660
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 22/01/2018 à 08h43

katala

Si la personne le monte, les dégâts en action d'équitation sont couverts par la licence d'équitation. Donc si ton conjoint ne l'a pas et qu'il monte seul, en cas de souci il n'est pas couvert.

La RCPE couvre les dommages faits par ton cheval hors action d'équitation. A voir avec ton assurance s'ils couvrent bien lorsque ce n'est pas toi le gardien. Si ce n'est pas le cas je ne laisserais pas un ou une cavalière de club le manipuler.

Mimi698738

Initié
 

Trust : 89  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 195
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 29/01/2018 à 19h04

Bonsoir
Je m'excuse par avance pour ma question idiote et qui a surement du déjà être posée un grand nombre de fois mais je n'arrive pas à trouver quelque de chose de clair la dessus.
L'assurance que nous prenons pour un cheval ne remboursera jamais plus que la valeur du cheval ? Par exemple pour un cheval valant (ou déclaré à auteur de) 500€, le maximum remboursé par l'assurance pour un accident sera de 500€ ? Il n'est donc pas intéressant d'en prendre une pour un cheval de cette valeur sachant que la cotisation à l'année reviendra pratiquement plus chère que l’indemnisation éventuelle ?

Je suis désolée je ne m'y connais pas du tout en assurance et je voudrais être sure avant d'en prendre une et de me rendre compte que finalement je paye pour "rien".

Merci d'avance à ceux qui accepteront de me répondre
Bonne soirée

Katala

Initié
 

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 112
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 29/01/2018 à 20h25

tiama merci beaucoup !
Je vais donc faire en sorte que tout le monde soit bien couvert.

Édité par katala le 29-01-2018 à 20h25



Princessdiara

Membre VIP
 

Trust : 175  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4350
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 29/01/2018 à 21h22

mimi698738 exactement
Mais tu déclare la valeur du cheval comme tu le souhaite, donc même si il ne vaut que 1000 euros, si tu veux être assurée et remboursée même en cas d'opérations de coliques, tu peux leur dire que tu l'assure pour 5 ou 6 000 euros. Aucun justificatif n'est demandé

Pin_maritime

Maître
    

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1207
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 29/01/2018 à 21h22

mimi698738 Tout dépend des conditions spécifiques de l'assurance que tu prends : certaines assurent une valeur déclarée, et d'autres la valeur du cheval.
Mon assurance n'a jamais rien demandé sur la nature ou les qualités / valeurs de mon cheval : il est assuré sur une valeur déclarée. J'ai donc décidé de l'assurer au montant de x euros. En gros tu assures une somme plus qu'un animal.

Tiama

Membre d'honneur
 

Trust : 134  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1660
1 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 30/01/2018 à 11h32

princessdiara

Non, toutes les assurances ne limitent pas les remboursements à hauteur de la valeur déclarée du cheval.
C'est exactement pour cette raison que je n'ai pas choisi Cavalassur.

Mon cheval a une valeur déclarée de 3000 euros chez mon assureur actuel, mais mon plafond de remboursement annuel s'élève à 6000 euros.

Tiama

Membre d'honneur
 

Trust : 134  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1660
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 30/01/2018 à 11h34

mimi698738

Tout dépend de l'assurance.

Dans tous les cas on te demandera la valeur du cheval (pour l'assurance mortalité), mais en fonction de l'assureur, ce montant limitera ou non les remboursements annuels. Perso j'ai choisi une assurance qui ne limite pas en fonction de la valeur déclarée

Estelle78640

Membre ELITE Argent

Trust : 313  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7918
1 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 30/01/2018 à 12h00

tiama chez qui ?

Mimi698738

Initié
 

Trust : 89  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 195
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 30/01/2018 à 14h13

tiama c'est justement une assurance comme celle ci que je recherche
Qu'en cas de mortalité ils ne remboursent que le prix du cheval c'est tout à fait normal par contre j'en cherche une qui rembourse les frais veto non pas par rapport au prix estimé du cheval mais par rapport aux frais de veto justement

Alors si vous avez une assurance qui ressemble je veux bien le nom aussi

Tiama

Membre d'honneur
 

Trust : 134  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1660
1 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 01/02/2018 à 13h23

mimi698738 estelle78640

Je suis chez hipassur (filiale de gan assurances).

Mimi698738

Initié
 

Trust : 89  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 195
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 01/02/2018 à 13h46

tiama merci !

Claireda42

Apprenti
  

Trust : 29  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 219
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 01/02/2018 à 14h54

Bonjour,

Je suis désolée pour cette question qui a sûrement été posée, mais je me demandais comment peux-t-on déterminer la valeur d'un cheval de loisir ? Si je prend exemple de la mienne, elle m'a coûtée le prix de la boucherie et je ne fais aucun concours.

Je décide selon mon envie de sa valeur selon le contrat ou selon ce qu'elle vaut réellement si je la vends ?

edit : merci par avance :)

Édité par claireda42 le 01-02-2018 à 14h55



Princessdiara

Membre VIP
 

Trust : 175  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4350
1 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 01/02/2018 à 19h51

claireda42 tu décide :)

Pin_maritime

Maître
    

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1207
1 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 01/02/2018 à 21h50

claireda42 Selon la valeur que tu veux assurer. Sachant que plus tu déclareras une valeur élevée, plus ta prime d'assurance augmentera.
Je suppose qu'au delà d'un certain montant, ils doivent poser des questions, mais je peux affirmer qu'à une valeur assurée de 4000 euros, et avec un sinistre déclaré qq mois avant la signature du nouveau contrat, mon assurance ne m'a demandé aucun justificatif.
Page(s) : 1 ... 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86
Assurances équestres, on fait le point
 Répondre au sujet