Faux pas sans fers...

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 191
Auteur
309031 vues - 2857 réponses - 1 j'aime - 37 abonnés

Nesquick87

Membre d'honneur

Trust : 20  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1496
Faux pas sans fers...
Posté le 30/03/2011 à 10h41

Bonjour a toutes et a tous , ce post est ouvert pour toutes vos questions concernant vos problèmes de Maréchalerie et Biomécanique d'ordre général que vous rencontrez sur vos chevaux,poneys et autres équidés, en aucun cas je ne répondrais à des questions hors de ce sujet ,
N'hésitez pas a accompagner vos questions de photos prises si possible à ras du sol, de face, profil, derrière et dessous du ou des pieds, ainsi qu'une photo d'ensemble sur un plan plat de façon à pouvoir me permettre de juger des aplombs et de la conformation de vos amis à 4 pattes.. .il va de soit que les pieds doivent être nettoyés avant de les prendre en photos.

Chevalement...Ness

Nesquick87

Membre d'honneur

Trust : 20  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1496
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 16h30

Alors petit rappel ,

Quand un établissement équestre obtient l'accord d'ouverture par la dsv il est dans l'obligation d'afficher ceci:


Section 4 Etablissements ouverts au public pour l'utilisation d'équidés
Article A322-116
Sont considérés comme établissements ouverts au public pour l'utilisation d'équidés les établissements qui mettent des équidés à la disposition des particuliers ou qui reçoivent des équidés appartenant à des tiers ainsi que les établissements où sont stationnés des équidés et fréquentés par des tiers.
Paragraphe 1 Déclaration
Article A322-117

Tout établissement prévu à l'article A. 322-116 doit faire l'objet d'une déclaration adressée en double exemplaire au directeur des haras de la circonscription qui transmet l'un d'eux au directeur départemental des services vétérinaires. Il est délivré un récépissé de la déclaration.
Le modèle de cette déclaration figure en annexe III-21 du présent code.
Article A322-118
La déclaration doit être effectuée avant l'ouverture de l'établissement.
Article A322-119
Sont dispensés de la déclaration visée à l'article A. 322-117 :
# les établissements hippiques existant au 3 avril 1979 et classés conformément à la réglementation applicable alors ;
# les établissements professionnels existant à la même date et dont l'exploitant est titulaire d'une carte d'identité professionnelle délivrée à cet effet par le ministre chargé de l'agriculture ;
# les établissements d'entraînement de chevaux de courses dirigés par une personne titulaire d'une licence délivrée à cet effet par la Société d'encouragement pour l'amélioration des races de chevaux en France ou la Société des steeple-chases de France ou la Société d'encouragement à l'élevage du cheval français ;
# les établissements ouverts au public pour l'utilisation d'équidés agréés par le ministre chargé de l'agriculture. Cet agrément est délivré après avis du Conseil hippique régional, s'il s'agit de la pratique de l'équitation.
Article A322-120
Toute transformation de l'établissement concernant la sécurité, l'hygiène, l'enseignement, les normes techniques et l'état de la cavalerie doit être portée sans délai à la connaissance du directeur des haras de la circonscription concernée.
Article A322-121
Lorsqu'un établissement déclaré change d'exploitant, le successeur doit en faire immédiatement la déclaration au directeur des haras de la circonscription concernée.

Article A322-122
L'exploitant d'un établissement ouvert au public qui n'a pas satisfait aux formalités de déclaration dans les conditions fixées par le présent code est passible des sanctions administratives et pénales prévues par le décret n° 79-264 du 30 mars 1979 pris pour l'application de la loi n° 76-629 du 10 juillet 1976 relative à la protection de la nature et concernant le contrôle des établissements ouverts au public pour l'utilisation d'équidés.

Paragraphe 2 Conditions à respecter
Article A322-123

Les établissements visés à l'article A. 322-116 sont placés sous la surveillance du représentant de l'Etat dans le département. Ils sont soumis à un contrôle de conformité et à des inspections ultérieures.
Article A322-124
Les exploitants ou les personnels des établissements ouverts au public pour l'utilisation d'équidés doivent posséder des connaissances suffisantes pour l'entretien et l'utilisation des équidés. Ces connaissances, à défaut d'être attestées par un diplôme reconnu par le ministre chargé de l'agriculture, sont vérifiées par le directeur des haras de la circonscription concernée.

Paragraphe 3 Mesures de sécurité générale
Article A322-125

Les établissements ouverts au public pour l'utilisation des équidés devront, pour réaliser cette activité, respecter les règles suivantes : leur implantation doit être compatible avec le cadre de leur environnement, la circulation routière, les accès et les possibilités de sorties des cavaliers. La conception d'ensemble des locaux, écuries, manèges, des installations extérieures, carrière, piste d'entraînement, prairies et enclos et des voies de circulation
intérieure, doit être compatible avec la nature de l'activité exercée. Les matériaux de construction et les clôtures doivent être conçus de façon à ne pas être une cause d'accident pour les personnes et les animaux : l'usage des fils de fer barbelés est en particulier interdit.
Article A322-126
A l'intérieur des installations, la surface disponible, le cubage d'air, l'aération, l'éclairage et la protection contre les intempéries doivent être suffisants : les équidés doivent être hébergés dans des locaux leur assurant de bonnes conditions de stabulation ; en particulier, la dimension au sol des boxes et stalles doit permettre à l'animal de se coucher. L'état et les matériaux de construction des installations intérieures, notamment
des boxes, des séparations de boxe et des stalles ne doivent pas présenter d'éléments dangereux tels que des aspérités métalliques.
Article A322-127
L'état du matériel utilisé, de la sellerie et du harnachement ne doit mettre en danger ni la sécurité des cavaliers, ni la santé du cheval. Les cuirs et les aciers doivent être tenus en constant état de propreté. Toute pièce détériorée ou usagée doit être remplacée ou réparée.

Article A322-128
Il ne doit pas être demandé à un équidé un travail auquel il n'est ni apte, ni préparé, risquant de mettre en danger sa santé et la sécurité du cavalier.

Article A322-129
Il y a lieu de prévoir un matériel de secours de première urgence et un nombre suffisant d'extincteurs et de prises d'eau, ainsi qu'une voie d'accès pour les véhicules de pompiers.

Article A322-130
D'autres éléments d'appréciation peuvent être retenus en fonction de l'activité exercée. En particulier, les établissements définis à l'article 1er de l'arrêté du 4 janvier 1971, modifié par l'arrêté du 9 mai 1974, relatif au classement des établissements hippiques doivent respecter les normes de sécurité leur permettant d'obtenir cent vingt points au moins au critère de sécurité dans le cadre de la réglementation relative au classement des établissements hippiques.

Paragraphe 4 Mesures d'hygiène générale
Article A322-131

Toutes les installations ainsi que le matériel utilisé doivent être tenus dans un parfait état de propreté et d'entretien. L'évacuation des eaux résiduaires doit se faire dans les conditions prévues par le règlement sanitaire départemental.
Les écuries et le matériel utilisé doivent être désinfectés au moins une fois par an. Après le départ d'un équidé, la place d'écurie libérée doit immédiatement être désinfectée.

Article A322-132
Les litières doivent être quotidiennement entretenues et renouvelées le plus souvent possible. Le fumier doit être stocké sur des aires spécialement aménagées à cet effet et convenablement situées conformément aux dispositions prévues par le règlement sanitaire départemental.

Article A322-133
La protection des équidés contre les insectes et les rongeurs doit être assurée périodiquement au moins une fois par an.

Article A322-134
En cas d'injection, dans le cadre des traitements et soins vétérinaires, les aiguilles ne doivent être utilisées qu'une seule fois. Les autres instruments doivent être désinfectés après chaque usage.


Paragraphe 5 Mesures concernant l'entretien en l'état de la cavalerie
Article A322-135

En vue des contrôles, chaque établissement doit tenir et présenter à la requête des agents des services habilités un registre de présence numéroté sur lequel sont inscrits les équidés. Les mentions ci-après doivent y être portées au fur et à mesure des mouvements d'entrée et de sortie dans l'effectif : nom de l'animal, numéro du document d'accompagnement,
date d'entrée dans l'établissement, lieu de provenance, date de sortie et destination. A défaut du document d'accompagnement, il y a lieu de mentionner sur le registre (l'identification complète de l'animal, les tests de laboratoires, les inoculations effectuées à titre officiel et les vaccinations reçues : nature, date, résultats, rappel).

Article A322-136
Les équidés doivent être tenus en bon état d'entretien physique : la nourriture et l'abreuvement doivent leur être dispensés en qualité et quantité en fonction de l'activité de l'animal ; le pansage et les soins habituels doivent être effectués régulièrement ; la ferrure doit être adaptée au travail de chaque cheval et l'état des pieds examiné régulièrement.

Article A322-137
En cas de blessures et atteintes graves, un vétérinaire doit être consulté. En cas de blessures superficielles, frottements échauffements, coupures ou autres atteintes bénignes, les premiers soins élémentaires doivent être immédiatement apportés.

Article A322-138
Pour chaque nouvel équidé introduit dans l'effectif de l'établissement, il peut être exigé par décision préfectorale un certificat sanitaire attestant la provenance du cheval, son état de bonne santé et l'absence de maladie contagieuse dans l'élevage ou l'établissement d'origine.
Toutes les précautions doivent être prises pour éviter le contact des animaux
nouvellement introduits entre eux, et avec ceux qui se trouvent déjà dans l'établissement.

Article A322-139
Les animaux usés, malades ou blessés, ainsi que les juments en état de gestation avancée, ne doivent pas être utilisés.

Article A322-140
Il est interdit de laisser les animaux à l'attache exposés en plein soleil ou aux intempéries ;les chevaux ne doivent pas rester sellés et bridés en dehors des heures de travail.



Cette affichage est obligatoire, donc comme il est afficher c'est que le centre équestre en a pris bonne note, alors si par hasard dans une structure vous voyez quelque chose qui ne colle pas avec cette réglementation vous devez et vous êtes presque dans l'obligation d'en informer les services vétérinaires (dsv),jeunesse et sport ou la préfecture du département ou siège l'entreprise..
Dans le cas que tu me cite, l'état des pieds des chevaux laissant a désirer tu peux éventuellement prendre des photos des pieds et prévenir l'administration concerné , ça ne s'appelle pas de la délation contrairement a ce que pourrait penser certaines personne, mais de la non assistance à animal mal traités, fermer les yeux c'est accepter que cela existe....et que cela se perpétue.

Edité par nesquick87 le 01-04-2011 à 16h43



Nesquick87

Membre d'honneur

Trust : 20  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1496
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 16h39


allowynn a écrit le 01/04/2011 à 10h33:
Salut
Alors petite presentation de ma ponette de DP d'abord.
Appaloosa de 15ans, ponette de club.

- Entre septembre et fin fevrier, elle n'a pas été parrée du tout, soit disant parce que ça ne sert a rien et la corne qui depasse dans tous les sens et les pieds tout de travers c'est pas grave et juste inesthétique. Elle avait donc les pieds tout eclatés et long un pied devant unpied derriere en diagonale et court un devant un derriere dans l'autre diagonale. (pas tres clair je sais). Est ce reellement inutile de parrer un cheval de club qui sort en cso 1m et fait cross et promenade pendant 6mois???

Faux, il n'est pas réellement inutile que le cheval soit parer,surtout s'il sort en concours ou autre ,si un cheval a des pieds en mauvais état normalement le vétérinaire présent sur le concours devrait lui interdire l'accès a la piste..

- Fin fevrier, 1er samedi des vacances de paris, elle s'est mise a boiter suite a un grand galop dans un champ en jachere, avec un terrain pas trop mauvais. Total, une demi semaine d'arret. Le vendredi suivant on me dit de monter dessus, le samedi egalement. Pour moi elle ne va pas bien du tout mais "c'est normal, elle n'a pas été montée de la semaine. Tu pourrais faire la sortie CSO a Liverdy la semaine prochaine"!!! Visite du veto pour un autre cheval le lendemain, il va la voir aussi, verdict : tendinite, a verifier. Le mardi il vient donc faire une echographie et donc la tendinite est confirmée : 3 mois de stop et 6 mois sans sauter. Le veto et le marechal se mettent donc ensemble contre la patronne pour dire que si elle ne s'occupe pas plus des pieds des chevaux, ils vont tous finir cassés. Oui ma poon n'etait pas la seule a avoir des pieds en vrac. La tendinite est venue subitement suite au galop ou petit a petit du fait que les pieds ne soient pas droits??? Est ce aussi pour ca que ses aplombs sont maintenant mauvais??? Est il grave qu'on ne lui ait posé que des fers classiques a l'avant au lieu de fers orthopediques, faute de moyen(du club)???

Pour répondre correctement a toutes tes questions il faudrait que je voit les pieds de ce poney..si tu avait quelques clichés je pourrais en dire plus..

- Un monsieur que je n'avais jamais vu avant est passé dans mon club dimanche dernier pendant que je faisais brouter la ponette et il a remarqué que l'angle du boulet au sol, l'angle du sabot quoi, n'etait pas le meme sur les 2 pieds avant. Pour donner un ordre d'idée, l'un serait de +- 45° et l'autre +- 60. Est ce grave??? Le marechal aurait-il du le voir et faire quelque chose???

Si le cheval a réellement un angle de plus ou moins 60 ° sur un pieds il se pourrait qu'il soit entrain de développer un pieds bots, pour cela il me faudrait des photos..mais oui le maréchal aurait du le voir dans ce cas et tenter d'y remédier par l'application d'une ferrure adaptée.

- Mardi, donc moins de 2 mois apres l'arret de la ponette, je reçois un message disant que la ponette est retablie et qu'elle peut meme faire lamotte en juillet. Est ce possible en si peu de temps???

photos.????


Merci d'avance pour les reponses!!!

Allowynn

Membre VIP
   

Trust : 58  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5827
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 18h30

Je fais des photos et je les envoie ce soir!!! Pour les autres poneys, suite au passage du veto pour la mienne, ils ont tous vu le marechal qui a suivi la liste modifiée par la mono!!! En effet, la prioprio n'avait coché qu'une partie des chevaux.. Les shets, meme si ce ne sont "que" des shets n'avaient pas vu le marechal depuis debut 2009!!!

Jeza

Membre VIP

Trust : 17  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3566
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 18h50

Dans la section equitation et cavaliers il y a un post de Princeleena sur un nouveau type de "ferrure" si on peut appeler ça comme ça.

Le post :

https://www.chevalannonce.com/forums-3212533-type-de-ferrure-7-nails

Voici le lien vers la vidéo pour ceux qui veulent aller droit à la démonstration:

https://www.youtube.com/watch?v=IW4PwJWsK54

et le descriptif de l’utilité de cette "ferrure" avec ma traduction :

- reduces the wear of the hoof wall considerably where this is required.

réduit considérablement l'usure de la paroi du sabot là où c'est nécéssaire

- does not lock the hoof mechanism/hoof movement.

ne bloque pas le mouvement/mécanique du sabot

- can be placed anywhere in the horse's hoof wall where wear of the hoof needs to be reduced. We do not recommend placing it in the heel part of the hoof. This is due to the thin, moveable wall.

peut être placé n'importe où sur la paroi du sabot là où l'usure du sabot doit être minimisée.
nous ne recommandons pas de le placer dans le talon dû au fait de sa paroi fine et mouvante.

- is perfect for correcting hoof axes where they can and must be corrected.

est parfait pour corriger l'axe du sabot là où il peut et doit l'être


- will at an early stage in a gentle way help foals and colts with unfortunate or deviating leg positions (ALD).

Va aider à corriger en douceur et à un stade précoce les défauts d’aplombs des poulains.

- can be used when you remove horseshoes.

Peut être utilisé quand on déferre un cheval


- can be used to modify broken hoof axes on shoed horses.

peut être utilisé pour modifier "les axes cassés des sabots" sur des chevaux ferrés.

La dernière elle est traduite littéralement, j'avoue en pas comprendre ce que ça veut dire. pas assez de connaissances en maréchalerie je suppose

Je me suis dit que ce post était le bon endroit pour avoir un avis éclairé

Celine66

Membre d'honneur
   

Trust : 138  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2900
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 20h08

C'est au tour de mon loulou. J'ai fait les photos ce soir.

Antérieur gauche :







Postérieur gauche :







Antérieur droit :






¨
Postérieur droit :







Vu d'ensemble :






Mon cheval est un lusitanien de 4 ans cette année. Il n'a jamais été ferré.
Actuellement, il est en fin de parage, d'où la présence de corne sur ses fourchettes.
Je le monte 3 fois par semaine. Il fait une balade chaque 2 semaines d'une heure trente.

La gérante de la pension pense que mon cheval aurait besoin de fers, elle pense qu'il se déplacerait mieux, qu'il est mal dans ses basquets.
Le gérant est plus réservé et met cela sur le compte de son jeune âge et de son manque d'équilibre.

Au travail en carrière, c'est un cheval froid, qu'il faut beaucoup solliciter pour mettre en avant. Il a améliorer son trot mais plonge sur les épaules au galop.
En extérieur, aucun souci.
C'est un cheval au travail depuis peu de temps.

Ma question est : puis-je le laisser pieds nus ?

MERCI !!!!

Sandrine78

Membre ELITE Or
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11006
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 20h12

je suis loin d'etre une pro, mais la paroi semble bien trop longue par rapport a la sole, du coup tout son poids repose sur la paroi, d'ou les petits eclats, et la fourchette semble atrophiée car du coup elle ne repose pas sur le sol...


nesquick te donner un avis bien plus éclairé

Princeleena

Membre VIP

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3689
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 20h45


celine66 a écrit le 01/04/2011 à 20h08:
C'est au tour de mon loulou. J'ai fait les photos ce soir.

Antérieur gauche :







Postérieur gauche :







Antérieur droit :






¨
Postérieur droit :







Vu d'ensemble :






Mon cheval est un lusitanien de 4 ans cette année. Il n'a jamais été ferré.
Actuellement, il est en fin de parage, d'où la présence de corne sur ses fourchettes.
Je le monte 3 fois par semaine. Il fait une balade chaque 2 semaines d'une heure trente.

La gérante de la pension pense que mon cheval aurait besoin de fers, elle pense qu'il se déplacerait mieux, qu'il est mal dans ses basquets.
Le gérant est plus réservé et met cela sur le compte de son jeune âge et de son manque d'équilibre.

Au travail en carrière, c'est un cheval froid, qu'il faut beaucoup solliciter pour mettre en avant. Il a améliorer son trot mais plonge sur les épaules au galop.
En extérieur, aucun souci.
C'est un cheval au travail depuis peu de temps.

Ma question est : puis-je le laisser pieds nus ?

MERCI !!!!



Je ne comprend pas les gens qui pense que le fer arrange tous les problème . Je pense que il faut penser au travail , ton cheval n'a que 4 ans , lui apprendre a ce mettre sur les hanche est un travail assait long . Je ne pense pas que il a besoin de fer , mais plutot d'un bon parrage


Edit : il est très haut en talon ce qui fais que il s'appuie plus en pince ( c'est ce que je vois , je ne suis pas une pro je donne juste mon avis )

Edité par princeleena le 01-04-2011 à 20h46



Flamme31

Membre d'honneur
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1533
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 21h35

juste pour dire que j adore le jeu de mots!!

Himaliae

Membre ELITE Argent
  

Trust : 139  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8625
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 21h40


princeleena a écrit le 01/04/2011 à 20h45:



Je ne comprend pas les gens qui pense que le fer arrange tous les problème . Je pense que il faut penser au travail , ton cheval n'a que 4 ans , lui apprendre a ce mettre sur les hanche est un travail assait long . Je ne pense pas que il a besoin de fer , mais plutot d'un bon parrage


Edit : il est très haut en talon ce qui fais que il s'appuie plus en pince ( c'est ce que je vois , je ne suis pas une pro je donne juste mon avis )


+1

On voit bien la paroi beaucoup trop longue qui ne devrait pas dépasser du niveau de la sole
Des barres trop longues et qui commencent à "s'étaler" sur la sole et donc bloquer le fonctionnement du pied

Ce cheval a trop de talons, du coup la fourchette ne touche plus le sol et n'est plus assez sollicitée, d'où sa forme étroite (et le phénomène de double fourchette bien visible)

Avec un bon parage qui baisse les talons, ton cheval serait peut-etre beaucoup plus à l'aise dans ses allures

Celine66

Membre d'honneur
   

Trust : 138  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2900
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 22h10

Bon, je pense que je n'ai pas pris les photos au bon moment en fait.

Mon cheval est en fin de parrage ! d'où des sabots trop longs, des talons qui ont poussé...
Il voit le maréchal bientot.

Nesquick87

Membre d'honneur

Trust : 20  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1496
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 22h12


jeza a écrit le 01/04/2011 à 18h50:
Dans la section equitation et cavaliers il y a un post de Princeleena sur un nouveau type de "ferrure" si on peut appeler ça comme ça.

Le post :

https://www.chevalannonce.com/forums-3212533-type-de-ferrure-7-nails

Voici le lien vers la vidéo pour ceux qui veulent aller droit à la démonstration:

https://www.youtube.com/watch?v=IW4PwJWsK54

et le descriptif de l’utilité de cette "ferrure" avec ma traduction :

- reduces the wear of the hoof wall considerably where this is required.

réduit considérablement l'usure de la paroi du sabot là où c'est nécéssaire

- does not lock the hoof mechanism/hoof movement.

ne bloque pas le mouvement/mécanique du sabot

- can be placed anywhere in the horse's hoof wall where wear of the hoof needs to be reduced. We do not recommend placing it in the heel part of the hoof. This is due to the thin, moveable wall.

peut être placé n'importe où sur la paroi du sabot là où l'usure du sabot doit être minimisée.
nous ne recommandons pas de le placer dans le talon dû au fait de sa paroi fine et mouvante.

- is perfect for correcting hoof axes where they can and must be corrected.

est parfait pour corriger l'axe du sabot là où il peut et doit l'être


- will at an early stage in a gentle way help foals and colts with unfortunate or deviating leg positions (ALD).

Va aider à corriger en douceur et à un stade précoce les défauts d’aplombs des poulains.

- can be used when you remove horseshoes.

Peut être utilisé quand on déferre un cheval


- can be used to modify broken hoof axes on shoed horses.

peut être utilisé pour modifier "les axes cassés des sabots" sur des chevaux ferrés.

La dernière elle est traduite littéralement, j'avoue en pas comprendre ce que ça veut dire. pas assez de connaissances en maréchalerie je suppose

Je me suis dit que ce post était le bon endroit pour avoir un avis éclairé


Alors je ne connaisait pas cette pratique, mais perso plusieurs chose me choque...je donne mon avis en tant que professionnel mais il ne regarde que moi...

primo, il y a une entaille de faites a l'emplacement de l'espèce de griffe qui viens s'adapter sur le pieds, donc quand la corne va pousser ces griffes vont forcement se trouver dans le vide car l'avalure (la pousse du pieds) va empêcher ces griffes de toucher le sol ..??

secondo, la mise en place des griffes en les orientant avec la tricoise (pince) je trouve que ça fait pas très pro et que forcement si ont veux parler orthopédie par exemple, moi quand je fait un travail de rectification sur les aplombs ou autre, je travaille au millimètres ici apparemment ce n'est pas faisable..

tertio, quand ils parlent de rectifier des aplombs vue la petitesse des appuis sur ce genre de griffes je pense que le plus important est la travail de parage, mais si il faut faire de grosse entailles et ensuite pivoter les griffes pour les mettre en place je doute fort que l'ont puissent être précis et se permettre de faire du travail orthopédique et jouer sur la biomécanique comme ont le fait sur un fer couvrant le pieds...

et quatrièmement, je sait pas depuis combien de temps il ferre ce cheval avec ce principe, mais il serait temps qu'ils s'aperçoivent que le pauvre malheureux est entrain de s'encasteler....

Himaliae

Membre ELITE Argent
  

Trust : 139  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8625
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 22h14


celine66 a écrit le 01/04/2011 à 22h10:
Bon, je pense que je n'ai pas pris les photos au bon moment en fait.

Mon cheval est en fin de parrage ! d'où des sabots trop longs, des talons qui ont poussé...
Il voit le maréchal bientot.


mais a quand remonte son dernier parage là?

C'est sûr qu'il vaut mieux en prendre juste après le parage, mais au vu de sa fourchette, je pense que ses talons trop hauts ne sont pas dûs uniquement au laps de temps depuis sont dernier parage (c'est juste une observation personnelle, je ne suis pas pro)

Nesquick87

Membre d'honneur

Trust : 20  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1496
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 22h16


celine66 a écrit le 01/04/2011 à 20h08:
C'est au tour de mon loulou. J'ai fait les photos ce soir.


Mon cheval est un lusitanien de 4 ans cette année. Il n'a jamais été ferré.
Actuellement, il est en fin de parage, d'où la présence de corne sur ses fourchettes.
Je le monte 3 fois par semaine. Il fait une balade chaque 2 semaines d'une heure trente.

La gérante de la pension pense que mon cheval aurait besoin de fers, elle pense qu'il se déplacerait mieux, qu'il est mal dans ses basquets.
Le gérant est plus réservé et met cela sur le compte de son jeune âge et de son manque d'équilibre.

Au travail en carrière, c'est un cheval froid, qu'il faut beaucoup solliciter pour mettre en avant. Il a améliorer son trot mais plonge sur les épaules au galop.
En extérieur, aucun souci.
C'est un cheval au travail depuis peu de temps.

Ma question est : puis-je le laisser pieds nus ?

MERCI !!!!


Oui effectivement comme te l'ont gentiment signaler les autres forumeurs, le pieds est vraiment en fin de parage , disons plutôt qu'il est vraiment temps de le parer, alors je pense que le mieux c'est qu'ont attendent que cela soit fait et que tu nous repostent d'autres clichés...une grattouille au loulou..

Nesquick87

Membre d'honneur

Trust : 20  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1496
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 22h17


flamme31 a écrit le 01/04/2011 à 21h35:
juste pour dire que j adore le jeu de mots!!


miçi...

Erell29

Membre ELITE Argent
 

Trust : 114  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8120
0 j'aime    
Faux pas sans fers...
Posté le 01/04/2011 à 22h20

C'est impressionnant cet apex de fourchette qui se détache et dévie ainsi, j'ai rarement vu autant
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 191
Faux pas sans fers...
 Répondre au sujet