Prof d'équitation et/ou prof tout court ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1095 vues - 16 réponses - 0 j'aime - 0 abonné

Oniye

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 94
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 16h21

Bonjour à tous !

Cette année est très difficile pour moi, je fais un gros blocage dans mes études et je remets beaucoup de choses en question.

Je prépare les oraux du Capes mais aussi l'agrégation pour enseigner, mais plus ça va plus je sens que l'agrégation sera impossible à obtenir, c'est trop difficile, je n'ai pas assez de courage/de capacités/de volonté (rayez les mentions inutiles). Tout ce que je sais c'est que l'enseignement c'est mon truc, et cela fait plusieurs années que je pense au Bpjeps. Je me demande s'il est vraiment possible de concilier un mi-temps en tant que prof en collège-lycée avec "juste" le Capes, et un poste de monitrice d'équitation (pas à temps complet, donc). Est-ce que certains d'entre vous font ça, ou est-ce que vous connaissez des gens qui s'y sont risqués ?

Je précise que je souhaiterais passer le Bpjeps western (nombre d'écuries moins important...), et que mon cheval peut m'accompagner dans l'aventure.

Merci d'avance pour vos réponses et à bientôt !

Nadinegari

Compte supprimé


0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 16h36


oniye a écrit le 14/01/2014 à 16h21:
Je me demande s'il est vraiment possible de concilier un mi-temps en tant que prof en collège-lycée avec "juste" le Capes, et un poste de monitrice d'équitation (pas à temps complet, donc).


C'est impossible de concilier les deux. Pour la bonne raison qu'en tant que fonctionnaire régie par le statut de 1950, tu ne peux avoir un job en plus de prof. Les seules dérogations possibles sont pour les profs d'EPS qui peuvent être MNS, par exemple.
Les seules choses qu'on ait le droit de faire en plus de notre boulot dans l'EN, ce sont des cours particuliers dans l'enseignement général.
Moi qui suis prof d'HG, j'ai pu, pendant quelques années, être correctrice de la prépa à distance du concours d'entrée à Sces Po avec autorisation officielle de mon chef d'établissement.

Oniye

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 94
0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 16h45


nadinegari a écrit le 14/01/2014 à 16h36:


C'est impossible de concilier les deux. Pour la bonne raison qu'en tant que fonctionnaire régie par le statut de 1950, tu ne peux avoir un job en plus de prof. Les seules dérogations possibles sont pour les profs d'EPS qui peuvent être MNS, par exemple.
Les seules choses qu'on ait le droit de faire en plus de notre boulot dans l'EN, ce sont des cours particuliers dans l'enseignement général.
Moi qui suis prof d'HG, j'ai pu, pendant quelques années, être correctrice de la prépa à distance du concours d'entrée à Sces Po avec autorisation officielle de mon chef d'établissement.


Merci beaucoup pour ta réponse ! Je pensais que si on était prof à temps partiel on avait le droit d'exercer un autre boulot. Bon... ben idée à oublier alors, c'est bien triste. Sauf si un jour je peux avoir ma petite structure à moi, mais là, je peux encore rêver longtemps

Eloraelena

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 572
0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 17h43

eu tu es sur de ca? j'ai une collegue à ma mere qui bosse à mi temps en tant que prof d'anglais et à mi temps dans la boutique de ses parents...

Perso je pensais faire comme l'auteur du poste car je veux concillier ma passion et mon boulot et donc faire à mi temps les deux.

Sinon je prepare aussi les écrits du capes (moi en histoire et toi?) (cafep pour moi) et je me décourage aussi en me disant que ca va etre bien dur de réussir ce concours au mois d'avril et j'ai encore plus de doute pour l'oral :/ tu l'as présenté combien de foi déjà?

Ce qui me mine le moral est de savoir ce que je vais faire si je l'ai pas... car je vais pas le repasser pendant x années en ne bossant pas et en ne faisant que ca...

Nadinegari

Compte supprimé


0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 17h59


eloraelena a écrit le 14/01/2014 à 17h43:
eu tu es sur de ca? j'ai une collegue à ma mere qui bosse à mi temps en tant que prof d'anglais et à mi temps dans la boutique de ses parents...



Ah sûre! Et d'ailleurs, faudrait pas que le Rectorat et le fisc mettent le nez dans les affaires de la collègue de ta mère...
Sauf si elle est vacataire et n'est pas agent de la fonction publique.
Je m'étais renseignée pour passer juste l'ATE et changer d'air. Je pouvais le passer (et même obtenir un congé formation de 6 mois ou un an pour le passer - congé que l'EN accorde généralement, en moyenne, au bout de la 7e demande consécutive... Soit 7 ans à attendre... au minimum!), mais pas le droit d'utiliser ce diplôme pour organiser des randos : il faudrait pour cela que je me mette en disponibilité sans solde ou que je démissionne...
Ou que je bosse au black avec tous les risques que cela comporte en terme d'assurances...

Eloraelena

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 572
0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 18h10

Le truc c est qu'il y a de plus en plus de demande d'autorisation qui aboutissent car il y a une plus grande souplesse de ce coté...
J'ai trouvé ca http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1648.xhtml

Eloraelena

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 572
0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 18h14

Activités autorisées, au choix de l'agent, sous le régime de l'auto-entrepreneur ou non

Expertises ou consultations auprès d'une structure privée (sauf si la prestation s'exerce contre une personne publique),


Enseignement et formation,


Activité à caractère sportif ou culturel, y compris encadrement et animation dans les domaines sportif, culturel, ou de l'éducation populaire,


Travaux de faible importance chez des particuliers.

Anne775

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 495
0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 18h25

Je pense que ça n'est pas incompatible dans la mesure où ça reste de l'enseignement. Ce qui est totalement différent d'être prof et commerçant par exemple.
Mon mari est prof d'EPS et il est également brevet d'Etat judo donc il donne des cours dans un club en tant que prof de judo, il est donc fonctionnaire et également salarié du club (qui est une association). Mais le judo reste accessoire par rapport à son activité de prof d'EPS, ce ne sont que qq heures par semaine.
Maintenant concernant le temps partiel c'est différent, je suis moi même dans l'Education Nationale (dans le primaire) et quand j'étais à temps partiel je n'avais pas le droit de faire des heures supp en faisant l'étude par exemple.
Maintenant ça a peut-être changé car les textes évoluent sans arrêt mais je sais que ça ne doit pas dépasser un certain montant par rapport à ton métier, c'est pour ça qu'un 50/50 me parait difficile.

Nadinegari

Compte supprimé


0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 18h35


eloraelena a écrit le 14/01/2014 à 18h10:
Le truc c est qu'il y a de plus en plus de demande d'autorisation qui aboutissent car il y a une plus grande souplesse de ce coté...
J'ai trouvé ca http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1648.xhtml


Perso, je ne parie pas sur la plus grande souplesse... Au contraire!
Je te dis, un congé formation qui est quasiment de droit d'un point de vue législatif, il faut avoir fait 7 demandes consécutives pour espérer l'obtenir. Tu sautes une année et tu recommences à zéro, sachant que les dates de constitution des dossiers ne sont pas fixes et que tu as intérêt à ne pas rater le truc...
Cela fait 18 ans que je suis dans la boite et quand je lis ceci :

L'administration peut s'opposer à tout moment à la poursuite d'une activité qu'elle a autorisée :
si l'intérêt du service le justifie,
ou si les informations sur la base desquelles l'autorisation a été accordée apparaissent erronées,
ou si l'activité ne revêt plus un caractère accessoire. Aucun texte ne précise la durée de travail à partir de laquelle une activité n'est plus accessoire. Il revient à l'administration d'apprécier le caractère accessoire de l'activité.


"L'intérêt du service", c'est ce qui a permis de nous faire avaler toutes les couleuvres qu'on a du avaler... Et notamment l'annualisation.
L'intérêt du service est aussi à mettre en relation directe avec le fait qu'il n'y a quasiment plus de TZR et que les questions de remplacement sont particulièrement douloureuses dans notre métier.
Et quand on a déjà vu une DGH et les conditions dans laquelle se fait la répartition des postes et des heures, on voit mieux l'aspect difficile d'obtention de ce genre de dérogation.
Et à partir du moment où c'est l'administration qui décide ce qui est accessoire ou pas, on n'a pas les fesses sorties des ronces...
Si à tout moment, cette dérogation peut être levée : le second employeur, celui du CE, ne va certainement pas prendre le risque d'employer ce type de salarié. Si on est proprio de sa propre structure, c'est avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête et prévoir une réserve pour embaucher un enseignant BPJEPS quand on ne pourra plus exercer cette activité.
Ce genre de dérogation concerne les grands cracks... Si vous faites un podium aux JEM, nul doute qu'on acceptera de vous laisser occuper un poste de DTN ou de coach d'une grosse équipe... Dans les autres cas, cela va être compliqué...
S'il y a bien un truc qu'on apprend vite dans l'EN, c'est que les textes généraux, comme celui que tu cites, sont alléchants. Mais que la réalité des faits et des obligations de service sont toutes autres...
Bref, là, c'est de l'ultra aléatoire comme perspective d'avenir...
Et dernier détail d'importance, au-delà de tout cadre juridique et administratif : ce que vous ne connaissez pas encore c'est la charge de travail qu'implique ce job...
Et notamment le temps de correction des copies...
Et ce que représente aussi le boulot avec les chevaux... J'en ai 13... 10 à la maison : on en a confié trois pour faire de la place et avoir moins de taff. Si je n'avais pas mon mari qui assume 99,99% de la gestion des chevaux, je ne pourrais tout simplement pas m'en occuper!

Anne775

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 495
0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 18h45

Je suis bien d'accord, dans l'EN tout est toujours compliqué et surtout très rigide...
En ce qui concerne le congé de formation, déjà il dépend des budgets alloués chaque année dans l'académie, donc forcément en baisse chaque année, mais également d'une grille un peu bizarre qui évalue la priorité de la formation: donc un agent qui demandera une formation pour l'agrégation sera forcément prioritaire sur un agent qui demanderait une formation d'ATE...
Cependant je connais qqn qui est ATE dans un club et également fonctionnaire territorial...
Pour ce qui est d'avoir sa propre structure c'est clair qu'il ne faut pas négliger tout le côté administratif, c'est loin d'être une partie de rigolade

Anne775

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 495
0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 18h59

J'ai oublié de préciser que pour une année de formation financée (80% du salaire maintenu, la formation restant à ta charge) tu dois ensuite 3 ans à l'Etat...

Bohemien

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 203
0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 19h05

Bonsoir,
Je pense qu'il faut préciser que le fonctionnaire peut cumuler - sous certaines conditions, notamment de respect de la déontologie- plusieurs emplois, mais ne peut pas avoir d'autres employeur que son Administration.
Ensuite, les fonctionnaires sont encouragés à créer une entreprise - notamment via le statu d'auto-entrepreneur, et de façon plus intéressante dans le domaine du service aux personnes:http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1648.xhtml
Remarquez que l'activité agricole est bien écartée des activités accessoires autorisées. Mieux vaut donc enseigner que louer ou faire travailler des chevaux...

Edité par bohemien le 14-01-2014 à 19h06



Capucinette

Apprenti
  

Trust : 174  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 214
0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 19h45

Et même si c'était administrativement possible ...
Ce serait quasi impossible de trouver dans le secteur où tu es envoyé, c'est à dire n'importe où en france si tu n'as pas d'enfants et que tu es dans le public de surcroit quand tu débutes, ou bien dans la zone de ton académie si tu es dans le privé, le poste de moniteur d'équitation western qui te plairait.

Essaie toujours de passer l'agrégation ! Le capes n'est qu'une partie comprise du programme. Enfin, ça dépend, tu es en quoi ?

Solange27

Membre VIP
  

Trust : 1570  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4939
0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 19h51

Le souci, c'est que je ne sais pas très bien comment tu vas obtenir un mi-temps dans l'éducation nationale : ils refusent tout contrat à temps partiel en dehors des congés parentaux... et sont plutôt du genre à t'obliger de faire des heures sup !!!

à moins de bosser dans le privé, mais dans ce cas, je ne suis même pas sûre que tu aies besoin de ton capes !

Capucinette

Apprenti
  

Trust : 174  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 214
0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 14/01/2014 à 21h48

Bien sur qu'il faut le capes pour enseigner dans le privé en primaire et secondaire ... !
si tu veux être prof en post bac c'est encore autre chose. Et il y a privé et privé privé.

Quel enseignement vises-tu ?

Oniye

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 94
0 j'aime    
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
Posté le 15/01/2014 à 09h02

Merci à toutes et tous pour vos contributions !

Pour ma part je suis en allemand, j'ai passé pour la première fois les écrits du Capes en juin dernier, je suis admissible et je passe les oraux en juin prochain. Mes profs disent que mon seul risque de ne pas l'avoir serait de ne pas aller aux épreuves orales, ils sont très confiants. Ce sont vraiment de bonnes années pour préparer les concours, les établissements ont besoin de profs (j'ai reçu une dizaine de mails depuis le début de l'année pour me proposer un poste...). Après c'est peut-être "pire" en allemand que dans les autres matières, mais vas-y confiante Eloraelena, tu n'auras peut-être pas à le passer plusieurs fois comme tu l'envisages :). Je me suis inscrites à la session que tu prépares, au cas où (les écrits de cette session là ont lieu avant les oraux de ma session, c'est vachement bien fait hein ?), mais je ne suis pas sûre d'y aller : trois concours à préparer la même année ça commence à faire un peu beaucoup.

Quant au Bpjeps, je me suis dit qu'en étant monitrice indépendante en plus de mon plein temps en collège-lycée ça pourrait peut-être marcher, j'ai une amie dont le père travaille au ministère de l'EN et elle va lui demander. Techniquement, on n'a pas d'autre employeur quand on est moniteur indépendant, donc il n'y a pas de raison que ce soit interdit, si ?

Après comme le dit Nadinegari on ne mesure pas forcément la charge de travail qu'un emploi de prof représente (même si j'ai une petite idée avec les cours particuliers que je donne). Ca reste à voir, mais après quelques années quand ce sera un peu rôdé c'est peut-être jouable. Pas facile de chercher à concilier son métier et sa passion :)
Page(s) : 1 2
Prof d'équitation et/ou prof tout court ?
 Répondre au sujet