Grantinus alias genius, comme dans un rêve. New p4

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
4913 vues - 63 réponses - 1 j'aime - 12 abonnés

Ptiitelady

Expert
   

Trust : 56  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 960
Grantinus alias genius, comme dans un rêve. New p4
Posté le 09/10/2015 à 20h10

Coucou la compagnie.

Alerte : Je vous en supplie, je vous en prie (c'est l'inverse non ? Enfin bref), AUCUN JUGEMENT. Peut-être que vous n'aimerez pas l'histoire, peut-être que vous n'approuvez pas ma décision, peut-être que vous ne comprendrez pas pourquoi, mais si c'est le cas, passez votre chemin. Ce post est juste fait pour partager, parce que j'avais besoin d'écrire tout ça. Ca fait trop longtemps que je garde ça pour moi.



Je ne sais plus où donner de la tête. Mais ce que je sais, c'est que aujourd'hui un rêve s'est réalisé et que je veux le partager avec vous.
Vous savez, ce genre de rêve de gosse qu'on pense irréalisable. Celui là même qui nous fait planer jour et nuit. Celui auquel on pense pour s'endormir le soir.
Pour ce rêve, c'était d'être propriétaire. Et je le suis devenue aujourd'hui, ce 9 octobre 2015.
Il a été tellement difficile à atteindre, qu'il en est encore plus beau aujourd'hui.

Enfin bref, si on en revenait au début, ça serait pas mal non ? Ca risque d'être long, compliqué, et tout le tralala car ce n'est pas qu'une histoire de propriétaire que je deviens, c'est aussi une histoire d'une personne qui se reconstruit après des coups durs. Il va falloir bosser dur si vous voulez suivre, mais de toute façon, rien ne vous y oblige

Voilà donc un peu ma vie avant aujourd'hui, histoire de se mettre dans le contexte :

- Il était une fois... Heu non, pardon. Je m'embrouille !
Je monte à cheval depuis l'âge de 16 ans. Et j'en ai 22 aujourd'hui. J'ai toujours été très intéressée par les chevaux, mais les cours étaient trop chers pour pouvoir en faire. Pourtant je lisais tout un tas de livres, et cela m'a permis de connaitre toute la partie théorique avant d'avoir touché un cheval. Le jour où j'ai pu commencer à monter, je m'y suis mise à fond. Une fois par semaine, et 7j sur 7 durant les vacances. J'aidais les petits à seller, je montais gratuitement tous les jours en échange d'une aide bénévole. Celà m'a permis de progresser très rapidement. Je suis donc arrivée au galop 7 en 2013. J'ai décidé de rentrer en BPJEPS Option Equitation. Malheureusement, les aléas me rattrapent bien vite. Un patron manipulateur et exploiteur, qui ne me fait pas monter à cheval, ne m'apprend rien sur la pédagogie et me rabaisse sans cesse. Et une formation plus que moyenne, où nous n'apprenons pas énormément de choses. Au final, une blessure et je suis en arrêt de travail. Un contrat d'apprentissage qui tourne vraiment mal, et on finit par rompre le contrat. Une nouvelle blessure, un dégoût complet de l'équitation. Adieu les examens.

(Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, je ferais un paragraphe à part si vous le voulez. Disons que là c'est un résumé vraiment très vite fait de ce qu'il s'est passé. Et je pense que vous aurez du mal à comprendre pourquoi j'ai été dégouté de l'équitation à ce point en lisant seulement ceci.)

Je me remotive et décide de retaper mon année. Je trouve un nouveau centre pour mon contrat. On est d'accord, il nous faut juste signer le contrat et tout est bon. Puis plus aucune nouvelle. 7 jours avant l'entrée en formation, un mail me disant que "finalement, nous avons pris quelqu'un qui habite plus près". Alors que je comptais déménager. Sur place. Bref, au final j'apprends que c'est mon ancien patron qui est allé me plomber mon nouveau contrat. Oui oui, je vous l'avais dit c'est compliqué. Mais bon. Du coup...

Je me retrouve sur le tas. Sans formation, sans argent, sans boulot, sans apprentissage. Je pars chercher du travail, dans n'importe quelle branche. Il faut bien vivre ! Je trouve dans la restauration. Je me remets de mon coup de blues et décide de travailler plusieurs mois à Flunch pour mettre des sous de côté, monter à cheval et reprendre une formation septembre 2015.

Mais apparemment la vie s'acharne un peu (je veux pas me plaindre mais quand même, là, y'en a marre !). 1 mois après mon nouveau travail, deux jours après que j'ai trouvé un nouveau centre équestre où reprendre, je me blesse au ski.

Résultat :
- ligament interne rompu
- ligament croisé antérieur rompu
- ligament externe entorsé
- ménisque fissuré.
Arrêt de travail de 8 mois. 8 mois de doutes, de douleur, de questions. Aucun spécialiste ne dit la même chose. On opère, on opère pas, la douleur il faut la surmonter et faire du sport... et je vous en passe !

Ils sont gentils eux, comment on fait pour marcher avec un genou qui tient plus ? Toujours est il que ma formation pour 2015, elle me passe sous le nez, faute de pouvoir présenter les tests en avril !

Enfin bref. Vous l'aurez compris, 8 mois très difficiles, où je me rééduque petit à petit, sans opération (je fais pas du foot, alors ils veulent pas opérer, parce que "le cheval ça fait pas trop travailler le genou"...) Au final, je remonte à cheval doucement. Avec une attelle. Et une douleur persistante.

Je pense de plus en plus à acheter un cheval. Pour pouvoir monter tous les jours, me redonner goût à l'équitation, passer mes examens du BPJEPS. J'ai pu mettre des sous de côté grâce à mes indemnités.

Après deux mois à peaufiner le plan, avec mon cher copain chéri et mon beau papa troooopp génial, on arrive à une conclusion. Je fais un prêt étudiant, mon beau papa se porte garant. J'ai de quoi entretenir mon cheval pour un an, le temps de trouver un travail et de rentrer en formation en 2016. Et j'ai aussi des sous pour les coups durs, les imprévus pour ma futur beauté. Et j'ai mon chéri qui me propose une aide si vraiment je suis en rade, et qui me soutient.

Maintenant que je peux remonter à cheval assez régulièrement, même si j'ai toujours mal et que parfois ça m'empêche d'atteindre des objectifs, je commence mes recherches. Rien ne me convient.

Puis je vais dans un centre équestre à côté de chez moi. Un superbe cheval à vendre, mais trop cher, trop âgé, trop grand.

Enfin, finalement, on choisit pas le coup de coeur hein ??

Je m'en occupe comme s'il était le mien, mais je ne m'attache pas trop. Il est vraiment trop cher. Presque le double de ce que je peux y mettre. Et enfin, le destin me file un petit coup de pouce. La propriétaire étant en difficultés financières, elle accepte de le baisser à mon prix.

Révélation (musique de halleluyah ). Ca sera lui !!!!

Il a jamais fait de cross ?? M'en fous !
Il est alezan ? M'en fous !!
Il a 10 ans ?? M'en fous !!
Il fait 1m73 ?? M'en fous.
Enfin bref vous l'aurez compris. Ca sera lui.

Mise en place du prêt, et achat du cheval. Quoi déjà ? Bah voui, 1 mois de travail en une seule phrase. Tout ça nous ramène au 8 octobre, que je vous conterais plus tard




Merci à ceux qui auront tout lu J'attends vos avis avec impatience (et si vous êtes sages, peut-être bien des photos de la bête ).

Édité par ptiitelady le 10-12-2015 à 00h20

Bystander

Initié
 

Trust : 12  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 170
0 j'aime    
Grantinus alias genius, comme dans un rêve. New p4
Posté le 10/12/2015 à 00h17

Il est vraiment superbe

Ptiitelady

Expert
   

Trust : 56  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 960
0 j'aime    
Grantinus alias genius, comme dans un rêve. New p4
Posté le 10/12/2015 à 00h20


bystander a écrit le 10/12/2015 à 00h17:
Il est vraiment superbe


Merci pour lui

Ptiitelady

Expert
   

Trust : 56  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 960
1 j'aime    
Grantinus alias genius, comme dans un rêve. New p4
Posté le 14/02/2016 à 21h58

Coucou ! Ca fait longtemps.
Je viens plus trop sur le forum, par manque de temps et par flemme !

Du coup, je vous propose de nous suivre sur la page fb :

https://www.facebook.com/Grantinus-alias-genius-967383326651848/?fref=ts

A bientôt
Page(s) : 1 2 3 4 5
Grantinus alias genius, comme dans un rêve. New p4
 Répondre au sujet