Sauter le pas, ca commence à me démanger...

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
2219 vues - 39 réponses - 1 j'aime - 9 abonnés

Lakchmi

Membre d'honneur

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1377
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 21h22

Bonjour à toutes et tous,

Je suis sur ce forum depuis peu, mais je cherche en ce moment des avis extérieurs afin de m'aider à poser la question objectivement.

Pour faire court, j'ai aujourd'hui 25 ans, je monte à cheval depuis mes 5 ans, j'ai un CDI, j'ai une situation stable à moyen terme, j'ai une DP depuis un an et... Acheter mon cheval "à moi", ca commence à me démanger.
Je sais que si j'en parle à mes amies cavalières, toutes propriétaires, la plupart vont me dire "vas y, fonce !".
Je sais que si j'en parle à mon copain et mes parents ils vont me dire "tu es sûre, déjà ? Il n'est pas trop tôt, tu es sûre que tu es prête ?"
Je sais que si j'en parle à ma meilleure amie elle me dira "tu as vu la galère que c'est déjà ta DP ? Là tu seras toute seule et un cheval c'est dix fois plus de travail que de fun..."

Je vois des gens qui ont des chevaux avec des situations moins "stables" que la mienne, ou des salaires moins élevés, qui s'occupent très bien de leurs chevaux, et je me dis "mais, s'ils y arrivent, pourquoi je n'y arriverai pas ?"

(dans la partie "%", la version longue pour ceux qui ont du courage !)


%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Le topo version longue : aujourd'hui, je suis ingénieure en région parisienne. J'ai un CDI dans le conseil, c'est à dire que je peux être envoyée par ma boîte dans d'autres entreprises pour des missions de durée variable (entre 3 et 10 mois en général). Pour l'instant, ces missions se sont toujours déroulées à maximum 40 minutes de trajet (en voiture) de chez moi, 1h max si gros gros bouchons.
Ma DP se trouve à 30 min de chez moi, et 30 min de mon travail. J'y vais 3 à 4 fois par semaine. Cet hiver, j'ai eu une grosse baisse de forme et j'y allais moins, 2 fois par semaine, durant trois semaines.
Si j'avais un cheval dans la même pension, je pense que j'irai le voir 4 fois par semaine en temps "normal". Je peux difficilement me permettre davantage sans jouer sur mon travail ou ma forme physique.
Je pourrais aussi le rapprocher de mon domicile pour pouvoir venir plus souvent, c'est une option que je n'exclus pas.
Je fais parfois des week end en dehors de paris, des petits voyages, c'est rarement très long. Ca peut être un week end par mois ou un week end tous les deux mois.


Je suis en couple, mon copain aime bien les chevaux, mais trouve que c'est quand même beaucoup de travail, d'argent et de soucis quand on en a un à soi (il n'a pas tord, j'en ai conscience...). Il sait que c'est inéluctable et que j'en aurais un, mais pour lui, c'est vague, c'est loin, c'est dans quelques années.


Maintenant, sur l'équitation :
* A cheval, j'ai un niveau galop 6 selon ma monitrice.
* La dp aujourd'hui me satisfait partiellement : la propriétaire qui est aussi ma coach est devenue une amie, elle est très arrangeante, très flexible et, en plus, très bonne monitrice.
* J'adore vraiment son pur sang, un cheval d'amour mignon et gentil comme tout, un super cheval de loisirs. J'ai beaucoup progressé avec lui, il est top pour apprendre en dressage, je fais du travail à pied avec lui, en liberté, je peux sortir en balade, il est sensible et affectueux... Mais il a ses défauts : il est fragile et maladroit. Donc régulièrement, monsieur est à l'arrêt pour des blessures plus ou moins sérieuses (qui se sont toujours bien terminées). C'est frustrant.
* J'ai beau adorer sa proprio, elle a également ses défauts : là, par exemple, j'ai remarqué samedi (il y a deux semaines bientôt) que le cheval était defféré. Elle m'a dit l'avoir prévenu le jour même (et je la crois). Le maréchal ferrand n'est toujours pas passé (ca fait dix jours !!!) et si c'était moi la proprio, je l'aurais rappelé 3 jours après pour avoir un délai, pour lui dire que s'il était trop long bah j'irai voir ses collègues, etc... Mais... Je ne suis pas la proprio. Donc ce n'est pas à moi d'appeler le maréchal. Ni de le choisir. Donc ca fait dix jours que le cheval n'a qu'un seul fer aux antérieurs, et je le connais, je sais qu'il va finir par boiter à cause de la disymétrie. Et moi, depuis dix jours, je ne le monte pas... Alors qu'on sortait à peine d'un mois d'arrêt à cause d'une blessure au jarret. Bref, je me sens très très frustrée, et impuissante face à cette situation où je ne peux que subir.
* La proprio vient d'acheter une maison plus loin, avec prés et boxes. Les installations ont besoin d'être rénovées, ce qui prendra au moins tout l'été, mais je sais qu'à terme, elle a pour projet d'y déménager son cheval. Je ne sais pas exactement pour quand, parce qu'il faudra qu'elle lui ai trouvé un copain de pré. Je pense que le fait qu'elle me trouve géniale avec son cheval, et que le fait que son cheval soit actuellement très heureux avec son compagnon de pré, qu'ils soient indécollables tous les deux, va jouer "en ma faveur" pendant quelques temps et va peut être repousser un peu le moment où elle déménagera son cheval. Mais c'est son cheval, et si elle veut l'installer chez elle, je la comprend bien ! Par contre, quand il aura déménagé, ca sera trop loin pour moi.


Donc d'ici environ six mois, je vais probablement me mettre à la recherche d'une nouvelle DP.

Cette situation me frustre un peu : je suis une cavalière, je pense, plutôt "cool" et sans exigences astronomiques (je cherche juste un bon cheval de loisirs, pour progresser et passer du bon temps), mais ca veut dire que je dois reprendre une nouvelle relation avec le cheval ET avec le propriétaire, ré apprendre des nouveaux codes, etc... Ca me lasse un peu d'avance. En prime, je souhaiterai garder ma coach actuelle (la proprio de ma DP, si vous avez suivi ) donc je dois trouver un proprio qui me laisse prendre des cours avec MA prof et pas le sien (bon, ca a à la rigueur, ca se trouve je pense ).

Ces temps ci, la situation me frustre de plus en plus, et en plus je commence à me préparer à être "séparée" de "mon" cheval, ce qui, j'avoue, me déchire un peu même si j'ai toujours gardé en tête que ce cheval n'était pas à moi (mais bon, on s'y attache à ces bêtes là !). Je ne sais pas si j'ai envie de vivre cette situation encore deux, trois ou quatre fois avant de pouvoir enfin m'acheter mon cheval, les séparations c'est jamais rigolo.


Sinon, en terme d'autonomie et de choix de cheval, je commence à avoir pas mal mûri le projet :
* A cheval, j'ai un niveau à peu près galop 6.
* Je sais à peu près quel type d'équidé je cherche, pour quel budget, j'en ai parlé à des amies propriétaires et à ma coach et tout le monde trouve que je suis plutôt cohérente.
* J'ai pas mal appris cette année et je me sens autonome pour gérer un cheval "au quotidien", pour m'occuper des petits bobos, pour gérer la "remise en place" si le cheval se met à tester, etc... Je m'appuie encore beaucoup sur les avis extérieurs pour la gestion des bobos "inconnus", justement. Je n'ai jamais géré d'abcès, de fourbure, de colique, par contre, et ca me fait un peu peur... Est ce que j'ai le niveau ?
* Si j'achetais mon cheval, il serait dans un premier temps dans la pension où est ma DP actuellement, je serais entourée de personnes de confiance qui peuvent m'aider en cas de souci. Je compte dans tous les cas garder ma monitrice pour 1 cours par semaine. Je songe aussi, dans un second temps, à le rapprocher de chez moi si je trouve mon bonheur en terme de pension.
* J'ai aujourd'hui les fonds pour acheter le cheval dans le budget voulu + acheter tout le matériel que je n'ai pas aujourd'hui (sellerie, mais aussi tous les "à côté", longes, pharmacie, etc...). J'ai de l'argent de côté. Je suis en train de budgétiser ce que me coûterai ma DP s'il était à moi et si je payais tout, pour le comparer à mon salaire mensuel...

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%


Bref, pour refaire très court, si vous n'avez pas eu le courage de tout lire : ca commence à me brûler d'acheter mon cheval. J'ai envie de m'attacher "pour de vrai", de pouvoir prendre toutes les décisions, de faire des vrais projets.
Mais j'ai aussi deux grandes peurs : celle de n'être pas suffisamment "prête", notamment en terme de soins/blessures/urgences, même si je ne serais pas toute seule à la maison. Et celle que ce cheval prenne trop de place dans ma vie. C'est bête mais pour moi, un cheval c'est un peu comme un enfant, une fois qu'on l'a, c'est pour longtemps et on a une vie sous sa responsabilité... Et j'ai peur que ca fasse trop. Après je sais qu'un cheval au pré, s'il a une surveillance, qu'il a de l'eau, etc... Bah il vivra très bien le fait que je ne vienne pas le voir tous les jours. Mais j'hésite.

Bref. Est ce que j'ai raison d'avoir peur de sauter le pas tout de suite (= je ferais mieux d'attendre ?) ou est ce que je me fais des noeuds au cerveau pour pas grand chose et que je pourrais, selon vous, passer à l'étape de recherche de l'heureux élu d'ici quelques mois ?
Merci d'avance !

Mouffu

Membre ELITE Argent
  

Trust : 559  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8547
2 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 21h24

Vazzy fonce, on n'a qu'une vie o/

Lauriane.j

Initié
 

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 138
1 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 21h37

Coucou ,

à te lire comme sa (te poser des questions ,voir par rapport à ton niveau ,ton argent ,ect..) me dit que tu es presque prête : ce qui te manque c'est les réponses aux questions .. que tu te poses !

Si côté argent ,tout est ok ( oubliepas qu'il faut garder un peu à coté si le loulou à un problème de santé)déjà c'est bien car c'est ce qui pose soucis généralement.

Après ,pour les soins des chevaux ,dès lors que tu es dans une bonne pension ,avec un bon gérant et des soigneurs qui connaissent leur métier : relax :) C'est eux qui vont t'aider ainsi que le véto bien sûr ,à gérer tout sa.Et d'ailleurs c'est ainsi que l'on apprend à gérer les bobos

C'est vraiment à toi de te sentir prête ,et tu le seras encore plus lorsque ,pendant tes recherches ,tu trouveras LE coup de cœur

Édité par lauriane.j le 12-05-2016 à 21h37



Krovika

Apprenti
  

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 372
1 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 22h01

Alors je vais te parler de moi de mon expérience pour que tu puisses peut être te faire une meilleure idée :)

Donc voilà il y'a 1moi et demi j'ai acheté ma dp, c'est drôle car c'était également le cheval de ma monitrice ^^ je le connais depuis qu'il a 4ans et aujd il en a 7 (aujd vraiment c son anniversaire)

Donc pour te dire déjà un truc, c'est différent de TOUT ce que l'on peut imaginer, projeter... Vraiment moi j'ai su que j'allais l'acheter 7mois avant de le faire vraiment j'avais beau imaginer le truc c'est pas pareil en vrai et j'avais beau me dire yaura des contraintes de temps d'organisation etc c PIRE. Dans le sens où clairement j'ai tj l'impression de manquer de temps. Après je ne regrette absolument pas malgré tout ! Et financièrement c bien plus galère pour moi que ça ne le sera pour toi (jsuis étudiante).

Après moi je trouve que la relation est totalement différente d'une dp et pourtant je côtoie mon cheval depuis 3ans ! Mais c différents ! Le plus agréable c'est de TOUT choisir !! Ça c'est génial TOUT gérer c le top ! Par contre c'est stressant parfois...
Après ce qu'il faut c'est bien choisir la pension, moi non plus je ne saurais pas reconnaître ni soigner tout mais le gérant des écuries peut m'aider car il connait très bien et ça c'est rassurant.
Et ensuite je dirais que la dp c'est plus confortable mais que proprio c'est plus gratifiant

Et pour finir quand on commence à être frustré vraiment vraiment et qu'on pense qu'à ça je pense qu'il faut sauter le pas ! C'est quand même génial !!!!

Princessdiara

Membre VIP
 

Trust : 175  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4326
0 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 22h07

Ca fait peur de se lancer... Mais il faut y aller un jour !
Tu as le temps et l'argent, pourquoi attendre ?

Pour la gestion des bobos inconnus, et bien ton cheval sera en pension, c'est pas pour rien, et ça veut dire que les gens sur place seront là pour t'aider et te conseiller

Tant que le cheval sort au moins 3h par jour, je pense (personnellement) qu'il n'a pas besoin de te voir tous les jours.
Pour se décharger de certains poids, c'est bien d'avoir une pension qui gère les compléments alimentaires et les soins courants (par exemple les gouttes dans les yeux, ou une crème quelconque...).

Acheter un cheval, ça change la vie

Karibou33

Maître
    

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1184
1 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 22h08

Alors si ça peut te rassurer j'ai un niveau bien moins élevé que le tien, 2 enfants en bas âge, je bosse à temps plein...et je suis en train de sauter le pas après avoir passé pas mal de nuits blanches à cogiter..."est-ce que je vais pouvoir assumer en cas de pépin, comment vais-je faire si je m'en sors pas, est-ce que c'est pas un projet surdimmensionné compte tenue de ma situation personnelle, professionnelle, et de mon petit niveau.. est-ce que je vais "être à la hauteur" tout simplement..

J'ai tout entendu autour de moi, tout et son contraire...du "t'es fada, tu crois pas que ta vie est assez remplie comme ça sans aller te rajouter des emmerdes", à "on a qu'une vie vas-y fonce", en passant par "avec ton niveau tu vas pas savoir gérer en cas de pépin" (comme si tous les G7 savaient faire une injection de calmagine eux-mêmes)..

Pour la petite histoire j'avais également une DP qui se déroulait super bien mais on a beau dire, quand on s'attache à l'animal ce n'est pas évident de ne jamais être décisionnaire, de devoir respecter les volontés du proprio, devoir se cantonner à venir tel jour et pas un autre..et j'en passe...

Je pense que se poser des questions c'est déjà faire preuve de maturité...c'est pas le genre d'engagement qu'on prend à la légère..assumer un poilu sur 30 ans ce n'est pas rien.
Personnellement je pense que si tu places ton cheval dans une pension où les gérants s'y connaissent en soins et peuvent t'aider en cas de pépin, ça minimise pas mal les emm.....

Au final ce qui m'a fait me décider c'est imaginer ma future jument me passer sous le nez...sans compter que j'ai une chance inouie d'être épaulée par l'éleveur lui-même et une amie pour pouvoir prendre mon anvol avec la jument dans les meilleurs conditions possibles..mais bref là on part sur autre chose mais ça m'a confortée dans l'idée...et puis...quand on a une idée qui trotte dans la tête depuis des années, que l'envie te colle à la chaussure quel que soit le contexte..j'en viens à me dire qu'on a qu'une vie (jusqu'à preuve du contraire), alors pourquoi pas...et si vraiment c'est la cata...il y a forcément des solutions..pas forcément celles qu'on voudrait mais des solutions quand même..

et tu sais quoi????depuis que j'ai donné ma réponse et que j'ai pris ma décision....je dors beaucoup mieux

Expar

Membre ELITE Argent

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7504
2 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 22h26

Si tu te sens prête, pas besoin d'attendre, il faut te lancer.
Quant à avoir tout vu avant d'acheter un cheval, euh...tu n'es pas véto. Le truc, c'est de savoir s'entourer.
Donc, choisir une pension de confiance, un bon véto, le mf, etc.

Pour le temps, à toi de choisir la pension qui convienne. Soit elle sort ton cheval quand tu n'es pas là, soit le cheval vit dehors. Donc, si tu ne peux pas venir, le cheval n'en pâtit pas.

Mimichamp56

Membre d'honneur
    

Trust : 160  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3402
0 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 22h35

Si tu attends de tout savoir pour avoir ton cheval, tu ne l'auras jamais. Il y a des grandes "bases, d'accord, mais beaucoup de choses s'apprennent sur le tas, avec le vécu. Il faut être curieux intellectuellement, et s'entourer des bonnes personnes. Rien de plus.

Pour moi : fonce.

Faye08

Apprenti
  

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 302
0 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 22h44

C'est tellement une belle expérience d'avoir un cheval ! Certes, je ne peux pas te cacher qu'il n'y a des moments de stress, d'angoisse voire de doutes, surtout si tu es une stressée comme moi, mais je pense que l'on réagit ainsi face à chaque "grosse" décision de notre vie. Car c'est vrai que c'est un bouleversement (en tout cas pour moi ça l'a été) mais c'est tellement... génial ! Ne t'en prives pas !

Pour ce qui est des soucis de santé, ma jument a eu un gros pépin, 3 mois seulement après qu'elle soit arrivée, heureusement j'avais gardé suffisamment d'argent de côté pour financer son opération,etc... donc je pense qu'il est impératif d'avoir de l'argent de côté pour gérer d'éventuels soucis de santé, même si je ne te le souhaite pas.

Pour ce qui est de la gestion de ce genre de problèmes, elle a eu quelque chose qu'aucun professionnel du monde du cheval ne connaissait ou seulement de nom. (Je n'inclus pas les vétérinaires bien évidemment même s'il n'a pas été facile de poser un diagnostic) J'étais vraiment "seule" avec quelques indications notées sur un papier. Il me semble que ma jument s'en est quand même plutôt bien sortie puisqu'il n'était pas garanti qu'elle puisse remarcher normalement !

Je pense qu'avec du bon sens et de la réflexion on est tous capable de s'en sortir, surtout si on est entouré de professionnels de confiance qui peuvent nous guider

Lostarmoor

Membre VIP
 

Trust : 75  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4161
0 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 22h45

Pleins de proprios n'y connaissent pas grand chose en bobos et si tu es à l'écoute de ton animal en ayant l'envie de bien faire tu apprendras à les gérer. Ensuite je te conseillerai d avoir toujours une solution de secours si tu veux vraiment avoir un cheval. C'est à dire si il t'arrive un jour de changer de location ou de gagner moins d'argent, le moins cher c'est de l'avoir chez soi. Et c'est toi qui gère.

Après c'est sûr que tu auras moins de temps avec ta famille et un portefeuille qui fait le yoyo.

En bref, nous on ne peut pas décider à ta place mais je te conseillerai de te faire plaisir.

Lakchmi

Membre d'honneur

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1377
1 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 22h50

Merci les filles ! Vous êtes top !

Bon j'avais un peu peur qu'on me dise "ah oui dans ta situation c'est MORT, t'as absolument pas le temps de t'occuper d'un cheval, etc..." et du coup je suis un peu rassurée.

Et en même temps je me dis "merde, maintenant j'ai plus d'excuses..."

Au passage, ca m'a fait du bien d'écrire tout ca, et de vous lire, ca m'a un peu liberée.

mouffu , tu n'as pas tord ! Après le cheval il n'a qu'une vie lui aussi...

lauriane.j le gérant en soi n'y connait pas grand chose aux chevaux (c'est un agriculteur à la base) mais il commence à bien connaître le "métier", la palfrenière soigneuse est top, et, surtout... Parce que ce sont elles finalement qui m'ont apporté le plus : mes copines propriétaires/cavalières ont des connaissances super poussées en soins. Toujours à te donner du curcuma ou du miel ou de la poudre de perlimpinpin magique si ton cheval à un problème, et elles tapent toujours juste !
Du coup je me compare un peu en me disant qu'à côté d'elles, bah je ne sais pas grand chose...

krovika le fait que tu me dises que c'est PIRE ne me rassure pas :smile. Bon je m'en doute, entre la DP et être proprio, c'est un peu comme faire du baby sitting très régulièrement et devenir parent ! :D Merci pour ton témoignage !
Mais oui, je commence à être sacrément frustrée. Après c'est peut être parce que le cheval est à l'arrêt, encore... Peut être que quand il roulera du feu de dieu j'y penserai moins. Mais en ce moment je n'arrête pas de me dire "si seulement j'avais un bon poney un peu rustique comme les autres..." ou "si seulement c'est moi qui l'appelait le type, il entendrai parler de moi...", etc.


princessdiara merci également ! Je compte le faire vivre au pré 24h/24. Donc pour moi il aura de toute facon toutes les sorties qu'il veut. Mais oui, ca change la vie, et c'est pour ca que j'hésite autant ! Je sais qu'une fois le cheval payé, bah toute ma vie sera chamboulée. Alors j'essaie de me convaincre que ca sera principalement "en bien" mais je me dis "et le reste de ma vie ?".


karibou33 C'est vrai que je vois régulièrement des parents monter à cheval (je ne sais pas où vous trouvez le temps !), et là encore, je considère qu'ils s'occupent bien de leur cheval... Je vois que tu t'es posée un peu les même problèmes. "je ne suis pas décisionnaire"...
Et en fait, pour tout te dire, mon coup de coeur, il m'est déjà passé sous le nez... Il y a plusieurs années. J'en ai versé des litres de larmes. Mais à l'époque j'étais étudiante, j'étais loin d'avoir le budget et je m'apprêtais à partir un an à l'étranger, bref à moins de tout abandonner il était hors de question d'acheter un cheval.






Au fait, le fait que je prévois de ne venir voir mon futur cheval que 4 fois par semaine, pour un cheval au pré, ca vous choque ? C'est trop peu ?

Lakchmi

Membre d'honneur

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1377
0 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 22h57

expar , merci également ! En fait, ce que vous me dites tous, je le comprend bien... C'est que je commence à me comparer aux proprios qui m'entourent, et qui me donnent toujours l'impression d'être des puits à connaissances et à expériences ! Après oui, je pose des questions, je m'intéresse à la composition de la ration d'untel ou à ce que X étale sur le dos de son cheval, ou à ce que machine utilise comme enrênement... Mais après je me dis "mince, si t'avait été à sa place, avec ce problème, t'y aurais pensé à ca ?". :D

mimichamp56 Je me suis fait la même reflexion ! Il n'y aura jamais de "bon moment", ou alors c'est maintenant (ou dans les années à venir) : j'ai un salaire, je n'ai pas encore d'enfants...

faye08 c'est un peu ca, je suis anxieuse et non seulement j'ai peur de mal faire "pour lui", mais j'ai aussi peur de mal faire "pour ma vie". C'est un grand changement. Est ce que je serais satisfaite de l'avoir fait dans 10 ans ? (je pense que oui. J'espère !)


lostarmoor tu n'as pas tord... Après pour avoir un cheval chez soi, il faut en avoir deux (ca coute déjà un poil plus cher, même pour un cheval en pleine santé qui ne travaille pas)... Et avoir du temps. Beaucoup de temps !
Et moi je vis dans 35m² au bord du RER. J'ai pas la place sur mon balcon !
Dans le futur, oui je pourrais acheter une maison, mais là... Mon copain termine ses études à distance, donc on n'est pas encore à s'installer. Et quand on s'installera, ca sera quand on aura tous les deux une solution durable dans la même ville. Etc. Bref je préfère ne pas l'attendre !



En tout cas merci à vous toutes, je vois que vous êtes assez unanimes ! Ca me rassure de voir que je ne suis pas trop "à côté de la plaque" !

Karibou33

Maître
    

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1184
0 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 22h57

"Au fait, le fait que je prévois de ne venir voir mon futur cheval que 4 fois par semaine, pour un cheval au pré, ca vous choque ? C'est trop peu ?"

Si il vit au pré ton cheval sera content même si tu y vas moins....moi j'ai prévu d'y aller 3 fois en moyenne..

Après tout dépend de tes objectifs, de l'âge de ton cheval, etc...

Cyam

Novice

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
0 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 23h00


mimichamp56 a écrit le 12/05/2016 à 22h35:
Si tu attends de tout savoir pour avoir ton cheval, tu ne l'auras jamais. Il y a des grandes "bases, d'accord, mais beaucoup de choses s'apprennent sur le tas, avec le vécu. Il faut être curieux intellectuellement, et s'entourer des bonnes personnes. Rien de plus.


Je suis tout à fait d'accord! On ne peut pas tout savoir et on en apprend tous les jours. Un cheval reste un être vivant avec ses humeurs. Il faut s'adapter. Quant aux bobos à répétition, tout dépend du cheval et de ses conditions de vie!
Bien évidemment il y a des frais annexes dont certains pas toujours prévisibles. Mais ça ne t'implique pas seulement financièrement, physiquement et moralement aussi. Et la question primordiale, à mon sens, et celle de l'envie et de la motivation : seras-tu toujours aussi motivée quand tu seras malade, ou quand tu auras des enfants, quand tu vieilliras, quand ton cheval de fera moins apte au travail, quand il faudra assumer les bobos et les soins, etc. Si tu réponds positivement à ces questions alors oui tu peux envisager qu'il s'agit d'une bonne idée.
Concernant ton niveau, il va être amener à évoluer alors il n'est peut-être pas très élevé aujourd'hui, mais dans 5 ans, 10 ans... Tu auras progressé!
Je parle en connaissance de cause puisque nous avons un poulain à la maison et qu'il va avoir un nouveau copain en juillet. C'est une charge certes, du travail également mais que valent ces choses à côté du plaisir et des bons moments?
En tout cas je trouve ta démarche très positive et encourageante car tu montres que tu t'investis dans le projet et tu envisages les possibilités, et avec les chevaux il faut être prévoyant surtout quand on sait tous les imprévus qui peuvent très vite nous tomber dessus!

Lakchmi

Membre d'honneur

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1377
0 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 23h25

karibou33 on voit les choses de la même facon alors .
Je voudrais un cheval déjà "dressé", 6/7 ans minimum. 4/5 ans si énorme coup de coeur. Pour du loisir, toutes disciplines, peut être quelques concours par ci par là histoire de se mettre un peu d'adrénaline, mais je n'ai jamais été une "gagnante" dans ma tête donc je n'ai pas besoin de perf. Bref, en terme de travail, ca me parait honnête.


cyam a écrit le 12/05/2016 à 23h00:

Et la question primordiale, à mon sens, et celle de l'envie et de la motivation : seras-tu toujours aussi motivée quand tu seras malade, ou quand tu auras des enfants, quand tu vieilliras, quand ton cheval de fera moins apte au travail, quand il faudra assumer les bobos et les soins, etc. Si tu réponds positivement à ces questions alors oui tu peux envisager qu'il s'agit d'une bonne idée.

Tes questions sont très pertinentes ! J'espère pouvoir un jour me permettre d'avoir mon cheval chez moi (c'est le rêve de tout cavalier, j'imagine !). Mais je sais que ce n'est pas pour tout de suite.
Pour te dire, quand je serais malade ca dépend, en un an il y a eu trois semaines (pas à la suite) où j'ai jeté l'éponge et où je ne suis pas venue alors que selon le planning, j'aurais "du". A chaque fois à cause de la fatigue, et je pense que je prendrai la même décision si j'avais mon cheval. Après, le cheval étant au pré et étant nourri/abreuvé/surveillé de loin, je ne pense pas qu'il ai pati de mon absence.
Les enfants... Ca me fait peur. A vrai dire je préfèrerai avoir le cheval avant les enfants. Mais je sais que quel que soi le stade de ma vie, je n'ai jamais pu me passer longtemps des chevaux, et maintenant que j'ai commencé à percevoir ce que c'est que d'être la référence de son cheval et de l'avoir pour référence, je pense que je ne saurais m'en passer. Venir le voir, même pour aller le faire brouter et lui curer les pieds, ca me remplit de joie. Ca fait partie de mon équilibre. Donc ce n'est plus vraiment une question de motivation : j'ai besoin de passer du temps avec lui pour me sentir bien.
Si le cheval devient imontable, je pense sincèrement que je n'aurais pas le coeur à m'en séparer. Quoique, je ne sais pas. Je pense que j'essaierai de lui trouver une pension complète type retraite si je ne peux pas l'accueillir chez moi. Mais bon, j'aime les chevaux ET j'aime l'équitation. Donc assez vite j'aurais envie d'en racheter un deuxième (sans me débarrasser du premier).



Well, je crois que je dois me rendre à l'évidence : d'ici quelques mois, quand la proprio de ma DP prévoiera de le démanager chez elle, je me mettrai à la recherche de ma perle...

Karibou33

Maître
    

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1184
0 j'aime    
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
Posté le 12/05/2016 à 23h42

lakchmi

"Ca me fait peur. A vrai dire je préfèrerai avoir le cheval avant les enfants. Mais je sais que quel que soi le stade de ma vie, je n'ai jamais pu me passer longtemps des chevaux"

Cette réflexion a été un vrai dilemme pour ma part..le désir de devenir proprio s'est réellement manifesté alors que ma plus grande n'avait que 1 an (aujourd'hui elle va en avoir 4)..mon conjoint et moi nous étions toujours dit qu'on en aurait 2 alors la GRANDE question était de savoir si on allait acheter le cheval avant d'avoir le 2ème..ou après (pas toujours aisé de savoir combien de temps bébé mettra pour arriver, et acheter un cheval juste avant une grossesse il faut bien reconnaitre que c'est pas l'idéal)...du coup on s'est dépêchés de faire le bébé (on a eu de la chance, ça a marché direct;)
Pour tout dire je n'ai pas regretté d'avoir attendu parce qu'à partir de7 mois de grossesse et jusqu'à 2 mois après l'accouchement, il aurait été trèèèèèès compliqué d'être sur tous les fronts....quoi de + frustrant que d'accueillir son dadou et de pad pouvoir s'en occuper comme on voudrait!!!!

Mais.....un cheval vit en moyenne et à la louche une bonne 30ène d'annéees quand tout va bien...alors à l'échelle de sa vie et de la tienne, il y aura forcément des périodes où tu as beaucoup de temps et d'autres ou tu en as très peu...rien n'est figé...et c'est aussi ce qui m' a fait réaliser que si j'attendais d'être sûre: d'en savoir assez, d'avoir toujours assez de temps et toujours assez d'argent..je sortirai jamais de ma tanière (mais par contre j'aurais probablement toujours trouvé le temps de penser très fort à réaliser mon rêve).

Y a toujours des tas de raisons de repousser ou de renoncer...quand on est jeune, y a les études et pas forcément les moyens..ensuite le chéri, le boulot, les enfants...

Au mieux acheter ton cheval avant d'avoir les enfants te permettrais d'en profiter d'emblée u peu plus tout de suite ce qui n'est pas négligeable ;) mais tôt ou tard les choses évolueront et qui sait....peut-être qu'un jour tes enfants auront l'immense bonheur de se retrouver sur le poilu de tes rêves ;)
Page(s) : 1 2 3
Sauter le pas, ca commence à me démanger...
 Répondre au sujet