Nous ne progressons pas...

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Auteur
5683 vues - 82 réponses - 0 j'aime - 12 abonnés

Lucie44300

Membre ELITE Argent
 

Trust : 731  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8068
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 10h14

Bon bah voilà, il est grand temps de poster, je craque complètement.

J'ai Samara depuis bientôt 2 ans (en Novembre)... Je l'ai débourrée, mise au travail de base mais depuis, plus rien en terme d'évolution dans la technique.

Une ponette avec une bouche en béton (dixit le moniteur et un ami de bon niveau), aucune envie de céder, ralentir les allures n'est que galère...

Disons que concernant le plat, je voudrais une ponette avec des allures posées, calme et en place. Rien de plus pour le moment. Elle fait des cessions, elle déplace les hanches et les épaules, donc du concours type club nous ouvrirait les bras si j'avais l'allure qui allait avec.

Je n'ai plus de plaisir à la monter, je me braque, je craque de déception... J'ai même pris plaisir à monter un autre poney alors que ça ne m'était pas arrivé jusque la.

J'ai perdu du poids pour elle, je m'applique, elle est à jour ostéo, pareur, dentiste... Elle vit au pré avec des potes. Elle bosse 3 fois par semaine (30/45mins) dont une séance à pied au minimum. On sort en balade régulièrement. Fin qu'est ce qu'il lui manque pour faire des efforts elle aussi ?!

La je n'ai pas les moyens, ni de carrière, pour avoir un prof, mais en même temps quand j'en ai un ça n'avance pas plus...

Je me contente de bosser à pied et de sauter, ça évite les conflits. En dehors de ça nous avons évoluées dans notre relation : on s'aime enfin. On s'entend, on se comprend. Des choses qui nous manquaient réellement avant. Elle me fait confiance, elle détestait la douche et l'eau, désormais on fonce au trot dans les lacs et zou...

Je suis surement fautive, mais je craque, j'ai des projets, des envies et j'ai l'impression que ça n'aboutira jamais.
Je l'aime à la folie, mais je sature de ce blocage.

Cliquez pour voir l'image   

Pimpim

Expert
   

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 676
1 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 13h41

Bon si ça peut te rassurer, j'ai mon poney depuis son sevrage, Débourrage à 3 ans, et depuis galère, galère, des hauts, des bas, ré des hauts....franchement l'année dernière pendant mon hernie discale je craquais, plus confiance, en lui, en moi....jusqu'au mois de juillet, changement de coach et la...je me régale, lui aussi, on recommence à sauter....nous la solutions c'était juste ça !

Kuryeuse

Membre VIP
 

Trust : 362  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4294
2 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 13h51

Être propriétaire cest bcp de plaisir (en principe) mais c'est aussi accepter les limites de sa monture.
En club, si on n'apprécie vraiment pas un cheval on peut en changer.
Qd on est propriétaire soit on vend, soit on accepte le cheval comme il est. Même si cela peut parfois obliger à revoir ses aspiration équestres.

Chez moi, jai plusieurs chevaux très différents. Dont un poney haflinger qui me fait bcp penser à ta ponette. Sa morphologie ne le rend pas apte à une attitude de dressage correcte. C'est comme ça. Si je cherche à contraindre je n'ai plus du tout de gaz !
Par contre c'est une vraie assurance vie en extérieur et meme si ses moyens ne l'emmèneront pas en amateur, meme en marche arrière il irait sauter qd meme.
J'ai aussi mon vieux à la retraite maintenant. J'aurai aimé faire du cso mais il n'est pas compétiteur pour deux sous, ca saute mais je suis toujours ds les choux pour le temps. Alors je me suis mise au Hunter. Ac plutôt de bons résultats.
Un nouveau vient prendre la relève. J'aimerai bien aller plus loin ac lui. En serons nous capable ?

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 1292  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 17423
16 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 14h14

Y a plusieurs choses qui me dérangent profondément dans ton discours .... Voir qui m'agacent franchement !

Depuis quand un cheval doit faire des efforts ? Ce n'est pas parce que tu investis du fric et du temps qu'elle doit en retour te dérouler une St George ! Ça reste un cheval qui s'en contre balance de bosser ou pas ! À toi d'avoir des demandes précises et de l'intéresser pour lui rendre le travail plus agréable !

Puis concrètement c'est à TOI que tout ça fait plaisir pas forcément a elle c'est donc à TOI de faire des efforts !

Puis tes exos ok mais qui te corrige ? Ta position est elle correcte ? T'es demandes justes ? Adaptées ? Dans le bon timing ?
La bouche dure ça ne vient pas seul ! C'est une réponse aux demandes du cavalier, c'est donc toi qui lui a façonné cette bouche ...

Elle est effectivement trop grasse, sellée complètement sur le garrot et toi tu as un équipement pas franchement adapté.

J'ai mon cheval depuis plus de 3 ans, il est clairement pas simple très sensible et émotif, j'en suis arrivée au point de ne plus le monter pendant 9 mois, je ne le supportais plus une fois sortie de son parc. Seuls on en serait toujours au même stade ... J'ai mît mon cheval au travail 2x par semaine, ma prof l'a monté, je l'ai monté uniquement en cours pendant 6 mois. Aujourd'hui on ne prend plus qu'un cours par semaine ou une semaine sur deux et bizarrement avec du travail fait correctement tout s'est arrangé, mon cheval a progressé sur plein de points et j'ai retrouvé ma relation !

Le coup de la carrière mouai, une amie bosse sur de l'herbe aussi et en 5 mois d'un cheval vert elle en fait un petit cheval près pour une petite épreuve de dressage mais tout ça avec un enseignant compétent !

Bref donnes toi les moyens d'y arriver ou arrêtés de monter !

Édité par quiebro13 le 30-09-2016 à 14h29



_holly_

Membre ELITE Bronze

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6294
0 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 14h27

2000% d'accord Quiebro, j'ai lu les 3pages et j'étais étonnée que personne n'ait fait la remarque !

Tu l'as débourrée, tu es donc responsable de son comportement malheureusement (et l'âge n'entre pas vraiment en ligne de compte...). Même si de base elle n'est pas facile, parce que caractérielle, robuste, ou que sais-je...ça restera toujours ta faute et ton problème... pas le sien.
Elle doit être très heureuse avec ses copains au pré !

Peut être que ça pourrait t'aider de prendre des cours sur d'autres chevaux, pour te remettre à flots et débloquer des choses avec elle après ?! Et niveau budget c'est moins pire que de la faire travailler !
On a tous des périodes à vide, mais garder en tête que c'est notre faute si ça merde, ça permet d'être plus objectif sur les solutions à établir pour régler les problèmes !

Eija29

Maître
    

Trust : 44  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1088
1 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 14h43

Je n'ai pas lu les réponses des autres, mais à te lire les bases ne sont pas acquises, ne vas tu pas un peu vite dans ce que tu lui demande? Tant que la jument n'est pas dans les aides, inutile d'aller plus loin. Travaille des choses très simples, mais en ne te satisfaisant pas d'à peu près.
C'est en travaillant sur sa perméabilité aux aides, son équilibre et sa rectitude que tu parviendra à obtenir plus de calme et de régularité, la base de l'échelle de progression.
C'est peut être le bon moment pour te faire encadrer?

Corleone

Membre VIP
  

Trust : 406  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4730
1 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 15h13


lucie44300 a écrit le 30/09/2016 à 12h53:
Tu finis par arrêter d'insister... Bon suis teigneuse et j'ai envie de monter, donc je le fais encore, mais j'en ai marre que mes séances soient des combats de catch.....


Je rejoins des avis précédent, et cette phrase résume un peu tout: peut-être qu'elle n'a PAS ENVIE que tu la montes. Peut-être en a-t-elle ras le bol, tout simplement. Et si tu en as marre, pourquoi la montes-tu encore?
Le cheval est un être vivant, avec ses humeurs, ses fatigues, ses lassitudes, son caractères, ses envies, ses besoins. Avoir un cheval, c'est donc accepter qu'il ne fasse pas ce qu'on veut absolument, et que parfois, ça coince.

Un cheval est un enfant: à la crise d'ado, le jeune ne voudra pas ranger sa chambre, même si ses parents le punissent pour ça. Ben là c'est un peu pareil: se fâcher ne va pas résoudre les problèmes, si le souci est que ta ponette en a marre (c'est une hypothèse, évidemment).

Lui as-tu fichu la paix pendant quelques semaines? As-tu monté d'autres chevaux régulièrement, pour reprendre des bases de travail, avoir de nouvelles sensations (à priori oui, dans ton message initial).
Peut-être de véritables vacances lui feront-elles du bien, lui permettront-elles d'évacuer. Tous les chevaux ont besoin de vacances, même les chevaux de loisir.


Je rejoins également les avis sur le boulot: ne lui en demande pas trop parce que toi, tu veux lui faire faire ceci ou cela. Demande-lui ce qu'elle sait faire, ce qu'elle semble apprécier et qu'elle exécute de bonne grâce. Travaille ça, obtiens la quasi-perfection dans ce qu'elle aime. Après, tu pourras chercher à demander plus.
En effet, si rectitude, légereté de la bouche, décontraction... ne sont pas acquis, pourquoi chercher des appuyers (par exemple, pour grossir le trait )?

J'ai monté un cheval de dressage, mais comme son point faible est sa raideur, je l'ai juste bossé pendant 45mn à le détendre, à le décontracter, s'assouplir, etc. Il sait faire des pirouettes? Tant mieux, mais là ça n'était pas le point sensible sur lequel le travailler.
Concernant sa bouche dure....je n'y connais absolument rien, mais as-tu essayé le sans-mors, autre que le licol etho? Je dis peut-être une bêtise ^^

Enfin, tu veux faire des concours et c'est très bien. Mais en a-t-elle le potentiel mental et physique? Quand on a eu notre jeunot de 3ans, les gérants de notre pension nous ont clairement dit "Il est mignon comme tout, mais de ce qu'il va devenir et pour son caractère, on n'en sait rien, on verra dans 2 à 3ans."
C'est à nous de nous adapter à notre cheval, et non l'inverse.


Bon courage en tout cas et ne désespère pas: c'est aussi normal d'avoir des baisses de confiance, de moral, de se dire qu'on n'arrive plus à rien. Je pense que beaucoup de parents se disent aussi "Qu'ai-je fais pour avoir des gamins pareils" quand leurs enfants sont en pleine crise (même si, là également, les parents façonnent les enfants, comme on façonne un peu notre cheval quand on l'a poulain ).
Ne te décourage pas même si en effet, ça fait du mal à l'égo. Le principal est d'en prendre conscience et de profiter de ce qu'on le réalise pour se remettre en question et changer de méthode

Édité par corleone le 30-09-2016 à 15h16



Angelmeg

Membre ELITE Argent
 

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8430
0 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 16h12


quiebro13 a écrit le 30/09/2016 à 14h14:
Y a plusieurs choses qui me dérangent profondément dans ton discours .... Voir qui m'agacent franchement !

Depuis quand un cheval doit faire des efforts ? Ce n'est pas parce que tu investis du fric et du temps qu'elle doit en retour te dérouler une St George ! Ça reste un cheval qui s'en contre balance de bosser ou pas ! À toi d'avoir des demandes précises et de l'intéresser pour lui rendre le travail plus agréable !

Puis concrètement c'est à TOI que tout ça fait plaisir pas forcément a elle c'est donc à TOI de faire des efforts !

Puis tes exos ok mais qui te corrige ? Ta position est elle correcte ? T'es demandes justes ? Adaptées ? Dans le bon timing ?
La bouche dure ça ne vient pas seul ! C'est une réponse aux demandes du cavalier, c'est donc toi qui lui a façonné cette bouche ...

Elle est effectivement trop grasse, sellée complètement sur le garrot et toi tu as un équipement pas franchement adapté.

J'ai mon cheval depuis plus de 3 ans, il est clairement pas simple très sensible et émotif, j'en suis arrivée au point de ne plus le monter pendant 9 mois, je ne le supportais plus une fois sortie de son parc. Seuls on en serait toujours au même stade ... J'ai mît mon cheval au travail 2x par semaine, ma prof l'a monté, je l'ai monté uniquement en cours pendant 6 mois. Aujourd'hui on ne prend plus qu'un cours par semaine ou une semaine sur deux et bizarrement avec du travail fait correctement tout s'est arrangé, mon cheval a progressé sur plein de points et j'ai retrouvé ma relation !

Le coup de la carrière mouai, une amie bosse sur de l'herbe aussi et en 5 mois d'un cheval vert elle en fait un petit cheval près pour une petite épreuve de dressage mais tout ça avec un enseignant compétent !

Bref donnes toi les moyens d'y arriver ou arrêtés de monter !


Amen! perso j'ai fini par suivre la discussion de loin précisément pour le meme agacement...

Djebeldesierra

Membre ELITE Or
  

Trust : 190  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16037
5 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 17h18


Citation :
Fin qu'est ce qu'il lui manque pour faire des efforts elle aussi ?!




Un interet peut-etre ?

Je t'invites a lire quelques etudes ethologiques (et pas ethomagiques) pour apprendre ce qu'est un cheval. Apprendre un peu d'empathie et de compassion ne te ferait pas de mal egalement...

Visiblement tu ne sais pas ce que tu fais, tes profs non plus.

Couagga

Membre ELITE Argent
 

Trust : 97  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8487
4 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 17h42

Plus tu exigeras moins tu obtiendras

Il semble bien que la façon de travailler que tu as choisis jusqu’à maintenant ne convient plus à ta ponette.

Déjà, c’est important de la faire maigrir, pour sa santé mais aussi pour la rendre plus disponible. Et de changer d’enseignant. Mieux vaut un excellent enseignant que tu paieras en cours particulier à raison de 5 ou 6 cours par an qu’un coach toutes les semaines ou tous les 15 jours qui s’acharne dans la mauvaise direction.

Tu te mets beaucoup de pression, tu attends des résultats qui sont pour l’instant hors de portée de ta ponette. Et comme certains l’ont dit, je suis d’accord, elle ne te doit rien et n’a pas à faire des efforts tant que son cadre de travail ne l’y incite pas. En fait, le rôle du cavalier est de donner envie au cheval de participer à cet étrange activité qu’est l’équitation. Travailler en carrière c’est dur, c’est un effort à part entière, mentalement en premier lieu.

Il faut attiser la curiosité de son cheval, rendre les choses attractives autant qu’utiles, lui rendre la tâche accessible et aisée pour qu’il accepte ensuite de se confronter tout en douceur à ses limites, en toute confiance.

Aborder toutes les disciplines sans avoir au préalable posées les bases : impulsion, souplesse, décontraction, endurance, c’est un peu se tirer une balle dans le pied.

Ce qui me fait réagir aussi dans tes échanges c’est lorsque tu dis « Elle se juge, elle engage sans soucis. »
Se juger n’est pas la preuve que le cheval engage. Et s elle, a une bouche en béton, ne cède pas, se précipite (donc pas d’équilibre, pas de cadence), courre devant ses traces donc ne ploie pas ses hanches, ne fléchit pas ses articulations… Je doute que les cessions, déplacements de hanches et d’épaules soient corrects et encore plus qu'elle engage avec justesse !

Franchement, lâche un peu prise, revois tes objectifs à la baisse, plus réaliste avec la situation et surtout investit dans un enseignant de très bon niveau au moins sur une poignée de cours pour désenclencher cette situation qui te pèse tant. Au moins, tu retrouveras du plaisir et ta ponette sera bien plus heureuse de votre relation dans le travail.

Dolimos

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 547  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7146
1 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 18h03

Je rejoins tous a fait Quiebro13 dans ce qu'elle dit : tu as debourré toi même cette ponette , personne d'autre ne l'a travaillée donc ce que tu as n'est que le résultats de TON travail , qui a visiblement été tres mal mené .
Une bouche ne devient pas dure seule . Pour qu'elle le devienne il a fallut que tu te branches toi aussi de ton côté au lieu de trouver des solutions autre de l'affront de face du probleme .

Pour que ça marche , il faut COMPOSER avec le cheval et non imposer , il faut le convaincre , l'amener a .

Si une façon de faire est inefficace ou mal acceptée il faut se creuser la tête pour en trouver une autre !

Si un cheval court et fuie en avant en essayant de brancher , il y a d'autres moyens que de se brancher a son tour et avoir des actions dures . On peut par exemple sitot qu'il sort de sa cadence "de reference" le mettre sur un cercle tout petit . C'est quelque chose de tres inconfortable pour lui et de lui meme il va se ralentir et se rééquilibrer ! quand il revient a sa cadence de reference , feliciter , carresser et repartir sur un cercle plus grand . Et recommencer autant de fois que necessaire sitot que ça accelere . Alors ça peut prendre quelque temps : 5 , 10 , 15, 20 min pour que le cheval comprenne mais il faut etre tres patient , tres calme et tres constant dans la demande ! Et la plupart du temps ça marche !

C'est un de mes coachs qui m'avait dit de faire ça avec une 4 ans tres gaz et j'ai retrouvé le même discourt dans le bouquin de Veronique de St Vaulry (Communiquer avec son cheval ) que je suis en train de lire !

D'ailleurs je te conseille de le lire ! Ca t'aiderai a comprendre comment fonctionnent les chevaux , chose que tu ne sembles pas vraiment maitriser .

Et je ne saurai trop te conseiller , comme les autres , de te faire encadrer !

Édité par dolimos le 30-09-2016 à 18h06



Alma

Membre ELITE Or
  

Trust : 937  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 74293
2 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 18h36

quiebro13

merci, totalement ok avec toi et ça :


Citation :
Elle est effectivement trop grasse, sellée complètement sur le garrot et toi tu as un équipement pas franchement adapté.


j'ai pas osé le dire .. voulais pas passer pour la méchante merci ...

Lucie44300

Membre ELITE Argent
 

Trust : 731  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8068
1 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 18h59

Alors allons y gaiement !

Elle est grosse, elle sort 2/3 fois par semaine à raison de 30 mins depuis 1 mois. Je ne vais pas la re-monter 1h tous les jours d'un coup d'un d'un seul alors qu'elle est en vacances depuis juin 2016.
Elle n'est qu'à l'herbe, sans complément.

J'ai débourré Sam en LICOL je précise encore, on lui à mit le filet quand son ancienne proprio l'a mise au paire en club.
Quand Sam à été à moi je l'ai enlevée car ça ne me convenait pas et elle ne convenait pas non plus au club. Du coup, ma faute surement... En attendant quand je la monte en cordelette je n'ai pas de soucis de bouche.

Je suis la proprio la plus cool du monde : quand elle ne veut pas être montée, je ne monte pas, quand elle veut aller se balader, on balade. Alors oui, il m'arrive d'imposer de la carrière et du plat, parce que c'est IMPORTANT dans le travail.

Je monte tout à fait normalement, je connais les chevaux, je suis juste dans une phase pénible avec la MIENNE. Donc un caractère à part entière, un être assez difficile qui plus est.
Je ne compte la quitter que lorsque la mort viendra me la prendre, malheureusement.

La remise en question, je la fait aussi. On me parle d'un manque d'empathie, je pense que personne ne m'a vu avec ma ponette ici... Difficile de juger. Je ne suis pas une excellent cavalière, je ne monte que depuis 17 ans, je n'ai que mon G5 de dressage depuis 2011 et je m'en tape. Tant que je ne la gêne pas et que je ne lui fait pas de mal (épaules en arrières interdites vu notre rapport de taille).

Je trouve fou que parce que je réagis avec dépit on me prenne pour un tyran avec mon cheval.

Corleone

Membre VIP
  

Trust : 406  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4730
0 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 19h34

Désolée si certaines réponses t'ont parues dures, mais comprend aussi que les gens n'ont qu'une vision: celle que tu décris. On ne voit que 2-3 photos + ce que tu écris.

Lorsque tu dis "Mais elle a le droit de ne pas aimer, mais c'est comme tout, faut faire un effort.
Si je ne force pas le travail sur le plat, elle va être encore plus à l'envers" ou "Bon suis teigneuse et j'ai envie de monter, donc je le fais encore", forcément, ça donne l'impression que tu fais selon ton envie (monter) et que tu cherches coûte que coûte à vouloir l'avoir bien.
C'est en tout cas ce que j'ai ressenti, et ce qui m'a gêné.

Bon malheureusement je ne suis pas du tout une experte en la matière, donc je n'ai fais qu'émettre des hypothèses.
A-t-elle toujours été aussi dure, ou ces problèmes sont apparus il y a peu? Car des chevaux à bouche dure, il y en a des tas, et pourtant certains font des choses fantastiques.
Tu as un matos adapté à sa bouche (je pense que oui), et qui pourrait l'aider à se décontracter?

Je pense, comme l'a dis je ne sais plus qui, qu'il vaut mieux payer cher mais peu, l'encadrement d'un très bon connaisseur, plutôt que payer un petit peu plusieurs séances avec des personnes qui ont des limites; sans juger ceux qui t'encadrent, il faut parfois que chacun prenne du recul, aie un avis et une vision extérieure pour pouvoir trouver un déclic et de nouvelles bases.

Mooxis

Membre VIP
   

Trust : 755  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5294
2 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 19h42

Je n'ai pas lu tous les messages précédents donc désolée si jamais ça a déjà été dit

Quel âge a ta ponette ?
As-tu essayé une autre manière d'aborder le travail monté sur le plat ?

Je m'explique par rapport à ce que j'ai vécu : J'avais une jument en DP et au départ je la montais avec un mono qui abordait le travail sur le plat comme je l'avais toujours connu et qui donc me paraissait bien et juste. Mais au final on stagnait, on se battait et mêmes soucis que toi : de l'appui, impossible d'avoir des allures zen etc.. Bref, clairement quelque chose n'allait pas..
Puis j'ai rencontré quelqu'un de génial, qui m'a parlé biomécanique et qui a commencé à me donner des cours en m'apprenant une nouvelle manière de monter et d'aborder le travail différemment.. Un peu septique au départ, j'ai été scotché : une jument à l'écoute, zen dans ses allures, qui se place d'elle même et avec qui je ne me battais plus !!

Enfin voilà pour mon histoire, j'espère en tout cas que tu trouveras une solution pour que ça aille vite mieux

Tekkenyo

Membre VIP
   

Trust : 344  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5921
1 j'aime    
Nous ne progressons pas...
Posté le 30/09/2016 à 20h08

Si tu travaille seule c'est normal. Tu ne peux pas progresser
Si tu l'as en plus debourré seule, tu lui as refilé tous tes défauts.
Si sa bouche est dure c'est que ta main l'est.

Tu n'arriveras à rien sans encadrement. Ce n'est pas pour rien que meme les plus grands se font encadrer.

Et je rejoins Quiebro, jument mal sellée, selle trop petite pour toi, la muserolle a l'air mal réglée...

C'est pas agréable comme discours, mais c'est la réalité.

Et non elle n'a pas d'efforts à faire. C'est un cheval, elle préfère 100x rester au pré à brouter avec les copains.
Tout doit venir de toi. C'est à toi de te rendre plus intéressante encore que les copains, de rendre le travail.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Nous ne progressons pas...
 Répondre au sujet