EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1790 vues - 29 réponses - 0 j'aime - 8 abonnés

Lolytop1

Membre d'honneur

Trust : 518  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1425
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 26/11/2017 à 22h54

Bonsoir

Ma jument, achetée il y a deux ans, avait l'habitude de voyager en van deux places avant que je ne l'achète.

Le jour où je suis venue la chercher avec une copine, qui avait un van deux places, elle est montée sans se poser de questions.

Plus d'un an passe, ma jument n'est pas transportée. J'achète un van 1,5 place avec pont arrière.

Au début, la jument hésite, mais finit par rentrer. On voyage quelques minutes et elle ne bouge pas d'un pouce.

Par la suite, je pars en stage un matin, il fait nuit.
La jument a peur de la lumière du van, j'essaie de l'éteindre mais c'est moi qui ne vois rien...

Elle finit par rentrer avec des sollicitations.

Voyage nickel, elle ne bouge pas d'un pouce.

Mais ce matin, jour de concours, gros souci. Elle a compris qu'elle pouvait se mettre de travers sur le pont et du coup ne plus être droite et donc ne plus monter.

Avec des grains, elle monte au bout de 45 minutes.

Mais au moment de repartir c'est le drame. Impossible de la faire rentrer. Elle se remet de travers sur le pont, j'essaie plusieurs méthodes, je la laisse tranquille quand elle pose un pied, et la sollicite quand elle se met de travers...

Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai fait des allers retours sur le pont car elle se mettait de travers. Avec le stresse qu'elle se blesse en tombant.

Même avec quelqu'un sur le côté, elle se mettait de travers, peu importe qu'il ait une badine pour lui bloquer le passage.

On a essayé de faire un couloir avec une longe. La jument a pourtant l'habitude des longues rênes, mais quand elle a senti la longe sur ses fesses, elle s'est mise à ruer, et à sauter dans tous les sens. Chose qu'elle n'avait jamais faite.

On va chercher de l'aide, on me propose des solutions qui ne me conviennent pas, ma jument est ultra émotive et si on la braque c'est mort.

Du coup je la sollicite avec un seau de carottes, elle n'en veut même pas, mais avance sur le pont droit, et se bloque avec les antérieurs.

Puis on me propose des grains et miracle... Elle avance d'elle même pour en manger, au bout de deux heures.

Le voyage se passe très bien, elle ne bouge pas, et débarque sans souci.

Aujourd'hui, je m'interroge et il est hors de question que je reparte sans que tout ne soit réglé et que l'embarquement soit aléatoire.

J'ai entendu parler du livre de Saint Vaulry, pensez vous qu'il puisse m'aider ?

Avez vous des conseils à me donner ?

Édité par lolytop1 le 16-05-2019 à 13h29

Lolytop1

Membre d'honneur

Trust : 518  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1425
0 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 26/11/2017 à 22h56

Par ailleurs , dois-je laisser la porte de service à l'avant ouverte au moment où je l'embarque ?

Dois-je laisser la lumière allumée si on embarque en pleine nuit ?

Pomme60

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 104
1 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 26/11/2017 à 23h40

Ma petite expérience personnelle avec ma jument très dominante et caractérielle!!
Lorsque j'ai commencé à la transporter en van, j'ai eu plusieurs fois des galères pour l'embarquer que je sois seule ou avec du monde. Elle se mettait de travers et surtout droite debout, sans faire la folle mais c'était dangereux.
Une fois je regarde une émission télé sur les chevaux (émission assez orientée enfant je l'avoue) et un sujet était sur l'embarquement lorsqu'on est seul.
Technique : bien ouvrir la porte avant. Amener son cheval devant le pont et surtout ne pas le regarder même si il s'arrête devant le pont ou sur le pont.
J'ai appliqué cette méthode avec ma jument les fois suivantes. Au début elle s'arrêtait sur le pont et reculait mais je me forçais à suivre le mouvement sans la regarder (c'était pas l'envie qui me manquait pour lui jeter un regard assassin!).
La 1ère fois avec cette méthode j'ai du mettre moins de 5 minutes pour la monter dans le van. Après elle s'arrêtait juste quelques secondes puis grimpait. Maintenant elle me suit comme un petit chien.
Je suis très souvent seule pour l'embarquer donc il fallait que je trouve une solution sécurisante pour nous deux.

Marinilaura

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1
1 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 26/11/2017 à 23h54

lolytop1 Salut , j'avais le même problème avec mon cheval et pour qu'il monte sans problème et qu'il reprenne l'habitude je mettait le vans ou camion à la sortie du box ! Et il montait directement sans hésitation ni stress ! Alors que normalement je me suis vu attendre 2h ! Donc cette technique et vraiment bonne car après il montait peut importe la taille et l'emplacement du van!

J'espère que ça va t'aider

Lolytop1

Membre d'honneur

Trust : 518  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1425
0 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 27/11/2017 à 09h58

pomme60 Merci pour ton témoignage.

Le souci est que ma jument se met de travers sur le pont, alors de suite je reprends le mouvement en avant , sans lui laisser de pause et j'ai l'impression que ça la braquait plus qu'autre chose... Et je ne l'ai pas spécialement regardee.

Que fais-tu si le cheval se bloque sur le pont avec aucune volonté de monter ?

Lolytop1

Membre d'honneur

Trust : 518  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1425
0 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 27/11/2017 à 10h03

marinilaura mais que faire en concours pour le retour ? Car elle ne sortira pas d'un box mais devra embarquer sur un parking...

Adn_arn

Membre VIP
   

Trust : 123  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5048
2 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 27/11/2017 à 10h10

lolytop1 j'ai l'impression que tes problèmes ont commencés quand tu es passé d'un deux places à un une place et demi. Souvent, dans les 1.5 places les chevaux sont moins bien calés, doivent se mettre en oblique, etc... ma jument préfère les 1 place ou les deux places, mais ne trouve pas sa place dans les 1.5places... peut être une piste ?
Même si elle ne bouge pas pendant le transport, elle n'est peut être pas à l'aise, ce qui fait qu'elle ne veut plus monter ....

Lolytop1

Membre d'honneur

Trust : 518  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1425
0 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 27/11/2017 à 10h12

adn_arn Le souci c'est que même avant qu'elle ne voyage dans le 1,5 place, la première fois qu'elle l'a vu, j'ai mis quinze minutes à la faire rentrer alors que dans le deux places elle était rentrée en trois secondes, mais un an plus tôt...

Je pense qu'il faut tout reprendre mais afin de ne rien louper ou de ne pas mal faire, il faudrait que j'ai la bonne méthode c'est pourquoi je me renseigne ici et là.

Adn_arn

Membre VIP
   

Trust : 123  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5048
0 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 27/11/2017 à 10h14

lolytop1 Si elle a déjà un jour mal voyagé dans un 1place et demi, elle s'en est peut être souvenu ... Et le deux places avait aussi un pont ? Ou une marche ( type Fautras ?)

Lolytop1

Membre d'honneur

Trust : 518  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1425
0 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 27/11/2017 à 10h19

adn_arn oui celui qu'on avait utilisé était avec un pont aussi.

La technique des granulés avant fonctionné, je me demande si je ne devrais pas la nourrir de temps en temps dedans

Annerobert

Membre ELITE Argent

Trust : 191  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7719
0 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 27/11/2017 à 10h30

Le van est à toi, donc tu peux en disposer quand tu veux?
C'est les grains qui l'ont fait monter. Pourquoi ne pas la mettre dans un paddock avec le van, et sa ration de grain dans le van pendant quelque temps?
Edit: j'avais pas vu ta dernière réponse, on se rejoint

De toute façon, il va falloir que tu fasse des exercices de van sans voyager.
Ensuite, tu dit qu'elle ne bouge pas d'un poil, mais c'est pas pour ça qu'elle est forcément à l'aise. ça vaudrait sans doute le coup de faire un petit tour dans le van avec elle pour voir si quelque chose cloche. Dans un van 1,5 pl elle ne trouve peut-être pas les mêmes appuis que dans le 2 pl, voir si il y a quelque chose à faire de ce côté, elle a peut-être besoin d'être calée (il y a une paroi dans le 1,5 pl?). Si il y a quelque chose qui va pas, tu aura beau faire des exercices d'embarquement, le voyage sera toujours une leçon dans l'autre sens.

Édité par annerobert le 27-11-2017 à 10h31



Gebouye

Membre VIP
  

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4551
1 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 27/11/2017 à 10h39

Les chevaux sont plutôt claustrophobes, donc peut être que voyager dans une boîte pour 2 passait encore, mais que la boite pour 1.5 est trop étroite pour elle. Elle te dit "non c'est trop pour moi"

Voilà ma méthode de ma prof d'étho quand on l'appelle pour un cheval qui ne monte pas dans le van. En plus vu que c'est le tien, tu as toute la latitude pour la désensibiliser, tu n'es pas dépend de quelqu'un qui pourrait t'en prêter un donc c'est l'idéal.

Donne lui sa ration dans un seau tous les soirs placé à l'endroit (ou juste avant) où elle bloque sur le pont. Quand tu sens que c'est ok, tu remontes le seau de 50 cm (ou moins en fonction de la réponse qu'elle te donnera). Et tu fais ça tous les soirs jusqu'à ce qu'elle aille manger le seau au fond du van à sa place (et continue quelques jours après pour bien consolider le truc). Ça peut prendre quelques jours ou plusieurs semaines, ça dépend des chevaux mais une fois que c'est acquis, t'es tranquille (mise à part accident)

Zazounuss

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 518  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6935
4 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 27/11/2017 à 11h06

Le problème des granulés c'est qu'un cheval c'est pas bête, ça comprend vite qu'au fond du pré et en total liberté il va rien se passer derrière, mais le jour où tu réessayeras au bout de l'allée avec les guêtres et le licol ça marchera pas forcément plus.

Avant d'essayer les méthodes de tout le monde qui pour la plupart ne marcheront pas où qui seront mal réalisées (aucune critique dans ce terme hein, je sous entends juste que sur ce type de blocage on a pas le droit à l'erreur sur la manipulation), à ta place je ferais plutôt appel à un éthologue qui lui ne va pas bosser que l'embarquement mais tout ce qu'il y a AVANT l'embarquement en remettant certains codes en place et en te montrant ce qui marche. J'y ai vu des résultats spectaculaires sur ma jument qui se mettait droite debout en boxant, tapait tout ce qui lui frôlait les fesses et se barrait à la moindre occasion, en une séance elle était dedans et c'était plié, tout ça dans le calme, sans bagarre.

Après vu que ta jument a l'air de ne pas être à l'aise dans un 1.5 place tu peux peut être rendre ton van plus confortable et ajoutant quelque chose sur les parois qui réduirait l'espace et la maintiendrai plus, ça peut peux être l'aider

Annerobert

Membre ELITE Argent

Trust : 191  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7719
0 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 27/11/2017 à 14h50

zazounuss
C'est pour ça que je proposait un petit tour dans le van avec elle pour déterminer la cause réelle, et travailler sur la source plutôt que sur les effets.

Grayday

Apprenti
  

Trust : 91  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 429
2 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 27/11/2017 à 15h02

J'ai eu ce soucis similaire avec mon cheval l'année dernière
Au début, on mettait quoi, 10-15 min à le faire monter ? Ca allait encore.. Mais comme dis plus haut, ils pigent vite.. grains, carottes, secouer du foin, ça marche qu'un temps

J'ai fait venir un comportementalisme, enfin plutôt un gars assez calé à pied avec les chevaux, mais pas de diplôme, je ne voulais pas mal faire et le braquer

Au final, ce qu'il faut bosser avec le cheval:

-Lui faire comprendre que la zone confort c'est le van, et donc la zone d'inconfort l'extérieur. Devant le pont, il faut le solliciter, l'emmer*er, demander des déplacements des hanches, lui bougeait les épaules, etc.

-Revenir sur le pont, ne plus rien demander, récompenser, le cheval commence à capter (enfaite le mien posait les antérieurs et reculait systématiquement et se mettait de travers dès qu'on lui demandait +, càd, les postérieurs)

-Une fois ça acquis, tu te place dans le van (il faut une grande longe) et tu exerce une pression, dès qu'il cède, même si il ne monte pas, on félicite et on recommence.
Le cheval va forcément céder à la pression, au début il va résister, durcir son encolure, il faut l'inciter, et dès le moindre effort de sa part, relâché
Il va comprendre que tout son intérêt pour avoir la paix c'est le mouvement en avant, et donc, au fur et à mesure, de rentrer dans le van

Suite à ça, (en 1 séance c'était réglé pour le mien), tu n'auras plus qu'à inviter et le cheval te suivra avec une simple pression sur la longe

Plume29

Membre ELITE Or
  

Trust : 994  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16502
1 j'aime    
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
Posté le 27/11/2017 à 15h14

La porte de service oui, ça te fait une porte de sortie rapide. J'ai remarquer que ça encourageait les chevaux à monter, ça fait moins fermé.

La lumière: il faut savoir que les chevaux s'adapte très mal aux changements de luminosité brusques. Un cheval n'a pas peur du manège, du van, ou de la lumière de celui ci.
Ce qui l'impressionne c'est qu'il ne voit absolument rien, pour lui c'est un trou noir devant lui. Préférer une frontale pour voir ou tu vas et moins gêner le cheval, ou lui laisser le temps de s'adapter.

J'ai eu des chevaux difficiles à embarquer. Dans l'urgence il m'est arrivé de monter des chevaux à la longe: longe de travail, attaché d'un côté et de l'autre coulissant. Passer derrière les fesses et on hisse le cheval en félicitant dès le moindre mouvement en avant, volontaire ou non.
Il faut une personne devant avec du grain pour leur garder la tête dans le bon sens, et bien sûr être très très attentif parce que si le cheval se braque et essaye de se foutre debout ça peut être catastrophique si on a pas lâcher la longe avant.
Je trouve cette méthode moins brute que la badine, moins dangereuse pour l'humain puisqu'on est sur le côté. En tout cas avec les miens c'est celle qui a le mieux marcher!

J'ai ensuite bosser le fond avec ma jument la plus dure à embarquer ( avec la méthode de la longe certaines de mes filles montait sans problème en voyant la longe dans ma main par la suite). Elle c'était l'enfer: au début elle mettait les antérieurs et allait pas plus loin. Plus tu insistais avec la badine ou autre technique ( sauf la méthode 1, celle là elle embarquait sans souci) plus elle se braquait, et finissait planter à 5 m du pont se mettant debout dès qu'on mettait la moindre pression.
Jument assez émotive et une fois plantée ben ta journée est finis aucun compromis avec elle.

Alors j'ai pris la jument, une journée de repos, du grain et mon camion.
Je mettais aucune pression, je me suis avancée au plus loin qu'elle voulait bien. Et j'ai attendus. Aucune pression, on était toute les deux seule. Elle avait pas le droit de tourner la tête pour regarder les autres au pré, ni les appeler par contre. Elle devait rester centrée sur moi. De temps en temps j'agitais le seau de grain pour lui rappeler qu'il y avait ça ici.
Et j'ai attendus.
Ah ça a durer un moment, puis elle a fait un pas. D'elle même, sans pression. Grosse félicitation, grain. Un autre pas. Félicitation, grain.
Et elle est monter d'un coup, sans hésiter. Félicitation, grain. On redescend.

Et on a recommencer plusieurs jours après, toujours sur le même schéma. Quand elle est monté sans s'arrêter j'ai mis le bas flanc, que je décale quand j'embarque le premier. Puis j'ai fermer le pont. Puis les portes. Tout ça découpé, sur plusieurs jours et plusieurs séances.

Eh ben tu sais quoi? Maintenant elle monte toute seule dedans! Ah ça a été long, mais j'ai compris depuis longtemps que avec cette jument mettre de la pression est contre productif alors je lui ai demander au lieu d'exiger et je me suis adaptée à elle et non l'inverse.

Et surtout un secret: il faut trouver ce qui les motive le plus. La mienne les bonbons c'est mort elle s'en fou. Le grain par contre la motive beaucoup plus. Eh ben du coup j'ai toujours du grain sous la main!

Édité par plume29 le 27-11-2017 à 15h16



Page(s) : 1 2
EDIT (immobilité !)Embarquer en van... catastrophe
 Répondre au sujet