Projet pro, l'annoncer à ces parents ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
2810 vues - 40 réponses - 1 j'aime - 16 abonnés

Mrpepito

Novice

Trust : 56  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 24
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 14h58

Bonjour à tous;
Je viens à vous pour avoir des avis, des conseils auprès de personne qui a été ou sont dans ma situation.
Voilà, je vais essayer de la faire court.
J’ai fini ma licence il y a quelques mois de ça et après plusieurs années passées à pratiquer dans un domaine que je n’aimais pas du tout, j’ai pris la décision d’en arrêter là et de préparer un CQP puis un BP. Je n’ai pas de question à vous poser à ce sujet,j’avais effectué toutes les démarches de financement auprès de la ML. Là où ça a coincé, c’est avec mes parents. Mon projet a pris des proportions complètement
disproportionnées. « Tu vas gâcher ta vie », « tu vas finir sous un pont », « il n’y a pas d’avenir
dans ce domaine », « tu vas rester à 500e toute ta vie » enfin voilà, vous voyez le niveau maintenant.
De leurs points de vus, l’argent et la seule chose qui compte, le reste n'est pas aussi important.
C’est allé si loin qu’ils m'ont demandé de partir de la maison si jamais je désirais de partir le faire.
Ils m’ont obligé à continuer en master mais je n’y arrive pas, les cours ont repris depuis 1 mois mais rien ne va.
Je ne sais pas ce que j’aurais dû faire, partir faire ce que je veux et être en froid avec mes parents . Ou est-ce que j’ai bien fait de continuer ? En tout cas ça ne va plus. Je ne trouve même plus le temps de monter à cause de la dose de travail à fournir.
Est-ce que quelqu’un a eu à vivre cette situation ? Comment avez-vous réussi à temporiser avec eux ?

Merci d'avance....

Dolimos

Membre ELITE Bronze

Trust : 468  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6031
13 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 15h15

tu peux traduire et préciser un peu parce que j'avoue ne pas avoir tout compris … BP , CQP …
C'est quoi ? Dans quelle branche veux tu repartir ?
Quel est le domaine de ta License ? QUi l'a choisi ? toi ? tes parents ? Pour quelles raisons ?

Bon , parce que faire des formations qui plaisent , c'est bien mais encore faut il ensuite que ça débouche sur du boulot , et du boulot qui permette d'en vivre !!

Comment tu comptes t'assumer si tu n'as pas de revenus ??
Il y a tjr un moment dans la vie ou on est plus ou moins obligé de mettre entre parenthèses sa passion pour pourvoir justement se trouver une situation correcte qui permettra a nouveau de se faire plaisir . Il faut savoir voir un peu plus loin que la satisfaction immédiate de ses envies "plaisir, loisir " .


Faire ce qui plait , réaliser ses rêves , ok mais il faut que ça permette d'en vivre et il ne faut pas rester bloqué sur ça non plus .

L'argent quoi qu'on en dise c'est le nerf de la guerre ! sans argent , on ne fait pas grand chose … Surtout avec une passion comme les chevaux !!!
Si y'en a bien une qui demande des moyens assez conséquents c'est bien celle là .

Tu es majeure a priori . Donc tu fais ta vie comme tu l'entend … a condition d'être totalement indépendante !! Car on ne peut pas d'un côté envoyer chier ses parents et de l'autre vivre a leur crochet financièrement .

Donc fait tes choix , mais réfléchis bien ! il faudra assumer après , et jusqu'au bout .

Édité par dolimos le 12-10-2018 à 15h16



Les3c

Apprenti
  

Trust : 306  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 228
0 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 15h23

J'ai vécu cette situation en moins poussée.
Je voulais passais le bpjeps équitation et mes parents ont tout fait pour me décourager. J'ai donc fait un bts commerce. Aujourd'hui je suis attaché logistique, et je me fait chier au taf!!!! Je n'ai qu'un seul rêve, vivre de ma passion. Donc je te comprends. A coté de ça,je suis bien contente d'avoir un salaire confortable pour subvenir à mes besoins, à ceux de mes enfants et à ceux de ma jument. Le choix est difficile. Apres tu as déjà bac +3 donc tu peux partir dans une formation de ce que tu aimes. Tu as un bagage qui te permettra de faire un boulot "alimentaire" si tu galère dans l'autre voie....

Domipac19

Membre ELITE Or
  

Trust : 364  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13981
8 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 15h36

Moi, je pars toujours du principe que même si on gagne mins, il est préférable de partir au boulot en sifflant le matin plutôt que de se dire "fait iech, faut aller bosser". Après, entre les souhaits et la réalité, il y a souvent un monde.
Bosser dans le monde du cheval, il faut bien être conscient que c'est 80% de travail désagréable pour 20% de travail agréable. Partant de là, tu sais à quoi t'attendre. Si ça te tient tant à coeur alors vis ta vie, trouve à faire ton CQP en alternance ou en apprentissage pour pouvoir subvenir à tes besoin seul et idem pour ton bpjeps et tant qu'à faire, trouve un poste logé sur place comme ça, tu t'enlèves quand même des soucis.
ce n'est pas une décision facile à prendre, il faut peser le pour et le contre à tête reposée parce que couper les ponts avec ses parents, ce n'est jamais simple. Ceci dit, s'ils sont intelligents, ils reviendront vers toi.
Perso, je préfère voir mes enfants épanouis dans ce qu'ils font plutôt que bien lotis point de vue boulot/salaire mais avec un moral de merde parce que ce qu'ils font ne leur plait pas.
Maintenant, tu as les cartes en main, à toi de faire le bon choix(oui, on peut te donner des pistes ou du ressenti mais on ne peut pas choisir à ta place).

Mooxis

Membre d'honneur
  

Trust : 677  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2220
2 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 15h49

Mon père m'a toujours dit :
"Peut importe ce que tu veux faire de ta vie, l'important c'est que tu te plaise dans ce que tu fais"

L'argent c'est malheureusement important car c'est ce qui te permet de vivre au quotidien. Mais être content de se lever pour aller bosser c'est aussi quelque chose de très important !

Que tes parents te mettent en garde sur des risques financiers, c'est tout à fait normal. Qu'ils t'obligent à faire la formation qu'ils ont décidé pour toi et qui ne te plait pas (si j'ai bien compris) ça l'est beaucoup moins...


En bref, c'est assez compliqué de te conseiller, couper les ponts avec ses parents c'est une lourde décision... Mais si tu as bien analysé sur comment gérer ta nouvelle formation et l'avenir qui en suivra (professionnel certes mais aussi financier) je te dirais d'aller plutôt là où ta raison te conseille d'aller... !

Foine

Apprenti
  

Trust : 54  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 311
6 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 15h50

J'ai un peu vécu ça pour ma première année post-bac. En Terminale, mon père m'a envoyé iech de façon relativement violente quand j'ai voulu lui parler d'école d'art. Comme j'étais bonne partout je me suis résignée et j'ai fait une prépa scientifique pour aller en école d'ingé. J'ai regretté dès la Toussaint... Je savais que c'était pas ce que je voulais et je redoutais de ressembler à ces retraités qui ont plein de regrets sur leur vie professionnelle...

La chance que j'ai eue, c'est que ma mère a fini par m'écouter. Après quelques semaines/mois où elle m'a sentie pas bien, et quand elle a compris que ce n'était pas un coup de blues passager, elle a accepté d'engager la discussion. Comme j'étais loin, tout ça s'est passé par mail ou téléphone. Comme dit dolimos, l'argent c'est le nerf de la guerre et c'est comme ça que j'ai réussi à avoir le consentement de mes parents : je me suis beaucoup renseignée sur les formations et leurs débouchés et je leur ai montré que je ne voulais pas être artiste sans le sou, mais bien professionnelle de la communication visuelle, que c'est sérieux et qu'il y a du boulot derrière. Tes parents ont l'air d'être un peu comme les miens, ça peut t'aider...

Après j'ai fait mes études en apprentissage, finalement c'est moi qui ai coûté le moins cher à mes parents, par rapport à mes soeurs lol ! Et ils sont très fiers car j'ai fait une bien meilleure école en graphisme que si j'étais restée en ingé où j'aurais sans doute été moyenne.

Je te souhaite bon courage, c'est très difficile de s'opposer à ses parents.

Geriko42

Membre ELITE Or
  

Trust : 246  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 48168
2 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 16h37

si tu pars dans ce que "tu veux", ben si tu ne gagnes pas suffisamment ta vie, rien ne t'empêchera de repartir dans ta branche initiale

Couagga

Membre VIP
 

Trust : 51  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4106
0 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 16h48

dolimos

Certificat de Qualification Professionnel
Brevet pro ou Bac pro
ML Mission Locale

Iammyself

Membre d'honneur
   

Trust : 463  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2824
2 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 17h27

J’ai eu un peu le même parcours que toi.

J’ai fait une licence pro commercialisation des produits équins. L’idee C’était de faire des études sup pour avoir les moyens d’assumer ma jument, faire du concours etc... Garder l’equitation En loisir quoi !

Au final j’ai bossé 1 an dans ce domaine. J’avais un salaire très correct et ma jument m’a rejoint dans le sud est. En mai elle fait une double torsion du colon et est opérée. Les mois suivants j’ai passé beaucoup de temps aux écuries à m’en occuper, faire son box etc... et en même temps j’ai perdu la motivation au travail. J’y Allais genre 5 h par jour alors que j’etais En 39 h, etc... J’etais De mauvaise humeur, pas de motivation, triste en permanence, à fleur de peau.

Finalement fin août j’ai démissionné et au 15 septembre j’ai franchi le pas : je suis entrée en BPJEPS. Mes parents m’ont soutenue parce que je suis allée au bout de mon parcours d’études, j’ai un diplôme professionnel, j’ai travaillé énormément ces dernières années dans différents domaines et au final rien ne m’a ôté le BPJEPS de l’esprit.

Depuis mi septembre, je revis ! Alors oui je n’ai qu’un jour de repos, je bosse tous les samedis et tous les dimanches, je gagne une misère, mais au moins je suis contente de me lever le matin ! J’ai une motivation énorme, je m’epanouis, et mon entourage revit aussi

Je te conseillerais de prendre le temps de finir tes études, parce que juste une licence ça ne te servira à rien.
Ce sont des métiers qu’on est pas sur d´exercer toute notre vie. Alors autant prendre 2 ans pour assurer ses arrières !

Si c’est vraiment ce qui te plaît, lance toi ! En soit ce n’est qu’un diplôme, tu ne signe pas pour un métier à vie sans retour en arrière possible

Mais par contre ça serait dommage de te mettre tes parents à dos... Je pense que comme mes parents, quand tu auras fini tes études et travaillé un peu ils sauront que c’est ta vocation et pas un caprice. C’est dommage, mais pour beaucoup de parents la pilule est dure à avaler quand même ^^

Solange27

Membre d'honneur
    

Trust : 781  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3209
3 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 17h40

Moi, je me fais l'écho des parents, puisque j'en ai l'age. Je comprends un peu leur inquiétude, mais tu as quand même poussé jusqu'à la licence, ce qui est très bien, et pourra, au cas où, te permettre de te réorienter au niveau boulot.

Pour le reste, CQP et BP, est-ce que tu as les prérequis pour faire ces formations ? niveau d'équitation notamment ? Si oui, comme tu as bien étudié le financement, je te conseille de foncer et d'essayer ! Je connais des tas de moniteurs(trices) qui adorent leur métier, même après 20 ans, et qui continuent à monter, et à sortir en concours !

Il te reste à l'annoncer à tes parents. Dur moment pour toi, mais fais-leur surtout comprendre que c'est là que tu penses trouver le bonheur, que si tu te trompes, tu feras machine arrière, que tu serais très malheureux qu'ils ne te soutiennent pas, mais que tu es décidé et que tu as tout étudié en détail. Montre-leur ce que signifient les diplômes, dis-leur que même si tu ne gagnes pas lourd, tu seras heureux et c'est le principal. Tu peux aussi leur dire qu'il y a des enseignants d'équitation indépendants, qui vont en écurie ou chez les particuliers, et que ça, ça rapporte beaucoup !

Et pour l'avenir, je ne sais pas si tu as une copine (ou un copain), mais tes projets seront plus faciles si ta compagne (ton compagnon) assure un salaire régulier et fixe.

Alexiadu80

Membre d'honneur
 

Trust : 276  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1666
0 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 17h50

Tes parents ont juste peur que tu viennes rejoindre les rangs des travailleurs pauvres de France, ce qui est tout à fait légitime. Ont ils raison de s’en inquiéter? Ton projet professionnel c’est un projet de formation ou un projet de métier ? Il y a des débouchés après la formation ? Quelles sont les possibilités d’évolution, quels sont les salaires moyens et médians ?

Ce sont toutes ces informations qui rassureraient tes parents. Se brouiller pour si peu serait vraiment dommage je pense.

Et oui aimer son métier c’est important mais il y a un fossé entre vouloir à tout prix exercer le métier rêvé qui te paierait 1000€ par mois (si encore tu arrives à te faire une place dans le domaine) et faire un métier que tu détestes mais qui paies bien...

Il y a des compromis à faire.

Lucyxc

Expert
   

Trust : 20  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 556
0 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 17h56

Gros compromis en effet.

Mais il est vrai qu'avoir un bon salaire (surtout si celibataire) permet quand même d'avoir un meilleur train de vie.
Cependant, si ton futur métier est quand même reconnu et que ta formation débouche la dedans: Fonce!

Après écoute les aussi, et force mes à exprimer toute leur craintes. J'ai été en conflit perpétuel avec mes parents sur mes études. Un moment j'ai voulu aller dans le cheval. Mes parents non. On en a parlé et je les ai écoute. Parce qu'ils me connaissent tellement bien et qu'ils connaissent aussi mieux que moi comment est la vie et qu'ils m'ont dit clairement ce qu'ils pensaient.

Et j'ai bien fait.

Après si tes parents, c'est non et que leurs avis pour toi c'est pas constructifs ni vraies, c'est ta vie. Et vu comment Macron fait les choses, on est partit pour bosser jusqu'à 67 ans minimum.

Cath87

Membre ELITE Or
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10577
1 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 18h28

en fait dans ton histoire tout le monde à raison ;)

pour moi il est extrêmement important de faire le métier qui nous plait ! ça c'est primordial ! donc là, je te donne raison en te disant : fonce !!!!!

mais pour moi, il est important de pouvoir aussi ...en vivre.... et là je donne pas raison à tes parents mais j'arrive à les comprendre...
si tu pars de rien, il faudra trouver des solutions pour vivrre.... ces études te permettraient-elles de bosser à côté (boulot alimentaire) ?

mais bon.... j'me dis que ça serait dommage de passer à côté de quelque chose qui nous fait vibrer (tant que le projet n'est pas non plus irréalisable)

si c'est pas indiscret.... dans quel domaine veux tu te reconvertir pour que ça fasse autant flipper tes parents ?

après, pour avoir une cousine dont les parents ont cherché à manager sa vie pro à sa place ben...ça s'est super mal fini....
elle voulait être éduc spé pour les handicapés.... ses parents y voyaient un sous métier.... ils voulaient qu'elle fasse psy.... ils l'ont menacé de couper tout les vivres si elle suivait sa propre voix....
elle leur a tenu tête... ils lui ont pourris la vie... elle a eu un accident et elle est maintenant handicapée à 80 %...et ses parents, râlent tous les jours ne trouvant pas normal qu'il y est si peu d'éduc spé pour s'occuper des handicapés...., ils font parti d'assoc et tout pour promouvoir l'accès au formation pour travailler avec les handicapés... il aura fallu un drame pour leur faire ouvrir les yeux sur un monde qu'il ne connaissait pas....
situ veux, t'as qu'à leur faire lire cette histoire....
contrôler l'avenir pro de son enfant.... c'est l'envoyer droit dans le mur !!!!
le laisser faire, ça laisse au moins le bénéfice du doute : ça marchera ou pas... mais y a une chance sur duex !

Mrpepito

Novice

Trust : 56  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 24
0 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 18h53

Pour commencer merci pour vos réponses.. ça fait chaud au coeur...

Pour répondre un peu a toutes les questions qu'on m'a posé :

- Le niveau je l'ai, je suis de base G5 et je l'ai préparé a coup de 2 cours particuliers, 1 collectif et 30min de longue par semaine depuis juin... Mais bon, on a jamais un trop bon niveau pour arrêter de prendre des cours alors je ne m'arrête pas la !

- pour l'argent, bien sûr, l'argent ne fait pas le bonheur, mais le bonheur ne remplit pas l'assiette malheureusement...
J'ai eu la "chance" de faire ces 3 années d'études en alternance dans un multinationales qui est réputé pour avoir des salaires et des primes très très bons.
J'ai donc suffisamment de côté pour m'investir à fond dans mon cqp puis dans mon bp.
( Je ne compte pas me reposer la dessus non plus).

- bien-sûr , mes parents n'ont pas tord dans le sens où oui, ils viennent d'une génération qui a été éduqué comme ça (Diplôme - travail - salaire - maison)...
Mais bon, on parle quand même d'un mode de vie la.. alors je ne pense pas qu'il y a une réponse universelle a ma question... Mes parents auront toujours eu raison a moitié, comme moi.

Mais bon, avoir un salaire de 2500-3000? quand on est dans le stress, la pression, les insultes.... c'est franchement pas mon style de vie. Je préfère me lever tout les matins en n'ayant pas l'impression d'aller au travail juste pour avoir un salaire que faire l'inverse....

Après, c'est a chacun ça philosophie de vie je pense , non ?

Édité par mrpepito le 12-10-2018 à 18h55



Dolimos

Membre ELITE Bronze

Trust : 468  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6031
4 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 19h09


Citation :
contrôler l'avenir pro de son enfant.... c'est l'envoyer droit dans le mur !!!!


je suis entièrement d'accord avec ça ! Je suis a la place de parent et je ne me vois pas imposer MES choix de vie a mon enfant , a partir du moment où il a un plan d'avenir réfléchis , construit et cohérent .
Mes parents m'ont tjr laissée libre de mes choix , tout en me mettant un cadre quand même , me permettant de mettre toutes les chances de mon côté pour ce que je voulais faire .
Je voulais etre pilote , depuis toute gamine . Ils ont tjr respecté mes choix , m'ont encouragée et donc m'ont aiguillée dans les etudes qui me donneraient le plus de chances , en correlation avec mes moyens scolaires .
C'était pourtant un choix tres exotique pour une fille , surtout a l'epoque !!! Mais ils n'ont jamais essayé de me décourager .
Apres , ils ne m'ont pas non plus lachée pour les etudes !! Le contrat c'était BAC scientifique et DUT (BAC +2) . C'était nécessaire pour cette filière . Donc ils ont été assez stricts sur mes résultats scolaires , j'ai même eu droit aux cours de math apres la classe avec ma grand mère , prof retraitée !!!


DOnc je pense que les parents n'ont pas a imposer une voie particulière a leur enfant . Chacun sa vie . Les parents n'ont pas a vivre par procuration a travers leur enfant , ce qu'ils n'ont pas réussit a faire eux … C'est injuste .

On n'a qu'une vie , donc on a le droit de choisir aussi comment la mener et de faire ses propres choix .
Tu es a un age où je pense tu es en mesure de faire ces choix , en ayant bien réfléchi et peser le pour er le contre .

D'accord aussi que quand on se lance dans un job , on ne signe pas pour toute sa vie . J'ai fait 11 ans d'armée , ça a finit par me saouler , je m'y ennuyais , j'en suis partie , pour faire pompier pro .
Par contre , je n'ai jamais cessé de travailler : avant l'armée j'ai fait des petits boulots alimentaires et entre l'armée et les pompiers il n'y a pas eu de cassure .
C'est tres important l'indépendance financière ! Sitôt qu'on dépend de qlqs financièrement , on n'est plus vraiment libre de ses choix , on est redevable et a tout moment on peut se prendre un "je t'entretiens , tu n'as rien a dire " .
Donc j'ai TOUJOURS TOUJOURS mis mon point d'honneur a etre independante une fois rentrée dans la vie active . (bien sur que tant qu'on est mineur ou etudiant , on ne peut pas trop faire autrement ) .

Voila , donc se dire qu'on n'aura pas 1 vie professionnelle mais DES vies professionnelles . Ca s'appelle des expériences et il y a tjr des enseignements a en tirer !

Voila donc c'est TA vie , c'est a toi de faire tes choix en toute connaissance de cause . (bannir les choix et actions faites sur un coup de tête ou sur le coup de l'émotion , qu'on a de fortes chances de regretter apres !! )

Pin_maritime

Expert
   

Trust : 32  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 920
4 j'aime    
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
Posté le 12/10/2018 à 22h27

Un métier passion c'est sympa ... si on en vit. Sinon ça devient une galère, qui peut vite tourner assez inextricable.
Et tout métier peut devenir je pense intéressant, enfin presque tous, pour peu qu'on lui apporte attention.

Gare au conflit familial, si je suis la première à affirmer que je n'ai jamais vécu de si belles années, ni été si bien dans ma peau que depuis que mes parents n'ont plus aucun moyen de me contacter, je suis la première aussi à dire que cela reste un poids terrible. Même quand la rupture est le meilleur choix, c'est comme l'amputation : ça peut être très utile, ça peut permettre de continuer sa vie bien mieux, mais c'est des cicatrices terribles et douloureuses ! Je suis à plus de 10 de rupture complète avec mes parents, le peu de contacts que j'ai eus ces 10 dernières années m'ont toujours convaincue qu'il fallait fuir à nouveau, je sais pourquoi j'en suis arrivée là et combien je vis mieux ainsi. Mais j'en pleure encore régulièrement, parce que ça reste une chose très très triste, parce que le conflit a été l'occasion de se blesser mutuellement terriblement, parce que sans famille parfois on se retrouve un peu seul face à son avenir, parce que dans la bataille j'ai "perdu" mes parents et tous les membres de la famille qui les ont écoutés ...

Mais au delà de cet aspect raisonnable, il y a ce que l'on veut faire de sa vie à soi, les goûts et les couleurs ... Il y a des situations toxiques dont il faut savoir s'extraire. Et parfois les choix raisonnables qui permettent de mieux retomber sur ses pattes ensuite.

Les métiers du cheval, tu pourras y revenir après ton diplôme. Auras-tu la force de reprendre les études que tu mènes aujourd'hui, et les moyens financiers, si tu as mis tous tes sous dans un des nombreux centre équestres qu'on voit en faillite un peu partout ?
Il faut être prudente, il faut réfléchir posément à l'avenir qu'on peut avoir et qu'on se donne. Et toi seule peux savoir. C'est ça le plus difficile, d'ailleurs !
Page(s) : 1 2 3
Projet pro, l'annoncer à ces parents ?
 Répondre au sujet