Les éperons...

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
2607 vues - 51 réponses - 3 j'aime - 8 abonnés

Louboostic

Initié
 

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 114
Les éperons...
Posté le 31/12/2018 à 16h01

Les éperons... Grand sujet de débat perso je ne suis ni pour ni contre. On peut dire que je suis neutre... Il peut très bien être un outil de précision, où dans ce cas là, il est bien utilisé, mais il peut devenir très vite un outil de " force "...

Personnellement, je n'en utilise pas...je suis dans un cours compétition CSO avec un niveau galop 4/5 à peu près, beaucoup de gens me disent de commencer à mettre des éperons pour la " précision " je n'arrive pas à me décider car j'ai peur de (oui ça peut paraître bête ou pas d'ailleurs) faire mal aux poneys...

Dites moi vos avis, vos expériences
Je veux tout savoir !!

Alors POUR ou CONTRE les éperons ???

Louboostic

Initié
 

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 114
1 j'aime    
Les éperons...
Posté le 02/01/2019 à 11h14

chevalaimer
T'es sérieuse là ?

Chevalaimer

Initié
 

Trust : 46  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 89
0 j'aime    
Les éperons...
Posté le 02/01/2019 à 11h37

louboostic bah oui fin cheppa déjà si tu te servait bien de la cravache selon moi ça serait parfait et pas besoins d'éperons si t'arrive a utiliser ta cravache sans t'agiter ;)
Bref bisoous

Édité par chevalaimer le 02-01-2019 à 11h41



Liteulorce

Membre d'honneur
 

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1624
0 j'aime    
Les éperons...
Posté le 02/01/2019 à 12h02

éperons , c'est un outils, comme un gant. Y'à tout un tas de gants. On peut tout monter avec des éperons et on peut presque tout faire. (par exemple descendre des escaliers où se faire marcher dessus).

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4778
9 j'aime    
Les éperons...
Posté le 02/01/2019 à 12h39

scoudi

pas de souci.

maev-ghost a déjà répondu, je ne peux que m'associer à elle et répéter

A la base, l'éperon est effectivement destiné à obtenir la contraction de la ceinture abdominale dans le but de faire abaisser les hanches.
Normalement, le cheval doit être éduqué à l'éperon, c'est un apprentissage précis qui doit se faire dans de bonnes conditions. On apprend au cheval à contracter les abdos à l'arrêt, pour justement bien qu'il comprenne que la touche de l'éperon ne doit pas générer une fuite en avant mais bien une contraction abdominale. La précision de la jambe s’acquiert plutôt à mon sens par un travail sur l'assiette et le dos du cavalier afin de cesser de presser les mollets ou talonner pour demander le mouvement en avant.

D'ailleurs pour porter correctement des éperons, il faut avoir une jambe bien placée et fixe, des pieds parallèles, histoire de ne pas piquer intempestivement les flancs du cheval à chaque foulée. Un outil à réserver à des cavaliers ayant déjà acquis un certain niveau dans la maitrise de leur équilibre en selle et de leurs gestes.

Édité par couagga le 02-01-2019 à 12h50



Louboostic

Initié
 

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 114
1 j'aime    
Les éperons...
Posté le 02/01/2019 à 12h44

chevalaimer
A un moment faut savoir un coup tu me dis de mettre des éperons un coup non ??

Chevalaimer

Initié
 

Trust : 46  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 89
0 j'aime    
Les éperons...
Posté le 02/01/2019 à 14h05

louboostic bah déjà sert toi de ta cravache et après bah tu verras ça dépend de comment ça se passe quoi
Fin cheppa c logique !

Karibouailey

Initié
 

Trust : 30  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 53
1 j'aime    
Les éperons...
Posté le 02/01/2019 à 14h18

couagga maev-ghost

Du coup, cet abaissement des hanches et la contraction de la ceinture ne peut être obtenue que par l'éperon ? Ou un résultat identique peut être obtenue simplement avec les talons ?

Sans vouloir me lancer moi-même dans cette éducation, comment apprenez-vous au cheval à réagir ainsi à l'éperon ? Est-ce un "réflexe" de sa part ou bien le résultat d'un apprentissage précis ? (il m'est déjà arrivée de ressentir une contraction des abdos au moindre touché d'éperon [du moins, d'en avoir l'impression] sur une jument qui était montée pour la première fois en éperons, donc sans éducation préalable. Est-ce lié ?)

Auriez-vous des sites ou des livres qui expliquent cette utilisation (qui du coup me parait bien plus juste que le reste) de l'éperon ?

Liquescence

Membre d'honneur
 

Trust : 150  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1845
0 j'aime    
Les éperons...
Posté le 02/01/2019 à 14h22

Je rajouterai aussi un "avantage" que j'ai avec l'éperon : je trouve que cela permet aussi de mon déranger au niveau des mains. par exemple, en 2 pistes, si je dois un peu activer le postérieur interne avec le stick, je vais entrainer de l'inconfort dans mes mains car je dois les bouger pour aller toucher derrière la jambe (peut-être Est-ce un soucis de position ou autre, je l'entend très bien).
maintenant que j'utilise l'éperon, et plus mon stick, dans ce genre d'exercice mon cheval montre beaucoup moins de signaux négatifs !

Louboostic

Initié
 

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 114
0 j'aime    
Les éperons...
Posté le 02/01/2019 à 16h01

chevalaimer
Je me sert de ma cravache

Rhyannon64

Initié
 

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 81
2 j'aime    
Les éperons...
Posté le 02/01/2019 à 16h04

louboostic
Tu devrait surtout plus voir avec ton coach que avec ta pote.

Chevalaimer

Initié
 

Trust : 46  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 89
1 j'aime    
Les éperons...
Posté le 02/01/2019 à 16h05

rhyannon64 totalement raison il faut la motiver pour qu'elle en parle à sa coach ;)

Louboostic

Initié
 

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 114
1 j'aime    
Les éperons...
Posté le 02/01/2019 à 16h07

chevalaimer

Édité par louboostic le 02-01-2019 à 16h08



Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4778
3 j'aime    
Les éperons...
Posté le 03/01/2019 à 17h47

karibouailey

j'ai retrouvé dans les anciens sujets du forum une réponse plus détaillée que j'avais faite. Le sujet était "Eperons pourquoi autant de polémique".


Citation :
...
La polémique vient souvent aussi de la confusion faite entre l'outil et son abus, parce que justement on en connait pas l'usage réel, donc on rejette en bloc.

Il faut je crois, distinguer aussi les éperons (et leur mode d'emploi) dans l'équitation de travail de ceux dans l'équitation de dressage.

Tout comme le mors et la cravache, il est très facile de mal employer ces objets. Pourtant, il est aussi tellement bien d'apprendre exactement leurs effets, à quoi ils devraient servir normalement, dans un usage raisonné et raisonnable et ensuite, courageusement et avec patience, apprendre à s'en servir dans les règles de l'art. Je dis courageusement parce que cet apprentissage implique la capacité du cavalier à s'interroger constamment sur lui même, s'améliorer, travailler sur lui avant tout chose, et non sur son cheval. Il lui faut prendre conscience précisément de sa façon de se tenir, de ses moindres gestes, de son équilibre, de son état d'esprit, de sa responsabilité. Il doit impérativement travailler à se maîtriser, à s'affiner sans relâche, corps comme esprit, afin de ne jamais céder à l'énervement, l'impatience, l'excès, la fierté, l'autoritarisme, l'indifférence...

Je ne parlerais que de l'équitation classique. L'éperon a effectivement un rôle d'abaisseur des hanches en allant chatouiller les abdominaux du cheval. Son emploi nécessite que le cavalier est acquis une jambe fixe. Donc on peut imaginer que ce cavalier n'est plus débutant et qu'il maîtrise à minima son assiette, son équilibre, l'indépendance de ses aides.
La mise à l'éperon du cheval nécessite une éducation particulière. Comme on le fait pour la selle, le mors, le cavalier avec un jeune cheval.
Il faut lui apprendre à ne pas avoir peur de ce contact particulier sur son flanc. Et cet apprentissage se déroule à l'arrêt. On apprend au cheval à ne pas fuir la jambe lorsqu'il sent la touche de l'éperon. Car il s'agit de toucher et non de talonner. Il lui explique donc qu'il faut rester arrêter lorsqu'il sent l'éperon. La touche de l'éperon venant chatouiller le flanc, le cheval va donc contracter ses abdos. On le récompense pour cela, en cessant la touche et en le félicitant.
Le cavalier armé d'éperon ne demande donc pas la mise en avant avec ses talons. Son bas de jambe est fixe, contrôlée et éloignée du flanc.

Le cheval mis à l'éperon n'accélère pas à la touche de celui-ci. Lorsqu'il est au pas, au trot, au galop, la touche de l'éperon lui fait contracter les abdominaux, donc abaisser les hanches. C'est une aide à l'engagement, au rassembler et à l'effet d'ensemble. C'est tout aussi utile sur le plat qu'en saut, lorsqu'il faut que le cheval se ramasse sous lui pour projeter sa masse verticalement.

Qui sait cela ?
Qui enseigne cela ?

En utilisant l'éperon pour renforcer sa jambe (on dit « affiner » pour s'éviter d'affronter la réalité et se donner bonne conscience), pour faire « respecter » sa jambe, pour résoudre un problème d'impulsion, on s'égare et c'est un emploi inapproprié de l'outil. Si cela n'avait aucune conséquence sur le cheval et le cavalier, on ne s'en offenserait pas. Le problème est que dans ces cas, le cavalier ne résout pas l'inefficacité de ses aides et le cheval s'endurcira aux aides de jambes. Si le cheval devient au contraire trop émotif à la jambe, on ira donc lui mettre un mors à effets pour remettre du frein devant. Dans ce cas non plus, le cavalier ne progressera plus dans l'affinement des ses aides de mains et la bouche du cheval s'endurcira...
la facilité et le détournement nuisent à l'apprentissage du cavalier et à l'intégrité du cheval, en plus de jeter dans l'oubli une équitation classique fine et respectueuse.


Le préalable à cet apprentissage, pour le cheval, est un respect de la main. C'est à dire que le cheval que l'on met à l'éperon est censé avoir acquis un arrêt propre et rester dans l'arrêt sans s'agiter. Il doit aussi respecter la main, c'est à dire savoir que si la main est fermée sur les rênes, il ne doit pas tenter de la franchir en s'appuyant ou tirant.
A partir de là, on va pouvoir toucher très délicatement au flanc avec l'éperon, sans lui être brutal ni douloureux, en rassurant le cheval pour qu'il apprivoise le contact de l'outil sans le craindre et en restant à l'arrêt. c'est un apprentissage progressif où l'on doit rester très à l'écoute de l'animal. accorder des moments de pauses pour le faire marcher un peu, et ceci pour l'aider à comprendre la différence entre la mise en avant grâce à une action d'assiette impulsive ou de jambe (en utilisant le haut de la jambe) et le moment où, à l'arrêt, le contact doux avec l'éperon est récompensé s'il contracte les abdos sans avancer. Bien sur, il ne faut pas rester au contact permanent. ce sont juste des touches effectuées avec douceur.

Si le cheval se trompe et avance, il ne faut pas le sanctionner mais pas le récompenser non plus. On lui dit juste "non", on lui redemande un arrêt très calmement et on recommence autant de fois que nécessaire et sans agitation. Il est indispensable de préserver une situation sereine, calme, tout en délicatesse et en accompagnement bienveillant pour ne pas risquer de développer sa crainte ou des rétivités.

Elicendi

Membre d'honneur
   

Trust : 30  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2562
0 j'aime    
Les éperons...
Posté le 03/01/2019 à 18h05

chevalaimer hors sujet total mais pour votre info la 4g en Europe n'est plus surtaxée, ça pompe juste votre abonnement habituel.

Mundial

Apprenti
  

Trust : 190  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 445
1 j'aime    
Les éperons...
Posté le 03/01/2019 à 19h07

A fond pour mais avec toutes les réserves qu'a énoncée Couagga! L'éperon facilite le dialogue et les chevaux aiment qu'on leur explique le plus clairement possible! Mais il faut toucher uniquement par choix, dans un timing correct et en dosant l'intensité et ceci prend un certain nombre d'années!
Page(s) : 1 2 3 4
Les éperons...
 Répondre au sujet