Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
7461 vues - 60 réponses - 16 j'aime - 52 abonnés

Maev-ghost

Membre d'honneur
   

Trust : 1318  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2786
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 23/02/2019 à 10h52

Hey oui, après maintes réflexions, ma jument de sport vient d'entamer une nouvelle vie: celle du pré.

Pour ceux qui m'ont déjà lu auparavant, bien entendu que ma jument n'a jamais vécu au box h24. J'ai une forte éthique au niveau du besoin de liberté d'un cheval. J'ai bossé durant 4 ans dans une écurie de sport où l'on sortait tous les chevaux de concours chaque jours dehors qu'il neige, pleuve ou gèle.

Ma jument ainsi que tout mon piquet que j'avais au travail allaient au paddock tous les jours profiter de leur vie de cheval.

Mais, Ali reste une jument émotive, sur le qui-vive pour un rien... Elle est exubérante et je sentais depuis quasi toujours un manque de contact tout simplement. Elle en faisait toujours des caisses dés qu'elle voyait et croisait un copain.

J'ai donc pris la décision de lui trouver une pension pré h24 car j'avais envie de tester l'aventure.
Me voilà confronté à un nouveau dilemme, il est hors de question que j'arrête la compétition et veut trouver une écurie où je puisse faire une saison entière et pas juste un concours occasionnel.

Le hic, toutes les écuries 100% pré sont très axées loisirs et sans vraiment d'installations sportives.

Je finis par trouver une pension à 40km de chez moi. Un sacrifice niveau distance mais ils proposent de vrais prestations sportives et surtout une mentalité équine qui me plait beaucoup: éthique du cheval, foin à gogo pour ceux en pré box (rare en IDF), travail autour de la biomécanique...
Niveau instal; je voulais quelque chose de très entretenu pour éviter tous incidents inutiles (gale de boue, blessure...).
Il y'a donc des patûres d'hiver dallées autour du foin (à volonté), avec grand abri paillé chaque semaine et tout cela est curé 1x/semaine, abreuvoir automatique. L'été, les 4 petits troupeaux d'hiver sont mises dans 2 grandes pâtures. Niveau boue, c'est vraiment pas cata: juste les sabots qui y trempent au pire de la saison.

Ma Ali est donc partie rejoindre le pré il y'a une semaine maintenant.

Depuis une semaine, elle a eu besoin d'un temps d'adaptation dans le nouveau troupeau. Elle se retrouve avec 3 autres chevaux: un hongre un peu entier dans sa tête et 2 juments.

Au vu de son caractère très fort de ma jument envers les autres chevaux au paddock, je pensais qu'elle aurait été une terminator.
Hé bien non, dominée de chez dominée. Le hongre l'a pris en grippe dés le début et elle a passé les premiers jours à part à se faire attaquer pour un rien. Elle avait du mal à accéder au foin et à l'eau.

Depuis, cela va mieux et évolue avec le troupeau même si elle est encore la plus soumise des 4. Mais je pense que la tendance va finir par s'inverser car elle cherchait le dominant hier.

Cliquez pour voir l'image   

Cliquez pour voir l'image   

Niveau ferrure, elle a été déferrée des postérieurs et a franchement du mal à s'y faire. Elle a très mal au pré et souffre vraiment à marcher sur le dur et galère un peu dans le mou. J'espère qu'elle va vite s'y accommoder car j'aurais pas envie qu'elle me sorte un nouveau soucis de santé du à ça.
Je l'emmène donc chaque jour en balade promener sur divers terrains pour qu'elle fasse ses pieds. Bon, je vais pas bien loin car elle reste encore un peu intenable en balade et est traité pour Lyme donc on ne force pas.

Cliquez pour voir l'image   

Sinon, niveau rythme, elle ne cherche pas à vouloir rentrer et semble aimer dormir à la belle étoile.
Elle est tondue entièrement et niveau temps, avec les 15°C et 3°C la nuit, on a pas trop galéré à trouver les bonnes couvertures;
Elle est tout de même encore complémentée à raison de 4/5L par jour de granulés et gardera une ration journalière

Bref, bienvenu dans la nouvelle vie d'Ali.
Je souhaite montrer à travers ce post qu'il est possible d'allier compétition et vie 100% équine.

Cliquez pour voir l'image   

N'hésitez pas à interagir pour ceux qui voudraient sauter le pas et ont encore des questionnements.
Actuellement, dans la pension, Ali est la seule "jument typée sport" à vivre au pré. Les autres sont en pré box.


Cliquez pour voir l'image   

Cliquez pour voir l'image   

Cliquez pour voir l'image   

Suivez nous dans nos futurs objectifs de concours, nos réussites, nos galères ou non à concilier sport et pré

Édité par maev-ghost le 23-02-2019 à 10h57

Maev-ghost

Membre d'honneur
   

Trust : 1318  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2786
1 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 01/03/2019 à 14h57

patoo oui je compte lui en faire une, une fois le traitement de Lyme de fini. Je veux pas non plus qu'elle se retrouve avec 10 molécules à ingérer par jour.

flakiss Oui ils imposent le déferrage de fer "classique" à l'arrière pour éviter les blessures. Et je comprend car vu qu'ils ont des chevaux de proprios ça évite et blessure, et problèmes en cas de coups avec les assurances et proprios.
Même si tu les utilises aux antérieurs, je veux bien ton retour.

helenek Merci de ton retour. J'avais lu que ce genre de fer pouvait être utilisé sur plusieurs ferrures comparés aux fers traditionnels. C'est le cas pour toi?

expar Oui pas bête. Cela revient un peu aux hipposandales en fait. A voir niveau financier et praticité

himaliae Quand je précisais sur sa sole, c'était plus dans le sens où elle s'est énormément usée le pied, voir un peu trop et qu'elle n'a quasi plus de corne d'où la marche douloureuse.
Ma MF est spécialisée pied nu et podologie donc elle a un bon parage de base. Juste qu'elle a pas des pieds hyper simples: pieds plats avec peu de matière donc elle les use plus vite qu'un cheval "normal".
J'ai eu bcp de chevaux pieds nus auparavant dont ma dernière jument de concours qui a fait ses 2 dernières saisons pieds nus derrière. Elle s'y était fait de suite et n'avait pas boité du tout ou été gênée. Elle sautait directe 10 jours après le deferrage.
Là Ali est boiteuse sur le mou et souffre vraiment à marcher sur le dur. Je ne veux pas repartir dans des galères supplémentaires donc j'essaye de trouver des solutions adaptées.

Helenek

Initié
 

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 144
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 01/03/2019 à 16h18

Ça dépend beaucoup des terrains. Chez moi, c'est très dur, très caillouteux, je ne peux pas les relever. Mais j'ai des chevaux en pension qui sortent moins, 1 à 2 heures par semaine, et souvent on peut les remettre une fois. Par contre, j'ai constaté que beaucoup de chevaux perdent un fer lors de la première ferrure plastique, et plus après. Je ne sais pas si c'est parce que la forme du pied change au début, les fourchettes deviennent beaucoup plus volumineuses.

Maev-ghost

Membre d'honneur
   

Trust : 1318  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2786
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 03/03/2019 à 20h14

Merci à tous de vos retours.


Ma jument va donc être referrée de derrière la semaine prochaine. La pauvre a usé toute sa corne et n'a plus de talons du tout donc va finir par être en fourbure inflammatoire.

Je m'oriente donc vers une ferrure plastique qui va encore me coûter un bras et un oeil, mais au moins elle repartira sur de bonnes bases.
Et on pourra enfin reprendre le boulot.

Actuellement au vu de la douleur de ses pieds, elle va finir par se faire mal au dos à force de marcher contracté et ne pas se tendre...

Bref, 1e galère on va dire suite à sa mise au pré.

Flakiss

Membre VIP

Trust : 121  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3946
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 03/03/2019 à 20h24

maev-ghost C'est le début, c'est normal qu'il y ait quelques réglages à faire !

Ici donc un des chevaux est en plastiques devant (des Duplo si je ne dis pas de bêtises), acier derrière. C'est un cheval qui avait tendance à forger et déferrer avec les aciers ou alus devant. En plus il glissait beaucoup en aciers. Les plastiques ont été une révélation pour lui (c'est un cheval qui fait des 160 km, pré-sélectionné pour les JEM 2018). Pas de glissades à déplorer, super accroche et amorti sur sol dur (goudron, castine...), pas plus de glissades qu'avec les aciers sur herbe...

Voilà pour mon petit retour.

Maev-ghost

Membre d'honneur
   

Trust : 1318  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2786
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 03/03/2019 à 20h58

flakiss Merci pour ton retour.
Et au vu de l'activité du cheval très très sport, les duplos ne font qu'une ferrure ou tiennent deux mises ?

Sachant que la mienne a une activité un peu sport mais loin des vôtres ?

Helenek

Initié
 

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 144
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 03/03/2019 à 21h13

maev-ghost L'usure dépend beaucoup des terrains et un peu du cheval aussi. Les miens tiennent 7 à 8 semaines, avec des sorties en extérieur de 4 à 5 heures par semaine. Je pense que dans une carrière ils s'useraient beaucoup moins.

Flakiss

Membre VIP

Trust : 121  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3946
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 03/03/2019 à 22h22

maev-ghost La ferrure fait entraînements et 1 course donc 4-6 semaines je dirai. Mais les chevaux font pas mal de goudrons en course, ce qui attaque fort les ferrures (toutes matières confondues!)

Ventes

Expert
   

Trust : 232  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 936
1 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 04/03/2019 à 08h52

Bonjour, pour les pieds il y a une graisse magique.... mon ancienne jument ne tenais pas la ferrure plus de 3semaines. Mais pas de pousse. Le maréchal à fini par me dire je n'en veux plus impossible de faire quelques choses. Déférée.... elle ne bougeait plus, immobile... vraiment .
J'ai testé pouf 8 graisses.... et j'ai trouvé.
En 7 semaines à raison d'une application par jour les pieds ce sont métamorphosés. Le maréchal était choqué de la pousse et de la qualité de la corne....

Je vous cherche le nom exact et je revien.


Édit :
https://www.decathlon.fr/onguent-pedocan-blond-1-l-id_8152281.html

Voilà , alors attention c'est bien le pedocan au miel....
J'en ai essayé d'autres, c'est la seule qui a eu l'effet miracle.

Édité par ventes le 04-03-2019 à 08h56



Kuryeuse

Membre VIP

Trust : 212  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3687
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 04/03/2019 à 11h59

Dans mon écurie un poney de sport a des duplo. La proprio en est très contente et les fers font deux ferrures.

Pour la mienne que j'ai déféré des postérieurs en l achetant jamais ressenti la moindre gêne. elle a une très bonne corne

Helenek

Initié
 

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 144
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 04/03/2019 à 14h22

kuryeuse Pourquoi alors ne pas déferrer aussi devant? Mon maréchal m'a fait remarqué que les fers postérieurs sont plus toujours usés en pince que les antérieurs. Donc si les postérieurs vont bien, les antérieurs devraient pouvoir aussi être pied nu. Par contre, ferrer devant et pas derrière, ça incite le cheval à reporter plus de poids devant, ce n'est pas le but en équitation.

Kuryeuse

Membre VIP

Trust : 212  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3687
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 04/03/2019 à 17h21

helenek
Justement parce que 2/3 Du poids du cheval est supporté par l avant main. C'est très classique de ferrer devant seulement.
Tous mes autres chevaux sont intégralement pieds nus car ne bossent peu. Ils sont très souvent sensibles des antérieurs. Ma jument qui travaille n a pas l occasion d évoluer sur des sols variés régulièrement. C'est bcp de sol meuble du pré et de carrière. Un peu de dur en extérieur. Pas de quoi renforcer le pied. Donc ferrée devant.

Sonntag

Expert
   

Trust : 136  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 518
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 04/03/2019 à 20h07

maev-ghost Il existe d'autres alternatives à la ferrure que les duplos, j'avais vu cet article où plusieurs sont listés !

Peut-être que dans tout ça il y a un modèle qui te parle plus, au moins ça laisse le choix

Sinon il y a toujours les hipposandales à coller si les autres suffisent pas ...

Helenek

Initié
 

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 144
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 04/03/2019 à 20h17

kuryeuse Je sais bien qu'il y a plus de poids devant, mais on essaie de les inciter à en remettre un peu sur l'arrière? J'avais envisagé de déferrer derrière une de mes vieilles juments, mon maréchal m'en a dissuadé en me montrant des fers usagés de différents chevaux: ils sont effectivement tous plus usés derrière (en pince) que devant. Il y a moins de poids mais plus de poussée. Pour lui, il vaut mieux avoir les 4 pieds pareils, pour ne pas déséquilibrer l'ensemble. Ceci dit, chaque cheval ( et chaque cavalier) est différent... C'est juste une piste de réflexion.

Maev-ghost

Membre d'honneur
   

Trust : 1318  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2786
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 04/03/2019 à 21h42

sonntag Après je ne veux pas un système à coller car là pour le coup pas fan de mettre un produit chimique sur le pied et pas sûre de la fixité dans le temps.

Je cherche avant tout quelque chose de résistant qui peut me faire deux ferrures car ça a tout de même un coût.

Niveau hipposandale elle est beaucoup trop dissymétrique actuellement pour les supporter

Sinon voici ses pieds à l'heure actuelle, on voit qu'il n'y'a plus beaucoup de matière.





Lilice34000

Apprenti
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 401
0 j'aime    
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
Posté le 04/03/2019 à 21h57

maev-ghost
Je suis en sous marin ! En effet, elle doit souffrir ta puce, y'a vraiment pas beaucoup de matière ... En espérant que tu puisses trouver un solution qui l'a soulage, tout en continuant sa vie d'athlète.
Page(s) : 1 2 3 4
Mise au pré d'une jument de sport: ses aventures
 Répondre au sujet