Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
2252 vues - 36 réponses - 8 j'aime - 23 abonnés

Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 20/03/2019 à 13h50

Bonjour à tous :)

Après avoir lu les récits de lilca et lutin01, c'est à mon tour de me lancer, et de vous narrer les aventures avec mon Doudou

Cliquez pour voir l'image   

Me concernant :

J'ai commencé l'équitation à 4 ans (j'en ai 27 maintenant), avec un poney alezan du nom de Topaze... mais l'ambiance du cours (monitrice à l'ancienne !) couplé à mon jeune âge ont fait que j'ai passé mon tour très vite.
Juste avant mes 9 ans, un poney me trottait toujours dans la tête... je décide de retenter l'expérience, dans un autre club, et banco ! ça me plait, je reste ! J'ai monté 17 ans dans ce club, avant de changer lorsque j'ai eu mon cheval (mais je vous garde l'histoire au chaud )

A cheval, je suis courageuse mais pas téméraire : je tente de sortir de ma zone de confort, sans rentrer dans la zone de danger/panique. Je garde une crispation à l'obstacle de mes années de club : j'avais souvent une plutôt bonne assiette par rapport aux autres cavaliers de mon cours, donc c'était à moi qu'on donnait les poneys qui refusent, dérobent, ou chargent (rayer la mention inutile ). Résultat, je ne suis pas détendue à l'obstacle

Et... c'est encore pire en cross et en extérieur xD mais on y travaille, j'ai quand même réussi à valider la totalité de mon Galop 6. Pour le Galop 7, pour l'instant, il me manque... saut et cross


Touch, le Prince-Crapouille

Touch est un hongre pur-sang anglais, qui prend 11 ans cette année. Il mesure 1m68 (c'est graaaaaand pour moi XD), et a une encolure de girafe

Côte caractère, c'est un Prince doublé d'une Crapouille
C'est un Prince, car il est d'une gentillesse sans bornes, il est câlin tout en étant plutôt discret dans ses attentions, il est généreux (il ne s'économise pas au travail quand il a passé son "démarrage diesel"), et... il est très sensible (physiquement notamment).
C'est une Crapouille, parce qu'il sait s'économiser, il sait être tout sage quand sa mère est là mais tester gentiment sa DP (n'est-ce pas lutin01 XD), il est grincheux quand on le sangle, il a un petit côté un peu précieux parfois (mais il ne dit pas quand il a mal...), et... il n'aime pas la promiscuité avec les autres chevaux, surtout quand on travaille monté.
Mais je l'aime tel qu'il est


Bienvenue donc à vous qui avez envie de nous suivre, que ce soit en sous-marin ou non
Prochaine étape : la rencontre entre Touch et moi, en février 2017

Cliquez pour voir l'image   
(photo été 2017)

Édité par loutow le 20-03-2019 à 22h40

Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
2 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 26/03/2019 à 00h13

lilice34000 : je laisse planer le doute quelques jours avant de donner la réponse


Le début de la grande aventure

Le soir même, j'ai eu énoooooormément de mal à partir, alors que je venais de passer l'après-midi avec Touch. Alors que je retourne le voir le lendemain


Le lendemain, parlons-en, d'ailleurs !
J'arrive à la pâture, je vois Touch au fond : il a toujours 4 jambes, il ne s'est pas fait manger par ses copains de pré, tout va bien. J'entreprends donc de sortir la bête de son pré, pour faire nos premières armes rien qu'à tous les deux... Mode Crapouille ON. Je me retrouve avec une espèce de zébulon, l'encolure droite comme un I, soufflant comme une vieille locomotive à vapeur, les yeux complètement exorbités : "Où sont mes COPAINS ?!"

Pas rassurée pour deux sous, j'ai l'impression d'avoir perdu 5 galops d'un coup et de me revoir en timide galop 2 avec un cheval trop chaud pour moi. J'en viens même à appeler la gérante sur son téléphone, car je ne suis pas sûre de gérer ma centrale atomique jusqu'au petit manège où j'avais prévu de le lâcher... mais elle n'était pas disponible. Pas un piéton à l'horizon, ni un cavalier, ni un chat d'ailleurs. Je finis par pouvoir appeler la jeune monitrice qui était là à l'époque, qui vient me filer un coup de main (i.e. marcher à côté de moi et me dire "oh, ça va, ton 'fauve' est quand même respectueux en main, il ne t'embarque pas à pied" ). Beh c'est à dire que je le trouve quand même grand et impressionnant quand il fait le zébulon-crapouille...


Ouf, le petit manège. Je lâche le fauve, me disant que comme ça on garde les habitudes qu'on avait à l'ancienne écurie et que ça devrait le rassurer... grand mal m'en a pris, il m'a fait une trouille... il s'est satellisé au galop plein cul sans s'arrêter, à bramer pour chercher ses copains (les anciens ? les nouveaux ?), et a même jaugé un instant pour sauter la (haute) lice qui sépare le petit manège de la carrière attenante
J'étais plantée au milieu du manège, ne sachant que faire, à lui parler doucement pour essayer de le rassurer. Ça m'a semblé durer une éternité (même si je sais que ça n'a pas été le cas...), et j'ai vraiment flippé quand j'ai cru voir un saignement de nez . Mais non, c'était juste l'intérieur de ses narines qui était rouge vif (semi-ouf).

Je finis par pouvoir rattraper ma fusée, totalement en nage... Bon. Je n'y ai pas pensé sur le moment, mais son pied allait mieux puisqu'il n'a pas boité suite à ça. J'ai emmené mon treuil jusqu'aux écuries, mais trop d'odeurs nouvelles, trop de chevaux dans les boxs, ça n'allait pas. Je suis redescendue sur l'aire de pansage secondaire, et... je n'ai pas pu l'attacher, sinon il tirait au renard. Qu'à cela ne tienne, j'ai juste passé la longe dans l'anneau sans l'attacher, et nous avons trouvé un compromis qui a fonctionné quelques mois ainsi.


Bien sûr, je me suis demandée si j'avais le niveau pour m'occuper de Touch. Et si je n'arrivais pas à le rassurer, à le déstresser ? Et s'il ne s'adaptait pas à sa nouvelle écurie ?


Pendant 3-4 semaines, je ne l'ai pas monté. Nous nous sommes promenés en main dans l'enceinte de l'écurie, j'ai fait ses soins au pied quotidiennement (huile de laurier pour favoriser la repousse), et nous avons passé du temps ensemble au pré à développer une complicité plus forte. Il a mis 2 semaines à accepter de brouter hors de son pré. C'est un détendu de nature aussi... Mais j'ai vraiment senti qu'un lien réel se créait peu à peu. Nous avons pris du temps pour nous.

J'ai ensuite pris mon premier cours (particulier) avec Coach... et je suis descendue très vite : Touch boitait monté, à la détente au trot. Crotte de zut ! Du coup, véto, tests de flexion, tests divers... boiterie uniquement montée. Verdict du véto : il faut continuer à le monter, il va se muscler ; il aurait éventuellement une légère cervicalgie basse. Si pas d'amélioration dans quelque temps, recontacter le véto pour des radios, mais celui-ci pensait qu'en reprenant de l'état la boiterie disparaîtrait. Effectivement, en quelque temps, Touch a repris environ 70 kg (perdus avec le stress du déménagement), et il ne boitait plus (monté ou non).


Je vous épargnerai 1 an et 10 mois de comptes-rendus détaillés de reprises... La prochaine fois, ce sera le récit de notre premier cours collectif (-collector ), puis un point discipline par discipline de l'évolution sur presque deux ans, et où nous en sommes actuellement.
Merci à ceux qui suivent notre petit conte


Photo (récente) : le défoulement (sans frayeur) dans le petit manège

Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
5 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 25/04/2019 à 17h08

Me revoilààà ! Pardonnez ma (longue !) absence, c'était très chargé niveau boulot. Mais là ça y est ENFIN, je vais pouvoir me dégager du temps pour écrire une fois par semaine.

Bravo lilice34000, tu as deviné juste pour la place de Touch sur les photos


Où en étions-nous ? Ah oui, le...
Premier cours collectif
*musique de film à suspense*

Début septembre 2017, nous avons pris notre premier cours collectif : d'un effectif de 6 couples cavalier-cheval, ce n'était pas non plus surchargé. Je prépare dans la stalle de pansage, en passant juste la longe dans l'anneau faute de pouvoir l'attacher sans qu'il tire au renard. Il zieute partout, ses oreilles sont en mode girouette... ça va être simple

Comme il fait beau, nous allons dans la carrière de dressage. Pour vous expliquer comment le terrain est fait (ça a son importance pour la suite XD), la carrière de dressage communique avec une carrière située plus haut par une petite montée (raide - fermée par une barrière). Je me mets en selle sur mon Prince-à-oreilles-girouette, et je préviens d'emblée le reste des cavaliers : Voici Touch, c'est un Pur-sang Anglais tout gentil mais il n'a pas fait de cours collectif depuis un an... soyez sympas, passez loin de moi merciii

La détente ne commence pas trop mal. A l'époque, Touch était en pelham, donc je me concentrais sur la douceur de ma main, sa cession de mâchoire, etc. Au trot, on commence à se détendre l'un comme l'autre jusqu'à l'instant fatidique ou, en fin de grand côté, nous nous retrouvons nez-à-nez (enfin, à quelques mètres, mais face-à-face) avec une ponette C qui sort du coin : GRANDS DIEUX QUE C'EST EFFRAYANT AU SECOURS , et voilà mon Touch qui me fait un maaagnifique grand écart pour se retrouver perché... dans la montée qui fait le lien entre les deux carrières.

J'arbore une tête d'incompréhension totale (mais comment ai-je fait pour me retrouver là en un quart de seconde ? XD), et la cavalière de la ponette est aussi ahurie que moi Elle se confond en excuses, je lui dis que ce n'est pas grave, mais qu'on va se croiser bien large merci ^^


Le Touch-Crapouille a du mal à descendre en pression... et nous abordons ce moment tant attendu de la détente au galop. La monitrice me dit de galoper avec tout le monde, ça ne me tentait que moyennement... et pour cause Je me retrouve avec une Crapouille-à-ressorts, qui me fait des mini-bonds de "j'ai pas le droit de mettre de coup de cul ou de saut de mouton mais qu'est-ce que je suis tenduuuu" avant de se satelliser sur un cercle au galop dans un beau désordre. La preuve en image...




Bon. La zénitude semble le premier point à travailler. Nous finissons tant bien que mal le cours (je ne sais même plus ce que nous avons travaillé ce jour-là), puis douche-pansage-pâture. Bilan du cours : malgré le temps passé à pied, j'ai l'impression que Touch ne me fait pas pleinement confiance, et donc ne se repose pas sur moi dans les situations qui l'angoissent. La suite me donnera raison, il m'aura fallu 8 mois avant qu'il ne se livre vraiment dans une séance de liberté magique

Pour autant, il s'est plutôt vite réhabitué à être dans des cours collectifs, même s'il ne faut pas que des chevaux le frôlent de trop près (encore aujourd'hui) sinon il couche les oreilles et grince sur son mors. Quelques semaines après, il m'a offert une belle séance où il était tout concentré :




A venir ce soir où demain : un bilan d'évolution depuis ce que je viens de vous raconter à aujourd'hui, discipline par discipline. A très vite !

Édité par loutow le 25-04-2019 à 17h11



Lilice34000

Apprenti
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 397
0 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 25/04/2019 à 19h17

Ravie d'avoir gagnée le petit jeu ! :)

Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
5 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 28/04/2019 à 23h09

Le voici, le tant annoncé bilan par discipline !


En Dressage :

Pour notre couple cavalier-cheval, c'est plutôt notre discipline de prédilection
Les + : les déplacements latéraux ! Cessions, épaules-en-dedans, contre-épaules-en-dedans, hanches-en-dedans, et même appuyers, il sait tout faire. Bon, les appuyers au galop sont encore à travailler, ça le fait monter en pression ; mais aux autres allures c'est bon ! C'est un cheval très fin, pour peu qu'il soit dans la bonne disposition il est capable de faire vraiment très bien.

Les progrès depuis que je l'ai : l'équilibre dans le travail au trot, et depuis peu dans le travail au galop également. Etant donné que j'ai cherché à le zénifier, nous avons beaucoup travaillé au trot et peu au galop dans un premier temps. Encore aujourd'hui, je mets beaucoup de trot dans la séance (lilca pourra confirmer, je lui fais la même quand je la fais monter ). J'ai aussi eu la chance de faire deux stages avec Laurent Mézailles, qui ont littéralement transformé Touch dans son équilibre et sa locomotion. Merci Laurent

Les - : Encore à ce jour, Touch peut chauffer au galop (notamment si l'environnement le crispe : vent, autres chevaux qui "bougent"...), mais il ne donne pas de coup de cul. Il peut par contre faire légèrement le dos rond (sans saut de mouton, mais ça décontenance déjà pas mal). Les changements de pied sont à travailler encore : il les passe de ferme à ferme, mais je n'arrive pas encore à lui demander correctement en l'air, il passe seulement les antérieurs (sauf quand on joue à faire du barrel racing, là pas de souci )


En Saut :

Les + : Sa franchise ! Je m'amuse souvent à lui mettre tous les soubassements inimaginables (plantes, plots, bidon bleu, soubassements vert/blancs/etc.), il y va sans se poser de question. Et si jamais je le sens un peu sur la retenue (c'est extrêmement rare), un simple "Hop !" suffit à l'enclencher. C'est comme ça qu'il est allé comme un brave me sauter 1m15 - 1m20 en liberté alors qu'il aurait pu laaaaargement passer à côté



De même, si la foulée vient mal, il prendra la décision de déclencher le saut, je n'ai pas à craindre de refus.

Les progrès : Il commence à sauter en partant un peu moins de loin. Quand ça vient limite question distances, je peux de plus en plus lui demander de recaler une petite foulée pour éviter de partir en saut-Superman.

Les - : Il manque encore de montée de garrot, sur les verticaux. J'ai testé récemment sur les oxers, et no problem, on s'envole il s'articule bien mieux dessus. Il a tendance à se mettre un peu à plat dans les lignes, et à accélérer/précipiter au fur et à mesure du parcours si je ne suis pas vigilante. Je déteste les grandes lignes droites, et j'ai besoin de me servir des tournants pour le rééquilibrer.


En Hunter :

Nous n'avons fait qu'un stage de Hunter pour l'instant. Le mix "dressage/saut d'obstacle" des figures imposées lui fait du bien, il est plus attentif et se laisse moins gagner par l'excitation. Sans doute aussi parce que je dois être plus exigeante


En Extérieur/Balade :

Alors là... C'est le gros défi. Etant moi-même un peu "traumatisée" de l'extérieur, j'ai beaucoup de mal à le sortir. Mais je me suis dit que mon cheval n'avait pas à payer pour mes frousses. Déjà, mon ancienne DP lutin01 l'a sorti quelques fois. Côté positif, quand maman est là à pied à côté de lui, il ne moufte pas, c'est rassurant. Sinon, il est un peu sursautant mais de bonne volonté de manière générale. Depuis un mois environ, j'ai pris comme habitude de le sortir le vendredi en balade en main : c'est notre moment privilégié à nous deux, tous seuls dans la campagne, et comme ça il (re)découvre l'extérieur sans que ça me crispe/m'angoisse. Bon, ce vendredi et ce samedi c'était un peu la cata, je vous raconterai ensuite.


En TREC :

Poussée par lutin01 et lilca, j'ai participé à un stage avec Touch.

Les + : encore une fois, sa franchise. Il fait confiance et ne se pose pas de question. Il passe l'eau sans broncher, même les rivières naturelles. De manière générale, ça a l'air de bien l'amuser. Il a l'air d'avoir le pied sûr, même dans les déclivités.

Les - : Il faut qu'on apprenne à gérer sa bonne humeur et son excitation, sinon je risque de ne jamais passer les branches basses autrement que lancée au galop pleine balle (ce qui n'est pas pour me réjouir... )


En Travail à pied :

Les + : Au bout de 8 mois de chemin ensemble, j'ai senti un véritable déclic, il s'est connecté avec moi et a accepté de dialoguer Il réagit très bien à la voix, et y est très sensible, que ce soit pour l'encourager ou le remettre en place. Je le longe en colbert, avec une badine, et ça suffit. D'ailleurs, la badine, elle est plutôt là pour décorer qu'autre chose
En liberté, après s'être gentiment défoulé sans m'écouter, il se connecte sur un cercle autour de moi, même quand l'environnement est (gentiment) source de déconcentration potentielle.
Aux longues rênes, il réagit bien en cercle, n'a pas peur de la rêne qui passe derrière lui. C'est plus difficile quand on est derrière lui, je l'embête tellement pour qu'il ne dépasse pas le cavalier que là il ne comprend pas encore bien. Ça viendra

Les - : Je... n'en trouve pas XD Il est très respectueux de l'humain même quand il dégaze, il joue quand on lui dit qu'il a le droit de faire le fou, je l'ai déjà approché couché...


En Cross :

Les + : sa franchise, encore et toujours La première fois que je lui ai fait sauter un trou barré, il est arrivé au petit trot et a fait ça comme si c'était la 100ème fois qu'il le faisait. Il monte/descend les buttes, passe les gués, saute les contre-hauts et descend les contre-bas.

Les - : Je ne l'ai jamais encore testé sur un parcours complet, à voir s'il n'accélère pas.


BONUS "discipline" spéciale : la demi-pension

Touch a eu à ce jour 4 demi-pensionnaires, de profils très différents. Un petit peu ronchon parfois, il teste gentiment les limites et discute peut-être un peu plus qu'avec sa maman... mais ça je laisserai lutin01 en parler si elle veut, vu qu'elle l'a eu en DP. J'ai pour principe de faire monter ma DP une fois par semaine, pour qu'on ne fasse pas que se croiser mais qu'on développe vraiment une relation de partage autour du cheval et avec lui.

Dans l'ordre chronologique, il y a eu :
- C. Petit galop 3 timide, elle n'osait pas galoper sans moi. Elle n'était pas à l'aise dans les cours collectifs, mais quand on n'était qu'à 2 ça se passait relativement bien. Elle n'a jamais fait de grandes choses, mais elle se faisait plaisir et c'était le principal. Elle a du arrêter pour des raisons de santé.
- L. Galop 5 sur le papier, elle avait fait une pause de quelques années et souhaitait se faire plaisir avec un petit cheval sympa. Malgré de GROS soucis de fixité, elle voulait sauter... et a perdu l'équilibre plusieurs fois au point de tomber même si Touch a essayé de la rattraper. Le travail en saut a un peu pâti de ça... mais en revanche, elle me l'a sorti plusieurs fois en extérieur, et ça c'était chouette pour le moral du Doudou.
- lutin01. Je vous renvoie vers son post, où avant d'avoir son super-chouchou-de-la-mort-qui-tue j'ai nommé Chocolat, elle a passé une paire de mois avec Touch. Merci de nous avoir poussés à faire du TREC et du Hunter
- F. Ma DP actuelle, depuis mars. Elle est d'une gentillesse énorme, et adore Touch. Il commence tout doucement à s'ouvrir à elle même si pour l'instant il fait souvent le ronchon histoire de la tester un peu Et en cas de situation où il se tend, il n'a pour l'instant pas suffisamment confiance pour se reposer sur elle, mais ça viendra petit à petit. Elle a son Galop 6, mais avait du faire une pause dans l'équitation. Je règle avec elle des soucis de posture, mais elle est prompte à se remettre en question et veut bien faire.


Dans le prochain post, dès que possible, mes derniers déboires en extérieur... Pour finir, un petit avant/après entre juin 2017 et janvier 2019 : monsieur a repris du poids, s'est musclé, et se déplace bien mieux

Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
1 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 12/05/2019 à 17h25

Les déboires en extérieur


Le lundi 22 avril dernier, Touch a vu l'ostéo (pour son bilan au bout de 6 mois) : Super-ostéo était très contente de l'évolution Elle trouve qu'il a un poil plus soyeux que la dernière fois, qu'il a repris de l'état, et qu'il est moins sensible aux points de pression tests (ulcère, foie...). Bref, que du bonheur. Elle l'a travaillé sur les fascias, en crânien, un peu la mâchoire, et quelques petits trucs de "routine" selon elle, enfin rien d'anormal au bout d'une demi-année (alors que la dernière fois, c'était un peu comme s'il avait été démonté et remonté avec une clef à molette ). Les consignes post-ostéo étaient : 3-4 jours à marcher en main au pas, puis une semaine de travail en ligne droite au pas et au trot. Pas de longe, pas de galop. Et ensuite reprise progressive du reste.

La preuve en image que Prince-crapouille mange bien à la cantine :




Je me dis donc que c'est l'occasion, à partir du 2e jour, de continuer nos balades en main Et c'est évidemment dans ce contexte que ça ne se passe pas comme prévu... mardi, mercredi et jeudi, RAS. Les trois jours "critiques" sont donc passés. Mais alors le vendredi... bon sang ce qu'il était énervé !

On sort tranquillement de l'écurie, puis on remonte une petite route (le "passage village" pour ceux qui suivent aussi lilca), et là, 3 chiens qui aboient derrière une haie. Touch a littéralement horreur de ça. Ok la crapouille, mais ça n'empêche qu'on ne marche pas sur maman ! Je me retrouve avec le retour du zébulon, l'encolure droite comme un i et la tête au vent, l'attention au grand large. Je gronde un peu, juste histoire qu'il refasse attention à moi, et dès que je le sens recentré sur moi je félicite et rassure. On pousse jusqu'au cimetière, puis on rattrape le petit bois : oh, des vaches ! Re-mode girafe, tout figé. Du coup, j'en ai profité pour vous faire une photo



Bon, là il était plus sage qu'avec les chiens, simplement intrigué/sur le qui-vive. On passe, elles restent sages dans leur pré sans venir nous voir (merci les vaches ^^), puis on passe un petit pré arboré et... AAAAH ! Y'a un cheval dedans qu'il n'avait pas vu ! J'ai le droit à un mini-départ au galop en rentrant les fesses, suivi d'un pilé-faut-pas-bousculer-maman (Bon, au moins, la remise des pendules à l'heure avec les chiens a été probante ). En plus de ça, une moto au loin s'amuse à faire vrombir son moteur, on ne la croisera pas pendant la balade mais ça tend le Doudou.

Je décide de repasser devant les fameux chiens du début, histoire de retenter l'expérience puisque monsieur semble se calmer un peu. Rebelote, ça aboie derrière la haie, monsieur se dandine mais prend sur lui. On pousse même le vice jusqu'à s'arrêter brouter pas très loin

On finit le tour en prenant une belle descente en craie, puis on passe à côté des lices de dressage entreposées les unes sur les autres... re-sursaut ! Ah bah non mon bonhomme, en plus je nous ai inscrits pour la Club 2 du prochain concours de dressage le 26 mai, j'aimerais mieux que tu n'aies pas peur des lices... pareil, pause brout-brout à côté, tout de suite ça va mieux... jusqu'à ce qu'un cheval surgisse dans l'arrière de son champ de vision : sursaut sur place ! Y'a des fois il me fatigue... J'ai pris sur moi pour ne pas m'agacer, je pense aussi que le fait d'avoir fait 5 jours à ration normale alors qu'il ne faisait que du pas lui a fait emmagasiner de l'énergie... J'ai donc demandé à baisser un petit peu la ration.

Samedi, première fois où je le monte post-ostéo. On va dans le manège pour être tranquilles. Dans mon souvenir, RAS.

Dimanche (28 avril), c'est F. qui le monte, je lui donne cours. Retour dans le manège, on travaille surtout la posture au pas et au trot pour ne pas foutre en l'air le travail de l'ostéo. A la fin de la (petite) séance, je propose à F. de faire le tour des écuries en passant par le marcheur, la route, puis retour aux écuries en passant au milieu des paddocks en herbe. Tout s'est bien passé... jusqu'aux paddocks en herbe. D'un côté, un cheval noir, connu pour bouger un peu au paddock, mais bon s'il n'y a que lui Touch devrait passer même s'il regarde un peu. Et là, de l'autre, j'aperçois une cavalière au bord de lâcher son cheval dans le paddock opposé. Je n'ai pas le temps de lui dire d'attendre qu'on soit passés... et c'est la débandade en mode course-coups-de-cul-sauts-de-mouton-pétage-de-câble (rayer la mention inutile ) dans les deux paddocks. Le chemin (goudronné) passe pile au milieu. J'étais devant F. et Touch, avec mon petit chien d'un an en laisse, et je me suis retournée pour voir comment ça allait. Touch a figé, il a essayé de prendre sur lui... pour finir par claquer un demi-tour galop à F. et l'emmener loin du "danger". Heureusement, il n'est pas allé très loin, juste 50m environ, histoire de ne pas rester entre deux feux. Sauf que... faire demi-tour et passer par ailleurs n'était pas une bonne idée. J'ai pris mon chien sous le bras, puis j'ai demandé à F. si elle voulait descendre et passer en main. Je salue son courage, parce qu'elle a choisi de rester en selle. Après une deuxième tentative infructueuse, j'ai pris Touch en main (F. toujours en selle), et l'ai fait passer avec moi. Il a figé deux fois en tentant de reculer, mais en lui parlant il a fini par passer. On a fort félicité juste après. De retour à la stalle, il nous a claqué 3 crottins de stress coup sur coup... mais je ne vois pas comment on aurait pu faire autrement sans que ça soit préjudiciable par la suite.


Lundi, je considère qu'après ce qui s'est passé la veille, je peux re-galoper. Détente "gentille" aux trois allures dans la carrière avec lilca, mais Touch est sur l'oeil. Pour preuve, il me claquera un mini-départ au galop fesses en bas juste parce que... Killa a trébuché à côté de lui Quel prince sensible... Ce jour-là, tout est motif à un petit écart, un ralentissement, etc. On avait prévu de faire le tour des écuries après la séance, et vu l'état du Doudou lilca me demande si je veux toujours. Après avoir tergiversé, je me dis que ce n'est pas en repoussant à plus tard que ça va s'arranger. A coeur vaillant, rien d'impossible !

Nous voilà donc partis faire le tour des prés. Tout se passe sans encombre. Arrivés au rond d'Avrincourt, un cheval est en liberté (le rond est bâché donc on ne voit pas). Je suis super fière de mon petit Prince, parce qu'il s'est un peu tendu mais en le rassurant à la voix il est passé en restant au pas Enhardie par ça, nous poussons jusqu'au chemin diabolique de la veille. Ahah, il y a des chevaux dans les mêmes paddocks... mais ceux-là sont calmes. Touch regarde un peu, mais il a son copain Killa derrière lui et visiblement ça le rassure. On passe sans problème l'incident est donc clos !

Édité par loutow le 12-05-2019 à 22h22



Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
1 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 12/05/2019 à 22h41

Le tant attendu retour au pré !


Le 1er mai, Coach-gérante a donné le feu vert pour mettre les chevaux en pâture
Je ne pouvais pas être là ce jour-là, mais lilca oui, et elle m'a dit que globalement tout s'était bien passé... si ce n'est que Coach a fait un peu de ski nautique avec Touch parce qu'il était trèèèèès content d'aller au pré ! J'étais un peu ronchon d'apprendre qu'il n'avait pas respecté le "je ne dépasse pas"... mais Coach m'a dit "c'est la 2e année qu'il fait ça, il a compris ce qu'il se passe et il est impatient". Mouais.

Le point positif, c'est qu'il est avec "son" Killa C'est le grand Amour (on notera l'attitude identique jusqu'aux oreilles sur la 2e photo ):






Bon. Avouons-le, les 3-4 premiers jours, il m'a fait sa Drama-queen dès que je le sortais du pré : et vas-y que je te braille dans les oreilles à n'en plus finir parce que j'ai perdu mon copaiiiiin... mais progressivement ça s'est calmé. La première fois que je suis venue le voir et que Killa avait été sorti avant lui, il est arrivé au trot jusqu'à la porte quand il m'a vue, en appelant ("maman, copain est parti, il est où ?!"). Le gros point positif, c'est que même s'il est comme ça jusqu'aux écuries, au travail il reste très sage et concentré (bon, après avoir appelé une ou deux fois les 5 premières minutes). Super-Doudou

Lundi dernier, vu qu'il s'est totalement habitué à ce que je le sorte du pré pour travailler/brouter/le panser/etc., je me suis lancée et je l'ai remmené à cru en licol une fois notre séance terminée... il a peut-être été un brin dérouté que je le monte sans selle (et encore, là c'est peut-être moi qui extrapole), mais il a été a-do-rable




Par contre, moins bonne nouvelle vendredi dernier, en allant le voir au pré... Petit Prince s'est fait croquer sur le dos Une plaie + un hématome (cerclé en jaune sur la photo, c'était pour que F. voie où mettre de l'arnica). Normalement ça devrait passer assez rapidement, mais j'aime pas le voir comme ça

Lutin01

Membre VIP
 

Trust : 610  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4430
1 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 12/05/2019 à 22h49

Voilà pourquoi il est aussi desespéré sans Killa, dès qu'il n'est plus là il se fait victimiser !

Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
0 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 12/05/2019 à 22h59

Bah bravo lutin01
Le pire c’est que c’est pas impossible ^^’ Ceci étant je l’ai vu protéger Killa de F****... mais quand c’est pour se protéger lui il sait pas faire !

Lilca

Expert
   

Trust : 438  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 842
2 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 13/05/2019 à 09h20

loutow En même temps, pour ce que j’en ai vu, il aime bien la provoque le tien ! lol

Ils sont trop mim’s tout les deux, je les retrouve souvent aussi comme sur la première photo, ils font dodo ensemble c’est adorable !

Allison44

Membre ELITE Or
  

Trust : 534  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 17601
1 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 13/05/2019 à 15h34

Je suis tombée sur ton post par hasard, c'est un beau spécimen de PS ça ^^
Il a une bonne tête de géant gentil en tout cas :)

Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
0 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 14/05/2019 à 21h19

allison44 Bienvenue, merci pour ton petit mot :) effectivement c’est une bouille d’amour


Par contre, si quelqu’un a une expérience en troupeau avec un cheval dominé... à chaque fois que je retourne le voir il a un bobo en plus

Là on en est à :
- sous l’auge
- encolure côté droit (petite morsure)
- dos (cf photo dans le post précédent)
- intérieur du jarret (petite atteinte qu’il s’est fait tout seul je pense)
- 2 petites atteintes côté droit
- et dernière nouveauté, ça sur la cuisse, vu par ma DP ce soir :




HELP, je ne sais pas quoi faire...

[edit : mis à part soigner au Goferval et a l’Arnica, ce que je fais déjà]

Édité par loutow le 14-05-2019 à 21h20



Lilice34000

Apprenti
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 397
0 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 14/05/2019 à 21h38

loutow

Le groupe est formé depuis longtemps ? Ils sont combien ?

Lutin01

Membre VIP
 

Trust : 610  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4430
0 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 14/05/2019 à 21h52

lilice34000 Le groupe est formé depuis le 1er mai, jour de leur mise en pâture. Mais faut savoir que Touch n'est pas qu'un gros soumis, il ne comprend pas qu'on lui demande de dégager, il ne bouge pas et se contente de couiner quand il se fait choper ... Bon du coup il bouge mais il ne réagit pas aux 1er signaux que les autres lui envoient donc forcément ça finit par monter en puissance. Et malgré les 5 mois passés en pâture, ça n'a pas l'ai de lui faire tilt, en tout cas l'année dernière on retrouvait aussi des bobos presque tous les jours (mais ceci dit en moins pire quand même que cette année loutow hein ? )

Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
0 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 14/05/2019 à 22h11

lilice34000
lutin01

Ils sont 5 dans la pâture. D, qui ne sort jamais du pré, R, qui est souvent tourné vers le pré d’à-coté parce qu’il y a sa copine dedans, Killa, le meilleur copain de Touch, et F, qui court parfois après Touch en n’ayant pas tellement l’air de vouloir jouer... quand il s’approche plus doucement, Touch couche les oreilles et s’en va plus loin (tu vois, lutin01, il apprend quand même...).
J’ai déjà vu Touch brouter non loin de D ou R, sans anicroche.

Effectivement, il a tendance à couiner facilement. En fait, je le trouve soumis, un rien précieux, mais finalement il a envie d’aller gentiment faire connaissance avec l’autre cheval. Sauf qu’il n’a pas l’air très doué socialement parlant

Ils y sont depuis le 1er mai, et là je trouve qu’on enchaîne un peu les galères :/
Effectivement l'année dernière aussi c’était le « petit binoclard qui se fait tabasser à chaque récré », mais les bobos avaient moins d’ampleur, c’était juste des petits scratchs.

Édité par loutow le 14-05-2019 à 22h13



Lilice34000

Apprenti
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 397
0 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 14/05/2019 à 22h47

loutow

Bon en effet, ils y sont depuis le 1er mai, faut aussi les laisser s'acclimater tranquillement à leur nouvel environnement. Par contre, c'est dommage un groupe de cinq car du coup, souvent il y a des affinités par deux et forcément un loulou qui se retrouve plus ou moins chassé par les autres. D'autant plus qu'à deux, même deux soumis feront plus de poids puisqu'ils resteront soumis tout en étant plus "fort" face au groupe.

Après, j'ai également l'impression que ton loulou cherche à communiquer avec ses congénères mais de façon pataude on va dire !

Malheureusement pas de miracle, éventuellement rajouter un loulou dans le groupe avec qui il s'entend bien ou le changer de pré. De toute manière il n'y a pas 30 000 solutions. Et si, c'est impossible alors il faudra soigner les bobos au fur et à mesure du temps passé au pré. Par contre, faut faire attention à ce qu'il n'y ait pas des blessures plus graves (se faire plaquer contre les fils électrifiés, les deux sabots coincés dans la cuve à eau... Expérience vécue).
Page(s) : 1 2 3
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
 Répondre au sujet