Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
2257 vues - 36 réponses - 8 j'aime - 23 abonnés

Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 20/03/2019 à 13h50

Bonjour à tous :)

Après avoir lu les récits de lilca et lutin01, c'est à mon tour de me lancer, et de vous narrer les aventures avec mon Doudou

Cliquez pour voir l'image   

Me concernant :

J'ai commencé l'équitation à 4 ans (j'en ai 27 maintenant), avec un poney alezan du nom de Topaze... mais l'ambiance du cours (monitrice à l'ancienne !) couplé à mon jeune âge ont fait que j'ai passé mon tour très vite.
Juste avant mes 9 ans, un poney me trottait toujours dans la tête... je décide de retenter l'expérience, dans un autre club, et banco ! ça me plait, je reste ! J'ai monté 17 ans dans ce club, avant de changer lorsque j'ai eu mon cheval (mais je vous garde l'histoire au chaud )

A cheval, je suis courageuse mais pas téméraire : je tente de sortir de ma zone de confort, sans rentrer dans la zone de danger/panique. Je garde une crispation à l'obstacle de mes années de club : j'avais souvent une plutôt bonne assiette par rapport aux autres cavaliers de mon cours, donc c'était à moi qu'on donnait les poneys qui refusent, dérobent, ou chargent (rayer la mention inutile ). Résultat, je ne suis pas détendue à l'obstacle

Et... c'est encore pire en cross et en extérieur xD mais on y travaille, j'ai quand même réussi à valider la totalité de mon Galop 6. Pour le Galop 7, pour l'instant, il me manque... saut et cross


Touch, le Prince-Crapouille

Touch est un hongre pur-sang anglais, qui prend 11 ans cette année. Il mesure 1m68 (c'est graaaaaand pour moi XD), et a une encolure de girafe

Côte caractère, c'est un Prince doublé d'une Crapouille
C'est un Prince, car il est d'une gentillesse sans bornes, il est câlin tout en étant plutôt discret dans ses attentions, il est généreux (il ne s'économise pas au travail quand il a passé son "démarrage diesel"), et... il est très sensible (physiquement notamment).
C'est une Crapouille, parce qu'il sait s'économiser, il sait être tout sage quand sa mère est là mais tester gentiment sa DP (n'est-ce pas lutin01 XD), il est grincheux quand on le sangle, il a un petit côté un peu précieux parfois (mais il ne dit pas quand il a mal...), et... il n'aime pas la promiscuité avec les autres chevaux, surtout quand on travaille monté.
Mais je l'aime tel qu'il est


Bienvenue donc à vous qui avez envie de nous suivre, que ce soit en sous-marin ou non
Prochaine étape : la rencontre entre Touch et moi, en février 2017

Cliquez pour voir l'image   
(photo été 2017)

Édité par loutow le 20-03-2019 à 22h40

Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
0 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 14/05/2019 à 23h00

lilice34000

J’avoue que je suis pas fan du nombre impair non plus. L’année d’avant ils étaient 4 (pas les mêmes). L’idéal, je pense, serait que F soit changé de pâture (si c’est bien lui qui attaque, parce que je n’ai pas de preuve visuelle, mis à part les vidéos de lilca où mon gros se fait courser par lui). D et R ont l’air de bien s’entendre, et Killa et Touch ce n’est plus à prouver ^^

Un truc qui joue peut-être aussi, c’est que là proprio de F n’a pas l’air de venir souvent (elle est enceinte), et je ne suis pas sûre que F sorte du pré. Quand l’humain vient, il est collant (voire envahissant, limite à bousculer), et les premiers jours je l’ai souvent vu à la porte.
De mon côté, je fais les soins de Touch au pré étant donné qu’il est sage comme une image. Peut-être qu’il vaudrait mieux le sortir pour le soigner ?

Pour le bac à eau pas de risque, ce sont des abreuvoirs automatiques (il y en a 2). Pour le reste, je croise les doigts et je fais le tour des blessures de mon Doudou à chaque fois que je vais le voir... je prends sur moi en me disant que y’a pas de catastrophe mais ça me tord le ventre de le voir récolter toujours plus de bobos.

Jeudi j’essaie d’en toucher un mot à la gérante.

Lilca

Expert
   

Trust : 440  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 843
0 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 14/05/2019 à 23h02

lilice34000 Après une petite observation ce soir, F. le dominant reste avec D.

Touch est avec Killa.

C'est R qui est souvent seul mais les autres ne l'embête pas tant que ça.

Ce soir c'est plus F. suivi par D qui viennent faire bouger Killa et Touch. Le mien il discute pas il file en trottant et si jamais F s'approche trop c'est direct oreillle en arrière et fesse en l'air. Il ne conteste pas son autorité mais il ne se laisse pas faire non plus.

Malheureusement je pense aussi que Touch n'a pas les mêmes réflexes... mais il va apprendre la vie de troupeau. D'ici quelques temps j'espère que tout le monde cohabitera en paix

Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
0 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 14/05/2019 à 23h07

Je me garderai de faire un raccourci entre les conditions de vie des chevaux de course et le manque d’adaptation sociale de Touch...

Merci pour tes précisions lilca. Le problème vient donc bien de F.

Lilice34000

Apprenti
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 403
1 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 15/05/2019 à 18h31

loutow

Bon j'espère dans ce cas qu'il y aura une solution ! Faudrait toucher un mot à Touch (en plus du gérant) qu'il fasse comme son pote Kikiwasabi dès que F approche de trop !
Blague à part, si F est le dominant, qu'il ne sort pas ou très peu du pré, qu'il est irrespectueux dès que l'humain est dans les parages, c'est peut être une bonne idée de sortir ton loulou dès que tu as besoin de faire les soins (après pas indispensable de mon point de vue, si vous êtes loin de F).

Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
3 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 28/05/2019 à 14h43

Des nouvelles des bobos

Voilà 15 jours que je vous avais dit que Touch se fait victimiser au pré. Entre-temps, les chevaux ont changé de pâture et ils se retrouvent dans celle où Touch a l'habitude d'aller depuis 2 ans. Je ne sais pas si ça peut jouer, mais j'ai l'impression que les bobos sont moins impressionnants à défaut d'être moins nombreux.

Il s'est bien fait croquer le bas de la cuisse mais le Goferval est impressionnant d'efficacité : en 2-3 jours les peaux nécrosées sont tombées, la plaie est propre et déjà recouverte de peau neuve.

lilice34000, je crois qu'il a fini par t'entendre car il s'éloigne enfin de F. quand celui-ci rapplique ! Et il a fait ami-ami avec R., quand Killa préfère rester tout seul. Souvent, ils sont à trois, et F. et D. sont plus loin. Du coup, j'hésite à demander à la gérante de les changer finalement, parce que l'équilibre a l'air de s'être à peu près installé On va continuer de surveiller. S'il suffit de mettre un tout petit peu de Goferval sur des mini-bobos, ça ira très bien comme ça.




Semaine du 13 au 19 mai

Vu l'emplacement des bobos qu'il avait, j'ai préféré laisser bien cicatriser avant de poser une selle dessus. De lundi à mercredi j'ai passé du temps avec lui à pied, et j'ai fait les soins. En cours le lundi, j'ai monté U., un petit cheval tout à l'inverse de Touch... Beh ça passe pas, c'est viscéral Il est aussi court et sans épaules que Touch a une grande encolure et il donne de grands coups de tête vers le haut à la réception des obstacles. J'ai eu beau alléger ma main au maximum, ça ne passait pas. J'étais déjà pas sécure, et en plus j'ai eu le combo qui tue : un cheval que je ne connais pas, à découvrir à l'obstacle, sur la carrière de concours U. est un cheval qui monte facilement en pression (certains le qualifieraient de "susceptible" ), donc bah... c'était pas une super séance. La fille qui l'a en DP se débrouille bien avec, comme quoi c'est aussi une question d'atomes crochus. Je vous dis pas ce que j'ai fait des énoooormes câlins à mon Doudou quand je suis allée le voir après x)

Jeudi, je suis remontée pour la première fois. Je suis retombée amoureuse de mon Prince-Doudou, qu'est-ce que je suis bien avec lui Au pas et au trot c'était très bien. Au galop, il avait beaucoup d'énergie à canaliser (normal !), donc c'était un peu plus tendu, mais rien de méchant. Il avait tendance à sursauter aussi (un chien qui déboule, une amie qui vient faire coucou au bord de la carrière...), mais j'ai pu recadrer gentiment sans problème.

Vendredi, j'ai continué le travail de la veille, toujours dans la carrière de dressage, en insistant sur le calme au galop : c'était nettement mieux ! J'ai encore eu le droit à un ou deux sursauts dans la séance (merci le chien qui débusque les oiseaux dans les taillis ), mais c'était minime par rapport à la veille aussi. A la fin de la séance, J., une cavalière arrivée depuis peu aux écuries, m'a demandé si je pouvais l'aider à passer la rivière du fond sur le chemin qui fait le tour des prés (si on veut faire le tour complet c'est indispensable) : Touch grand seigneur ne s'est pas fait prier et a mis les 4 pieds dedans sans broncher. Il a fait un aller-retour tout seul dedans puis on a emmené J. et sa jument derrière nous Il était tout content de marcher au botte à botte avec une copine, comme quoi il a vraiment ses têtes x)

Samedi, j'ai fait monter F. (ma DP). Après une détente au pas et au trot sur des huits de chiffre en plis interne et externe, je lui ai fait un petit parcours, avec 2 verticaux, un oxer et un directionnel. Mis à part une petite blague la première fois sur le directionnel car elle était très flottante, ils s'en sont très bien sortis !

Dimanche
, relâche, balade en main. F. m'a dit qu'il était resté calme même quand des chiens l'ont surpris en aboyant


Semaine du 20 au 26 mai

Lundi, c'est cours avec Coach. Au menu, serpentine au trot avec transition au pas sur les largeurs, puis la même chose au galop avec des transitions au trot. J'ai un peu de mal à m'asseoir au début, mais une fois qu'on a galopé Touch et moi sommes plus déliés et ça marche beaucoup mieux. Ensuite, on travaille la ligne courbe jusqu'en X au galop. Ça m'arrange parce que... Touch et moi on fait notre tout premier concours (dressage) dimanche 26 et la ligne courbe est dans la reprise de Club 2. Je suis à la fois impatiente et pétée de trouille En tout cas, la séance de lundi a été magique, Touch était hyper disponible et concentré J'ai ENFIN pu sentir ce qu'est une vraie indépendance des aides Avec cette impression d'être calée dans la selle et de pouvoir mobiliser n'importe quelle partie du corps de manière fluide et indépendante. C'est... waoh.

Mardi, c'est DP qui prend le cours, elle saute. Elle aussi a eu le droit à Touch-en-mode-grand-Prince, et son moniteur ("Jeune BPJEPS" pour ceux qui suivent aussi lilca) a dit que Touch avait fait de beaux progrès et était bien cadencé sur le parcours

Mercredi c'était repos, et jeudi j'avais mangé du lion, j'étais hyper-motivée et on est allés sur le Derby tous seuls comme des grands ^^ Détente aux trois allures en profitant des déclivités de terrain, pour travailler l'équilibre et la concentration même dehors. Au galop à gauche Touch a demandé s'il pouvait accélérer, mais il s'est très vite canalisé quand il a compris que c'était non.
On a sauté un petit vertical, un trou barré, un petit contre-haut(/bas, selon le sens dans lequel on abordait), et un trou (la première fois il m'a fait peur, il n'en a tellement rien à faire que j'ai cru qu'il allait se mettre l'antérieur dedans Du coup la 2e fois je m'attendais à une belle marge mais même pas).

Comme il est extra, je continue dans ma lancée et décide que c'est le grand jour, ça fait 2 ans que je me dis que je vais le faire, on va aller sur le cross, juste histoire de marcher dedans. On fait la petite montée en craie pour y accéder au galop, puis il repasse au pas de lui-même. Mais quel pas ! Les oreilles au garde-à-vous, la foulée vive et bien frappée au sol. Je le mets au trot sur une montée, paf il part au galop Ah non. J'ai pu le remettre au trot facilement, ça m'a rassurée ; encore une fois c'est un trot trèèèès énergique (ah, si on avait ça sur le carré ).
On s'en va au fond du cross, et je tente même un galop le long de la lisière de la forêt... Départ très sage, pas de montée de dos. En revanche, je le sens très vite tenter de modifier son équilibre et de se mettre en mode "galopeur" XD Non non mon bonhomme, un petit galop gentil ça me va très bien ^^ On arrive au bout du bois, monsieur n'a pas envie de repasser au trot mais en se fâchant un peu ça passe. Il trottine une ou deux foulées au départ dans la grande descente mais se cale vite au pas. Le retour au pas à l'écurie se passe très bien.
Je suis super contente, parce que ça m'a donné envie de continuer à me faire violence et à sortir progressivement en extérieur



Vendredi repos-papouilles, et samedi DP l'a emmené en balade sur le circuit qu'il connaît à pied : il a été très sage.


Dimanche 26 : le concours de dressage

Du matin, j'ai une boule au ventre grosse comme un camion et je ne sais plus comment respirer. Ça va être facile...

Je passe à 15h17, donc j'arrive vers 13h pour décrapouiller le Doudou. DP est là pour me groomer . Mauvaise surprise, Doudou s'est blessé à la jugulaire, certainement en essayant de passer la tête par-dessus un fil barbelé pour brouter (normalement, le barbelé est doublé d'un fil électrique qui le rend inaccessible, mais là une portion de fil était tombée - c'est signalé, ils vont faire au plus vite). Bon. Ça n'a pas l'air de le gêner, c'est petit, ça ne saigne pas (même si l'idée de mettre mes doigts dedans pour soigner ne me réjouit pas trop).

On panse, on pionte (enfin, DP se moque de mes boudins XD), et zouuuu... Prince Touch revêt ses plus beaux atours. Franchement, n'est-il pas magnifique ?



Direction la détente. C'est une première pour moi et... j'ai du mal à trouver ma place. Je ne veux tellement rentrer dans personne que j'ai l'impression de ne rien pouvoir faire. Touch voit un grisou, ça lui fait penser à Killa alors hop ! Il braille Il donnera de la voix quelques fois pendant la détente. On est 8 ou 9 dans la carrière, ce n'est pourtant pas exceptionnel mais chacun y va de sa figure de dressage en ne faisant attention à personne/en se prenant pour un bulldozer. Une nana nous rase au galop en arrivant par derrière : Touch déteste ça ; pourtant là il n'a pas bougé d'un poil, brave Doudou Coach me dit d'ouvrir mes épaules, mais rien à faire, je n'arrive pas à faire ma bulle, je me sens oppressée par les autres, j'ai du mal. Elle me fait galoper, et là je retrouve mes sensations, ça va mieux, et la fin de détente est bien.

Gloups, c'est à moi Je rentre sur le terrain de concours, il y a deux carrés côte-à-côte, celui des amateurs et celui des clubs. Je dépasse celui des amateurs, Touch gratifie le cheval qui passe à ce moment d'un hennissement retentissant (discrétion bonjouuuuur ), puis on va se présenter au jury. Ma plus grande interrogation était qu'il puisse avoir peur des lices/cabines de jury/etc. Non, ça va. Par contre, dès qu'on est rentrés sur le terrain, mon Dieu qu'il s'est tendu ça va pas être simple... On nous sonne, il est dans les starting-blocks XD Comment dire... un des commentaires du jury sur l'entrée est... "distrait" Bah oui, sur l'arrêt j'ai fait une légère descente des aides histoire de tenter de le détendre, du coup Monsieur Crapouille s'est dit que ce serait une bonne idée de regarder ce qu'il se passait sur le carré des amateurs Globalement, nous avons déroulé une reprise propre (nous n'avons que des notes entre 6.0 et 7.0 et nous sortons en 66,167%, je suis très contente de lui !). Mon grand moment de solitude a été la 2e ligne courbe au galop : il est parti au galop comme à la guerre, et j'ai bien cru qu'il allait me sauter la lice et atterrir dans les bras du jury ! Mais ouf, non

En vue d'une prochaine fois, il faudra que j'apprenne à respirer pendant ma reprise XD (surtout que Doudou n'est pas confortable...), et qu'on arrive l'un comme l'autre à être plus décontractés. Coach m'a suggéré d'investir dans un mors identique à celui que j'ai, mais en cuivre. Y en a-t-il parmi vous qui ont des mors dans cette matière, et qu'en pensez-vous ?
Je ne suis pas hyper fière de la manière dont j'ai monté, mais voici la reprise, gentiment filmée par DP (n’hésitez pas, je suis preneuse de conseils ^^)


Édité par loutow le 28-05-2019 à 16h48



Loutow

Novice

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 42
3 j'aime    
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
Posté le 29/06/2019 à 15h03

Oula, déjà un mois depuis le dernier message Désolée de ne pas avoir trouvé le temps de vous donner des nouvelles avant >< Pour me faire pardonner, j'ai pris des photos


Semaine du 27 mai au 2 juin

Lundi :
Le lundi, c'est cours avec Coach. On retourne dans la carrière de concours où les lices sont encore en place, pour un cours de dressage. Touch-Crapouille est 30 fois plus détendu qu'hier au concours (le vilain )
Nous travaillons d'abord sur un cercle de 20 m avec rupture du contact sur quelques foulées (et il me sort de magnifiques extensions d'encolure ! Coach le prend pour exemple pour les autres chevaux ). Ensuite, quelques cessions à la jambe (facile ! ^^), puis le retour de la ligne courbe au galop, présente dans la reprise que j'ai faite au concours. Ben... la première fois, ça lui reprend, il décide d'accélérer dans la première partie de la ligne. Bon. On canalise, on cadence, on gronde un peu pour y arriver. Et là, déclic la deuxième fois, beaucoup mieux ! C'était vraiment une séance top

Mardi :
Mardi c'est DP, elle prend son cours collectif. Ils ont travaillé le contre-galop, apparemment plus difficile à main droite.

Mercredi et jeudi : repos au pré (parce que la vie de cheval, c'est fatigant m'voyez )

Vendredi :
Touch a un peu chaud, le début de séance est en mode "démarrage diesel". Je regrette de n'avoir pas mis d'éperons pour travailler la précision de la réponse à la jambe, mais tant pis, on va travailler autrement.
J'ai focalisé la séance sur l'engagement des postérieurs et le fait qu'il se porte tout seul, notamment grâce à un contact très léger voire des courbes rênes longues. Touch a mis du temps à se mettre en route mais il a été super après, au point qu'on finit par travailler les allongements au trot et au galop. Au trot, j'ai vraiment senti un changement dans le mouvement d'épaule, c'était impressionnant ! Au galop, c'était plus timide, mais ça vient certainement de moi (une vague appréhension à l'idée de perdre le contrôle, ou qu'il se remette en mode "course").

Dimanche :
Je fais monter DP. Elle comme moi, nous remarquons une petite bizarrerie au galop, comme si le postérieur droit avait du mal à s'engager. Nous n'insistons pas et finissons un travail léger, plutôt au trot.


Semaine du 3 au 9 juin : encore des bobos...


Lundi :
Je vais chercher Doudou au pré, et comme d'hab je fais l'inspection des bobos avant de le sortir du pré. Joie, il n'y a pas une seule nouvelle morsure ! Les anciennes suivent bien leur cours dans la cicatrisation. Je me mets devant lui, prête à le faire avancer, mais soudain... c'est quoi ça ? Mon pauvre doudou a le postérieur droit comme un poteau C'est gonflé à l'intérieur du jarret, et tout le boulet.

Je le remonte aux écuries pour le montrer à Coach et savoir quoi faire. Il marche régulièrement, ne boite pas, mais ne veut pas aller très vite. Sur le dur, Coach me demande de lui faire faire quelques foulées de trot : là clairement ça lui fait mal. Zut. Zut zut zut. A l'intérieur du jarret, Touch a des croûtes qui desquament, alors qu'il n'a pas eu de blessure à cet endroit à priori. Coach me conseille de doucher longuement le membre, puis de laver les croûtes à la bétadine rouge avant de bien rincer pour appliquer du Goferval. Je suis tout à la lettre, et passe un long moment à prendre soin de Doudou. (sur la photo, le gonflement du jarret ne se voit pas très bien).



Mardi :
DP me tient au courant de l'état de Touch : selon Coach, le boulet a un peu dégonflé, il suffit d'attendre que ça passe.

Jeudi :
Je viens voir Doudou, et faire un état des lieux. Le boulet a effectivement dégonflé même s'il reste chaud, ça ne donne plus cette impression de "poire" qui remonte sur les tendons. Par contre, l'intérieur du jarret... ça a dégonflé aussi, certes, mais ça desquame deux fois plus ! C'est pas beau. Inquiète, je demande à Coach s'il faut faire venir un vétérinaire. "Oh, pas pour ça... ça va finir par passer. Peut-être qu'il fait une réaction à un produit ?" Pour Coach, il faut que je remonte Touch, ce n'est plus qu'un problème cutané ; comme ça ça va activer la circulation sanguine.

J'enlève doucement les peaux mortes du jarret avec une brosse, mais Touch m'inquiète, il lève le postérieur en le décalant sur le côté et manque plusieurs fois de perdre l'équilibre...
Me voilà ensuite en selle avec beaucoup de prudence. Au moindre truc pas net, je descends. J'ai beaucoup marché au pas pour reprendre en douceur. Au trot, le départ n'est pas franc. Je re-marche entre-deux. 2e essai au trot, c'est mieux, malgré le fait qu'il semble précautionneux au poser du postérieur droit (serait-ce parce que la peau du jarret lui tire ?). Au galop, RAS, tout va bien. Au trot après avoir galopé, on est mieux. La note de symétrie générale (donnée par le capteur Equisense) a baissé, mais ce n'est pas non plus alarmant.

Au passage, je suis très contente de ce capteur : à chaque fois que Touch a eu un bobo, la note de symétrie en a pâti. Maintenant, je peux être vigilante dès que je vois une variation significative, et ça me permet d'anticiper (la dernière fois, c'était parce qu'il avait fort pris en pied entre deux parages, et qu'il était déjà trop long 1 semaine avant le rdv ; j'ai pu contacter le maréchal et avancer le rdv dans les jours qui suivaient). L'analyse des enchaînements à l'obstacle me sert bien aussi. Et le ratio main droite/main gauche. Bref, c'est un chouette outil quand on monte seul, d'autant plus avec les exercices proposés par l'application.

Vendredi :
Séance normale, axée autour des cessions à la jambe et des épaules en dedans. Touch était très concentré, sa locomotion était correcte. Et j'ai enfin réussi à trotter assis en trouvant ça confortable

On profite du fait que les enrubannés viennent d'être faits pour aller les voir de plus près. Au début, ça fait un peu peur, puis on finit par faire un labyrinthe dedans (quand ça ne fait pas "frish frish" à cause du vent )





On finit en allant mettre les pieds dans l'eau pour délasser le boulet postérieur droit. Je reste vigilante, il n'est pas encore au mieux.



Semaine du 10 au 17 juin :

Lundi :
Détente habituelle. On obtient un beau rebond au trot, un bon engagement, je suis fière de lui.
Au galop, travail sur le cercle, pli interne et externe en alternance : ce n'est pas facile, mais je sens qu'il essaie de bien faire, et il finit même par chercher à se mettre plus sur les hanches
On enchaîne ensuite avec des cessions à la jambe et des appuyers au trot : il travaille bien, est détendu dans la mâchoire. Pour finir, on passe 2 petits obstacles bas en fin de séance, juste pour voir si ça va niveau locomotion au cas où DP doive sauter à son cours collectif le lendemain. Touch prend son temps et s'articule bien au-dessus des obstacles. C'est une très bonne séance

Mardi :
Finalement DP ne prend pas Touch en cours, pour la bonne et simple raison qu'ils font horse-ball. Ça m'arrange, vu le temps qu'on a mis à lui construire un dos correct je n'ai pas envie qu'on tire dessus (ramassage notamment). Elle le papouille après sa séance et ils font une petite balade en main.

Vendredi :
Comme les croûtes de Touch ne s'améliorent que peu, je décide de prendre quand même rdv avec un véto même si Coach estime que c'est superflu. Je n'aime pas que ça traîne en longueur, et je ne supporte pas l'idée de laisser Doudou pas vraiment dans son assiette.
Véto examine Touch attentivement et avec beaucoup de délicatesse. Elle me complimente sur son état , et dit qu'il faut continuer à bosser beaucoup sur le plat pour lui conserver un beau dos comme il a Elle est agréablement surprise qu'il se maintienne aussi bien au pré (il profite bien de l'herbe ).

Concernant les bobos : au jarret, la desquamation semble venir d'une réaction entre la bétadine rouge et le Goferval. Ça a brûlé la peau. Pour le reste, il semble s'agir d'une réaction inflammatoire et allergique... au Goferval A la réflexion, ce n'est pas si étonnant, il en a eu tous les jours sur ses plaies depuis début mai... peut-être que son corps est arrivé à "saturation" et ne l'a plus supporté.
Véto lui a prescrit du Predniderm, une crème à la cortisone, pour soigner les zones atteintes, où la peau a un aspect différent et parait épaissie. Si au bout d'une semaine, c'est mieux, c'est que c'était bien une réaction allergique et inflammatoire. Si au bout d'une semaine, ça bourgeonne plus, il s'agit d'un champignon. Si au bout de 3 semaines d'application il n'y a pas d'amélioration, il faudra faire une biopsie ><
Pour ce qui est du boulet, elle a bien vérifié, il n'y a plus rien. Il est possible que l'inflammation du jarret ait créé un épisode de lymphangite, qui s'est résorbé. L'application d'argile que j'avais mise sur le postérieur a été bénéfique. En tout cas, j'ai bien fait de faire venir une véto, parce qu'elle m'a confirmé que ça ne serait pas parti tout seul.

Dimanche :
On joue dans le rond d'Avrincourt. Et il n'y a rien de plus rigolo que de mettre sa tête dans la poubelle a crottins !




Semaine du 17 au 23 juin

Lundi :
Il fait lourd, Touch est mou en début de détente. La véto lui a donné des vitamines, que j'ai récupéré quelques jours après.
Coach nous fait travailler sur 3 barres au sol : on les passe au trot, puis on doit faire une belle transition au pas après. Touch fait ça très bien. On fait ensuite la même chose au galop, avec une transition au trot après : la 1e fois Touch chauffe un peu, mais il se cale ensuite. Puis la même chose, mais avec une transition galop-pas ! En venant du galop à droite, Touch est parfait. En venant du galop à gauche, c'est à consolider, et je dois faire attention à ne pas trop mettre mes épaules en arrière dans la transition.

Exercice final : 3 barres au sol au galop, transition au trot 2-3 foulées après, et cession à la jambe. Bah là, c'est beaucoup plus brouillon ! Quand il n'y a rien à faire derrière, Touch passe bien sa transition. Mais quand il faut relancer le moteur pour faire autre chose après, il a tendance à précipiter. Je note, ça nous fait de nouvelles pistes de travail. D'autant plus que si je prends le temps de monter l'exercice étape par étape, c'est déjà plus propre que lorsque j'anticipe trop. Bref, une bonne séance avec un Doudou bien appliqué.

Mardi :
DP prend un cours de saut, ils sautent une ligne et Coach se sent l'âme sportive XD Elle monte progressivement le vertical de sortie de ligne... et Prince Touch finit le cours en sautant 1m15
C'est la première fois qu'il passe une telle hauteur monté. Je suis aux anges lorsque DP me raconte fièrement ça. Apparemment, Coach dit qu'il a énormément progressé, et qu'il s'équilibre bien mieux dans les lignes

Jeudi :
Je ne peux venir que tard le soir, et suis à cheval à 21h. Au programme, travail latéral : épaules en dedans et appuyers au pas et au trot. Légèreté et engagement. C'est pas mal, mais comme je me force à travailler au trot assis, au bout d'un moment je perds en liant parce que je me crispe encore un peu dans l'action. Je finis donc par un exercice au galop sur des courbes simples, en me concentrant sur ma posture et l'accompagnement de l'allure en agissant le moins possible. De bonnes choses malgré la fatigue.

Samedi :
Je fais monter DP, elle a envie de tester un peu de cross ! Nous allons dans le derby profiter des obstacles naturels. La détente se passe très bien, Touch passe les petites montées et descentes sans problème et sans grande variation dans son équilibre.
Il a ensuite sauté : un contre-bas (ou contre-haut selon le sens dans lequel on le prenait), des troncs abordés de biais (beh oui, DP a peur de sauter des trous, et les troncs font partie d'un coffin), et même un piano en montant ! Les troncs et le piano, il ne les avait jamais vus... et bah il s'en fiche complètement. Il saute ça comme s'il avait fait ça toute sa vie


Semaine du 24 au 30 juin :

Lundi :
Repos, je suis coincée au travail pour des réunions exceptionnelles... Mais monsieur en profite bien ^^




Jeudi :
Il fait chaud, mais il y a de l'air, c'est donc possible de monter. On retravaille les épaules en dedans au trot, de belles choses à gauche !
Au galop... c'est là que je sens qu'il n'a été monté qu'une seule fois depuis samedi dernier Il a beaucoup de jus et précipite. Rien de méchant, mais je suis obligée de recadrer un peu fort, parce que sinon Monsieur Crapouille se ferait bien des tours de carrière sur les épaules en avançant fort XD
Du coup, pour l'obliger à se tenir, on travaille le contre-galop sur le cercle de 20 m, puis les appuyers au galop (il râle, mais il finit par bien faire !). J'ai même obtenu quelques changement de pied, plus ou moins réussis : quand j'arrive à le compacter vraiment avant de demander le changement, il passe très bien en une fois. Sinon, il passe les antérieurs et se met à plat.

Vendredi :
J'ai demandé à Coach un cours particulier en saut, ça fait 1 mois que je n'ai pas sauté, j'aimerais m'y remettre dans de bonnes conditions. On monte à la fraîche, à 8h30 du matin (je vous laisse deviner l'heure de lever... ça pique XD mais si c'est pour que Doudou ne finisse pas en nage sous le cagnard, ça vaut le coup ^^).

On commence "doucement" avec un dispositif à aborder au trot. 3 barres en quinconce qui forment un double saut de puce, puis un vertical à 1 foulée.



Coach me fait faire 2-3 passages où elle monte progressivement la barre du vertical. Touch se cale très bien dans le saut de puce, je n'ai qu'à poser mes mains et accompagner. La 1e fois je suis un peu crispée, mais ensuite c'est que du bonheur. Elle m'oblige cependant à récupérer en ligne droite derrière, et à ne pas céder à la facilité de mettre Touch sur un cercle pour le rééquilibrer.

Ensuite, elle rajoute à ça une ligne vertical-oxer (3 foulées) après un grand demi-cercle :



Alors, comment vous dire... la première fois Touch a été surpris par le soubassement sous l'oxer, ce qui fait qu'il a un peu reculé sa battue d'appel... Nous avons pris la Flying Touch Airlines
J'ai regardé par pure curiosité le temps passé en l'air grâce au capteur Equisense : 0.71s en l'air

Puis Coach a rajouté un vertical... de biais. Mais genre VRAIMENT de biais Elle me dit de bien encadrer, que Touch sera tenté de passer à côté par la droite. Bah en fait... non, pas du tout ! Je fais l'erreur de le pousser un peu dedans pour être sûre qu'il saute, il me fait un petit pied mais à aucun moment ne dévie de sa trajectoire Et comme c'était "trop simple" encore, Coach me rajoute un plot à 3 foulées derrière le vertical de biais J'enchaîne tout, on arrive sur le vertical de biais, et je vois mon Touch les oreilles en avant, genre "t'inquiète Maman, regarde comme je fais bien !", et hop ! le vertical qui passe comme une lettre à la poste, les 3 foulées derrière sont hyper équilibrées, et le plot est sauté comme dans un rêve.

Deux photos du vertical de biais + plot, prises à des angles différents pour essayer de montrer comment c'était bieeeen de biais :





Mon Prince Touch a juste été MAGIQUE sur cette séance Moi qui ne suis pas forcément des plus à l'aise à l'obstacle, j'ai pris un plaisir fou à enchaîner le parcours qui pourtant était assez technique (merci l'imagination de Coach )

Dernière photo, le parcours entier de loin :


Édité par loutow le 29-06-2019 à 15h07



Page(s) : 1 2 3
Le conte de Loutow et Touch, le Prince-Crapouille
 Répondre au sujet