Panique à cheval

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1008 vues - 19 réponses - 1 j'aime - 5 abonnés

Rorouu29

Apprenti
  

Trust : 288  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 399
Panique à cheval
Posté le 07/04/2019 à 19h09

Bonjour,

Je viens ici dans l’espoir de trouver une solution à mon problème.

Je suis devenue assez flippée à cheval dès que j’ai l’impression de ne plus avoir le contrôle ou dès que ça bouge trop.
J’ai un cheval un peu joueur parfois « vicieux » qui m’a bien fait tombé cet hiver et qui a causé une fracture du pied. Depuis je suis en stress complet.

A la maison il peut être adorable, comme parfois con. Mais en concours, en général au paddock il est méconnaissable et deviens sur ressort a faire le con partout.
A tel point qu’aujourd’hui j’ai abandonné de partir sur mon tour en concours car il a commencé à m’emmerder au paddock alors que l’on avait pas commencé à sauter.

Dès que je monte d’autres chevaux qui me trimballent ou essaie de sauter un peu en l’air je me braque complètement et je panique.

Je viens d’investir dans un airbag en espérant que cela m’aide un peu mais avez vous d’autres solutions pour me détendre ???

Édité par rorouu29 le 07-04-2019 à 19h10

Rorouu29

Apprenti
  

Trust : 288  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 399
0 j'aime    
Panique à cheval
Posté le 08/04/2019 à 12h11

agentmulder j’en prends note merci

Cherchour

Membre VIP
 

Trust : 88  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4315
0 j'aime    
Panique à cheval
Posté le 08/04/2019 à 12h31

rorouu29 pas simple du coup si ce n'est pas le tien ... Que te dit ton moniteur sur son comportement à l'extérieur ?

Le mien peut stresser aussi quand on le change d'environnement, mais on a fait beaucoup de sorties "cool" justement pour lui apprendre qu'on peut aller et que tout se passe bien : randonnées, stages, après midi détente avec des copines ... mais ça avec un cheval de club c'est compliqué à mettre en place.

Rorouu29

Apprenti
  

Trust : 288  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 399
0 j'aime    
Panique à cheval
Posté le 08/04/2019 à 12h45

cherchour il dit qu’il est « con » c’est aussi pour ça qu’il ne fait plus de club. Car délicat, il peut exploser sans aucune raison on va dire

Ben j’aimerais bien justement aller à l’extérieur pour l’habituer a voir autres choses même si ça risque d’etre Un peu tendu les premières fois. Mais j’ai très peu de gens qui vont en balade et je ne peux pas y aller toute seule ..

Je vais lui faire voir l’osteo vendredi peut être qu’il y a une gêne quelque part..

Karibou33

Maître
    

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1192
1 j'aime    
Panique à cheval
Posté le 08/04/2019 à 16h14

rorouu29
Je pensais que c'était ton cheval en fait.. ça change tout...

Là c'est plus délicat parce que si tu t'engages à mettre certaines choses en place et que derrière on te "sabote" le travail (sans le vouloir on est d'accord), ben accroches-toi.

Dans les faits la mienne est très regardante, (en extérieur notamment), et tant que "le diesel" n'est pas mis en route correctement (d'abord, le rythme, puis on se détend, puis on prend du contact, on espère l'impulsion - bon la rectitude et le rassemblé pas avant 2025 )), je ne suis pas à l'abri d'un écart/sursaut dans la carrière qu'elle connait par coeur dans les moindres recoins.

Etant moi-même très lucide concernant les dangers potentiels, (et de nature assez trouillarde il faut le dire), j'ai décidé de prendre le problème à bras le corps dans l'espoir d'arriver un jour à partir sereine en balade, peut-être même à tenter les mini-rando..on ne sort pas en concours mais je vois d'ici le fil à retordre que j'aurais si c'était le cas.

J'ai d'abord fait une grosse remise en question concernant l'équitation telle qu'on me l'a apprise en club et qui, de toute évidence, ne convenait pas du tout à ma jument (à l'époque une jeune de 5 ans à peine débourrée avec du sang, sensible et émotive).

La découverte de l'équitation dite éthologique" m'a beaucoup aidée: d'abord pour éduquer ma jument (on a beau dire mais vouloir passer des rivières quand on a jamais essayé de traverser une bâche c'est ambitieux et souvent décevant...), (RE)PRENDRE CONFIANCE, de manière à avancer lentement mais sûrement dans l'apprentissage au sol et monté.

Je me suis rendue compte à quel point pendant presque 2 ans j'avais essayé vainement de bâtir une maison sur du sable.

J'ai tout repris à 0 en étant encadrée - et en suivant une formation (à l'époque de l'achat je manquais terriblement de connaissances et j'ai eu la faiblesse de croire que mettre ma jument en pension/travail chez des pro résoudrait les problèmes..non mais allô )

On a encore beaucoup de boulot pour arriver là où je voudrais aller (pas bien loin pourtant, quoique tout est relatif et dépend d'où on part ;)) mais je sais comment réagir si elle monte dans les tours, quoi faire en cas de problème sans la laisser gagner quand au contraire il faut tenir bon (le timing est l'arme la plus précieuse dans cette quête!)

Avant je ne sortais jamais seule, j'anticipais les écarts, je me faisais constamment des noeuds au cerveau. Le cercle vicieux quoi..la jument flippée/le cavalier en panique...

A partir du moment où j'ai retrouvé la confiance (c'est un travail sur le long terme..encore aujourd'hui j'ai des moments de solitude parfois!!! ) les choses se sont apaisées. Tout est là.

Le cheval il n'a pas d'intention - il fait pas "le con" en concours pour te faire chier. Mentalement y a du boulot pour qu'il soit à l'aise, c'est tout, et c'est un gros travail à faire je dirais presque au quotidien.

Trop de chauffe en longe avant de monter en pensant le calmer n'est pas forcément approprié car au bout de quelques temps il te faudra de + en + de temps et tu n'auras pas grand chose à gagner à part la gestion d'un cheval + endurant (mais pas + zen).

Je ne sais pas à quel niveau ça bloque mais si le gros souci c'est d'aller dehors, y aller progressivement: d'abord en main voir si tous les codes sont ok (respect des distances, il marche à côté, si coup de flippe il te marche pas dessus)..si c'est trop bancal en main pas la peine de monter, y a peu de chances que ça se passe mieux.

Sortir en main à l'aller et pas trop loin, retour en selle. Toujours bien récompenser et laisser gagner quand c'est bien, rendre inconfortable quand le comportement te mets en danger..et quand "l'erreur" est réparée on se "pose" et on respire....RESPIRER...c'est fondamental ça aussi

Tellement de choses à approfondir....bon courage..la route est longue mais quand tu sortiras seule l'esprit tranquille ce sera le + beau cadeau et tu ne le devras qu'à toi-même
Page(s) : 1 2
Panique à cheval
 Répondre au sujet