La vie, après le cheval de ma vie.

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
2159 vues - 23 réponses - 15 j'aime - 45 abonnés

Swandy

Novice

Trust : 124  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 12/06/2019 à 10h17



Hello à tous,

Comme promis dans ma présentation je vais vous présenter mon nouveau « petit » partenaire équestre. Par petit, j’entends surtout très jeune. Just a Stark O’buret, né le 18 mai 2019. Petit il ne le restera pas bien longtemps compte tenu que maman toise pas loin du mètre 70 et même chose pour papa, mais on en est pas encore là.

Parce que Just a Stark, c’est aussi le poulain qui a failli s’appelait ‘Just a Dream’ puisque si un certain concours de circonstance n’avait pas eu lieu jamais ô grand jamais je n’aurai acheté un si jeune cheval.

Mais pour ça on va remonter un peu dans le temps. Enfin un peu, 10 ans plus ou moins, ou même un peu plus de 20 ans, et mes parents qui décident de me faire plaisir et de m’offrir des leçons d’équitation, je me souviendrais toujours de ce shetland noir avec des crins à ne plus s’en retrouvé nommé NAF-NAF, premier cheval sur lequel j’ai jamais posé mes fesses, et une petite jument grise avec du jus qui me fera adoré les chevaux dans le sang EUREKA. Avec Eureka j’ai mes premières sensations équestre, le moniteur, ou la monitrice pour le coup j’ai pas le souvenir, refusait que je la prenne pour galoper, inarretable, intenable etc… Alors à chaque fois, au moment du galop, je changeais et prenais en règle général ETOILE double-poney pie alezan de son état, aussi tranquille qu’on peut l’être. Jusqu’au jour où j’ai enfin pu galoper avec ma brave Eureka, le pied. Même des années après, je m’en souviens encore. Pourtant, j’arrête l’équitation, faute de budget, je fais mille et un autres sports, jamais je n’ai de si belle sensation et l’équitation me manque énormément.

Les années passent et au lycée on nous propose l’option hippologie où les leçons d’équitation coutent moins cher et petit bonus, ça rapporte des points au bac, j’ai 15 ans et c’est tout heureuse que je reprends ce sport qui m’a tellement manqué. Sur ma route, je rencontre ATHENA, la ponette de club parfaite, vraiment, plus gentille, plus brave, on n’a pas fait. Pourtant je tombe d’Athena à de nombreuse reprise, parce que mon nouveau moniteur veut vraiment nous apprendre à monter, alors à quoi bon avoir des étriers au galop hum ? J’en ai bouffé du sable dans les coins du manège. Boy oh boy… Et puis quand je commençais un peu à tenir à cheval, j’ai fait la rencontre de celui qui fera de ma vie equestre une aventure que je donnerais tout pour revivre. Kepy de l’ile. Poney bai avec un grand air renfrogné, le pas sympa, celui qui fait chier, celui qui mord, celui qu’on ne peut pas sortir avec les autres tant il fait chier, le casse couille, du coup, ça a été le coup de foudre.



La première fois que je monte Kepy , je ne sais même pas qui il est , personne ne l’a jamais eu dans mon groupe d’équitation du lycée , alors je me trompe de cheval , et c’est dans la précipitation que je vais chercher le loulou, pas le temps d’avoir peur de lui et de son petit air de « laisse-moi tranquille » j’lui passe le licol et l’amène sur l’aire de pansage, où le palefrenier arrive en courant « Kepy il faut le faire dans son box !! il est trop con dehors !! » Ah bon ? Trop préoccupé par mon retard et du fait que nous étions très peu je n’avais pas remarqué que le loulou était « dangereux » alors peut-être qu’il a fait quelques pas de danse, j’sais plus honnêtement, en tout cas j’ai finis de le préparer ici et personne n’est mort. Et on monte, intenable et increvable.



J’étais pas foutu de le gérer, bien sûr, il était pété de sang et je ne savais objectivement pas monter. J’avais foutu un boxon monstre dans la reprise, ma meilleure amie de l’époque c’était cassé le coude lors de cette leçon vu que le kéké passait plus de temps à courir après sa jument qu’à m’écouter. (Castré à 11 ans Kéké n’a jamais su se calmer). Du coup, bien sûr qu’il est devenu le cheval que je préférais de tout le club. Sauf que mon moniteur ne me l’a pas remis de sitôt, bah oui je le gérais très mal, et qu’elle ne fut pas sa surprise quand, pour les rares fois qu’il le faisait, il nous demande qui nous voulons monter et je réponds très fièrement : Kepy ! Sous l’œil effaré de ma meilleure amie qui garde bien entendu un souvenir amer du bai.
Pour autant, je ne le monte pas souvent mais à chaque fois, quel galère mais quel pied, les galops qu’il m’offrait, ses allures de petit entier, et surtout le fait que derrière sous sa grosse couche de je suis un cheval inapprochable c’était un cheval généreux comme il en existe peu.



Kepy ça a été beaucoup de bas mais encore plus de haut. Très honnêtement le cheval d’une vie.
Les années club sont insignifiantes au vu de la suite, je n’ai pas vécu mes premières fois avec lui, trop difficile mais toutes mes premières victoire je considère que je lui dois, c’est lui qui après tout m’a appris à ne jamais baisser les bras.



Les années passent, je prends Kepy en DP, sous l’œil mauvais de certain mais bienveillant d’autre, je redécouvre mon petit colérique, seul, il est concentré sur moi, m’écoute, et j’ai menti mon premier galop a cru, sans les mains, sans les jambes, sans rien, c’est avec lui. Alors oui c’est en manège, oui, on est seul, mais quel pied. Hey girl, t’as vu que t’as eu raison de lui faire confiance à ce petit poney. Le seul de l’écurie avec des grilles parce que c’est une sale bête mordeuse mais passons.



Le club ferme, je garde ma DP sur Kepy et hors de question qu’il parte ailleurs qu’avec moi, je l’achète sans réfléchir au lendemain, j’revenais à peine de contrat CDD à Disney, d’intérim et autre bullshit job/étude… mais j’me reprend en main et j’ose dire que sans lui je ne serais pas la personne que je suis aujourd’hui, bientôt ingénieur , parce qu’elle a du se bouger le cul et faire un DUT en apprentissage pour pouvoir payer au cheval de sa vie la vie qu’il mérite.



Et boy mais comme il s’est transformé, de cheval incapable d’aller en pâture avec d’autre il s’est intégré à un groupe d’hongre, s’est fait des copains, a pu sociabiliser avec d’autre. De bête féroce c’était devenu un ange, mon ange. En extérieur, jamais vu un cheval avec un tel courage et un pied si sûr, toujours là pour chercher de nouveau chemin, l’aventurier qui adorait nos balade en tête à tête autant qu’il détestait le travail en carrière. Des moments magiques en forêt, au terril ou sur les plages bordel qu’il m’en a offert. De drôle d’anecdotes aussi, comme cette fois où bien que je l’implore de reculer pour faire demi-tour il s’obstine à avancer droit dans un marée a 2m de profondeur parce que « Si, si c’est vert c’est de l’herbe » !! Il en ressortira mouillé, étonné et plus à l’écoute, j’vous jure, c’était quelqu'un ce cheval.







Et alors que tout aller pour le mieux, qu’il avait passé l’été en pâture, je commence à ne plus reconnaître mon cheval, enfin, je me mens un peu, me disant qu’il est juste plus grincheux parce qu’il prend de l’âge et le bourrer d’harpago’ même si globalement il a pas tant d’arthrose, je mets son mauvais caractère sur son passé qui resurgit sans comprendre pourquoi alors que tout aller si bien tout commence à aller si mal.
Jusqu’au jour où Kepy manque de tuer un autre cheval vieux de 30 ans sans que personne n’arrive à comprendre pourquoi, Kepy fait alors des examens et le couperet tombe, il a une tumeur au cerveau et il faut le laisser partir a à peine 20 ans. Et c’est injuste, tellement injuste qu’il n’est pu avoir une belle vie que quelques pauvres petites années, qu’il n’ait pas pu profiter plus que cela des pâtures et des potes. C’est injuste et je ne veux plus jamais entendre parler de cheval.




( les dernières vraies belles photos que j'ai de lui, lors de son départ en "retraite" pâture )

J’avais, à ce moment, une DP sur un super PS avec lequel je m’éclatais mais j’ai arrêté puisqu’il se trouvait dans la structure où Kepy était pendant plus d’un an. Le souvenir étant encore trop présent. Mon copain me pousse à chercher une autre DP, début mars je prends une jument SF de bientôt 4 ans en DP et je me rend compte que la DP ça me suffira jamais assez, j’ai besoin de balade en main, j’ai besoin de passer du temps à regarder mon cheval au pré, j’ai besoin de tout gérer et pas juste monter de temps à autre et ça fait tilt dans mon esprit. J’vais m’acheter un poulain, au moins, avec lui pas de problème je vais TOUT savoir de sa vie. Aucun risque qu’il soit maltraité, aucun risque qu’on ne comprenne pas pourquoi tel chose le fait réagir d’une telle façon. Alors on cherche.


[i]( Alors je me rend compte que j’écris énormément, mais Kepy je pourrais en faire un roman, peut être si ça vous intéresse j’en dirais plus sur nos aventures. La suite arrive
les photos sont plus ou moins dans l'ordre, du poney de club à mon poney de pâture. )
[/i]

Édité par swandy le 13-06-2019 à 15h45

Lilca

Expert
   

Trust : 440  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 814
5 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 12/06/2019 à 10h52

Ton histoire avec ton Kepy est extrêmement émouvante ! Il a eu de la chance d’avoir croisé ton chemin, même si ce fut que pour quelques années... Il a su te rendre tout le bien-être que tu lui as apporté. Vraiment, ton amour pour lui transparait énormément dans ton récit c’est vraiment très poignant de te lire.

J’ai hâte de lire la suite de ton histoire avec Just a Stark :).

Allison44

Membre ELITE Or
  

Trust : 530  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 17483
2 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 12/06/2019 à 11h17

J'adore comment tu racontes !
Ce Képy avait l'air d'être un sacré numéro.
Il est parti de manière injuste, mais il a tellement du être être heureux pour ses dernières années avec toi, avec une vraie vie de cheval, au pré avec des copains !
Tu peux être fière de ce chemin parcouru avec lui.

Kasan

Membre d'honneur
 

Trust : 34  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1661
1 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 12/06/2019 à 13h17

C'était une belle histoire avec Kepy =) il a eu la chance de croiser ton chemin et toi le sien. Il aura eu une belle vie à tes côtés.
Pas évident après une telle histoire de devoir le laisser partir si rapidement. Mais parfois, il faut prendre certaines décisions très dures...

En tout cas, j'ai hâte de suivre les aventures avec ton nouveau compagnon =)

Swandy

Novice

Trust : 124  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12
21 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 12/06/2019 à 13h56

Merci pour vos messages, j’vous admets que c’est pas mal cathartique pour moi ce sujet. J’avais au fond besoin de raconter notre histoire avant de pouvoir vraiment ouvrir un nouveau livre, ça me touche ce vous dites. C’est vrai qu’on s’est trouvé tous les deux. Et oui pour être un sacré numéro s’en était un. Y’en a pas deux comme lui, quand il est décédé une amie lui a rendu hommage en disant que c’était un cheval qui « savait faire le show et savait qui il était et ce qu’il méritait » .
Bref merci de me lire !!! ça me fait vraiment plaisir et ça me touche.


A sa mort, j’avais créé ce montage. Pour moi, il court à travers les étoiles maintenant.


J’étais parti pour directement parlé de Stark mais .. Non je ne pouvais pas, puisque si j’ai Stark, c’est parce qu’avant il y a eu Kepy. Et j’ai tellement mais tellement vécu avec lui. Dans mon monde idéal, je voulais m’acheter un jeune d’ici 2 ans et les mettre ensemble pour que Kéké lui apprenne la vie, faire nos premières balade ensemble avec petit loulou sur l’œil qui s’appuie sur papy sûr de lui. Je l’imaginais déjà, blasé d’avoir à apprendre la vie à un petit con de jeune. En balade, Kepy a aidé tellement d’autres chevaux à se poser, les autres s’appuyaient sur lui et le fait qu’il n’ait peur de rien. Je pense qu’il aurait été un excellent étalon s’il avait été dans la nature, vraiment la force pure, qui n’aurait jamais hésité une seconde à se mettre en danger pour les autres. Quand je lis, parfois ici et aussi sur facebook, que certain chevaux détestent sortir de leur chemins habituel … Lui c’était le contraire, en balade fallait aller voir tout ce qu’il y avait à voir, combien de fois dans des galops j’me suis retrouvé embarqué dans des endroits tout petit que Monsieur avait remarqué et où Monsieur voulait aller alors que j’étais parti pour faire une belle ligne droite tranquille… Après c’était de la confiance aussi j’avais totalement confiance en lui et j’aime à penser que lui aussi avait totalement confiance en moi.

Tiens, nouvelle anecdote qui me vient et qui aurait pu très mal finir, nous galopons avec une amie sur un terril, on ne prend pas notre « pente » habituel pour monter, on passe ailleurs. Les chevaux démarrent en trombe bien sûr, pente + terril = gros kiffe, on est séparé elle et moi par une veine ouverte de charbon, problème la veine me coupe le chemin, j’le vois quoi ? Allez 20 mètres avant d’être dessus, j’essaie de ralentir Keke, mais rien à faire comme mon ami est au galop aussi, lui il est en mode course. On arrive au niveau du fossé, j’lui mets des jambes et lui crie : SAUTE ! Et bien il a bondi… En même temps, lui-même des brins d’herbe un peu trop haut, il saute, un irrégularité il saute, j’ai bien sûr eu le cœur qui est parti à 1000, un shoot d’adrénaline et clairement si ça avait été mon ami de ce côté-là, si on avait pas su s’arrêter elle aurait trébucher , et j’pense que si on avait échanger nos places, on les aurait arrêté elle comme moi d’une façon ou d’une autre mais là c’était Kéké et moi de ce côté, et Kéké c’était le genre de cheval en qui tu pouvais avoir toute confiance là-dessus. Un guerrier au caractère trop bien trempé.

Enfin bref, donc on arrive début mars, et je cherche, épaulé par mon copain et mes amis cavaliers. Mes critères ne sont pas trop compliqué mais inflexible. Je veux un mâle, pas plus de deux ans, tout sauf gris , tourné vers le sport avec des origines en complet pour pouvoir démarrer cette discipline qui m’a toujours fait de l’œil , mais avec Keke même si sur le cross on aurait tout déchirer, son aversion pour le travail en carrière ne me permettait pas de le préparer pour le dressage, donc voilà ,je me met en recherche, difficile dans mon nord natal de trouver des élevages complet. On est plus CSO ici. Et puis au fond je m’en fous de faire des km, on parle du remplacement de Kepy, même s’il est à l’autre bout du monde on ira le chercher.

Je vois beaucoup de poulain d’un an avec des origines plus ou moins prestigieuse, et bien sûr, bien sûr que celui qui me tape dans l’œil c’est celui qui est le sosie de mon petit loup parti trop tôt, alors j’bassine tout le monde, c’est lui c’est lui ! Regarde il a la même marque que Kepy c’est un signe !! C’est lui que je veux ! Je vais le voir deux fois, la première il pleut comme vache qui pisse ( loulou est d’ailleurs dans le nord miracle ) et j’trouve un poulain joueur mais qui vit au box et ne sort que le week end , c’est pas vraiment ma philosophie mais il lui ressemble tellement, j’craque totalement, j’fond en larme avec une amie parce que c’est tout c’est le destin c’est lui.

La deuxième fois, il fait beau et poulain fait encore le show mais là ça fait crac, hey, c’est pas Kepy, il a pas le même œil, bah oui, bien sûr que ce n’est pas lui, à quoi tu t’attendais ma vieille ? Et c’est dur quand on n’a pas fini son deuil – parce que clairement non je n’ai toujours pas accepté – de faire la bêtise de vouloir le chercher. Une amie me fait la remarque, me disant, très sagement, que je ne le retrouverais pas, que le cherchait c’était la connerie parce que tous les chevaux étaient différents, et que si je venais à prendre un Kepy 2 je ne pourrais jamais effacer l’original. Ça me ferait plus mal qu’autre chose, et putain que c’est dur à avaler mais elle a raison et je fais une croix sur ce poulain, expliquant à l’éleveur , très compréhensif , que ce qui m’avait attiré vers son loulou me mettait maintenant toutes les barrières du monde.

Et y’a un autre petit loulou du côté de Tours, donc à 6h de route qui m’a fait vibrer pendant très longtemps mais hors budget, toutefois je le gardais en réserve au cas où je n’avais pas d’autre coup de cœur au cas où finalement c’était lui et pas un autre, alezan très brûlé, chocolat , avec un liste et des balzanes magnifique, sans oublier un côté gros péteux comme je les aimes, anglo arabe aussi, bref si le prix avait été plus bas sans aucun doute j’aurai été vers lui.

Mais je continus les recherches et y’a toujours quelques choses qui ne va pas lors des visites ou par la suite, je bouffe et bouffe du km ces recherches m’ont déjà coûté des centaines d’euros en péage et en essence. C’est que Kepy au final, il a fait battre mon cœur tout de suite, même si je l’ai acheté après des années, j’ai su du haut de mes quelques heures d’équitation que ce cheval avait quelque chose de spécial.

Et donc, Just a Stark, ou Stark, c’est un loulou dont j’attendais la naissance pour me décider, si c’était pas lui et bien ce serait le petit I hors budget, la maman de Stark était à terme le 18 mai mais l’éleveuse m’envoie un message me disant qu’elle croit pas trop au poulinage le week end dû. Tant pis , je prends mon mal en patience et puis bon toutes les naissances que j’ai attendu jusqu’ici non seulement les mères ont eu un retard monstre mais en plus des pouliches sont sorties. Je ne me fais pas trop d’espoir et puis samedi matin, dans mon lit, à 9h et des brouettes, je suis réveillé par mon chat qui vient ronronner contre ma tête. Je prends mon téléphone pour regarder l’heure, et là « Voici un joli petit mec » PARDON ???? J’me suis jamais réveillée aussi vite, je me suis redressée dans le lit en attente des photos, et my , un petit bai, avec du blanc, je suis EXTATIQUE , mon copain subit un réveil très brut lui... « HIIIIIII IL EST NE » « e.e où suis-je et qui êtes-vous ? » et déjà là mon cœur s’emballe je veux aller le voir TOUT DE SUITE mais non non, on se calme, mon homme est en stage en Allemagne je ne peux pas lui imposer un voyage de 8h aller-retour, pas grave, j’irais avec mon ami le vendredi midi. Départ vers la Normandie, 4h de route pour aller voir bébé J. 4h sous un soleil de plomb dans ma petit Clio 3 sans clim, a bénir et maudire chaque péage , bénir pour le souffle du vent que l’arrêt nous offrait et maudire pour mon porte-monnaie. On fait les touristes sur le pont de Normandie, on est surexcité elle comme moi, comme si encore une fois, on savait déjà. Mais bien sûr, bien sûr à 30 minutes de l’arrivé, pluie, comme vache qui pisse encore, mais j’vous jure le gros coup de dégoût, la dépression dans la voiture. « 4H DE ROUTE POUR MÊME PAS LE VOIR DEHORS PARCE QU’IL PLEUT MAIS NIQUE » on rage, et puis, on voit un peu de ciel bleu sur notre droite … et pitié dites-moi qu’on va là-bas… prochaine sortie et droite toute. Oh dieu merci.

On s’enfonce en Normandie pour finalement arriver là où petit père est né, j’vois sa mère dans le box en face, je la reconnais sur les photos. Une superbe AA, qui nous regarde en se demandant bien ce qu’on vient faire à se perdre ici. On rencontre l’éleveuse, très gentille, et sans plus attendre, on rejoint le box. Petit loup est caché derrière maman, et moi je craque complètement.



L’éleveuse attrape le sacripant me demandant avant si je veux l’attraper sauf que moi, chochotte que je suis, oh non non on je ne veux pas lui faire mal :’D . Bah oui tiens, et voilà le petit poulain tout attrapé qui râle quand l’éleveuse lui gratte le poitrail, enfin on n’a pas honte d’embêter les bébés comme ça ? Je lui fais sentir ma main et lui caresse un peu l’encolure, mais monsieur ne semble pas vraiment d’accord, c’est un bébé après tout. Il a à peine une semaine de vie, maman à côté est super zen et puis il finit par m’attraper le manteau avec sa bouche sans dent, et c’était par loin d'être fini pour moi. J’avais dit à mon amie sur la route : SURTOUT tu ne me laisses pas signer de suite. Bah lol.



Et petit loup est sorti dans une pâture attenante avec sa maman pour qu’on les voit se déplacer tous les deux, je tombe encore et toujours sous le charme, alors bien sûr il est maladroit, bien sûr il est ridicule quand il fait le salut de la reine pour essayer de manger de l’herbe ( alors qu’il n’a pas de dent ) , mais qu’est-ce qu’il est beau et il a déjà une prestance qui me donne un sourire qui ne me quittera pas de la soirée. On discute beaucoup avec l’éleveuse en restant dans le pré, on a la même vision des choses avec des chevaux un maximum à l’extérieur, un père qui a été choisi en fonction de la mère, un super suivi, pas un seul faux pas. Elle nous laisse seul avec mon ami pour aller s’occuper des veaux.
« Alors meuf ? »
« Bah j’le prend. »
« Une évidence. »




La suite arrive, j'ai encore beaucoup trop écrit... Comme je vous l'ai dit j'écris vraiment sans filtre, et même si ça me fait un bien fou, c'est aussi épuisant. Promis, le prochain message j'vous parle juste de Stark, et j'met la tonne de photo de lui.

Édité par swandy le 12-06-2019 à 15h38



Allison44

Membre ELITE Or
  

Trust : 530  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 17483
1 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 12/06/2019 à 17h21

Le montage est magnifique !!!
Et ton petit Stark est à tomber !

Midame

Membre d'honneur
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2043
2 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 12/06/2019 à 18h20

En un seul message je suis déjà passée par toutes les émotions du monde lol !

Ton Kepy était sublime, quelle prestance ! La première photo est superbe.
Vous avez eu beaucoup de chance de vous rencontrer. Il a eu de belles années à tes côtés, ça te semble pas beaucoup mais pour lui c'était énorme

Tu es super agréable à lire j'ai hâte de découvrir la suite

Popotine

Expert
   

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 562
1 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 12/06/2019 à 20h07

oh comme c'est émouvant tout ça !!! une très belle histoire se profile je suis sure :)

Tidesigual

Membre d'honneur

Trust : 284  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1404
5 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 13/06/2019 à 09h13

Jolie histoire ... tous les cavaliers passionnés peuvent t'en emprunter quelques bribes et y reconnaitre cet amour inconditionnel pour les chevaux, gentils ou pas, montables ou pas, beaux ou pas...
Ton Kepy était magnifique et il bon œil sur les dernières photos ... il t'était certainement très reconnaissant et je suis persuadée qu'il est parti heureux ... les chevaux n'ont pas la notion du temps mais ils ont clairement l'instinct d'aller vers ceux qui les aiment pour ce qu'ils sont ...

Je comprends tellement bien ce subtil paradoxe entre l'ancien et le futur, le questionnement autour de l'attachement passé puis présent puis à venir ...
Ce que je sais aujourd'hui c'est que l'amour, qu'il soit envers un humain, un animal, ne se divise pas, il se multiplie et que chaque cheval qui passe dans notre vie porte un peu l'histoire du précédent mais l'enrichit encore d'avantage de sa personnalité, de sa joie de vivre, de sa force de l'avenir ...

bonne aventure avec ton petiot

Édité par tidesigual le 17-06-2019 à 10h14



Quavale

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 26
1 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 13/06/2019 à 10h17

Quelle belle histoire!
J'ai dû mettre à la retraite ma jument chérie (la fille de ma toute premiere jument), qui perd la vue, celle de toutes les premières fois, que j ai fait naître et qui m accompagne depuis 15 ans. Difficile aujourd'hui de chercher la relève, je vois des dizaines de possible mais pas de coup de coeur, comme toi je souhaiterais une jeune pouliche. Ton histoire me donne de l espoir, j'ai hâte de suivre vos aventures avec Stark.

Swandy

Novice

Trust : 124  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12
10 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 14/06/2019 à 14h51

Allison44, merci beaucoup à toi <3 , ce montage est peut-être tout bête mais il me tenait vraiment vraiment à cœur.

Midame, ( j’ai ri en essayant de prononcer ton pseudo au passage ahah ) , merci beaucoup pour lui, c’est vrai que de notre côté on pense toujours c’était trop court, malheureusement on refera pas le monde et c’est vrai que pour lui, ça a tout changé et il me l’a bien rendu

Popotine, merci !! je ne peux qu’espérer que l’histoire sera belle ! En tout cas j’y crois :D

Tidesigual, ah ton message m’a serré la gorge, merci énormément pour ces mots très touchants. Je ne doute pas avoir la même conclusion que toi, l’amour se multiplie et ne se divise pas. C’est fou mais je suis déjà tellement attaché à ce poulain même si bien sûr ce n’est pas pareil qu’avec Kepy , j’ai vraiment hâte de l’avenir !!

Quavale, courage à toi, la retraite, c’est aussi le début de nouvelle chose ! La seule chose que je peux te dire c’est de profiter à fond de ta jument ! On ne se rend pas compte tant qu’ils sont encore là comme les « mauvais » moments vont nous manquer.
Et je t’admets mes premières recherches, je traînais un peu de pieds, c’est mon copain qui me disait : mais allez ne vas pas abandonner l’équitation, regarde y’en a plein d’autre, et les premières ‘déceptions’ ont été un peu rude. (mes amies pensaient que j’allais prendre le premier poulain un peu mignon avec les origines qui vont bien qui passe, moi aussi connaissant mon caractère un peu impulsif et pourtant… ) Si je peux juste te donner un conseil, c’est de ne surtout pas rechercher ta jument au travers des poulains/pouliche. Attendre, ne pas hésiter à visiter et aller voir pour te faire une idée, et même faire des comparaisons entre les loulous, le coup de cœur je ne l’attendais plus j’étais persuadé que j’allais prendre le petit anglo hors budget puisqu’il était le seul que j’avais vraiment vraiment aimé, mais Stark a tout bousculé ^^’ . Je te souhaite plein de bonne chose pour tout ça !!!



Merci encore à toutes pour vos messages ! C’est vraiment motivant de se savoir lu, et j’suis heureuse que vous ayez pu ressentir un peu à travers mes mots à quel point Kepy était un cheval d’exception. Je me dis qu’au moins, là-haut, il peut se la péter genre ; ouais moi t’sais j’suis le cheval qui avait peur de rien.
D’ailleurs, on dit que les chevaux qui ont des coups de lance sont courageux, mythe ou pas, parait-il que Kepy, dans sa jeunesse, est parti se frotter à un taureau et que c’est pour ça qu’il avait une grosse cicatrice au poitrail. Connaissant l’animal, je ne serais pas étonné que ce soit vrai.



Alors je vous ai quitté, nous étions en Normandie avec bébé J ( qui n’avait pas encore son petit nom. ) Bien entendu, loulou colle sa mère, mais il est aussi très très curieux, au plein milieu de sa pâture il y a un poteau électrique, qu’est-ce qu’il fait ? Eh bien il s’amuse à se cacher derrière et nous regarder, probablement persuadé d’être le roi de la cachette… Après ça, il décide de s’attaquer au poteau, après tout qu’est-ce qu’il faisait au milieu de la pâture celui-là ? Quel sketch !! On rit beaucoup avec mon ami, et j’ai mon petit cœur qui fond au fil des secondes.





L’éleveuse revient, on discute encore, de sa production et de ce qu’ils faisaient maintenant, une des ces juments tournent en complet et s’en sort très bien. Du côté de la fratrie de bébé J pas de retour encore compte tenu que le plus âgé à trois ans, elle a juste remarqué que maman produisait très léger et que le premier poulain par Quality Bois Margot était parti pour être une grosse claquette même s’il a un modèle très plaisant ! D’où le choix du papa de bébé J… CONTE BELLINI, magnifique étalon allemand par CORNET OBOLENSKY x RAMIRO Z , j’vais pas vous mentir, j’suis tombé amoureuse du papa avant de tomber amoureuse de bébé J, ce chic , cette classe. Et puis quand j’étais petite, après le gros délire, je veux un étalon NOIR INDOMPTABLE QUI N’ECOUTERA QUE MOI PARCE QUE JE SERAIS SA MEILLEURE AMIE, j’ai rêvé de chevaux allemand ( bon on admets que Marcus Ehning et sa monte parfaite est passé par là. )




Ah oui et du côté de maman, pour l’influx de sang et les origines pur complet on a Yarland Summersong en grand père, je ne vous le présente pas d'ailleurs... , et du pur AA du côté de maman ( LYRELON, JULIUS E )



Donc vous comprenez pourquoi j’attendais sa naissance pour me décider ? Le PS que j’ai eu en DP et tous les PS que j’ai pu monter au long de ma vie m’ont toujours fortement plu, alors il fallait au moins que loulou ait un influx de sang galopeur quelque part :p , on va pas cracher sur Yarland. Maman n’a jamais rien fait de sa vie dû à une blessure au boulet, mais qu’elle prestance et douceur cette jument, elle a le fond de l’œil blanc et malgré tout ce qu’on peut dire sur ces chevaux elle était d’une tranquillité, l’éleveuse me disait que c’était sa poulinière parfaite et une mère qui réprimande comme il faut son poulain, et tant mieux, je voulais de toute façon une poulinière dont on savait déjà un peu le caractère et le modèle qu’elle donnait à leurs poulains plutôt que la « loterie » des primipares. D’ailleurs bébé J aurait déjà goûter au dent de maman pour avoir été un peu trop embêtant, et … que vous dire à part que je ne suis pas étonné ?


Puisque bon, un poulain c’est tout gentil tout mignon jusqu’au moment où deux neurones se connecte et qu’il commence à emmerder maman, mais bien ! Et vas-y que j’te lance mes antérieurs dans le dos, vas y que j’essaie de te monter dessus, hey je peux te mordre la crinière ? Maman fait attention à moi !!! Je fonce … et je m’arrête dans toi !!! Un démon !! L’éleveuse me dit qu’elle attend qu’une chose que les autres poulains naissent pour que la pauvre Topaze puisse souffler un peu.






On va ensuite voir ces autres chevaux, dont le groupe des « mecs » enfin mecs de 1 et 2 ans mais mec quand même et le grand tonton d’1m80 qui met de l’ordre ! Les poulains sont beau, et pourtant nous sommes en début de printemps, la mue n’est pas encore tout à fait fini, l’hiver a pas été top cette année mais ils sont juste comme il faut, il donne les pieds, se laissent toucher de partout, ils sont proche de l’homme… Un sans faute ! (puisque comme je vous l’ai dit j’ai visité beaucoup d’élevage de chevaux avec des 1 et 2 ans … ça ne s’est pas toujours passé comme cela ) de là on retourne vers la maison de l’éleveuse, on discute un peu et j’lui annonce que je vais prendre petit loulou, et même si 4 heures de route m’attendent on prend un petit verre pour fêter ça :P ! On discute nom et j’lui transmets mon souhait qui est JUST A STARK.


Pourquoi ? D’abord parce que je suis uns grosse geek qui suis l’univers Marvel depuis son adolescence et dont bien sûr le personnage préféré est notre cher Anthony Edward Stark, a.k.a Iron man. Ca plus Games of throne et le fait que Stark en allemand ça veut dire : Fort, Costaud, Solide, Puissant, Vigoureux … C’était une évidence. Juste un Stark … Un Stark qui comme ces homonyme sera amené à faire de grande chose. ( ou pas, même s’il saute pas un crayon et est une grosse flippette sur le cross bah j’serais déçue mais les objectifs s’adapteront à lui. ) De toute façon, il est déjà superbe et pose comme un petit péteux, c'est parfait, parce que je suis aussi photographe équin (amateur bien sûr)



Je pose devant l'objectif




Ma nouvelle position favorite, assise dans l'herbe avec l'appareil.

Et donc voilà, c’est signé, Stark devient MON poulain mon petit bébé, qui restera avec sa maman jusqu’à un sevrage à 8/9 mois, et probablement chez son éleveuse jusqu’à l’été prochain au minimum sauf si je trouve la structure parfaite pour qu’il ait une super vie dans le Nord mais entre les plaines de Normandie avec les copains et copine de son âge, et le box / paddock nordiste, le choix sera vite fait !!

Il est bientôt 21h, on va dire un dernier au revoir à Stark et sa maman...



Nous avons 4h de route pour remonter dans le nord, mais aucun, aucun regret. Ni mon amie ni moi avons vu l'heure tourné, pourtant on s'était dit, bon 19h max on repart parce que sinon ça va être galère la route la nuit...


Dimanche, je retourne voir petit loulou, je prendrais plein de photo et vidéo pour vous montrer :D . Hâte hâte haaaaaaaaaaate de le revoir.

Édité par swandy le 14-06-2019 à 15h02



Lilca

Expert
   

Trust : 440  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 814
2 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 14/06/2019 à 14h59

En bonne geekette que je suis aussi, je valide pleinement le choix du nom haha !

Il est à croquer vraiment ! Hâte de le voir se déplacer en vidéo ! Les jours vont te paraitre longs d’ici dimanche :p.

edit : j’avais écrit lundi bêtement lol

Édité par lilca le 14-06-2019 à 15h12



Swandy

Novice

Trust : 124  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12
6 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 14/06/2019 à 15h08

Les geeks domineront le monde

Oh mais j'ai déjà une petit vidéo de bébé qui galope ! Offert par son eleveuse, j'ai TOTALEMENT craqué face à son petit hennissement.

Lilca

Expert
   

Trust : 440  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 814
0 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 14/06/2019 à 15h16

swandy Haha purée, j’étais pas prête pour tant de mignonnitude ! Ça va vraiment être un vrai plaisir de le voir grandir celui-là .

Allison44

Membre ELITE Or
  

Trust : 530  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 17483
0 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 14/06/2019 à 16h01

Haha, j'avoue mettre poser la question "Iron Man ou GOT" ?
Il est magnifique en tout cas, et cette prestance sur les photos !!

Quavale

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 26
0 j'aime    
La vie, après le cheval de ma vie.
Posté le 15/06/2019 à 09h58

Ah cette bouille! Incroyable la personnalité qu' il a déjà! Tes photos sont magnifiques soit dit au passage.
Merci pour ton message, je vais suivre tes conseils!
Page(s) : 1 2
La vie, après le cheval de ma vie.
 Répondre au sujet