Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
1640 vues - 58 réponses - 1 j'aime - 6 abonnés

Altaii

Apprenti
  

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 275
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 09h25

Bonjour !
Je m'adresse à ceux qui ont leurs chevaux et chiens chez eux. Constatez vous des traces d'animaux sauvages à proximité ?

Je m'explique. Avec mon copain, nous avons un gros projet " terrain naturel ". L'idée c'est d'avoir plusieurs hectares en friche autour de la maison pour accueillir des animaux sauvages (et retirer nos terrains des terrains chassables par la même occasion ..).

Sauf que, l'idée c'est aussi d'avoir les chevaux à côté pas loin.
Et d'adopter un chien, qui sera éduqué au travail de terrain (donc pas de mouvement envers les animaux, suivi à la jambe, pistage...etc.) et qui sera rentré la nuit.

Sauf que plusieurs personnes m'ont dit que c'était incompatible avec l'établissement où le passage d'espèces sauvage à proximité.

Là où je vis, j'ai observé des blaireaux, fouines, renards, sangliers, martres ... etc. Et les voisins ont des chiens et ça ne semble pas poser problème.

Sauf que je me base sur 1 expérience et j'aurais voulu avoir les votres. Avec des chevaux et chiens avez vous pu apercevoir régulièrement la faune sauvage ou pas ?
En sachant que la priorité sera à la faune sauvage et que je suis prête à ne prendre ni chevaux ni chien si ça pose problème.

Quel type de chien avez vous ? En sachant que je pars plutôt sur du Berger belge/border collie.


Merci !

Édité par altaii le 11-08-2019 à 09h26

Alecto

Membre d'honneur
 

Trust : 106  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1623
1 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 09h36

Nos chiens (B-All) ont toujours vécu en forêt donc à proximité des sangliers et chevreuils principalement. Elles allaient aboyer quand les gros cochons frôlaient la clôture (électrique évidemment, pas le choix ^^) mais sinon aucun souci. Elles ont tout appris à ne pas courir après le gibier si on disait non (lapins, chevreuils ou sangliers ...) donc que ce soit à la maison ou en balade, pas de problème.
Là où j'habite actuellement, c'est plus campagne que forêt et je vois très souvent de gros blaireaux (les animaux, pas des humains) ou des renards quand je pars tôt. J'imagine donc que mon cheval, qui est au pré en face de la maison les voit aussi mais pas de problème ^^ idem pour les chèvres, elles ne semblent pas avoir de souci avec la proximité de la faune sauvage. Et je vis avec deux grandes chiennes (lévriers écossais) qui ne sont ni perturbées par toutes ces odeurs, ni en mode chasse (hier l'une des deux a encore vu un lapin détaler mais n'est pas partie puisque je lui ai dit non).

Quant aux chats ... A part les mulots et souris qu'ils ramènent de temps en temps, ils semblent fréquenter la faune nocturne sans souci. J'avais juste peur des chouettes lorsque mon chaton était minuscule et sortait la nuit


Clairement, si nous n'avions pas eu de sanglière dans ma première maison en pleine forêt, les sangliers auraient continué à ravager notre terrain toutes les nuits, chien ou pas chien. On voyait aussi des chevreuils brouter l'herbe le matin. A mon sens, c'est totalement possible, sans aucun problème et je trouve que c'est un super projet !


Edit : je précise que j'habite dans un corps de ferme très, très isolé (pas de route, c'est un simple chemin pour venir jusqu'à chez moi), premiers voisins à 400m au moins et eux-mêmes sont en périphérie du village donc la faune est peinard !

Édité par alecto le 11-08-2019 à 09h46



Jtk31

Maître
    

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1173
1 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 09h43

Chevreuils, renards, lapins... Cohabitent avec mes poneys. Et mon chien passe quasi tous les jours sur le terrain (mais ne vit pas sur place)

Plume29

Membre ELITE Or
  

Trust : 1048  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16962
2 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 10h08

Dans mes terrains ( proche habitations) j'ai déjà croisés chevreuils, faisans, lapins, renards ( de très prêt même un coup) et sangliers.

Ils vont pas se mettre au milieu du troupeau mais ils cohabitent sans souci!

J'ai même vu des chevreuils remontés jusqu'au maison ( littéralement, 3m derrière la clôture c'est un lotissement!) pour aller boire dans les abreuvoirs en période de sécheresse!

Édité par plume29 le 11-08-2019 à 10h09



Altaii

Apprenti
  

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 275
0 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 10h27

alecto super ! Merci de ton retour ! Ça me rassure !

Les sangliers ont vraiment fait des dégâts ? Ici je le voit passer avec les pièges photos mais s'ils n'étaient pas sur les images, je n'aurais même pas d'indices de présence !

Altaii

Apprenti
  

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 275
0 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 10h28

plume29 Ah ouais ! Bon, c'est top alors !

L'idée est de mettre des zone en défens dans le pré des chevaux pour avoir vraiment une mosaïque qui permettra le transit et le repos des animaux !

Donc si en plus ils viennent aux abreuvoirs c'est génial !

Elicendi

Membre d'honneur
    

Trust : 60  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3065
2 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 10h34

Oui les sangliers font des dégâts... Et malheureusement pour nous propriétaires de chevaux, la présence de chevaux / chiens / maisons ne les empêche pas d'éclater certaines clôtures quand elles ne sont pas à leur goût. Ou de te faire une petite frayeur quand tu essayes de réparer la fameuse clôture...

Alecto

Membre d'honneur
 

Trust : 106  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1623
1 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 10h39

altaii
Oulala oui, énormément ... Plusieurs fois avant de mettre la clôture en place, on a retrouvé le jardin (un hectare, collé à la forêt) totalement retourné sur plusieurs centaines/milliers de mètres carrés. Mais vraiment, on aurait dit qu'on avait passé le motoculteur ^^

Itaku

Membre d'honneur
 

Trust : 184  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1577
3 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 11h00

Fut un temps ou mes chevaux vivaient sur 16 hectares. Traversés par un ruisseau, bordés de sous bois et entourés de près d'élevage ( pas de cultures). Paysage très rurale en somme.

Je n'ai jamais eu aucun problème. Il y avait sur place un renard, certainement une femelle d'ailleurs, qui, toujours à la même période et toujours à la même heure, faisait ces allers-retours. A la fin, elle passait même à quelques mètres de moi et des chevaux. Il y avait également une famille de chevreuil. J'en ai eu compté six broutant dans le même près que mes loulou.

Présence de fouines et un blaireau. Je n'ai fait qu'entre apercevoir ce dernier. Un héron aussi sur l'étang. Beaucoup de rapaces, surtout des milans. Et bien sur, avec la proximité de l'eau pléthores de ragondins, grenouilles et autres serpents. Quelques hérissons aussi, plus proches des habitations.

Bref, une faune très présente, absolument pas dérangée par la présence des chevaux ou de mes chiens (border, retriver et chien loup).

On avait aussi beaucoup de lapins. Par contre, je n'ai pas croisé de sangliers, ils étaient plus de l'autre côté du ruisseau. Mais vraiment, jamais aucun problème, il y avait assez de place pour tout le monde. Pas de chasseurs et bizarrement... jamais de surpopulation de petit animaux et très peu de tiques.

Les chats ramenaient régulièrement des petits rongeurs et nous avions un chouette dans le pigeonnier en ruine à côté de la maison. Le seul vrai soucis que j'ai rencontré, c'était avec ma jument qui n'aimait pas les ragondins et en a tué quelques uns. J'ai condamné l'accès à la source et plus de problème pour les ragondins !

C'etait le bonheur et c'est ce que je cherche à reproduire le jour ou je m'installerai !

Altaii

Apprenti
  

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 275
0 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 11h43

itaku Rolalala... le rêve que tu me vends là ! C'est exactement le cas de figure que je souhaite !!!



Bon. L'ensemble de vos témoignages me rassure assez ! Je vais adopter mon chien dans quelques mois (j'attends que tout soit prêt pour l'accueillir ), je suis donc franchement ravie de vos retours !

Altaii

Apprenti
  

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 275
1 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 11h45

alecto elicendi
J'espère que je n'aurais pas les mêmes soucis que vous avec les sangliers ...

Pour l'instant ceux que j'ai sont plutôt cols. Mais je ne sais pas ce que ça donnera à l'avenir !

Cherchour

Membre VIP
 

Trust : 88  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4429
0 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 11h49

Après tu n'es pas obligée de laisser en friche. Les précédentes écuries étaient hors zone de chasse : zone de pré pour les chevaux et zone de forêt "entretenue" (pour limiter les ronces et favoriser la présence de fleurs, et coupe de certains arbres pour le passage à cheval), et plus loin les terrains qui servaient à faire les foins. Les animaux avaient compris que c'était pour eux un refuge. A l'année je voyais régulièrement des chevreuils, lièvres, oiseaux (pic vert, mésanges, rapaces, perdrix ou cailles je sais pas trop, chouettes ...), une maman renard avait élu domicile pas loin des près. Et surement ceux que je n'ai pas vu blaireaux et autres fouines.

Et en période de chasse les animaux allaient se réfugier dans ce coté du bois, en particulier les chevreuils et les faisans. D'ailleurs les chasseurs tentaient parfois de les faire sortir de là bas et de mon coté j'évitais de passer dans le bois pour ne pas les envoyer vers les zones de chasse ...

Bref, tout ça pour dire que si c'est moins en friche, ça attirera moins les sangliers (ils risquent de passer quand même), mais la faune sauvage trouve vite sa place quand on lui propose un lieu paisible. Si tu mets à disposition un petit bois ou des haies avec pleins d'espèces différentes, ça devrait plaire à tout ce petit monde.

Et même si certains habitants ne viendront pas à l'année, ils comprendront qu'en période de chasse ils y sont à l'abri

Édité par cherchour le 11-08-2019 à 11h50



Tam89

Membre d'honneur
  

Trust : 38  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2295
2 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 11h54

altaii

Si tu veux prendre du malinois fais quand même attention ce sont des chiens très prédateur donc la cohabitation avec d'autres animaux surtout sauvage peut être compliqué.

Il faut énormément travailler et les surveiller constamment.

Hathi

Membre VIP
   

Trust : 318  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5105
0 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 12h04

Mon expérience ne se situe pas à la maison mais dans les pensions où j'étais mon pré a toujours été elu comme point d'eau par les animaux sauvages. Présence d'eau permanente et mon pré était le plus éloigné de la propriété.
Ça se remarque assez rapidement quand le matin il manque la moitié du seau par rapport à la veille au soir, ou que les renards laissent des petites crottes dans le pré.
Si le seul point d'eau est près de ta maison ou des animaux ils s'en approcheront, mais dans mon cas les animaux sauvages ont toujours préféré ne pas trop s'approcher.
Ce genre d'animaux peuvent être dangereux s'ils se sentent en danger (surpris en train de boire derrière la maison par exemple), ça serait dommage de créer du danger quand on peut l'éviter.

Expar

Membre ELITE Argent

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7741
0 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 12h41

Je n'ai pas de chien, donc je ne sais pas de ce côté là, par contre, j'ai vu les chevaux cohabiter avec les renards, faisans et autres oiseaux et chevreuils, sans problème.

Pour les sangliers, c'est plutôt les dégâts occasionnés sur la clôture, qui est gênante. Et aussi, si les chiens vont les ennuyer, là, il peut y avoir de grosses blessures, voire pire, pour les chiens.

Mais bon, il faut aussi voir s'il y a des choses intéressantes pour les sangliers dans l'espace visé : par ex, mes parents ont des mûriers dans le sud, les sangliers adorent les mini-fruits de ces arbres. Pour éviter ces mini-fruits, il suffit de couper les branches tous les ans. Les 1ères années, ils avaient droit au terrain labouré sous les mûriers tout près de la maison, à partir du moment où ils les ont taillés, plus de labourage.
Idem, quand l'eau manque, et bien les sangliers peuvent déterrer les tuyaux pour le goutte à goutte, peu importe la profondeur.

Gaby790

Membre VIP
   

Trust : 779  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5003
2 j'aime    
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
Posté le 11/08/2019 à 13h13

Dans mon ancien ce, un sanglier avait pris l'habitude de squatter l'un des prés avec des chevaux dedans. Ça se passait très bien, il était au milieu des chevaux, parfois même il leur passait tranquillement sous le ventre, entente parfaite. ^^ Il n'était pas rare de le voir en pleine journée et ça ne posait pas de soucis pour aller chercher les chevaux, il ne disait rien.

Un jour, il a disparu... On suppose tué par un chasseur...

C'est un beau projet que tu as là et je rêve de faire la même chose plus tard avec des nichoirs partout, mangeoires pour les oiseaux l'hiver, cabane pour les hérissons...
Page(s) : 1 2 3 4
Cohabitations Chiens, chevaux vs animaux sauvages
 Répondre au sujet