Avis vidéo dressage

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
2480 vues - 30 réponses - 0 j'aime - 22 abonnés

Lilice34000

Expert
   

Trust : 130  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 507
Avis vidéo dressage
Posté le 04/11/2019 à 19h04

Bonsoir à tous,

J'ai besoin d'un avis (constructif évidemment) sur une vidéo de moi à cheval.

Pour poser le contexte, après la mise au repos de ma petite trotteuse, je me remets en selle sur le cheval d'une amie qui s'est flinguée le genoux et qui commence à avoir un peu peur de son cheval.

Il faut savoir que c'est un cheval espagnol de 10 ans, importé d'Espagne avec un comportement parfois "dangereux". Il a foutu mon amie à deux reprises violemment par terre dont la première chute, s'est terminée proche de la catastrophe... À un centimètre de la paraplégie ! Il a tendance à être très mou mais plutôt sur l'?il et parfois deux fils se touchent, il prend toute sa force en prenant sur la rêne extérieure et part en sucette.

Bon jusqu'ici, je n'ai eu aucun soucis avec lui, j'ai réussi à poser un certain cadre avec lui grâce à ma prof. Je suis pas encore hyper sereine dessus mais on apprend à se connaître. Ce qui me chiffonne, c'est qu'il a un potentiel de ouf, y'a moyen de bien se régaler sur un carré.

Je précise qu'il est à jour niveau osteo, dentiste, veto, selle, maréchal.

Sur la vidéo, j'ai l'impression d'avoir une position horrible, jambe qui bouge (oui oui je le porte sur toutes les foulées), poignets bloqués, assise plus que moyenne... En somme, je trouve ça, pas fameux.

J'aimerais donc avoir un avis extérieur (autre que celui de ma prof) avec éventuellement des conseils/exercices pour travailler dans les prochaines semaines.

Voici la vidéo: https://youtu.be/JPB4yGxODPc
(PS: je n'arrive pas à mettre le lien directement pour cliquer dessus car je suis sur téléphone, sorry).

D'avance merci !

Édité par lilice34000 le 04-11-2019 à 19h05

Anecdote

Membre d'honneur

Trust : 143  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1324
4 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 04/11/2019 à 19h09




Honnêtement ton haut du corps est vraiment bien. Quoiqu’un peu crispée (mais c’est peut être qu’une impression), est ce que tu respires suffisamment ?
Effectivement les poignets un peu bloqués j’ai l’impression. Mais moi ce que je vois c’est une rêne de bride pas tendue et une main propre !
Je pense que ça provient d’un manque de décontraction du haut du corps tout ça.

Pour les jambes, effectivement tu le portes à chaque foulée. Ça doit vite être épuisant là haut (d’où le fait que ça manque d’air aussi en haut non ?).
Le mieux c’est d’abord de travailler là dessus. Il doit avoir envie de se porter en avant. Si à chaque foulée, tu le réveilles ça va finir par être difficile. Une petite (et douce) leçon de jambe pourrait être bénéfique. Parce que là il se traine pépère !

Une fois que tu l’as mis en avant, faudrait le rassoir un peu plus. Comme il est lourd, il est très horizontal. Le but c’est de mettre l’énergie vers l’avant et vers le haut (et non vers l’avant et vers le bas). Avoir un garrot qui monte et les hanches qui « s’assoient ».

Par contre, il a tendance à mettre son bout du nez très horizontal aussi. Vu ta rêne de bride assez détendue, je pense que ça soit ta main qui l’enferme. Il vaut mieux avoir une nuque assez haute et le bout du nez vers l’avant que la nuque basse et le bout du nez vers l’arrière. Tout ça je pense ça viendra avec le travail d’impulsion et d’équilibre.
Ça permettra aussi de fixer ta jambe et de respirer.

J’ai l’impression que le postérieur passe bien sous la masse dans ton cercle. Le cheval a l’air droit.


Ce sont les points qui me sautent aux yeux après un seul visionnage mais je laisse les incollables parler !

Édité par anecdote le 04-11-2019 à 19h25



Scarlett1511

Apprenti
  

Trust : 108  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 281
2 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 04/11/2019 à 21h23

Ce qui te déstabilise et t’empêche d'être fixe je pense c’est en effet de le porter à chaque foulée. Je rejoint Anectode en disant qu’une petite leçon de jambes serait bénéfique parce que là il va finir par être totalement désensibilisé à la jambe

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 980  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14986
4 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 04/11/2019 à 21h45

Le problème c'est le gros manque d'impulsion clairement il n'avance pas et toi tu t'agites dessus.

Il faut vraiment l'enclencher être lui permettre de passer devant ça débloquera ta situation et tu pourras te " poser " dessus sans devoir le porter à chaque foulée.
Sur un cheval réactif tu peux ensuite bosser l'équilibre, la cadence etc ...

Ender

Membre d'honneur
   

Trust : 174  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2996
1 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 04/11/2019 à 21h48

Quand je regarde ta vidéo, ça me fait penser à une cavalière qui disait "tu passes au trot assis seulement quand ton cheval est devant toi." En fait, si tu bouges tes jambes et ton assiette, c'est surtout parce-qu'il n'est pas dans une bonne cadence et tu essaies de le faire avancer avec ses deux aides.

Pour ton haut du corps, j'ai l'impression qu'il part sur quelques foulées en arrière avant de revenir à sa place. Tout comme pour tes épaules, ça manque de relâchement (elles semblent un peu hautes au lieu d'être basses).

Par contre, c'est votre zone de travail habituel ?

Lilice34000

Expert
   

Trust : 130  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 507
0 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 04/11/2019 à 22h26

anecdote

Merci pour cette réponse hyper complète !

En effet, j'ai tendance à avoir du mal à respirer, d'autant plus que je m'épuise à le pousser continuellement. Sur la dernière séance avec ma prof (sur la vidéo c'est la séance précédente), on a essayé de l'enclencher mais il y a un gros travail à faire dessus, ça fait quatre mois qu'il a pas vraiment bossé hormis à pied. Alors déjà qu'il a tendance à en faire le moins possible, sur la vidéo ça me saute aux yeux. Faut vraiment que j'arrive à le mettre dans le mouvement en avant (ma prof m'a dit de l'enclencher avec bcp de transitions, leçon de jambes, et alternance allongement/trot de travail, d'autres idées ? )

Concernant la bride, c'est plutôt une option de secours si jamais ça part un peu trop en sucette (d'autant plus que je ne me sens pas encore assez juste dans mes mains pour me "brancher" dessus). Après je sais que sa proprio l'a tjs monté avec une rêne de bride plutôt lâche, car dès que je remonte ne serait-ce qu'un peu dessus, il a tendance à complètement s'ouvrir (ou alors c'est mon analyse qui est fausse, faudrait que j'arrive à filmer la différence).

Bon, en tout cas je retiens qu'il faut trouver les boutons sur l'impulsion/l'équilibre pour ensuite axer le travail sur du plus précis !

scarlett1511

On est toutes d'accord sur un point -> la mise en avant du machin ! Bon j'avoue que j'en avais conscience mais j'ai encore du mal à me faire à l'idée, j'ai toujours peur que ça dérape ! Mais merci

quiebro13

J'attendais ton avis ahah ! Merci ! En effet, il faut que je bouge Equador car il me promène un peu (d'ailleurs on m'entend sur la vidéo, essayer de lui secouer les fesses ). J'essaie de prendre mes aises dessus sans me faire peur (car on dirait pas comme ça, mais ça peut partir violent) mais je retiens qu'il faut l’enclencher ! D'ailleurs, j'ai était plus à l'aise au dernier cours car plus sûre de moi dans mes demandes, moins passive, il était du coup plus dans l'impulsion. Après ma prof m'a dit qu'il fallait que je profite de ses moments de conneries pour le mettre en avant plutôt qu'essayer à tout pris de le retenir. Retrouver le calme oui, mais en profitant de l'impulsion pour rester dans le travail. Que tout soit bénéfique finalement, même les bêtises !

ender

Merci pour ton retour. J'avoue que j'ai une faiblesse, j'ai vraiment du mal à trotter enlever sur Equador, c'est un vrai problème car j'ai aucune impulsion, être assise me permet d'avoir un peu plus de moyen pour le mettre en avant (ou alors c'est dans ma tête ahah). Mais comme dit plus haut, je vais travailler en priorité l'impulsion.

Non, ce n'est pas la carrière où je bosse habituellement. C'est juste là où je démarre ma séance pour voir s'il a la connerie ou pas après je file dans la vraie carrière. C'est une sécurité qu'on a décidé avec sa propriétaire car les deux fois, il l'a fait tomber au montoir dans notre carrière de 60x40.

Édité par lilice34000 le 04-11-2019 à 22h27



Couagga

Membre VIP
   

Trust : 69  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5727
6 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 05/11/2019 à 00h44

Je trouve que tu en fais bien plus que ton cheval, à sa place, en le devançant dans chacune de ses foulées avec ton assiette.
Pour moi tu as le haut du buste trop en arrière et ta jambe n'est pas bien orientée. Le résultat c'est que jambe, assiette et dos semblent déconnectés les uns des autres.

Pour moi la bride est en trop. J'avais une jument qui était bien différente dans son attitude du simple fait d'être en bride ou en filet simple, sans même ajuster les rênes. Et même en conservant les rênes de bride à la couture pour n'ajuster que les rênes de filet dans le travail, la jument n'avait rien à voir en filet simple. A mors identique évidemment.

J'ai le sentiment que ton cheval s'enferme et s'enterre rien qu'à la présence de la bride. ça plombe son avant-main. Ce qui ruine dès le départ toute envie/possibilité d'impulsion et d'équilibre. ça me semble un peu un cercle vicieux

As-tu essayer de le faire simplement trotter en cercle en tenant tes 4 rênes à la couture et en trottant enlevé ?

Je ne comprends pas bien les indications qui te sont données Pourquoi chercher à pousser le cheval sur une attitude aussi plongeante ? C'est un peu comme si tu avais une brouette de maçon, tu sais, celle avec un seule roue devant, c'est tellement instable , brouette chargée à mort de sable et dans le sable Déjà en marchant doucement c'est un calvaire à faire avancer, mais si en plus du commence à faire de grand pas ou à courir, c'est la syncope assurée Pour moi, il faudrait faire l'inverse. Le ralentir pour qu'il arrête de courir derrière ses épaules, afin de le remettre au dessus de ses appuis, puis lui faire fléchir les articulations, libérer ses épaules (donc décharger la brouette du sable qui pèse sur la roue avant ) et une fois qu'il se porte, qu'il a retrouvé un peu d'équilibre, à ce moment là seulement, aller rechercher un peu d'ouverture de la foulée et de reprise de """vitesse""" dans son allure.

C'est ce que la vidéo m'inspire, en l'état, sans vraiment savoir quelle est la réalité de tes sensation en selle, et sans à priori sur le travail potentiellement déjà effectué sur ce grisou

Couagga

Membre VIP
   

Trust : 69  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5727
1 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 05/11/2019 à 00h48

petite question subsidiaire : quand il part en sucette, c'est plutôt du genre saut de mouton et ruade ?

Lilice34000

Expert
   

Trust : 130  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 507
0 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 05/11/2019 à 21h50

couagga

Merci pour cette réponse très complète également. Désolée de pas avoir répondu plus tôt, boulot oblige

Bon ça confirme ce que je pense, j'ai et on a du boulot. En effet, si je comprends bien ce que tu veux dire, c'est comme si à l'obstacle, je précédais la foulée d'appel, là je m'agite et force le mouvement plutôt que d'accompagner ?

Alors, j'ai posé la question à la proprio, il a toujours été monté en pelham quatre rênes, bride et quelques fois en baucher mais elle n'avait pas de frein. J'avoue que je ne veux pas aller contre sa volonté, ni prendre de risques inconsidérés. La dernière fois où elle est montée dessus, c'était en concours (je n'y ai pas assisté, je ne fais donc que rapporter ses propos) en baucher, ça a failli partir à la catastrophe avec un cheval sans frein, qui saute la lice et tente de partir en sucette... Bref, je tenterais bien à l'occasion sous l’œil de ma prof (qui, elle aussi, avait préconisé un baucher) de le monter en simple filet si sa proprio est ok...

Concernant trotter enlever, oui j'ai essayé en ayant les rênes à la couture, et j'ai pas eu l'impression que c'était mieux. Je m'assois justement pour le "porter" plus aisément mais bon c'est pas la bonne technique, je m'en rends compte.

Merci pour l'exemple de la brouette, très imagée (ça m'a fait sourire d'ailleurs) mais ça résume bien la situation du coup. Et ça apporte d'autres pistes de travail également.

Pour donner une idée, ce grisou a pas mal bossé en Espagne avec un cavalier pro lorsqu'il était jeune, puis mon amie l'a acheté à quatre ans, entier et aux ordres (bon faut dire que le machin était monté 2x/jours avec des méthodes que je tolère pas forcément mais soit). Il est resté un peu en Espagne puis est arrivé en France entier. Il y a eu un premier accident alors qu'il était entier, résultat une broche et dix vis dans le dos pour ma pote. Elle a décidé de le castrer pour éviter les pétages de câbles qu'il a parfois même si l'accident est une suite de pleins de paramètres qui ont amené le cheval a réagir ainsi. Il a changé de structure, elle l'a un peu bossé puis trois ans après deuxième accident où il l'a éjecté dès le montoir. Entre temps, elle n'a plus remis un pied dessus, travail à pieds et moi, je viens tout juste de le remettre dans le travail monté.

En ce qui concerne "les départs en sucette", il prend tout son poids en rêne extérieur, et soit il part en ruade, saut de mouton... soit ça part en plein cul galop (il a pas de préférence ). Bon moi, je ne l'ai jamais vu faire (j'ai jamais été présente lors des chutes). Et avec sa proprio, on a décidé de voir d'abord ce que ça donne en longe avant de monter dessus, donc je vois ce que ça donne à pied et si ça part en cacahuète, je ne monte pas. Après, je monte avec le airbag et d'abord dans la "petite carrière" pour avoir une sécurité si ça part (car quand ça part, c'est souvent en début de séance, les deux grosses chutes qu'elle a eu, c'était dans le quart d'heure après le montoir).

Voilà pour toutes les précisions.

PS: et d'ailleurs, j'ai demandé à sa proprio qu'elle me filme régulièrement donc je posterais ici les nouvelles vidéos pour avoir vos avis si ça évolue ou régresse !

En tout cas, merci pour tous tes conseils !

Couagga

Membre VIP
   

Trust : 69  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5727
2 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 06/11/2019 à 00h07

Très très très intéressant.

Je plussoie complétement la suggestion de ta prof concernant le changement de mors. Un baucher en filet simple serait un très bon choix à mon sens.

Tu m'aurais dit que "non, le cheval part en écarts et levades", j'aurais revu toute ma copie , mais là, ça me conforte dans mon impression. Le cheval charge et dans ses défenses il charge et plonge encore plus (pour ruer et partir en saut de mouton, il faut que la tête plonge, ce qui n'est pas bien compliqué pour lui puisque la moitié du job est déjà fait vu son attitude ! Prendre la main au galop, c'est aussi une charge des épaules) Donc j'aurais tendance à penser qu'en le remettant sur ses hanches ça pourrait bien désamorcer cette mauvaise réaction


Pour ce qui est du frein, je ne vais pas être très originale mais ... Le jour où un mors empêchera un cheval de péter un câble, il neigera des chamallow D'autant plus en situation de concours. Il n'y a pas de secret, même si un mors peut """""""participer"""""" à récupérer un cheval en live, tant que le cavalier au bout des rênes n'a pas de réponses techniques viables avec une position optimale, sa selle restera un siège éjectable quel que soit le mors. Ainsi, avec les bonnes réponses techniques, une position optimale en selle, un mors simple est largement suffisant pour reprendre le contrôle.

Tout ça pour dire que... Il faut arrêter de compter sur le mors pour avoir du frein, il faut rééquilibrer le cheval dans son travail quotidien car un cheval en équilibre est toujours maitrisable, et quand ça part en sucette, le cavalier devait avoir cette obsession comme réflexe : rééquilibrer. Car un cheval qui rue, part en saut de mouton, prend la main au galop c'est un cheval qui met tout son poids dans son avant main, il faut donc le remettre en urgence sur les hanches sans tergiverser. Un cheval qui se cabre, recule, s'accule, rétive, c'est un cheval qui a basculé tout son poids sur les hanches, il faut donc le renvoyer vers ses épaules pour récupérer au plus vite une propulsion en direction de l'avant main.


Citation :
En effet, si je comprends bien ce que tu veux dire, c'est comme si à l'obstacle, je précédais la foulée d'appel, là je m'agite et force le mouvement plutôt que d'accompagner ?


Oui, c'est ça. Tu en fais plus qu'il ne faudrait et tu précèdes. Un des "secrets" de l'équitation, c'est bien de commencer par se mette en accord avec le mouvement du cheval, c'est lui qui commence la musique, c'est lui qui donne le la, même si le son est moche au départ !, on commence par se mettre avec lui, se synchroniser à lui, on travaille sur sa musique à lui, pour l'assouplir, le mobiliser, l'échauffer, augmenter sa disponibilité tout en respectant sa partition, sans le devancer, sans être en retard. C'est pas évident mais c'est essentiel. Puis, une fois cela fait, on prend la place de chef d'orchestre et on l'emmène vers une musique plus belle, avec une autre cadence, un autre équilibre, un autre effort sans aller au delà de son potentiel, simplement en le révélant.
Si tu "pars sans l'attendre" pour jouer la musique que tu voudrais, il restera dans la sienne et il y aura discordance
Cette désynchronisation de mouvement est même pire que ça, car elle va gêner le cheval. Ce qui peut finir par l'agacer ou l'éteindre.


Citation :

Concernant trotter enlever, oui j'ai essayé en ayant les rênes à la couture, et j'ai pas eu l'impression que c'était mieux. Je m'assois justement pour le "porter" plus aisément mais bon c'est pas la bonne technique, je m'en rends compte.


En t'asseyant, c'est plutôt lui qui te porte . tu as bien compris qu'il ne faut surtout pas le porter, faire à sa place, avant lui, etc Si en plus tu bouges trop dans ton assiette, tu perturbes son équilibre. Et cela, que tu soies au trot assis ou enlevé. Car bien trotter enlevé est aussi tout un art. Il faut éviter de balancer son bassin d'avant en arrière, ce qui revient à balancer en continu du poids vers l'avant, puis vers l'arrière, puis vers l'avant, etc.. Envoyant le cheval tantôt vers l'avant, mais tout de suite après vers l'arrière, et vers l'avant etc... Comment espérer avoir une belle propulsion fluide avec un mouvement du cavalier qui ne fait que frein/avancer/freiner/.. Le trot enlevé, c'est un effet d'ascenseur discret en bas/en haut/en bas/... en restant le plus près possible de sa selle. Quand le cheval trotte, son dos monte, se baisse, monte, se baisse et toujours va en avant, jamais en arrière. L'assiette doit faire pareil, sinon elle parasite l'impulsion, l'équilibre et le geste du cheval.

Édité par couagga le 06-11-2019 à 00h14



Lilice34000

Expert
   

Trust : 130  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 507
1 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 11/12/2019 à 19h29

Hello,

Je reviens pour vous parler d'equador et de notre avancée.

Bon, j'avais pas pu reposer mes fesses dessus depuis la dernière fois (quasiment un mois) à cause de la flotte et donc de la carrière impraticable. Avec sa proprio, on a donc alterné entre longes et tap.

J'ai terminé mes cours à la fac, plus de temps donc et du coup hier, j'ai décidé de réenclencher le monstre.

Alors hier, j'ai décidé de longer avant de monter. À la longe, un cheval qui se tend, qui monte sa ligne de dos et qui engage. Puis surtout qui est dans de bonnes dispositions. Alors zou, à cheval ! Beh je suis descendue contente. Rien de folichon durant cette petite séance: marcher droit, s'arrêter, huit de chiffre, seperpentine et mobilisation des hanches et des épaules. Pareil au trot et pas de galop car la carrière plutôt glissante. Par contre, j'ai écouté vos conseils, trot enlevé et mise en avant au programme !

Aujourd'hui, c'était pas la même, clairement. Comme j'avais bossé hier, je passe pas par la case longe et hop à dada. Bon clairement, je détends mais le sens pas zen du tout, j'essaie tant bien que mal de le bouger, de mettre en avant mais il est pas du tout avec moi. Au bout de 10 min à batailler, je mets pieds à terre avant de partir à la catastrophe. Je prends ma longe et on y va. En longe, il a été top. Je voulais remonter derrière pour pas laisser sur une note négative sauf qu'on s'est pris un bel orage sur la figure... Sauvé par le gong !

Donc bon, plutôt mitigé mais on va bien s'y remettre. En mars on prévoit de reprendre la saison de concours, d'ici là on va continuer à le remettre sérieusement au boulot. Et je vais voir avec sa proprio pour virer la bride et passer en baucher. Sorry j'ai pas de vidéo à vous montrer.

Édité par lilice34000 le 11-12-2019 à 19h30



Ender

Membre d'honneur
   

Trust : 174  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2996
4 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 12/12/2019 à 00h10

Je pense que tu devrais continuer la longe avant de monter, ça lui permet de bouger et de se détendre sans toi sur le dos. Et puis, ça va vous mettre dans une habitude qui peut être positive pour lui alors autant continuer !

Mundial

Expert
   

Trust : 310  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 495
1 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 12/12/2019 à 19h47

Je rejoins la réponse ci-dessus quant à la longe! Le longer avant pour bien l'échauffer est sans doute un service à lui rendre! L'attitude qu'il a sur la vidéo, me fait penser à celle d'un cheval qui cherche à se soulager de quelque chose et le fait qu'il puisse se défendre violemment va un peu dans ce sens! Personnellement, je ne pense pas que ce soit en lui rentrant dedans pour le faire avancer que les choses s'arrangeront! J'aurais à le travailler, je commencerais par le longer. Je ferais ensuite pas mal de travail au pas avec des cercles et des assouplissements qui correspondent à son niveau équestre afin de continuer à bien le chauffer et à le rééquilibrer prudemment pour qu'il puisse commencer le travail au trot dans un certain confort physique. J'opterais pour des cadences lentes car ce sont elles qui permettent de muscler les chevaux en profondeur et sans douleur. Le seul petit truc c'est qu'elles ne sont pas à la mode et qu'elles ne plaisent pas aux juges!

Lilice34000

Expert
   

Trust : 130  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 507
1 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 12/12/2019 à 21h25

ender mundial

Je prends note de vos remarques ! Après, c'est vrai qu'il est tellement feignant (en fait, il a aucune endurance clairement), que la longe avant, j'ai l'impression que ça l'épuise. Après, pas évident si on part en concours, de pouvoir longer avant à chaque fois. Ça aussi, ça me freine. Mais je vais prendre vos conseils et le longer avant dorénavant.

Aujourd'hui, equador a eu le droit à une séance de longues rênes. Beh franchement, il m'a épaté. Forcément pas de bride, et c'était super. Travail au pas avec agrandir, rétrécir les cercles, quelques hanches et épaules en dedans sur les longueurs. Puis pareil au trot, en cherchant également un petit trot, trot de travail et allongements. Je suis fière de lui.

Demain, il a le droit à un jour de repos bien mérité après les trois jours de reprises. Je le retrouve avev sa proprio, samedi si le temps le permet.

Lilice34000

Expert
   

Trust : 130  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 507
1 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 12/01/2020 à 21h16

Hello CA,

Me voici de nouveau ici pour vous raconter mes séances avec Mr cacahuète, de son surnom.
Tout d'abord, depuis la dernière fois, il n'a fait que du travail à pieds, que ce soit avec moi ou avec sa proprio. Merci la pluie !

J'ai trouvé un arrangement avec cette dernière d'ailleurs et vous annonce donc la fin de ma collaboration avec cette fameuse bride. En effet, nous avons décidé d'un commun accord de la virer pour essayer "autre chose". Bon, j'ai pas réussi à passer au baucher (trop de risques selon elle), mais nous nous sommes mise d'accord pour essayer un goyo (avec l'aval de ma prof), me permettant d'avoir des freins en cas de pépins, une légère action de bride, tout en enlevant cette difficulté pour moi d'avoir deux paires de rênes en main + stick parfois et d'éviter qu'il ne s'enferme dans son avant main. Cependant, ça va bloquer un jour ou l'autre puisqu'en concours, ce mors est interdit.

Bref, donc hier, remise en selle sur Equador. C'était pas notre meilleure séance clairement. Il avait pourtant été longé la veille, il faisait beau, la carrière était bien praticable MAIS (car il faut bien un mais), beaucoup de monde à côté (on a un club canin donc cours avec chiot chaque samedi matin), et les chasseurs pas loin. D'autant plus que moralement parlant, avec les examens du premier semestre qui m'ont pas mal fatigué, plus des soucis perso, j'étais pas dans le meilleur des états d'esprits. Heureusement, proprio absente ce samedi (vu la séance, cela l'aurait plus stressée qu'autre chose pour la suite) donc je monte sous la surveillance de ma prof et des amis. Déjà au montoir, il m'a fait une scène (il faut savoir qu'il a souvent dégagé sa proprio à ce moment). J'arrive tant bien que mal à me mettre dessus, j'accroche mon air bag, ma prof me tient mais à peine je demande d'avancer qu'il piaffe et passage à tout va... La séance va être longue. Finalement, j'arrive à obtenir un début de séance correcte au pas et trot en essayant de le mettre en avant le plus possible. Sauf qu'à un moment, je suis au trot, un coup de feu part et c'est la dégringolade, démarrage en trombe, stick qui chatouille malencontreusement les fesses de Mr précieux, et c'est parti pour un arrêt d'urgence. Finalement, je retrouve le calme et remet en avant de suite sauf que forcément la sérénité n'est plus trop en moi... Je galope, ça va mieux sauf qu'à un moment, il décide de nouveau de faire le zouave sans aucun motif sérieux cette fois. Beh j'ai osé remettre les pendules à l'heures, histoire de montrer que je n'étais pas sa proprio, qu'il pourrait pas si facilement me mettre par terre ou m'émouvoir... Je finis sur quelque chose de relativement correcte dans l'ensemble. Plus de peur que de mal, ouf !

Aujourd'hui j'y retourne, plus décidée que jamais à enterrer la séance de la veille. Aujourd'hui, chose relativement rare, nous sommes deux à cheval dans la carrière et ça c'est quand même vachement cool. Sa proprio est avec moi, je suis dans de meilleures dispositions, tout devrait bien se passer. Je me mets à cheval, et déjà pas d'embrouilles, je suis contente. Je mobilise au fur et à mesure tout son corps, en cherchant à l'avoir en avant et dans ses traces. Il semble moins c*n qu'hier et c'est plutôt un bon point, mais je reste tout de même sur le qui vive, sait-on jamais ! J'ai bien fait, deux fois il a de nouveau tenté de me virer. Une fois car il a trébuché et oh mon dieu, c'est grave et la deuxième fois car sa proprio me filmait et qu'elle s'est un peu trop rapproché à son goût (vidéo à l'appui)... Coup de chance pour moi, je commence à le connaitre, je ne panique pas et fais un arrêt d'urgence pour l'arrêter. Par contre, dans sa fuite, je lui demande de rester connecter, de revenir et donc de se porter en avant tout de suite après. Et pour le coup, ça marche plutôt bien ! En tout cas, je suis sortie avec le sourire aux lèvres ce matin. On a finit sur une note positive, avec un cheval qui se porte au minimum. Il peut faire mieux clairement mais je commence à prendre doucement de l'assurance, à trouver des pistes de travail pour lui comme pour moi.

Du coup, prochaine étape, reprendre un cours avec ma prof pour envisager les concours à partir de mars. Pour ce qui concerne les prochaines semaines, je vais pouvoir me dégager du temps donc je vais certainement retravailler le gus.

Euterpe94

Membre VIP

Trust : 10  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3724
5 j'aime    
Avis vidéo dressage
Posté le 12/01/2020 à 23h06

J'ai parcouru vite fait ton sujet de départ puis j'ai vu la première vidéo alors j'ai tout lu..

Alors, pour en rajouter une couche sur ta position, tu es très penchée en arrière donc tu n'aides pas ton cheval à se porter en avant. Tu es vissée avec tes jambes, ce qui peut freiner un cheval aussi. Il faut partir sur un grand trot enlevé avec ce cheval et détendre ton bas de jambe ! Tu ne trottes pas enlever à la détente ?

Et ce cheval qui devient fou au montoir ou en début de séance, faux calme, travaillé jeune et fort, le dos qui ne bouge pas, les petites foulées pas vraiment régulières et lourdes mais si bien à pied.. Je pense qu'il faudrait explorer le dos avec une radio
Page(s) : 1 2
Avis vidéo dressage
 Répondre au sujet