Monter sa pension, prix, avis et questions

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
2171 vues - 36 réponses - 1 j'aime - 13 abonnés

Ondine35

Expert
   

Trust : 1038  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 848
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 01/07/2020 à 00h27

Bonjour !

Certains d'entre vous le savent peut être car je suis sur C.A depuis longtemps, autant de temps que j'ai plein de doutes et d'idées pour mêler ma passion dévorante du cheval et un salaire stable et "correct" (mes parents et ma grand-mère ayant eu des difficultés financières, c'est un point important pour moi).

Ma dernière idée en tête était de travailler 35/40h semaines pendant quelques années pour faire quelques économies, et quand j'en aurai la possibilité, de passer à un travail en mi-temps et d'ouvrir une pension équine à côté. Je ne veux pas un gros salaire, je veux pouvoir vivre "normalement" et simplement sans compter le moindre euro.

Précision : Je veux dans tout les cas, quand le moment sera venu, acheter une longère au moins, ou une fermette sur plusieurs ha avec un boisement, avec mes chevaux. L'idée est d'acceuillir en + quelques pensionnaires
Je note en vert les idées qui ont changé suite aux différents conseils et témoignages

Voilà l'idée de la pension :

- Pension pré à l'année en troupeau (un gros troupeau ou plusieurs petits troupeaux en fonction des affinités) + 1 ou 2 paddocks individuels ou à deux disponibles pour diverses raisons
- Entre 6 et 10 ha de pré dont au moins 3000m² de boisement (Je sais que ça ne se trouve pas à chaque coin de rue mais c'est l'idée
- De quoi s'abriter du soleil et de la pluie dans chaque pré
- Une toute petite écurie pour les chevaux en convalescence par exemple (3 grands boxes?) Plutôt une petite grange retapée dans ce but, puisque ça restera exeptionnel
- Une carrière semi-couverte éclairée 20/60 grand minimum avec du matériel d'obstacle. Juste une carrière suffira dans un premier temps, puisque la clientèle "visée" est fera du loisir et de la balade
- Une sellerie fermée ou une pièce avec des casiers individuels
- Une aire de pansage au sec + une douche
- Un coin "club-house" avec une petite pièce avec un canapé, une table et vue sur la carrière ou les prés, un vestiaire, des toilettes et une douche. Toujours prévu mais avec la précision que ça se ferai sur une dépendance déjà existante qui aura juste besoin d'être adaptée
- Organisation de stages ou cours avec des pros de temps en temps
- Organisation de randos (J'aimerai passer mon ATE) aux beaux jours
- Proposition de n'avoir qu'un osthéo/dentiste/maréchal pour toute la pension et de gérer ça si le proprio n'est pas dispo
- Nourrissage + eau + soins des chevaux malades / blessés tout les jours. Il vaudrait mieux que je ne propose pas ça dans la prestation, et que ça soit plutôt une location d'installations, pour me "décharger" des soins des chevaux?
- Tour des prés 2 fois par jour pour voir si tout va bien
- Un cross + PTV sur environ 3000m² ?

Ca serait en centre Bretagne, plutôt sud-ouest de l'île et vilaine, pas trop loin de la forêt de Brocéliande, grosso modo. J'ai commencé à bien m'informer sur les pension alentours, j'ai fait une carte des centres équestres et pensions du coin, pour voir un endroit un peu stratégique et ne pas m'installer entre 3 C.E déjà reconnus et installés.

En théorie je serai là la moitié de la semaine, soit 3/4 jours entiers par semaine, soit tout les matins et pas l'après midi... J'habiterai sur place. Je penses qu'avec +/- 7 ha, je pourrai acceuillir jusqu'a 10 chevaux maximum ? Quelques ha de + pour acceuillir + de chevaux serait sûrement plus rentable, mais à voir si c'est pas encore plus ingérable que le projet n'y paraît déjà

Je ne sais pas si par ce que je travaille à côté et que je ne suis pas 24/24h sur place on peut considérer cela comme une pension ? Je penses que les tarifs sont pas mal différents selon si on propose une location de prés + petites infrastructures ou une "vraie" pension. J'ai déjà pas mal regardé, les locations autour de chez moi commencent à 20€ par mois pour juste un pré de moins d'1ha jusqu'à 70€ pour les pensions associatives ou il y à une petite carrière en herbe et ou le propriétaire doit aider de temps en temps pour les clôtures et s'occuper lui même de son cheval. Les pensions "classiques" avec de vraies infrastructures, au pré, commencent à 100€ par mois, jusqu'à environ 250€ par mois pour les plus haut de gammes.

J'imaginait que pour ce que je souhaiterai proposer, je pourrai demander 100€ par mois par cheval, puisque je proposerai tout de même les soins, le nourrissage, et des infrastructures utilisables l'hiver, mais que je ne m'occuperai pas des chevaux, ne proposerait pas d'encadrement ou d'aide dans le travail avec le cheval, et qu'il n'y aurait pas de surveillance 24/24h. Bon, 100€ ça fait vraiment short, il vaudrait mieux commencer à 200€, et baisser au fur et à mesure si je n'ai aucun client

Ca serait déstiné plutôt à une clientèle qui cherche à mettre son cheval dans un petit coin sympa avec des infrastructures correctes pour faire du loisir toute l'année, et qui peut laisser son cheval plusieurs jours / plusieurs semaines sans problèmes. Je souhaiterai aussi acceuillir les randonneurs à cheval qui passeraient par la pour la nuit par exemple.

Qu'en pensez vous ? Bien sûr j'imagine que c'est quelque chose de difficile à mettre en place, entre le fait d'avoir l'argent pour créer tout ça, de trouver le terrain ou la fermette à rénover, pour trouver une clientèle etc, je parle d'un projet futur que j'imagine et que j'idéalise certainement, mais je souhaite avoir des avis dès maintenant car c'est quelque chose qui me tiens à coeur.

Est ce qu'il y à des choses qui vous paraissent évidentes auxquelles je ne pense pas ? Je suis preneuse de n'importe quel retour d'expérience, d'avis et de conseils

Édité par ondine35 le 02-07-2020 à 23h16

Spiritdancer

Membre VIP
   

Trust : 1266  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5457
12 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 01/07/2020 à 01h57

Franchement, avec un boulot à côté et 10 chevaux en pension à 100 balles, vous allez vous y épuiser sans jamais rentrer dans vos investissements.
J’ai 11 chevaux à la maison et un mari qui manie tracteur et truelle pour faire tout le taff d’entretien. Et les journées sont longues... Sauf que ce sont mes chevaux et que je n’ai de compte à rendre à aucun propriétaire, que personne n’exige cela ou ceci parce qu’il paie une pension.
10 propriétaires, c’est aussi 10 personnes sans cesse à aller et venir chez vous. On fait de l’hébergement saisonnier de vacances, mais aussi sur plusieurs mois d’affilée, c’est sympa, mais je dois toujours faire gaffe dès que je sors le nez de la baraque, il y a en permanence quelqu’un dans les parages. Pas question d’aller chercher mon courrier dans un vieux pyjama pourri par exemple. Et c’est un peu lourdingue au bout d’un moment cette sensation de ne pas être véritablement chez soi.

Sur l’exigence de n’avoir qu’un seul professionnel qui intervienne sur la pension, c’est difficilement envisageable et constitue potentiellement un nid à emmerdes. Il va suffire que le maréchal se rate Pompom d’amour et adieu le pensionnaire parce qu’il n’est plus question qu’il s’approche du poney. En tant que cliente, que je ne puisse choisir mon ostéo, mon véto et mon maréchal me ferait fuir très loin. Je sais qui je veux que mes chevaux voient et qui doit les suivre. Au prix qui me convient, pas imposé sans que je puisse dire quoi que ce soit. Personnellement, j’ai un super ostéo à 150 euros la séance. Imaginez que ce soit celui qui obtient le privilège d’intervenir chez vous contrairement à celui qui facture son intervention à 90 euros... Certains chevaux ne verront pas l’ostéo parce qu’il est trop cher pour le propriétaire ? Même chose pour le raisonnement inverse : je veux faire venir cette sommité, mais je ne peux pas parce qu’il n’est pas accrédité ?

Projet d’ATE, si vous voulez. Mais, il va vous falloir une cavalerie... Admettons que vous vous cantonniez à des circuits où vous n’amenez que 4 cavaliers (donc pas super rentable à la base), vous rajoutez 5 chevaux et vous êtes à 15 bourrins sur vos 7 hectares. J’ai aussi 7 hectares avec 13 chevaux dessus (11 à moi et 2 à une locataire d’une partie de la ferme), c’est un vrai casse-tête pour la rotation des pâtures et je cherche frénétiquement comment je pourrais louer ou acheter des terres en plus. Je ne vous raconte même pas ce que je passe en foin, lequel foin je ne paie pas, hormis le transport, suite à des arrangements avec des voisins.

Dans vos prévisions, vous oubliez d’ailleurs cet aspect : il va vous falloir un tracteur avec fourche, godet et broyeur a minima. Et un truc qui ne se retourne pas quand vous essayez de lever une boule...

Bref, sur le papier, cela vous fait rêver, mais vous ne gagnerez pas des masses de fric, cela ne vous mettra pas à l’abri financièrement pour un max d’investissement que ce soit le capital de départ, le temps que cela va vous prendre, la fatigue physique voire morale que cela représente.

Tonya

Membre ELITE Argent
 

Trust : 245  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8128
4 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 01/07/2020 à 09h08

ondine35 tu es loin d'avoir tout pris en compte. Sur ton papier, cela relève du rêve casse gueule...

Elea2008

Membre d'honneur
 

Trust : 311  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1867
4 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 01/07/2020 à 09h28

Je ne suis pas pro, mais simplement en faisant un calcul rapide, 10 chevaux X 100 euros de pension, ça fait 1000 euros/mois. Je vois mal comment avec une telle somme, tu pourrais réussir à rembourser un prêt (achat du terrain + aménagement des infrastructures), acheter ton foin, payer tes charges (eau, électricité, taxes et impôts...), financer l’entretien régulier de ta structure et te dégager un revenu, même modeste
Je pense qu’il faudrait que tu aies une idée beaucoup plus précise et concrète du coût de ton projet (prix du terrain dans ta région, montant des investissements envisagés, prix du foin, montant des taxes locales, etc.)
L’idéal pour préparer ton projet serait de commencer par faire une formation à la création d’entreprise: les chambres des métiers par exemple proposent souvent des stages de quelques jours qui te permettent d’acquérir quelques notions minimales.

Ondine35

Expert
   

Trust : 1038  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 848
0 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 01/07/2020 à 10h04


spiritdancer a écrit le 01/07/2020 à 01h57:
Franchement, avec un boulot à côté et 10 chevaux en pension à 100 balles, vous allez vous y épuiser sans jamais rentrer dans vos investissements.

Oui je trouvais ca limite aussi mais c'est dans les prix par chez moi pour une pension pré, peut être 180€ ça irait mais ça ne changera pas des masses mon salaire final pour une petite dizaine de chevaux

10 propriétaires, c’est aussi 10 personnes sans cesse à aller et venir chez vous. dans un vieux pyjama pourri par exemple.

Je n'avais pas trop pensé a ça, c'est vrai qu'il faudrait réussir a avoir la maison dans un coin a l'abri des regards avec un petit jardin fermé

Sur l’exigence de n’avoir qu’un seul professionnel qui intervienne sur la pension, c’est difficilement envisageable et constitue potentiellement un nid à emmerdes.
La vous n'avez pas compris, j'ai dis que je proposerai mon maréchal/ostéo pour tout le monde, c'est dans l'idée ou ça arrangerait certains propriétaires de ne pas avoir besoin d'être présent le jour du maréchal et de ne pas se soucier d'en appeler un etc, ce ne serait en aucun cas une exigence


Projet d’ATE, si vous voulez. Mais, il va vous falloir une cavalerie...
Pareil, on s'est mal compris sur ce point ; j'aimerais passer mon ATE pour me sentir un peu plus légitime de tenir une pension, et pour organiser des balades avec les propriétaires et leurs propres chevaux pour ceux qui le souhaitent


Dans vos prévisions, vous oubliez d’ailleurs cet aspect : il va vous falloir un tracteur avec fourche, godet et broyeur a minima. Et un truc qui ne se retourne pas quand vous essayez de lever une boule...


Bref, sur le papier, cela vous fait rêver, mais vous ne gagnerez pas des masses de fric, cela ne vous mettra pas à l’abri financièrement pour un max d’investissement que ce soit le capital de départ, le temps que cela va vous prendre, la fatigue physique voire morale que cela représente.


Merci Je ne posterai pas sur C.A si j'étais sûre de moi et que j'idealisais trop la chose, je cherche justement des gens du métier qui peuvent m'aiguiller sur les choses essentielles a leurs yeux, les exigences minima d'une pension, etc.

En enlevant l'aspect douche pour les cavaliers, club house, et en mettant juste une carrière éclairée sans manège déjà, j'économiserai déjà pas mal de sous. Pour ce qui est du terrain, de la douche et de la carrière ce sont des installations que je voudrais avoir chez moi de toutes façons, c'est un investissement que je compte faire quoi qu'il arrive, pension ou pas pension, pour y mettre 2/3 chevaux a moi, donc mon resonnemment était de prendre des pensionnaires dessus ?

Liti33

Membre VIP

Trust : 215  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3966
3 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 01/07/2020 à 10h15

100€? Tu as fait les calculs après avoir déduis les charges, etc? A mon avis c'est même pas la peine de se lancer.... C'est le prix pour une pension pré peut-ètre mais pas avec un manège et le reste si? Enfin en général on compte une 20aine de chevaux pour ètre rentable.

Ondine35

Expert
   

Trust : 1038  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 848
1 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 01/07/2020 à 10h21

elea2008
Comme c'est juste une idée et pas vraiment un projet, je ne vais pas m'inscrire en formation de création d'entreprise tout de suite, comme je l'ai dis c'est une idée au cas où un jour, après avoir fait quelques économies, j'ai l'opportunité de le faire, donc c'est très flou pour l'instant. C'est juste que de toutes façons le jour où j'achète une maison c'est une petite ferme avec grand minimum 3 ha de terrain pour y mettre 2/3 chevaux a moi, ou je construirait de toutes façons une carrière, alors pourquoi pas étendre les travaux et proposer une pension dessus.

Au niveau des prix par chez moi, on trouve beaucoup de petites fermes a rénover (pas de gros travaux) pour +/- 150 000€, donc ça veut dire maison + terrain + granges et quand on a de la chance matériel agricole vendu avec.
J'ai vu sur C.A qu'il fallait compter aux alentours de 10.000€ pour une carrière digne de ce nom.
Dans le genre de fermes que je cherche il y a souvent plusieurs dépendances autour, donc en rénovant a minima qui pourraient convenir pour les selleries, toilettes et vestiaires.
Le cross et PTV seraient principalement faits en récup, le matériel de C.S.O reviendrais a +/- 500€ pour quelques chandeliers et des barres. Le foin dans ma région est a approximativement 20€ le round.
Resterai tout ce que j'oublie, + eau, clôtures, taxes diverse, dalle en béton pour la douche, mais ça je n'ai pas trop d'idée sur le prix.
On est a max 250 000€ d'investissements au début, il faudra compter sur la paye de Monsieur pour nous nourrir, au moins au début.

Peut être que je pourrais rester sur une location d'infrastructures ou chacun s'occupe du pré qu'il loue et chacun s'occupe de son cheval, avec entrée a part de la maison, et ou je garde un poste de 35h ?

Adeline23687

Membre ELITE Bronze

Trust : 25  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6194
6 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 01/07/2020 à 10h33

Moi je tique sur le:

"Je ne veux pas un gros salaire, je veux pouvoir vivre "normalement" et simplement sans compter le moindre euro"

Ca va tout simplement dépendre de tes priorités dans ta vie et les dépenses "fixes" que tu auras par mois!

Cette phrase résume ton projet je trouve, pas très mur, un peu utopiste, rêveur, en somme pas très abouti.

Un salaire stable et correct dans ce milieu, c'est très difficile à avoir.Beaucoup ont un travail à temps plein ou éventuellement à mi-temps en dehors du cheval.
Sinon ils sont soit agriculteurs, soit éleveurs, soit moniteur, soit ...bref ils ont un boulot interne à la structure mais qui leur apporte un autre revenu que celui de la pension.

Héberger et avoir la responsabilité des chevaux d'autrui, ce n'est pas simple, sans parler des clients tordus et jamais contents (ce sont souvent ceux là qui ont écumés toutes les pensions alentours et sautent sur la nouvelle qui ouvre...), il faut gérer les petits pépins qui arrivent forcément quand tu n'es pas dispo!

Tu es encore jeune comme tu les dis je pense qu'il faut déjà que tu fasse ton petit bout de chemin, trouver un boulot, te faire un peu d'expérience, gagner ta vie afin d'évaluer les dépenses et les aléas qui s'y incombent.

Puis par la suite faire mûrir ce projet, je ne sais pas si tu es déjà propriétaire d'un ou plusieurs équidés, mais si ce n'est pas le cas, il serait intéressant que tu fasse l'aventure par toi même, voir acheter une maison avec possibilité de mettre tes chevaux à la maison, tu pourras alors te rendre compte des tâches à faire.Et ensuite si tu serais en mesure de faire tout ça pour d'autres.

J'ai une jument en pension à la maison (à titre gracieux) et j'avais déjà 3 chevaux, bon pas toute jeune mais ça se passe très bien, il n'empêche qu'en 9 ans, elle m'a fait des combos piro, lepto 2 fois, elle a maintenant 29 ans donc il faut adapter les rations, la surveillance bref...

J'ai aussi dépanné une amie pendant 2 ans, donc j'avais 5 chevaux, ça a été compliqué, je manquais de place, la jument m'a fait des bouchons œsophagiens à répétition avec les grains de la proprio, il y' avait toujours un de mes chevaux qui avait quelque chose!

J'ignore si c'était un simple coup du sort ou pas, mais ce fut 2 ans très difficile, pourtant mon amie était une vraie crème et ne m'a jamais fait de coups tordus ou emm*rdé pour quoique se soit!

Comme quoi entre avoir ses chevaux à soi avec le mini d'installation et accueillir des pensionnaire, il y a un gouffre.

Sans compter tout le stockage de bouffe, rien que le foin!C'est assez énorme!
Puis l'entretien de tout ça, quand il n'y a que toi qui y met les pieds, tu fais gaffe car tu sais que c'est casse pied de réparer, d'entretenir, mais je t'assure que beaucoup de gens se fichent pas mal de ceux qui entretiennent et réparent!

Tu n'a qu'à regarder dans les club le nombre fois où les crottins ne sont pas ramassés, donc imagine le respect de ces gens pour les portails de clôtures, le balayage des aires de pansages où même simplement dire, désolé mon cheval explosé la poignée de l'entrée de parc...
Tu vas te retrouver très souvent devant le fait accompli!

Bon évidement je te dépeins le pire des scénarios, mais il faut savoir que ça existe et pas si rarement que ça.

Tu devras gérer tout ça puisque tu seras LA responsable.

Voilà, il y a tout cet aspect que tu n'as pas pris en connaissance dans ton projet, il va falloir que tu roules encore un peu ta bosse dans des structures pour prendre conscience de tout ça.

Titanesque

Expert
   

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 469
5 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 01/07/2020 à 10h37

ondine35 faut penser au foin, paille, leur stockage, entretien des patures et évacuation des crottins et ça fait un sacré boulot. Donc tracteur, herse au minimum.
Les assurances pro. Ça coûte une blinde. Location des patures et leur entretien.
Pension minimum 160 euros au pré et ce n est pas cher.
Ne compte pas faire des soins, à la limite couvertures. Tu ne vas jamais t'en sortir.
Travailler à côté à mi temps, si tu y arrives. Mais si colique quand tu es absente donc pas de surveillance, tu seras tenue responsable.
Les pensions chevaux n'ont jamais été très rentables pour soutirer un salaire. Tu te feras un petit smic et encore.
Sans compter le proprio qui ne paie plus là pension et se tire à la cloche de bois. Tu seras OBLIGEE de nourrir le cheval etc sans possibilités de le vendre.
Beaucoup de cas existent.
Ouvrir une pension, un vrai casse gueule.

Expar

Membre ELITE Or
 

Trust : 223  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9576
4 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 01/07/2020 à 10h49

ondine35

Je dirais surtout qu'il faut que tu profites lorsque tu bosseras d'apprendre à gérer une entreprise, sur le papier, quand tu auras du temps libre.

Car le prix ne se fixe pas seulement en fonction de "ce qui se fait dans la région".
Donc déjà apprendre les bases :
- faire un tour quasi exhaustif de tous les frais à prendre en compte, du foin jusqu'aux impôts que tu devras payer et aux piquets de clôture que tu devras renouveler plus ou moins régulièrement.
- Voir combien de chevaux "payant" tu auras besoin pour entrer dans tes frais et combien, pour dégager un surplus.

Puis ensuite, les détails :
- quid de la tenue de la comptabilité ? Tu paies quelqu'un ou tu fais toi-même ? Sachant que si tu n'es pas formée, ben, il faut apprendre et surtout, surtout, te tenir au courant des nouvelles règles, nouvelles aides, etc. pour que ton entreprise "roule" bien.
- voir la concurrence, là, où tu choisirais ta ferme et surtout, surtout, les clients potentiels et/ou "visés". Car si c'était si facile, il y aurai pléthore de pensions de 10 chevaux à 100 €/mois dans ton coin.
- Apprendre aussi à connaître ce que recherche les proprios qui sont prêts à payer une pension, surtout si tu habites dans une région, où, tout compte fait, il est "facile" d'acheter une maison et d'avoir assez de terrain pour avoir ses chevaux à la maison...donc pourquoi mettre son cheval en pension pour ce que tu peux faire toi-même, sans payer ?

etc.
Edit : si tu fais le foin toi-même, il faut que tu saches combien ça te coûte de le faire, par ex.

Édité par expar le 01-07-2020 à 11h01



Spiritdancer

Membre VIP
   

Trust : 1266  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5457
8 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 01/07/2020 à 11h38

Je ne vois pas trop l'intérêt de passer l'ATE pour partir en balade avec des gens qui ont leur pension sur place. Je ne suis pas sûre que ces derniers paient pour un service auquel ils peuvent avoir accès tout seuls, voire en s'organisant des balades entre eux. Pour de la rando à la journée ou sur plusieurs jours, pourquoi pas. Mais, vous allez faire cela combien de fois dans l'année avec vos propriétaires ? Déjà, ATE, ce n'est pas super rentable (j'ai pas mal de copains qui font cela), alors si ce n'est pas pour drainer des clients extérieurs, cela me semble un sacré investissement pour pas grand chose.

Pour votre histoire d'un seul pro, dire ceci :

Citation :
Proposition de n'avoir qu'un osthéo/dentiste/maréchal pour toute la pension et de gérer ça si le proprio n'est pas dispo

c'est un peu différent de

Citation :
La vous n'avez pas compris, j'ai dis que je proposerai mon maréchal/ostéo pour tout le monde, c'est dans l'idée ou ça arrangerait certains propriétaires de ne pas avoir besoin d'être présent le jour du maréchal et de ne pas se soucier d'en appeler un etc, ce ne serait en aucun cas une exigence

Et c'est aussi un nid à emmerdes. Je ne pense pas qu'il faille décharger les gens de toute responsabilité. Si cela tourne mal (vous n'avez pas appelé le bon, pas au bon moment, etc), voilà les ennuis... Les gens sont toujours charmants quand tout va bien, beaucoup moins si un truc leur reste en travers de la gorge. Et en proposant un tel service, vous avez intérêt à être aux taquets H24 pour que tout aille bien chez Pompom. Sans compter que si vous estimez que tel cheval a besoin de voir un maréchal, mais pas le proprio qui, momentanément a des soucis de sous et préfère attendre un peu, vous pensez vraiment que vous allez pouvoir prendre rv pour qu'il n'ait "pas à se soucier d'en appeler un" ?

La carrière à 10 000, vous oubliez... C'est 15 000 minimum. La mienne m'a coûté 16 000 euros et est trop profonde parce que mon mari a essayé de faire des économies sur le sable.

Le foin à 20 euros la balle, cela va dépendre des années... S'il y a bien un truc dont le prix flambe vite en période de sécheresse, c'est le foin ! Pour vous donner une idée, j'en rentre environ 75 boules par an. On vient de rentrer les foins 2020 et il nous reste 11 boules 2019 qui vont passer cet été quand l'herbe sera cramée.
Le matériel d'obstacle à 500 balles, vous n'allez pas aller bien loin. Vous aurez 2 obstacles ! Sachant qu'en terme de durabilité, faut pas compter qu'ils restent impeccables pendant 10 ans.
L'eau est également un gros poste pour autant de chevaux. Nous, nous avons un puits, il serait impossible de faire boire tout le monde à l'eau de ville...

Je plussoie le propriétaire qui ne paie plus et disparaît dans la nature... J'ai un cheval à la maison, comme cela, depuis 10 ans ! Et ne pas croire que vous pouvez vendre facilement un cheval pour non-paiement de la pension, les choses sont un peu plus compliquées que cela... Il y a des cas de figures très encadrés.

Peut-être faudrait-il commencer par le début : avoir ses propres chevaux à la maison et voir ce que cela dit et quelles possibilités cela offre. J'ai eu des chevaux en pension à la maison : chevaux de copains, chevaux au débourrage, chevaux en pension travail. Ce n'est pas du tout la même chose que de s'occuper des siens. On a très souvent des gens qui s'arrêtent à la maison et viennent nous demander si on prend des pensions basiques (j'entends par là sans boulot sur le cheval ou pas un copain qu'on dépanne momentanément). C'est niet ! On avait calculé qu'avec une pension à 150 euros, on se dégageait 20 euros de bénéfs par mois (en comptant bouffe, eau, charges, assurances et temps passé), pour un max d'emmerdes...
Quand je vois, déjà, ce qu'implique de la location d'hébergement !

Couagga

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 85  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7414
2 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 01/07/2020 à 16h18

ondine35

je rejoins la plupart des remarques précédentes. Tout cela semble très "théorique".

je ne sais pas si tu réalises vraiment ce que représente le travail d'une pension ni son coût, tant en investissement qu'en rentabilisation avant même d'envisager de se dégager un revenu, aussi modeste soit-il.
de même que "les plans sur la comète" concernant les surfaces à acquérir, leur configuration et leur situation.

J'ai l'impression qu'énormément de contraintes administratives, techniques, financières, organisationnelles t'échappent.
Dans un premier temps, il pourrait être itnéressant pour toi d'aller rencontrer quelques professionnels pour les interroger sur la réalité de leur activité : comment ils se sont installés, le temps passés, les contraintes, les coûts, les fameux "aléas" qui sont en fait partie intégrante de "la vie au long cours" d'une pension...

L'idée n'étant pas de te décourager mais d'ancrer un peu plus ton idée dans la réalité pour voir si elle peut devenir un projet

Cafelaitfalcon

Membre d'honneur

Trust : 296  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1325
1 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 02/07/2020 à 21h18

Coucou,

Alors, je vais pas te dire que c'est réalisable ou utopique car j'en sais trop rien, mais ma pension actuelle est un peu comme la pension que tu aimerais avoir alors je me permets de t'en parler

Déjà, un gros troupeau dans un paddock paradise : l'idée d'avoir un ou deux prés/paddocks à côté pour d'autres chevaux... Ok, pourquoi pas, mais faudra apporter du foin et mettre un point d'eau dans le troupeau et dans les paddocks (donc tu te rajoutes une complication je pense). Par contre, dans ma pension il y a 3/4 petits carrés collés au paddock paradise pour y mettre les chevaux qui sont vermifugés (ça peut être une alternative si jamais).

Ensuite, sellerie, clubhouse, douche, aire de pansage et carrière : sellerie fermée à clef ou casiers individuelles avec cadenas me semblent un minimum (jamais je laisse mes selles dans un endroit pas sécurisé et je pense que personne ne le fait...). Clubhouse si tu n'es pas un club, pas forcément besoin. Nous il y a une aire de pansage couverte avec des canapés dans un coin + toilettes et douche (donc tout en un niveau construction plutôt que de créer un espace clubhouse à part). La douche c'est aussi un minimum je trouve. La carrière à moitié couverte, je valide à 100% Par contre, ça a forcément un coût. Ma pension a une carrière mais pas couverte + un rond de longe. Forcément, un espace couvert c'est toujours un plus, mais après il faut aussi voir si niveau budget ça passe et le profil de tes potentiels pensionnaires. Je m'explique : dans ma pension on a un retraité et un poulain, forcément ils ne sont pas/plus montés ou alors la carrière suffit pour le peu qui est fait (il ne pleut pas non plus H24). Si tu as quelqu'un qui cherche à monter 6j/7, effectivement, cette personne préférera peut-être avec un espace couvert pour monter.

Niveau surveillance : tu habiterais sur place du coup, c'est bien ça ? Dans ce cas surveillance quasi permanente (un tour le matin + un le soir pour vérifier les clôtures et que tout va bien) et ça c'est top.

Pour les intervenants extérieurs : il faut laisser les proprios choisir mais après s'il y en a un qui vient pour un cheval, tu peux proposer aux autres pour que ça soit moins cher par exemple. Et donc être là si le proprio peut pas. Enfin ça, c'est un détail je trouve.

Pour le prix : ma pension est à 200euros /mois avec, à peu près, la même chose que ce que tu aimerais faire. Tu peux faire moins cher pour les retraités et les poulains à la limite, mais sinon 100euros me paraît bien peu pour tout ce que tu veux faire et proposer :')

Pour la question de n'accueillir que 10 chevaux... Il faut voir, si tu as pas la plus pour plus tu pourras pas en avoir plus de toute façon, mais peut-être acheter plus grand pour tabler sur une quinzaine de chevaux ? Environ 15 chevaux dans ma pension.

Voilà voilà, donc je pense que si tu as une carrière à moitié couverte, tu peux en demander entre 180 et 200euros (après c'est clair que si à côté l'écurie ne demande que 150euros, ça va pas le faire).

Ondine35

Expert
   

Trust : 1038  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 848
1 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 02/07/2020 à 22h10


couagga a écrit le 01/07/2020 à 16h18:
@ondine35

- Tout cela semble très "théorique".
- je ne sais pas si tu réalises vraiment ce que représente le travail d'une pension ni son coût
- J'ai l'impression qu'énormément de contraintes administratives, techniques, financières, organisationnelles t'échappent.
-Dans un premier temps, il pourrait être itnéressant pour toi d'aller rencontrer quelques professionnels pour les interroger sur la réalité de leur activité

Je l'ai surement mal dis mais c'est bien le but de ce topic, je ne peux pas savoir tout ce que tenir une pension implique comme par magie, puisque mon âne est à la maison et que je n'ai aucun proche qui en tient une. Le plus facile pour avoir une idée de ce que tenir une pension implique est, comme tu le dis, de se renseigner auprès de pros, et le plus facile pour le moment vu que ce n'est qu'une idée et pas du tout un projet concret, c'est de se renseigner sur internet


L'idée n'étant pas de te décourager mais d'ancrer un peu plus ton idée dans la réalité pour voir si elle peut devenir un projet

Merci, je ne suis pas retournée sur le forum depuis deux jours par peur des réponses trop moralisatrices et désagréables, je suis agréablement surprise !

Ondine35

Expert
   

Trust : 1038  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 848
0 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 02/07/2020 à 22h23


spiritdancer a écrit le 01/07/2020 à 11h38:

Je ne vois pas trop l'intérêt de passer l'ATE pour partir en balade avec des gens qui ont leur pension sur place.
Ce n'est pas le seul but, je souhaiterai avoir un diplome dans le cheval pour me sentir un peu plus légitime de tenir une pension si je le fais, et avant ça pour pourquoi pas avoir des jobs d'été plus simpas qu'Hotesse de caisse

Pour votre histoire d'un seul pro, dire ceci :

Citation :
Proposition de n'avoir qu'un osthéo/dentiste/maréchal pour toute la pension et de gérer ça si le proprio n'est pas dispo

c'est un peu différent de

Citation :
La vous n'avez pas compris, j'ai dis que je proposerai mon maréchal/ostéo pour tout le monde, c'est dans l'idée ou ça arrangerait certains propriétaires de ne pas avoir besoin d'être présent le jour du maréchal et de ne pas se soucier d'en appeler un etc, ce ne serait en aucun cas une exigence

[b]Sans mauvaise volonté, je me relis et je ne vois aucune différence, par définition "Proposition" implique que ce n'est pas imposé
[/b]

Et c'est aussi un nid à emmerdes.
Vous avez certainement raison sur ce point, c'était juste une idée pour les arranger, comme ça se fait pas mal dans mon coin et que je n'en ai pas eu de mauvais retour


Le matériel d'obstacle à 500 balles, vous n'allez pas aller bien loin. Vous aurez 2 obstacles !
Je ne comprends pas, un chandelier neuf ça se vends aux alentours de 50€ l'unité, d'occasion 20€, et une barre neuve c'est autour de 15€, j'aurai au moins 4 obstacles simples, pour une pension familiale je trouve ça bien ?


Je plussoie le propriétaire qui ne paie plus et disparaît dans la nature... J'ai un cheval à la maison, comme cela, depuis 10 ans !
On a eu ce cas dans notre club aussi ... Pour le coup ce n'étais pas si mal que ça par ce que c'était un très gentil cheval parfait pour le club, pas trop vieux, peur de rien, 1m60, monté à partir du galop 2... Mais en pension effectivement, ca craint.

Peut-être faudrait-il commencer par le début : avoir ses propres chevaux à la maison et voir ce que cela dit et quelles possibilités cela offre.
Yes, j'écris dans le topic que c'est un projet pour du futur, quand je serai installée, que j'aurai déjà travaillé, et des sous de côté, que j'aurai mes chevaux etc

Ondine35

Expert
   

Trust : 1038  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 848
0 j'aime    
Monter sa pension, prix, avis et questions
Posté le 02/07/2020 à 22h36

Merci pour ton message !


cafelaitfalcon a écrit le 02/07/2020 à 21h18:


Alors, je vais pas te dire que c'est réalisable ou utopique car j'en sais trop rien
Yes, me dire que c'est utopique ne servirai à rien, je le sais, c'est la raison précise pour laquelle j'en parle ici, et ca ne sert à rien de juste lancer ça comme ca sans dire le pourquoi du comment, trop souvent ce qui se fait sur C.A

Clubhouse si tu n'es pas un club, pas forcément besoin.
Si j'achète une fermette sans gros travaux avec des dépendances, ça serait pas difficile à faire, suffit d'une pièce avec une table, un porte manteau, une collection de cheval magasine et trois canaps, c'était l'idée que j'en avais

Si tu as quelqu'un qui cherche à monter 6j/7, effectivement, cette personne préférera peut-être avec un espace couvert pour monter.
Tu as raison, au vu du type de pension que j'imaginais, ça sera vraiment pas indispensable, au moins pas au début!


Pour le prix : ma pension est à 200euros /mois avec, à peu près, la même chose que ce que tu aimerais faire. Tu peux faire moins cher pour les retraités et les poulains à la limite, mais sinon 100euros me paraît bien peu pour tout ce que tu veux faire et proposer :')
Oui je me rends bien compte que 100€ par cheval c'est pas du tout rentable au vu des installations que j'aimerai avoir, mais les prix dans ma région pour les mêmes prestations ne sont vraiment pas élevés et j'ai peur que personne ne veuilles venir si c'est trop cher pour des prestations pas tip top

Pour la question de n'accueillir que 10 chevaux... Il faut voir, si tu as pas la plus pour plus tu pourras pas en avoir plus de toute façon, mais peut-être acheter plus grand pour tabler sur une quinzaine de chevaux ? Environ 15 chevaux dans ma pension.
J'aimerai bien, mais toi c'est ton boulot à temps complet ? Pour moi l'idée c'était d'avoir un trop grand terrain + installations pour mes 2/3 bestiaux et de proposer d'autres gens de mettre les leurs dessus, pas d'en faire un métier à temps complet, bien que ça me plairait beaucoup ! J'imaginais un truc vraiment type familial .
Page(s) : 1 2 3
Monter sa pension, prix, avis et questions
 Répondre au sujet