Poney devient spirit ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2
Auteur
1390 vues - 22 réponses - 1 j'aime - 14 abonnés

Hutomie

Novice

Trust : 50  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 16h11

Bonjour à tous !

Alors, petit titre un peu spécial pour moi, je ne savais pas réellement comment nommer ce sujet. Je viens à vous car j'ai quelques... soucis avec mon cheval ces derniers temps. Je vous explique. Attention, roman, je vous fais un long texte :

Mon cher poney, que je vais appeler Spirit parce que j'en ai envie, a toujours eu un comportement un peu compliqué avec les inconnus. Je l'ai acheté il y a deux ans et demi , nous étions fin février 2018. Mr arrive dans sa nouvelle pension, heureux comme tout. Je peux faire connaissance avec lui deux bonnes semaines, pendant lesquelles il sort tous les jours en pâture et est rentré la nuit. Puis, mi mars, il est mis en pâture pendant 6 mois, jours et nuit. Très bien. Sauf que Spirit ne se laisse plus attraper. Je dois courir après lui pendant plusieurs longue longue loooooongues minutes avant d'enfin l'avoir. Pas au lasso, ceci dit, même si ça aurait pu être très classe, mais bien au licol. Bref, ça dure une bonne semaine, puis plus aucun soucis. Spirit est vite remplacé par Pompom, bien heureux de voir la bipède qui le nourrit. Il se laisse même attraper de plus en plus facilement par les propriétaires du ranch, par mes amis, par le bouch... non, quand même pas.

Tout se passe très bien, il retourne en box pour 6 mois, j'ai la surprise quelques soirs de le voir encore en pâture a faire l'imbécile avec un copain, la gérante arrivant en furie devant moi, les cheveux décoiffés et la mine déconfite, me demandant si je "veux bien aller chercher ce foutu poney". Mais c'est rare.

Viens le temps, en hiver 2019, de le laisser dehors. Toute l'année, vous dites ? Oui oui. Poney est très heureux, et tout se passe bien. Les copines l'attrapent pour le maréchal, pour le véto, pour le dentiste, pour le nourrir... bref, un poney cool.

Puiiiiis, vient le confinement. Oh joie. Voilà que Pompom se retrouve plusieurs mois sans voir le visage amical d'un bipède avec un licol, venant l'arracher à sa petite vie tranquille dans son carré de verdure pour aller manger/bosser/manger. Confinement enfin terminé, poney retrouve bipède, bipède retrouve poney, tout le monde est content dans le meilleur des mondes.

Enfin, il est là, le temps de faire venir le maréchal ! Mais bipède travaille. Elle appelle une gentille copine pour venir faire les pieds de poney. Et là, c'est le drame. Cette amie, qui sans peine pouvait attraper poney encore quelques mois plus tôt, n'y parviens plus du tout. Le retour de l'abominable Spirit ! Bon, je me déplace, j'attrape Pompom sans peine. Fin de l'histoire ? Non. Je serais pas là sinon, concentre toi !

Le maréchal revient, rebelote. Je dois être là pour attraper Pompom qui commence à bien me taper sur le système. C'est que j'ai un travail pour payer le manger de poney. Donc les matinées off pour venir chercher l'animal en pâture, ça va bien deux minutes.

Formations de prévues pour moi, pendant une semaine je ne vais pas venir voir Pompom. Qu'à cela ne tienne, c'est coach qui s'en occupera. Coach qui le voit MINIMUM trois fois par semaine. Coach qui le nourrit, qui le monte. Coach qu'il connait ! Vous connaissez la suite... Spirit, encore et toujours. Il ruse, beaucoup, ne l'attrape que 2 fois sur les 5 de prévues, mais c'est déjà ça.

Puis, oh surprise, un soir, Pompom devient Spirit aussi pour moi ! En voilà, une bonne nouvelle, tiens ! Plus personne ne peut donc attraper la bête. Je galère, mais j'y arrive, par ruse, par finesse après craquage et autres joyeusetés. Finalement, au bout de quatre jours, ça passe. Nouvelle technique qui fonctionne pas mal pour moi : y aller, tenter une approche. Si approche réussie, on récompense bien. Si pas moyen d'atteindre l'encolure, demi-tour, on s'en va. V'la t'y pas que Pompom revient, vexé, se laissant attraper en pensant déjà au délicieux repas qui l'attend. Pour le moment, ça fonctionne. Dieu merci !

Bref, vous l'aurez compris, mon soucis est que mon cheval est devenu INAPPROCHABLE par quelqu'un d'autre que moi. Ma ruse ne fonctionne pas pour les autres, dont poney se fou royalement. Et, même si dans le contexte actuel, c'est pas plus mal qu'il soit pas évident à attraper, c'est quand même loin d'être cool ! Autre exemple tout récent : Spirit doit changer de pâture. Qu'à cela ne tienne. Les gérants le connaissent bien, ils savent qu'ils doivent l'attraper dans les derniers. Sauf que ça y est, les copains ont tous bougés, il est tout seul dans la pâture, le poney sauvage. Et toujours pas moyen de l'attraper ! Seule solution : une route étant à traverser pour le changement de pâture, vas-y qu'on y met deux bagnoles en travers et olé ! le poney en liberté d'une pâture à l'autre. Pas une solution qui me plait beaucoup, vous vous en doutez, mais j'étais au travail, je ne l'ai su que le soir même. Et pas le choix, de toute façon.

Mon coach galère à l'avoir, mes copines n'y parviennent pas du tout, les gérants encore moins, je dois donc être là POUR TOUS LES SOINS. Mais je ne peux pas. C'est pas vraiment viable, comme situation. En plus, mon cheval est clairement effrayé avec les inconnus. Au bout d'une bonne demi-heure en leur présence, il se détend. Mais je vois qu'il n'est pas bien. Quelque chose ne va pas. Il n'était pas aussi stressé, avant. Il est bien avec moi et avec les têtes connues, mais chaque rendez-vous avec un pro devient un univers de questions. Je dois souvent choisir des femmes, avec qui il a l'air d'être mieux en confiance (mon véto homme, la dernière fois qu'il est venu pour des papiers, n'a même pas pu poser une main dessus). La dentiste est passée cette semaine, il a mis 15 minutes a accepter qu'elle l'approche.

Je sais que vous n'aurez peut-être pas de solution à m'apporter, mais je tente quand même ma chance. Avez-vous déjà vécu pareille situation ? Je ne dois pas être la seule ! On doit être beaucoup dans ce cas.

Aussi, connaîtriez-vous, dans le 59/62, un bon comportementaliste qui pourrait m'aider ?

Merci à ceux qui m'ont lu

Édité par hutomie le 16-10-2020 à 16h16

Lucyxc

Membre d'honneur
 

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1783
2 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 16h17

hutomie coucou!!

Déjà, j'ai bien aimé te lire.. texte bien écrit, du rythme et de l'humour.

Premiere question de base... check up véto ok? Il est comment au travail? A-t-il toujours le licol sur lui? Est ce que quand on lui met le licol il a pas une réaction bizarre?

Là où cela me choque c'est que tu dit que la coach arrive à l'attraper 2 fois sur 5? Donc en clair si elle y arrive pas, elle laisse tomber?

Hutomie

Novice

Trust : 50  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 16h46

lucyxc Holà ! Merci pour ta réponse et tes adorables compliments :)

Alors, pour répondre à tes questions :

- Il a vu la véto en septembre, elle a fait un check up complet, surtout qu'on a bien galéré à l'attraper ce jour là (tu sais, le fameux soir où il ne s'est pas laissé attrapé par moi ? Bah c'était le lendemain !), aucun soucis sauf quelques surdents, le rendez-vous avec la dentiste était pris donc ras.

- Au travail : globalement adorable. Mon cheval a sept ans, je l'ai débourré avec mon coach. Il travaille bien mais a du sang, il reste sensible a pas mal de choses, surtout au contact avec les mains. Il répond très bien aux jambes, au poids du corps et à la voix, nous privilégions donc ces aides, le montant en "équitation de légèreté". J'appréhendai justement la monte après les galères pour l'attraper récentes, mais aucun soucis, égal à lui-même. Pas facile, très sensible, mais très à l'écoute et respectueux. Il adore apprendre.
En edit, je souhaitai aussi ajouter qu'au travail à pied, c'est un amour. Bien moins stressé que monté, il n'en reste pas moins sensible mais fait confiance. Il est curieux, très curieux, mais extrêmement respectueux. J'ai des principes, j'ai mis en place des règles pour ne pas me faire marcher dessus et tout se passe très bien.

- Non, il n'a pas le licol sur lui. Je me refuse de le lui laisser pour deux raisons : le risque de se blesser et le risque, en ce moment, qui pèse sur les chevaux en pâture. Ça m'a définitivement vaccinée de lui laisser le licol. Je préfère galérer à l'attraper et lui courir après comme je courrais après mon crush à 15 ans s'il le faut. Puis ça me remémore de beaux souvenirs !

- Aucune réaction lors de la mise du licol. Il a les oreilles bien en avant, il attend et marche respectueusement à mes côtés quand on avance. Je l'ouvre toujours en entier (pas seulement par la sous-gorge) car il n'aime pas qu'on touche à ses oreilles et, même si on a bien bien BIEN avancé sur ce sujet, il reste sensible et je n'ai pas envie de faire de ce moment de l'attraper en pâture un mauvais moment.

- Mon coach ne fait pas ce métier. Je suis sa seule "élève". En clair, c'est plus un ami avec un excellent niveau d'équitation, dont le cheval est dressé St Georges et qui monte en légèreté, se forme à cette équitation et m'apprend avec plaisir. Il vient rarement le soir, je m'occupe de son cheval en général. Et quand il vient, il arrive tard, pas avant 18h30-19h. Il a deux enfant, donc une en bas-âge. Il n'a donc malheureusement pas eu le temps, tous les soirs où il en avait la charge, de se battre pour l'attraper. Il a été obligé de laisser tomber les deux premiers soirs, a réussi le troisième, a du aussi abandonner le quatrième et a encore réussi le cinquième. Il faut savoir que Spirit est capable de te faire tourner en bourrique une heure s'il le faut. Et il énerve les autres chevaux de la pâture... Mon coach a dû abandonner le quatrième soir car Spirit a tellement énervé les autres chevaux que l'un d'eux a démonté les clôtures et s'est barré pour aller brouter l'herbe d'à côté. Mais non, les deux fois où il y est arrivé, il avait plus de temps devant lui et Spirit était plus calme.

Édité par hutomie le 16-10-2020 à 16h51



Lucyxc

Membre d'honneur
 

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1783
1 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 16h50

hutomie de rien!

Est ce que tout le.monde lui met le licol comme tu le fais? Donc sans toucher les oreilles?

Le problème c'est que si on abandonne le cheval gagne en confiance dans cette manière de faire.
Je sais ce que c'est qu'un cheval qui veut pas se laisser attraper. (Rip 3h sous la pluie pour ma jument).

Derniere question.... est ce que vous le chercher toujours pour faire quelque chose derrière de non plaisant? Travail, veto, maréchal,... ?

Sachant que le pansage pour certains c'est pas agréable. Ma jument par exemple n'aimait pas ça.

Hutomie

Novice

Trust : 50  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 16h56

lucyxc Oui, c'est le seul moyen de l'avoir. Mes amies, mon coach, ma famille, ils le savent tous. Les gérants de l'écurie ont aussi pris de plis de le faire comme ça.

Je sais, c'est pour cela que je n'abandonne jamais. Lui n'avait pas le choix, malheureusement, et Spirit l'a clairement pris comme une victoire sur lui. C'est sûrement pour cela qu'il l'a testé sur moi après.

Non, je ne le monte que trois fois par semaine, le reste du temps c'est :
- En grande majorité, repas devant la pâture, il y retourne de suite après que j'ai vérifié qu'il n'y avait pas de plaies ou d'autres soucis et qu'il ait eu sa dose de câlins.
- Le reste, entre un et deux jours par semaine, travail à pied avec comme base des friandises à gogo et des jeux sympas.

Edit : je pense qu'à moi, je n'ai pas parlé des autres ! Elle est belle, la jeunesse !
Je pense que le problème vient un peu de là aussi... les autres ne le prennent que pour des bonnes raisons :
- Les copines pour le maréchal ou pour le nourrir (mais même la deuxième option, il refuse maintenant)
- Le coach pour le travail ou pour le nourrir (pareille)
Seule exception, ma malheureuse maman, qui aimerait pouvoir venir le prendre de temps en temps lui donner à manger et aller marcher avec. Avant elle pouvait. Maintenant...

Il n'aime pas trop le pansage non plus, je ne le fais au complet que quand je monte, le reste du temps je fais les pieds et le bas des jambes pour checker les éventuelles plaies.

Édité par hutomie le 16-10-2020 à 17h03



Lucyxc

Membre d'honneur
 

Trust : 74  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1783
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 17h00

hutomie Ok... après niveau planning c'est subjectif. Pour moi il a déjà beaucoup de travail , pour d'autres c'est rien...

Même pour le repas il ne se laisse pas attraper?

Scarlett1511

Expert
   

Trust : 206  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 801
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 17h03

Tu connais un peu son passé? Ça a été en empirant d’après ce que j’ai compris, ça se passe bien avec ton coach quand il s’en occupe ou tu n’es pas présente?

Expar

Membre ELITE Or
 

Trust : 223  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9598
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 17h13

J'ai connu ça avec mon cheval qui a "peur" des hommes.
Par contre, j'ai un bonus, les femmes peuvent l'attraper, si pas de bonnet, de grand manteau et autre vêtement qui fait peur...
Le problème a toujours été présent, même pour aller l'attraper dans un paddock.

Donc quand on est arrivé en pension pré, je savais déjà que je ne pouvais compter que sur moi-même, jusqu'à ce que papy se décide à se détendre un peu. Le gérant a "bossé" de son côté et s'est fendu d'un sms, 2 mois et demi après notre arrivée, pour me dire qu'il avait enfin réussi à le caresser. Et du coup, ne s'en est pas privé pendant les mois suivants. N'empêche que papy faisait toujours courir le gérant et le mf, hein.
Par contre, dans les prés, il y a toujours des sas pour que le gérant puisse entrer avec le tracteur pour l'eau, les rounballers, couper les refus, etc. sans que les chevaux ne puissent s'échapper. Du coup, quand il y a besoin, le papy est orienté dans le sas électrifié et là, ils l'attrapent sans problème => parce qu'il ne faut pas rêver, le papy, il les connaît bien maintenant.

J'y ai aussi eu droit bien plus tôt avec la juju d'une copine. Mais je me suis aperçue tardivement que j'étais la personne nr 2 qui pouvait l'attraper avec licol. Donc n'importe qui pouvait lui curer les pieds, la panser en liberté dans le pré, lui mettre les protections et la seller. Par contre, personne d'autre que sa proprio, moi, pouvait lui mettre la longe autour du cou, un licol ou le filet.
Je pense que le lien avec la jument, s'est faite sur la durée, car j'étais DP d'une ponette dans le même pré, pendant 5 ans. Je m'occupais de la jument, même rapidement "au passage" quand je venais pour monter/m'occuper de la ponette. Donc quand ma copine me l'a confiée pour un an, le lien était déjà là.

Donc pour Spirit il faut savoir si c'est vraiment de la peur ou du confort (ben oui, ne pas avoir besoin de bipède, vu qu'il y a de quoi brouter dans le pré, c'est un inconvénient avec les poneys/chevaux qui sont durs à attraper). La peur, ce n'est pas du tout évident à faire passer, surtout en "ton absence".
Le confort, il faut que certaines de tes copines soient "sympas" d'un point de vu Spirit. Donc si elles ont le temps et veulent bien s'investir => à elles de se transformer aussi en vecteur "repas". Avec toi au début, tu l'attrapes et tu le donnes de suite à la copine qui va le sortir et le nourrir. Ou moins lourd, si elle est là, en même temps que toi, vois avec elles si elle peut s'en occuper un peu (lui donner un repas, brouting hors du pré, s'il apprécie, tjs un truc agréable). Qu'elle ne soit pas là que pour l'attraper et le présenter au véto, au maréchal, etc.

Pour illustrer, dans l'ancien pré de mon papy, la 1ère année, j'ai aidé le gérant à attraper un cheval pour le vermifuger. Bon, on a réussi à le "coincer" et une fois le licol mis, RAS. En enquêtant un peu, le proprio ne vient quasiment jamais, loulou a la belle vie au pré, mais personne ne s'en occupe vraiment. Le gérant a plusieurs chevaux comme ça, et il m'a dit qu'il voit bien la différence entre les chevaux régulièrement manipulés et les autres.

Du coup, je me suis dit, ok, pas envie de faire la chasse 3-4 fois/ans. Donc, j'ai le temps, quand je viens voir papy, ben je prends le temps de passer un contrat avec loulou "sauvageon" : il a des carottes/bonbons, mais il se laisse licoler d'abord. Evidemment au début, avec un licol bien en vu, pas possible de l'attraper comme ça. Mais bon, armée de carottes et de patience, déjà on fait la distribution à tout le monde, du coup, loulou sauvageon bien intéressé, et se sent obligé de m'approcher.

Bon, là, une apartée : tous les chevaux du pré sont respectueux, donc aucune bousculade, ni rien à distribuer des bouts de carottes.

Donc quand sauvageon m'approche, je caresse, je m'occupe de lui... et lui montre bien le licol et toujours pas de carotte pour lui. Mais je snobe les autres tant que sauvageon est dispo à se laisser toucher. Après quelques essais, j'arrive à lui mettre la longe autour du cou, et puis le licol et là, c'est carotte à gogo et j'enlève le licol de suite et je m'en vais m'occuper de papy.
J'ai renouvelé plusieurs fois l'opération. Quand sauvageon s'est laissé licoler directement plusieurs fois de suite, je l'ai mené un peu en longe aussi. Bon, je n'ai pas été plus loin que ça. L'intérêt étant qu'il se laisse attraper pour qu'on puisse le vermifuger, donc je faisais quelques piqûres de rappel avant et puis après le vermifuge pour qu'il continue à associer licol avec qqc de cool.
Je sais que ça n'a pas trop mal marché, puisqu'une fois, je suis arrivée, le mf bossait et le gérant m'a demandé si je pouvais attraper sauvageon et qu'ils lui avaient couru après pendant 10 mn sans succès. Oops, pas top, pas sûre de pouvoir l'attraper s'il venait de gagner facilement. Je vais donc prendre des "munitions", licol et longe sur l'épaule, je distribue sur le chemin, arrive devant sauvageon, lui met le licol comme si de rien n'était, récompense et on sort pour le mf.
Sachant que, même avec un seau de nourriture, il ne va pas se laisser attraper facilement, le mien non plus d'ailleurs. Le seau de nourriture, ça marche en hiver, les autres saisons, c'est aléatoire... Le sauvageon, c'est friandise et attention, très courte, mais apprécié qui a marché.
Le mien, je ne peux pas dire, car je n'ai jamais eu le problème pour l'attraper.

Countli

Maître
    

Trust : 54  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1031
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 17h26

J'avais le même. Au début même moi je ne pouvais pas l'attraper. Petit à petit le gérant a pu l'attraper car c'est lui qui le nourrissait. Quand je partais en vacances ou que j'avais besoin que quelqu'un s'en occupe, je laissais le licol car pas d'autres solutions. Petit à petit il a fini par s'habituer (il a bien fallu 2 ans environ) et j'ai pu le laisser dans une écurie totalement inconnue (pour la vente) et ils arrivaient à l'attraper et le manipuler sans soucis.

Le miens était vraiment un trouillard de première, si un inconnu le touchait sans prévenir quand il était à l'attache il sursautait, etc. J'ai vraiment fait en sorte que d'autres gens le manipulent de temps en temps pour l'habituer. Pour ma part comme je n'arrivas pas du tout à l'attraper au début, j'avais mis en place un rituel tu mets la tête dans le licol = un petit bout de carotte/pomme. J'étais pas fière de cette "ruse" mais il n'empêche qu'ensuite il venait à moi et mettait la tête dans le licol (et tournait la tête vers moi si j'avais le malheur d'oublier de lui donner la récompense). Bon je pense aussi qu'il y avait le fait qu'il ait pris confiance en lui et en moi ensuite. Avec le maréchal c'était une cata et il fallait vraiment faire preuve de douceur et de patience. Idem pour le véto/dentiste. Pourtant, d'après l'élevage pas de traumatisme particulier avec les humains dans ses jeunes années.

Je l'ai eu pendant 2 ans et demi (de 5 à presque 8 ans), et il a vraiment commencé à prendre confiance avec des inconnus vers la fin, mais c'était un travail de tous les jours. Il n'y avait que moi qui pouvait lui mettre sa couverture par exemple, et il en a eu peur pendant environ tout l'hiver (et pourtant il était suivi ostéo, véto, shiatsu, dentiste,...). Donner les postérieurs à des inconnus était assez compliqué pour lui aussi.

Je pense qu'il y a des chevaux qui, naturellement ou suite à un traumatisme, ont besoin d'avoir confiance dans le bipède qui les manipule. Alors c'est pas pratique on est bien d'accord, ça ne m'enchantait guère de laisser le licol mais à partir du moment où je savais que le gérant pouvait le manipuler ça m'a rassuré et il vivait tête nue. Je dirais qu'il faut l'habituer à être manipulé en douceur par d'autres et avoir une deuxième personne sur place qui peut vraiment le manipuler dans l'urgence en cas de besoin.

Hisatis39

Membre d'honneur
  

Trust : 182  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2155
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 19h27

Il vient quand le bipède n'a pas de licol?
S'approche des inconnus?
Est ce qu'il reste pour des grattouilles?
Pansage en liberté ok?
Possibilité de le caresser partout en liberté?
Et à l'attache? chatouilleux? anxieux (aux bruits, gestes, touchés)? nerveux (gigote ou placide)?
Pour l'attraper il semble nerveux ou joueur?
Une différence suivant l'objet pour l'attraper (juste une longe, filet, licol étho)?
Instinct grégaire fort? Dominant? Est il proche d'une jument?
Quel age?
Son ancienne vie plus speed ou plus calme?
Au travail : volontaire? Nerveux? lourd? joueur?
Il est sorti par combien de personnes par semaine?
Travaillé combien de fois? Par combien de personnes?

T'es pas obligé de répondre mais toi même ça peut peut etre t'aider à affiner les raisons de son comportement.
Pour voir s'il associe au boulot tu pourrais pendant 1mois différentier les licols, un plat pour aller bosser derrière et un licol étho pour manger. Et voir s'il change suivant ce qu'il voit en main.

Hutomie

Novice

Trust : 50  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 22h52

lucyxc Oui, c'est sûr que c'est subjectif ! Une de mes amies trouve qu'il ne fout rien, mais elle monte son cheval 6 fois semaine donc bon...

Par les autres non ! Il ne s'approche pas s'il voit un licol ! Et il reste à distance du seau si la personne est à côté, et s'éloigne dès qu'elle revient si elle s'est éloignée !

Hutomie

Novice

Trust : 50  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 22h56

scarlett1511 Hey ! Malheureusement non, il est importé d'Espagne et je n'ai aucune idée de ce qui a pu lui arriver. Mais il ne connaissait pas les friandises (il était très méfiant au début, il ne les mangeait pas) et il avait peur des mouvements brusques, ce qui donne une petite idée...

La première fois que l'ostéopathe est venue, elle m'a dit que ses hanches étaient bloquées dû à un choc quand il était plus jeune et qu'il avait de fortes céphalées.
La dernière fois qu'elle est venue, en août, ses seules manipulations ont été à cause de bêtises de pâture ! Donc bonne avancée de ce côté aussi

Il a aussi une grosse cicatrice sur un antérieur aussi, sur le glome et qui descend sur le sabot.

Hutomie

Novice

Trust : 50  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 23h04

expar Hey ! Merci beaucoup pour ta longue réponse et le partage de ton expérience !

C'est super que tu aies pu créer des liens comme ça avec des chevaux qui n'étaient pas les tiens !

J'en ai déjà parlé avec une amie, mais elle n'a pas trop le temps le soir de venir s'occuper de mon cheval, même si c'est 5 minutes... les autres, je les voient moins souvent, elles viennent en journée en général !
Mais je vais en reparler, même avec le gérant actuel de l'écurie, pour habituer un peu plus l'animal à d'autres têtes ! Ce qui me fait peur, c'est qu'on a fait ça pas mal de temps avec ma mère, elle venait avec moi, j'attrapai l'animal sauvage et je lui tendais la longe, c'est elle qui nourrissait, je m'éloignait un peu
Et on a testé, après plusieurs semaines comme ça à raison de deux fois par semaine (on ne pouvait pas plus) et pas moyen de l'avoir... j'ai du intervenir encore une fois pour éviter qu'il ne le prenne encore pour une victoire !

Hutomie

Novice

Trust : 50  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 23h08

countli Hey ! Merci pour ta réponse ! Alors le mien, c'est pareille ! Une fois, je le faisait brouter tranquillement sur un petit carré d'herbe. Un mec s'approche et commence à taper la discute, comme quoi il faisais du cheval avant mais à du arrêter et voulait reprendre. Il me demande les noms des clubs aux alentours et, avant que j'ai pu m'en rendre compte, tend la main vers Pompom pour lui caresser le visage. Beh il a pas été déçu ! Il n'a pas réussi à le toucher, mon cheval a fait un bond en arrière pour l'éviter, alors que la seconde d'avant il broutait tranquille. Ce n'était pas à ce point avant, et c'est vrai que ça m'a vraiment surprise !

Expar

Membre ELITE Or
 

Trust : 223  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9598
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 23h11

hutomie

Il se laisse toucher si la personne n'a rien dans les mains, à part des carottes ? (longe, licol) ou pas du tout ?
Ca peut être un début.
Sinon, le système de sas électrifié, qui fait que le poney sera dans un espace plus restreint, et, peut-être plus facile à attraper ?

Pour la jument, je n'ai rien bossé de façon consciente, ça s'était fait sur la durée (5 ans quand même) sans que je m'en rende compte.
Le 2ème loulou, c'était juste une question de "boulot". Beaucoup de chevaux réagissent comme lui, quand on ne vient les attraper que pour des trucs pas super marrants.

Hutomie

Novice

Trust : 50  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 45
0 j'aime    
Poney devient spirit ?
Posté le 16/10/2020 à 23h29

hisatis39 Holà ! Que de questions ! Merci beaucoup pour ça, c'est vrai que ça m'aide bien à faire un peu le tri dans mes pensées ! Alors :

- vient quand le bipède n'a pas de licol ? Oui, s'il connaît le bipède ! Sinon, il s'en fou royalement

- s'approche des inconnus ? Non. Il les évite ! Le dernier en date qui a essayé de le caresser n'a pas pu le toucher

- reste pour les gratouilles ? Oui et non... il apprécie mais est plus intéressé par la bouffe ! Si t'as rien, il va finir par se désintéressé et brouter, mais il ne s'éloigne pas pour autant. Je répond pour moi. Pour les autres, il refuse les gratouilles et ne demande qu'à manger

- pansage en liberté ? Oui, sans aucun soucis par moi ! Ma mère peut aussi le brosser sans problème, mais il ne lui donne pas les pieds, ce qu'il ne me refuse pas

- caresser partout en liberté ? Oui, surtout à ses endroits fétiches !

- à l'attache ? Ça va dépendre, ce soir il était plutôt placide, mais en général il est plutôt alerte, je dirais ! En tout cas au début ! Très curieux, il regarde partout. Il ne bouge pas trop mais n'aime pas être attaché court, là ça le fait presque paniquer. Il s'endort presque quand je m'occupe de lui et que je le gratouille ou fait son stretching

- pour l'attraper, avec moi, il vient, parfois même au trot ! Quand il ne veut pas se laisser attraper, c'est plus qu'il évite le bipède : il marche dans le sens inverse, il chasse les copains... il ne les laisse pas s'approcher de l'encolure en fait, mais vient facilement te sentir et quémander.

- juste la longe, maintenant il connaît donc il a la même réaction qu'au licol : ce que j'ai décris plus haut. Sans rien, il se laisse toucher partout mais préfère toujours faire face à la personne pour quémander... avec moi aucun changement de réaction.

- il est plutôt dominant ! Mais n'est pas le plus dominant de sa pâture ! Ils ne sont qu'entre hongres
Il est proche de certains chevaux, s'entend avec tous, mais quand je viens, il ne s'occupe plus des autres. Il les chassent s'ils tentent de s'approcher de nous. Comme dit plus haut, il évite les autres bipèdes et chasse les copains, le mauvais !

- il vient tout juste d'avoir sept ans, fin septembre !

- pour l'ancienne vie, j'ai répondu plus haut dans un autre message, mais je n'en sais rien ! Il vivait en Espagne, dans une hacienda militaire. Personne n'a jamais répondu à mes solicitations pour en savoir plus... mais il ne connaissait pas les friandises, avait peur du moindre mouvement, ne se laissait absolument pas toucher les oreilles, avait les hanches bloquées, des céphalées, des douleurs dans la mâchoire aussi et une cicatrice qui part du glome jusqu'au sabot sur l'un des antérieurs... l'osteo est revenue en août, il n'avait plus rien sauf des douleurs causées par des bêtises en pâture

- au travail, il est très très très speed, il est volontaire, adore apprendre, très respectueux mais est très sensible et pas évident à monter... il refuse catégoriquement trop de contact en main, ce qui me va parfaitement puisque je le monte en équitation de légèreté. En travail en main, moins speed, très respectueux, curieux et volontaire.

- sorti uniquement par moi, malheureusement ! J'ai peu de personnes dans mon entourage qui peuvent venir s'en occuper à ma place... ma mère a bien essayé, mais malgré plusieurs semaines ensemble, son essai seule ne s'est pas bien passé, et elle n'a pas trop le temps non plus. Mon coach le monte assez régulièrement, je dirais deux fois par mois en moyenne, parfois plus parfois moins ! Il est monté environ trois fois par semaine, deux séances de travail et une de balade.

Voilà, je ne pense pas avoir oublier quelque chose !
Page(s) : 1 2
Poney devient spirit ?
 Répondre au sujet