Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
4196 vues - 53 réponses - 5 j'aime - 40 abonnés

Lenas

Apprenti
  

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 339
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 07/04/2021 à 12h42

Bonjour !!!

En me promenant ici, je suis tombée sur mon premier post (2011), titré à l'époque "Est-on responsable quand on a 18 ans pour être propriétaire?" et 10 ans plus tard, j'avais envie que la Moi du présent réponde à la Moi du passé !
D'ailleurs j'invite à la Moi du futur à faire pareil, pour nous donner de ses news.

(Je suis saine mentalement, enfin je crois, promis).

Et puis je trouvais ça instructif de faire un bilan, de cette question posée et reposée par les jeunes du forum, question existentielle des cavaliers!

Pour les jeunes, voici donc mon expérience toute fraiche de 10 ans de vie après cette question innocente, et tout ce qui s'est passé après!

Voici le post que j'avais fait jadis, il date du 24 janvier 2011, je l'ai laissé en l'état pour le plaisir des yeux d'un texte serré sans aération, avec le "parlé" de la jeunesse.

"Bonjour, je suis nouvelle, je me balade de posts en posts pour trouver des réponses a mes questions, avant de vous enquiquiner, mais en vain ! Voila, je me demande si je suis mure pour être propriétaire d'un cheval, je n'ai plus l'impression d'être une gamine mais est ce qu'une impression ? Moi qui ai toujours voulu un cheval ( j'en fais depuis des lustres) je comprends maintenant, et je remercies mes parents pour ne jamais avoir cédé étant petite. J'ai pris conscience en grandissant du travail quotidien que cela demande, et du niveau d'equitation et de patience requis ! Mais aujourd'hui je me sens responsable et jaime les chevaux plus que jamais.. Avez vous eu vos chevaux jeunes?? 18 ans c'est vraiment trop jeune vous pensez pour assumer cela?
S'il vous plait ne pensez pas que je suis encore une petite capricieuse :(, je suis en médecine et croyez moi le travail acharné et les sacrifices sont mon pain quotidien!
Ceci dit, meme si vous pensez que je suis une jeunette a remettre a sa place Parce qu'elle se croit adulte, allez y! J'ai besoin de votre expérience et de votre sincérité !"

Suspens hein?
Mais que s'est-il passé? A-t-elle franchit le pas?
Tout le monde s'en fout, je suis d'accord.

Je vous raconte quand même, et j'attends vos RETOUR VERS LE FUTUR, 10 ans après.
Un peu des AVANT/APRES de l'expérience de propriétaire, ou pas.

Kristy

Expert
   

Trust : 108  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 466
3 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 07/04/2021 à 21h14

artie je me souviens avoir répondu à ton post il y a 8 mois !! et je suis ravie que tu aies trouvé ton compagnon !! En plus j'adore son nom, je suis une fan invétérée de Dobby l'elfe de maison hihi !

Pour ma part c'est une rétrospective de 6 ans en arrière lorsque j'ai posté un sujet sur "choisir un poulain" pour me suivre dans mes aventures en équitation western. A cette époque j'étais prête à passer mon CRPE et donc à être autonome financièrement ! Au final il aura fallu attendre 2021 pour me poser dans mes projets après m'être reconvertie 3X professionnellement et être prête à accueillir mon poulain !

J'ai fait la girouette concernant le professionnel avant de trouver ce que j'aimais vraiment, mais au final je suis rassurée de voir que mes envies personnelles (et même plus que ça : le rêve de ma vie !!) n'ont jamais changées durant toutes ces années et que j'y suis enfin parvenue !

Édité par kristy le 07-04-2021 à 21h16



Misstralala

Membre d'honneur

Trust : 15  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1474
7 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 07/04/2021 à 21h27

Je trouve ce post très intéressant !

Je n'ai pas eu le même type d'expérience que les personnes qui ont posté précédemment, mais je me lance aussi :
J'ai eu mon premier cheval à l'âge de 12 ans. J'étais une cavalière de club, avec un niveau galop 4. J'avais déjà aidé des amies à s'occuper de leur cheval et à les éduquer auparavant, et au club également. Je m'occupais occasionellement de la ponette de mes voisins aussi, à cette époque.
Mes parents ont fait appel à un ancien moniteur à moi avec qui je m'entendais super bien pour trouver ce cheval, qui était une peeeeerrrle de gentillesse. Un petit cheval arrivé d'Italie, de 7 ans, tout juste castré, mais un amour, et on s'est lancés dans l'aventure.
J'en ai fait des vertes et des pas mûres avec lui, mais on avait une connexion de fou tous les deux. Il a d'abord été avec la ponette des voisins, puis on nous a mis dehors. On a fini par louer un champ juste à côté de la maison et par lui trouver une copine qu'on nous prêtait exprès pour lui tenir companie.
Ça s'est toujours super bien passé avec lui. J'avais de temps en temps mon moniteur qui venait, je continuais à prendre des cours en club, j'ai fait un stage de dressage avec lui, c'était vraiment top...

Et puis un jour, ils se sont échappés sur la route pendant la nuit et ont eu un accident...

Il m'a fallu plus de 10 ans après son décès pour réussir à ressauter une barre / un petit tronc, tellement c'était quelque chose qu'on adorait faire ensemble. Littéralement, à cru, en cordelette, le cheval allait sauter le vertical au milieu du pré tout seul !

Mes parents ont fini par décider de nous reprendre des chevaux, avec ma soeur. On a trouvé la sienne, puis ma jument, qui étaient aussi dans le champs près de chez nous. On avait 15 ans (moi) et 12 ans. La sienne n'a pas été facile tous les jours à la monte, par contre en main une vraie gentille.
Avec ma jument, une TF que j'ai fini de réformer, j'ai encore développé une relation très fusionnelle, vraiment adorable, douce, gentille, posée.
On a eu un accident en balade, sur un chemin qu'on connaissait, elle s'est fracturé le radius et a aussi dû nous quitter...

Après un gros épisode dépressif, ma mère m'a renvoyée trouver un nouveau cheval, pour me tirer de là. C'est là que j'ai rencontré mon cheval actuel, un peu moins de 17 ans pour moi, lui en avait 2 et demi. Méga agressif, dangereux en arrivant à la maison.
Ah, ça n'a pas été facile tous les jours ! J'ai fait pas mal d'erreurs, j'ai tâtonné, mais jamais rien lâché.
Aujourd'hui, j'ai presque 30 ans, lui 16 et notre relation est plus forte que jamais. Il s'est posé, est serein et bien dans ses sabots.

J'ai moi-même eu des accidents où je n'ai pas pu monter / faire le nécessaire pour mon cheval pendant plusieurs mois. En étant étudiante, j'ai payé la pension près de mon lieu d'études, j'ai eu une DP pour m'aider pour les frais. Je l'ai déménagé aux Etats-Unis aussi.

Personnellement, je n'ai aucun regret. Juste, de ne pas avoir été assez prudente avec les barrières des fils pour mon premier cheval, on aurait pu éviter cet accident... Après, il y a toujours plein de choses qu'on réalise avec la maturité, l'expérience, et qu'on aurait pu mieux faire, c'est clair.

Personne dans ma famille n'a de chevaux, et j'ai clairement eu la chance d'avoir des parents suffisamment aisés pour nous offrir cette vie-là.

Édité par misstralala le 07-04-2021 à 21h34



Lenas

Apprenti
  

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 339
1 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 09h27

misstralala Impressionnante ton histoire ...

C'est beau ce que tu as vécu avec tes chevaux, et tu étais si jeune! Je n'ose imaginer ta peine après leur perte..
Tu vis aux Etats-Unis alors à l'heure actuelle?

J'ai l'impression que les dénominateurs communs des histoires de chacune sont:
- des parents qui ont les moyens de gérer, et qui assument
- détermination
- passion inébranlable

Lenas

Apprenti
  

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 339
40 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 10h06

Suite de mon bilan:

20 ans: concours fraichement empoché, les recherches pour un cheval commencent.
J'ai recherché beaucoup, et j'en ai trouvé, plusieurs.

Le hic?
- Mes parents, strictes (mais justes!) et à mille lieux de cautionner que je m'éparpille en dehors des études. Les animaux c'était niet. Je vivais chez eux, donc pas mon mot à dire la dessus, et je ne me serais pas vue leur demander quoi que ce soit. Ils faisaient déjà tellement pour moi, à me soutenir 24h/24..
- Budget: j'avais économisé suffisamment pour l'achat du cheval, je savais combien me couterait la pension (puisque déjà choisie l'écurie), mais pas de marge. Etant logée chez mes parents, tous mes salaires d'été allaient direct dans ma cagnotte.

Que cela ne tienne, j'étais plutôt du genre à me battre.
J'ai trouvé, après moults recherches le cheval de mes rêves: un Welsh noir ébène de 6 ans, vivant à Paris.

Et hop ça part à Paris (mes parents pensant que j'allais accompagner une amie pour voir un cheval qu'elle voulait acheter). Bonheur instantané dès que je me suis posée sur son dos, zéro inquiétude, tout était facile et confortable.

A 20 ans, j'ai donc pris le noiraud à confier pendant 1 an, histoire d'être encore plus raisonnable, pour le connaitre par tous les temps, dans toutes les situations, dans mon environnement. Pour confirmer mon coup de foudre. Et puis pour rassembler encore de l'argent pour avoir une marge de manoeuvre, puisque mes parents ne me suivaient pas.

Je l'achète donc un an plus tard, au terme du contrat. Champagne! En continuant toujours à bosser tous les étés pour mon compte "cheval" et pour payer un matos de qualité.

Les années de bonheur passent, je passe tous les weekend sans exception auprès de mon cheval, sachant que je bosse toute la semaine comme une folle pour m'accorder ces 2 jours précieux. J'y suis été comme hiver.
La plage est notre terrain de jeu préféré (l'écurie est sur la cote atlantique), la foret, les dunes, les vagues et les baignades n'auront plus de secret pour nous.

25 ans: terminées les études à la fac, je quitte le nid familial, je deviens interne, nouveaux bouleversements: déménagement tous les 6 mois dans un département différent (changement de spécialité, d'hôpital, d'équipe, bref l'internat quoi).
Mais que cela ne tienne, avant même de trouver un appart pour moi, quand j'ai su dans quelle ville j'allais commencer, j'ai directement prospecté pour trouver une écurie, que j'ai trouvé.

27 ans: la famille s'agrandit, je prends une pouliche de 2 ans, choisie dans un élevage du Mans. Non pas pour remplacer l'irremplaçable, mais pour vivre l'expérience de l'éducation d'un poulain. Et puis pour lui offrir une vie de troupeau pendant son enfance, le temps que je finisse mon internat. Et pour que plus tard, elle prenne doucement la relève de mon plus vieil ami.

A partir de là, c'est à 3 qu'on est retournés sur nos plages, nos dunes, pour tout faire découvrir à la petite dernière.

Pendant les 3 ans intenses de l'internat, malgré les déménagements, aucun garçon, aucune garde, aucune distance n'a pu empêcher mes allées venues pour le (puis les) voir.

Cet été je vais avoir 29 ans, et il va fêter ses 15 ans, elle ses 4 ans, on est heureux.
Les études sont terminées, maintenant je suis urgentiste, médecine n'en n'a toujours pas fini avec moi.

Finalement les moments difficiles ont été professionnels et personnels, mais jamais avec mes chevaux.
Maintenant, mes parents sont derrières moi et me soutiennent à fond avec mes chevaux. Il aura fallu un peu de temps, mais ça valait tellement le coup d'attendre.

Ce que je retiens de mon expérience personnelle, c'est qu'on choisit toujours. Même si le contexte n'est pas favorable, les études, la distance.. bref, si notre premier choix c'est le cheval, tout est possible.
Donc vendu causes études, etc.. non c'est possible, même avec des études de médecine c'est possible.

Tout est possible.

Myrianna

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 47
8 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 10h58

quelle belle aventure ! que ça dure encore et encore !

j'ai fait d'autre choix, j'ai eu une grande famille, 4 enfants, 2 sont déjà parties du nid, mais j'ai sauté le pas de mon rêve il y a 10 jours :)
après 25 ans d’arrêt, j'ai repris l’équitation en club il y a 3 mois et à 40 ans, je ne voulais plus attendre.
mon gros bébé est arrivé à la maison :)
je vous donne rendez vous dans 10 ans alors (ou peut être moins car il a déjà 18 ans mais j'espère pour plus encore), pour vous dire si prendre un loulou sur le tard, est une bonne idée ou pas

Lenas

Apprenti
  

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 339
0 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 11h26

myrianna

Oh c'est super!!! Ton rêve ne t'a jamais quitté toi non plus ..

Bien sûr que tu nous feras ton bilan dans 10 ans, 18 ans c'est encore un bel âge! La jument de mon instructrice de dressage a 19 ans, elle est aussi en forme et compétente que n'importe qu'elle autre jeunette, même plus!

En tous cas, comme tu peux le voir, on est toute un tas à avoir fait ce choix à un moment ou un autre, en a découlé toujours une histoire différente!! Alors n'hésite pas si tu veux nous partager ton bonheur

Myrianna

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 47
1 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 11h34

lenas

et non, ça ne m'a jamais quitté
et comme toi, ma mère, n'est pas très chaude à l'idée, même si j'ai passé l'age d'avoir son assentiment

Lenas

Apprenti
  

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 339
1 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 11h54

myrianna

Hahaha! Toujours important l'avis d'une maman, même si parfois on en fait fit

Mais ça rend service aussi les parents qui doutent! Ça nous force à être encore plus sûr de nos choix pour convaincre

Emy_k

Apprenti
  

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 340
1 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 11h54

C'est marrant quand j'ai parlé d'avoir mon poney, mes parents aussi m'ont dit : Tu es sure? Tu veux des enfants tu auras pas le temps... Etc etc

Ils s'inquiètent vite pour nous

Lenas

Apprenti
  

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 339
4 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 12h07

emy_k

Quand j'ai adopté mon chat (25 ans et autonome chez moi), j'ai reçu un message d'eux:

"Léna, nous t'avons pourtant prévenu etc etc.. Nous ne te le conseillons pas, mais fais comme tu veux.."

Du coup j'avais une boule au ventre en allant le chercher

Aujourd'hui, à chaque fois que je leur rend visite avec ledit chat, ils lui gazouillent dessus. Complètement gâteux. et ils disent à qui veut l'entendre que c'est le plus intelligent du monde (la honte)

Emy_k

Apprenti
  

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 340
1 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 12h10

lenas j'adore

Je n'étais pas encore installée avec mon chéri, qu'il m'avait offert mon chaton (je m'installais 15j plus tard). Mes parents ont trouvé ça très déraisonnable, j'avais alors 20 ans
Puis y a deux ans, on en a pris un second à la SPA sans en parler a personne. Après tout on est majeur, vacciné et on a une situation stable.

Idem, c'est pas raisonnable etc... Mais vous faites ce que vous voulez. Aaaah ça vous l'avez dit ! On fait ce qu'on veut mdr

Édité par emy_k le 08-04-2021 à 12h13



Lenas

Apprenti
  

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 339
0 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 12h22

emy_k

Tu vois le deuxième tu n'as rien dit du coup !!!!

Obligées de prendre nos animaux en lousdé.. à nos âges !

En dehors de ton adorable shet, tu aimerais agrandir ta famille, chevalement parlant ?

Myrianna

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 47
0 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 12h23

ça fait longtemps que mes parents ne disent plus rien sur mes animaux, ils sont rodés (3 chats, 1 chien,
2 cochons d'inde, deux lapins géants, des poules aussi ...
mais le cheval c'est plus compliqué en faite, ma mère est une cavalière aussi mais elle a perdu sa jument de rhino, la pauvre s'est enquillé dans des barbelés, c’était moche à voir :(
c’était il y a 30 ans mais ma mère est traumatisée et n'a plus jamais remonté ...
j'avais toujours dit que je ne prendrais jamais de trotteur ni d'alezan pour ne pas lui rappeler ... mais mon coup de foudre est un trotteur ET alezan ... la pilule est dur à avaler, et je comprend fort bien ...

Emy_k

Apprenti
  

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 340
2 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 12h36

lenas un jour peut être si j'ai un terrain assez grand prêt de chez moi oui mais pour l'heure ce serait vraiment déraisonnable ^^

myrianna la belle troupe que voilà
Malheureusement on ne choisi pas son coup de c?ur. Un jour peut être que ta maman arrivera à faire son deuil.

Misstralala

Membre d'honneur

Trust : 15  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1474
3 j'aime    
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
Posté le 08/04/2021 à 16h47

lenas Oui, la peine a été immense. Ele est toujours un peu là d'ailleurs...

Et oui, je vis actuellement aux US, avec mon chéri et mon cheval ! Un de mes projets - pas pour tout de suite car je n'ai pas mon terrain encore - c'est d'adopter un mustang BLM, pour l'instant je suis patiente
Page(s) : 1 2 3 4
Proprio, possible à 18 ans? edit 10 ans après
 Répondre au sujet