être famille d'accueil

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Auteur
8123 vues - 124 réponses - 0 j'aime - 22 abonnés

Harmonyla

Apprenti
  

Trust : 54  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 281
être famille d'accueil
Posté le 13/04/2021 à 21h48

Bonsoir,

J'aimerais à l'avenir être famille d'accueil pour un enfant.

(Je vous passe la grande explication du pourquoi du comment)

Pouvez vous partager votre expérience ?

Qu'elles sont les formalités avant et pendant ?

Merci !


SUJET FERMÉ

Édité par harmonyla le 14-04-2021 à 07h53

Manueti

Membre ELITE Or
  

Trust : 143  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13329
0 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 09h43

lalie34

La formation est bien ( pour ma part c était, 2 a 3 jours par mois , au total 240h) , sans compter les 60h à faire avec l employeur avant le premier accueil (dans la théorie)
La formation donne un diplôme qui ouvre aussi d autres portes si jamais on souhaite changer.

Je l a trouve importante mais incomplète.

Ce diplôme te permet aussi d être agréé à vie .

Un agrément d accueil est valable 5 ans , avec ce diplôme, tu n'as plus besoin de renouveler .

Édité par manueti le 14-04-2021 à 09h46



Manueti

Membre ELITE Or
  

Trust : 143  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13329
0 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 09h46

lasnia
On a le droit aux vacances.

Pnbost

Membre VIP

Trust : 901  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3811
4 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 09h49


quiebro13 a écrit le 13/04/2021 à 23h28:
@pnbost

C'est pas méchant ce que je vais dire mais je trouve ce point de vue très " éducation nationale " dès que ça ne rentre pas dans le moule c'est compliqué


Beaucoup de jugement sur seulement 2 messages que j'ai postées dis donc...
Si c'était réellement mon point de vue, je ne serai pas enseignante en SEGPA.

Ensuite le terme "bien dans sa tête" je ne sais pas où tu l'as lu mais pas dans mes réponses.
Après le fait qu'il y a trop peu de moyens je dis pas le contraire, mais justement, c'est quelque chose qu'il faut savoir avant de se lancer, puisque ça engendre forcément des choses mal gérées ou un suivi insuffisant dans certains cas.

Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5733
4 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 09h55

harmonyla : Les remarques et témoignages que tu lis ici sont malheureusement réalistes :

- il faut avoir conscience que les placements des enfants, en foyer ou FA, se font dans les situations les plus critiques. Tu n'imagines même pas le nombre d'enfants qui restent dans des familles très dysfonctionnelles car retirer la garde d'un enfant n'est pas quelque-chose d'anodin et qui se fait facilement

- effectivement, le parcours de vie et scolaire de l'enfant est bien souvent compliqué, avec tout ce que cela implique en terme de suivi (par exemple quand on te parle de rdv médicaux contraignants, c'est bien la réalité malheureusement, ce n'est pas juste un rdv chez le généraliste de temps en temps)

- faire ce métier seule semble également peu réaliste et dans la famille de mon amie, seul le père travaillait (agriculteur vivant sur l'exploitation), et c'était le "travail" à temps plein de la mère

En bref, prends le temps de bien te renseigner si tu veux vraiment devenir famille d'accueil (prends contact avec les associations de ta région, par exemple)...

Édité par frenchdistrict le 14-04-2021 à 09h55



Geriko42

Membre ELITE Or
  

Trust : 384  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 56778
8 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 10h04


harmonyla a écrit le 14/04/2021 à 00h14:
@quiebro13

Un enfant n'aura pas de famille alors.

dans ce cas pourquoi ne pas adopter tout simplement...

la prise en charge de ces enfants demande de l'investissement et du temps. si l'accueil est "rémunéré", c'est bien parce qu'on ne peut pas accueillir ses enfants là ET travailler à côté, ça demande du temps, du temps, de la présence, de l'accompagnement dans le quotidien (maison, scolaire, soin) bien plus que nombre d'enfant lambda

ces enfants testent à fond l'abandon, et nombre de familles accueillantes ne supportent pas cette phase de test qui peut être plus ou moins longue et éprouvante
(merci @quiebro13 pour tes interventions)

Geriko42

Membre ELITE Or
  

Trust : 384  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 56778
8 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 10h08


harmonyla a écrit le 14/04/2021 à 08h42:
@lucie44300

Les devoirs 16h30 - 17h30 a l'école
(Et plus rard le soir avec moi si besoin)

Pas de rdv tous les jours.

Donc comme tout enfant qui voit ses parents le matin, ke soir et le week-end


pour la majorité, ce ne sont pas des enfants comme les autres.....
les rv ortho, psy, ergo, ophtalmo, cmp, groupe de socialisation et j'en passe, c'est déjà long à mettre en place, si en plus tu fais la fine bouche, sont pas prêt d'être aidés les mômes

Narukaa

Initié
 

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 130
3 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 10h27

Bonjour,

Je me permets de te faire part de mon expérience. J'ai été assistante sociale à l'ASE pendant 8 mois.
Alors toutes les FA avec qui j'ai travaillé n'avaient qu'un seul emploi et c'était FA. Par contre, elles accueillaient + d'un enfant.
Il faut savoir que certaines visites doivent obligatoirement se faire en semaine et en journée tout simplement parce qu'on (travailleurs de l'ASE) ne travaille pas après une certaine heure. Par exemple, il faut emmener l'enfant à tel endroit le mercredi après-midi pour une visite d'une heure ou deux avec son ou ses parents en présence d'un travailleur social. Ou alors, l'enfant a besoin d'être suivi régulièrement par la ou le psychologue de l'ASE qui ne travaille qu'en semaine. Et ce n'est pas forcément le mercredi car en général on est déjà blindé de rdv justement.
Avec un seul enfant peut être que c'est jouable, je ne sais pas. Mais imagine que l'enfant qu'on te confie va à l'école et que pour X raison il en est exclu pour plusieurs jours ou semaines. Tu ne peux pas le laisser seul.

Il y a énormément de chose à prendre en compte.

Essaye de prendre contacte avec l'ASE de ton secteur afin d'avoir plus de renseignement peut être.

Pouneypower

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1991
11 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 10h35


harmonyla a écrit le 14/04/2021 à 00h14:
@quiebro13

Un enfant n'aura pas de famille alors.


J'étais AS dans l'ase donc je sais un petit peu de quoi je parle sur la réalité des agréments.
Et ce genre de commentaire montre que tu dois encore mûrir ce projet...
On ne donne pas un agrément par dépit, ça je peux te l'assurer...

Lasnia

Membre VIP
   

Trust : 198  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5061
0 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 10h55

manueti oui bien sûr et heureusement! Mais ce ne sont pour moi que des "pauses" dans le sens où le reste du temps c'est du h24 7/7j. Je sais que celle dont je parle avait aussi quelques weekends mais c'était plutôt rare quand même

Geriko42

Membre ELITE Or
  

Trust : 384  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 56778
2 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 11h19

narukaa dans la liste, j'ai oublié les VM plus les rv avec le juge des enfants pour certains (là aussi en horaire de journée),etc.
famille d'accueil c'est un vrai métier

Cherchour

Membre VIP
   

Trust : 84  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5830
7 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 11h19

harmonyla c’est pas parce que la réponse de pnbost ne te convient pas qu’elle est agressive.

J’ai plus l’impression que la position d’agressivité ou en tout cas de repli sur soi vient de toi. Et pour quelqu’un qui souhaite devenir famille d’accueil c’est plutôt inquiétant.

Avec les jeunes qui ne sont pas en difficultés, le dialogue, l’ouverture d’esprit et l’adaptabilité c’est primordial. Donc on imagine que ça l’est encore plus avec des enfants qui traversent des situations difficiles. Car il faut bien avoir à l’esprit que si ils sont placés c’est qu’il y a un passif derrière, qui influencera le comportement du jeune donc il y a quand même un risque de se retrouver avec un enfant « compliqué ».

Ma sœur est prof des écoles et a ou a eu quelques enfants en famille d’accueil dans ses classes. Pour les cas les plus compliqué c’est beaucoup beaucoup d’échange avec les familles, avec l’enfant pour comprendre les problèmes et réussir à faire progresser l’enfant. C’est en étant dans l’écoute qu’elle arrive à faire avancer les choses, pas en restant bloquée sur ses idées ou ses à priori.

Édité par cherchour le 14-04-2021 à 11h21



Envy4

Membre d'honneur

Trust : 396  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1318
9 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 11h22

La maman de mon copain a été assistante familiale pendant une bonne dizaine d'années et a du accueillir une dizaine d'enfants en tout sur le long terme.

C'est un métier à plein temps, h24, 7j/7. Chaque enfant avait, en plus d'une histoire familiale plus ou moins compliquée, des patho à gérer. Un en école adaptée, d'autres en école "normale", un petit à garder toute la journée car à peine 2 ans. Elle en a eu jusqu'à 3 en même temps.

En 8 ans à leurs côtés, je n'ai jamais vu de grosse patho mentale / handicap lourd chez ma belle-mère, que ce soit pour les enfants accueillis à long terme ou ceux en relais. Tu donnes des critères d’accueil. Quand bien même ce n'était pas des patho lourdes, faut s'accrocher. Inceste, alcoolisme, handicap ++ des parents, parents décédés, mythomanie de l'enfant, violence, TS.... Il faut vraiment être solide.

Les RDV ça pouvait être ts les jours. Impossible d'avoir un autre boulot à côté, peut-être qu'en théorie c'est envisageable mais en pratique je ne vois pas comment elle aurait pu s'organiser. Y'a les visites santé mais aussi les visites famille pour la plupart.

La maison était aménagée en fonction, ils avaient 6 chambres. Les enfants partaient en vacances avec la famille (ce n'était pas obligé mais ils faisaient ainsi). Ils étaient là aux fêtes de famille, à tous les événements. Fallait compter de la bouffe pour au moins 8 à chaque repas, les anniversaires, les noël. Il me semble que des indemnités sont versées, le salaire indiqué sur le net est complété par des indemnités d'entretien et autres. Quoiqu'il en soit, ma BM dépensait plus, c'était des gosses de la famille à part entière. C'est un mode de vie en fait, qui impacte le noyau familial mais aussi tout l'entourage. Mon copain et son frère ont eux aussi du gérer les gamins, autant que mon beau-père.

Pour moi c'est un métier de ouf où tu ne peux pas décrocher et où tu te prends toute la misère du monde dans la face + gérer l'attachement aux enfants que tu accueilles. Ils ont accueilli un petit de ses 3/4 ans à ses 8/9 ans, qui a été adopté par la suite. Le gamin, déjà un peu amoché par la vie, grandit avec tes propres enfants, avec une famille qu'il considère comme la sienne, et il s'en va dans une nouvelle famille inconnue. C'est le jeu bien sûr, et tout le monde est super heureux de savoir que le gamin est bien intégré dans sa nouvelle famille avec des parents aimants. Mais faut gérer.
Il y a en un autre également qui est arrivé à ses 7/8 ans et qui n'est parti qu'à ses 18 ans. C'est clairement le petit frère de mon copain et son frère. Il fait partie de la famille, il vient encore manger avec nous certains dimanche.

Ajd, ma belle-mère a arrêté. Elle est en invalidité car le métier l'a bousillée. Faut pouvoir faire face, que ce soit concernant les enfants, ou concernant le système et ses incohérences.

Guimsly

Membre VIP
  

Trust : 114  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4849
1 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 11h47

Pour précision et pr travailler en milieu scolaire (second degré), les élèves exclus sur de longues périodes, ça ne court pas les rues... C'est 8 jours maximum sauf grosse grosse problématique...

De plus, les élèves malades au sein de l'établissement on les garde si les parents ne peuvent pas venir les chercher... Et si trop grave, c'est le 15 qui nous les prend en charge

J'ai croisé pas mal d'enfants placés ou de famille d'accueil...

Bcp d'enfants placés suite a des décès ou des procédures de divorce ou le juge veut protéger les enfants ou bien des enfants placés depuis le plus jeune âge... (Tjs moins d'un an)

Je ne donnerai pas mon avis sur les familles d'accueil que j'ai croisé... Mais les gamins que j'ai connu au sein de mon travail sont tous adorables et peu relève d'un suivi +. J'ai plus d'élèves ayant un suivi au sein de leur famille ;)

Et j'ai fait pas mal d'établissement dans des contextes plus ou moins difficiles (du rural isolé au REP+ au milieu de la cité)

Édit : je suis en lien très régulier avec les services sociaux, AS...

Édité par guimsly le 14-04-2021 à 11h49



Manueti

Membre ELITE Or
  

Trust : 143  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13329
1 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 11h55

lasnia

Sur ce point je te rejoins.
On a peu de week-end

Manueti

Membre ELITE Or
  

Trust : 143  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13329
5 j'aime    
être famille d'accueil
Posté le 14/04/2021 à 12h19


guimsly a écrit le 14/04/2021 à 11h47:
Pour précision et pr travailler en milieu scolaire (second degré), les élèves exclus sur de longues périodes, ça ne court pas les rues... C'est 8 jours maximum sauf grosse grosse problématique...


Dans notre métier c'est courant d'avoir des enfants exclu ou en demi scolarité



De plus, les élèves malades au sein de l'établissement on les garde si les parents ne peuvent pas venir les chercher... Et si trop grave, c'est le 15 qui nous les prend en charge

C'est les parents et non des ass fam , nous , on vient les chercher car c'est notre travail

J'ai croisé pas mal d'enfants placés ou de famille d'accueil...

Bcp d'enfants placés suite a des décès ou des procédures de divorce ou le juge veut protéger les enfants ou bien des enfants placés depuis le plus jeune âge... (Tjs moins d'un an)

Encore une erreur , on ne place pas d'enfant suite à un divorce ou de décès.
Et oui , il arrive qu'un enfant à peine né soit placé directement


Je ne donnerai pas mon avis sur les familles d'accueil que j'ai croisé... Mais les gamins que j'ai connu au sein de mon travail sont tous adorables et peu relève d'un suivi +. J'ai plus d'élèves ayant un suivi au sein de leur famille ;)

Et j'ai fait pas mal d'établissement dans des contextes plus ou moins difficiles (du rural isolé au REP+ au milieu de la cité)

Édit : je suis en lien très régulier avec les services sociaux, AS...


Tu as de la chance , tu as les moins "problématique " .
Tu es en relation avec eux mais visiblement tu n'as pas souvent les bonnes infos
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
être famille d'accueil
 Répondre au sujet