Refus catégorique d'embarquement

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
2998 vues - 41 réponses - 0 j'aime - 6 abonnés

Leasaunier

Initié
 

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 29/03/2022 à 17h32

Bonjour à Tous et à toutes,

voila petit souci avec ma jolie monture de 9 ans très têtue du nom de Drakkar (pourtant pas hyper courageux avec un tel nom ^^).

Monsieur a des difficultés a monter dans le petit VL que nous avons. Malheureusement pour lui, pour le moment on a que ça et financer un poids lourd n'est pas à l'ordre financier du jour.

Bref je m'explique, toute la semaine, il embarque super bien dans le camion prévue, et le jour J impossible, ses 4 gros pieds plantés devant le pont et refus catégorique.

Inutile de proposer de le pousser avec les longes, il se lève et vous balance les antérieurs, et monsieur vise très bien, le pousser un peu avec une chambrière il envoi les postérieurs.

bref impossible de comprendre ce qui a bloqué le jour J pour le concours alors que toute la semaine il a fait ça comme un pro à grand renfort de récompense, j'ai reproduis le même schéma le jour du concours et la blocage.

alors qui a déjà vécue la situation ?
- stress de ma part,
- guêtres différentes
- atmosphère peut être ?

si vous avez des idées, je suis preneuse, car j'ai passé 3h à le faire monter tout en douceur, et j'avoue que réussir plus rapidement ne me déplairait pas ^^

Leasaunier

Initié
 

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 01/04/2022 à 14h40

Alors je refait

il monte en 10 minutes maximum .... j'ai pas dit que c'était hyper bien fait, je dit simplement si vous relisez la toute première question qu'on passe de 3h à 10 minutes donc excusez moi de me satisfaire d'un progrès de 2h50 de temps de la part de mon cheval ....

je récompense en gratouille et ou carottes quand il fait un effort vers le pont du camion la totale l'attends dans le seau dans le camion et ça il l'a compris, mais je peux pas négliger un effort de sa part qui est de monter sur le pont quand il y a une semaine il nous a fallu 3h pour y parvenir....

Flakiss

Membre ELITE Argent

Trust : 241  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7503
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 01/04/2022 à 15h56

leasaunier Il ne faut pas prendre la mouche comme ça mais juste être conscient qu'un cheval qui monte en 10 minutes, même si c'est plus rapide qu'à d'autres moments, ça reste un cheval qui n'est pas serein et à l'aise avec l'exercice. Car embarquer, ça prend 10 secondes. Il reste donc 9min 50 de potentielles hésitations, défenses... qui prouvent que ce n'est pas acquis pour le cheval.

Leasaunier

Initié
 

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 01/04/2022 à 16h42

Je ne dit pas que c'est acquis, je dis simplement que en ce moment soit il monte nickel en 5 secondes, soit au max 10 minutes.

j'ai bien conscience que ça n'est pas acquis, mais je voulais simplement avoir des avis si des gens avaient vécu la même situation que moi.

je me suis retrouvée le jour J face à un cheval qui a mis 3h a embarqué alors que toute la semaine il montait direct donc je suis un peu démunie face à la situation car j'ai jamais eu à le vivre avant.

soit ils montaient nickel soit ils ne montaient, pas du jour au lendemain sans que je ne puisse mettre le doigts sur la raison.

quant à prendre la mouche, pas vraiment, simplement ne pas me faire dire ce je n'écris pas

Fatdegoesmich

Initié
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 155
1 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 01/04/2022 à 17h14

Tu as sans doute un cheval qui a davantage besoin qu'un autre que son "référent pour monter" soit égal à lui-même et hyper serein pour être lui-même hyper serein et être en confiance pour monter, tout simplement.
Enfin, "tout simplement", façon de parler...
Ca complique grandement les choses, parce que ça veut dire que de ton côté il va falloir que tu sois un roc de confiance, peu importe la situation (stress, temps imparti, concours ou pas, visibilité ou pas, etc...).
Du coup je pense que c'est important de bosser ça toute seule avec lui, mais aussi avec qqn qui vous observe et vous guide à l'instant T parce que ça n'est pas toujours simple d'être acteur et observateur en même temps dans ce genre de situation!
Et évidemment, en variant les situations au maximum tout en gardant toujours la même constance.
Bon courage!

Édité par fatdegoesmich le 01-04-2022 à 17h29



Leasaunier

Initié
 

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 01/04/2022 à 17h46

mon dieu....

moi qui stresse vachement en plus .... on va bosser chacun de son côté avant de nous mettre les deux ensemble les jours de concours alors

parce que la sinon je suis pas couchée, hier j'ai embarquée et débarquée sa seigneurie avant et après le cours, et il a bien embarqué rapidement comme un pro mais je pense que c'est loin d'être acquis....

Lenas

Expert
   

Trust : 512  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 484
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 02/04/2022 à 05h21

liti33 complètement d’accord avec toi.

Tous nos grands maîtres de chevaux, et les cavaliers d’expérience s’accordent à dire qu’il n’y a pas de mauvais caractère ou de « cheval chaud ». Ils sont tous sensibles, ils ont tous leur caractère.
Mais s’ils réagissent violemment, c’est toujours un manque de désensibilisation ou d’éducation.. un cheval décontracté et en confiance est paisible, quelque soit son caractère

Tu as observé toi même qu’avec d’autres cavaliers il était violent, c’est presque toujours la faute du cavalier malheureusement! (En dehors de quelques causes médicales)

La remise en question fait mal, mais nos chevaux le valent bien, je pense.

Ma jument avait des difficultés a embarquer, parce que je devais mal m’y prendre, point!

J’ai appris à le faire, j’ai beaucoup travaillé « travaille autour du van, pause dès qu’on approche du van » pour créer la bonne association, et pour que le cheval ait envie de monter tout simplement.

Ce qui devrait être la base quand on y pense. Un cheval qui n’agisse pas sous la contrainte permanente de demandes qu’il ne comprend pas. Sinon quel sacerdoce de vivre auprès de nous.

Après tout dépend des objectifs de chacun!
Mais si ton objectif c’est le bien être de ton cheval, je le ferai passer avant le reste (objectif concours etc).
Je me boufferai d’abord les vidéos d’Andy Booth sur l’embarquement dans le van (et le reste d’ailleurs!)
Puis je bosserai sans relâche l’embarquement dans le calme, en affinant mon timming, en renforçant d’abord la confiance de mon cheval. Pour que, quelque soit le contexte, mon cheval se fie à moi.

Si le comportement du cheval se modifie en fonction du contexte, c’est qu’il manque encore de travail.

Et puis exit définitivement les longes derrière le cul ou la chambriere, rien de pire niveau pédagogique, et puis à quel moment nos objectifs perso nous font en arriver là?

La route est longue pour obtenir un cheval serein et bien éduqué en toute circonstance! Mais pour leur apporter ce bien être, ça vaut largement le coup.
Il n’y a pas de raison que ça ne marche pas pour toi, surtout si tu sais te remettre en question!! Alors bon courage à vous deux

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11372
9 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 02/04/2022 à 14h40

Mais à quel moment l'usage de longes pour encadrer et de la chambrière est automatiquement associé à des coups et de la maltraitance ?

Ce n'est pas parce que des gens font n'importe quoi avec les outils que tout le monde fait pareil.
C'est comme tout le reste en fait, si des personnes ne savent pas se servir des outils sans devenir violentes et impatientes c'est les comportements qu'il faut changer, pas les outils qu'il faut jeter.

L'encadrement en longes peut s'avérer très efficace et rassurant pour certains chevaux et pour celui qui sait s'en servir, ça ne nécessite pas d'y aller en force, de contraindre et rentrer en conflit, rien de tout cela, bien au contraire.

J'avoue ne pas être d'accord avec l'idée que les chevaux réactifs, exprimant leurs émotions, sont juste en manque d'éducation et de désensibilisation. Pour moi l'éducation réussie c'est justement celle qui permet d'obtenir ce que l'on veut de son cheval en toute sécurité et en lui préservant sa capacité à s'exprimer. Donc si ça ne va pas, il doit pouvoir clairement dire non. L'éducation permet simplement qu'il ne le fasse pas en shootant les gens ou en se retournant.

Je trouve essentiel de respecter les peurs des chevaux, leur perméabilité à l'environnement, leurs envies et de ne pas exiger d'eux qu'ils deviennent de sages petits soldats soumis ne s'offusquant de rien.
La coercition physique n'est pas tolérable mais la coercition mentale non plus. La saturation cognitive aboutit à l'inhibition, que certains peuvent prendre pour de l'éducation parfaite, c'est aussi une maltraitance et elle n'est pas toujours visible.

Méfions-nous des apparences.
Je rejoins de fait l'idée que le problème vient quasi toujours des personnes, et par conséquent, les outils n'y sont pour rien

Bojesse

Apprenti
  

Trust : 180  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 266
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 02/04/2022 à 17h12

Salut . Quand ce n'est pas le cheval, surtout dans le cas soudain de refus ou difficultés, il faut monter dans la remorque ou compartiment et faire un tour a la place du cheval . car :

-Un bruit mécanique est apparu .( les freins peuvent faire aussi peur au cheval, vive les freins électriques)

-Une vibration désagréable est apparue ( c'est pour cela que les roues des remorques a chevaux doivent être équilibrées)

-Un courant d'air inhabituel ou froid est apparu.

-Si vous vous retrouvez le nez écrasé sur la fenêtre ou le C** par terre , le problème est sans doute devant sur le siège.


Pour la petite histoire j'ai eu des soucis avec ma jument suit a un remplacement pour du neuf, et comme elle avait des problème avec les changement d'intensité de lumière, j'ai du mettre deux grandes fenêtres. C'était l'ambiance trop sombre de la "boite méchante" qui la rendais folle.

Leasaunier

Initié
 

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 04/04/2022 à 17h24

Hello,

alors on embarque moteur éteint, alors côté vibration je pense pas, mais j'ai songé à une odeur qui pourrait le déranger ou la couleur du revêtement peut être trop sombre.

sinon question bête, un cheval ça pourrait être claustrophobe vous pensez ?

Geriko42

Membre ELITE Or
  

Trust : 401  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60292
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 04/04/2022 à 19h42

leasaunier une question, avec son proprio, il embarque comment ? (peut-être as-tu déjà répondu)

Leasaunier

Initié
 

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 05/04/2022 à 09h42

Je suis actuelle cavalière en dp de ce jeune homme susceptible, et il appartient au gérant des écuries... donc il ne s'en occupe pas spécialement,

après son ancienne propriétaire n'avait qu'un gros poids lourd et il n'était jamais allé en concours avant que le gérant ne l'achète, donc pas trop de question d'embarquement en fait

Elicendi

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 221  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7134
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 06/04/2022 à 11h22


leasaunier a écrit le 04/04/2022 à 17h24:


sinon question bête, un cheval ça pourrait être claustrophobe vous pensez ?


tous les chevaux de base, sont claustrophobes

c'est un animal de plaine et de fuite

c'est un travail de dressage que de les habituer à être dans des environnements clos et restreints

mon cheval embarquait mal, clairement un van neuf (avec odeurs de neuf) ça l'a bloqué

maintenant qu'on est entraînés, il embarque n'importe où
Page(s) : 1 2 3
Refus catégorique d'embarquement
 Répondre au sujet