Refus catégorique d'embarquement

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
3038 vues - 41 réponses - 0 j'aime - 6 abonnés

Leasaunier

Initié
 

Trust : 108  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 29/03/2022 à 17h32

Bonjour à Tous et à toutes,

voila petit souci avec ma jolie monture de 9 ans très têtue du nom de Drakkar (pourtant pas hyper courageux avec un tel nom ^^).

Monsieur a des difficultés a monter dans le petit VL que nous avons. Malheureusement pour lui, pour le moment on a que ça et financer un poids lourd n'est pas à l'ordre financier du jour.

Bref je m'explique, toute la semaine, il embarque super bien dans le camion prévue, et le jour J impossible, ses 4 gros pieds plantés devant le pont et refus catégorique.

Inutile de proposer de le pousser avec les longes, il se lève et vous balance les antérieurs, et monsieur vise très bien, le pousser un peu avec une chambrière il envoi les postérieurs.

bref impossible de comprendre ce qui a bloqué le jour J pour le concours alors que toute la semaine il a fait ça comme un pro à grand renfort de récompense, j'ai reproduis le même schéma le jour du concours et la blocage.

alors qui a déjà vécue la situation ?
- stress de ma part,
- guêtres différentes
- atmosphère peut être ?

si vous avez des idées, je suis preneuse, car j'ai passé 3h à le faire monter tout en douceur, et j'avoue que réussir plus rapidement ne me déplairait pas ^^

Shiho

Membre d'honneur
   

Trust : 78  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2502
2 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 29/03/2022 à 18h18

Qu’est-ce qui change dans ton attitude, dans la situation par rapport aux essais ? (précipitation, heure matinale, protec différentes, pionté ?)
Tu peux essayer de reproduire au maximum les conditions.

Autre piste, travailler des petits exercices autour du camion ou autour du pont par exemple. Ça permettra de lui demander quelque chose autre que l’embarquement le jour J (pour lequel il sera peut-être plus volontaire) avant de lui demander d’embarquer.

Les déplacements restent un stress pour mon cheval, je dois être très posée quand je veux le faire embarquer. Ça commence dès que j’arrive à l’écurie. Je me fais la plus lente possible, presque au ralenti.

Je vais le chercher au pré comme si je n’avais rien de prévu, en flânant. Je le prépare tranquillement. Il n’est pas dupe, mais cette façon de me mettre à son rythme semble lui convenir.

Walmos

Initié
 

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 50
1 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 29/03/2022 à 18h24


leasaunier a écrit le 29/03/2022 à 17h32:
Inutile de proposer de le pousser avec les longes, il se lève et vous balance les antérieurs, et monsieur vise très bien, le pousser un peu avec une chambrière il envoi les postérieurs.

Difficile d'affirmer quoi que ce soit sans connaître le cheval ni avoir vu la scène, mais je pencherais pour dire qu'il a senti un peu trop de pression à son goût (de la tension de la part des humains, un geste mal venu de la part de quelqu'un, etc.), ça l'a fait hésiter, et un mauvais timing/une mauvaise réaction l'a conforté dans ses inquiétudes (une simple longe qui se tend au mauvais moment peut suffire, si le cheval est sensible). Donc refus catégorique à partir de là. (et si vous l'avez "aidé" avec des longes sur l'arrière-train, ça n'a dû qu'empirer le problème)

Autre éventualité, un ou des éléments avaient changé (ajout de copeaux au sol, odeurs brassées, etc.) et ça a suffi à l'inquiéter.

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11400
3 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 29/03/2022 à 18h47

Puisqu'il est super bien réglé sur l'exercice hors jour de concours, je crois que tu as ta réponse

Même sans en avoir l'impression, il est assez probable que toi ou/et les personnes qui interviennent aussi le jour J, soient dans un état d'esprit différent par rapport aux jours sans concours. Ce qui est bien normal. Mais pour ton cheval, c'est un signal d'alerte.

Petite question. Quand tu fais l'exercice hors concours, en profites tu aussi pour rouler avec lui ?
Ton cheval ne fuit peut-être pas l'embarquement en lui-même mais ce qui suit quand il détecte les signes spécifiques "du concours". Ce n'est pas forcément le concours en lui-même, même si tu peux aussi analyser cela (l'effort fourni, le bruit sur place, la présence de nombreux autres chevaux, une mauvaise expérience passée...), mais cela peut être le transport (bruit, instabilité, effort prolongé de concentration et d'équilibre...) ou l'éloignement de son groupe de référence (comme pour les chevaux qui refusent de partir en balade)... Plusieurs pistes à interroger pour essayer d'identifier ce qui est directement en lien avec le jour du concours et qui différencie négativement ce jour des autres où l'embarquement se fait sans problème.

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 1429  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19880
1 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 29/03/2022 à 20h50

Tu n'as pas la possibilité de le faire embarquer par une autre personne le jour du concours ?

Même soucis avec mon cheval, le jour du concours je suis stressée, j'angoisse
Du coup c'est ma coach ou une copine qui me le monte

Je prépare tout et je ne l'approche pas tant qu'il n'est pas monté
Dernier concours il est monté en 3 secondes pourtant de nuit

Je me suis occupée de l'embarquement au retour et pareil comme une lettre à la poste

C'est pas définitif, c'est une étape quand j'aurai confiance sur le fait qu'il monte tout le temps je m'en occuperai moi

On a aussi roulé pour rien lors des essais

Deedoocmoi

Membre ELITE Bronze

Trust : 213  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6276
1 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 30/03/2022 à 03h37

Clairement s'il monte comme un charme toute la semaine et pas du tout le jour J c'est probablement que vous lui envoyez des messages différents le jour du concours.

Et c'est comme ça.

quiebro13 pendant des années, j'ai fait comme toi. Je chargeais le cheval des autres et les autres chargeait le mien. Et ce sans aucun soucis! Je ne me posais aucune question avec les autres alors qu'avec le mien j'avais toujours un moment de doute qu'il repérait aussitôt.
Après quelques temps, il serait monté avec ou sans moi

Cherchour

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7301
2 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 30/03/2022 à 10h21

Je vais passer pour une dingue mais quand mon cheval doit voyager je lui dis toujours la veille. En fait ça me permet de lâcher une partie de mon stress donc je suis plus sereine pour embarquer le lendemain

Leasaunier

Initié
 

Trust : 108  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 30/03/2022 à 10h22

Bonjour,

Alors Monsieur n'est avec moi que depuis août 2021. Et lors de son tout premier et unique concours on avait travaillé l'embarquement avant et le jour J il a fallu employé des trésors d'imaginations alors que toute la semaine c'était nickel.
Pour ce qui est des longes, une des coachs a proposé cette solution la, et c'était en octobre 2021, autant vous dire que jamais je ne retenterai l'expérience avec Drakkar car quand il envoi les antérieurs ou les postérieurs il sait très bien dans quelle direction il le fait....

du coup j 'ai retravaillé en douceur a le laisser venir sur le pont de lui même, récompense lors de l'effort avec carottes et gratouilles

J'ai peut être stressée le jour J j'avoue, mais étant donné que la coach cso et professionnelle n'a aucune solution ou idée à me proposer, j'avoue être un peu désespérée....

mon frère qui a son permis poids lourd et pour tracter m'a proposé de faire des trajets pour rien pendant un temps, et d'essayer avec notre gros van oblique deux places que l'on prendra systématiquement en concours maintenant que le plancher est refait. Je me dis que ça peut être une bonne idée.

il pense également que le fait que lors des entrainements la semaine, je lui avais pas mis les protects de transports et jour J il les as eu ça lui a fait comprendre que ça n'était pas la même chose que la semaine.

Leasaunier

Initié
 

Trust : 108  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 30/03/2022 à 10h23

deedoocmoi

On m'a proposé aussi de l'embarquer à ma place je dois lui communiquer mon appréhension qu'il ne monte en effet

Maev-ghost

Membre d'honneur
    

Trust : 1861  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3254
1 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 30/03/2022 à 13h32

Après les chevaux savent reconnaître le jour du concours ou non...

Déjà, le cavalier peut paraître plus tendu, plus pressé.
Et même, si nous ne sommes pas stressé, pleins d'habitudes changent : la manière de les préparer et ça peut les inquiéter.

J'avais ma jument de concours. Pourtant rodé, on tournait tous les week-end et bien en plus, donc même pas de mauvais souvenirs. Elle montait dans le camion, courrait son tour, classait et rentrait.

Juste le fait de me voir débarquer en pantalon blanc et elle changeait de comportement. Pourtant j'étais sereine. Les jours de concours je ne pouvais pas la mettre à l'attache pour préparer. Elle pétait une durite. C'était au box que je devais brosser et la préparer au strict minimum pour expédier la préparation. Sinon ça partait en live. Ça devait lui mettre une certaine appréhension. Par contre, une fois la bas, je pouvais préparer plus sereinement.

Donc ton cheval doit sentir l'excitation ambiante et refuse de monter.
Il faudrait également réussir à travailler la montée du camion les jours d'animation pour banaliser la chose. Si les autres se préparent à partir en concours, ne pas hésiter à travailler à ce moment, même si tu restes là.
Ça paraît bête mais je suis sûre que ça peut améliorer les choses. Lui va dédiaboliser le moment de stress ambiant et apprendre à faire les choses même dans ces moments là

Édité par maev-ghost le 30-03-2022 à 13h36



Manon0312

Membre d'honneur
  

Trust : 213  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2180
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 30/03/2022 à 13h43

leasaunier tenter sans protections peut être aussi. Ma jument se bloque avec ça aux pieds, vu que je me déplace très peu je n'ai pas cherché à travailler ce point et je ne mets rien. Jamais eu de souci depuis. Il arrive à se déplacer avec hors transport sans se crisper ?
Installer une vraie routine peut aider pour dédramatiser (ils sentent très bien quand on a un état d'esprit différent).

Audekr

Expert
   

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 855
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 30/03/2022 à 14h33

leasaunier Mon cheval a eu une période compliquée avec le van également et j'ai réglé le problème en lui mettant le filet pour monter : il a ainsi arrêté de se cabrer. En outre j'ai abandonné les protections de transport car il rampe littéralement avec. Il voyage avec des stable boots depuis des années.

Maev-ghost

Membre d'honneur
    

Trust : 1861  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3254
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 30/03/2022 à 15h12

Oui c'est vrai que dans toutes les ecuries où j'ai bossé ainsi que d'un point de vue perso, on les voyage sans rien.

À la limite une paire de guêtres pour certains. Mais ça s'arrête là.

Leasaunier

Initié
 

Trust : 108  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 99
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 30/03/2022 à 15h16

Il a des guêtres type stable boots aux antérieurs et bande de repos aux postérieurs.

pas du genre à bouger quand on l'a transporté deux fois, mais je pense pas qu'il voyage très bien non plus. il est de nature sensible et très éponge en émotions et monte vite dans les tours.

alors Audekr, le filet pour monté, oui on a testé aussi et ça l'empêche pas vraiment de se lever, c'est même pire je trouve...

En licol, en l'état actuel des choses, il reste planté devant le camion au mieux met les antérieurs sur le pont et pire il recule et se plante a 3m du camion en se figeant totalement ...

Mais l'idée de tester quand les autres partent je retiens l'idée, pour habituer à l'ambiance :-)

Cavalierevendee

Membre d'honneur
 

Trust : 114  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1654
0 j'aime    
Refus catégorique d'embarquement
Posté le 30/03/2022 à 15h41

Bonjour !

Je rejoins les autres pour l'attitude/atmosphère. Je suis la reine pour me crisper dès que j'ai un timing à respecter.
Je voyage en VL aussi et l'apprentissage a été bcp plus stressant pour mon cheval puisqu'il y a une manoeuvre à faire pour se ranger sur le côté vu qu'on monte avec un pont latéral.

La meilleure solution que j'ai trouvé c'est de mettre une ration dans le camion. pas juste de faire monter avec des friandises (ça, ça a marché 2 fois, après c'était plus suffisant), mais un seau avec des granulés dedans.
Comme vous, on a fait plein d'essai "à blanc" où il montait, mangeait et je faisais redescendre. Parfois j'allumais le moteur, parfois non. Le jour J, je prévois un peu de granulé pour monter à l'aller et au retour. J'ai un cheval ultra gourmand qui monte en 3 sec dès qu'il voit le seau

Aussi je prévois beaucoup d'avance le jour du transport comme ça je m'enlève un stress
Et de notre coté on voyage sans protection à part des cloches parfois pour éviter qu'il se marche dessus car la stalle est large.
Page(s) : 1 2 3
Refus catégorique d'embarquement
 Répondre au sujet