Apprendre à monter *un* seul cheval

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
1974 vues - 50 réponses - 0 j'aime - 5 abonnés

Anne19790

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 06/05/2022 à 17h26

Bonjour à tous,
J'ai posté il y a quelques temps au sujet des DP quand on a un petit niveau... pour résumer: je suis une adulte (43 ans) de niveau débutant (G1). j'ai pris des cours tard (vers 20 ans), et à différentes périodes, avec des grosses interruptions entre chaque. J'ai repris les cours il y a quelques mois, et comme je suis beaucoup à la recherche d'un lien avec "mon" cheval, je suis souvent frustrée par le fait de juste monter en club (mais je sais que ces cours sont indispensables pour apprendre).
Je ronge un peu mon frein car je rêve d'avoir mon cheval à moi, de m'en occuper, ou de commencer par une DP par exemple. Bref, ma question est la suivante: monter en club et monter plusieurs chevaux est nécessaire pour apprendre et progresser. Mais au fond, qu'est ce qui empêche un cavalier débutant ou de petit niveau de prendre une DP encadrée avec un cheval qui est maître d'école et d'apprendre à monter avec ce cheval seulement? Ou, en poussant + loin (je mets de côté le côté "responsabilités/ frais/ pension etc" pour me focaliser seulement sur le plaisir d'avoir une relation avec son cheval), qu'est ce qui empêche d'avoir son cheval tôt et d'apprendre à évoluer et monter avec lui (en prenant des cours avec ce cheval seulement, donc)?

Si on n'a aucun objectif de concours, ni l'envie de monter plusieurs chevaux, mais juste envie de se lier à un cheval et de se faire plaisir, cela vous paraît-il malgré tout une mauvaise idée?
Désolée, la question paraîtra peut être un peu naïve, mais il me tarde vraiment d'avoir un cheval à moi, et pas juste monter différents chevaux en clubs...

Merci d'avance pour vos retours!

Édité par anne19790 le 06-05-2022 à 17h28

Anne19790

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
2 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 06/05/2022 à 21h01


fandada a écrit le 06/05/2022 à 20h55:


Sinon on peut aussi acheter directement une tondeuse. Au moins on sait d'emblée qu'on ne montera pas à cheval.

fandada : C'est marrant, je ne connaissais pas l'expression ("une tondeuse"). Ca m'a fait sourire. Disons que pour juste papouiller, j'ai pour le moment un compromis: je "parraine" depuis peu un cheval dans une asso de retraités, donc je vais le voir et je peux passer du temps avec lui. J'ai pensé prendre juste une tondeuse, comme tu dis (j'adore l'expression!), car j'adore le contact avec les chevaux et les animaux en général, et c'est pour ainsi dire ce qui m'a amenée à l'équitation, je voulais être au contact des chevaux et apprendre un peu plus sur eux.
Mais je sais qu'à terme, je risque d être frustrée de ne pas pouvoir monter aussi...

Édité par anne19790 le 06-05-2022 à 21h02



Tekesuta

Membre VIP
 

Trust : 430  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4416
0 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 06/05/2022 à 21h22

fandada Bon après j'avoue que je ne suis pas du tout dans le "jugement" d'un cheval, pour moi il y a toujours un potentiel à exploiter mais qu'il faut creuser pour que nous, humain, le touchions du doigt ! Donc je trouve ça un peu triste comme commentaire. Un peureux peut très bien devenir courageux même s'il ne deviendra jamais téméraire ; un flemmard peut très bien se révéler être un cheval très actif mais simplement est mal amené/blasé. J'aime bien aller chercher toujours plus loin. J'adore ces fameux flemmards, d'ailleurs. Et mon propre cheval est un gros anxieux, même s'il demande de beaucoup s'adapter, ça ne m'empêche pas de faire beaucoup de choses, et sûrement plus que beaucoup d'autres sans "souci" majeur au final

Tekesuta

Membre VIP
 

Trust : 430  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4416
2 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 06/05/2022 à 21h34

anne19790 Je comprends pour la relation à la dp. Mais il faut surtout voir tout ce qu'il y a autour pour la créer (au delà d'une relation exclusive qui ne promet pas une relation "belle" pour autant). Honnêtement, j'ai eu à manipuler plusieurs chevaux, de club, de propriétaires, j'y ai toujours mis beaucoup de coeur, et sans parler de relation comme avec mon grand, ça n'a pas empêché un lien de se nouer, parfois rapidement, même en quelques jours juste par une communication qui convenait au cheval. Ca n'est pas la relation au gardien, clairement pas. Mais par l'apprentissage, l'expérience... on peut développer quelque chose de sincère.

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 1422  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19678
3 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 06/05/2022 à 22h21

Pour moi ce qui est problématique c'est pas tant la monte en soit si tu trouves un cheval assurance vie, maître d'école et que tu es bien encadrée, que le cheval ai bossé au besoin par l'enseignant ça marchera.

Par contre le manque d'expérience dans la gestion du cheval, dans les soins, dans les manipulations, dans les prises de décisions c'est un gros frein et pas une bonne idée d'acheter en étant aussi " débutante ".

Ce sera ton cheval et donc à toi de prendre les bonnes décisions pour lui mais si tu n'y connais rien comment vas tu t'y prendre ?
Comment vas tu t'en sortir quand tu te retrouveras seule avec lui ?
Gérer les différents pros qui vont graviter autour de vous ?
Un truc banal mais si la ferrure ou le parrage n'est pas adapté seras tu en capacité de t'en rendre compte et de réajuster avec le Marechal ?

Il n'y a pas de secret pour acquérir de l'expérience il faut passer du temps auprès des chevaux.
On a toute plus ou moins commencé comme ça en étant gamine et en passant l'après midi au centre équestre
En posant plein de questions, en écoutant les pros, puis en nous faisant notre propre avis.

Tu ne peux pas apprendre à t'occuper d'un cheval dans son entièreté en venant juste assister à tes cours
Tout comme la Dp peut être délicate si tu te retrouve livrée à toi même
Puis c'est pareil au final si tu te retrouves seule avec ta Dp qui va t'enseigner et te transmettre ?

Anne19790

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
0 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 06/05/2022 à 23h08

quiebro13 Tout ce que tu cites est effectivement ce que je ne maîtrise pas. Mais pour le coup, comment passer plus de temps avec des chevaux quand on monte en club? Car en tant qu'adulte, ça se résume souvent à panser le cheval avant/ après et faire sa reprise... on nous proposera pas forcément de venir apprendre les soins etc.
De la même façon, l'idée évoquée plus haut de monter en club et d'adopter une "tondeuse" par ailleurs me fait aussi de l'œil, mais au final, je me heurterai toujours au même souci: je ne saurai pas plus m occuper d une "tondeuse", du moins au départ. Et comme je n ai commencé l équitation qu une fois adulte, je n ai pas eu l occasion de passer tant de temps que cela avec les chevaux, en dehors des heures de cours... Donc je ne sais pas trop par où commencer.

Fandada

Membre ELITE Or
  

Trust : 1484  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22715
2 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 00h36

Les enfants et ado traînent facilement dans les clubs. Ils regardent, commentent, s'imprègnent, en groupe souvent.
Pas facile de faire pareil en étant adulte. Et on a moins le temps aussi.

Essaye de faire des stages autour de la connaissance du cheval, du "travail à pied" (notion qui regroupe des choses très différentes) "ethologie"
Et lis, beaucoup, et compare avec ce que tu vois. Aiguise ton sens de l'observation. Si tu a un peu de temps essaye de regarder la reprise d'après par exemple. Ou être la pour des soins.
Et pose des questions, pousse les personnes dans leurs retranchements. Pourquoi faire ça ? Et pourquoi de cette façon la ?
La plupart des professionnels aiment qu'on s'intéresse à leur travail et répondent volontiers.

Tu a un gros avantage : la maturité et la volonté de te construire un savoir.

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 1422  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19678
4 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 01h39

anne19790

En passant plus de temps au club

Notamment en proposant de donner un coup de main c'est souvent bienvenu
Aider à nourrir, à entretenir les box, assister aux cours avant et où après toi
Participer aux événements du club même si c'est à pied

Même les concours ce n'est pas parce que tu n'en fais pas que tu ne peux pas aller jeter un ?il, apprendre à repérer le comportement des chevaux

Il existe aussi tout plein de stage ou l'on peut y assister en auditeur libre
Par exemple le week-end prochain je vais voir un stage à côté de chez moi avec une cavalier d'obstacle qui a fait les JO
Je n'irai jamais au Jo avec mon cheval mais ça peut être l'occasion d'apprendre des choses puis je trouve ça toujours intéressant de partager l'expérience d'une personne qui en a bien plus que moi

En fouillant tu peux trouver des stages sur tous les sujets
J'en ai fait sur l'ostéopathie, la maréchalerie, l'alimentation, le travail à pied, le spectacle, la locomotion/biomecanique
Bien sûr en dressage

Quand on est curieux et que l'on a envie d'apprendre il y a une infinité de possibilités et pas forcément toujours payante ou qui nous oblige à monter

Sweetydog

Membre d'honneur

Trust : 94  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1363
4 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 05h49

Bonjour
J’ai un petit niveau et ça va faire 1 an que j’ai ma DP.
Je n’ai jamais autant appris que depuis qu’on s’est liées toutes les 2.
Je vais la voir régulièrement , je m’en occupe ( décrassage, pansage , douche , soins) et je monte en balade ou en manège une à deux fois par semaine. Je ne monte jamais seule par contre c’est une des conditions du contrat .
La jument est dressée mais ça ne l’empêche pas de me tourner en bourrique gentillement quand le coach est absent.
Après elle est montée par d’autres cavaliers en reprise et à ce moment là je m’efface. Par contre ça lui permet de continuer d’être bossée dans le bon sens.
Elle me reconnaît quand j’arrive , elle sait que je viens m’occuper d’elle. Je lui ai acheté des petites choses comme une séchante avec l’accord de la gérante.
Cet hiver les proprios d’autres chevaux se demandaient pour la tonte de leur chevaux rentrés au box pour l’hiver , j’avoue que j’étais bien contente de ne pas devoir gérer ça pour le moment.
J’ai de l’autonomie et j’apprends au fur et à mesure mais il y a des décisions qui ne m’appartiennent pas et ce n’est pas plus mal. J’ai encore beaucoup de travail pour pouvoir tout gérer seule.

Pour ce qui est de l’apprentissage en dehors des cours un jour j’ai demandé à aider à donner le foin , puis à curer les box etc.. ce qui fait que les week-end où les gérants sont en concours et avec les copines on s’occupe de la gestion des chevaux de club et de concours qui sont au box.
On doit aussi aller contrôler les prés , vérifier que tout le monde ai à boire et soit sur ses jambes . Les chevaux peuvent se coucher mais pas du matin au soir . En cas de soucis on appelle les gérants ou le propriétaire du cheval et si besoin on rentre le cheval qui a un soucis ou on fait venir le vétérinaire en fonction des consignes qu’on recoit.
Parfois je passe des heures à observer le troupeau , a regarder leur façon de communiquer , à les regarder vivre et j’apprends.

Melisza

Membre d'honneur

Trust : 989  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1367
4 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 07h20

anne19790
Si tu étais près de chez moi, j'aurais pu te proposer une sorte de dp contre services. Style sortir en balade d'abord avec moi, par la suite seule aussi, et en contre partie m'aider pour les soins, l'entretien.. Un deal comme ça te permettrait d'acquérir de l'expérience pour ensuite te lancer dans ton propre cheval.
Peut-être que ça pourrait se trouver par chez toi aussi, quelqu'un comme moi, un particulier qui a quelques chevaux sympas à la maison, et qui pourrait être content de trouver de la compagnie pour la balade et un coup de main pour l'entretien.

Leelane

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19
3 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 08h47

J'ai eu l'opportunité d'acheté mon cheval tôt dans ma pratique equestre.
Avant ça j'ai fais 3 ans en club, tout ce passait bien, des changements de monture régulièrement mais grosse panique lorsqu'on me mettait un nouveau cheval.
Je n'aime pas le changement, le côté relationnel me manquait et surtout j'avais envie de passer beaucoup + de temps à cheval (et autour) donc je me suis lancée.

On va en venir tout de suite à la conclusion = Je ne sais pas si je le conseillerai a quelqu'un.

J'ai choisi mon cheval seule, en me référant uniquement au degré de terreur je perçois dans le regard de mes proches lors des essais. J'en ai essayé plusieurs, plusieurs fois.
Seul critère : cheval d'âge >11/12 ans et maître d'ecole sur les 3 disciplines.

Résultat : j'ai acheté un cheval de 17 ans, ancien cheval de CSO et trop compliqué à monter pour moi (mais heureusement hyper mega gentil et sans une once de vice). Que je me suis fais livrer car je ne me sentais pas de faire le transport avec un VL loué.
Je me suis fais encadrée dès son arrivée : pension en club, 1 séance de travail par semaine par la monitrice et 1 cours pour moi. Le reste c'était des moments papouilles.
Première sortie en extérieur, encadrée, j'ai passé la soirée aux urgences et été mal pendant quelques jours.
Je me suis également pris mon cheval sur la gueule lors de ma première tentative de transport : et ça ça fait vraiment bizarre.

Je suis tombée sur un profondément gentil, clairement car j'en ai fais des erreurs dessus. Beaucoup. Et il n'a JAMAIS été dangereux monté ou à pied.
Les difficultés étaient en extérieur et sur l'embarquement.
Là ça fait 3 ans qu'il partage ma vie et on doit reprendre beaucoup de chose : le rapport a la jambe, le rapport a la main? et on commence enfin à avoir une relation de confiance réciproque.

Vu le profil du Monsieur et sa forme, je n'ai pas le sentiment d'être bloquée dans ma progression : je n'ai pas rattrapé son niveau à lui. Son âge non plus n'est pas bloquant, il tient une bonne forme de manière générale, avec des petits moins parfois.

De manière générale acheter un cheval C'est beaucoup de bonheur au quotidien, mais aussi des grosses grosses (grosses) galères.
Mais si en + on ajoute un petit niveau : il faut vraiment arriver à trouver le bon encadrement adapté à votre niveau actuel, à votre cheval et aussi à vos envies et votre vision des choses. Le bon encadrant c'est vraiment le + difficile à trouver et on ne s'en rend malheureux pas compte tant qu'on y est pas confronté.

Pour les soins, malheureusement on apprend sur le tas (en espérant tout de même de jamais apprendre du coup ?)

Je n'ai pas eu l'opportunité d'avoir un DP avant d'acheter. Et avant d'acheter la relève de ma Merveille, je retournerai en club, essayer de monter d'autres profils.

Certains clubs peuvent proposer des DP voir des pensions complètes le temps de vacances scolaires. Ça peut être l'occasion de voir ce que ça représente niveau temps, financièrement aussi. Et d'insister à quel point un bon encadrement est nécessaire même pour du loisirs.

Grignotte37

Membre VIP
   

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5358
4 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 09h12

J'ai surtout l'impression que tu souhaites être propriétaire pour pouvoir un cheval avec lequel tu ferais ce que tu voudrais quand tu veux.
Tu trouveras des personnes qui te diront que tout s'est bien passé pour eux, et pour d'autre pas du tout...C'est aussi la loterie, en fonction du cheval, de l'encadrement, et de ta manière de réagir, tes capacités d'apprentissage, etc.
Avoir un cheval à un coût, parfois bien plus important qu'on puisse penser en étant débutant. Il existe beaucoup d'informations sur le forum sur ce sujet. Il y a d'ailleurs beaucoup d'informations et d'apprentissage possible sur le forum. J'ai beaucoup lu différents posts, sur de nombreux sujets sans forcément réagir, mais qui m'a permis d'aiguiser mon esprit critique sur les clubs que j'ai pu faire, sur la pratique, les conseils qu'on pu me donner les moniteurs.
Attention, je n'ai pas dit que je prenais comptant tout ce qui est dit ici. Mais le fait de lire, de me questionner, de partager avec mes moniteurs m'ont permis de progresser plus vite que j'aurais pu le faire en restant uniquement sur les conseils de mes moniteurs.
Savoir monter un seul cheval, en soi, c'est possible. On fini par bien le connaître et on sait réagir à ses actions. Monter ensuite un autre cheval est aussi possible. Mais clairement il faut accepter de repasser par une sensation de "débutant" et de se remettre en question. Ce ne sera pas la même progression, et des repères différents sur d'autres chevaux, mais si on en est conscient, alors ça reste envisageable, en cherchant systématiquement des chevaux "assurances-vies" /"maitre d'école".

Édité par grignotte37 le 07-05-2022 à 09h24



Anne19790

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
2 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 10h54

Merci pour vos retours! Ca m'aide grandement à me faire une idée et à estimer les risques et soucis potentiels.
Je pense que vu mon manque de connaissances, je vais continuer à proposer mon aide occasionnelle aux assos équines du coin, histoire de m'habituer à m'occuper de chevaux. Et je vais aussi essayer de parrainer un cheval d'asso, ça me fait plaisir d aider des loulous dans le besoin, et ça me permet aussi de combler le manque de "relationnel" avec un cheval en club... Je pense qu'en combinant bénévolat en asso+ mes cours en club, je devrais trouver un bon compromis.
Je pensais aussi en discuter avec mon moniteur au club... il paraît que les clubs cherchent parfois des adoptants pour leurs futurs retraités. Je me dis que si un jour j ai acquis assez de recul pour franchir le cap, adopter un retraité que je connais déjà au club pourrait être une bonne transition?

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 794  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10640
1 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 11h04


Citation :
Mais au fond, qu'est ce qui empêche un cavalier débutant ou de petit niveau de prendre une DP encadrée avec un cheval qui est maître d'école et d'apprendre à monter avec ce cheval seulement?

rien en t'en empêche.
Mais le jour où tu monteras un autre cheval, auras-tu assez de confiance en toi ?
sauras-tu t'adapter à des mouvements, réactions différents ?

depuis que je suis propriétaire j'ai régressé dans ma monte.
Je connais mon cheval par coeur (le même depuis 20 ans)
quand je dois en monter un autre j'ai une appréhension.
Je dois me "réadapter" à une autre locomotion, d'autres réactions, des "petites habitudes" que le mien a pris à mon contact et qu'un autre n'a pas.

un cheval qui te connaît pallie à des "manquements" équestres. Le mien est nickel à la voix donc si mon attitude, ma demande n'est pas parfaite je lui dis "galope" ou "stop" et hop ça le fait ! Un cheval plus sensible me dirait "non mais je ne comprends rien, si tu es trop brouillonne".

rien à voir avec mon équitation d'antan, quand je montais un cheval différent chaque semaine, des chevaux de sport sous l'oeil d'un prof ! J'étais "adaptable" sur les gabarits de chevaux, hauteur et largeur mais aussi l'amplitude des foulées, raideur des trots, finesse des bouches, délicatesse aux jambes, lequel il faut "apaiser" et lequel il faut "exciter" ! je m'y faisais/adaptais rapidement, le temps d'un échauffement et le reste du cours, on était "connecté".

là qd j'ai commencé à monter mon ardennais il m'a fallu plusieurs séances pour être à l'aise et avoir l'assiette liée, relax sur son dos, pcq sa locomotion me donne des sensations complètement différentes de mon mérens...

et j'adore la relation "duelle" avec un cheval mais pour moi la passion de l'équitation me serait "entravée" si je ne pouvais pas profiter, à l'occasion, de monter le cheval qu'une copine me prête, ou de prendre un cours "à l'aise" sur un cheval inconnu quand j'en ai besoin... en étant bloquée par de l'appréhension ("et si j'y arrive pas, et si ça se passe mal, et si et si " ?)

ça m'est arrivé à une période de ma vie et j'en étais "malheureuse", déçue et frustrée. Je me suis "débloquée" en prenant quelques cours (donc chevaux inconnus + prof et cadre sécurisé)
Ensuite je suis repartie de plus belle et depuis ça roule ...

Puis je rejoins Fandada : en débutant sur un cheval et un seul tu passes à côté de plein de paramètres "positifs" ne serait-ce que la taille, le gabarit.
Tu côtoies une seule personnalité et tu ne peux donc pas savoir si ton caractère s'accorde mieux avec un sang chaud ou froid, avec un excité à séréniser ou un "mou" à impulser.

Avec l'âge et la prise d'expérience tu peux changer d'optique aussi ! Un de mes amis adorait l'extérieur, il a eu des DP en balade et rando puis il s'est pris de passion pour l'endurance, ensuite il a tâté au cross et maintenant il a envie d'une DP "obstacle" pour pousser plus loin sa technique !

pourtant il y a 10 ans il voulait juste se promener paisiblement, au calme. Si on lui avait prédit qu'à 50 ans il se mettrait à l'obstacle, il aurait bien ri.
Il ne veut pas pour autant faire de compétition, mais juste découvrir "à fond" la discipline et profiter des sensations qu'elle lui procure.


Citation :
Et si je devais aller voir mon cheval seule, ce serait uniquement pour le panser et gratouiller par exemple.

justement c'est dommage.
De se dire qu'on ne sait "rien faire" et qu'en cas de départ du prof, maladie, changement de personne dans le club, tu restes à pied faute de pouvoir en autonomie monter ton propre cheval...
Pour moi l'intérêt d'avoir son cheval c'est de faire ce qu'on veut quand on veut !

pour le fait de monter 1 seul cheval ou plusieurs il y a des clubs où les cavaliers montent le même cheval pendant une période. Ca leur permet de le connaître, d'apprendre à gérer son caractère et ses défauts, de travailler plus "profondément" que sur 1 séance puisqu'on le travaille sur le long terme.
j'avais trouvé cette façon de faire pas mal !


Citation :
je prends beaucoup de plaisir à monter, quand le loulou est "maître d'école" et rassurant.

le truc aussi c'est que quand tu sors le cheval du cadre de la pension, il peut changer, prendre le dessus sur le débutant mal aguerri, qui craint un embarquement en balade ou ne sait pas gérer la monte...
j'ai déjà vu des couples bien marcher au club avec prof, installations, encadrement et surveillance, puis on ramène le cheval chez soi et là Gentille Mémé de débutant devient l'étalon noir... ; sauf qu'un rebelle de 500 kilos qui ne veut pas partir en balade et le fait savoir haut et fort, c'est très dangereux...

Et le cheval "assurance-vie" quand il est cadré, monté en cours, avec un débutant mis en confiance dans un endroit sécurisé et avec les conseils d'un prof, peut changer radicalement quand le débutant se retrouve seul, avec une technique approximative, dans un milieu "étranger" où il va chercher de nouveaux repères.
Là le cheval risque de poser des questions, le propriétaire risque de ne pas savoir y répondre. Et le cheval va chercher ses propres solutions de "confort" pour se rassurer. (au détriment de son proprio bien souvent)

Comme Tekesuta j'ai aussi remarqué que les proprios sont souvent seuls.
moi j'ai jamais trouvé personne pour le débourrage attelage de mon cheval. J'ai dû tout faire "comme une grande" pourtant pas mal de pros ont été contactés mais entre celui qui ne se déplace pas, l'autre qui part en retraite, l'autre qui ne veut pas que le proprio assiste aux leçons, l'autre qui est à 800 km ça m'a un peu découragée...

une copine avait fait appel à un "chuchoteur" qui ne venait que si on avait un rodelonge en barrières galva à disposition ou un manège fermé avec pare-bottes en planches.
Si t'as pas ça chez toi, ben tu restes "tout seul".

Puis quad tu as envie d'acheter un cheval tu trouves tout un tas de "copine"/connaissances prêtes à t'aider mais quand tu cherches un groom d'attelage 1/ mois ben ya plus personne ! les gens sont occupés par leur vie, leur travail, leur famille, même si l'idée d'aller faire un tour en calèche ou de te coacher à cheval est à priori séduisante, elle ne résiste pas à la dure réalité de la vie de tous les jours.

J
Citation :
'espère juste ne pas être frustrée car je sais qu'un cheval de club en DP voit le reste du temps plein de monde et n'est pas forcément dans une relation individuelle. Mais bon, j'imagine qu'il vaut mieux être patiente plutôt que de s engager dans qqch qui va tourner au casse tête ou vinaigre.

en fait on dirait que ce que tu veux c'est une "relation exclusive".
prends bien en compte qu'un cheval s'attache à celui qui le manie ou monte avec justesse, plus qu'à celui qui l'aime et lui fait le plus de bisoux, le nourrit ou bien passe des heures par jour à lui rebondir sur le dos ou lui faire faire des choses sans queue ni tête pour son cerveau équin....

Anne19790

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
0 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 11h14

ardennesacheval Oui, je vois ce que tu veux dire! :) C'est fou comme je mesure mon inexpérience quand je vous lis.

Du coup, je dévie un peu de ma question initiale: est ce que le meilleur compromis dans mon cas ne serait pas de continuer à monter en club, et de continuer à m occuper de temps en temps de chevaux en refuge pour leur donner (et recevoir) de la simple compagnie?
Ou par exemple, est il possible de monter en club et après qq années, prendre en retraite un cheval du club (pour compagnie), si ce dernier le propose? Comme ça, on fait le lien entre la vie de cavalier de club, et celle de propriétaire plus tard?

Édité par anne19790 le 07-05-2022 à 11h15



Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 794  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10640
1 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 11h16


Citation :
pour moi il y a toujours un potentiel à exploiter mais qu'il faut creuser pour que nous, humain, le touchions du doigt ! Donc je trouve ça un peu triste comme commentaire. Un peureux peut très bien devenir courageux même s'il ne deviendra jamais téméraire ; un flemmard peut très bien se révéler être un cheval très actif mais simplement est mal amené/blasé.

mais ça un débutant ne peut pas le faire.
il lui faut une assurance-vie pour partir en balade. Un prof pour lui expliquer et montrer comment "activer" un cheval mou et encore le mollasson risque de le redevenir dès que le prof a quitté le manège si on n'a pas un minimum de bagage équestre.

qd j'ai acheté mon mérens il était débourré nickel et pourtant on a eu des moments de doute qd il était jeune cheval.
Ensuite j'ai pris de l'expérience, débourré un poney, un âne, puis pdt ce temps formaté mon cheval pour en faire une assurance-vie... j'ai enchaîné sur le bourricot et en ai fait un excellent poney d'enfant ; puis je me suis attaquée au débourrage monté de mon ardennais et la finalité c'est que je pars en balade tranquille en avril 2022 suite à un travail que j'ai commencé en 2015 !

si j'avais de suite eu mon Gros Oskar je n'en aurais jamais rien sorti. On se serait fait peur l'un l'autre et à part séparation ou accident on n'aurait eu aucun avenir.
Là c'est mon expérience qui m'a permis de transformer le trouillard dangereux, blasé et renfrogné en cheval de balade coopératif et sûr.

Oui les chevaux ont des capacités "insoupçonnées" mais pour les détecter, les faire éclore il faut autre chose qu'un débutant. (et faut aussi bcp de temps, d'investissement)
Page(s) : 1 2 3 4
Apprendre à monter *un* seul cheval
 Répondre au sujet