Apprendre à monter *un* seul cheval

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
1972 vues - 50 réponses - 0 j'aime - 5 abonnés

Anne19790

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 06/05/2022 à 17h26

Bonjour à tous,
J'ai posté il y a quelques temps au sujet des DP quand on a un petit niveau... pour résumer: je suis une adulte (43 ans) de niveau débutant (G1). j'ai pris des cours tard (vers 20 ans), et à différentes périodes, avec des grosses interruptions entre chaque. J'ai repris les cours il y a quelques mois, et comme je suis beaucoup à la recherche d'un lien avec "mon" cheval, je suis souvent frustrée par le fait de juste monter en club (mais je sais que ces cours sont indispensables pour apprendre).
Je ronge un peu mon frein car je rêve d'avoir mon cheval à moi, de m'en occuper, ou de commencer par une DP par exemple. Bref, ma question est la suivante: monter en club et monter plusieurs chevaux est nécessaire pour apprendre et progresser. Mais au fond, qu'est ce qui empêche un cavalier débutant ou de petit niveau de prendre une DP encadrée avec un cheval qui est maître d'école et d'apprendre à monter avec ce cheval seulement? Ou, en poussant + loin (je mets de côté le côté "responsabilités/ frais/ pension etc" pour me focaliser seulement sur le plaisir d'avoir une relation avec son cheval), qu'est ce qui empêche d'avoir son cheval tôt et d'apprendre à évoluer et monter avec lui (en prenant des cours avec ce cheval seulement, donc)?

Si on n'a aucun objectif de concours, ni l'envie de monter plusieurs chevaux, mais juste envie de se lier à un cheval et de se faire plaisir, cela vous paraît-il malgré tout une mauvaise idée?
Désolée, la question paraîtra peut être un peu naïve, mais il me tarde vraiment d'avoir un cheval à moi, et pas juste monter différents chevaux en clubs...

Merci d'avance pour vos retours!

Édité par anne19790 le 06-05-2022 à 17h28

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 794  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10640
2 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 11h22


Citation :
Du coup, je dévie un peu de ma question initiale: est ce que le meilleur compromis dans mon cas ne serait pas de continuer à monter en club, et de continuer à m occuper de temps en temps de chevaux en refuge pour leur donner (et recevoir) de la simple compagnie?

c'est 2 expériences équestres différentes mais complémentaires à mon sens.
tu verras le côté "cheval chez soi" avec l'assoc. Panser, héberger, nourrir, appel des pros (mf, véto) n'hésite pas à demander à participer, préparation et équilibre des rations, tout ça est important.
si tu y vas régulièrement de façon "suivie" cela t'apprendra bcp de choses. (plus que "de temps en temps" où tu seras toujours invitée/ spectatrice au lieu d'être "actrice" et "participante".)


Citation :
Je me dis que si un jour j ai acquis assez de recul pour franchir le cap, adopter un retraité que je connais déjà au club pourrait être une bonne transition?

ça tu n'en sais rien, peut-être que d'ici 5 ans tu seras passionnée de dressage ou de rando, dans ce cas tu te pencheras sur un cheval plus sportif pour avoir plus de sensations ou partir 1 semaine en autonomie chargée de tes bagages.
ou alors tu tomberas amoureuse d'un vieux cheval cassé et fichu que tu adopteras pcq c'est lui et aucun autre dans ton coeur
ou encore tu peux passer le cap et avoir le niveau pour une DP et que ce système te convienne tellement que tu n'en veux plus changer...
nul ne sait de quoi l'avenir sera fait.

Deasby

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 187
1 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 11h25


anne19790 a écrit le 07/05/2022 à 11h14:

Du coup, je dévie un peu de ma question initiale: est ce que le meilleur compromis dans mon cas ne serait pas de continuer à monter en club, et de continuer à m occuper de temps en temps de chevaux en refuge pour leur donner (et recevoir) de la simple compagnie?
Ou par exemple, est il possible de monter en club et après qq années, prendre en retraite un cheval du club, si ce dernier le propose? Comme ça, on fait le lien entre la vie de cavalier de club, et celle de propriétaire plus tard?


Prendre un cheval en retraite c'est être prêt à assumer de gros frais vétos, un entretien compliqué (cf discussions sur comment nourrir un cheval âgé) sans aucune gratification. Il faut être bien bien sûr de ne pas finir par se lasser de la situation (et de pouvoir assumer financièrement sur le long terme).

J'attire aussi votre attention sur le fait qu'un cheval n'est pas un chien de 500kg. Les chevaux ont été sélectionné sur leurs capacités athlétiques et pas par leur proximité avec l'homme. De plus pour des raisons logistiques évidentes le temps passé avec lui est limité (à moins que votre métier n'implique d’utiliser des chevaux).
Dans pas mal de cas, la "proximité" avec le cheval me paraît être surtout dans la tête du propriétaire...

Anne19790

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
1 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 11h27

ardennesacheval Ok, je commence à mieux comprendre certaines choses... disons que je suis à un instant T de mon apprentissage et qu'il serait probablement prématuré de m'engager avec un cheval à ce stade...
Je pense que je vais continuer à apprendre grâce à l association et laisser du temps au temps. :)

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 794  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10640
1 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 11h33

la particularité de l'équitation c'est que c'est un sport à la fois physique (sensations) mental (technique, connaissances) et "affectif" donc ça peut partir dans plein de directions... Plus on découvre de nouveautés plus on a envie d'en découvrir...

il y a des gens qui préfèrent ne pas avoir de cheval à eux mais prendre des cours de dress ou d"obstacle chez des profs prestigieux avec d'excellents chevaux d'école, d'autres qui partent chaque année en randonnée dans divers pays du monde pour découvrir différentes cultures, d'autres qui ont juste un poney sous leur fenêtre et ça leur convient...

Deasby

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 187
2 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 11h36

Ce qui est intéressant aussi c'est de découvrir différents contextes d'utilisation du cheval : un stage à la Cense, une journée de découverte de l'équitation western, une mini rando avec des chevaux d'extérieur...

Tekesuta

Membre VIP
 

Trust : 430  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4416
1 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 13h33

ardennesacheval Je parlais de la suite, pas en étant débutant :) que le cheval promprom et mou top débutant pouvait très bien être un cheval avec une chouette évolution qui suivrait le cavalier et ne pas '''' manquer de capacités ''' dans un cas de loisir tranquillou.

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 794  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10640
1 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 13h35

ok je comprends mieux, merci d'avoir précisé ta pensée.
Oui c'est vrai que le cheval peut progresser en "suivant " les progrès de son cavalier !

Expar

Membre ELITE Or
  

Trust : 227  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11180
3 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 14h47


anne19790 a écrit le 07/05/2022 à 11h14:

Du coup, je dévie un peu de ma question initiale: est ce que le meilleur compromis dans mon cas ne serait pas de continuer à monter en club, et de continuer à m occuper de temps en temps de chevaux en refuge pour leur donner (et recevoir) de la simple compagnie?
Ou par exemple, est il possible de monter en club et après qq années, prendre en retraite un cheval du club (pour compagnie), si ce dernier le propose? Comme ça, on fait le lien entre la vie de cavalier de club, et celle de propriétaire plus tard?


anne19790
Je dirais de ne pas trop te prendre la tête.

Si la situation actuelle, cours club + bénévolat en association te convient, continues comme ça. En posant des questions, t'impliquant dans les activités supplémentaires, proposées par le club et/ou l'association, tu verras d'autres choses, qui te feront avancer.

Et ça se trouve, au fil du temps, à l'occasion, tu prendras la décision d'acheter ou de continuer tel quel, ou de prendre une DP, une fois que tu auras progresser, ou de te diriger vers une discipline distincte, etc.

Pour le retraité de club, ça s'étudie aussi, car c'est une toute autre aventure qui pourrait te convenir... ou pas.


Autant, au début, ça peut te convenir, un cheval "routiné" qui connait son métier, est gentil, etc. Ensuite, il y aura toujours la question de l'inconnu : le vieux cheval de club sympa, le restera-t-il ou pas ? Une fois "reposé", il peut se réveiller et avoir un peu trop de peps à ton goût, ou décider qu'il avait assez bossé, donc lui, il pourrait être bien plus intéressé à rester avec ses potes au pré, que d'accepter de sortir en balade, etc.
Autant à un moment donné, tu vas arrêter de le monter pour x raison, et ça signifie que tu paies une pension, en plus des coûts d'entretien, pendant des années. Un budget qui peut t'empêcher de re-monter à cheval, car il faut pouvoir entretenir un cheval en pension et sortir les sous pour rependre des cours en club, ou une DP, ou assumer un autre cheval...

Concernant les frais d'un vieux, je suis proprio d'un 29 ans maintenant, retraité depuis ses 20 ans.
Là, je touche du bois, il ne me coûte pas si cher que ça, parce qu'il ne me fait pas souvent, de gros "coups de calgon" et semble bien vieillir. Dans mes frais courant sont aussi inclus le budget couvertures (entretien, renouvellement) depuis longtemps.

Par contre, vu qu'il est dans une pension de 95% de retraités, je peux te dire que certains proprios ont des frais conséquents. Certains vieux ont cushing, donc, il faut ajouter le Prascend quotidien aux coûts courant, facilement + 100€/mois. D'autres sont arthroseux, donc couvertures + gestion de la douleur/ prévention au mieux (cures d'arpargophytum, entre autres). Ou les emphysémateux qu'il faut aider lors des crises (véto et/ou médicaments), et les cures d'herbe/sirop à donner pour prévenir ces crises.

Et puis, bien sûr, penser à la fin de vie. Rare sont les chevaux qui sont retrouvés morts "de leur belle mort" au pré. Donc il faut jongler entre "c'est soignable", et essayer de ne pas faire d'acharnement thérapeutique, et ça, c'est très dur à faire. Même "bien entouré" (pas avec un véto qui continue à facturer et maitenir le cheval en vie, tant que ça rapporte et/ou une pension qui laisse faire).

Édité par expar le 07-05-2022 à 14h58



Anne19790

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
0 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 18h06

expar je vois. De toute façon, je ne suis pas pressée. Et c'est vrai qu'on lisant vos réponses, je me dis aussi que c'est encore plus de responsabilités que ce que j imaginais, donc je vais rester prudente. :)

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 794  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10640
1 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 18h10

de toute façon ce n'est pas du "temps perdu".
Tu vas prendre de l'expérience tant en monte qu'en "soins", découvrir des disciplines, lire pour te renseigner et augmenter ta "culture équestre".
Que tu deviennes un jour propriétaire ou pas, ce "chemin" sera émaillé de joies et d'épanouissement !je te le souhaite !

c'est sûr que toute ma vie j'ai été frustrée de ne "pas encore" être propriétaire, j'avais hâte !
maintenant que je le suis je revois mon "parcours équestre", mon évolution et je me dis que tout cela, les cours, la monte en club, les chevaux différents, les disciplines différentes, était une vraie chance.
Ca m'a aidée à être plus prête, me poser les bonnes questions, apprendre, confronter différents points de vue/méthodes, confronter la théorie et la pratique, m'ouvrir l'esprit !

Anne19790

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
1 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 18h17

ardennesacheval Oui, j imagine. En fait, je pense que je m'impatiente car ma progression sera lente à cheval, et je sais que cela prendra de longues années avant que je puisse faire un choix raisonné/able et devenir propriétaire... et comme à l'origine, ce qui m'a attirée vers l'équitation, c est le désir d'être en contact avec des chevaux et la relation avec eux, je suis un peu frustrée car je ne peux pas avoir "mon" cheval.

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 794  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10640
0 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 18h23

c'est pas le propriétaire qui a la meilleure relation des fois...
quelques fois j'ai travaillé des chevaux et ils m'appréciaient plus que leur propriétaire...

puis "prendre de longues années" si tu investis ds des cours particuliers, stages, et qu'une discipline te motive à bloc, si ça se trouve ça ne prendra que "quelques" années.

sur ce forum une dame avait témoigné, (bon assez de temps et d'argent pour prendre plusieurs cours à pied, à cheval, par semaine) est devenue propriétaire après 2 ans je crois, avec succès (chevaux travaillés par elle seule, + en cours + par ses profs je crois)

Édité par ardennesacheval le 07-05-2022 à 19h00



Anne19790

Novice

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 43
1 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 18h30

ardennesacheval Oui, c est sûr que ça demande du temps et de l argent. :) Pour le moment, j'ai une heure de cours particulier/ semaine et je monte aussi en cours part sur mon lieu de vacances , aux petites vacances.... 2 moniteurs très différents, et une cavalerie très différente aussi, c est très enrichissant!
Je verrai si j arrive à monter 2h/ semaine l année prochaine. J'espère vraiment progresser rapidement.

Fatdegoesmich

Initié
 

Trust : 88  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 140
2 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 07/05/2022 à 20h19

Tout dépend aussi de ton budget, pour démarrer une belle relation tu peux peut-être prendre un cheval de ton club en DP mais en étant toujours encadrée pour monter, et plus autonome dans le "relationnel" si c'est un cheval cool. C'est tellement de bonheur de pouvoir partir en balade à pied, de travailler à pied, de faire des séances broutage / pansage / soins etc!
Comme ça tu pourras créer du lien et en même temps être assurée que le cheval continue d'être travaillé par des personnes plus expérimentées.

Elicendi

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 221  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6995
1 j'aime    
Apprendre à monter *un* seul cheval
Posté le 08/05/2022 à 15h13

anne19790 mon mari a appris à monter sur mes chevaux et n'en monte que très rarement d'autres

Mais quand on fait des balades sur d'autres chevaux il est à l'aise il y tient bien à cheval et est un bon pilote

Donc côté équitation je dirais que monter uniquement un cheval bien dressé et sensible l'a rendu cavalier plutôt fin et bien placé.

Mais, il n'aurait pas eu cette évolution s'il avait été seul avec mon cheval car mon cheval a besoin de cadre, d'un travail précis et régulier sinon il ne sera plus du tout cheval professeur comment il peut l'être aujourd'hui.

Je pense donc qu'avoir rapidement un cheval c'est faisable et pourquoi pas, maïs il faut un gros budget derrière pour qu'il soit monté chaque semaine par un bon cavalier et que toi aussi tu prennes cours avec chaque semaine.

Si tes finances te le permettent je trouve que c'est un super moyen de se faire rapidement plaisir à cheval.

Mais vraiment pas à faire seul chez soit.
Page(s) : 1 2 3 4
Apprendre à monter *un* seul cheval
 Répondre au sujet