1er cheval : un rêve... une réalité ?!

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
3777 vues - 41 réponses - 0 j'aime - 0 abonné

Louloute34

Apprenti
  

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 299
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 13/02/2012 à 22h10

Bonjour à tou(te)s !

Après avoir écumé le forum en sous-marin depuis plusieurs semaines sur de très nombreux sujets, je me lance enfin. Car chaque expérience est unique, et je cherche vraiment les réponses à MES questions !

Donc voilà, après en avoir rêvé depuis toute petite, j'ai décidé, à l'aube de mes 24 ans, que cette année 2012 serait l'année de l'accomplissement : un loulou à moi et rien qu'à moi ! (De toute manière, si on doit tous y rester à la fin de l'année, autant se faire plaisir !! )

Un élément déclencheur m'a donné le petit déclic qui me manquait : l'aval de mon chéri d'amour qui partage ma vie depuis presque 3 ans et demi et un PACS depuis presque 2 ans et demi
Ses mots : "Réalise ton rêve, c'est maintenant qu'il faut le faire... et puis si tu te plantes, bin on a pas encore d'enjeu derrière (maison, BB)" Oui, il est comme ça, brut de décoffrage ! lol

Mes critères de recherche :
Un ibérique avec ou sans papier mais typé, hongre de préférence (dur dur les pensions pour entier), débourré au minimum, entre 4 et 7/8 ans, pour une orientation essentiellement dressage sans exclure quelques balades ou une petite barre de temps en temps. Je n'envisage pas la compétition à haut niveau, mais pourquoi pas tenter de la compet' club si on se prend tous les 2 au jeu, et lorsque le loulou aura le physique, le mental et le niveau !

Même si ça me démange chaque jour un peu plus, j'aimerais attendre jusqu'en juin avant d'envisager l'arrivée de la bête, car mes revenus seront un peu plus favorables à partir de cet été.
En attendant, j'ai fait le tour des pensions près de chez moi, observé, comparé, discuté. Je prends les avis sur les éleveurs du coin. Je commence à faire ma wish-list de matériel... Bref je ronge mon frein !!

Mais voilà, parce qu'il y a un mais (sinon je n'en serais pas là !). Et il s'appelle : ma conscience !!! Cette foutue conscience qui ne peut s'empêcher de me retourner le cerveau de questions à chacune de mes décisions importantes. Sur d'autres sujets, j'ai lu que c'était bon signe et un merveilleux garde-fou afin d'éviter les décisions trop hâtives... Mais quand même !

Voici le genre de questions qui tourbillonnent sans arrêt dans mon petit crâne depuis bientôt 2 mois :
* Est-ce que j'aurai assez de temps ? Notamment si je fais une poursuite d'étude l'année prochaine ?
* Est-ce que je vais réussir à assurer financièrement ?
* Un cheval c'est pour la vie, mais est-ce qu'il sera toujours compatible avec nos projets futurs : maison, enfants . Est-ce qu'on aura les moyens de subvenir à tout ? Est-ce qu'on s'en sortira avec un prêt de maison ? Et quand je serai enceinte, comment ça se passera ? (oui je sais je vois trèèès loin ! lol)
* Est-ce que mon chéri ne regrettera pas sa décision quand je serai toujours fourrée aux écuries (en même temps lui et sa caserne de pompiers, c'est pas mieux !)

Et le truc tout bête : comment en parler à mes parents. Oui, je l'avoue, j'ai honte, mais à 24 ans, volant de mes propres ailes financièrement à 850km de mes parents.. je suis toujours comme une petite fille devant eux lorsqu'il faut aborder les "vrais sujets"

Donc maintenant c'est à vous ! Donnez-moi vos ressentis, parlez-moi de vos expériences. Vous aussi vous entendiez cette petite voix dans votre tête ? Avez-vous surmonté ça ? Regrettez-vous votre choix ? Pensez-vous que j'ai une chance de survivre si je me lance ?

PS : Evidemment, j'ai prévu dans mon plan de financement une assurance pour parer aux gros frais vétos imprévus et aux coups durs ; et j'envisage l'achat avec essais, conseils de professionnels et visite véto pour partir du bon pied autant que possible !
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué


Miricordox

Membre d'honneur
   

Trust : 4  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2717
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 14/02/2012 à 13h06

Fonce ! Sinon ce ne sera jamais le bon moment.
Concernant les espagnols attention tout de même, il y en a beaucoup qui ne sont pas bien dans leur tête... J'en avais un dont j'ai dû me séparer car trop dangereux et pourtant chez le marchand il était tout mignon.

Sinon je confirme la bonne adresse de cirka:

http://chevauxdeloisir.free.fr/pageChevaux.htm

J'ai racheté chez eux, j'ai des proches qui ont acheté chez eux aussi, j'y suis déjà allée 4 fois et pas forcément pour moi. Pas de mauvaises surprises Je suis enfin comblée !

Dress44

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 98
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 14/02/2012 à 13h22

Rien d'autres à rajouter juste un énième "FOOOOnce"

Jenniferk

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 80
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 14/02/2012 à 14h23

A mon avis si tu te poses toutes ses questions c'est que tu as la tête sur les épaules, tu as pensé à tout, il ne te restes plus qu'à FONCER !! Certes la vie n'est pas un long fleuve tranquille, il y a toujours des imprévus mais comme tu as déjà pensé à tout tu trouveras toujours une solution, surtout si ton chéri est avec toi.

Himaliae

Membre ELITE Or
  

Trust : 465  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10602
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 14/02/2012 à 18h04


louloute34 a écrit le 13/02/2012 à 22h10:
Bonjour à tou(te)s !

Après avoir écumé le forum en sous-marin depuis plusieurs semaines sur de très nombreux sujets, je me lance enfin. Car chaque expérience est unique, et je cherche vraiment les réponses à MES questions !

Bonjour sous-marinière ! Tu sors le périscope ?

Donc voilà, après en avoir rêvé depuis toute petite, j'ai décidé, à l'aube de mes 24 ans, que cette année 2012 serait l'année de l'accomplissement : un loulou à moi et rien qu'à moi ! (De toute manière, si on doit tous y rester à la fin de l'année, autant se faire plaisir !! )

Un élément déclencheur m'a donné le petit déclic qui me manquait : l'aval de mon chéri d'amour qui partage ma vie depuis presque 3 ans et demi et un PACS depuis presque 2 ans et demi
Ses mots : "Réalise ton rêve, c'est maintenant qu'il faut le faire... et puis si tu te plantes, bin on a pas encore d'enjeu derrière (maison, BB)" Oui, il est comme ça, brut de décoffrage ! lol

Il a raison, si vos finances le permettent, c’est maintenant qu’il faut franchir le pas, quand y’a pas d’enfants qui compliquent l’emploi du temps :yes :

Surtout si ton chéri est d’accord (moi le mien ne l’étais pas, je lui ais dit qu’avec ou sans lui j’aurais mon cheval que j’attendais depuis 20ans :-p. On est toutefois toujours ensemble, il n’a jamais touché mon cheval, mais il supporte le temps qu’il me prend !)


Mes critères de recherche :
Un ibérique avec ou sans papier mais typé, hongre de préférence (dur dur les pensions pour entier), débourré au minimum, entre 4 et 7/8 ans, pour une orientation essentiellement dressage sans exclure quelques balades ou une petite barre de temps en temps. Je n'envisage pas la compétition à haut niveau, mais pourquoi pas tenter de la compet' club si on se prend tous les 2 au jeu, et lorsque le loulou aura le physique, le mental et le niveau !

C’est bien de se fixer des critères, mais ne t’attends pas à les respecter :lan :

Très sérieusement, souvent le cheval acheté ne correspond pas à 100%, parce que le coup de cœur est trèèèès fourbe ^^


Même si ça me démange chaque jour un peu plus, j'aimerais attendre jusqu'en juin avant d'envisager l'arrivée de la bête, car mes revenus seront un peu plus favorables à partir de cet été.
En attendant, j'ai fait le tour des pensions près de chez moi, observé, comparé, discuté. Je prends les avis sur les éleveurs du coin. Je commence à faire ma wish-list de matériel... Bref je ronge mon frein !!

Y’a de la place dans les pensions ? pense à réserver si tu peux, selon ta région les places partent vite, surtout en pré en été !

Pour le matos, attends d’avoir la bête.. rien de plus énervant que de se rendre compte que rien de ce que l’on a ne va… selle inadaptée, protec’ trop grandes, licol trop petit… lol


Mais voilà, parce qu'il y a un mais (sinon je n'en serais pas là !). Et il s'appelle : ma conscience !!! Cette foutue conscience qui ne peut s'empêcher de me retourner le cerveau de questions à chacune de mes décisions importantes. Sur d'autres sujets, j'ai lu que c'était bon signe et un merveilleux garde-fou afin d'éviter les décisions trop hâtives... Mais quand même !

Voici le genre de questions qui tourbillonnent sans arrêt dans mon petit crâne depuis bientôt 2 mois :
* Est-ce que j'aurai assez de temps ? Notamment si je fais une poursuite d'étude l'année prochaine ?

Avec un cheval au pré, dans une pension sérieuse, on peut aller voir son cheval seulement une fois ou deux par semaine !

Après, c’est surtout toi qui doit réfléchir : es-tu suffisamment organisée pour travailler efficacement afin de te libérer du temps ? Ne seras-tu pas trop frustrée si tu ne peux aller le voir par manque de temps ?


* Est-ce que je vais réussir à assurer financièrement ?

Prends le prix de ta pension + frais réguliers (maréchalerie), et pense que ton cheval te coutera au bas mot 100€ de plus par mois en moyenne (hors gros achats type selle ou grosse factures véto)

Véto, ostéo, dentiste, cours ou stages, achat de matériel car il manque toujours qqch même si on n’est pas une dépensière :ok :


* Un cheval c'est pour la vie, mais est-ce qu'il sera toujours compatible avec nos projets futurs : maison, enfants . Est-ce qu'on aura les moyens de subvenir à tout ? Est-ce qu'on s'en sortira avec un prêt de maison ? Et quand je serai enceinte, comment ça se passera ? (oui je sais je vois trèèès loin ! lol)

Ben a toi de voir tes revenus, et de calculer s’il te restera assez pour envisager un prêt à côté, un enfant, etc.

Perso, j’ai un prêt immobilier qui s’est rajouté depuis l’achat de mon cheval, c’est sûr je mets moins de côté tous les mois entre les travaux, les taxes plus élevées, etc, mais si c’est prévu, y’a pas de raison que ça vous mette dans le rouge. Le banquier te demande la somme que tu es prête à mettre pour rembourser, il ne te l’impose pas :ok :


Chacun ses priorités budgétaires, certains voyagent, certains sortent beaucoup ou font beaucoup de shopping, nous on passe notre fric pour nos chevaux… A toi de définir tes priorités :yes :


* Est-ce que mon chéri ne regrettera pas sa décision quand je serai toujours fourrée aux écuries (en même temps lui et sa caserne de pompiers, c'est pas mieux !)

Ben c’est à vous d’en discuter ! Nous on est très indépendants, chacun ces chevaux (naturel ou mécaniques), ca marche plutôt pas mal, même si c’est vrai qu’avoir un cheval est vraiment un gouffre temporel…

Et le truc tout bête : comment en parler à mes parents. Oui, je l'avoue, j'ai honte, mais à 24 ans, volant de mes propres ailes financièrement à 850km de mes parents.. je suis toujours comme une petite fille devant eux lorsqu'il faut aborder les "vrais sujets"

J’étais dans le même cas (bon, seulement 750km :lan :). J’ai dis à ma mère que j’avais acheté mon cheval, pas à mon père, qui était contre.

Il est toujours contre le fait que j’ai acheté mon cheval, pourtant depuis que je travaille ils ne m’ont plus versé un centime, je l’ai toujours assumée seule, j’ai acheté ma voiture seule, on a notre appart, enfin bref on se débrouille financièrement !

Il ne le savait pas pendant de nombreux mois, jusqu'au jour ou je l’ai amené à la pension, je l’ai mis en face dudit quadrupède et lui ait dit « c’est mon cheval, il est mon plus cadeau dans ma vie, je ne te demande rien sauf lui trouver une bonne famille s’il m’arrive un truc grave»

Si tu es indépendante financièrement, ils n’ont pas vraiment leur mot à dire ?


Donc maintenant c'est à vous ! Donnez-moi vos ressentis, parlez-moi de vos expériences. Vous aussi vous entendiez cette petite voix dans votre tête ? Avez-vous surmonté ça ? Regrettez-vous votre choix ? Pensez-vous que j'ai une chance de survivre si je me lance ?

PS : Evidemment, j'ai prévu dans mon plan de financement une assurance pour parer aux gros frais vétos imprévus et aux coups durs ; et j'envisage l'achat avec essais, conseils de professionnels et visite véto pour partir du bon pied autant que possible !

Perso j’ai pris la décision de me lancer un peu avant mes 25ans, je voulais me faire un cadeau spécial cette année là !

J’avais un CDD mais j’étais certaine de retrouver facilement un emploi après, j’avais le budget pour l’achat, une visite véto béton, j’avais trouvé la pension idéale, et j’avais des sous de côté en cas de gros pépin



La petite voix était surtout présente quand j’ai trouvé THE cheval, coup de foudre immédiat sur Shining, (après avoir vu une bonne douzaine d’autres chevaux sans avoir de coup de cœur) et que je m’apprêtais à le réserver… N’allais-je pas faire une énorme bêtise, acheter CE cheval, avec ses problèmes ?



Je regrette mon choix dans un sens, j’ai eu beaucoup de doutes pendant sa convalescence (tendinite, dorsalgie, problèmes de pieds), je me suis longtemps demandée s’il allait être montable, si on pourrait aller au bout de mes objectifs (CCE club élite voir Amateur 2). Parce que faut pas se leurrer, on achète un cheval pour le monter essentiellement ;-)

J’aime mon cheval, que personne ne se méprenne, il est parfait, exactement ce que je voulais niveau caractère, après deux ans de vie commune dont de nombreux mois sans le monter on est super complices, j’ai beaucoup appris, mais ce fut dur moralement ^^



Je n’avais pas de mono pour m’encadrer, ça ne me posait pas de problème car je savais à quoi je m’engageait en terme de rééducation avec un réformé, mais si tu veux profiter de ton cheval à fond, aides-toi d’un œil qui te connais bien (tes désirs, ton niveau) et pourra te raisonner si tu as un coup de cœur non raisonnable :wink :

Tiens nous au courant :ok :



Wylmite

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 47
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 14/02/2012 à 18h13

Je dirai la même chose ... Fonce encore et encore ! ;)
Et si tu cherches toujours, dans mes ecuries il y a un cheval qui correspond ! Un gentil hongre lusitanien, sans papiers par contre, isabelle.J'ai un ptit doute sur l'age, il doit avoir entre 6 et 8 ans. Super en ballade, et y'a moyen de se faire plaisir en dressage , ça c'est sur ! :)

Haiduk

Membre VIP
   

Trust : 73  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5490
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 15/02/2012 à 09h20

Pas de nouvelles de la part de l'auteur du sujet ???

Louloute34

Apprenti
  

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 299
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 15/02/2012 à 22h43

Désolée de ne réapparaitre que ce soir, mais la journée de hier a été très chargée entre les 9h de boulot et les 4h30 au resto (Chéri a voulu tenter le gastro, on a retenu la leçon ! )

D'abord merci à tou(te)s pour vos réponses ! Beaucoup de vécus positifs, c'est encourageant !

Pour préciser certaines choses car je me rend compte que ce n'était pas forcément clair : je suis actuellement semi-étudiante puisque qu'après un BTS en diététique et un an de recherches infructueuses dans ma branche à survivre de petits CDD sans aucun rapport avec mon métier, j'ai décidé de reprendre un BP de préparatrice en pharmacie en alternance sur 2 ans. Et la "poursuite d'étude" dans je parle, ce serait éventuellement (si diplôme en poche) une spécialisation de préparatrice hospitalière en alternance en 1 an (travail à l'hôpital = meilleur salaire, sécurité de l'emploi, horaires plus gérables). Sachant que si je m'arrête au BP, ma patronne actuelle est prête à me garder une fois diplômée.

Donc je gère déjà boulot ET cours, sans trop de souci. J'arrive à ajouter à ça une vie de couple, une formation de chiens de recherche et qqs cours d'éducation avec mon Gremlin's (ma fifille Jack Russell d'un peu plus d' 1an et demi) et du secourisme bénévole. J'ai déjà commencé à lever le pied sur certains trucs, en prévision d'un dadou (et suite à qqs ras-le-bol) et je continuerai s'il le faut. Comme vous l'avez souligné, il faut savoir où sont ses priorités !

Financièrement, je ne suis pas très dépensière. J'avoue que pour l'instant j'aime à me faire plaisir de temps en temps, mais ça ne me posera aucun problème de dépenser les deniers durement gagnés dans les selleries et autres paradis pour quadrupèdes (depuis le temps que j'en rêve !! )

Pour les parents, ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à craindre d'aborder la question. Même si je ne suis pas fan du "je les mets devant le fait accompli", ça reste une solution !
D'un autre côté, je m'inquiète peut-être pour rien : comme Elsa74 , ma maman a connu ses 2 dernières années pas mal de souci (de santé, heureusement totalement résolus à ce jour) et ça a pas mal chamboulé sa vision de la vie... et la mienne !! Depuis, c'est plutôt carpe diem.

Pour finir, merci pour toutes les bonnes adresses, même si les élevages sont vraiment loins pour moi. J'habite entre Béziers et Narbonne (sud de l'Hérault, à la limite de l'Aude) et je recherche des pensions dans le coin, et des éleveurs sur la région Languedoc-Roussillon.
Niveau pension, je pense jeter mon dévolu sur un petit club dans le village juste à côté de chez moi. Il ne propose que des pensions pré avec abri, mais vu le climat ici, ce n'est pas très génant. Monitrice sympa (j'ai pu observer des cours, parler avec elle), manège qui même petit a le mérite d'exister ce qui n'est pas toujours le cas dans la région, et un prix de pension très abordable (180€ mensuel, auquel je compte rajouter 1 cours hebdo avec la monitrice pour 10€/h). Et tout ça à même pas 5mn de chez moi, au coeur des vignes et à quelques encablures du Canal du Midi !

Maintenant il n'y a plus qu'à. Je pense commencer les recherche vers le mois d'avril, car mon emploi du temps est assez chargé jusque là, et je souhaite être entièrement disponible pour LE projet de mes rêves.

Je tiens quand même compte des réserves émises par certain(e)s quant aux ibériques, et vais doublement m'entourer pour réaliser le meilleur choix possible.

Pouneypower

Membre d'honneur
  

Trust : 110  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2002
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 16/02/2012 à 09h35

ta situation n'a pas l'air très stable quand même, pour avoir un cheval, dans le sens ou tu as plein de projets pour tes études, ton futur boulot (ce qui est super d'ailleurs et doit rester une priorité)
en+, si tu es très "vie de famille et bébé" tu auras très vite d'autres occupations bien + essentiel qu'un cheval: maison, voiture et accueil du futur bambin
ça serait bête qu'une fois passé la période "nouveau-tout-beau" le cheval t'encombre plus qu'autre chose au final, dans tous ces projets de vie.

Louloute64

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 122
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 17/02/2012 à 15h14

FONCE! Tout es possible.
Moi j'ai ma Juju depuis 2008, 2009 naissance de ma fille et la cette année on lance le projet maison
Il n'y a que des solutions ( comme dirait ma mère )

Loutchena

Expert
   

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 458
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 17/02/2012 à 15h49

Personnellement, je suis devenue partisane du "moment présent". Alors oui évidemment, il faut prévoir un minimum de choses, surtout niveau budget ou en cas de gros pépin.

Mais d'un autre côté, si tu "le sens" bien, étant donné les questions que tu poses c'est loin d'être un projet sur un coup de tête.

Je suis moyennement d'accord quant au fait de faire passer le boulot avant tout le reste. Certes c'est important d'avoir un job qui te plaise et qui soit relativement sécurisant, mais ça dépend aussi de ta vision des choses et de la place que tu veux accorder à ta vie professionnelle. Quant à ta vie de couple/de famille, là c'est une chose dont il faut discuter avec ton chéri

Bref, pour être originale: fonce !!

Louloute34

Apprenti
  

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 299
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 18/02/2012 à 22h27

Et voilà, le doute s'installe...

Je ne peux m'empêcher d'écumer les annonces de chevaux à vendre, l'envie est trop forte

Et je suis tombée sur lui :
http://www.leboncoin.fr/animaux/284507010.htm?ca=13_s

Comme beaucoup l'ont annoncé, pas dans mes critères. Du moins loin d'être un ibérique (et âge dans ma limite supérieure). Et pourtant... sa tronche de poulain peut-être ? Je ne saurais dire pourquoi mais ce loulou m'a interpelé.

Comme d'hab, j'ai fouillé le net pour essayer de trouver d'autres photos/vidéos/info sur ce loulou. Et là, surprise : une ancienne carrière dans les courses et un total de gains qui a atteint la jolie somme de... 30 000 € quand même ! Et il serait en pension dans un centre équestre près de Castelnaudary (1h20 de chez moi).

Et cerise sur le gâteau (même si ce n'est pas l'argument premier) : un prix de vente largement inférieur au budget que je m'étais fixé. Ce qui me permettrait d'ajouter la différence à la cagnotte "coup dur", chose non négligeable.

Je comptais attendre encore quelques mois avant de me lancer... Mais une force irrépressible me pousse à aller essayer ce loulou ! Et si c'était le coup de foudre ???

Ah la la, je ne sais plus quoi faire...

PS : J'ai montré l'annonce à mon chéri, qui trouve qu'il a une tronche "de p'tit con"

Edité par louloute34 le 19-02-2012 à 21h41



Elodiegirouette

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 18/02/2012 à 22h42

Je vais surement avoir mon poney cet ete moi aussi. Et comme toi, j'ai cette petite voix dans ma tete qui ne cesse de se repeter

Louloute34

Apprenti
  

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 299
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 19/02/2012 à 11h15

L'annonce pour ce loulou est également visible sur CA :

https://www.chevalannonce.com/cheval-141546.php


J'ai vraiment le coup de coeur pour sa bouille

Et j'hésite : allez essayer ce loulou et peut-être avoir le coup de coeur, ou attendre encore de trouver et continuer à me concentrer sur mes critères initiaux (à savoir un ibérique).

En même temps qu'ai-je à perdre à faire un essai ?

Mon Dieu mais faites sortir cette voix de ma têêêêêête !!!

Loutchena

Expert
   

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 458
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 19/02/2012 à 15h31

Tu ne perdras rien à aller faire des essais je pense, au contraire, ça te permettra de voir pas mal de chevaux différents.

Par contre, attention au "coup de foudre" justement ^^

J'aurais tendance à te dire de ne pas te dire "c'est lui" dès le 1er que tu vois... Pas forcément évident, mais ça peut éviter pas mal de déboires par la suite! Prends ton temps, tu le trouveras ton cheval, c'est sûr

Je pense que c'est difficile de résister à la pression que peuvent te mettre certains vendeurs (style: "plusieurs personnes sont intéressées"), parce que leur but à eux, bah c'est de vendre justement. Après bien sûr tu peux tomber sur des gens tout à fait honnêtes qui vont privilégier une bonne maison!

Peut être que dans un premier temps, tu devrais te focaliser vraiment sur tes critères de base, ceux que tu nous énonces. Et si tu ne trouves rien qui te convient, là tu pourras élargir petit à petit

Choupie2111

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 730
0 j'aime    
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
Posté le 19/02/2012 à 20h41

J'ai été dans un cas similaire il y a peu puisque je suis propriétaire de mon loulou depuis 4 mois. J'étais partisane du moment présent et je le suis encore, ce ne sera jamais le bon moment donc si tu te sens prête fonce. Je suis étudiante mais sans boulot à côté, le temps je le trouve sans soucis pour mes études, mon cheval et mes amis. Néanmoins je mets un gros bémol sur le point financier étant donné mon expèrience récente. J'avais tout calculé, j'ai acheté loulou et son matériel avec mon argent, avait mis un peu d'argent de côté pour un pépin et pris une assurance de base (mortalité/chirurgie), mes parents s'occupant du côté pension/ferrure (je suis étudiante sans boulot à côté). Pourtant je n'avais pas prévu ce qui nous est arrivé il y a deux jours, une colique fulgurante avec torsion, rappatrié en urgence en clinique j'ai du le faire opérer (laparotomie et entérectomie), il est vivant et l'opé c'est bien passée, je suis soulagée (enfin pas totalement, j'attends le premier crotin post-op et espère qu'il n'y aura pas d'infection). Mais le bilan de l'opé est lourd, entre la chir, les 10 jours d'hospitalisation prévus, le véto en urgence, les pansements, le transport en clinique, et les médocs, 10 000 euros... je vais demain voir ma banque pour faire un prêt.
C'est un coup de pas de bol, non prévisible d'après le véto, sans rapport avec ce que j'aurai pu faire ou non qui peut arriver à n'importe quel cheval. Ce n'est pas un message pour décourager, juste pour dire que ça arrive et qu'un peu d'argent de côté ne suffit pas...
Page(s) : 1 2 3
1er cheval : un rêve... une réalité ?!
 Répondre au sujet