Peut on vivre de l'elevage?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
6053 vues - 65 réponses - 0 j'aime - 0 abonné

Rasta2409

Compte supprimé


Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 08/12/2013 à 22h53

bonsoir!

Je suis actuellement en seconde générale (j'aurais normalement du préparer un bac CGEH, mais pour raisons personnelles je n'ai pas pus), je prépare un bac STMG, pour partir ensuite a Genech, a côté de Lesquin afin de faire un BTS production animales

Les seuls métiers qui m’intéressent sont en rapport avec les chevaux, mais la question qui se pose est, peut on vivre de l'élevage?

Ncaar

Membre ELITE Or
  

Trust : 160  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15152
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 09/12/2013 à 17h44


jamin a écrit le 09/12/2013 à 17h29:


En fait, je ne dirais pas que c'est un milieu "particulier", je dirais plutôt que le monde "des courses" et le monde "de l'équitation" s'ignorent, voire se méprisent, alors qu'au fond le travail est le même, l'amour du cheval est le même.

Tout à fait d'accord!
Disons que le milieu des courses est sans doute bien plus autonome.
Beaucoup d'éleveurs de chevaux de sport n'ont toujours compté que sur les primes et se sont donc trouvés contraints de ralentir voir d'arrêter avec la réduction ou la suppression de celles-ci.
Pour cela que je demandais si le problème ne risquait pas d'être le même chez vous dans quelques années, avant de conseiller à un jeune de se lancer là-dedans pour 40 ans si tout va bien!

Jamin

Membre VIP
  

Trust : 46  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4771
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 09/12/2013 à 22h45


ncaar a écrit le 09/12/2013 à 17h44:

Tout à fait d'accord!
Disons que le milieu des courses est sans doute bien plus autonome.
Beaucoup d'éleveurs de chevaux de sport n'ont toujours compté que sur les primes et se sont donc trouvés contraints de ralentir voir d'arrêter avec la réduction ou la suppression de celles-ci.
Pour cela que je demandais si le problème ne risquait pas d'être le même chez vous dans quelques années, avant de conseiller à un jeune de se lancer là-dedans pour 40 ans si tout va bien!


Si tu poses la question aux éleveurs de chevaux de courses, ils vont te dire que ce sont les éleveurs de chevaux de selle qui sont "autonomes"! D'où ma conclusion que ce sont deux mondes qui vivent en parallèle.

Pour aucun métier on ne peut garantir que dans 40ans les feux seront encore au vert...
Il y a ces jours-ci des ventes de chevaux galopeurs d'élevage (poulinières) à Deauville et les résultats sont en hausse par rapport à l'année dernière.

Ncaar

Membre ELITE Or
  

Trust : 160  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15152
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 09h13


jamin a écrit le 09/12/2013 à 22h45:


Si tu poses la question aux éleveurs de chevaux de courses, ils vont te dire que ce sont les éleveurs de chevaux de selle qui sont "autonomes"! D'où ma conclusion que ce sont deux mondes qui vivent en parallèle.

Pour aucun métier on ne peut garantir que dans 40ans les feux seront encore au vert...
Il y a ces jours-ci des ventes de chevaux galopeurs d'élevage (poulinières) à Deauville et les résultats sont en hausse par rapport à l'année dernière.

Oui nous sommes autonomes dans le sens où chacun se débrouille tout seul c'est clair!

Le milieu des courses arrive nettement mieux à s'auto-financer, ça nous aiderait bien un système de ce type.

Sûr qu'il est difficile d'y voir clair à long terme mais je pense que les courses s'en sortiront toujours mieux, la preuve si les ventes se portent bien, surtout dans le milieu justement difficile de l'élevage.
En sport, la grande majorité des clients va préférer un cheval déjà dressé, qu'il va payer plus cher, mais qu'il n'aura pas à entretenir 3 ans avant de monter dessus.
Vous avez un gros avantage en courses sur ce plan là!

Jamin

Membre VIP
  

Trust : 46  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4771
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 11h41

Je pense qu'effectivement il y a 2 différences très importantes, qui donnent toutes 2 avantage (financièrement) au milieu des courses:
- les chevaux partent au débourrage à 18 mois, donc pour l'éleveur, au pire le poulain, une fois sevré, ne reste qu'un an à l'élevage.
- les primes sont prélevées sur les enjeux PMU et il n'y a pas de raison que ceux ci baissent significativement au point de remettre en cause la prime.

C'est sans doute pour cela que je connais de plus en plus d'éleveurs de SF qui achètent une ou deux poulinières trotteuses...

Cyriaque

Membre ELITE Or
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19130
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 11h45


jamin a écrit le 10/12/2013 à 11h41:
Je pense qu'effectivement il y a 2 différences très importantes, qui donnent toutes 2 avantage (financièrement) au milieu des courses:
- les chevaux partent au débourrage à 18 mois, donc pour l'éleveur, au pire le poulain, une fois sevré, ne reste qu'un an à l'élevage.
- les primes sont prélevées sur les enjeux PMU et il n'y a pas de raison que ceux ci baissent significativement au point de remettre en cause la prime.

C'est sans doute pour cela que je connais de plus en plus d'éleveurs de SF qui achètent une ou deux poulinières trotteuses...


et qui inonde le marcher "boucherie" ......
qui du coup fait du tord au éleveur de chevaux de selle ....

Jamin

Membre VIP
  

Trust : 46  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4771
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 11h50

C'est pas beau d'être jaloux...

Il ne faut pas mettre sur le dos des réformés les problèmes de conjoncture du marché du cheval de loisir! C'est un peu trop facile...

Cyriaque

Membre ELITE Or
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19130
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 11h53


jamin a écrit le 10/12/2013 à 11h50:
C'est pas beau d'être jaloux...

Il ne faut pas mettre sur le dos des réformés les problèmes de conjoncture du marché du cheval de loisir! C'est un peu trop facile...


c est pourtant bien se qui se passe (je ne suis pas la seul a le voir) et jaloux .... de quoi ?
élevé des chevaux pour en envoyé les 3/4 au couteau ... waooo quel passion "du fric" mais désolé, pas du cheval !
si il y avait moins de naissance "course" se serait un peux mieux pour ces pauvre chevaux ....
je sais de quoi je parle je connais le milieux !

Jamin

Membre VIP
  

Trust : 46  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4771
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 11h55

J'élève des trotteurs, j'aime les chevaux, je n'envoie pas mes chevaux à la boucherie.
Non, je n'ai pas la passion du fric, sinon je ne ferais pas ce métier...
Il existe des mesures pour limiter le nombre de naissances...

Adeline23687

Membre ELITE Bronze

Trust : 25  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6195
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 11h56

Et quand tu n'arrive pas à les vendre en loisir tu en fais quoi?

Cyriaque

Membre ELITE Or
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19130
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 12h01


jamin a écrit le 10/12/2013 à 11h55:
J'élève des trotteurs, j'aime les chevaux, je n'envoie pas mes chevaux à la boucherie.
Non, je n'ai pas la passion du fric, sinon je ne ferais pas ce métier...
Il existe des mesures pour limiter le nombre de naissances...


ah oui .... ben vu le nombre de chevaux reformé en asso, sur leboncoin ..... c est pas très efficace !

Jamin

Membre VIP
  

Trust : 46  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4771
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 12h01

Pour l'instant cette situation n'est jamais arrivée!
Mes femelles , je les vends comme poulinières.
Mes mâles, je les fais castrer, je les mets un mois au travail chez un professionnel pour les débourrer pour la selle et je les vends. Je les garde parfois plusieurs mois à la maison avant de trouver un client mais je finis toujours par en trouver.

Ncaar

Membre ELITE Or
  

Trust : 160  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15152
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 12h04


jamin a écrit le 10/12/2013 à 11h41:
Je pense qu'effectivement il y a 2 différences très importantes, qui donnent toutes 2 avantage (financièrement) au milieu des courses:
- les chevaux partent au débourrage à 18 mois, donc pour l'éleveur, au pire le poulain, une fois sevré, ne reste qu'un an à l'élevage.
- les primes sont prélevées sur les enjeux PMU et il n'y a pas de raison que ceux ci baissent significativement au point de remettre en cause la prime.

C'est sans doute pour cela que je connais de plus en plus d'éleveurs de SF qui achètent une ou deux poulinières trotteuses...

Nous sommes d'accord!

Par contre, je n'investirais pas dans des trotteuses.
J'avoue que je n'ai pas assez de connaissances en courses pour faire les choses bien, même si le galop me plait.

Et puis, oui je pense qu'il vaut mieux réduire le nombre de naissances dans les années à venir car il y a eu surproduction, pas seulement chez les trotteurs d'ailleurs: l'offre est largement supérieure à la demande, même si un cheval bien dressé et performant se vendra toujours quelque soit la discipline

Jamin

Membre VIP
  

Trust : 46  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4771
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 12h05


cyriaque a écrit le 10/12/2013 à 12h01:


ah oui .... ben vu le nombre de chevaux reformé en asso, sur leboncoin ..... c est pas très efficace !


NON... c'est parce qu'il y a proportionnellement de plus en plus de réformés qui sont à vendre pour le loisir, et de moins en moins qui partent à la boucherie...

Adeline23687

Membre ELITE Bronze

Trust : 25  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6195
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 12h07


jamin a écrit le 10/12/2013 à 12h01:
Pour l'instant cette situation n'est jamais arrivée!
Mes femelles , je les vends comme poulinières.
Mes mâles, je les fais castrer, je les mets un mois au travail chez un professionnel pour les débourrer pour la selle et je les vends. Je les garde parfois plusieurs mois à la maison avant de trouver un client mais je finis toujours par en trouver.


Poulinières?Mais si elle n'ont pas fait de résultats tu arrives à les caser?
Allez encore que la génétique soit au rendez vous il y a un moment où ça coince...!Puisque le but est tout de même de réussir à produire The crack!
Et quand il reviennent de courses et que la plupart on déjà bien morflé c'est re-débourrage et vente?
Moi ça me gêne car souvent ils sont brocs,et les proprios s'en rendent compte après et souvent trop tard et pour eux et pour le cheval...

Jamin

Membre VIP
  

Trust : 46  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4771
0 j'aime    
Peut on vivre de l'elevage?
Posté le 10/12/2013 à 12h13


adeline23687 a écrit le 10/12/2013 à 12h07:


Poulinières?Mais si elle n'ont pas fait de résultats tu arrives à les caser?


Ce ne sont pas les résultats de la jument qui compte, ce sont les résultats de la famille...

Je ne souhaite pas que le sujet dérive sur la réforme des chevaux de course (même si je ne suis pas à court d'arguments et que je pourrais en parler des heures!), mais pour rester sur la question initiale: oui, on peut vivre de l'élevage...
Page(s) : 1 2 3 4 5
Peut on vivre de l'elevage?
 Répondre au sujet