Naviculaire et discussions autour du pied

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 47
Auteur
22441 vues - 701 réponses - 2 j'aime - 12 abonnés

Cymoril

Membre VIP
 

Trust : 169  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4418
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 23/10/2016 à 17h32

Bonjour,
Je m'excuse d'avance pour le 300éme sujet sur le syndrome naviculaire.
Mon cheval vient d'être diagnostiqué naviculaire (radios). Il a 12 ans, vit pieds nus et au pré. Il travaille modérément, 2 à 5 fois par semaine (sauf les quelques mois d'hiver)
Un tout nouveau monde de soins divers et variés couteux s'ouvre à moi. J'ai commencé à regarder un peu sur internet, ce qui se fait, ce qui semble marcher, l'avancé des recherches sur la maladie, etc. Mais c'est très vaste et un peu flou.
Concrètement, j'aimerais beaucoup avoir l'avis de connaisseurs, ou proprios de chevaux naviculaires.

Ferrure orthopédique ou non? La véto me dit que cette pathologie se gère uniquement avec une ferrure adaptée. Oui, sauf que je suis réfractaire à la ferrure, pour moi un pied ferré est un pied mort, qui ne fonctionne plus. Et je ne vois pas bien comment ça pourrait donner du mieux. Également, j'ai trouvé quelques proprios qui avaient passé pieds nus et étaient contents des résultats. Je pensais faire appel à un podologue, et voir ce qu'il peux me proposer. J'ai trouvé ce site http://www.podologue-equin.fr/index.html qui propose un article très intéressant sur la gestion des naviculaires. Est ce que quelqu'un connait? Ou plus généralement, avez vous quelqu'un à me conseiller en Sarthe/Orne/Mayenne?

Compléments alimentaires? J'ai beaucoup lu que des compléments adaptés aidaient beaucoup, oui mais lesquels?

Infiltration? Ma véto m'a proposé de faire un tildren. Ca semble assez lourd et les avis sont mitigés. Est ce que ça peut vraiment aider le pied, limiter l'évolution? Ou est ce que c'est juste un cache misère?

Et enfin le travail. Question simple, est ce qu'en continuant à monter mon cheval, j'empire son état à plus ou moins long terme? La véto me dit que je peux continuer à monter sans problème, car il boite peu. En limitant les petits cercles et en faisant des séances peu intenses. Oui mais monter en sachant qu'il en souffre (si c'est le cas) et que de toutes façons il n'a pas d'avenir sportif, je ne vois pas l’intérêt.

Bref, comment concilier tout ça? Faire au mieux pour lui, en essayant d'en profiter encore si possible.

Désolée pour le roman et merci beaucoup à ceux qui prendront le temps de répondre.

Édité par cymoril le 07-11-2018 à 15h17

Mielpops

Membre VIP
 

Trust : 54  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4055
0 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 07/12/2016 à 20h11

cymoril Je ne le déclarerais pas. De plus dans ce genre d'assurance c'est toi qui déclare la valeur pour laquelle tu veux assurer ton cheval et non sa valeur réelle ^^ Et tu paies en conséquence.

Ca rentrerait en compte si tu avais les frais médicaux de remboursés ^^

Cymoril

Membre VIP
 

Trust : 169  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4418
1 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 08/12/2016 à 12h49

Bon hé bien j'ai appelé ce matin, vous avez raison ça ne change rien.
Après j'hésite à ré assurer car le budget pour deux chevaux est quand même conséquent. Mais ça c'est un autre sujet :) Tous les ans en décembre c'est la même prise de tête ...

Frederique3560

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6530
0 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 08/12/2016 à 21h14

mielpops

par rapport à ça je m'étais interrogée justement, et s'ils doivent rembourser la valeur du cheval il faut quand même pouvoir justifier : facture, résultats etc .. un expert calcule tout ça , suffit pas de payer la cotisation pour un cheval déclaré x€ .

Non ?

Mielpops

Membre VIP
 

Trust : 54  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4055
0 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 08/12/2016 à 21h24

frederique3560 ils ne remboursent pas la valeur du cheval. Ils remboursent la valeur pour laquelle tu paies une cotisation.
C'est toi qui choisis si tu veux le faire assurer pour 1000 4000 ou 10 000 euros et tu paies donc en conséquences.

Frederique3560

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6530
0 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 08/12/2016 à 21h27

mielpops

ben justement non, c'est ce que j'explique , si le bourrin vaut à tout casser 2000€ et assuré pour 10000€ , ben on aura jamais 10000 ...

enfin c'est ce que j'ai compris

Mielpops

Membre VIP
 

Trust : 54  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4055
1 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 08/12/2016 à 21h30

La plupart des contrats sont en valeur agréée et non en valeur réelle

"Avec une formule de mortalité en valeur agréée, [xxx] vous propose une indemnisation sans contestation par rapport au montant selectionné dans votre contrat. La valeur agréée vous permet d'être indemnisé en cas de mortalité de votre cheval, au centime près pour la valeur que vous aviez souscrit dans votre contrat."

Frederique3560

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 96  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6530
0 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 08/12/2016 à 21h46

mielpops


oui , valeur agrée c'est une valeur acceptée par les 2 parties à la souscription , mais là j'avais compris qu'on parlais de valeur déclarée.

Et encore, même avec valeur agrée on peut avoir des litiges , par ex si l'assureur estime que le cheval a perdu de la valeur (dépréciation pour x raison) ... enfin c'est pas toujours simple et vaut mieux déclarer une valeur réaliste .

Cymoril

Membre VIP
 

Trust : 169  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4418
2 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 09/12/2016 à 13h35

Chez cavalassur c'est clair, tu assures ton cheval pour la somme que tu veux, tu payes d'autant tous les mois, et tu recevras tant s'il meure. Ils cherchent pas à savoir si c'est sa valeur réelle.

Cymoril

Membre VIP
 

Trust : 169  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4418
1 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 12/01/2017 à 11h12

Pour les nouvelles, je n'ai pas réassuré, il faut savoir vivre dangereusement (non je suis surtout déprimée de payer une somme conséquente depuis 2 ans pour ne jamais rien recevoir quand un pépin arrive, j'ai bien pesé, tant pis je prend le risque).

Gros poney est en vacances d'hiver, il fait presque rien, il se la coule douce. La podologue m'a proposé des plaques quand on reprendra le travail éventuellement, mais pour l'instant il a juste eu un bon parage et semble bien dans ses pieds.

Pataclop2

Membre ELITE Or
  

Trust : 1132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11232
0 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 12/01/2017 à 12h54

cymoril Regarde peut être les autres assurance non ? Tu as eu des frais et ce n'était jamais remboursé ?

Cymoril

Membre VIP
 

Trust : 169  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4418
0 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 12/01/2017 à 13h08

J'avais comparé avec les autres assurances, je trouvais que cavalassur restait un bon rapport qualité/prix.
Il n'y a eu aucun problème avec (je n'ai jamais eu affaire à eux en fin de compte). Juste que j'étais assurée pour mortalité/vol et accidents ou coliques (en gros les gros imprévus qui coutent cher). Et je n'ai eu que des "petits" pépins, qui n'entraient pas dans le cadre de mon contrat. J'ai donc l'impression de "payer pour rien". Même si c'est complément subjectif, et que je vais peut être m'en mordre les doigts. En baissant les primes pour les deux, j'arrivais peut être à 500 euros par an. Je peux plus jeter 500 euros par les fenêtres quoi. D'autant qu'en baissant les primes, en cas de problème ou de mort, je ne touchait jamais plus que la valeur de ma prime, donc finalement une somme que je pourrais sortir.

Pataclop2

Membre ELITE Or
  

Trust : 1132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11232
0 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 15/01/2017 à 09h51

cymoril Oui, je vois ton raisonnement. Malheureusement, on sait jamais ce qu'il peut se passer...

Mes 2 chevaux ne sont pas assurés et m'ont coûté tous les deux les yeux de la tête en frais véto. Mais qui sait, c'est peut être derrière nous alors si je les assurais maintenant un max, je paierais peut être pour rien...

Jamais facile de savoir

Mielpops

Membre VIP
 

Trust : 54  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4055
0 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 15/01/2017 à 11h51

Pour m'être penchée un peu sur le cas des assurances, je trouve que les franchises sont très élevées et personnellement je n'ai pas trouvé cela "rentable". Entre ce que tu paies tous les mois + franchise ben les frais véto sont vite payés. Et pourtant j'en ai eu.

Et là on va me dire "oui mais en cas de coliques?". Dans mon cas la clinique la plus proche est a minimum 3h de route en conduisant normalement donc avec un cheval malade....

Bref j'ai fait le calcul cout/risque et de mon côté pas interessant

Cymoril

Membre VIP
 

Trust : 169  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4418
0 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 15/01/2017 à 13h31

Bah c'est ça, entre le prix de l'assurance et celui de la franchise c'est exorbitant je trouve. Puis bon quand j'ai eu mon cheval j'avais très peur qu'il lui arrive quelque chose. Avec le recul je me rend compte qu'ils sont quand même pas malades tous les 4 matins...
Quand on compare avec une assurance habitation ou même voiture, je trouve qu'ils se mouchent pas pour les chevaux.

Cymoril

Membre VIP
 

Trust : 169  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4418
1 j'aime    
Naviculaire et discussions autour du pied
Posté le 20/03/2017 à 14h10

Des nouvelles du gros poney. On a repris une activité début mars, il a presque rien fait de l'hiver (quelques balades). En fait à force de relativiser et d'éviter d'y penser, j'en avais presque oublié le problème. Ca me revient en pleine figure en ce moment c'est un peu la douche froide. Et en même temps j'ai eu le temps de digérer la nouvelle, aujourd'hui j'envisage de monter d'autres chevaux, je vais bientôt faire débourrer mon jeune, et j'ai conscience que tout n'est pas fini et que je ne sais pas ce que l'avenir me réserve, mais la mère des chevaux n'est pas morte.
En attendant mon cheval va bien, il a de l’énergie, le moral. Au pré il se tape de bons galops. Mais en carrière, il boitille toujours de temps en temps à main droite, ce malgré le repos, le travail raisonné, et la cure d'artiflex de cette semaine. Donc on va pas se mentir, je suis déçue et perplexe pour la suite. Ceci dit, j'ai trop attendu pour appeler la podologue et ça ne doit rien aider (elle vient ce weekend normalement). J'essaie d'avoir un programme varié et léger pour lui, qu'il se remette un peu en condition après l'hiver, reprenne en souffle et en muscle, ce qui de toutes façons lui fera du bien. On fait un peu de travail à pied, balades en main ou monté et de travail en carrière, en évitant toujours les cercles aux allures vives et les grosses sollicitations.
Je pense aussi qu'il y a une part d'anticipation et de crainte de la douleur, il boitille de temps en temps en ligne droite à main droite, jamais à main gauche, et encore moins en balade.

Bref, nouvelles mitigées pour ma part mais dans le fond ça va, j'ai mon cheval à mes côtés et plein de projets, on ne peux pas se plaindre.

Pour ceux qui avaient des chevaux naviculaires, des nouvelles? Ils vont bien?
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 47
Naviculaire et discussions autour du pied
 Répondre au sujet