Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Auteur
9868 vues - 147 réponses - 3 j'aime - 23 abonnés

Cafelaitfalcon

Membre d'honneur
 

Trust : 298  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1572
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 31/10/2017 à 15h08

EDIT : je reprends ce post à partir de la page 7 pour vous raconter notre aventure de façon plus régulière ! Les messages importants sont marqués d'un post-it pour plus de facilité


Bon voilà, je me lance

Cavalière depuis mes 4 ans, l'équitation est rapidement devenue une passion. Après 10 d'équitation classique, je découvre le western à 15 ans. Aujourd'hui je touche un peu à tout, que ce soit travail à pied ou travail monté.

Falcon est entré dans ma vie en mars 2016, et depuis je vis un rêve éveillé (avec pas mal de doutes, de galères et de remises en question, sinon c'est pas drôle). Notre objectif actuel : se faire plaisir ! Objectif sur le long terme : compétitions de barrel racing (EquitaLyon).


Mon loulou :

Falcon Genuine
Juin 2015
OC (père QH - mère ONC)
Pie
155cm

Cliquez pour voir l'image   

Voir la vidéo
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par cafelaitfalcon le 16-01-2021 à 11h32

Cafelaitfalcon

Membre d'honneur
 

Trust : 298  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1572
4 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 30/04/2018 à 18h47

Bon, samedi dernier j'ai participé au stage plage organisé au même endroit que celui d'initiation à Parelli et... ça a été une catastrophe !!!

Il est déjà allé plusieurs fois dans un van, même dans un camion VL une fois et à chaque fois ça a pris 5 minutes maxi, il est entré direct sans se poser de questions. Là c'était le même van que le samedi d'avant et pourtant j'ai passé 1h à essayer de le faire monter, en testant différentes méthodes mais impossible. Plus ça allait moins il montait sur le pont... Au bout d'1h, j'appelle Anna et, désespérée, je lui annonce que je n'arrive pas à faire embarquer Falcon. Elle me conseille de m'asseoir dans le van et d'attendre que Falcon monte de lui-même en l'encourageant à forte dose de carottes (2kg y sont passés !). Et 20 minutes plus tard il est dedans mais pas rassuré, contrairement aux autres fois où il était beaucoup plus calme.

Bref, la préparation à l'eau le main se passe plutôt bien. Pause pique-nique le midi, et à 14h on rembarque direction la plage. Falcon monte dans un camion VL avec un autre cheval très calme. Vous savez, ils sont dans le sens contraire de la marche et la tête donne sur une petite sellerie aménagée à l'arrière dans ce qu'on pourrait nommé "coffre". On a même pas fait 200 mètres qu'on entend des gros "boum" comme si ça tapait dans le van. On s'arrête en urgence et en ouvrant la porte de la sellerie, qu'est-ce que j'aperçois ? Falcon a réussi à passer son antérieur gauche là où passe sa tête Je vous dis pas le choc que j'aie eu... Il bougeait dans tous les sens, en panique totale... Bref, on le détache et ouvre la porte sur le côté afin de le laisser sortir comme il veut et peut (enfin moi, j'étais juste horrifiée, tétanisée et en pleurs à imaginer le pire si sa jambe est cassée ). Il sort et pas de boiterie, juste des blessures superficielles. On a vraiment eu énormément de chance que ça ne soit pas plus grave !

Je rentre donc à pied à la pension, et le mari d'Anna m'aide à désinfecter les blessures (réouverture d'une écorchure au genou qui avait formé une croute et poils arrachés mais rien de très profond) et je passe 2h à parler avec lui en attendant que mon père vienne. Pour l'embarquement c'est le mari d'Anna qui s'en charge car mes premiers essais sont vains. 15 minutes plus tard il est dedans et nous rentrons à la maison.

En gros : une grosse journée remplie d'échecs et de frayeur... Je me doutais qu'il ne rentrerait pas dans l'eau une fois à la plage, mais de là à ce qu'il se coince la jambe dans le van, jamais j'aurai cru ça possible, comme quoi tout peut arriver

Résultat : je vais le mettre en pension chez Anna, qui est une pro et saura m'encadrer correctement, rien qu'en TAP puis elle pourra "débourrer" Falcon et m'encadrer une fois que je pourrais le monter. Hors de question que je continue à le travailler seule ou avec mon amie, je me connais : je vais arriver stressée et Falcon le ressentira et le sera aussi... Inutile de prendre des risques, je préfère encore ne pas le travailler du tout dans ce cas.

Voilà, j'ai connu mieux comme journée Pour le stage d'equifeel, je vais voir comment les choses vont se passer... Et je vais essayer de bouger Falcon avant la rentrée parce que avec le bac qui approche, je ne peux pas avoir le problème du changement de pension en tête.

PS : je vais rajouter des photos dans ce post-ci, ainsi que ceux précédents n'en ayant pas encore

EDIT : les photos arriveront un peu plus tard, ça fait un moment que j'essaie mais ça soit rame puis bug soit ça bug direct

Édité par cafelaitfalcon le 30-04-2018 à 19h02



Jasmindusud1

Membre d'honneur
  

Trust : 157  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2168
1 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 30/04/2018 à 23h05

La vache, la trouille que tu as du avoir
Parfois il on vraiment de drôle d’idée et on se demande comment il arrive à se mettre dans des positions dangereuse
Heureusement pas de gros bobo, tu fais bien de te faire encadré, le démarrage d’un cheval est tellement important que se serais dommage de le loupé

Cafelaitfalcon

Membre d'honneur
 

Trust : 298  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1572
1 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 30/04/2018 à 23h40

jasmindusud1

Ah ça oui, j'ai eu la trouille ! J'ai directement pensé au fait qu'il sera euthanasié s'il a la jambe cassée...
Puis bon, ça fait bizarre de voir la jambe et la tête au même niveau avec le cheval paniqué qui bouge dans tous les sens... Et oui, énormément de chance que ça ne soient que de petits bobos superficiels !

A la base, quand j'ai acheté Falcon, je m'étais dite (et j'avais à ma mère) : le débourrage sera fait par un pro. Alors oui, l'habituer au tapis, à la selle et au filet, je veux bien essayer. Y'a aussi eu le poids du cavalier mais ça et le filet c'est uniquement parce que mon amie m'aide pour ça, sinon je ne l'aurai pas fait toute seule ! Maintenant, je laisse le reste à une pro. Je sais que beaucoup achètent un poulain pour participer activement au débourrage, voir carrément le faire soi-même (ce que je respecte totalement et je trouve ça admirable) mais moi ça n'a jamais été mon objectif, ni même mon souhait. Je n'ai pas assez de temps pour ça. C'est peut-être égoïste ou immature de dire ça mais moi ce que je veux grosso modo c'est "poser mon cul dessus une fois le boulot fait par un pro". Bien sûr j'ai adoré lui apprendre les bases, partir en balade, etc... Et je vais continuer le TAP (mais encadrée) et prendre mon temps, mais voilà en gros ce que je pensais à l'achat. Parce que je savais aussi que jamais je n'aurai le niveau pour un débourrage moi-même, déjà lui apprendre la longe je sais pas faire, ni même longer... Donc je vais "laisser le sale boulot à Anna et profiter après" comme prévu au départ Enfin, vous me comprenez, hein ?

Quand j'ai annoncé à mon amie que j'allais le mettre chez une pro, elle m'a proposé d'échanger nos chevaux pendant 1 mois ou 2. Genre je pouvais monter son hongre de 16 ans (véritable maître d'école qui cherche à te faciliter la tâche et pas du tout à te compliquer la chose, ce que je trouve juste génial ! ), je pouvais faire ce que je voulais (plat, saut, balade, TAP, jeux, etc) et en plus sa mère proposait de me donner un cours le mercredi et samedi afin que je sois encadrée (sa mère étant une ancienne monitrice). Et elle, elle s'occupait de Falcon et le travaillait en vue de le débourrer quoi, et surtout afin que je n'aie plus peur quand je le travaille ou pars en balade, etc. J'ai gentiment refusé sa proposition : c'est vraiment super gentil et plein de bonnes intentions mais même si elle et sa mère ont beaucoup d'expérience et un niveau largement supérieur au mien, je préfère qu'il aille chez un pro. Puis faire tout ça pour moi sans rémunération m'aurait dérangée, puis j'aurai été un peu "dépendante" d'elles, enfin vous voyez ce que je veux dire. En plus elle n'est pas assurée en cas de problème et j'aurai été mal à l'aise de monter sans cheval sans rien payer, encore une fois, je me serais sentie redevable et je n'aime pas trop ça quoi Et surtout pas envie de monter en classique (parce que bon, son cheval est génial mais comme c'est un ancien cheval de club, il faut le monter avec les mains hyper en contact avec la bouche, tout le contraire de ce que j'ai appris en western).

Édité par cafelaitfalcon le 30-04-2018 à 23h40



Altaiir

Membre VIP

Trust : 363  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3696
1 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 30/04/2018 à 23h44

Je vais aller me coucher, mais j'ai lu tes aventures et je me permet de juste dire :

BRAVO ! Tu as oser t'affirmer en faisant comme TU le sens pour ton beau en l'envoyant au débourrage chez un pro !

Quand je te disais qu'avec un cheval on apprend à s'imposer... c'est le cas !

Cafelaitfalcon

Membre d'honneur
 

Trust : 298  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1572
1 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 30/04/2018 à 23h48

altaiir

Merci beaucoup, ça me fait super plaisir de lire un message comme le tien
Il m'a fallu énormément de courage pour lui annoncer ce changement et ensuite refuser sa proposition mais je l'ai fait parce que je sais que c'est le mieux et pour Falcon et pour moi

Jasmindusud1

Membre d'honneur
  

Trust : 157  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2168
1 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 30/04/2018 à 23h50

Le fait de laisser le débourrage a un pro je ne trouve pas ça immature ni égoïste bien au contraire, perso je préfère ça a quelqu’un qui n’y connait rien et qui va absolument vouloir faire le débourrage seul au risque de foutre en l’air son cheval et de se mettre en danger, et malheureusement on en voit beaucoup comme ça qui on l’ego mal placé et refuse de se faire aider par des pros

La proposition de ton ami est super sympa, mais je comprends que tu aies refusé, ça me gêne aussi un peu quand on fait le boulot pour moi sans être payer et sans que je puisse donner un retour, et puis parfois ca amené les conflits et à casser une amitié donc c’est dommage

Joujou.or

Membre VIP

Trust : 216  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3769
1 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 02/05/2018 à 20h23

cafelaitfalcon c'est une super décision...si tu commence à stresser, laisse faire le travaille par un vrai pro...cela sera bénéfique pour vous deux tu sera sereine quand tu le verras, et lui aussi

Cafelaitfalcon

Membre d'honneur
 

Trust : 298  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1572
4 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 30/07/2018 à 13h15

Coucou ! :3 Ça fait tellement longtemps que je n'ai plus donné de nouvelles, désolée. Mais je reviens vous faire un petit rapport des news ;)

Déjà, le changement de pension s'est merveilleusement bien passé ! Anna (la gérante de la nouvelle pension où nous sommes depuis mai) est venue le chercher avec son van et sa jument pour qu'il ne soit pas seul pendant le trajet (super sympa de sa part, par contre ça m'a coûté 120 euros donc pas à refaire tous les jours quoi x)).

Au début il a fallu qu'il s'adapte et fasse sa place mais l'intégration s'est faite plutôt rapidement donc je suis contente. Je paye 240 euros/mois avec parage et coproscopies compris. D'ailleurs Falcon a été vermifugé il y a peu car il était infesté de vers :/ Je lui ai mis son masque anti-mouches car c'est l'invasion ! (bon là il pleut donc je l'ai enlevé)
Sinon j'ai déjà pris 2 cours avec Anna, on a fait notre première balade à pied dans la nouvelle pension (avec mon père, je pars jamais seule). Et samedi dernier : matinée jeux où l'objectif était de passer des obstacles types extreme cowboy race. Falcon a passé tous les obstacles (il m'a juste eue sur le slalom quand on a fait le parcours chronométré alors qu'avant il le passait nickel XD). Donc très fière de lui ! :3

Débourrage prévu en septembre.

Édité par cafelaitfalcon le 02-11-2020 à 12h16



Cafelaitfalcon

Membre d'honneur
 

Trust : 298  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1572
2 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 10/06/2019 à 21h58

Bon bon bon, j'ai refait une beauté à mon post initial et je vais maintenant vous raconter plein de trucs parce qu'il s'en est passé des choses depuis juillet 2018


Déjà, nous sommes toujours chez Anna et ça se passe tellement bien, je suis hyper satisfaite de cette pension et j'ai vraiment pas envie de changer (vous comprendrez après pourquoi je dis ça).

L'été s'est très bien passé pour Falcon et moi. On a pas fait grand-chose parce que, du coup, j'ai eu un moment de grande flemme où je n'avais pas du tout envie de bosser à pied. Je venais juste le brosser et le faire brouter, ce qui nous convenait très bien ! J'ai pris 2/3 cours avec ma prof et j'ai dû sortir 2 fois à tout casser en balade à pied.

Une fois l'été passé, j'ai demandé à ma prof de commencer le débourrage de Falcon. Cela s'est étalé sur 3 mois alors qu'on en avait prévu 2 : normalement c'était 3 cours/semaine en septembre et octobre. Mais j'avais dit à Anna que ça pouvait être moins par semaine et durer plus longtemps sans souci donc on peut dire que ça a duré jusque novembre.
L'hiver est arrivé, avec le froid et la pluie, donc je n'ai pas monté ni en novembre, ni en décembre, ni en janvier. J'ai repris les cours en février/mars, très calmement. Et ce n'est que depuis mai que j'essaie de monter régulièrement (une fois/semaine même si ce n'est pas longtemps).

Je le fais également monter et travailler par ma prof ou une fille qui travaille pour elle histoire de continuer à être travaillé dans le bon sens ; pas que je bosse mal, mais je suis encore en apprentissage donc il me semble important que quelqu'un d'autre le monte en plus de moi. Surtout que ça me permet de comparer quand je rencontre un problème pour savoir si l'autre rencontre également ce problème ou si c'est uniquement moi (d'où j'en déduis que c'est moi qui fait mal la demande et pas Falcon qui fait mal l'exercice).
Puis, je demande à ce que la personne le sorte en balade (comme ça moi j'arrive derrière en mode "tout le boulot a été fait, à moi d'en profiter ! ). C'est peut-être pas la vision de tout le monde mais, parfois, je préfère laisser l'apprentissage à d'autre et profiter du travail fait car l'équitation doit rester un plaisir pour moi.

Un exemple : je pars en balade avec une autre cavalière de l'écurie et ça se passe globalement très bien. Je repars avec elle et très bien aussi. Un jour, ma mère m'accompagne donc je lui propose d'aller se balader, moi à cheval et elle à pied avec son copain. Et là, catastrophe, je suis obligée de mettre pied à terre parce que monsieur Falcon attend que ma mère passe devant pour avancer... C'était pourtant la même balade qu'avec l'autre cheval. Donc je demande à la pro de bosser ça puis de venir avec moi me montrer comment réagir et quoi faire. On passe 1h à ça et, même s'il y a du mieux, je peux vous dire qu'à la fin, j'étais vraiment frustrée : c'était pénible comme sortie, y'avait pas vraiment de plaisir dans cette balade. Bien sûr, ça fait partie du lot "jeune cheval" et ça ne m'empêchera pas de partir en balade. Mais, je préfère que, pour le moment, ce soit la pro qui sorte avec lui (la carrière me suffit amplement ).

Ah et j'ai oublié de préciser mais le débourrage s'est super bien passé Le problème de la balade, là, c'est limite normal à son âge. Fin, depuis quelques temps il se réveille : avant il était tout sage mais limite "sans vie", maintenant il fait plus jeune en quête d'aventures pour découvrir le monde (ce qui n'est pas plus mal). Je continue de prendre des cours mais je monte seule aussi : je fais des exercices simples, que je connais déjà bien histoire de pas tester des trucs nouveaux au petit bonheur la chance et de pas le planter...

Et, dernière chose à vous dire : nous avons participé à notre premier concours !
Je vous raconte ça bientôt dans un autre post mais, pour vous teaser, sachez qu'on a fini 2ème sur 6 à l'épreuve montée

Tablerone

Apprenti
  

Trust : 80  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 414
1 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 12/06/2019 à 22h12

Il avance super bien ton Poupou. Je le vois encore à ses 2 ans ! Il as du poussé depuis le coco.
Une photo une photo!
Et contente pour son débourrage et pour toi.
Et tu fais bien de le laisser faire par un pro. Il vaut mieux ça que tour faire toi même et finalement cassé le cheval si tu n'es pas sûre.

Bisous ♥

Cafelaitfalcon

Membre d'honneur
 

Trust : 298  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1572
1 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 11/05/2020 à 23h27

Hello ! Bien envie de reprendre ce post et d'y tenir un vrai journal de bord plutôt que de donner des news une fois par an

Déjà, Falcon aura 5 ans mi-juin et oh mon dieu que ça passe vite ! Dire qu'il y a encore quelques années je prévoyais un débourrage dès ses 3 ans et que, bah, actuellement il est débourré mais je ne l'ai monté qu'une quinzaine de fois en 1 an/1 an et demi.

J'ai beaucoup grandi depuis le jour où Falcon est entré dans ma vie, il y a eu des hauts et des bas, des remises en question, des doutes, des larmes, etc, mais surtout beaucoup de bonheur
J'ai énormément appris à travers lui, en même temps que lui en fait. Et je sais que, parfois, apprendre en même temps que le cheval n'est pas l'idéal, mais j'ai de la chance que Falcon soit un cheval tolérant. Parce que, oui, j'ai encore du mal à cerner son caractère mais une chose est sûre : il a toujours pardonné mes erreurs.

Beaucoup de choses ne se sont pas déroulées comme je l'imaginais : je suis passée au sans mord, mon cheval est pieds nus, il vit dans un beau troupeau sans abri fixe, je monte encore moins que quand je montais en club, je ne fais toujours pas des concours de barrel racing, etc, mais c'est pour le mieux !

Je me suis affirmée aussi, même si j'écoute toujours les conseils des autres.

Je vous ferai un petit topo de ces derniers mois bientôt. Et je vais faire une petite rétrospection aussi, même si ce post est déjà une rétrospection en soi je trouve ! D'ailleurs je viens de voir que je ne vous ai pas raconté notre premier concours l'année dernière, je vais y remédier aussi

Hâte de vous montrer des photos récentes car il est devenu encore plus beau

Cafelaitfalcon

Membre d'honneur
 

Trust : 298  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1572
2 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 18/05/2020 à 22h51

Hello,
Aujourd'hui je vous montre son "évolution"

Septembre 2017


Fin 2017



Eté 2019


Voilà pour les photos

Cafelaitfalcon

Membre d'honneur
 

Trust : 298  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1572
3 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 08/07/2020 à 11h14

Hello !

Je vous fais la petite rétrospection de notre histoire équestre

mars 2016 : je craque pour un petit poulain pie. Je me souviens de la première fois que je suis rentrée dans son box : je l'ai brossé, en faisant attention car il n'était pas encore très bien désensibilisé, il n'avait même pas 1 an ce petit bout. A l'époque, mes objectifs étaient très clairement la compétition western de barrel racing. J'avais calculé, il aurait 3 ans lorsque je serai en terminale, je le ferai débourré par un pro et puis à nous les compétitions !

été 2017 : je décide de changer de pension car je trouve les chevaux quelque peu négligés et puis l'ambiance se dégrade, beaucoup de proprios s'en vont à cause de ça et d'autres soucis. Si on fait le point durant cette première année passée au côté de Falcon, c'était un peu une cata : mon prof m'avait montré comment le faire bouger dans le rond de longe, avec des gros stops pour l'arrêter, et j'étais trop jeune pour prendre du recul alors j'allais le faire trotter et galoper sans me rendre compte que c'était très mauvais pour lui. Heureusement, avec les cours, je faisais pas ça tous les jours, ni même toutes les semaines. Je continuais de monter en cours collectif le samedi, mais l'envie de compétitions se faisait de plus en plus forte (d'autant plus que j'étais allée à l'EquitaLyon l'année précédente) et je me mets en tête de trouver un cheval adulte qui pourrait m'aider à réaliser mes objectifs. Evidemment, ça n'aboutira jamais.

Fin 2017-Début 2018 : la nouvelle pension est à 5 minutes de chez moi, c'est génial. Je prends quelques cours de 30 minutes à pied avec Falcon pour pouvoir le gérer (il commençait à comprendre qu'il pouvait avoir le dessus sur l'adolescente que j'étais) mais le contrat de la pension n'est pas respecté et en novembre je change à nouveau. Nouvelle pension, pré H24, ça se passe beaucoup mieux mais le manque d'encadrement se fait ressentir et Falcon prend le dessus chaque jour un peu plus. C'est à ce moment-là que j'ai arrêté de monter en cours club, c'est le début d'une longue période à pied. Dans la nouvelle pension, je rencontre une jeune fille de mon âge (16 ans) que je nommerai L., qui me voit galérer et me propose son aide. Elle s'y connait bien plus que moi, sa mère était dans le milieu équestre il me semble, bref, je ne peux pas refuser puisque je me laissais complètement déborder par Falcon. S'installe une période assez... spéciale dirons nous. L'aide que m'apporte L. est nécessaire, mais elle commence à le travailler sans que je ne sois là (j'étais encore au lycée, elle non ou à distance, donc pas forcément le temps pour moi d'y aller très souvent, surtout l'hiver). Je me dis ok, pourquoi pas, comme ça quand je viens je profite. Alors qu'il devait partir au débourrage en mars/avril, elle me dit que c'est trop tôt (à juste titre, puisqu'il allait avoir 3 ans en juin seulement mais moi on m'avait dit d'y aller déjà maintenant, que c'était bon). J'appelle la pro pour lui dire que finalement on va décaler ça mais quelques semaines après L. me dit qu'elle va commencer le débourrage. Elle lui apprend donc à avoir une selle, un filet, jusqu'à monter. Je n'ose pas lui dire non car, en même temps, je ne peux me passer de son aide. Mais au fond de moi je suis pas bien, pas sereine. Néanmoins, ça se passe bien, elle me fait même monter dessus un jour pour une mini-balade de 10 minutes. Je fais très grande sur lui, et pour cause, il est encore très fin.

En avril, la pension où Falcon devait aller pour le débourrage organise un stage. Je loue un van et hop, on y va. C'est un stage initiation Parelli, ça se passe super bien et je m'inscris au stage plage. Je loue de nouveau le van et là je mets 1h à le faire embarquer. Gros coup dur pour moi : je sens que je manque d'encadrement, et je suis toujours prise dans l'engrenage avec L. Finalement, Falcon embarque et on va au stage. Mais l'après-midi, à peine sur le chemin pour aller à la plage, monsieur se coince un antérieur là où il passe la tête dans le camion VL. Demi-tour pour moi, je finis en pleurs et je décide de le changer de pension le mois suivant pour venir ici justement, et me faire encadrer par la pro. Vient le moment difficile de l'annoncer à L. qui me propose de finir de le débourrer pour moi, gratuitement, et en me prêtant son cheval à elle si je voulais monter. C'est super gentil de sa part, mais je trouve sa méthode un peu trop brusque, pas violente mais quand je vois la méthode Parelli, c'est quand même mieux pour Falcon et moi.

Mes objectifs sont réduits à... me faire respecter par mon cheval et pouvoir le gérer seule à pied. Je ne monte plus, je suis assez fatiguée de tous ces changements de pension, je prie pour que cette-fois tout marche !

Fin 2018 : 4/5 mois après son arrivée dans la nouvelle pension, Falcon commence son débourrage. 3 séances /semaine sur 2 mois. La pro me dit que ça se passe vraiment très bien, que c'est un bon cheval. Je suis contente, car en plus je n'assiste pas aux séances à cause de mes cours. Cela fait 1 an que je ne monte plus, ça me manque mais tout mon argent passe dans le débourrage de Falcon et puis le club ça ne me tente plus du tout. J'envisage du repos après son débourrage, toujours pas de compétitions en vue.

2019 : Année du bac pour moi. Après le débourrage, je monte 2/3 fois mais je paie pas mal de séances de travail à Falcon (qui s'étalent sur toute l'année). Seulement voilà, moi je ne progresse pas, et je ne monte pas aussi régulièrement que je l'avais pensé. On fait pas mal de travail à pied, on apprend les bases. Je me fixe de nouveaux objectifs : faire du ranch trail, de l'extreme cowboy race, de l'equifeel. On participe à une compétition d'equifeel à pied et de trail monté en juin, on termine 2ème/6 pour l'épreuve montée, grande fierté pour moi. En septembre, je pars sur Bordeaux pour mes études, Falcon est travaillé de temps en temps par la pro mais c'est surtout repos pour lui (en plus j'ai dû le couvrir tellement il a plu, merci la gale de boue). Falcon passe sans mors aussi, car je ne suis pas très confiante et j'ai peur de mal faire et de lui faire mal. Et, même si forcément la direction c'est moins bien, il est très bien en licol :)

Début 2020 : Je rentre en Bretagne juste avant le confinement, donc dès le déconfinement je remonte plus régulièrement. On reprend les bases encore une fois, on fait des séances basiques : pas, trot, galop, quelques cercles, arrêts et reculés, rien de bien fou. On a participé à un stage de ranch trail dimanche dernier, quelques difficultés. On a commencé à sautiller un peu aussi, mais ma position est mauvaise et je ne gère pas assez donc je vais prendre des cours de saut dans un club. On refait un stage le 14 juillet, j'espère que ça se passera bien ! Mes objectifs aujourd'hui : m'améliorer en saut et envisager une prépa 60 à la rentrée ou début 2021 (que ce soit avec Falcon ou un cheval de club). Et pouvoir partir en balade avec quelqu'un à pied (et moi dessus hein). Parce qu'avec d'autres chevaux, il bouge pas une oreille, mais tout seul il faut le réhabituer après 6 mois passer au pré sans rien faire. Et sur le long-terme : le préparer pour le barrel racing et le pole bending.

Voilà voilà, je vous mets des photos très bientôt

Cafelaitfalcon

Membre d'honneur
 

Trust : 298  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1572
1 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 10/07/2020 à 23h28





Cafelaitfalcon

Membre d'honneur
 

Trust : 298  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1572
2 j'aime    
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
Posté le 11/07/2020 à 21h43

J'ai mis quelques vidéos sur YouTube pour ceux que ça intéresse
Je vous en mets une ici :



C'était lors d'une séance début juillet. Entre temps on a fait un stage de ranch trail (à pied et monté) qui ne sait pas hyper bien passé (à pied ça allait très bien mais monté j'ai perdu le contrôle un peu : direction compliquée, arrêt et reculé catastrophiques et exercice de la porte réalisé nickel à la maison impossible à faire...). Bon, ça lui a au moins fait une sortie et ça nous a permis de découvrir la waterbox (que Monsieur a sauté sinon c'est pas drôle ).

---

Séance du 10 Juillet 2020 :

A pied : cercles au pas et au trot, passage sur des barres au sol ainsi que sur une barre légèrement surélevée puis saut de bidons. Il est gentil mon loulou : plusieurs fois j'ai lâché la longe après qu'il ait sauté les bidons car elle s'était bloquée avec le chandelier (il était à côté des bidons en fait). Du coup bah il s'arrête tranquille

Monté : essentiellement des tours de trot et galop avec passage des barres au sol + la barre surélevée. Et après nous sommes sortis de la carrière (en ouvrant et fermant la porte fixe nickel) et nous sommes allés dans le playground (espace en herbes avec butes, troncs d'arbres, pont en bois qui bascule). Il passe les butes sans hésiter, il y va et je peux même l'arrêter sur la bute nickel. Le pont qui bouge, même pas peur Du coup je le fais s'arrêter dessus, je le fais passer dans la largeur et je le fais reculer dessus même. On a fait quelques beaux galops dans une légère montée et c'est top car même s'il accélère à ma demande et fonce, je garde le contrôle (il se dit pas youpi le playground c'est la fête). Et on a sauté 2 fois un tronc, nickel aussi.

Bref, séance vraiment top

Aujourd'hui c'était shiatsu, ça s'est très bien passé. Il était tendu au niveau du dos et aussi son sarcoïde a grossi vers l'avant, comme s'il allait tomber... plus qu'à attendre ! (sarcoïde au-dessus de l’œil pour info)
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Falcon - les (més)aventures d'une jeune proprio
 Répondre au sujet