Changement radical de comportement jument

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Auteur
13341 vues - 132 réponses - 1 j'aime - 32 abonnés

Saron05

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
Changement radical de comportement jument
Posté le 11/11/2018 à 20h17

Bonsoir,

Je poste ici un peu en désespoir de cause., vous excuserez ma mise en contexte abrupte, mais j'aimerais en venir droit au but et ne pas avoir de doublon dans les réponses.

Contexte:

- Jument, SF, 7 ans, débourrée par des amis à moi, achetée à 3 ans, débourrée 4 ans, TAP + balade en main 5 ans, début cours de dressage, sorties en TREC, randonnées, balades régulières 6-7 ans.

- mode détention (à la maison) : H24 en petit troupeau (4) à la belle saison (mai-octobre), boxe/parc le reste de l'année. Foin de qualité à volonté jour et nuit, alimentation sans céréale, CMV.

- santé: dentiste, ostéo, shiatsu, acupuncture, prise de sang, 3 communications par différentes personnes (et autant de versions...) RAS (tout à jour).

Maintenant que le cadre est posé, je peux en venir à mon problème. Je suis encadrée et soutenue par de nombreux professionnels de la santé/comportement/équitation, mais personne n'arrive à m'aider ou à mettre le mot sur le soucis.

Depuis un mois, ma jument attaque humains et chevaux à la moindre contrariété ou frustration. La plupart des "incidents" ont eu lieu lorsque de la nourriture est en jeu (même ramasser des noix dans le parc est devenu une opération risquée). Pas de soucis pour la rentrer/sortir/nourrir au boxe, mais j'ai de la peine à SIMPLEMENT la panser: il faut négocier, user de diplomatie. En effet, elle peut être toute détendue et contente qu'on la soigne et la seconde d'après, oreilles plaquées, oeil blanc, mouvements de tête et fait mine de me viser (comme elle m'a méchamment attaquée au parc deux fois, je m'écarte car je refuse de prendre le moindre risque.) Je finis toujours la tâche entamée (genre un exploit comme curer les pieds ou tresser la crinière), mais ça peut prendre beaucoup beaucoup de temps.
Je fais de courtes promenades en main (avec un autre cheval ou seules ou accompagnées d'un autre piéton), mais elle reste hargneuse et délicate. Je n'ose donc pas faire de trop longs tours car je ne veux pas prendre le risque qu'elle m'assomme ou s'enfuie à des kilomètres de la maison.
Le TAP ou la longe sont devenus impossibles (même entre les mains d'un professionnel; plusieurs sont venus): elle fait face et latte.
J'ai testé toutes les méthodes: douces, sévères (sans brutalité ou violence, bien sûr), rien n'y fait. Elle monte en pression et peut devenir franchement dangereuse et incontrôlable au moindre faux pas: un appel de langue, une gronderie, un "non", lui demander de reculer, elle se braque et devient furieuse.

La cause principale des attaques violentes est visiblement la nourriture. Elle a manqué pendant une année dans la pension dans laquelle elle était avant que je ne la ramène à la maison. Pourtant, depuis un an et demi, elle n'a jamais manqué de nourriture, le foin est à volonté, de l'herbe rase mais suffisante pour le moral (sauf ces deux derniers mois en raison de la sécheresse). Cela n'explique pas ses accès d'humeur au pansage, quand on vient chercher un autre cheval, en balade en main ou en selle (tenté une fois depuis son virement de personnalité, un échec.).


Je suis à la recherche de témoignages et pas forcément de conseils (la nana chiante qui trie les réponses alors qu'elle a pondu un pavé;-) pardon, mais je pense sincèrement avoir fait et entrepris tout ce qui était en mon pouvoir. Sauf un IRM du cerveau en cas de confirmation de la piste du problème neuro

Je vous remercie d'avance.

Édité par saron05 le 11-11-2018 à 20h23

Agathe89

Apprenti
  

Trust : 192  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 316
1 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 12/11/2018 à 20h48

saron05 en tant que propriétaire d'une jument de 5 ans, je vais aussi dans le sens de ceux qui penchent pour la piste ovarienne.

Ma jument change radicalement d'attitude quand les chaleurs sont douloureuses, des comportements qui rappellent ce que tu décris, même si c'est moins violent.

en septembre le comportement irascible voire agressif se prolongeait bien au-delà des 4-5 jours théoriques des chaleurs, la vétérinaire m'a dit qu'en début et fin de période de chaleurs (ce qui coïncide pour la tienne aussi), il pouvait y avoir des follicules qui n'arrivent pas bien à maturité, d'où des douleurs très intenses. Le comportemental pur sans cause physique, je n'y crois pas une seule seconde. Est-ce que pour vérifier cette théorie, tu pourrais tenter un traitement symptomatique (genre une injection de calmagine, à vérifier avec un véto si ça convient pour ce type de douleurs ?. si, apaisée par l'injection, elle redevient douce pendant les heures qui suivent, ça peut cadrer.

pour la mienne, on n'est pas allés jusqu'au regumate, on s'est contentés de l'ovarystab à haute dose, et je l'ai massée vers la pointe du jarret sur la face interne (il parait qu'il y a un point de shiatsu à cet endroit qui favorise la maturation du follicule). Alors, rapport ou pas je ne suis sure de rien, quoiqu'il en soit ma jument m'accueille depuis avec enthousiasme au paddock, et ne tente plus de me mordre comme elle pouvait le faire en septembre.

Stphe

Membre d'honneur
 

Trust : 119  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1900
2 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 12/11/2018 à 21h00

saron05 tu ne peux pas dire que le problème physique est exclu si une echo de ovaires n'a pas été faite ou une gastroscopie pour les ulcères...
La ponette d'une amie s'est transformée du jour au lendemain. Pas forcément les mêmes symptomes mais ultra agressive imontable et un comportement d'entier. Tumeur sur un ovaire. Depuis l'opération elle est redevenue comme avant.

Chika18

Membre VIP
  

Trust : 333  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4821
4 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 12/11/2018 à 23h16

Bonjour.

Je viens de lire le sujet et comme plusieurs personnes je penche pour la piste physique.
J'ai une histoire un peu similaire avec mon cheval même si ça ne concerne pas le même type de symptôme, je pense que mon témoignage vous sera tout de même utile.
Lorsque j'ai acheté mon cheval, j'ai rapidement remarqué qu'il était particulièrement sur l'oeil (du côté extrême), étant donné qu'il n'avait jamais été réellement correctement manipulé (4 ans à l'époque) j'ai mis ça dans un premier temps sur le compte du manque de découverte environnementale.

Puis le temps passant et comme ça n'allait pas mieux, j'ai fais faire différent check up, 1 véto et 2 ostéo et une comm animale m'ont dit qu'il était en parfaite santé. J'ai donc pensé que le problème venait de moi et l'ai envoyé en pension travail, en 3 mois et demi de boulot, la pro n'a réussi qu'à lui faire tolérer le tapis et encore seulement si j'étais au bord de la carrière.

Je le récupère et refais un check up véto, ostéo, comm et dentiste, toujours RAS. Je me dis alors que le problème est mental et émotionnel et fais donc intervenir une praticienne shiatsu à raison d'une fois par mois pendant 7 mois.
Les résultats se font vite sentir, il y a du mieux (mais les premières séances ont été très compliqué, le cheval refusait qu'on le touche, il se levait, faisait des écarts...) donc je le renvois en débourrage.
Comme il s'est assagit les professionnels ont pensé que j'exagérai son comportement jusqu'à ce qu'un jour il leur pète un câble dans la carrière, s'enfuit et galope en rodéo pendant près de 30 minutes.
Après 3 mois de travail par des pros toujours aucune amélioration, il tolère plus de chose mais ne les a pas acquises pour autant.

Malgré les différents check up je suis SÛRE au fond de moi qu'il y a un soucis quelque part, je ne saurais pas dire pourquoi mais je le SAIS.

Je décide donc de tenter le tout pour le tout et contact une communicante animale reconnue et qui coûte tout de même plus chère que les autres. Elle me parle d'un gros soucis aux cervicales (effectivement ça ressortait souvent en ostéo mais aucun n'y voyait plus qu'un blocage banal) qui entraine un trouble de la vision et de douloureuses migraines (aussi forte qu'une migraine oculaire). Elle m'explique alors qu'il faut que je trouve un ostéo spécialisé en cranio-sacré (ou sacro cranien), c'est à dire quelqu'un qui s'est formé sur ce point en plus de son école. Je finis par trouver notre sauveuse qui a réussi à me le débloquer, suite à sa séance elle a recommandé 1 mois d'arrêt complet au cheval.
Il en a été transformé, il est passé d'un cheval taré à un vieux tonton de club du jour au lendemain, il était tellement calme et mou que j'ai hésité à appeler le vétérinaire pour un check up tellement je ne le reconnaissais pas.

Malheureusement dans mon cas le problème est chronique, nous n'avons à ce jour pas encore réussi à trouver la cause de ce blocage récurrent donc je me contente de le faire voir tout les 3 mois environ et je me suis formé en massage de relaxation pour retarder l'inévitable.

Par la suite j'ai également fais appelle à de la kinésiologie qui vise à casser la mémoire émotionnelle cellulaire, ce qui l'a également beaucoup aidé à retarder les blocages.

Bref, tout ce pavé pour te dire qu'il faut te faire confiance, si tu pense qu'il y a quelque chose de physique c'est très certainement le cas, même si pour l'instant tu n'as encore rien trouver.

Courage, je sais combien ce genre de situation peut-être compliquée, pour ma part on aura mis 2 ans à mettre un début de piste sur le problème, et à l'heure actuelle je cherche encore ce que je peux faire de plus pour lui.

Édité par chika18 le 12-11-2018 à 23h18



Agathe89

Apprenti
  

Trust : 192  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 316
2 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 13/11/2018 à 07h04

chika18 tous ces témoignages sont très intéressants, les professionnels ne trouvent pas toujours les réponses à nos questions face à des cas atypiques... quoi de mieux que l'expérience des propriétaires qui ont eux aussi traversé des épisodes particuliers...

Nous connaissons nos chevaux, lorsque la mienne change de comportement je me refuse à croire tout de suite qu'elle se "moque de moi", car elle peut être d'une gentillesse extrême et très appliquée dans son travail.

Le cheval de mon amie, une pâte, s'est mis du jour au lendemain à rétiver : il avait en fait extrêmement mal à l'estomac.

Saron05

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
1 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 13/11/2018 à 09h51

chika18 Merci pour ton témoignage très intéressant! Effectivement, ça ne " colle " pas exactement à mon problème, mais ça prouve bien que je DOIS trouver la cause de son changement de personnalité. La situation se dégrade de plus en plus: hier soir j'ai pu la brosser cinq Minutes avant qu'elle ne vrille: plus possible de l'approcher, elle plaque les oreilles en arrière, lance la tête et tourne la tête au côté opposé au mien quand je l'appelle. J'ai essayé de la caresser et un doigt posé sur elle lui faisait l'effet d'une brûlure: frémissement, crispation... C'est bizarre, bizarre...

Saron05

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
0 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 13/11/2018 à 09h53

agathe89 Je vais vérifier à fond la piste des ulcères et des problèmes ovariens. Ça me fait beaucoup de bien de vous lire car je me sens très très seule...

Agathe89

Apprenti
  

Trust : 192  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 316
0 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 13/11/2018 à 09h58

saron05 tout ce que tu décris indique qu'il y a un problème physique, ce n'est pas possible autrement... les professionnels n'ont pas encore trouvé de quoi il s'agit, mais persévère, quelqu'un finira par trouver... Donne nous des nouvelles

Saron05

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
1 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 13/11/2018 à 10h08

agathe89 J'en viens a espérer que ce soit un problème physique car elle devient de jour en jour plus délicate à manipuler. Je n'ose plus partir de chez moi car j'ai des enfants à qui viennent s'occuper d'autres chevaux et j'ai trop peur de l'accident. J'aime ma jument plus que tout, mais la sécurité des autres et la mienne sont prioritaires...

Louvecerise

Expert
   

Trust : 69  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 908
1 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 13/11/2018 à 11h44

Je me permet de mentionner lenahaha qui a (avait?) une jument avec un comportement dangereux également si mes souvenirs sont bons (une tumeur je crois? ), elle pourra peut-être t'amener son témoignage.
Bon courage pour ta recherche.

Bouriquet_poney

Initié
 

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 111
0 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 13/11/2018 à 12h54

Essayer peut être une communication animal ?

Scoudi

Membre VIP
  

Trust : 387  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4649
0 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 13/11/2018 à 16h59

bouriquet_poney Elle en a déjà fait plusieurs, peu concluantes apparemment.

Lenahaha

Membre ELITE Argent
  

Trust : 801  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8568
5 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 14/11/2018 à 14h59

louvecerise Merci pour la citation, je n'avais pas vu le sujet.

saron05, tu n'es pas seule!
J'ai exactement la même! Et je comprend tout a fait la peur de l'accident et cette anxiété qui nous prend a la gorge des qu'on la quitte des yeux. Et si elle blesse quelqu'un qui rentre dans le pré? Et si elle s’échappe?
Perso', ça me rend malade et c'est l'aspect le plus compliqué de "la maladie".

La mienne a 6 ans, acheté comme ça il y a 2 ans et demi. On a eu des hauts et des bas. On note un comportement qui empire d'année en année. De moins en moins de périodes calmes, les soins de base sont quasiment devenu impossible a gérer. (jument shooté et avec un tord-nez de mer.. qui te soulève du sol ou te traîne dans l’écurie).

On lui a diagnostiquer un dérèglement hormonales cet été et une tumeur sur l'ovaire (j’épargne les vetos qui font les morts et les prélèvements perdues ... sur une jument intouchable ...).
J'ai donc monté ma jument a Maison-Alfort où elle devait subir une ovariectomie.
Sauf que forcement, la veille de l’opération, la jument ne présente plus de tumeur! Pouf! Envolée!
Par contre, toujours aussi débile et dangereuse.
Les vetos constatent un dérèglement hormonales et surtout, un comportement violent et totalement anormales.
Elle reçoit sur place une injection de je sais plus quoi (je regarderais ce soir) qui ne fait rien.

Elle est actuellement sous Regumate depuis 3 semaines, il y a un mieux mais franchement, c'est tellement léger que c'est peut-être dans ma tète. Je l'avoue, je suis désespérée.

Une veto de M-A m'a appelé la semaine dernière pour connaitre un peu l’évolution (ils sont top sur le suivi, ça fait plaisir!). Ce qui est compliqué c'est que j'ai mis la jument en pension box/paddock puisqu'elle devait se faire opérer. Et Madame est très agressive au box, donc l'effet du traitement est un peu fossé. Elle revient a la maison le 22/11. Je continuerais le Regumate pour voir si "chez elle", ça va mieux.

On m'a clairement dit que si le Regumate ne marchais pas, l'ovariectomie ne servait a rien. C’était un peu pour moi l’opération de la dernière chance.
Je sais que l’équipe de M-A réfléchit a son cas mais malheureusement, si pas de solution pour elle, on parle d'euthanasie ...

De mon coté, je souhaite l'ovariectomie malgré tout. Je suis sur qu'il y a quelques choses. Une tumeur grosse comme une balle de tennis ne disparaît pas comme ça. Elle a peut-être un kyste qui disparaît a chaque chaleur (j'ai plus le nom).

A la première écho, elle n’était pas en chaleur et avait une masse. A la deuxième, plus rien mais raide en chaleur.

Sachant que ma jument est une poupée quand elle en chaleur, on a 3 jours de répit où on en fait ce qu'on veut. Elle est câline, se laisse toucher par tout le monde, hyper zen. Trop même! Puisque si on lui prend les postérieurs, elle tombe!

Je reste persuadée que c'est lié. Donc même si le Regumate s’avère inefficace, je suis prête a tenter l’opération.

Je dois mettre le post de ma jument a jour depuis au moins un an. Promis, je vais m'y mettre, avec tout les détails de ce qui a été fait.

Édité par lenahaha le 14-11-2018 à 15h00



Willd

Apprenti
  

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 274
1 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 14/11/2018 à 15h06

lenahaha Chez la mienne le Regumate a été radical mais je sais que ça peut mettre quelques semaines à poser les choses, le temps que le corps se cale.

Bon ça reste une sensible après, hier elle avait une mouche plate entre les mamelles, je pouvais plus m'en approcher pour la détacher et la remettre au pré tellement elle lattait dans tous les sens. Alala.

Saron05

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
3 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 14/11/2018 à 20h07

lenahaha Merci... Juste merci! Je suis absolument navrée pour la gravité du cas de ta jument. Je te comprends parfaitement de vouloir tout tenter, je suis prête à faire la même chose s'il s'avère que ma belle a une tumeur. J'espère sincèrement que tu réussiras à trouver une solution et à réaprovoiser la vraie personnalité de ta jument (car, je suis certaine, que, comme moi, tu t'accroches au souvenir de ta meilleure complice et que tu rêves de la retrouver...)

Depuis le début de sa crise, je retrouve exactement ce que tu décris de ta jument. Effectivement, quand j'y repense, elle est plus délicate d'année en année, plus sensible, plus susceptible, plus nerveuse... Moi qui prenais cela pour l'affirmation de sa personnalité et pour la " joie " de vivre enfin dans des bonnes conditions de détention...

On va la mettre sous antidouleurs /anti-inflammatoires toute la semaine prochaine pour voir si son comportement change. On pourra ainsi voir s'il y a une cause physique ou si c'est vraiment un virement de personnalité (je n'y crois pas, mais je veux faire le test avant de tâtonner avec des manipulations intrusives qui nécessiteront beaucoup de prudence...). S'il s'avère que c'est physique, je demanderai un examen complet d'abord pour voir s'il y a tumeur/kyste/dérèglement hormonal, puis une gastroscopie pour les ulcères (je l'ai déjà mise sous aloé vera au cas où...)

Merci encore pour ton témoignage et vraiment, mais alors VRAIMENT toute ma sympathie et mon soutien dans cette épreuve. C'est absolument terrifiant d'avoir peur de sa meilleure amie équine et d'avoir l'impression d'avoir un fauve dangereux sous ses fenêtres... Je vais suivre ton post de base (si je le trouve car je suis totalement novice sur les forums:-)

Lenahaha

Membre ELITE Argent
  

Trust : 801  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8568
2 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 14/11/2018 à 20h43

saron05

Merci pour le soutiens, effectivement, la mienne est un vrai cas d’école, il faut le voir pour le croire.

Elle attaque a travers les clôtures, se jette sur les séparations de box, bref, la jument que t'as envie de voir en rentrant le soir. On a du mettre une grille a son box, et si tu as le malheur de t'attarder devant, elle l’attaque toute dents dehors sur les barreaux! Tu te sens apprécié!

Il y a quelques semaines, mon père était a 5m, j'ai cru qu'elle allait casser la porte tellement elle était hystérique. Il a du quitter l’écurie. Franchement, elle voulait le tuer! Je n'ai jamais vu ça.

Je ne rigole pas en disant qu'un inconnu qui rentre dans son pré, il ne ressort pas. Elle me tolère mais faut pas que ça dure. Et quand elle est vraiment mal luné, elle se jette sur les copains de pré. Elle ne supporte rien n'y personne. Elle a même attaqué le tracteur ...

Elle est intouchable, un doigt et elle hurle a la mort, si on touche son ventre ou ses membres, elle attaque ou elle se jette par terre en poussant des hurlements, c'est très impressionnant. C'est indescriptible et a des années lumières du comportement normal d'un cheval.

D'ailleurs a chaque fois qu'on a affaire un nouveau pro, j'ai le droit au regard de jugement quand je décris la bête. En mode je suis une proprio dépassée qui exagère. Elle est mal élevée. Et la question "Comment sont vos autres chevaux?" Alors que je l'ai acheté tel quel et qu'ils sont parfaitement au courant. On m'a déjà clairement dit que ça venait de moi ...
Et puis les fameux pros découvrent la dragonne et elle leur fait peur. Il n'y a pas d'autre mot, elle fait peur.
Si demain elle se blesse, aucun veto ne se déplacera. On réduit le marechal au strict minimum et ça demande tout un dispositif (travail, sédation et tord nez). Et même avec tout ça, elle te décolle du sol a 1m ... On a de la chance, le marechal est taré! Elle latte dans tout les sens et il y retourne ...

Impossible de la vacciner, de la vermifuger, de l'examiner, de la panser, bref, de lui procurer les soins minimums.

Au vu du cas, il n'y a pas 36 solutions. Soit on trouve ce qui ne va pas, soit c'est la fin pour elle.
Et je ne veux pas, parce que je sais que ce n'est pas elle, c'est la douleur qui parle. Ce n'est pas son caractère. Quand elle en chaleur, on a 3 jours, juste 3 jours mais c'est un bonheur. J'en fais ce que je veux, elle est câline, posée, respectueuse. C'est ça sa vraie nature et j’espère qu'on trouvera la solution pour qu'elle redevienne elle-même.

Pour ta jument, je te conseille 1000 fois de faire echo+bilan hormonal en chaleur et hors chaleur. N’hésite vraiment pas. Vu ce que tu décris (surtout les réactions a un simple toucher), ça me rappelle vraiment la mienne.
N'attend pas parce que ça va souvent en empirant, ce que je ne te souhaite pas. Tu as aussi tout mon soutien. Je trouve d'ailleurs ta situation pire que la mienne. Moi, je savais ce que j'achetais. Je trouve que vivre un changement de comportement aussi violent est bien pire que si, comme moi, on a connu que ça.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Changement radical de comportement jument
 Répondre au sujet