Changement radical de comportement jument

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Auteur
13339 vues - 132 réponses - 1 j'aime - 32 abonnés

Saron05

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
Changement radical de comportement jument
Posté le 11/11/2018 à 20h17

Bonsoir,

Je poste ici un peu en désespoir de cause., vous excuserez ma mise en contexte abrupte, mais j'aimerais en venir droit au but et ne pas avoir de doublon dans les réponses.

Contexte:

- Jument, SF, 7 ans, débourrée par des amis à moi, achetée à 3 ans, débourrée 4 ans, TAP + balade en main 5 ans, début cours de dressage, sorties en TREC, randonnées, balades régulières 6-7 ans.

- mode détention (à la maison) : H24 en petit troupeau (4) à la belle saison (mai-octobre), boxe/parc le reste de l'année. Foin de qualité à volonté jour et nuit, alimentation sans céréale, CMV.

- santé: dentiste, ostéo, shiatsu, acupuncture, prise de sang, 3 communications par différentes personnes (et autant de versions...) RAS (tout à jour).

Maintenant que le cadre est posé, je peux en venir à mon problème. Je suis encadrée et soutenue par de nombreux professionnels de la santé/comportement/équitation, mais personne n'arrive à m'aider ou à mettre le mot sur le soucis.

Depuis un mois, ma jument attaque humains et chevaux à la moindre contrariété ou frustration. La plupart des "incidents" ont eu lieu lorsque de la nourriture est en jeu (même ramasser des noix dans le parc est devenu une opération risquée). Pas de soucis pour la rentrer/sortir/nourrir au boxe, mais j'ai de la peine à SIMPLEMENT la panser: il faut négocier, user de diplomatie. En effet, elle peut être toute détendue et contente qu'on la soigne et la seconde d'après, oreilles plaquées, oeil blanc, mouvements de tête et fait mine de me viser (comme elle m'a méchamment attaquée au parc deux fois, je m'écarte car je refuse de prendre le moindre risque.) Je finis toujours la tâche entamée (genre un exploit comme curer les pieds ou tresser la crinière), mais ça peut prendre beaucoup beaucoup de temps.
Je fais de courtes promenades en main (avec un autre cheval ou seules ou accompagnées d'un autre piéton), mais elle reste hargneuse et délicate. Je n'ose donc pas faire de trop longs tours car je ne veux pas prendre le risque qu'elle m'assomme ou s'enfuie à des kilomètres de la maison.
Le TAP ou la longe sont devenus impossibles (même entre les mains d'un professionnel; plusieurs sont venus): elle fait face et latte.
J'ai testé toutes les méthodes: douces, sévères (sans brutalité ou violence, bien sûr), rien n'y fait. Elle monte en pression et peut devenir franchement dangereuse et incontrôlable au moindre faux pas: un appel de langue, une gronderie, un "non", lui demander de reculer, elle se braque et devient furieuse.

La cause principale des attaques violentes est visiblement la nourriture. Elle a manqué pendant une année dans la pension dans laquelle elle était avant que je ne la ramène à la maison. Pourtant, depuis un an et demi, elle n'a jamais manqué de nourriture, le foin est à volonté, de l'herbe rase mais suffisante pour le moral (sauf ces deux derniers mois en raison de la sécheresse). Cela n'explique pas ses accès d'humeur au pansage, quand on vient chercher un autre cheval, en balade en main ou en selle (tenté une fois depuis son virement de personnalité, un échec.).


Je suis à la recherche de témoignages et pas forcément de conseils (la nana chiante qui trie les réponses alors qu'elle a pondu un pavé;-) pardon, mais je pense sincèrement avoir fait et entrepris tout ce qui était en mon pouvoir. Sauf un IRM du cerveau en cas de confirmation de la piste du problème neuro

Je vous remercie d'avance.

Édité par saron05 le 11-11-2018 à 20h23

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
0 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 29/03/2019 à 09h47

saron05

L'idéal serait aussi de limiter au maximum les situations stressantes

Marjogirl-21

Membre d'honneur
  

Trust : 24  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2325
0 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 29/03/2019 à 09h58

saron05
Enfin tu es fixée sur ce qu'elle a ! Tu vas pouvoir adapter et traiter au mieux son ulcère.
C'est vrai qu'il faut éviter les situations stressantes ...et pourtant j'ai une amie dont son cheval (réformé des courses) souffre depuis des années de ulcères et pas moyen de s'en débarrasser. Elle a essayé beaucoup de choses mais rien ne le fait partir.
Bon courage

Saron05

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
2 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 29/03/2019 à 15h22

couagga On y " travaille " plus sérieusement, plus " qu'éviter les situations stressantes ", on travaille sur la gestion de son stress, lui apprendre à " redescendre " et à exprimer son stress autrement que par l'agressivité.

Après, égoïstement, j'aimerais continuer une activité " sportive " avec elle. Ça m'embêterait vraiment de renoncer à nos TREC et autres rallyes, je vais faire une saison " test " et l'aider au mieux à quitter la maison et ses potes.


Édité par saron05 le 29-03-2019 à 15h23



Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
2 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 29/03/2019 à 16h59


saron05 a écrit le 29/03/2019 à 15h22:
on travaille sur la gestion de son stress, lui apprendre à " redescendre " et à exprimer son stress autrement que par l'agressivité.



je partage cette idée que par souci de sécurité pour tout le monde, cheval compris, il faut apprendre aux chevaux à exprimer leur stress, leur peur ou leur désaccord par d'autres moyens que l'agressivité.
Néanmoins, tant que le stress est là, il est toxique pour l'organisme (ulcères, stéréotypies, ...), l'intériorisation n'est pas une bonne solution, prendre sur soi à des limites. Donc, le vrai objectif c'est bel et bien de limiter ces états néfastes.

Scoudi

Membre VIP
  

Trust : 387  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4649
1 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 30/03/2019 à 11h28

Je confirme les propos de couagga.

Un humain peut travailler sur son stress pour le rationaliser, apprendre à le gérer...

Pour le cheval, d'autant plus s'il a tendance à stresser, tout changement de mode de vie/déplacement est source de stress. C'est dans leur nature.

Alors effectivement par sécurité et pour son confort il faut lui apprendre à le "gérer" tout en l'exprimant.
Mais même chez les chevaux de haut niveau qui tournent en concours depuis 10 ans, qui paraissent rodés à l'exercice, on observe des pics de stress (cf analyses des hormones sécrétées) durant les épreuves.

Donc il serait bien de limiter au maximum les situations à risque, pour son bien-être. La désensibiliser à l'ensemble de son environnement quotidien est toutefois possible (circuits de balades...) car cela fini par faire parti de "chez-elle".

Édité par scoudi le 30-03-2019 à 11h37



Siskas

Novice

Trust : 17  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 37
0 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 31/03/2019 à 12h03

bonjour juste une question pour savoir comment votre véto à t-il trouvé que c'était des ulcères ? prise de sang ou autres ? merci de votre réponse



saron05 a écrit le 28/03/2019 à 19h15:
Bonsoir,

J'ouvre une nouvelle fois ce poste pour vous informer que nous avons enfin (il y a deux mois, j'ai tardé à poster) trouver ce dont souffrait ma jument: ULCÈRES!

Et ouais, vous me l'aviez bien dit, mais les deux vétos que j'avais appelés avaient écarté cette piste au regard des " bonnes conditions " de détention (boxe/parc hiver au moins 10h par jour, H24 à la belle saison, petit troupeau, nourriture sans céréale, foin à volonté jour ET nuit, aloé vera depuis plusieurs années).

J'aurais dû m'écouter, vous écouter. Il aura fallu un troisième avis véto pour enfin mettre les mots sur ses douleurs.

Nous traitons à l'acupuncture, décoction de plantes + cythamphologie. Prochain contrôle dans trois semaines pour voir si nous devons passer au chimique (mais bon, du chimique sur un foie déjà malmené, ça ne m'enchante guère.) Je vais lui donner du zylkene à chaque transport/ départ de la maison (nous faisons du TREC), chaque situation stressante afin d'éviter qu'elle ne se ronge le ventre...

Yoga, shiatsu pour moi et on espère que tout va s'arranger!

Voilà, voilà, écoutez vos chevaux, écoutez vos ressentis et allez au bout de vos pressentiments (je me mords les doigts de ne pas avoir insisté avec les deux premiers vétos!)

Saron05

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
4 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 31/03/2019 à 15h14

scoudi

Je suis ravie de la pertinence et la bienveillance de vos conseils (comme quoi, le net n'est pas toujours un exutoire de haine). Ce sont toujours de nouvelles façons de réfléchir et de se remettre en question.

Ma jument avait tendance (je le comprends maintenant) à intérioriser son stress, puis à exploser avec une grande violence à la moindre contrariété. Nous travaillons sur l'expression de sa colère: elle a le droit d'être fâchée, contrariée et doit le montrer mais pas en attaquant.
Les progrès sont remarquables et visibles de jour en jour.

Je vais limiter les sorties à des environnements connus et son pote d'écurie sera de la partie (+ un soutien phyto pour la calmer).

Saron05

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
1 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 31/03/2019 à 15h18

siskas Je n'ai pas voulu faire de gastroscopie car l'examen est très invasif et aurait provoqué un nouveau stress. Si au prochain contrôle, elle est toujours positive, on fera la gastroscopie et traitement chimique.

J'ai la chance d'avoir une véto avec de multiples formations, notamment en médecine chinoise. Elle a simplement testé en acupuncture/ osteo.
Ma jument n'avait pas de signes cliniques (poil piqué, perte de poids, etc) autres que ce changement radical de comportement (bien qu'avec le recul, je me rends compte que les signaux avaient commencé bien plus tôt) et un stress apparent devant chaque changement.

ÉDIT: il est très compliqué de trouver les ulcères avec une PS. J'en avais faite une en novembre qui était ultra positive (sauf une mini carence en sélénium, mais en Suisse, c'est presque la norme vu le peu de terrain que nous avons pour les chevaux).

Édité par saron05 le 31-03-2019 à 15h51



Scoudi

Membre VIP
  

Trust : 387  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4649
4 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 31/03/2019 à 16h22

saron05 C'est aussi très agréable de pouvoir conseiller et partager avec des personnes bienveillantes envers leurs chevaux et à l'écoute de ce que l'on peut (et que le cheval peut) dire

Siskas

Novice

Trust : 17  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 37
0 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 31/03/2019 à 18h42

saron05 merci beaucoup !!

Saron05

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
5 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 15/10/2021 à 16h09

Mieux vaut tard que jamais... J'exhume et je conclus ce poste!

Beaucoup d'émotions quand je relis mon message de 2018 et que je me rappelle de ma souffrance, de mon désarroi et de ma solitude.

Pendant un an, j'ai soigné des conséquences physiques d'un stress interne énorme dont la cause me semblait inconnue... Normal, la cause c'était moi.
Après moults examens véto, soins alternatifs, le passage d'une dizaine de "pro" ("votre jument est folle, il n'y a rien faire.") , ma jument et moi avons été sauvées par une merveilleuse personne (Carole Lothon pour celles et ceux qui la connaissent). Le dialogue et la confiance entre ma jument et moi étaient totalement rompus. Une accumulation de "détails", de manque, d'erreurs qui ont formé une énorme avalanche qui nous a emportée en 2018.

Il nous a fallu sept jours de stage intensif en juillet 2020 pour que je reprenne confiance en moi et en ma jument. Je ne vous cache pas que j'ai passé les deux premiers jours à déplacer des cônes en pleurant.
Des progrès énormes en une semaine, puis retour à la maison. Ca va alors mieux, mais ma jument et moi sommes toujours crispées l'une avec l'autre. Trop de peur et de douleur d'un côté comme de l'autre. Carole m'a donné quelques clés du fonctionnement de ma jument et une batterie d'exercices à reproduire pour renouer le dialogue. Jour après jour, je m'accroche et j'apprends à "ne rien faire" avec ma jument. On repart en octobre 2020 en stage et on avance, on progresse et je retrouve le sourire. Je passe l'hiver 2020-2021 à déconstruire et à reconstruire, à casser les schémas d'opposition et les résistances. Nouveau stage en juillet 2021 et là... le bonheur: travail en liberté, une connexion comme je n'en avais jamais rêvé.

J'entame aussi un énorme travail sur moi, je me fais aider, suivre, soutenir et J'AVANCE! Je me libère de schémas destructeurs, de pensées négatives récurrentes et je me rends compte que ma jument a été la seule "personne" à me "dire": TU DéCONNES, TU VAS TRèS MAL!!! Et oui, j'allais très mal, très très mal et je n'écoutais personne de mon entourage ( il a fallu 600 kg d'agressivité pour que je comprenne le message).

Actuellement, nous sommes transfigurées et avançons à pas de géant au niveau équestre mais aussi et surtout au niveau relationnel. Nous continuons nos stages avec Carole (2-3 fois par an et le reste du temps, je bossouille dans mon coin avec quelques sorties, mais rien d'incroyable pour l'instant.)

Merci à vous de m'avoir écoutée et soutenue au pire de la tourmente, merci à ces rares et merveilleux professionnels du cheval prêts à faire de l'équithérapie et surtout merci à mon hypersensible de jument de m'avoir permis d'avancer dans ma vie personnelle.

On ne le dira jamais assez, mais FAITES-VOUS aider. Ne vous enfermez pas dans vos problèmes, votre solitude et votre "honte."

Kaywest

Membre d'honneur
   

Trust : 242  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2638
2 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 15/10/2021 à 16h54

saron05 ravie que la situation avec ta jument se soit améliorée :)

J'ai rencontré une situation similaire avec mon cheval et comme tu dis l'important c'est de se faire aider.

Mon cheval tapait, mordait, me sautait dessus, se mettait debout et me boxais à la moindre contrariété était agressif au point ou je craquais et pleurais à la préparation. C'était mentalement et physiquement super dur (car on dépense des 1000 et des cents, on se plie en 4, on y passe du temps etc...). il en arrivait même a se mettre en danger (se cogner contre la charpente de l'écurie en se mettant debout, se tarter par terre en longe ou à pied)

n'étant absolument pas novice en jeune chevaux et amateur plutôt éclairée.. j’étais totalement démunie.
comme toi j'avais tout essayé = la méthode douce en rassurant, essayant de calmer les choses, en récompensant (autant pisser dans un violon.. réponse inexistantes) , méthode dure (pour le coup j'ai puni à la cravache.. quand ton cheval t'accueille à coup de dents et essaye de te shooter.. bon a un moment t'as pas envie d'y passer pour un simple curage de pied)
rien n'a marché.. la méthode dure était encore pire car le cheval prenait ça pour du jeu et montait en puissance dans la violence.

A cheval ça se passait a peu près correctement mais à pied c'était un cauchemar.

J'ai fais venir une comportementaliste (qui a fait la Cense + une expérience de 2 ans horsemanship aux USA)

Il s'est avéré que le cheval avait une mauvaise sociabilisation (limite élevé au biberon poulain + mauvaise éducation de base avec l'homme) et moi j'étais en hyper vigilance du fait des nombreux accidents que j'avais eu avec. donc on a fait le test, rien que pour brosser mon cheval je montais à plus de 100 BPM (battement du cœur par minute).. donc gestes brusques, respiration + courte = le cheval qui se met en situation de stress.

le cheval était anxieux et demandait 50 choses par minute sans attendre les réponses donc s’inquiétait d'autant plus de ne pas avoir de limites/ cadre.
Bref on a résolu TOTALEMENT les morsures (+ il mordait son matos = filets, couvertures, licol, rênes etc...) avec le confort/ inconfort. il veut mordre (= il demande une interaction.. si je le claque c'est la bonne réponse pour lui car j'ai réagit) on a remplacé par mettre mon bras en barrage. Et inciter + récompenser fort les bonnes interactions = venir me lécher la main, demander gentiment le contact etc...

comme toi, il y avait bcp de choses qui étaient de MA faute dans son comportement = environnement trop bruyant et trop d'activité, pas assez de sortie au paddock, pas assez de foin (donc inconfort gastrique ++) , moi qui était stressée et qui sans m'en rendre compte ai laissé passé des petites choses qui sont devenues des montagnes.

comme toi aussi la relation a changé du tout au tout au fur et a mesure et au moment de la vente il était super apaisé, gentil et pratique à la maison

Saron05

Initié
 

Trust : 66  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
3 j'aime    
Changement radical de comportement jument
Posté le 15/10/2021 à 17h26

kaywest

Oh merci pour ton témoignage! C'est exactement ça!! J'étais aussi en état d'hypervigilance et d'hypertonicité musculaire permanente. Un squelette ultra musclé de 45 kg, tu m'étonnes que ma simple vue crispait ma jument!

J'ai dernièrement fait un stage de Horse Mobile Park et j'ai eu le droit au compliment ultime: " ouais mais toi, tu peux pas comprendre, tu as un cheval facile! " HA. HA

Édité par saron05 le 15-10-2021 à 17h28



Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Changement radical de comportement jument
 Répondre au sujet