Errements et doutes dans la recherche d'un cheval

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3
Auteur
2863 vues - 40 réponses - 2 j'aime - 14 abonnés

Elea2008

Apprenti
  

Trust : 154  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 311
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 30/11/2018 à 11h35

Bonjour,
Je viens partager ici mes doutes et mes difficultés car je suis un peu perdue.

Ancienne cavalière de dressage dans ma jeunesse, après des années d'interruption de l'équitation (20!) j'ai recommencé à monter il y a 3 ans suite à ma rencontre avec une super coach qui m'a redonné l'envie et le plaisir. Au début c'était juste pour du loisir, et puis je me suis prise au jeu, j'ai recommencé à gratter un peu plus sérieusement, à monter plus souvent... j'ai pris un cheval en DP et suis un peu sortie en dressage avec...
En juin, le cheval que j'avais en DP a un petit pépin de santé; on le soigne, mais la propriétaire m'annonce qu'elle le passe en semi-retraite le temps que je trouve une solution, et qu'ensuite il ira au pré pour une retraite bien méritée.
Je décide donc d'acheter un cheval.

Je vis dans une région très très isolée, donc la recherche n'est pas évidente (très peu d'offres sur place, il faut se déplacer)
J'en parle à ma coach, et au début j'avoue que je comptais beaucoup sur elle... mais rien ne se présente. A ce moment là, je suis sur un gros challenge pro et pas trop disponible pour des déplacements, donc ma recherche est un peu mise de côté.
Début octobre, libérée de mes contraintes pro, je décide de me plonger à fond dans ma recherche. Je rediscute avec ma coach des critères indispensables étant donné mon profil de cavalière, j'augmente un peu le budget pour avoir plus de marge de manoeuvre, et je me jette dans ma recherche : sites d'annonce, groupes FB, contacts perso et bouche à oreille...
Pour éviter de perdre du temps et d'en faire perdre aux vendeurs, j'essaye d'être rigoureuse dans ma recherche et de ne retenir que les chevaux qui correspondent à mes critères. Je me retrouve avec 5 chevaux à voir et je fais le voyage, qui ne se passe pas comme prévu : l'un se vend la veille de ma visite, une propriétaire m'annonce qu'elle a changé d'avis et ne vend plus, un pète tellement en l'air dans tous les sens à la longe que je décide de ne pas l'essayer, un marchand me montre un cheval qui n'est pas celui dont il m'a envoyé les photos (véridique!!! il m'a pris pour une buse! Robe et taille très similaire, mais pas du tout le même morphologie ni le même état "je vous avais prévenu que le cheval avait perdu un peu d'état depuis les photos", m'a-t-il dit... oui bien sûr, sauf qu'il avait oublié le détail qui tue : le cheval avait aussi perdu une balzane au passage! bref) au final je n'en essaye qu'un, mignon mais pas un bon feeling. Avant de partir, le propriétaire du cheval qui s'est vendu avant mon arrivée me met en contact avec un confrère à lui qui a un cheval qui, pense-t-il, pourrait correspondre à ma recherche : plus jeune que ce que je voulais, mais je flashe sur les photos et je décide d'y aller quand même, frustrée par l'échec de mes autres démarches.
Là, gros coup de coeur sur le cheval, mais effectivement, il est un peu vert pour moi et d'un modèle un peu léger...
Je cogite beaucoup en rentrant et je décide que l'âge + le modèle + le prix (un peu plus élevé que ce que j'avais prévu) ce n'est pas raisonnable, et je renonce.
Je me retrouve donc au point zéro, et je repars dans mes recherches. Ma coach me trouve alors une jument qui correspond en tous points à ma recherche. Je vais l'essayer, ça se passe bien, elle est jolie, elle me correspond à 100%... je n'ai pas de vrai coup de coeur (en fait, je ne peux pas m'empêcher de penser au-jeune-dont-l'achat-n'est-pas-raisonnable et de faire la comparaison...) mais je me dis que c'est vraiment dommage de passer à côté d'une monture qui est parfaite pour moi à cause d'une chimère, donc je me lance. Sauf que l'avis du véto est tombé il y a une semaine et qu'il est très défavorable (je ne rentre pas les détails...). Je décide de laisser tomber.
Re-point zéro, et je ne peux pas m'empêcher de repenser à ma chimère... sur un coup de tête je rappelle le vendeur, mais ma chimère s'est envolée, le cheval a été vendu (logique, presqu'un mois après)
Depuis, je erre comme une âme en peine sur les réseau, et je suis pleine de doute.
ça fait deux mois que je ne pense qu'à ça, que je passe chaque minute de mon temps libre sur le net pour éplucher les annonces et je n'ai eu quasiment aucun contact positif.
Finalement, j'ai vu un cheval sur lequel j'ai flashé, mais avec lequel j'aurais sûrement eu des problème si j'avais cédé à mon coup de coeur (trop vert pour moi, je n'ai pas l'expérience nécessaire et j'aurais sûrement été dépassée assez vite)
Une jument qui correspondait à mes "besoins" mais pour laquelle je n'ai pas vibré.
Et c'est tout, malgré des recherches intensives.
Chaque fois que je vois passer une annonce ou que j'entends parler d'un cheval qui pourrait correspondre à mes critères, il y a quelque chose qui ne va pas, qui coince...
Est-ce que c'est moi qui suis trop exigeante et pas réaliste?
Est-ce que je ne suis pas réellement prête à avoir un nouveau cheval?
Quand j'étais jeune, je me posais moins de questions : j'ai eu plusieurs chevaux que j'ai achetés, montés en concours et revendus pour différentes raisons sans que ça me pose de problème...
Aujourd'hui, je n'imagine pas vendre mon cheval : si j'en achète un j'en prends la responsabilité et je l'assume jusqu'au bout. D'autant plus que c'est un achat familial et que ma fille serait déchirée, si un loulou rentre dans nos vies et qu'on le vende quelques temps plus tard.
Du coup c'est un engagement lourd de conséquences et j'ai besoin d'être sûre de moi.
Mais en même temps, je suis à pied depuis un mois (ma DP a rejoint ses copains au pré définitivement), frustrée, impatiente, et mécontente de moi.
Combien avez-vous mis de temps à trouver THE cheval?
Est-ce normal d'avoir autant de mal à trouver un cheval dans mes critères?
Est-ce que je dois privilégier la raison ou le coup de coeur?
Bref, je suis paumée...
Si vous avez le courage de me lire jusqu'au bout, et que vous avez envie de partager vos expérience, ça me ferait peut-être du bien de vous lire (même si c'est pour prendre un CPAC... c'est peut-être de ça dont j'ai besoin...)
Merci.

Karibou33

Maître
    

Trust : 302  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1164
0 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 30/11/2018 à 17h57

Petit partage d'expérience: je suis une piètre cavalière et j'ai acheté, il y a 3 ans, une jument de race Lusitanien de 5 ans à peine débourrée, avec ce qui va avec (émotivité, sensibilité).

Autant dire que j'ai pris exactement l'inverse de ce que je cherchais et de ce qu'il me fallait.

Bon, je dis pas que c'est bien, mais c'était mon coup de coeur, je n'en ai pas vu d'autre, et je n'ai jamais regretté.

Il y a des jours où j'aurais envie de simplicité, de sortir sans me poser de questions..un jour peut être..je sors, c'est déjà ça, et grâce à un bon encadrement j'apprends tous les jours de mes erreurs. Par contre ça a un coût non négligeable..(ceci dit même quand on achète un cheval bien mis c'est pas mal d'avoir un encadrement régulier pour continuer à progresser - les choses peuvent rapidement dégénérer même sur le plus gentil des chevaux).

Si un jour j'ai un 2ème cheval, je sais que mon choix sera beaucoup + raisonné et raisonnable, justement parce qu'avec l'expérience on sait beaucoup mieux ce qui compte vraiment. Laisse toi un peu + de temps.

Et puisque tu es adepte du dressage...sans vouloir généraliser le Lusitanien est un cheval en or..à condition de l'acheter au bon endroit.

Maev-ghost

Membre d'honneur
   

Trust : 1314  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2783
2 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 30/11/2018 à 18h18

Quand on cherche à acheter, il faut pour moi ne pas chercher le cheval parfait.

Sur n'importe quel cheval que tu essaieras, il y aura toujours quelque chose qui n'ira pas. Et c'est valable pour tous.
Alors bien entendu, oui il y'a des chevaux où certains éléments, leur profil est rédhibitoire mais ne te ferme pas à l'âge par exemple ou un trait de caractère qui sera surmontable.

Quand j'ai acheté, j'ai essayé 4 juments. Je recherchais une jument de sport entre 5 et 9 ans, verte dans le boulot dans le sens qui n'a pas enquillé 3 saisons de concours mais qui a tout de même des bases (au moins quelques tours).

Ma bête que j'ai acheté avait 7 ans à l'époque, de bonnes bases mais réellement 6 mois de boulot et archi tendue dans sa tête. Elle a pété en l'air durant l'essai pour une bêtise et m'a révélé son côté sans cerveau.
Mais à côté de ça, j'ai été très bien de suite dessus, la trouvait très jolie avec de gros moyens donc perspectives d'avenir.
Son mental aurait pu me rebuter mais j'ai décidé de la prendre.
Alors oui certains jours c'est pas simple et je me dis que son mental me complique bien la vie comparé si j'avais acheté un autre.
Mais j'ai de bons côtes également et du coup je me vis bien (bon pas tous les jours).

Et si j'en avais pris un autre, pareil j'aurais été obligé de composer avec un trait de caractère, une spécificité physique...etc...

Donc zen, si un te plaît, il aura toujours un petit défaut, mais tu pourras composer avec sans soucis

Utamay

Membre d'honneur

Trust : 48  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1279
2 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 30/11/2018 à 18h49

Quand j'ai commencé à chercher mon premier cheval, j'ai démarré ma quête dans des élevages, parce que je n'étais pas encore 100% prête à me lancer ; dans des élevages, je pouvais voir plusieurs chevaux en une seule visite et j'avais plus de chances qu'un ou deux de mes coups de coeur soient encore dispo dès que je serais prête (sachant que c'était une question de semaines / mois, j'attendais entre autres que la période d'essai de mon CDI se termine).

J'ai fait 700 km aller-retour pour aller voir l'un d'eux : c'était la race de mes rêves, dans mon budget, avec des chevaux élevés dans des conditions qui me semblaient idéales (dehors toute l'année, en troupeau, débourrage "doux" sans mors et pas avant 4 ans...). Pas de coup de coeur ni de cheval correspondant réellement à ma recherche la première fois, je cherchais un cheval déjà adulte / débourré, et elle ne pouvait me proposer que des poulinières ou des poulains pas débourrés. Elle me recontacte un mois plus tard (en août) pour me dire qu'on vient de lui rendre un cheval qui pourrait me correspondre ; elle m'envoie des photos, c'est un petit cheval à croquer, tout chocolaté Je craque, je refais les 700 km A/R (en septembre) pour aller le voir... L'éleveuse me dit qu'elle trouve qu'il manque un peu d'état, je ne peux pas l'essayer, elle me propose de voir ça ensemble dans 2-3 mois... bon, ok... Je suis amoureuse, je retourne à l'élevage pour le voir une 3e fois (en novembre), je lui confirme ma volonté de l'acheter une fois qu'il sera bien remis en état.

Suite à ça, ça va de mal en pis... Je ne vais pas détailler, mais en gros, l'éleveuse a fini par dire qu'elle ne me le vendrait pas, pour son bien, à moins que j'achète un pré et un deuxième cheval. C'était inenvisageable, j'ai laissé tomber... On était en décembre.

Je commence à chercher ailleurs. En janvier, j'essaie un cheval qui est parfait pour moi sur le papier : solide, assurance-vie en extérieur, de la couleur (isabelle), juste ce qu'il faut de sang, dans mon budget... Je l'essaie pendant une très grosse balade, il est super... mais je ne ressens rien du tout C'était comme monter un cheval de club, il était sympa mais ça m'était égal qu'un autre cavalier le monte après moi et l'achète. Une copine pense que j'étais toujours "en deuil" de mon petit cheval chocolaté, il avait été pratiquement à moi pendant des semaines ! Et même s'il n'était pas physiquement là, je pensais souvent à lui...

Finalement, j'ai trouvé ma jument mi-février. En tout, j'ai vu 12 chevaux, j'en ai essayé 5 (sans compter celui que j'ai juste monté pour être sûre qu'il était trop petit... la vendeuse me soutenait que non...), échangé 200 mails et j'ai parcouru plus de 1 400 km... 3 500 km en comptant mes trois visites à l'élevage initial...

Mais ça valait le coup 4 ans et demi depuis mon achat, et je suis toujours aussi amoureuse !

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 874  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13845
0 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 30/11/2018 à 19h22

math16


Attention quand même avec le lusitanien niveau caractère ce n’est carrément pas la même chose que le PRÉ !! Plus compliqué, plus sensible, plus délicat, plus de jus ! Ce sont de très bons chevaux mais faut avoir envie de se prendre la tête ...

Mimidada

Membre VIP
 

Trust : 472  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4119
0 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 30/11/2018 à 20h21

J ai mis 6 mois pour trouver mon "jeune", mon vieux est à la retraite. Acheter un cheval est un parcours du combattant et c est tout à fait normal ce que tu vis et tu as raison d être exigeante surtout si pour toi, un cheval c est pour la vie, tout comme moi. Et il y a 2 étapes difficiles à passer : le feeling ou le coup de coeur et la visite veto ! Qui sont des critères indispensables selon moi, et ça peut vite chiffrer pour les visites veto si tu as plusieurs essais ... mais c est aussi important.
Bon courage et tiens nous au courant quand tu auras trouver ton dadou

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 874  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13845
1 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 30/11/2018 à 22h34

mimidada

J’ai l’impression que c’est aussi plus difficile quand ce n’est pas le premier.
Comme si l’on avait plus de critères et que l’on souhaite être plus objectif
Mais ça se comprend si je devais racheter un cheval ce serait avec les qualités du mien mais pas ses défauts ^^

Cherchour

Membre VIP
 

Trust : 88  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4159
1 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 01/12/2018 à 14h16

Je pense que si les chevaux que tu as vu ne t'ont pas fait oublier leurs défauts, c'est que tu n'as pas eu le "coup de coeur".
Je ne parle pas de coup de coeur irraisonné. Mais le cheval parfait n'existe pas non plus. Et en principe quand tu arrives à trouver l'adéquation respect des critères/cheval imparfait mais c'est pas grave c'est LUI, ça veut dire que tu as trouve le bon.

Pour ma part j'ai trouvé en 3 mois, mais j'ai senti un petit truc en plus à l'essai de mon cheval. Je ne voulais pas de chevaux allemands ou kwpn. Au final j'ai craqué sur un hanovrien. Il est extrêmement gentil et pratique et il a passé la visite véto. C'était mes critères principaux, donc la race ensuite ça devient secondaire

Je vois que cherches dans le sud est ça veut dire juste PACA ? parce que si oui peut être que tu devrais tenter d'élargir un peu en remontant sur rhônes alpes

Pataclop2

Membre ELITE Or
  

Trust : 1128  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11221
0 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 02/12/2018 à 09h23

Le gros problème c’est ton budget. En France les chevaux de dressage se vendent à prix fort même pour faire des petites épreuves du style amateur 3. Donc à part des chevaux sans allures, des PRE ou un jeune... j’ai peur que ce soit compliqué

Une amie cherchait un 3 ans débourré. Elle avait un budget de 10 000. Bah elle a eu du mal à trouver et encore le cheval était plus cher mais l’éleveur a accepté de le baisser car entrée d’hiver il devait faire de la place. Mais bon elle c’est pour faire amateur 1/élite au moins si possible

Édité par pataclop2 le 02-12-2018 à 09h30



Pataclop2

Membre ELITE Or
  

Trust : 1128  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11221
0 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 02/12/2018 à 09h27

utamay je pense voir de quel élevage tu parles lol la nana a l’air spéciale

Ventdusud

Membre VIP
   

Trust : 102  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5045
0 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 02/12/2018 à 09h30

pataclop2 je confirme un vrai cheval de dressage c'est cher ..... moi j'etais partie avec un budget de 15000 et il a fallu augmenter

Pataclop2

Membre ELITE Or
  

Trust : 1128  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11221
1 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 02/12/2018 à 09h31

ventdusud ça ne m’étonne pas, dès qu’il y a un peu d’allures les prix s’envolent. Encore pire si le cheval est amateur et sympa... on arrive à des prix mirobolants (moi qui suis plutôt cso c’est juste incomparable)

Lnacalamity

Membre d'honneur
   

Trust : 139  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2943
1 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 02/12/2018 à 09h54

Beau ,Gentil, Prêt, Bonne Taille, Bon age, Bon caractère, bonne visite ...pour amateur 2/3...
C'est très recherché.
Si tu ajoutes des contraintes géographiques et un budget pas délirant mais un peu serré, c'est normal de pas trouver en 8 jours...

Édité par lnacalamity le 02-12-2018 à 09h56



Elea2008

Apprenti
  

Trust : 154  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 311
0 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 02/12/2018 à 12h51

Merci à tous et à toutes d'avoir pris le temps de me répondre et de partager vos expériences avec moi, ça me rassure beaucoup.

Pour répondre un peu en vrac :

Je ne cherche pas "un vrai cheval de dressage", je veux dire par là que je n'ai pas d'ambition en compétition, je suis bien consciente que pour ça mon budget est trop juste. De toute façon, je vis dans une région où le dressage est vraiment très confidentiel, il y a peu de concours et peu de concurrents sur les épreuves. Mon but, c'est avant tout de me faire plaisir à la maison, de prendre le temps de développer une belle relation à pied et au travail, et de former tranquillement un cheval (donc je ne cherche pas un cheval prêt à tourner). A terme, j'aimerais pouvoir dérouler des reprises propres (c'est-à-dire avec un cheval travaillé dans le bon sens) mais je ne vise pas la performance, je ne cherche pas du tout un cheval pour gagner (ce serait de toute façon un peu du gaspillage pour la piètre cavalière que je suis devenue... ceci dit sans fausse modestie, mais avec objectivité)

Après, je suis consciente qu'il faut que j'éclaircisse mes priorités : encore une fois, le jeune sur lequel j'ai craqué me plaisait beaucoup justement parce qu'un peu plus qualiteux que les autres, avec un joli modèle et et de jolies allures, mais il avait 4 ans. Il était déjà dans la fourchette haute de mon budget (affiché à 10 000, je pense que j'aurais pu l'avoir à 9 000), mais le même cheval avec deux ans de plus aurait été totalement hors budget pour moi. Donc soit je cherche les mêmes qualités, mais j'accepte de prendre un jeune avec un encadrement plus poussé (et donc plus cher) pour les premières années, soit je cherche la sécurité avec un cheval plus mature mais qui forcément sera moins qualiteux...
Je ne me ferme pas à la première possibilité, mais je pense quand même que la deuxième option est plus réaliste pour moi.

Pour les races, encore une fois je ne suis arrêtée sur aucune. Ma priorité, c'est vraiment le modèle (porteur et pas trop grand... je ne mesure qu'1m55) et le caractère.
Au départ, je cherchais le double en plus jeune de ma DP, un petit SF trapu et gentil mais sportif quand même (un joli petit tracteur dit ma coach ), mais pour l'instant je n'ai rien vu qui corresponde. Je ne suis pas spécialement fan des PRE, mais je reconnais que ça semble une bonne option pour moi aujourd'hui - et j'avoue qu'à mon âge, le confort d'un PRE, c'est un sacré plus! La difficulté concernant cette race, c'est quand même leurs conditions de naissance et de débourrage, pour ceux qui sont importés d'Espagne. Et ceux qui sont nés et élevés ici sont souvent plus chers, logique.
J'aime beaucoup les lusitaniens, j'en ai vu plusieurs et j'ai même bien craqué sur une petite juju lusi (c'est celle dont la propriétaire a changé d'avis et décidé de ne plus vendre suite à sa rencontre avec un pro qui lui a proposé de la prendre au travail), mais souvent, je trouve qu'ils ont beaucoup de sang et de jus... un peu trop pour moi! A Equita Lyon, on m'a présenté une autre jolie jument PSL en reprise de travail, très agréable à regarder mais honnêtement, je sentais bien qu'elle avait un trop gros moteur pour mes capacités de pilotage!

Concernant le secteur, je vais essayer de suivre vos conseils et d'élargir ma zone de recherche, pour voir si la différence de prix peut permettre d'amortir la différence du coût du transport.

Sinon, une dernière question : j'en parle autour de moi (mais encore une fois, c'est limité), j'épluche régulièrement les petites annonces de différences sites (CA, equirodi, lecavalier.fr, 1cheval.com), je suis abonnées à pas mal de goupes FB de vente et achat de chevaux, j'essaye de suivre quelques pages d'élevages... Que pourrais-je faire d'autre pour augmenter mes chances de trouver?

Encore un grand merci en tout cas! Suite à mes deux déconvenues (visite véto négative de la jument et jeune vendu) j'étais vraiment démoralisée et vous lire m'a rassurée. Je vais garder mes objectifs et apprendre la patience

Kuryeuse

Membre VIP

Trust : 212  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3687
0 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 02/12/2018 à 14h19

Pour moi la vraie difficulté de ta recherche c'est la localisation. Sur la Corse les possibilités sont faibles.
Déjà que sur la France ce n'est pas évident de trouver chaussure à son pied.
J'ai acheté cette année ma jument après qq mois de recherche. Pour moi la clef c'est de bien savoir ce que l on veut et d être lucide sur la réalité du marché. Ne pas être pressé et connaître un peu de monde.
J'ai acheté ma jument de 6 ans directement à l éleveur. Pas de mauvaise surprise plusieurs mois après la jument est exactement comme présentée et exactement correspondant à mes critères.
Je pense avoir été très lucide sur mon niveau mes attentes, mes points non négociable, mon budget et mon entourage équestre qui a su m accompagner dans mes recherches.
Je me souviens que la période de recherche m à bcp déplu. Essayer des chevaux au pied levé et se dire : c'est lui cest très dur...
Bon courage. Laisse toi le temps

Golga

Membre d'honneur
  

Trust : 66  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2423
1 j'aime    
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
Posté le 05/12/2018 à 15h13

En plus de tout ça je te dirais bien de forcer le bouche à oreille. Ta prof est au courant de ta recherche, mais parles en au maréchal, au véto, ... à tous les gens qui pourraient avoir entendu parler d'un cheval à vendre, ou qui pourraient penser à toi le jour ou il y en aura un.

J'ai acheté un cheval cet été : le commercial d'une marque de selles passe faire essayer des selles. Il connait la pro de dressage qui nous fait les stages, on discute, il sait que mon prof cherche un cheval, il en vient à parler d'un cheval à vendre qu'il a vu pas loin "parfait pour Julien mais trop petit". Je sais même pas ce que je faisais la j'avais pas cours... plus il en parlait plus je me disais que c'était ça que je cherchais. Et bingo c'est celui que j'ai acheté. Pas d'annonce nulle part, pas quelqu'un chez qui je serais allée taper je ne savais pas qu'elle faisait du commerce, le cheval n'était même pas officiellement en vente elle préfère les sortir en concours avant et il venait juste de rentrer chez elle.
Page(s) : 1 2 3
Errements et doutes dans la recherche d'un cheval
 Répondre au sujet