Histoire d?un frison avec sa débutante

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Auteur
9797 vues - 134 réponses - 9 j'aime - 35 abonnés

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 09/02/2019 à 08h21

Bonjour à tous

Je vais vous relater mon expérience récente avec mon frison. Je dirais que c’est plutôt destiné aux personnes qui s’interrogent sur l’acquisition d’un tel cheval. C’est un long récit mais j‘ai mis des titres pour celles et ceux qui voudraient aller à l’essentiel ! L’objectif du récit est également de rendre tous ce que le forum m’a apporté en termes de conseils car je me suis beaucoup appuyée sur ces derniers pour faire mon choix.

J’ai 40 ans, 6 mois d’équitation et je viens d’acheter un frison de 8 ans, Kupido. Il est arrivé il y a 2 semaines et les choses se passent plutôt bien.

Beaucoup d’entre vous penseront que l’expérience est risquée du fait de mon faible niveau, faible connaissance des chevaux et du choix de la race qui ne fait pas l’unanimité. J’ai souvent lu que le frison n’est pas un cheval pour débutant. Mon expérience : oui et non, ca dépend... (désolée pour cette réponse de Normand!).

Après de nombreux essais de chevaux d’âge et de race différents, j’ai jeté mon dévolu sur ce gentil cheval parfaitement dressé (rassemblé, galop à faux, changement de pied...), ayant participé de nombreuses compétitions de dressage et même fait quelques spectacles comme celui d’Equitalyon par exemple.

J’ai choisi un élevage qui m’est apparu très sérieux dans lequel la gérante est en adoration pour ses animaux, qui interagit quotidiennement avec eux et en a fait des chevaux à la fois proches de l’homme et respectueux.

Pension
Pour la pension, j’ai choisi une pension box / travail. Je monte Kupido encadrée 3 à 4 fois par semaine, 1 à 2 fois seule et il est travaillé 2 fois par semaine par une pro pour ne pas perdre ses connaissances en dressage. Je le fait également travailler en longe et en liberté 2 fois par semaine. Et je passe environs 2h à 3h par jour avec lui pour le découvrir, observer son comportement, le gratouiller.

Évidemment on est en période de « lune de miel » (on « vit » ensemble depuis 15 jours) donc les choses peuvent encore évoluer beaucoup...

Avant l’arrivée de Kupido
Je suis allé faire un stage de 2 jours chez l’éleveuse pour prendre mes marques avec Kupido. J’ai été encadrée par une coach en développement personnel spécialisée dans la relation avec son cheval. Nous avons travaillé à pied, en longe, et monté. Beaucoup d’exercices de respiration, décontraction, de lâcher prise pour essayer de trouver une connexion avec ma monture. C’était, je trouve, une excellente approche basée principalement non sur la technique mais l’intuition. Vraiment intéressant et très utile pour développer la confiance.

L’arrivée de Kupido au centre équestre
Un voyage long de 5 heures, il descend tranquillement du camion, on le met dans son box pour qu’il mange et boive. Il est assez stressé et tourne dans son box (Il a toujours vécu en box à part les 4 derniers mois où il était au pré). On le laisse tranquille puis on le mets en liberté dans le grand manège pour qu’il se défoule. Il en profite bien. Il rentre au box et je lui fait un mega pansage avec massage et grattage comme il aime. Il devient beaucoup plus détendu, baisse son encolure, mâchouille tranquillement en posant sa grosse tête sur mon épaule. Je pense qu’il est rassuré.

Pour l’instant il est mis en liberté seul car on craint les coup de sabot intempestifs avec les autres chevaux. Mais il peut le voir ses congénères, les entendre et les sentir car les box sont tous à côtés les uns des autres et organisés autour d’un carré de telle sorte qu’ils se voient quasiment tous.

Kupido au box
Cheval très câlin, pot de colle. Il faut régulièrement lui faire faire un reculé avant d’entrer dans le box pour faire sa place. Sinon il se laisse très bien manipuler. Par contre, il devient vite capricieux si on lui donne des friandises, c’est à dire que quand la friandise est terminée, il donne des coups dans la porte. Donc pour l’instant, pas de friandise! J’ai quand même craqué et lui ai installé un likit suspendu dans son box...

Kupido en travail à pied en liberté
Il apprécie beaucoup ce type de travail. Il se cale à moi très vite et se synchronise à mes mouvements des le début du travail. Par exemple je marche 5 pas et je m’arrête, il suit et s’arrête juste avant de me toucher. Il est très attentif. On commence a apprendre le reculé. Je dois pour cela encore être au contact de son poitrail mais avec un ordre de la vois et mes pas en arrière, il recule de quelques pas.
Quand on dit que le frison est proche de l’homme, je pense que ce n’est pas une légende! Il aime vraiment le contact physique et les interactions, les caresses, les gratouilles, les félicitations.
Avec une chambrière, il commence à être bien à l’écoute de ma voix. Je n’arrive pas bien à réguler les allures par contre il passe pas trop mal les allures montantes et descendantes. Pour le galop c’est un peu difficile, il faut vraiment mettre de l’énergie dans la voix et la chambrière. Par contre pour repasser au trop ou au pas, aucun soucis avec un « Ohoo » descendant. L’arrêt est facile à obtenir.
Je trouve que ce travail est un bon exercice pour le travail monté car il s’habitue bien à ma voix et à mes demandes.

Kupido en travail en longe
La c’est un peu plus touchy. Il a tendance à revenir vers moi et j’ai encore du mal à l’envoyer loin de moi. Ca marche pas trop mal à main gauche mais à main droite je n’ai pas encore réussi. Mes encadrants me disent d’être très ferme la dessus et de ne pas hésiter à lui mettre un léger coup de stick lorsqu’il revient vers moi. Je vais essayer à la prochaine séance.

Enfin le travail monté du frison
Un grand moment!!
J’avais essayé plusieurs frisons donc j’avais une idée des allures relevées. Kupido ne fait pourtant pas partie des plus difficiles car il est assez souple.
Donc effectivement le trot est très dynamique. On peut dire que ça secoue. Et pour la première fois j’ai vraiment senti que l’équitation était un sport!!! Je suis essoufflée, les quadriceps en feu, les chevilles dans tous les sens... Évidemment je ne descends pas encore assez mes jambes, donc j’ai les étriers qui remontent au milieu du pied...
Au bout de quelques séances, je commence à me faire à son tro et je trouve ca même plutôt rigolo et agréable même si ca reste très sportif!
Le trot assis? Hum comment dire... next question...
Le galop quant à lui est beaucoup plus confortable mais ca va quand même drôlement vite ! En comparant avec les chevaux de club tout tranquilles, c’est pas la meme histoire. Le frison dépote. Je crois comprendre ce que disent les cavaliers expérimentés lorsqu’ils affirment que le frison n’est pas un cheval pour un débutant. Effectivement, il ne faut pas avoir peur car il déménage quand il se met à galoper, ca bouge pas mal et il faut s’accrocher tout en restant zen !
C’est un peu gênant quand on travaille en manège car le mur du fond arrive très très vite et on rattrape un peu trop rapidement les autres chevaux. Il a fait plusieurs fois les intérieurs pour passer devant les autres.. Il va falloir que j’apprenne à réguler sa vitesse au galop...
Alors pour m’aider a tenir dessus, j’ai pris, sur les conseils de l’éleveuse, une selle de dressage qui me permet de bien caler mon postérieur et mes jambes (avec des renforts devant chaque jambe). Mais attention aux courbatures et notamment les adducteurs et les hanches. Je découvre des muscles insoupçonnés!!!
En dehors de cela, il répond beaucoup à la voix, c’est donc une aide qui m’est conseillée d’adopter avec celle du reste du corps.
Le fait qu’il réponde bien à la voix est un énorme atout pour une débutante car cela donne de la clarté à des positions de jambes souvent approximatives.
Inconvénient : j’ai l’impression que je dois beaucoup le « porter » c’est à dire qu’il faut le stimuler pour qu’il maintienne les allures un peu rapides. L’avantage est qu’il revient très facilement dans une allure calme ce qui est rassurant pour la débutante que je suis.

Quant au caractère peureux ou pas
Et bien ca dépend. Il est dans un nouvel environnement donc il y est un peu sur le qui vive notamment lorsqu’il y a du vent qui fait bouger les panneaux du manège.
Exemple : hier, pas mal de vent et une nouvelle disposition des obstacles dans la carrière. Je le travaille seule, donc pas de copain pour le rassurer. Il a été paniqué par un obstacle type haie de 40cm avec des bouts de bois et des feuillages. Je l’avais en main tenu par les rênes. Il n’a pas aimé du tout et à cherché à fuir par tous les moyens. Il a fortement tiré sur les rênes pour partir au trot voire au galop. J’ai résisté et n’ai pas lâché les rênes meme si c’était moins une; J’ai hésité à le rentrer ou bien rester et lui faire comprendre qu’il n’y avait pas de danger. J’ai opté pour rester. Comme il est très sensible à la voix, je lui ai beaucoup parlé, gratouillé. Puis je lui ai fait faire plusieurs fois le tour de la carrière, moi à pied, en parlant plus fortement lorsqu’on passait devant les obstacles terrifiant pour capter son attention.
Après ces quelques tours, je suis monté, on a fait plusieurs tours au pas, sa tension à diminué. J’ai continué à le féliciter, à le flatter, à lui occuper l’esprit avec des cercles, des arrêts des changements de main.
Et puis un peu de trot. Il m’a fait deux écarts quand on est passé à côté des panneaux du manège au moment où ils claquaient à cause du vent. On est repassé plusieurs fois à côté pour lui montrer que le danger n’était pas si grave.
Enfin on est repassé au pas, et je l’ai laissé se rapprocher des terrifiantes haies, il a reniflé... et il a même tenté de goûter au feuillage. On a enfin pu trotter autour, il gardait un œil dessus mais il est passé sans faire d’écart.
Je n’ai pas tenté le galop, je me suis dit que c’était dejà pas mal d’autant que je ne maitrise pas encore super bien la direction à cette allure.
Donc on peut dire que le frison (en tout cas le mien) est un peu craintif mais de manière mesurée.
La pro qui le monte l’a emmené en balade, ils ont croisé une harde d’une vingtaine de sanglier et il n’a pas bougé.
Après je pense que la crainte dépend aussi de la confiance qu’il a en son cavalier et de celle que le cavalier à en lui meme et en sa monture. Pour ma part je ne pense pas être encore parfaitement rassurante pour lui.
Mais je suis convaincue que ca va venir avec le temps, j’ai vraiment bon espoir.

Voilà, je vous ai fait part de notre expérience. Si cela intéresse des personnes, je continuerai à vous relater nos aventures, nos difficultés, nos joies.

A bientôt

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
0 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 21/04/2019 à 04h31

briser avec Louille ? T’as pas peur qu’elle s’ennuie en balade avec le rythme de Kupido?

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
0 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 21/04/2019 à 04h37

pat74
Tu ne manques pas de courage, tu es juste raisonnable et consciente du danger ! Moi je n’oserais même pas mettre mes fesses sur un cheval un peu chaud...
Oui tu as vu cette youtubeuse, je dévore ses vidéos. Et comme elle prend le temps d’exploqier Et de répéter ça finit pas rentrer!
Pour ta jument tu as essayé les exercices de désensibilisation ? Drapeau, bâche, rubalises...?

Briser

Apprenti
  

Trust : 197  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 391
0 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 21/04/2019 à 10h44

evjujit Je parlais des photos mais une balade ensemble ce serait trop cool aussi :) Non je m'inquiète pas pour ça, elle marche pas hyper vite la petite (environ 5km/h) xD

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
18 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 23/04/2019 à 22h12

Kupido en we Pascal à la maison :

Détruire un buisson pour se gratter les jambes : fait
Détruire le bac à eau des chiennes en jouant avec : fait
Détruire un tabouret de jardin parce que c’est trop rigolo : fait
Arracher les plantes d’ornement et les recracher parceque c’est pas bon : fait
S’appuyer sur la barrière à la limite de tomber pour dire bonjour aux ponettes d’a Côté : fait

Trop bien les vacances chez ma cavalière !!

Retour au box : dodo direct !!

Petit souvenir de ma nouvelle copine :

Lutin01

Membre ELITE Bronze

Trust : 719  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6297
0 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 24/04/2019 à 08h15

Ravie de voir que vous vous faites bien plaisir !!!!

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
7 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 02/07/2019 à 06h55

Bonjour à tous, un petit mot pour raconter la suite de nos aventures.

Nous avons décidé d’un commun accord (je parle de Kupido et moi...) de s’installer à la maison définitivement. La vie au box, même s’il était sorti régulièrement le rendait de plus en plus craintif en extérieur alors qu’a la base il est d’un naturel plutôt tranquille. Ça ne devenait pas agréable pour lui de sortir en balade ou de découvrir de nouvelles choses. Et puis, plus égoïstement certes, j’avoue énormément apprécier de l’avoir h24 avec moi.
Je n’aurais pas pris cette décision si je n’avais pas eu un bon environnement encadrant. Mon voisin d’abord avec ses 4 vieux poney qui me donne régulièrement des conseils, une amie voisine qui a une grande connaissance des chevaux et une coach orientée éthologie qui viendra à partir de septembre nous encadrer 4 fois par semaine pour le faire travailler et m’apprendre à monter.

Les effets de la vie dehors n’ont pas tardés à se faire sentir sur Kupido puisqu’au bout de 10 jours de pré, les sorties en main se sont révélées beaucoup plus calmes, exactement comme au début. Nous passons sans soucis dans les bois, dans le village, voitures ou pas, travaux de voierie, fête foraine au loin. Juste un coup d’oeil vers la nouvelle chose potentiellement effrayante puis un regard vers moi et on continue la balade.

Nous travaillons beaucoup les airs de spectacle, c’est toujours son truc. Des petits soucis avec les friandises car j’ai du mal à gérer et je me suis laissée grisée par la vitesse avec laquelle l’apprentissage se fait lorsqu’on introduit la friandise. Maintenant j’essaye d’apprendre à faire sans...

Nous avons rencontré quelques difficultés au début de son arrivée à la maison car je n’ai pas séparé les zones du terrain. Du coup, il est rentré dans le salon... bah normal, il m’avait vue passer par la pour lui amener des granulés. Il a voulu m’epargner ces allers retour et se servir tout seul... alors il est rentré tout tranquille il a fait un tour sans rien bousculer, très précautionneux... un éléphant dans un magasin de porcelaine, puis quand il a vu que les granulés n’etaient Pas la, il est ressorti. Ça aurait pu être catastrophique pour lui et pour la maison...

Bon évidement que c’est une zone interdite. Mais je suis en trains de découvrir qu’il est capable de beaucoup d’initiatives!

Nous continuons à travailler les bases du respect, même plus intensément car le fait de vivre ensemble a tendance à généré un petit laisser aller (de son côté comme du miens probablement). La bulle du cavalier a tendance à se percer assez souvent avec un gros Loulou qui n’hesite Pas à la franchir... je suis donc un peu plus ferme, pas le choix du coup!

Par contre il manque clairement d’un copain même s’il peut voir les poneys voisins ce n’est pas suffisant, Je l’emmene régulièrement chez une amie qui a 2 chevaux juste à côté et incroyable comme l’instinct grégaire prend le dessus : ils se collent ensemble et passent l’après midi à papoter, se groomer, s’enlever les mouches, se taper un petit galop dans l’immense pré... Kupido reste assez cool quand je le ramène à la maison, il n’est pas du genre à s’exciter ou à hennir, il me suis tranquille. Comme les enfants que l’on ramène d’une fête chez les copains et qui s’endorment dans la voiture !

En septembre nous allons prendre un vieux cheval tout gentil pour qu’il ne soit plus seul, un réformé des courses, retraité de club qui ne s’integre Pas dans son actuel troupeau. J’espère que la cohabitation se passera bien...

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
23 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 02/07/2019 à 07h00

Pat74

Membre d'honneur
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2849
1 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 02/07/2019 à 08h27

Whaooo !!!! bravo ! bravo ! .... il est vraiment trop beau et trop chou .... et toi, tu es parfaite ! .... une bonne maman très à l'écoute de son bébé j'adoreee !!!

Dis donc mais elle est magnifique ta maison

Tu as raison de prendre un compagnon de pré pour Kupido ... c'est important !!! .... nous avons un nouveau cheval depuis Janvier à la maison qui a vécu seul pendant 7 ans, partait en balade seul aussi !!! ... arrivé chez, le fait d'avoir de nouveaux copains de pré .... impossible de le séparer de ma jument, je ne pouvais plus partir en balade avec ma jument et le laisser au pré avec pourtant 2 autres copains ! il devenait complètement fou ! ... et impossible aussi de le sortir seul ... cabrés ! sauts de moutons ! ..... nous y travaillons, ça va beaucoup mieux maintenant mais nous ne pouvons toujours pas le sortir seul ..... mais je ne suis pas pressée, on y va doucement !!!

Bref, ce pauvre cheval a été traumatisé de vivre seul ..... et maintenant sa peur est de perdre ces copains !!! ... il faut juste être patient et qu'il comprenne qu'il les retrouvera au retour

Le cheval n'est pas fait pour vivre seul .... son "ancien" proprio n'en revenait pas de ce changement de comportement ..... il se rend compte aujourd'hui de son erreur !!!

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
1 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 03/07/2019 à 22h21

Merci pat 74
Par contre tu fais fausse route, je ne suis pas parfaite du tout. J’ai encore du mal avec le respect, hier, il a oublié que mon pied était à côté de lui... et s’est retrouvé sous le sien... aïe!!!
Il faut que je sois encore plus ferme car ce genre de chose ne devrait plus nous arriver.

Elle est intéressante ton histoire avec le cheval que tu as accueilli. S’il a vécu si longtemps tout seul, il devait probablement prendre sur lui et a présent il est très certainement soulagé de pouvoir se reposer sur d’autres équidés, avec en prime une relation privilégiée avec ta jument. Il n’a pas du tout envie de revenir en arrière!!!

Clochette11

Membre VIP
  

Trust : 309  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4579
1 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 04/07/2019 à 08h32

Génial !
J’avoue, la photo où il a sa tête dans la maison me fait beaucoup rire
Comment vas tu t’organiser pour les cours? Tu as la place de faire une petite carrière pour monter où tu vas te déplacer ?
Le respect de la bulle au quotidien, je trouve que c’est Très dur:/
Étant moi même très collante avec ma jument, il y a rarement beaucoup d’espace entre nous :/
Mais ses pieds sont certainement bien plus petit que ceux du tien

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
1 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 04/07/2019 à 16h53

clochette11 Mais oui, c’est exactement ça le problème, je suis toujours collée à lui, du coup, ça crée une zone grise et il ne sais plus trop quand c’est interdit et quand c’est autorisé...
j’ai trouvé une carrière à côté pour pouvoir travailler avec lui, c’est à 20 minutes de marche

Earphoria95

Membre ELITE Or
  

Trust : 77  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18370
1 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 04/07/2019 à 16h59

les nouvelles sont bonnes ici c'est genial. en effet lui trouver un copain semble le projet principal a mener a terme maintenant !

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
6 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 04/07/2019 à 17h18

earphoria95
Tu as raison je m’en rend bien compte.
Il n’y a plus que 3 semaines à tenir car fin juillet nous partons en Normandie où il seras en pension pré avec des copains et au retour, Edward, un gentil PS retraité de course et de club, va nous rejoindre. Il a 19 ans, pacifique, mais il est le souffre douleur de ses actuels « copains de pré », plein de cicatrices de morsures, toujours à l’écart, bref il ne semble pas heureux la ou il se trouve actuellement. Donc ses propriétaires me le confie. J’espère qu’on pourra lui apporter une belle retraite.

Momo69003

Membre ELITE Or
  

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10438
0 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 23/07/2019 à 16h49

Bonjour,

Je suivais en sous-marin ton poste... Bravo pour avoir sauter le pas, avoir ton cheval chez toi.
J'adore les photos, il est chouette

Par curiosité, peux tu me dire chez quel élevage tu l'as pris?

Briser

Apprenti
  

Trust : 197  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 391
0 j'aime    
Histoire d?un frison avec sa débutante
Posté le 23/07/2019 à 19h12

evjujit Oui, vivement que monsieur Doudou vous rejoignes. Je suis sûre que Kupkup sera un amour avec lui. D'ailleurs j'ai toujours la photo de Kupido et Rapido qui font connaissance :)
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Histoire d?un frison avec sa débutante
 Répondre au sujet