Sf temperament / frayeur

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
2222 vues - 56 réponses - 0 j'aime - 7 abonnés

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
Sf temperament / frayeur
Posté le 27/07/2019 à 09h50

Bonjour à toutes et tous,

J’ai à l’essai un SF et je me suis fait une grosse frayeur. J’aimerais vous en faire part et avoir vos avis - (bienveillants et modérés si possible).

Contexte
Casus belli a 7 ans et était destiné à la compétition à haut niveau. Suite à une calcification d’un boulet antérieur, le saut est devenu interdit pour lui. Sa propriétaire, que je connais bien, a eu une méchante histoire en le vendant à un petit prix à une personne qui n’a pas respecté l’interdiction de saut, et elle l’a récupéré avec pertes et fracas. Du coup elle voulait une bonne maison pour lui et a souhaité me le donner.
Je l’ai donc à l’essai pendant le temps qu’il faut pour être sure que ça se passe bien avec les autres quadrupèdes. Pour l’instant j’ai un frison de 8 ans doux comme un agneau et les 2 s’entendent à merveille.

Casus est très proche de l’homme, d’un naturel joyeux, curieux. Il fait quelques bêtises car il explore tout. A côté de ça c’est une machine de guerre, il a une patate d’enfer et un physique d’athlète. On sent qu’il est gonflé d’energie et qu’il a besoin de se défouler. Il est toujours prêt au travail, il plonge le nez dans le licol des qu’il le voit depuis le bout du terrain!

Je n’envisageais pas de le monter car je sais que je n’ai pas le niveau. J’avais donc prévu de faire du travail à pied, en liberté et peut être des airs de spectacle avec à terme des combinaisons avec mon frison. Pour la monte, c’est un ami d’enfance qui a 40 ans d’equitation qui le ferait une fois par semaine dans le cadre de balades. Il doit l’essayer d’ici quelques jours. Pas d’objectif de concours de quoi que ce soit.

L’evenement qui m’a fait très peur
J’ai pris Casus avec moi en stage liberté chez Pierre Fleury, un artiste équestre.
Nous avons fait du travail à pied en longe. Il ne connaissait pas du tout mais il a été un élève modèle. Il a très vite compris ce qu’on attendait de lui. Marche à reculons, déplacement des hanches, marche en avant, en arrière, trotter au même niveau et rythme que moi, arrêt en même temps que moi. Petite difficulté pour le rappel par les hanches lorsqu’il est sur un cercle car il a l’habitude d’être longé. Mais en 2 jours il a compris le truc.

Je me dit : cheval parfait !

Mon coach nous propose de passer en liberté. Nous sommes toujours dans le rond de longe.
On retire donc la longe. Visiblement retirer la longe signifie pour lui : «  je fais ce que je veux ».

Je reprend les même exercices qu’en longe et là le rappel ne fonctionne plus du tout. Il m’ignore et broute.
La méthode de Pierre F consiste alors à envoyer le cheval courir afin qu’il comprenne que c’est inconfortable d’être loin du cavalier et qu’il revienne de lui même vers nous.
Petit soucis : il est tellement physique que ça dure longtemps avant qu’il ressente de l’inconfort. Mais bon, on attend le temps qu’il faut et surtout on ne le laisse pas ralentir pour qu’il ne s’installe pas dans un petit trot facile pour lui.
Il commence à se fatiguer un peu et ralentit de plus en plus régulièrement.
On le relance avec énergie.
Et la, il commence à venir vers moi oreilles couchées en arrière. Surprise, je fais un pas en arrière le chasse avec le stick. Il dévie sa trajectoire. On le relance. Et là il se met à couper le cercle, me rase, me lance un postérieur, saute juste devant moi, jetant ses 2 postérieurs vers moi etc...
Je prends peur et recule.
Il prend le lead et je n’arrive pas à surmonter ma peur.
On le laisse se calmer car il déborde d’énergie et Pierre me propose de remettre la longe. Mais je suis sur le coup de l’émotion et me sens comme une m...

On arrête la séance...

Et je me dit que je ne pourrai rien faire avec ce cheval si je n’ai pas plus de sang froid.
Mon coach m’a dit que ce cheval est une Ferrari et qu’il me faudrait peut être plus d’expérience ou alors continuer à prendre des cours en TAP avec lui une fois rentrée de vacances. Car pour l’instant je n’ai fait du TAP qu’avec mon gros frison tout cool et je n’ai jamais ressenti une telle frayeur.

Voilà mon histoire. Vous pensez que je dois laisser tomber?
Sachant qu’à côté de ça il est vraiment mignon, qu’il s’entend très bien avec mon frison... c’est très compliqué dans mon esprit et j’avoue ne plus y voir clair.

Édité par evjujit le 27-07-2019 à 09h52

Ludivine1990

Apprenti
  

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 227
1 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 27/07/2019 à 14h17

comment ça se passe avec lui depuis la séance?

moi j'ai une jeune aussi et il m'est arrivé aussi de faire des erreurs.

après une séance papouilles, des carottes en lui expliquant que je me suis trompée.

de toute façon avec un jeune, un nouveau cheval, ou comme le tien sans trop de travail à pied, le leadership se travaille au quotidien. tu t'es juste un peu compliqué la tâche ^^

je pense juste qu'il faudra être très vigilante quand tu referas cet exercice...

Liti33

Membre VIP
 

Trust : 218  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4201
1 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 27/07/2019 à 14h22


evjujit a écrit le 27/07/2019 à 10h52:
@liti33
Je connais Andy Booth, c’est une pointure c’est sur!
Pour la liberté, chasser le cheval quand il se déconnecte de nous avait plutôt bien marché avec mon frison. Il faisait un demi tour de rond de longe, je me désintéressais de lui, et hop il revenait vers moi direct, tête face à moi.
En même temps c’est pas un vif... en même temps aussi on se connaît bien...
Du coup si je comprend bien ce n’est peut être pas du tout adapté à tous les chevaux cette méthode ? Surtout pas si ça doit générer un stress en fait?


C'est ce qu'on faisait AVANT, avant qu'on aie une approche plus scientifique du cheval, ça se faisait y'a vingt ans. Oui ça marche, ce n'est pas pour ça que c'est raisonnable.
Et on comprend pourquoi. Ce qui nous embète dans l'équitation c'est que le cheval soit un animal-proie, dont la defense majeure est la fuite... chose qu'on doit absolument desamorcer si on veut bosser avec lui... donc le chasser et créer un truc qu'on veut éteindre par la suite, pas logique!
Si le cheval fuit de lui-même c'est different, le rond de longe a cet interèt que le cheval ne peut pas mettre de distance entre l'objet de son stress et lui, si on reste passif, il va comprendre que ça sert à rien... l'a pporche n'est pas la même... mais le chasser pour le récupérer, non.

Mhureau

Membre d'honneur

Trust : 458  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1345
1 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 27/07/2019 à 14h23

Je suis un peu de l'avis des autres, vous avez été trop vite. Ainsi que être une Ferrari ne veut rien dire.

Honnêtement des Ferrari j'en ai 3 à la maison. Honnêtement ils m'ont tous dit merde à un moment. Travailler avec le cheval, c'est travailler avec un être différent de toi, unique et qui n'a pas les même codes. Dernièrement j'ai fais l'acquisition d'une super jument de dressage, 11 ans, un tempérament superbe au champs, en longe un vrai danger publique, ça nous a pris 1 mois de lui réapprendre, elle refusait le licol, se barrer en courant à la couleur d'une longe. Au bout d'un mois, la jument n'a plus rien à voir, elle met la tête dans licol, plus de cabré, ni de démarrage à t'arracher les mains, mais même après 2 mois, on fait que du travail de base à pied, et honnêtement quand on connaît le cheval, qu'on est capable de l'entendre, c'est pas par ce qu'il est parfait à la longe qui le sera en liberté.

Arrête d'avoir peur apprend à le connaître vraiment, ce qu'il accepte et ce qu'il n'accepte pas encore, négocie et trouve un compromis pour progressivement arriver à ce que tu souhaite qu' il fasse. Chaque cheval est unique la chemin pour y arriver est aussi unique mais la destination est la même.

Prend ton temps, réessaye, pas forcément en liberté et utilise ce qui peut fonctionner puis emmène le progressivement vers la suite, mais toujours en respectant ses limites. Si ce n'est pas aujourd'hui ce sera demain, si ce n'est pas demain ce sera le surlendemain. Rien est impossible et ce cheval a un bon fond. Ils ont toujours bon fond, rien n'est perdu. Laisse le temps au temps.

Liti33

Membre VIP
 

Trust : 218  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4201
1 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 27/07/2019 à 14h37

expar
Je crois que c’est ÇA!
Pierre n’est certes pas habitué à ces chevaux et il avait peut être envie de nous pousser dans nos retranchements pour que je me rende compte à quoi m’attendre et savoir si je suis prête à ça.[citer][/citer]

Choquée de lire ça.... On ne doit JAMAIS faire ce genre de chose.... on ne met pas les gens en danger pour savoir s'ils sont prèts, c'est une abbheration.... enfin on va continuer dans les suppositions... S'il a fait ça pour ça, c'est un comportement dangereux.... Et le cheval il en tire quoi lui d'une experience pareille?

Kiki22

Apprenti
  

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
0 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 27/07/2019 à 14h59

evjujit Bonjour. Tu lui donnes combien de litres tous les jours à ta Ferrari?

Cavaliereseule

Compte supprimé


1 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 27/07/2019 à 15h34

De toute façon dans la relation avec un cheval et dans le travail avec lui, il y aura FORCÉMENT des erreurs et parfois des frayeurs. C'est comme ça qu'on apprend à se connaître et qu'on s'améliore.

Vous ne vous êtes pas compris, vous allez voulu aller trop vite pour ce cheval inexpérimenté à la liberté et il a dit merde. Bon bah, on passe à autre chose c'est pas grave. On apprend de ses erreurs et on prend plus son temps la prochaine fois et tout ira bien ^^

Ender

Membre VIP
  

Trust : 462  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4771
1 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 27/07/2019 à 19h27


evjujit a écrit le 27/07/2019 à 10h52:
@liti33
Je connais Andy Booth, c’est une pointure c’est sur!
Pour la liberté, chasser le cheval quand il se déconnecte de nous avait plutôt bien marché avec mon frison. Il faisait un demi tour de rond de longe, je me désintéressais de lui, et hop il revenait vers moi direct, tête face à moi.
En même temps c’est pas un vif... en même temps aussi on se connaît bien...
Du coup si je comprend bien ce n’est peut être pas du tout adapté à tous les chevaux cette méthode ? Surtout pas si ça doit générer un stress en fait?


Aucune méthode n'est faite pour tous les chevaux. Chaque cheval a sa personnalité, son passé, une manière de comprendre, etc... à nous, de nous adapter et proposer une méthode qui va convenir.

Clochette11

Membre VIP
  

Trust : 335  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4595
1 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 27/07/2019 à 20h03

Bonjour!
Pour moi il y a 2 points à prendre en compte:
1/ penses-tu que cette personne ait assez de recul pour accepter que sa méthode ne convienne pas à ton cheval et te propose une option différente ?
Parfois l’ego Pose quelques problèmes :/
2/ penses-tu être prête à dépenser du temps, de l’énergie, et de l’argent avec un deuxième cheval, qui n’est, à la base que censé tenir compagnie?
Pour avoir une jument sanguine, que j’ai eu jeune ( 5 ans) et pas dressée alors que je sortais d’une dp de 17 ans placide comme tout, je peux t’assurer que ça peut être véritablement épuisant.
C’est également une source d’apprentissage énorme, mais ça peut vite user le moral.

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
1 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 27/07/2019 à 20h45

Ils viennent de faire une heure de route pour aller au prés la ou je me trouve pour les vacances.
Ils étaient très contents de trouver toute cette herbe à profusion. Je ne les ai pas embêtés pour l’instant car c’est un nouvel endroit.
Je suis juste restée prés d’eux pour inspecter si tout allait bien.
Je sens peut être Casus moins proche de moi mais en même temps l’herbe grasse étaient aussi très intéressante.
Contrairement à d’habitude il n’a pas « souhaité » que je lui passe le fly mask. Mais il n’y a pas tellement de mouches donc pas très grave.
J’ai juste noté un nouveau phénomène c’est que Kupido, mon frison, le dominé dans le duo, se mettait systématiquement entre Casus et moi.
Mais je ne vais pas partir en conjecture pour le moment.
Demain je prendrai Casus en longe et ferai des exercices simples à pied. Je vais essayer d’oublier ma frayeur et reprendre comme avant.

Édité par evjujit le 27-07-2019 à 20h46



Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
3 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 28/07/2019 à 22h01

Bonjour à tous et merci encore pour vos commentaires, votre soutien et vos messages d’encouragement. Ca m’a vraiment aidé à y voir plus clair et à ne pas lâcher.

J’ai donc suivi vos conseils et ai repris un travail en longe simple aujourd’hui avec Casus et j’ai retrouvé mon petit Loulou absolument adorable comme avant, aucune animosité.

Nous avons meme fait quelques déplacements des hanches, mouvement en avant, en arrière et changement d’oeil, tout en liberté, sans pression et en douceur. J’ai retrouvé mon Casus léger comme une plume et attentif. Je n’ai même pas eu besoin du stick pour lui indiquer la direction: juste avec le doigt vers ses hanches et j’obtenais un joli déplacement ! Il m’a bluffée ! Je n’arrive toujours pas à ça avec mon frison avec qui je travaille depuis 6 mois !!!

Pour l’instant nous sommes restés dans le pré, je me suis dit que c’était mieux de ne pas se remettre tout de suite dans un rond de longe pour retrouver une bonne entente.

Demain je reprendrai dans le meme esprit pour qu’il continue à trouver ça agréable et qu’on puisse avancer peut être pas vite mais en confiance.

Je vous raconterai la suite mais en tout cas, merci encore merci, j’ai vraiment apprécié tout vos messages sans exception car sans cela je serai en train de ressasser et de tourner en rond !

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
0 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 28/07/2019 à 22h21

clochette11 Clochette, je relis ton message et les questions que tu me poses mais je n’ai pas encore de réponse. Je ne me rend pas encore compte de l’énergie que cela va me demander. Je sais juste que Casus est très attachant. Et je commence à croire que le plus gros travail est à faire sur moi, savoir garder mon calme et rester à son écoute

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
1 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 28/07/2019 à 22h25

briser Oui c’est vrai que j’ai un gros manque d’assurance ! Mais j’aimerais bien te présenter Casus à notre retour pour que tu me donnes ton avis. Tu sais, à pied en longe, il est BEAUCOUP plus respectueux que Kupido!

Clochette11

Membre VIP
  

Trust : 335  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4595
2 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 29/07/2019 à 07h21

evjujit
C’est exactement ça; le plus dur, c’est le travail sur soi.
Et parfois c’est vraiment difficile et décourageant.
Après, là, je pense, comme l’ont dit les autres, que ça avait été trop brusque pour Casus le stage; la preuve en est que tu l’as retrouvé normal cette fois.
Ces chevaux ont les défauts de leurs qualités, fins, sensibles et réactifs; il faut « juste « apprendre à leur demander sans les braquer

Evjujit

Apprenti
  

Trust : 305  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 324
2 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 29/07/2019 à 09h31

Voilà mes « Astérix et  Obelix »
Ils vous remercient eux aussi!!!

»...

Édité par evjujit le 29-07-2019 à 09h54



Ardennesacheval

Membre ELITE Argent

Trust : 649  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7872
0 j'aime    
Sf temperament / frayeur
Posté le 29/07/2019 à 14h12

je trouve que tu as fait plein d'erreurs avec ce cheval !
tu le connais à peine (période d'essai) et tu l'emmènes en stage ! il ne te connaît pas plus que ça, tu le trimballes, l'emmènes dans un endroit inconnu plein d'étrangers, tu le sollicites au travail sur des exos nouveaux et incongrus pour lui...

Il donne, il donne...

et en récompense de sa bonne volonté, tu en rajoutes une couche !

[b]Mon coach nous propose de passer en liberté. Nous sommes toujours dans le rond de longe.
On retire donc la longe. Visiblement retirer la longe signifie pour lui : « je fais ce que je veux ».[/b]

là il nage en pleine mer ! il ne comprend rien à rien ! toute sa vie retirer la longe a signifié liberté et là, sans transition, alors qu'il a été exemplaire et pensait peut-être avoir droit à être tranquille... tu le lances direct dans le grand bain...

normalement la liberté s'apprend : soit par des exos très progressifs en rond de longe
soit par des exos progressifs en longe qui, combinés, affinés et complexifiés, vont amener le cheval vers le travail en liberté.
Ca ne se fait pas en 1h ni en 1 séance !

La méthode de Pierre F consiste alors à envoyer le cheval courir afin qu’il comprenne que c’est inconfortable d’être loin du cavalier et qu’il revienne de lui même vers nous.
[b]Petit soucis : il est tellement physique que ça dure longtemps avant qu’il ressente de l’inconfort. Mais bon, on attend le temps qu’il faut et surtout on ne le laisse pas ralentir pour qu’il ne s’installe pas dans un petit trot facile pour lui.
Il commence à se fatiguer un peu et ralentit de plus en plus régulièrement.
On le relance avec énergie.[/b]
c'est une méthode similaire au join-up de Monty Roberts qui est décrié car met le cheval en stress.
Or le stress nuit aux apprentissages.

Et lors du join-up l'homme est sencé récompenser toute réponse allant dans son sens : ralentissement = arrêt de la pression, cheval qui te regarde =arrêt de la pression, cheval qui t'écoute d'une oreille = arrêt de la pression, faire tourner un cheval "pour le fatiguer" ne rime à rien, dresser ce n'est pas épuiser, communiquer se fait par le cerveau, pas par les décharges d'adrénaline ou de cortisol.

Et la, il commence à venir vers moi oreilles couchées en arrière. Surprise, je fais un pas en arrière le chasse avec le stick. Il dévie sa trajectoire. On le relance. Et là il se met à couper le cercle, me rase, me lance un postérieur, saute juste devant moi, jetant ses 2 postérieurs vers moi etc...
mets-toi à sa place, c'est normal.
Le cheval se donne, il fait bien, sa seule récompense est de lui imposer un nouveau travail.
Imagine que tu viens de passer l'épreuve de math du Bac et de retour chez toi ta mère t'a préparé une dissertation en latin ! trouverais-tu ça normal ? ou abuser ?

ensuite on lui retire le licol. Toute sa vie ce geste a signifié "repos, récompense, relax" et là tu te mets à le harceler. S'il trotte ça ne te satisfait pas, s'il ralentit tu le harcèles de plus belle. Il ne voit aucune cohérence et se rebelle. Il ne comprend rie à ton exo, te connaît à peine, ne voit pas où tu veux en venir avec tes demandes contradictoires, il pète un cable.

Et je me dit que je ne pourrai rien faire avec ce cheval si je n’ai pas plus de sang froid.
ce qu'il faut surtout faire c'est planifier tes séances avec de la progressivité, des demandes raisonnables, savoir t'arrêter car le cheval c'est pas "tant qu'il donne, je prends !" mais "dès qu'il donne, je dis MERCI !"
et le lendemain, tu en demandes un peu plus ! en prévoyant une séance d'exos où il va etre en situation de réussite donc = pas de conflit, pas de stress, pas d'incompréhension, mais des "bravo" et des "merci" !

Mon coach m’a dit que ce cheval est une Ferrari et qu’il me faudrait peut être plus d’expérience
à mon avis si le cheval est sympa, il te faut surtout un prof plus modéré/ progressif/ compréhensif

ou alors continuer à prendre des cours en TAP avec lui une fois rentrée de vacances.
hé bin vu la teneur de ses cours ça me ferait douter, personnellement.

Car pour l’instant je n’ai fait du TAP qu’avec mon gros frison tout cool et je n’ai jamais ressenti une telle frayeur.
mais as-tu déjà été aussi injuste avec ton frison, au point qu'il soit à bout et se rebelle ? ya des limites à ne pas franchir, tu ne les as peut-être jamais atteintes avec ton noireaud.

A toi de voir si tu auras la patience, la ténacité, d'y aller tranquille avec ce SF, de le respecter, de rendre le "bien" qu'il t'offre en étant à fond dans tes "lubies" (car nos exos, au final ne sont que des lubies, que nos chevaux sont assez gentils pour s'y plier... alors que leur instinct profond ne leur dicte juste que de feignasser et de manger...)

d'abord avant d'aller travailler en stage obtiens la confiance, le respect, la complicité, chez toi, au quotidien. C'est de ça dont ce cheval a besoin actuellement, dans sa "période d'essai".

j'ai un mérens, un âne et j'ai débourré des poneys donc je suis loin de "conduire une ferrari"
Par contre quand je bosse sur le PRE de ma belle-soeur ou avec mon entier Ardennais, je décompose au max, évidemment les progrès vont bcp moins vite, mais dans le calme, la quiétude, la complicité, je ne les "bouscule" jamais ils sont trop émotifs... quitte à prendre 3 séances là où les miens, placides auraient pigé en 1 seule leçon...

à voir si tu as envie d'entrer dans cette aventure avec ce type de caractère de cheval, qui peut beaucoup t'apprendre.
Page(s) : 1 2 3 4
Sf temperament / frayeur
 Répondre au sujet