Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 127 128 129 130 131 132 133 134
Auteur
150375 vues - 2010 réponses - 5 j'aime - 92 abonnés

Elvira33

Apprenti
  

Trust : 242  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 256
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 28/02/2020 à 15h23

Je viens de lire cet article. Faut être complètement fou pour faire une telle chose

Cliquez pour voir l'image   

NUMÉRO DE SOUTIEN AUX PROPRIÉTAIRES DE CHEVAUX:
0800 738 908

Mise à jour avec recensement des cas :

Année 2011 en Belgique :
- Bokupta et Tibet à Dinant
- India à Lessines
- Villes: Saint Trond, Hannut, Gilly, Herstal, Flemalle

Juillet 2016: Surprise

Décembre 2018 à juin 2019:
Cas des régions de Saône et Loire, Somme, Puy de Dôme, Aisne, Vendée, Moselle, Loire et Lot.

Juin 2019: Oasis à Chatel Guyon Puy de Dôme

Février 2020:
- Gold des Luthier Château Salins en Moselle
- Demon du Médoc Sables d'Olonne en Vendée

Avril 2020: Vallée de Chevreuse en Yvelines

Mai 2020: Elsa Trois Vallées Berny en Santerre Hauts de France.

Juin 2020: Somme et Puy de Dôme ( 4 chevaux)

Août 2020:
- Aida dans le Jura
- jeune mule à Gap
- Jade à Cluny
- Mauléon Deux-Sèvres
- Ploumillau (22)
- 1 cheval et deux poneys à Charny Orée de Puisaye dans l'Yonne
- 2 chevaux à Bannalec dans le Finistère
- jument à Droiturier dans l'Allier
- jument à Puyvert dans le Vaucluse
- jument à Saint Vallier (26)
- 2 poneys à Urcuit et Ferme Saint Joseph de Pau
- Cheval à Istres. Bouches du Rhône
- Cheval à Couëron
- poney à Bonnefamille en Isère

Septembre 2020:
- un cheval à Châtillon sur Indre dans l'Indre
- un cheval à Saint Tugdual en Bretagne
- Cheval à Arnac La Poste en Haute Vienne
- jument à Villenave de Rions en Gironde
- poney à Carqueiranne dans le Var
- jument à Plouër sur Rance, Côté d'Armor
- Cheval à Losne dans les Côtes d'Or
- deux juments à Grisy les Plâtres dans le Val d'Oise
- jument à Riom Es Montagnes dans le Cantal
- deux vaches à Sens de Bretagne en Ille et Vilaine
- Cheval à Grézolles
- Cheval à Charly dans le Rhône
- Jument à Noorpeene dans le Nord
- Poulain à Bourgneuf en Retz Loire Atlantique
- Poulain à Livré sur Changeon en Ille et Vilaine
- Ponette à Loupiac dans le Tarn
- Chevaux à Domessan en Savoie
- Poney à Rebets en Seine Maritime
- Cheval à Saint Tugdal dans le Morbihan
- Jument à Épinal dans les Vosges

Novembre 2020:
- jument à Châtillon dans l'Allier
- Cheval à Busque dans le Tarn
- Jument à Beychac et Caillau en Gironde
- Cheval à Absie dans les Deux-Sèvres
- jument à Rochenard dans les Deux-Sèvres

Décembre 2020:
- tête de cheval dans la Sarthe

Édité par elvira33 le 06-12-2020 à 19h17

Ncaar

Membre ELITE Or
  

Trust : 180  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15319
0 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 14/12/2020 à 08h28

totox Ben voilà les forces de l'ordre ont d'autres priorités et c'est bien logique. Avec un ou des serial killer vis à vis de l'humain, l'histoire serait sans doute déjà élucidée.

Je ne chipote pas du simple au double mais de 80 à plus de 400, les différents articles en ont parlé. Pour ce qui est du complot, je n'ai pas tout suivi et je n'ai pas une imagination débordante, j'avoue me limiter à ce qui passe dans les médias: la piste satanique a été évoquée à plusieurs reprises, pour moi elle tient la route autant que d'autres.
Maintenant il y a ces détraqués du départ on va dire qui ont un but que l'on ne connait pas et les "copieurs" qui n'ont pas de protocole bien établi: pour autant, je ne mets pas ceux là de côté, le résultat étant le même au final avec mise à mort de l'animal.

Sûr qu'il y aura des décès humains tellement les gens sont remontés, c'est inévitable

Je n'ai pas lu le post depuis le départ non plus Frédérique, parce que même si le sujet m'intéresse, quand on en est à plus de 10 ou 20 pages par jour pour moi c'est impossible: j'ai une vie à côté du forum. Je l'ai pris en cours à largement plus de 100 pages postées.
Il n'y a pas de référents privé, c'est juste que comme on a eu un décès douteux dans le village et que je suis conseillère municipale, le maire m'a demandé de prendre contact avec le référent gendarmerie local pour recenser les propriétaires de chevaux du coin et discuter de ce cas. C'est là que je me suis rendue compte qu'il était plein de bonne volonté mais plus occupé par d'autres affaires et qu'il n'avait aucune connaissance du milieu du cheval: "27 ans c'est vieux pour un cheval?"
Bref, ils font des rondes pour les attestations et tournent tous les jours dans le hameau vu que l'on est 5 à avoir des chevaux sur Semilly

Totox

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 712  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6538
6 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 14/12/2020 à 09h59

ncaar ah oui c'est sure y a qu'a voir depuis combien de temps on cherche Estelle Mouzin....

Les gars sont pas magiciens, si y a pas de traces ils peuvent pas en fabriquer comme ils peuvent pas planquer tous les soirs devant chaque parc.

Ils le disent eux meme... ils ne peuvent pas grand chose et espèrent en choper un sur le fait un jour pour le cuisiner. C'est pas de la mauvaise volonté ou du j'm'en foutisme, c'est juste qu'on est pas a la télé!

Frederique3560

Membre ELITE Argent

Trust : 226  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7649
1 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 14/12/2020 à 22h39

ncaar

Question n°32865 de M. Olivier Dassault (Les Républicains – Oise ) au Ministre de l’intérieur.
Question publiée au JO le : 13/10/2020 page : 6997
Réponse publiée au JO le : 08/12/2020 page : 9018
Texte de la question
M. Olivier Dassault attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur le problème des mutilations d’équidés en France, depuis le début de l’année 2020. De février à juillet 2020, une dizaine d’équidés ont été tués et dépecés par un individu, ou un groupe d’individus, non identifiés. Or depuis, en l’espace de trois mois, le phénomène n’a fait que s’amplifier et le bilan des chevaux mutilés a explosé. Ces actes trahissent à la fois une omineuse barbarie, mais également une méticulosité et un savoir-faire chirurgical inquiétant, chez les responsables. Début septembre 2020, M. le ministre a rencontré les éleveurs victimes et leur a assuré que tout serait mis en œuvre pour arrêter les responsables et protéger les élevages. Un mois plus tard, les atrocités continuent et s’amplifient. Jeudi 28 septembre 2020, dans l’Oise, ce sont des bovins qui ont été retrouvés mutilés. Les malfaiteurs s’enhardissent et étendent le champ de leurs cibles. Dans ce climat d’inquiétude et d’incertitude, les éleveurs se sentent démunis. Il souhaite connaître les mesures mises en œuvre pour protéger les éleveurs et leurs troupeaux de ces pratiques barbares et si les moyens suffisants ont été mis en place afin d’appréhender les responsables dans les plus brefs délais.

Texte de la réponse
La recrudescence des actes de cruauté à l’encontre des équidés fait l’objet d’une attention particulière du Gouvernement, qui déploie des moyens importants et adaptés pour sécuriser l’ensemble des acteurs et structures de la filière équine. Depuis le début de l’année 2020, une augmentation alarmante des faits de sévices graves sur des équidés pouvant être suivis de mort est observée sur le territoire national. Ce phénomène a connu son apogée durant l’été. Depuis le 1er janvier, plus de 446 faits ont été constatés par la gendarmerie. Une analyse croisée, réalisée par des vétérinaires et l’institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, permet d’affirmer que près de la moitié de ces faits ont pour origine des causes naturelles (blessures accidentelles, mort naturelle, charognards, etc.). Il n’en demeure pas moins que 80 relèvent d’ores et déjà de la main de l’homme, tandis que plusieurs autres font toujours l’objet de recoupements. Pour prévenir ces mutilations, l’État s’est engagé à différents niveaux. D’une part, sur le plan judiciaire, la mobilisation des services d’enquêtes spécialisés sous l’autorité de l’office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique permet d’assurer une parfaite coordination au niveau national de l’action des enquêteurs et une qualité des investigations inédite pour de tels faits. Ainsi, toute suspicion d’acte de cruauté envers un animal, signalée aux forces de sécurité, entraîne le déplacement des enquêteurs de la gendarmerie, la réalisation de constatations poussées et la mise en œuvre de moyens de police technique et scientifique réservés aux faits les plus graves. D’autre part, sur le plan de la prévention, des conventions de partenariat ont été signées entre la gendarmerie et les principaux acteurs de la filière équine (la fédération nationale du conseil du cheval, la fédération française d’équitation, la fédération nationale des courses hippiques, la société française des équidés de travail et l’institut français du cheval et de l’équitation). Ces partenariats permettent de renforcer les échanges entre la gendarmerie et les membres de la filière du cheval, d’adopter une démarche partagée de prévention situationnelle et d’optimiser le partage de l’information pour anticiper et mieux protéger les exploitations équestres. Signées au niveau national, ces conventions se déclinent également au plus près dans les territoires. Ainsi, les référents sûreté de la gendarmerie nationale sont mobilisés pour renforcer les protections des sites. La gendarmerie transmet également des alertes essentiellement par SMS aux professionnels et particuliers inscrits dans les dispositifs d’alertes départementaux mis en place pour prévenir des menaces. Afin de lutter contre les intrusions dans les exploitations et de rassurer les propriétaires d’équidés, elle dédie spécifiquement des patrouilles de surveillance à cette mission. Même si le phénomène n’est pas jugulé, le nombre de faits est en diminution depuis plusieurs semaines. La mobilisation des services de l’État contre ce phénomène reste cependant entière, tant dans le domaine de la prévention que dans celui des investigations.
Source : Site de l’Assemblée Nationale.

Ncaar

Membre ELITE Or
  

Trust : 180  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15319
0 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 15/12/2020 à 07h46

frederique3560 Je trouve qu'il a eu une grosse recrudescence en novembre moi....

Bon déjà ils se bougent un peu au niveau national. Je me disais que bien évidemment on ne peut pas surveiller chaque pré, mais ce serait si simple de monopoliser une paire de personnes au niveau national, cavaliers ou parents de cavaliers (enfin qui ont déjà vu un cheval de près et aient un minimum de connaissances), pour répertorier tous les cas jugés sérieux qu'on leur remonterait.
Ces 2 là travailleraient à temps plein sur l'enquête en recoupant tous les dossiers (avec internet et l'informatique à présent c'est bien plus simple qu'il y a quelques années). Donc voilà 2 délégués à cela pour toute la France, à qui toutes les forces de l'ordre transmettraient tous les dossiers sans restriction si l'homme est passé par là (confirmé par vétérinaires). Ca réglerait aussi le problème des régions où certains gendarmes n'y croient manifestement pas sur le terrain.
J'ai vu un reportage très bien fait courant octobre où les journalistes avaient recoupé plusieurs affaires selon les lieux, les dates, pour essayer de trouver le cheminement d'un seul tueur éventuel, et franchement rien que cela ça aiderait déjà beaucoup.
Là on a l'impression que chaque caserne bosse dans son coin, sans trop de concertation (ayant bossé en police scientifique, je ne peux que déplorer le manque de contacts entre gendarmes et policiers, et la difficulté de faire remonter certaines infos pourtant primordiales pour les enquêtes, enfin ça s'est peut-être amélioré depuis, je l'espère), avec plus ou moins de conviction et de temps disponible: la centralisation des infos réglerait ce problème

Le souci c'est toujours le même: les hauts fonctionnaires qui nous dirigent n'ont pas quitté leurs bureaux depuis bien longtemps et n'ont plus aucun bon sens. Si en plus les gens de chevaux minimisent eux-mêmes les affaires en se disant que ce ne sont que des gamines écervelées qui se font mousser sur facebook, on va en arriver à clore les dossiers et l'enquête va vite être terminée...

Totox

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 712  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6538
1 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 15/12/2020 à 07h52

ncaar et bien c'est faux. Au début chaque enquête était traitée en local et depuis le printemps c'est traité en centrale avec l'appui de l'IFCE. Il n'y a que la gendarmerie qui intervient puisque ce sont uniquement sur des zones gendarmerie qu'il y a des cas, donc pas de police la dedans et pas de problème de communication entre eux du coup.

Ce serait utopique de faire intervenir la dedans un quelconque péquin.... on n'est toujours pas a la télé! Y a bien assez de structures officielles en France pour faire le boulot

Et puis vous pensez que c'est qui, qui fait l'analyse des blessures et qui décide si l'acte est humain ou pas? C'est un veto... certainement pas un gendarme tout seul dans son petit bureau!

Édité par totox le 15-12-2020 à 07h54



Ncaar

Membre ELITE Or
  

Trust : 180  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15319
0 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 15/12/2020 à 08h42

totox C'est exactement ce que j'ai dit

Frederique3560

Membre ELITE Argent

Trust : 226  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7649
2 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 16/12/2020 à 00h54

ncaar

ce que tu propose c'est visiblement ce qui a été fait : répertorier tous les cas signalés et les analyser pour dénombrer les "vraies" mutilations. non ?

Je n'imagine pas qi'ils aient fait tout ça juste pour les compter, mais bien pour pouvoir recouper les faits et alimenter l'enquête.

Pour moi il est de loin préfèrable de laisser cette analyse à des spécialistes formés à l'analyse des plaies, blessures, coupures et j'en passe. Pour comparer c'est comme si on demandait une autopsie à un médecin généraliste et pas à un légiste, de faire des prélevements sur une scéne de crime ou l'analyse des projections de sang au labo du coin.
Le recul, l'objectivité, s'en tenir à une lecture stricte des faits constatés, suivre une procèdure et un protocole strictement scientifique c'est pas une affaire d'amateurs piochés dans "les gens de chevaux".

Alors oui que certaines fois et surement surtout au début, il n'y ait peut être même pas eu de photos, mais j'ose croire que ce n'est plus le cas.
Et par ex, je sais que par chez nous certaines personne ont déclaré des faits "anciens" ( à tord ou à raison, je ne jusge pas) au fur et à mesure que l'inquiètude montait. Ces cas ne reposent que sur des déclarations, difficile de savoir à quoi s'en tenir. Au moins pour un cas assez proche je sais que le véterinaire n'a pas voulu accréditer une "mutilation" même si l'origine des blesssures reste inconnue, et pourtant ce cas à fat l'objet de parution dans la presse.

Je pense que tout ça est trés complexe.
Hélas les précédentes séries de mutilations n'ont pas étées élucidées.
Je me dis juste que ce n'est probablement pas 1 seul personne, vu que ça dure depuis des années et pas que sur notre territoire; si c'est bien le cas ça ne facilite pas les choses !
Je me souviens aussi d'affaires semblable mais de moindre envergure visant d'autres espèces.

A part mettre un cierge à St François d'Assise je ne vois pas trop quoi faire en fait.

Ncaar

Membre ELITE Or
  

Trust : 180  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15319
0 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 16/12/2020 à 08h31

frederique3560 Ah mais je n'ai jamais parlé de mettre Tartempion en haut de l'enquête, juste des gendarmes ayant déjà vu un cheval de près, ou au moins parents de cavalier: ça existe non? J'ai vu une "gendarmette" top dans un documentaire, très investie, qui connaissait manifestement le milieu et qui ne prenait pas les propriétaires de haut. Une paire de gens comme cela à temps plein sur l'affaire, ce serait super

Liteulorce

Membre VIP
 

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4071
0 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 16/12/2020 à 08h32

Oui, mais c'est le gendarme qui rentre les infos. Perso de plusieurs vols dépassant ,ont étés ramenés à moins de cent euros de valeur, ...question de classement . Apres ça reste des militaires, ils ont leurs ordres.

Spaghett

Membre ELITE Or
  

Trust : 23  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16439
1 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 17/12/2020 à 18h25

totox je doute quand meme qu'aucun cas n'ait eu lieu sur une zone police , y a des tas de chevaux en zone police aussi , les miens sont passés de zone gendarmerie en zone police la veille du confinement , d'ailleurs les gendarmes m'ont dit de bien prevenir la police qui vraiment m'a repondu en en ayant pas grand chose a faire , pressee de raccrocher la policiere , pourtant pas un numero d'urgence c'etait le numero que le gandarme m'avait donné pour la police pour ce probleme précis , du coup avec l'experience le conseil que je donenrai c'est de donner les lieux precis de tous les equidés a la municipale et la police pour les chevaux en zone police , et a la gendarmerie pour la zone gendarmerie (gendrames tres concernés qui ont patrouillé puisque 3 "attaques " dans le secteur de mes chevaux , une attaque a 4h du mat pour blesser une ponette chez un mr , une attaque avortee a 21h30 2 individus en noir capuches et cagoules lampe torche a la main qui etaient dans le pré des chevaux , mes chevaux ont été visités aussi je dormais sur place le chien s'est mis comme un fou , 2 lampes ont disparu a la porte du fond du pré , le temps que je me mette au volant je n'ai rien pu voir , sur la meme commune , encore une attaque avortee )
on s'en fout de qui sont ces ecervelés , de grace prenons ça au serieux personne n'a le droit d'atteindre a l'integrité d'un animal ni de venir vous tuer votre chaval point barre

Totox

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 712  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6538
0 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 17/12/2020 à 18h55

spaghett ici on n'a pas de police hormis en ville donc j'ai pas trop d'expérience sur la prise en charge par la police. En tous cas ici toujours, C'est la gendarmerie qui centralise tout et qui se charge de prévenir TOUS les proprios déclarés sur l'IFCE sans distinction.

Concernant l'helico il fait pas de distinction de zone, c'est la gendarmerie qui vole. A mon sens ils sont nettement plus impliqués effectivement dans la mesure ou ils sont quand même plus souvent en zones rurales et ou ils ont plus de moyens.
Je suis bien contente d'avoir a faire a eux d'ailleurs! J'aime pas les flics!

Spaghett

Membre ELITE Or
  

Trust : 23  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16439
1 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 18/12/2020 à 09h43

totox les gendarmes etaient tres bien en effet , et ils prenaient vraiment la chose au serieux , ils sont venus plusieurs fois de jour comme de nuit , la patrouille est passee dans notre secteur plusieurs fois , apres mon appel pour signaler l'intrusion la patrouille est venue aussi
je dois ajouter que la municipale nous autorise a dormir dans une caravane dans une zone habitée (dans mon autre pré je dormais dans ma voiture j'ai fait ça 4 semaines ), ils s'arretent chaque fois qu'ils passent devant et nous voient dans le pré pour nous dire qu'il font continuer , que les attaques continuent , ils vont meme prevenir la municipale du prochain pré , mes chevaux vont passer dans leur pré d'hiver a 1km , toujours en zone police mais plus sur la meme commune , je ne crois pas qu'ils seraient impliqués comme ça pour rien , eux il savent tout , si ils agissent concernés c'est probablement plus parce que bien plus gros qu'on croit que bien plus petit ... alors vigilance encore et toujours , je suis me suis epuisée de devoir defendre mes chevaux , moralement c'est violent , mais je ferais une bonne depression si on en abimait ou tuait un ce sont mes perles

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 522  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 30428
1 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 19/12/2020 à 20h40

Compte rendu de la gendarmerie sur ce phénomène...
Seulement 16% sont d'origine humaine....

https://grandprix.info/fr/43443/La_Gendarmerie_publie_son_bilan_de_la_vague_de_mutilations_dequides

Couagga

Membre ELITE Or

Trust : 130  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9202
4 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 19/12/2020 à 21h01

16% sur 500 signalements ça fait quand même plus de 75 cas avérés

et 4 arrestations ça c'est bien qu'ils commencent à se faire choper ces malades

Annerobert

Membre ELITE Or
 

Trust : 303  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9938
0 j'aime    
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
Posté le 15/01/2021 à 22h19

Page(s) : 1 ... 127 128 129 130 131 132 133 134
Mais que se passe-t-il dans la tête des gens??
 Répondre au sujet