Deuxième vague et travail du cheval ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Auteur
4432 vues - 81 réponses - 0 j'aime - 17 abonnés

Liquescence

Membre VIP
   

Trust : 249  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5385
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 12h15

Un peu de prospective...

ce qui me pose assez question sur la suite, plus que la situation actuelle : en cas de 2ème vague... Qu'est-ce qu'on prévoit au niveau équestre ? on refait la même ? Parce que du coup, ça soulève plusieurs questions...
- certains vont vouloir ramener leurs chevaux dans des pâtures pour les voir/problématiques financières avec des salaires parfois en baisse
- certains vont potentiellement être "dépité" de cette irrégularité et finalement arrêter de bosser leurs chevaux (soucis de santé - ceux avec des CPE vont en chier... ; âge...). Vont-ils rester dans des pensions avec des installations, quand on voit le nombre de changement de pension qui ont lieu au moment de la retraite ?
-> je suis fidèle à mes pensions donc je ne changerai pas, mais par exemple vu l'impact sur mon retraité de l'arrêt de son "entretien light", repartir faire sa balade hebdo ou 2/semaine me semble très compris... Si en plus on a une deuxième vague et qu'on peut reprendre le Taff à l'automne, vu l'arthrose, c'est juste mort !

- je vais même aller plus loin : si ces personnes arrêtent de bosser leur cheval... Quel impact sur les professionnels, notamment de confort, que l'on fait venir ? Clairement par exemple mon jeune a des massages réguliers, du shiatsu, ce qu'a pas/moins mon retraité. Idem SF, cures diverses, etc; mais aussi achat de matériel. Or tout cela part souvent chez des professionnels du coin, des individuels (je pense à ma masseuse par exemple) qui n'ont pas une marge de manoeuvre en trésorerie incroyable.
Alors, qu'est-ce que tout ce monde devient ?

Marry57

Expert
   

Trust : 78  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 755
0 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 17h03

damysos on peut effectivement se poser la question sur le long terme :(
au départ je me suis demandé si ce contexte n'allait pas faire augmenter les tarifs (je pensais en l'occurrence à des stages) et en même temps le niveau de vie général risque de baisser, ne seront il pas obligés de faire baisser leurs prix pour permettre à leurs proprios de rester?
pour l'instant on en est pas là, mais y'a de quoi s'interroger, si ça avait duré 6 semaines ok, mais si ça doit perdurer….

pour répondre à la question du post: ma jument est au parc depuis cette semaine, donc pour l'instant pas de changement en vue pour elle

Damysos

Compte supprimé


0 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 18h49

marry57
Effectivement la situation est extrêmement délicate.

J'ai en face de chez moi, une écurie de propriétaires/centre équestre qui fait de la compétition tous les week-ends (Club et Amateur), parfois sur plusieurs jours, et c'est là où ça permet à la gérante de se sortir un petit salaire. A chaque fois elle a minimum 10 cavaliers qui font deux tours, le coaching est plutôt cher donc ça permet de pouvoir se dégager un peu de bénéfices.

Alors là, sans les cours, sans les concours, sans Lamotte, elle n'a plus que les pensions qui lui font rentrer de l'argent, et ça ne couvre même pas les frais de foin, granulés etc.

Je sais qu'actuellement même avec le prix des pensions (500 euros bx/pré et 300 pré), elle doit avancer son propre argent parce que ça ne couvre pas, alors si elle doit baisser le prix des pensions, c'est la dégringolade...
A moins de baisser le prix des pensions et augmenter celui des cours, mais on en reviendra au même : à la fin du mois, trop cher pour les parents.

Peut-être le faire baisser à la tête du client, je vous l'accorde c'est moche de dire ça mais par exemple dans la même écurie pour le même prix il y un couple de chirurgien et notaire très aisé (quand je leur avais annoncé jusqu'à 5000 euros pour l'opération de leur cheval ils m'ont sorti "oh bah c'est rien ça !" ) et une gamine de 16 ans qui doit se démener pour payer la pension de son poney offert par sa mère avant qu'elle ne décède...
Dans ce cas, je baisserai la pension de la gamine mais laisserai le même prix aux autres.

Tout est à discuter, mais je vois bien les demandes affluer, comme pour d'autres amis propriétaires sur leurs terres : les gens essaient de négocier, proposent 200 euros, proposent de venir aider etc etc.

A vrai dire ça me fait de la peine...

Cytiz

Membre d'honneur
 

Trust : 441  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1797
7 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 19h25

J'ose espérer qu'une pension pré à 300€, c'est exactement ce que je paie, couvre quand même les frais....
A moins d'avoir peu de propriétaires et une grosse cavalerie club et pas d'herbe

Damysos

Compte supprimé


1 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 21h09

cytiz
Tout à fait ça.

Peu de propriétaires, plus dans des paddocks que dans des prés, et une grosse cavalerie de club qui n'est que peu utilisée et qui est nourrit en foin (ils sont sur terre battue).

Il reste quelques brins d'herbe dans les paddocks, mais l'alimentation principale reste le foin et les granulés.


Non ça ne couvre pas les frais, elle a un très gros crédit sur un manège qu'elle vient de faire construire...

Passionate_ride

Expert
   

Trust : 168  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 705
2 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 21h24

Bonsoir,
Pour ma part, même si je ne vis pas bien la situation ni le fait d'être privée de mon cheval, je ne vois quels changements je pourrais faire...

L'écurie où il est est très bien, il est au pré avec des copains, les gérants gèrent sa fourbure (mise à l'herbe/panier/médicament) donc je n'ai pas de quoi me plaindre, surtout pour le tarif plutôt correct. Je ne rajoute rien pour qu'il soit travaillé, il n'en a pas vraiment besoin, en plus il est habitué à ce que je m'absente de longs moments dans l'année donc ça lui fait des grandes pauses. Je ne peux juste plus le complémenter comme j'aimerais... J'avais acheté des cures qui attendront le déconfinement Et si 2ème vague il y a, il restera où il est, avec ses copains habituels et ses soins faits.

Le seul soucis pour moi est financier, car mon job étudiant s'est arrêté du jour au lendemain avec le confinement, donc plus aucun revenu... Mais de toute façon je ne trouverai pas de meilleure pension, ni moins chère, ni aussi près de chez moi.
J'ai des économies mais bon ça m'angoisse énormément de taper dedans et de liquider ce que j'ai mis du temps à avoir M'enfin je sais qu'en cas de besoin mes parents sont là, ils me l'ont proposé donc ça fait quand même un poids en moins

Cytiz

Membre d'honneur
 

Trust : 441  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1797
4 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 21h34

damysos c'est ce type de structures qui va souffrir le plus.
Comme quoi, nous les propriétaires, économiquement parlant, sommes bien utiles aux écuries.

Liquescence

Membre VIP
   

Trust : 249  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5385
2 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 21h37

passionate_ride Après ma réflexion globalement c'était plus sur le côté travail du cheval : clairement reprendre le boulot pour 2 mois, puis arrêt, franchement... ça vaut le coup ? Je me pose la question... Et du coup pas de cours, adaptation de selle, etc.
Par contre il vit toujours sa meilleure vie avec les copains et la vie dehors, ça ne changera pas ^^

Passionate_ride

Expert
   

Trust : 168  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 705
1 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 21h56

liquescence
Oui je vois
Je ne connais pas ton cheval ni ses besoins mais peut-être qu'il ne sera pas vraiment possible ni nécessaire de réenclencher un vrai "travail" sur 2 mois. Je pense plutôt à de l'entretien, en douceur au début, mais personnellement je vais rester la touriste que j'étais sans véritable travail C'est-à-dire principalement de la balade (mais à voir quand ce sera de nouveau possible/autorisé) et sinon petites longes, un peu de TAP... L'important pour moi est juste de le voir En plus mon cheval est loin d'être un athlète il ne sait pas faire grand chose, et sans cours difficile de vraiment le travailler dans le bon sens.

Liquescence

Membre VIP
   

Trust : 249  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5385
1 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 21h58

passionate_ride Ah justement ! Je me vois mal faire ahuahu comme ça, pour moi ça demande du temps, de la régularité... L'embêter avec une reprise progressive sur 2 mois, et au final à la fin de la "reprise" c'est à nouveau fermé.. Ca vaut pas forcément le cout :)
Déjà si on pouvait les revoir pour les soins et passer du temps ensemble ce serait super...

Emanuquite

Membre d'honneur
  

Trust : 40  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2229
2 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 22h16

liquescence le soucis que je vois à attendre la reprise, c'est si un deuxième confinement ne vient pas, tu n'en auras pas profiter


ou alors en profiter pour faire une reprise sympa avec un maximum d'extérieur

Édité par emanuquite le 26-04-2020 à 22h17



Lapsuscalami

Membre VIP

Trust : 170  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3608
1 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 22h20

Perso dès que je peux c'est extérieur extérieur extérieur. Et honnêtement pas de reprise de cours, c'est secondaire et je n'ai pas les finances. Ce sera un manque à gagner pour la gérante car je ne sais pas si on sera nombreuses à pouvoir reprendre en cours particuliers ou collectifs (en général 3-4 personnes max).
Elle fait pas mal de cours en prévision des concours aussi, ça c'est cuit.

Sviet

Membre VIP
 

Trust : 316  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4226
0 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 22h40

guimsly Je te confirme que ça a pas changé ;) Il faut bien un compte commun MR ou Mme et non pas Mr ET Mme sinon c'est la mouise. Le mieux étant d'avoir chacun un compte individuel en plus pour pouvoir virer le commun vers l'individuel si nécessaire

Emanuquite

Membre d'honneur
  

Trust : 40  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2229
0 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 22h43

d'ailleurs maintenant ils font Mr et/ou Mme

Crackounet

Initié
 

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 101
2 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 26/04/2020 à 22h52

Bonsoir,

Alors, personnellement, la "reprise" pour le moment est extrêmement chaotique. Un jour les écuries ouvrent l'accès aux propriétaires, un jour non: inutile de vous dire que nerveusement et émotionnellement, j'ai atteint ma limite.

L'idée au départ, c'était surtout de reprendre nos marques (nettoyage en grand du cheval et des affaires) et remettre le cheval sur pieds, vu qu'il s'est blessé pendant le confinement (blessure dont on ne m'a pas avertie, que j'ai constatée au détour d'un passage aux écuries pour y déposer du matériel, et qui a nécessité un diagnostic vétérinaire…). Donc, la fin de convalescence était initialement programmée pour le courant de cette semaine: à voir, finalement puisque ça dépendra de la réouverture réelle des locaux. Pour le moment, il marche en main et de toute façon, il n'est plus du tout question que je délègue quoi que ce soit de plus sur les sorties quotidiennes de mon cheval.

Pour la suite… et bien je pense changer d'écurie, de façon à ce qu'un éventuel deuxième confinement soit correctement géré, par un professionnel digne de ce nom: quitte à payer une pension travail, je préfèrerais qu'il y ait un réel travail fait avec mon cheval, dans les règles de l'art, et dans le respect de ses besoins.

Cordialement,
BN

Édité par crackounet le 26-04-2020 à 22h53



Shiho

Membre d'honneur
 

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1518
0 j'aime    
Deuxième vague et travail du cheval ?
Posté le 27/04/2020 à 00h14

Pour moi, si 2eme confinement, ça signera probablement la fin de la gestion de mon cheval par une pension. Ce n’était pas prévu de suite car j’aime avoir des installations pour le travailler mais quitte à être confinés...

Actuellement je l’ai pris à la maison (j’ai un peu de terrain). C’était pour quelques semaines donc l’absence de congénères n’était pas dramatique.

Compte-tenu de la nullité de la FFE et de ma pension qui respecte à la lettre (ce que je comprends), je vais devoir trouver un plan B plus en accord avec les besoins de mon cheval. Il est hors de question pour moi de l’abandonner en pension pour une durée indéterminée, mais ce n’est pas non plus acceptable de le priver de contacts sociaux.

J’ai quelques semaines pour me renseigner.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Deuxième vague et travail du cheval ?
 Répondre au sujet