Aimer quelqu'un qui ne nous aime plus

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
3728 vues - 48 réponses - 4 j'aime - 15 abonnés

Wowwow

Compte supprimé


Aimer quelqu'un qui ne nous aime plus
Posté le 30/10/2020 à 12h57

Bonsoir CA

Je n'ai vraiment, vraiment pas l'habitude de poster ce genre de sujet. Je me sens ridicule, et très illégitime
de me plaindre face à des gens qui peuvent avoir des problèmes bien plus graves.
Mais je me sens tellement seule et je sais qu'ici il y aura peut-être une oreille attentive et bienveillante.

Je vis actuellement une rupture amoureuse difficile. J'ai toujours cru que j'étais une personne solide, et voilà que je passe mes nuits à pleurer, pleurer à en vomir parfois. Je m'endors d'épuisement à la tombée du jour et je suis en pilotage automatique le reste de la journée. Mes amis et mes cours étant une petite bouffée d'oxygène, j'ai peur que ce nouveau confinement m'empêche de sortir la tête de l'eau.

Voilà plusieurs années que j'étais avec une personne que j'ai aimé secrètement pendant des années avant que le miracle se produise et qu'un jour, il tombe lui aussi amoureux de moi.
Pendant 5 ans tout se passe bien entre nous, beaucoup de complicité, de tendresse. Lui en revanche traverse une période un peu difficile dans sa vie pour tout un tas de raison. Il se renferme totalement, perd toute confiance en lui, ses amis se détournent petit à petit car il devient parfois compliqué à vivre. J'ai tout fait pour le soutenir, le motiver, l'aider dans ses démarches, le défendre contre vents et marées.

Arrive le confinement. On ne se voit pas pendant quelques semaines et volontairement je donne peu de nouvelles. J'espère enfin un sursaut de vie après des années d'errance personnelle et professionnelle. Et ça marche. Il est métamorphosé. Après une très longue période de bad mood général je le retrouve enfin remotivé à bloc. Il semble enfin décidé à reprendre sa vie en main et sors enfin un peu la tête de l'eau. Il est beau, rayonnant, reprend le sport. C'est parfait, je suis vraiment heureuse pour lui, mais ce que je comprend très vite, c'est que je ne fais plus partie de ses plans.

Mon petit monde s'effondre et début juin, on se sépare. Je me sens abandonnée, j'ai l'impression de ne plus être utile pour lui et presque un poids pour sa nouvelle vie. Malgré tout, l'été fait que l'on se rapproche à nouveau. On passe tout notre temps ensemble, on ris, on se balade, on pars en vacances quelques jours et après avoir eu le coeur trimballé dans tous les sens entre la détresse et l'euphorie, la rentrée arrive et tout semble aller mieux entre nous. Il vient à la maison tous les week-end, dors ici, restes manger avec mes parents, bref, je commence enfin à être un peu soulagée même si je sens qu'il se pose encore quelques questions.

Et puis soudainement un week-end, je découvre une personne totalement différente.
Il est en plein questionnement et m'exprime tous ses regrets sur sa vie. Il parle de nous comme si nous étions officiellement séparés depuis des années à coups de "on a vécus de bons moments quand même".
Je tombe des nues, lui demande des explications. Il se montre très sincère mais chaque mot est tranchant et sa franchise (bien qu'admirable) me tue sur place.
Il est infiniment reconnaissant envers moi. Se rend compte que j'ai toujours été là pour lui et à peur de me perdre. Selon lui on se correspond sur tous les points MAIS je ne suis pas LA fille de sa vie. Du moins pas
telle qu'il l'avait imaginé. Il regrette de ne pas avoir plus profité de ses années à la fac et d'avoir laissé passer des filles superbes car il était trop timide à l'époque. Superbes ? et moi alors ?
Il regrette d'avoir laissé passer cette fille, LA fille avec qui il est "sorti" à peine deux mois il y a plus de 8 ans. Dans son esprit, c'était la fille idéale, "elle était vraiment belle, tu sais ?", "une fille comme ça, on ne la laisse pas partir, il y a 20 mecs qui attendent derrière" et j'avoue que mon coeur à loupé quelques battements quand je lui ai dis "mais vous vous êtes connus seulement quelques jours en tout vous n'avez rien vécus" et qu'il s'est agacé et a rétorqué que l'important ce n'est pas la durée mais l'intensité.

Qu'est-ce que ça fait de moi ? De nous ?

J'ai lutté pour ne pas m'effondrer devant lui mais partons au moins avec un peu de dignité. Je prend mes distances en espérant secrètement qu'il se rende compte vite qu'il a fait une erreur.

Mais je doute, je n'ai plus confiance en moi. Lui à mesure qu'il reprend confiance en lui, retrouve sa tchatche, son charme d'avant. Tout le monde me le fait remarquer, il ressort, prend soin de son apparence. Il plaît et il le sait. Et moi, je me sens de plus en plus mal à l'aise avec moi même. Si tout est parfait entre nous pour quelle raison ne m'aime t il plus ? Après tout, un ami qui a toutes les qualités de coeur mais qu'on ne trouve pas suffisamment beau pour nous, ça restera un ami et c'est tout. C'est cruel ce truc physique mais c'est comme ça. Il aime ces filles qui ont un charme naturel, solaire, un beau sourire radieux. Moi je ne suis objectivement pas laide mais j'ai une beauté plus froide, plus superficielle. J'ai toujours pris soin de moi, je ne suis pas moche, mais ce genre de fille n'ont besoin que d'un brin de mascara pour devenir magnifiques. Et cette pensée m'obsède de plus en plus, je suis impuissante face à ça, et tous les efforts que je pourrais faire ne me permettrons jamais de devenir ce genre de fille.

De plus, depuis quelques temps, j'ai remarqué qu'il semblait intéressé par une fille de notre groupe d'amis.
J'ai pensé devenir parano au début, mais d'autres amis m'ont confiés l'avoir remarqué également.
Ce n'est pas une amie proche pour moi, mais quand même une bonne copine de soirée. Qu'il la trouve jolie, je le savais car on en avait déjà parlé librement quand on étaient encore ensemble, mais depuis quelques temps je vois dans son regard un truc nouveau, le même regard qu'il avait au début avec moi, et ça me rend malade. Il se rend partout où elle se rend bref, je pense que mon instinct ne me trompe pas.
Nous avons les mêmes amis, les mêmes soirées, impossible pour moi de ne pas y prêter attention si je compte voir du monde et sortir un peu.
Qu'il ne m'aime plus, je pourrais l'accepter, mais le voir amoureux d'une autre fille devant moi ça je ne sais
pas si je vais réussir à passer au dessus. Je me sentirais humiliée.

Alors même si ça ne me ressemble pas, je commence forcément à me comparer à cette fille. Et comble de l'histoire, c'est que j'ai eu la merveilleuse idée d'accepter un shooting photo en robe de MARIEES pour une copine qui lance sa boutique. Il y avait deux modèles : cette fille et moi. Évidemment toutes les photos ont été postées sur les réseaux sociaux. Elle est RA-DIEUSE, moi je suis horrible. Mais vraiment. Je ne me ressemble pas. Je sais que LUI les as vus, si il voulait faire un choix et hésitait, c'est vite vu. Je regrette terriblement d'avoir accepter un tel truc juste pour faire plaisir à mon amie. Quel meilleur moyen pour comparer deux filles que de les voir l'une à côté de l'autre en robe de mariée...?

Bon voilà c'est un énorme pavé, je ne sais pas si quelqu'un ici s'est accroché pour lire cette plainte lamentable jusqu'au bout haha mais voilà, j'avais besoin d'exprimer ce que je ressens. Des choses si négatives, un mélange de tristesse, de colère et de jalousie sourde, profonde. J'ai toujours été une fille simple, cool, positive, pas prise de tête et cerise sur le gâteau je me suis toujours moquée un peu gentiment des gens qui se plaignait des peines d'amour comme si c'était la fin du monde. Il y a des choses plus graves sur terre. Et pourtant je me retrouve là aujourd'hui, épuisée à force de pleurer toutes les nuits.

Pour ceux qui sont arrivés jusque là MERCI BEAUCOUP vraiment, et je serais ravie d'avoir le témoignage de personnes qui sont passées par là avant moi et sauront peut-être me conseiller et m'aider à passer au dessus de tout ça plus sereinement.

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 17454
0 j'aime    
Aimer quelqu'un qui ne nous aime plus
Posté le 01/11/2020 à 12h54

sviet je suis d'accord avec toi, c'est pas tout noir ou tout blanc, on a aussi nos torts. Ce que je ne comprends pas, c'est que souvent les ruptures pour ce motif c'est assez brutal, c'est un "je te quitte" du jour au lendemain sans vraiment de signe avant coureur. Les mecs ne nous dise jamais qu'on devrait penser à nous, qu'on devrait prendre plus soin de nous, qu'il y a un truc qui les chiffonne. Ils ne communiquent qu'une fois que c'est trop tard.

Sviet

Membre VIP
 

Trust : 316  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4118
4 j'aime    
Aimer quelqu'un qui ne nous aime plus
Posté le 01/11/2020 à 13h34

poulca C'est marrant parce que j'entends plus souvent ça de la part des mecs que des nanas Souvent celui qui prend la décision de quitter a déjà murement réfléchi son choix, il y a déjà du temps qui s'est écoulé entre l'idée et la mise en oeuvre et ce qui peut paraitre brutal pour l'autre en face n'est en fait que la conclusion d'une longue réflexion chez celui qui la prend.

Les signes, il y en a toujours c'est juste qu'ils n'ont pas été détectés ou qu'ils n'ont pas voulu être vus. En revanche, je pars du principe qu'il ne faut jamais compter sur les autres pour nous dire ce que nous devons faire c'est à nous avant tout d'être acteur. Ce n'est pas à l'autre de nous dire "pense à toi", "prends soin de toi" mais à nous-même de nous dire que nous ne pouvons pas être "au top" pour l'autre si nous n'allons nous-même pas bien, qu'il ne faut pas s'oublier au profit de l'autre. C'est un savant équilibre parfois dur à mettre en place, on ne se rend pas forcément compte que l'on s'oublie tellement cela nous parait normal.

Alors oui ce serait plus simple s'il y avait davantage de communication et de dialogue mais il est impossible de "contrôler" les réactions de l'autre. En revanche, ce qu'il est possible de contrôler ce sont ses propres actions il est donc plus "simple" de faire ce travail sur nous-même plutôt que de l'attendre de l'autre. S'il participe c'est chouette ! et ça nous rend tout ça plus facile mais s'il ne le fait pas alors ce n'est pas grave nous pouvons compter sur nous. (Après je le redis c'est souvent plus simple à dire qu'à faire, un peu d'entrainement n'est parfois pas de trop! )

Édité par sviet le 01-11-2020 à 13h46



Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 17454
0 j'aime    
Aimer quelqu'un qui ne nous aime plus
Posté le 01/11/2020 à 13h58

sviet oui plus facile à dire qu'à faire
Page(s) : 1 2 3 4
Aimer quelqu'un qui ne nous aime plus
 Répondre au sujet