Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
2416 vues - 56 réponses - 0 j'aime - 8 abonnés

Andivino

Novice

Trust : 42  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 25
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 14h49

Bonjour à tous

Alors voilà, j'explique mon sujet :)

Cavalière depuis toute petite évidemment, comme beaucoup, mon rêve est d'être proprio (pour ce qui est des frais, de l'importance de l'organisation etc je suis au courant et branchée sur le sujet, ce n'est pas un caprice, beaucoup de mon entourage familial et amical sont propriétaires ;))
Sauf qu'ayant bientôt 20 ans, entamant en septembre ma 3ème année d'étude il n'est pas convenable pour moi d'être proprio maintenant, ce n'est pas une question financière (car j'ai la chance de pouvoir travaillé en job étudiant, parfois +, depuis août 2019, je mets de côté depuis petite grâce à mes parents), mais c'est une question d'organisation et de réussite pleinement de mes études, car même si pour le moment ça va en licence, je sais que les années master et le CAPES c'est autre chose et je ne veux pas faire les mêmes erreurs que d'autres dans mon entourage ;) (je suis en études pour devenir professeur de langues au collège), je profite des DP pleinement pour le moment (pour découvrir un autre monde du club)

J'ai une amie de mon entourage (même si elle a 13 ans de plus que moi) qui a été ma monitrice pendant mes 2ères années à cheval (6-7 ans), après ça a été ma surveillante au collège, on est devenue très proche (j'allais tous les mercredis midis et weekends manger, dormir chez elle et monter ses chevaux), et aujourd'hui elle a déménagé plus loin pour créer son écurie de proprio. (paradis pour moi quand je viens en vacances)
Elle lance également son élevage progressivement.

On s'est mis à discuter du fait de devenir propriétaire, et on est d'accord sur le fait que je ne peux pas être pleinement proprio tout de suite, et elle m'a dit "tu peux t'acheter un jeune cheval maintenant, moi je te le garde et te le forme et tu le récupères dans 4-5 ans" (le temps d'être installée, titularisée et tout le bazar...)
et là je me suis dit "mais ce serait peut être une bonne alternative!"
Car pour moi je ne souhaite pas avoir un jeune cheval dans 4-5 ans car je ne pourrais pas lui accorder le travail complet d'un jeune cheval, j'aimerais une fois proprio un cheval polyvalent pour me faire plaisir, formé, et pouvoir le faire ensuite à ma main.
Et ce serait la meilleure alternative possible: car je sais pertinemment qu'il sera entre de bonnes mains, bien travaillé, les conditions de vie là bas sont incroyables, le prix ne sera pas élevé (pour toutes les fois où je viens chez eux pendant des semaines et que je monte ses chevaux) et mon amie est une très bonne personne de confiance et aimante de ses loulous. Je pourrais venir le voir quand je veux, pour suivre son évolution, et participer de temps en temps au débourrage.

Je voulais avoir votre avis: que pensez-vous de ce genre d'alternative? Avoir son cheval laissé chez un cavalier pour qu'il soit bien formé, participer à son évolution, et le récupérer une fois la stabilité sûre.
[i]PS: C'est fort probable que ce soit un de ses poulains SF qui doit naître dans les prochaines semaines ;)
[/i]

Je ne veux aucune critique si ce n'est constructive. Merci, et belle journée à tous :)

Adn_arn

Membre ELITE Bronze

Trust : 130  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6243
5 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 15h13

andivino perso, ca me frustrerais d'avoir un cheval et de le faire former/travailler par quelqu'un d'autre tout le temps.

Pour moi, deux questions:
- a-t-elle l'habitude de former des jeunes ? Elle peut être très bonne cavalière, mais formateur de jeunes chevaux, c'est particulier.
- il faut aussi être consciente que le fait d'être monté tout le temps par un pro, qui ne fait pas d'erreur, peut rendre le cheval pas pratique pour un amateur lambda ( je me place dans cette catégorie hein !). Par ex, à l'obstacle, la place va toujours bien venir, avec toi, ce sera plus approximatif...

Voila deux pistes de reflexion

Quand j'ai laissé ma jument jument à l'époque en pension travail pendant mes 3 semaines de vacances, le pro chez qui je l'avait laissé m'avait expliqué sa façon de faire à l'obstacle: pour de petites enchainements, pour routiner, il mettait sa stagiaire BPJEPS dessus, qui aurait fait les mêmes erreurs que moi, pour apprendre à la jument à pardonner, à être pratique. Par contre, quand il travaillait la hauteur, c'était lui dessus, pour lui apprendre.

Andivino

Novice

Trust : 42  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 25
0 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 15h23

adn_arn

C'est très intéressant votre message
Alors pour répondre à vos questions: oui elle a l'habitude de former des jeunes, elle même propriétaire de 2 jeunes chevaux actuellement, elle a débourré et fait travaillé elle même son tout premier poulain sans aucun souci! Donc sur ça pas de problème
Pour le fait d'être monté tout le temps par un pro qui ne fait pas d'erreur c'est sûr que ça peut être compliqué, mais elle même a une stagiaire BPJEPS faisant encore des erreurs qui pourra également le travailler pour ce genre de situations par exemple :) Comme vous, quand vous avez laissé votre jument en pension travail

Adn_arn

Membre ELITE Bronze

Trust : 130  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6243
2 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 15h31

andivino surtout je dirais de bien définir les choses, vos attentes et idéalement le mettre par écrit ( combien de montes, par qui, quid en cas d'accident, sous quelle conditions récupérer votre cheval, etc...).

J'ai déjà vu aussi des pros qui rechignent à rendre pompon parce qu'il est bon ! Je ne veux pas te peindre les choses en noir, mais ce sont des choses qui arrivent.

Lakchmi

Membre d'honneur
   

Trust : 429  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2590
3 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 15h38

Bonjour,

Dans les faits, je connais pas mal de cavalières étudiantes dont le cheval est travaillé par des pros pendant la semaine et qui en profitent le week-end, ça se passe bien pour elle.

Les points auxquels, à ta place, je ferais attention :

- est-ce que cette personne est expérimentée en jeunes chevaux, si non, est-ce que ça te va de "payer les pots cassés".

- s'assurer, aussi bien dans le choix du cheval que dans la suite, que cette personne ne choisit pas un cheval "pour elle" et ne le travaille pas "pour elle" --> qu'elle forme bien un cheval de "loisirs amateurs" et pas un super cheval de pro. Si ton amie est suffisamment expérimentée et que c'est entendu clairement avec elle, ça peut très bien se passer, mais j'ai lu / vu trop d'histoires où le pro choisissait et formait un très bon cheval mais compliqué à gérer pour le propriétaire final pour ne pas t'en faire la remarque.

- la gestion du cheval par un pro (une autre personne de façon générale), ça veut dire que parfois tu ne seras pas d'accord à 100% avec ce qu'elle va faire/dire. Même si aujourd'hui vous êtes d'accord sur tout, il faut s'attendre à un jour où elle en fera trop ou pas assez par rapport à ce que toi tu aurais fait, ou juste "différemment". Ca peut arriver très facilement, et pour pas grand chose (la nourriture, le choix du MF, la façon de ferrer ou parer, les produits utilisés en cas de bobo, etc).
Une façon de s'affranchir du truc est de complètement lâcher prise en mode "je lui fais 100% confiance et je ne regarde rien, je me contente de faire des câlins à mon cheval quand je passe, et tant qu'il va bien, je ne regarde pas le détail". C'est facile de prévoir ça avant d'être proprio, mais quand ça sera le tien et que la moindre égratignure te déchirera le coeur, tu ressentiras peut-être les choses autrement. Il faut s'y préparer. Ca peut te donner l'impression que ton amie "s'approprie" ton cheval aussi.

Mais voilà, attends toi à ce que parfois, elle prenne des décisions avec lesquelles tu n'es pas 100% d'accord.


- c'est ton amie. Le point dont je parlais juste avant, ça peut engendrer de sacrés frictions entre vous, ou juste du malaise, en tout cas vous allez avoir un sujet de discussion potentiellement inflammable à disposition. C'est comme avoir un enfant en garde partagée, n'importe quel petit détail pourra enflammer les choses.

Tout ça pour dire que la source problèmes potentiels, à mes yeux, c'est le triptyque "je confie mon cheval à une pro qui est aussi mon amie", donc que tu risques d'avoir des problématiques vis à vis du fait que le cheval "est à toi mais pas vraiment à toi", et qu'en plus la personne en face est une amie à la base.

Peut-être que ça se passera merveilleusement bien et je te le souhaite, mais prend garde à ces points, parlez-en ensemble à coeur ouvert bien avant le début .

Ardennesacheval

Membre ELITE Argent

Trust : 649  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7925
11 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 16h03

pour moi voici mon ressenti personnel : à quoi bon avoir un cheval si ce n'est pas toi qui le montes, travailles, t'occupes de lui ? je veux dire, prendre les é"décisions du proprio" : quel mf, quelle nourriture, quel véto, quel travail, quand, comment etc.
Et ne voir le cheval que pdt les vacances.

à quoi bon avoir un jeune cheval si ce n'est pas toi qui le formes ?

autant attendre 5 ans de plus et acheter direct un cheval de 10 ans, que tu peux essayer, choisir en fonction de tes attentes : car d'ici 5 ans tu auras peut-être changé d'envies (sport, rando, western) ;
d'ici 5 ans le jeune cheval se révèlera peut-être décevant/ inadapté (même si, maintenant, il semble "parfait")

quid s'il se blesse/ s'accidente/ est en incapacité d'être monté... (un coup à perdre à la fois ta monture et ton amie)

que va t-il se passer s'il y a un problème dans ton cursus ? malgré tous mes efforts j'ai dû passer le concours 3 fois = 3 ans au lieu d'1. Ensuite les 2 années suivantes, trop de boulot, je trouvais à peine 2h pour faire une balade le temps des vacances, alors si j'avais eu un cheval, il serait resté "au pré" (bon le côté positif c'est que pdt ces 2 ans j'ai mis de côté et réfléchi au choix de mon futur cheval)

enfin ya fallu déménager donc si j'avais eu un cheval j'avoue que j'aurais été bien emm** de devoir changer de région avec lui (trouver une bonne pension, etc), quand on est déjà sur place depuis qq temps, c'est plus simple !

Spiritdancer

Membre ELITE Bronze

Trust : 1406  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6138
2 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 16h09

Faut faire un contrat béton, envisageant le maximum de cas de figure possibles. Et bien calculer ce que cela va vous coûter. Si elle nourrit et entretient le cheval gratuitement pour vous, en cas de friction ou de désaccord, attendez-vous à ce qu’on vous renvoie ce fait au visage. En outre, si telle est la situation, vous serez toujours bien mal placée pour émettre certaines réserves ou désapprobations à propos du travail ou de l’utilisation du cheval.
Si vous payez une pension-travail, vous aurez davantage votre mot à dire. Mais, est-ce financièrement intéressant ?

Zenliberty

Membre ELITE Argent

Trust : 14  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7828
3 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 17h04

Chaque personne aura son propre avis de part son expérience de vie. Du coup, mon avis qui est tout à fait personnel m'amène les questions suivantes :

Que faire si le poulain se blesse et est finalement non montable ?
Que faire s'il devient tondeuse pendant la période où tu ne pourras pas trop le voir / en profiter ?
Que faire si tu dois effectivement t'etablir ailleurs / déménager à l'issue de ton cursus ?
Que faire si ton cursus change / prend + de temps ?
Que faire si tu n'as plus de job étudiant / source de revenus ?

Je modère aussi en disant que généralement on prend une décision à l'instant T, avec les paramètres de cet instant T. Paramètres qui peuvent changer dans 1 jour / 1semaine / 1 mois / 1 an, etc, la vie n'est de toute façon pas prévisible. En conclusion, je dirais que quelle que soit la décision, il faut la prendre en toute connaissance de cause et être prêt à assumer une possible dégradation de la situation idéale.

Bonne réflexion !

Astorio

Expert
   

Trust : 202  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 700
1 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 17h09

Personnellement, je trouve ça très risqué.
Ne vaut-il pas mieux attendre que ta situation doit tellement stable pour acquérir un cheval ?

Parce que la, tu vas acheter un de ses poulains, donc payer une pension tous les mois, pendant 4 ou 5 ans,pour le récupérer après. Qui te dit que la relation avec ta copine ne va pas se détériorer ? Que tu ne doives pas déménager entre temps ?

Je ne miserais pas sur des données aussi peu fiables que ça

Moncoeurm

Apprenti
  

Trust : 84  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 315
1 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 17h39

Je pense qu'il n'y a pas de situation sans inconvénient. On ne va pas se leurrer, on vit pas chez les bisounours.
Pour moi, c'est un bon compromis. Certes, il y a toutes les possibilités qui ont été évoqué avant mais un cheval plus montable, ça peut arriver même si on le voit souvent. Pour le reste, je ne peux pas juger, je ne connais pas ta vie.

C'est quand même une grande opportunité pour toi de nouer une relation avec un cheval. (On peut aussi autrement avec une dp ou autre mais bon, c'est pas la même chose.)

De l'autre côté, ce qui est souvent évoquer comme problème avec les poulains c'est que tu ne sais pas si tu vas t'entendre avec. Il doit y avoir quand même un certain feeling, parfois il y a des incompatibilités.

Elicendi

Membre VIP
   

Trust : 157  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5672
1 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 18h10

Le problème d'acheter un poulain c'est qu'il peut, une fois monté ne pas du tout avoir le caractère qu'on aurait aimé. Ce qui est un gros risque de déception surtout pour un premier cheval.

L'autre risque c'est de dépendre de quelqu'un. On ne sait jamais ce qui peut se passer... Si son écurie fait faillite ou qu'elle arrête de bosser dans le cheval...

Vananie23

Initié
 

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 55
1 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 18h33

Hello!

Pour la partie équestre en elle-même, je pense que la question a été répondu plus haut ;) Perso, étant en année de CAPES, je voulais te donner mon ressenti sur celui-ci!
Il faut savoir que c’est une année hyper exigeante, avec énormément de travail, pour les cours, et en dehors pour avoir un max de connaissances (et de chances!) de ton côté. Très clairement, je n’ai pas beaucoup mis le nez dehors!
Et pourtant... J’ai récupéré mon cheval chez moi il y a 1 mois, et sa copine dans la foulée. Me voilà donc avec deux chevaux à charge, avec des parents top, qui gèrent comme ils peuvent, mais qui n’y connaissent pas grand chose.
Je suis en pleine préparation des oraux, c’est faisable de s’occuper des chevaux, mais c’est pas mal de compromis, d’organisation, et de réveils aux aurores.
Cela se serait goupillé autrement, j’aurais attendu les résultats (positifs si possible) du concours pour récupérer les loulous!
Je te conseillerais aussi d’attendre pour le cheval, pour les raisons évoquées plus haut, et aussi parce que le CAPES, ça peut arriver qu’on ne l’ait pas du premier coup, et ça peut être très frustrant pour toi de te penser libérer dans tant d’années, et finalement pas... De plus, les années post-CAPES sont très exigeantes aussi, et tu risques finalement de ne pas avoir le temps avant quelques années!

Expar

Membre ELITE Or
  

Trust : 223  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10264
3 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 18h47

andivino

Je dirais que c'est vraiment à toi de voir ce que tu souhaites.

Là, sur l'alternative proposée :
- tu es proprio sur le papier
- tu paies la pension élevage, débourrage, puis travail, puisque déjà 4-5 ans, ce n'est pas pour toi, donc il faut qu'il soit totalement formé pour que tu en profites (disons 7 ans au plus tôt, ou 6 ans "vert" si ça te va)
- tu ne verras et ne t'occuperas de ton cheval que lors des vacances, passages chez ton amie.

A réfléchir, est-ce que ça vaut le coup d'être proprio à ce rythme là ?
Tu vas dépenser des sous, aider ton amie à t'installer (pas de problème, ça peut aussi faire partie du "plaisir" de d'avoir ce cheval aussi) pour un cheval que tu ne verras qu'en pointillé pendant tes années d'études. C'est vraiment pour le plaisir d'être proprio d'un cheval, plus que de s'en occuper régulièrement (par ça, je veux dire, aller s'en occuper plusieurs fois/semaine).
Car tu parles de le voir évoluer, perso, tu ne le verras pas vraiment évoluer.
Tu découvriras les évolutions en y allant, et les grosses étapes par vidéos/photos, si ton amie a le temps d'en faire.
N'oublie pas, tu seras à distance, et pas "branchée" poulain, mais bien études (normal). En tout cas, pas vraiment de quoi construire une relation proprio/cheval avant de l'avoir vraiment au travail, sous la selle dans une pension pas loin.

Les risques :
- Qui dit poulain, dit acceptation des risques d'élevage => donc si accident/maladie/ pas de pot génétique du poulain qui le rendent non montable, c'est pour ta pomme. Si une fois débourré, ça ne match pas en terme de puissance/caractère, etc => c'est pour ta pomme => tu as le cheval sur les bras quoi.

- quid si la pension que lance ton amie ne marche pas, vu qu'on parle en années ? Il faut penser au pire, qui n'est pas souhaité. Mais au moins, si tu y as pensé, tu as aussi pensé à une possible solution de replis.

- quid, s'il y a un bins et l'amie n'est plus ton amie ? Tu auras un jeune sur les bras et devras trouver un autre pro pour le mettre en pension, sans prix d'ami(e)...

Même si tu as les sous et aucun problème pour le financer tout ça.

Ne serait-ce pas plus intéressant pour toi, d'attendre d'avoir le temps, de savoir où tu vas enseigner et de te lancer dans l'aventure à ce moment-là ?

- tu auras pris encore plus d'expérience avec tes diverses DP

- tu auras peut-être découvert de nouvelles disciplines entre temps qui ferait que tu chercheras un autre type de cheval à ce moment-là. Parce que là, c'est un des poulains SF qu'elle élève et ils seront "sous la main", pas besoin de chercher. Mais d'ici 3-4 ans, si ton rêve, c'est d'avoir un Castillonnais, car tu auras découvert la race lors de vacances dans le Sud, par ex (je dis n'importe quoi) ? Tu en fais quoi de ce poulain SF qui ne répondra plus à ton aspiration ?

- et surtout tu auras du temps à consacrer à ce futur cheval, d'évoluer vraiment avec lui, peu importe si tu le paies le prix fort, car il te faut un cheval déjà dressé.

De toute manière, à acheter un poulain, payer une pension d'élevage, le débourrage, puis pension travail derrière, ça se trouve un cheval à 10 Keuros, te reviendra moins cher. Et au moins, il te conviendra de suite, sans devoir te poser des questions, ou tu verras rapidement si ça match pas.

Par contre, pour ton amie, c'est tout bénef.
Tu lui achètes un de ses produits, tu lui laisse 3-4 ans en pension élevage, débourrage et ensuite au moins 1 an de pension travail. Tu es déjà une super cliente et ça l'aide à se lancer, bien sûr.

Cherchour

Membre VIP
   

Trust : 84  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5732
1 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 18h48

Si la personne a les compétences ça peut être un bon compromis.

Perso j'aurai juste du mal à avoir un cheval sans en profiter pleinement. Fin je veux dire être propriétaire c'est pas juste monter, ça implique tout un tas de responsabilités en plus, concernant les soins, la gestion du cheval, c'est aussi une relation à construire.
Donc perso avoir un cheval pour dire que j'ai un cheval mais ne pas en profiter je pense que ça n'aurait pas été en adéquation avec mon rêve d'avoir un cheval.


Pour moi il faut aussi anticiper si jamais ça se passe mal pour X raison et que ton amie ne peut/veut plus travailler le cheval, quelle alternative ?

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 1312  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 17686
2 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 18h57

Je fais parti de ces proprios qui ont leurs chevaux au travail

J'ai un peu de mal avec le discours " à quoi bon avoir un cheval si ce n'est pas toi qui le monte "
Bah en fait chacun vis sa vie de proprio comme il le souhaite ...

J'ai eu une amie pendant une dizaine d'année qui ne montait son cheval que de façon épisodique en balade alors qu'elle avait un très bon de cheval de concours qui sortait classé à chaque sorties avec sa monitrice ou sa Dp
Son plaisir a elle est de voir son cheval évoluer et progresser avec sa coach pas forcément d'être dessus.

C'est un choix qui ne dépend que de toi !

Par contre attention vraiment attention avec le côté monitrice super pote ... ça peut vite tourner vinaigre et tu peux vite devenir la pestiférée ...

J'ai connu ça et après 10 ans ...

Attention aussi au côté mega pote à qui tu n'oseras pas forcément dire quand ça ne te convient pas du tout

Je préfère à l'heure actuelle bien m'entendre avec ma coach/monitrice mais ne plus avoir la relation que j'ai eu par le passé

Attention aussi a pouvoir payer une pension et le travail éventuel si tu dois changer de lieu et d'enseignant en catastrophe ...

En fait c'est cool c'est beau c'est machin mais quand ça merde c'est franchement pas agréable du toit et il faut pouvoir assumer derrière

Après le côté jeune cheval à faire former ou finir de laisser grandir pendant la fin de tes études moi je trouve ça cool c'est ce que j'ai fait avec le mien et je ne regrette pas du tout cet aspect la !
Je l'ai acheté à 5 ans il me restait 2 ans d'école d'infirmière
Je le voyais que le week-end il a finit de grandir tranquillement je me faisais plaisir avec le week-end et il a été opérationnel pour commencer le vrai boulot à 7/8 ans

Harmonyla

Initié
 

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 166
0 j'aime    
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
Posté le 07/04/2021 à 19h09

Salut,

Je me pose la question du financement....

Je doute qu un job étudiant puisse payer une pension avec travail et sorties 7j sur 7

Je préfère garder mes sous et acheter un cheval plus tard, avec un vrai budget, voire des sous de côté, et surtout pouvoir m'en occuper
Page(s) : 1 2 3 4
Proprio étudiante mais cheval travaillé par qqlqun
 Répondre au sujet