Débutante, premiers doutes et interrogations...

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
2356 vues - 52 réponses - 1 j'aime - 9 abonnés

Mynaurnen

Novice

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13
Débutante, premiers doutes et interrogations...
Posté le 04/05/2022 à 09h32

Bonjour,
Je viens de commencer l'équitation en cours particulier en attendant la rentrée.
J'ai 25 ans et je rêve depuis toute petite de faire de l'équitation, mais faute de moyens, je commence tout juste.
Je n'ai pas de grande prétentions, mais j'aimerais surtout apprendre à être à l'aise avec les 3 allures.
Demain j'aurais ma 5eme leçon d'équitation et je commence sérieusement à douter de moi. J'ai lu dans de nombreux sujets que le galop était beaucoup plus agréable que le trot. Or, on essaye de galoper à chaque séance avec mon moniteur, mais j'ai vraiment du mal... Je n'arrive pas à tenir en suspension, je retombe toujours sur la selle et je "rebondit" et je termine mes séances épuisée et j'ai mal partout
Je ne vais rien lâcher car je pense que ça viendra avec le temps, mais j'aurais aimé avoir vos retours sur vos début, combien de temps avez vous mis pour être "à l'aise" au galop ?

J'ai aussi du mal au trot, au niveau de mes pieds, ils s'enfoncent dans les étriers et du coup j'ai l'étrier qui tape dans le bas du tibia, autant vous dire que c'est très désagréable...

Et si vous avez des conseils, je suis preneuse
Merci à tous ceux qui prendront le temps de me répondre

Édité par mynaurnen le 04-05-2022 à 09h33

Moncoeurm

Expert
   

Trust : 148  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 741
0 j'aime    
Débutante, premiers doutes et interrogations...
Posté le 07/05/2022 à 19h10

cesar95

Certes mais la méthode est très efficace, cela stimule les bons muscles.

Cesar95

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 540
3 j'aime    
Débutante, premiers doutes et interrogations...
Posté le 07/05/2022 à 21h44


moncoeurm a écrit le 07/05/2022 à 19h10:
@cesar95

Certes mais la méthode est très efficace, cela stimule les bons muscles.


Vous devez avoir raison. Au fond, il suffit d’expliquer au cheval que parfois il doit se porter en avant quand il y a une pression des mollets, et que d’autres fois il ne doit pas en tenir compte.

Ladygodiva

Membre ELITE Or
  

Trust : 473  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 62420
1 j'aime    
Débutante, premiers doutes et interrogations...
Posté le 07/05/2022 à 22h48

moncoeurm je ne vois pas le rapport entre serrer et desserrer les mollets et la musculature pour rester en équilibre
On parle du cavalier? Du cheval? Ce dernier ne sais donc pas se porter?

Quixote

Membre d'honneur
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3246
0 j'aime    
Débutante, premiers doutes et interrogations...
Posté le 08/05/2022 à 11h05

Je rejoins ce qui a été dit c'est la musculature qui te permettra de tenir en équilibre, surtout les abdos et les dorsaux

Pour ce qui est du galop assis c'est effectivement plus confortable que le trot mais pas forcement plus simple moi j'ai mis de nombreuses années à arriver à galoper des deux cotés, perso mon bassin fonctionnait très bien de droite à gauche (galop à gauche) mais pas du tout de gauche à droite.
Il m'a fallu un cheval qui changeait de pied dés quand je ne fonctionnais pas du bon coté pour m'apprendre
Après perso je me suis toujours sentie plus à l'aise au trot assis qu'au galop assis, c'est le cas de peu de personne mais ça existe A tel point que je n'arrive quasiment plus à faire des exos un peu technique au trot en levée

Cesar95

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 540
1 j'aime    
Débutante, premiers doutes et interrogations...
Posté le 08/05/2022 à 16h14

À lire certains conseils, je comprends que pour certains, la position en équilibre pose problème.

La position en équilibre est facile à acquérir et ne demande pas de gros efforts physiques. Pour cela, il suffit de se laisser porter par les étriers, le talon légèrement descendu, et la cheville verrouillée. C’est la plante du pied qui va reposer sur le plancher de l’étrier, c’est à dire la partie la plus large de votre botte. Les cuisses, et donc les genoux sont plaqués contre les quartiers de la selle. Il vous suffit de décoller les fesses de la selle d’un ou deux centimètres, et de les reculer plus ou moins en fonction de l’inclinaison que vous donnez à votre buste. L’objectif étant que votre centre de gravité passe par la verticalité de l’étrivière. Et vous verrez que vous resterez en équilibre facilement, sans vous fatiguer inutilement, et sans gêner le cheval.

Moncoeurm

Expert
   

Trust : 148  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 741
0 j'aime    
Débutante, premiers doutes et interrogations...
Posté le 09/05/2022 à 21h49

ladygodiva
On parle du cavalier. Je ne sais pas pourquoi ça fonctionne mais je suppose que c'est parce qu'on agit avec les mollets qu'on est bien au-dessus des étriers et cela demande des muscles.
Je ne sais pas si j'ai été clair.

Ladygodiva

Membre ELITE Or
  

Trust : 473  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 62420
0 j'aime    
Débutante, premiers doutes et interrogations...
Posté le 09/05/2022 à 22h36

moncoeurm si tu es bien au dessus de tes pieds, tes mollets ne servent pas à tenir d'autant plus qu'ils ne sont pas au contact du cheval
Page(s) : 1 2 3 4
Débutante, premiers doutes et interrogations...
 Répondre au sujet