Et si on changeait de vie?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
3495 vues - 50 réponses - 1 j'aime - 16 abonnés

Creamofsunrise

Apprenti
  

Trust : 398  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 285
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 08h56

Petit post philosophique du jour
Non je plaisante.

Est-ce que cela vous ai déjà arrivé de vous poser les questions suivantes:
- Et si je ne montais plus à cheval? qu'est ce que je pourrais faire que je ne peux pas faire actuellement?
- Et si j'arrêtais tout, mon activité dans les chevaux (pour les pros), que ferais-je de ma vie? pourrais-je travailler autrement?
- Et si je n'avais plus de chevaux à moi, quelle économie cela engendrerait quels projets je pourrais enfin mener que je ne peux faire à cause des chevaux?
- Serait-je vraiment capable de passer à autre chose (même après 30, 40, 50 ans de pratique)? ou finalement c'est limite une addiction, au fond je ne pourrais pas?

Allez vous êtes libre?
Certains ont ils passé le cap de l'arrêt pour finalement y revenir, ou certains connaissent ils des gens qui vraiment ont arrêtés définitivement sans regret et qui ont réussi à faire autre chose de leur vie?

Voilà voilà - ou la post de la fille qui fatigue avec les chevaux par moment, qui sent que ça prend trop de place, trop de temps, trop d'argent et qu'on pourrait faire le tour du monde tous les ans avec ce que ça coute une exploitation en équine -

Globs

Expert
   

Trust : 59  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 840
5 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 09h10

Sans trop détailler j'ai arrêter à deux reprises de monter à cheval (je ne suis pas pro).
Pendant mes études, pas de sous, pas le temps. Mais avec la certitude que c'était une parenthèse, cela ne m'a pas du tout couté
Puis après la mort de mon poney. J'ai arrêté pendant 6 ans. Complètement. J'ai profité pour faire de la moto. Je m'étais dit que je reprendrai un cheval à ma retraite quand j'aurai vraiment du temps pour lui.
Depuis ma vie a changé. Je m'y suis remise doucement, puis activement. Et j'ai vendu la moto, avec une larme pour le gros morceau de ma vie qui finissait de partir avec elle. Mais sans regret et avec l'objectif de reprendre une monture à sabots.
J'espère que ce projet va bientôt se concrétiser.

Je sais que j'aurai moins de temps pour autre chose. Surtout pour le jardin. Les voyages c'est pas mon truc (mais encore une fois je ne suis pas pro et l'animal sera en pension, ce n'est pas les mêmes contraintes que chez soi). Mais je sais aussi que cela me forcera à sortir de chez moi, à aller le (la) voir, à me bouger. Et qu'avec je me viderai la tête. Car les chevaux demandent à mon avis cette exigence d'être présent à eux. Et j'ai besoin de cela.

Je pourrai même aller plus loin. Je me demande toujours si j'ai bien fait d'arrêter après la mort de mon poney. Je me demande si ma vie aurait autant changé si j'avais continué d'une façon ou d'une autre à monter. Cette réponse ni moi ni personne ne l'aura jamais.

Creamofsunrise

Apprenti
  

Trust : 398  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 285
0 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 09h13

globs Et pendant les 6 ans, tu ressentais un manque?

Globs

Expert
   

Trust : 59  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 840
1 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 09h18

creamofsunrise en fait, non
C'est quand j'ai repris que je me suis rendu compte que cela m'avait manqué.
Mais pendant ces 6 ans il y a eu beaucoup d'évènements / changements / mouvements dans ma vie donc je n'ai pas eu le temps de le ressentir. À un moment j'avais commencé à chercher à remonter, je n'ai pas pu aller jusqu'au bout. À la fin, j'étais plus posée mais pas trop de temps, je commençais à refaire une balade de temps en temps. Mais cela m'a très vite frustrée. J'avais besoin de plus que cela.
Comme une drogue en fait. Pas trop dure à se désintoxiquer, mais dans laquelle on replonge très vite

Quasimir2r

Expert
   

Trust : 42  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 562
0 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 09h23

J’ai tenté une fois d’arrêter, j’ai pas tenu un mois
En revanche entre temps je suis devenue propriétaire et en ce moment, j’ai envie de mette le cheval au pré et moi de faire autre chose. Probablement car il s’est bien blessé et que je doute sans cesse malgré une rééducation qui se passe plutôt bien. Mon envie est partie, ou j’ai envie d’autre chose je ne sais pas. On déménage lui et moi pour une nouvelle vie dans quelques semaines, je verrai bien si cette morosité persiste à ce moment là.
Je ne me vois pas vendre mon cheval donc si, un jour je n’ai plus envie, il ira au pré h24.
Puis même financièrement, quand je vois tou ce qu’il coûte, c’est sûr que cela fait réfléchir

Bibil91

Membre d'honneur
   

Trust : 366  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2664
5 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 09h37


creamofsunrise a écrit le 06/08/2022 à 08h56:
? ou finalement c'est limite une addiction, au fond je ne pourrais pas?

Allez vous êtes libre?
Certains ont ils passé le cap de l'arrêt pour finalement y revenir, ou certains connaissent ils des gens qui vraiment ont arrêtés définitivement sans regret et qui ont réussi à faire autre chose de leur vie?

Voilà voilà - ou la post de la fille qui fatigue avec les chevaux par moment, qui sent que ça prend trop de place, trop de temps, trop d'argent et qu'on pourrait faire le tour du monde tous les ans avec ce que ça coute une exploitation en équine -


Oui les chevaux c est une addiction.
Comme tu dis ça te prends ton temps ton argent et on y retourne avec le sourire.

Perso c est facile : je n ai pas fait ça depuis toujours et c est assez récent que je monte à cheval ( 6 ans ) et j en ai assez peu d effet ( ça me fait du beaucoup de bien d y aller … mais je vis très bien de ne pas y aller pendant les vacances scolaires)…

C est pour moi un antidépresseur plus efficace que des médocs !
Pour moi ça agit sur les cerveaux et sur les corps pur libérer des endorphines … c est en concurrence avec le chocolat mais tellement meilleur à la santé ( quand on ne tombe pas).

Dans la vie quand on dis que quand on aime on ne compte pas … c est exactement ce qui arrive avec les chevaux… pour moi ça a commencé au début juste en brossant les shetlands avec mes enfants … donc ça n est pas lié qu à la monte mais bien au contact de l animal même en version « petite ».

Tam89

Membre ELITE Or
 

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9600
4 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 09h38

creamofsunrise

Je suis dans la catégorie des gens qui ont tout arrêté et n'ont pas repris. (pas sans regrets)

J'ai 43 ans et je monte à cheval, enfin j'ai commencé à poney depuis l'âge de 5 ans.
ça a été ma passion pendant de nombreuses années, je montais tous les jours,j'en ai fait mon métier pendant qq années.
J'ai eu une DP pendant 4 ans, j'ai fini par la récupérer c'est devenu ma jument.
Des déménagements où elle m'a suivi, je l'ai fait pouliner, j'avais tout le monde chez moi, je montais moins.
Son fils est mort alors que j'avais fini son débourrage, elle est morte qq années après.
Il me reste 2 shetlands.
Je ne monte plus depuis 10 ans, et ça me manque terriblement, je donnerai n'importe quoi pour reposer mes fesses sur un cheval, passer des barres etc...

Mais j'ai choisi un mode de vie qui ne me le permet pas, donc ...

Ma 2ème passion c'est les chiens, je suis tombée dedans aussi quand j'étais petite donc ça a pris le relais, ce n'est pas pareil mais il y a des similitudes dans le travail, souvent dans le dressage on me dit "on voit que t'as été cavalière tu vois pas les mêmes choses que nous".

Je rêve de pouvoir un jour me racheter un cheval même si je sais qu'il y a 99% de chance que ça n'arrive pas, mais je garde les 1% d'espoir...

Le point positif, ça me coute moins cher, et c'est beaucoup moins de boulot et de soucis, ma jument était un peu spéciale lol, là avec mes 2 nains ça roule nickel même quand on s'absente.

Édité par tam89 le 06-08-2022 à 09h55



Aalex_69

Membre d'honneur
   

Trust : 420  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2760
2 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 10h41

Présente, je suis dans le cheval depuis toujours (J ai 31 ans) j ai mon cheval en pension depuis 11 ans (Il en a 18 cette année). Et j ai travaillé 4 ans dans une écurie.
J ai fais des concours, des balades dans plusieurs régions/pays, ai été en vacance à la mer (Depuis la Suisse) bref il m a supporter moi et mes caprices, mes essaies, mes rêves ect...

Aujourd'hui donc après double tendinite au post j ai pris la décision de ne plus le monter, il est encore en forme et il a mérité de profiter d une retraite dans un corps en santé !

A la base je voulais me reprendre un 2ème cheval, un poulain (J avais même fais un post à ce sujet) mais j ai changé d avis, déjà le budget, ça peut toujours le faire quand on veut, mais je voulais pas vivre ce double stress.
Ensuite j estime avoit fait ce que j avais à faire dans le monde du cheval et je pense qu il y a d autre choses à faire et que le monde du cheval (Qui prend du temps et de l argent) t empêche justement de t ouvrir à autre chose.

Je rêvais même jusqu'à début de cette année avoir une maison avec de grand parc et les chevaux à la maison.

J ai changé d avis aussi la dessus.

Aujourd'hui j ai une maison qui me coûte pas grand chose donc je préfére la garder pour encore une foi pouvoir faire autre chose de la vie. De +, avec ces temps, de moins en moins de foin donc de + en + chère et pareil pour tout enfaite...

Donc j ai un autre objectif dans ma vie sur le long terme, mon cheval va veillir tranquillement et quand il ne sera plus là, je serais un peu plus libre de mes mouvements pour vivre mon projet qui demande préparation (D ou les plusieurs années)
Ainsi que les voyages, j ai été aux US cette année et je compte y retourner l année prochaine, mais faut avoir les sous.

Cherchour

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7301
3 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 10h50

Perso j’ai arrêté deux ans et demi entre les 18 et 20 ans. C’est arrivé comme ça d’un coup, je n’avais plus envie. Ca ne me manquait pas du tout. J’ai passé mon permis et fait d’autres choses. Mais paradoxalement ça m’a permis de prendre beaucoup de recul sur ma passion et mes attentes vis à vis des chevaux.

Puis j’ai passé une période difficile et un jour j’ai senti que ça me manquait, donc je me suis arrangée pour trouver une demi pension. Je me souviens exactement de ce que j’ai ressenti en me remettant à cheval. Et depuis ce St toujours resté fort.

Ensuite il y a eu une période où je montais moins sur la fin de mes études car j’avais des stages puis premiers boulots qui faisaient que je déménageais souvent.
Donc je prenais des cours une semaine sur deux en centre équestre.

Je ne suis pas sure que mon temps libre était mieux utilisé, je me souviens que le soir je restais souvent devant la télé/à lire chez moi, surtout quand il faisait mauvais. Alors que depuis que j’ai mon cheval c’est beaucoup moins le cas.

Après je ne suis pas pro, seulement propriétaire d’un cheval. Donc j’arrive à trouver un équilibre entre ma passion qui me prend du temps et d’autres activités. Le week-end c’est pas rare que j’ai un jour cheval et un jour pas cheval (par ex demain je vais en rando, ma deuxième passion). Mais par contre si je passe tout mon we auprès des chevaux c’est pour ma plus grande joie aussi.

Ceci dit il m’arrive parfois aussi de me demander ce que font les gens qui n’ont pas de cheval. Genre après le travail je suppose que pleins de collègues rentrent chez eux font leurs devoirs pour leurs enfants ou se posent devant la télé ou je ne sais quoi. Perso après le travail je suis souvent à l’écurie c’est comme si je démarrais une autre journée, alors suivant la saison je reviens chez moi transpirante ou trempée ou transie de froid. Mais j’ai toujours l’impression de m’échapper vers quelque chose dès que je prends la route des écuries

Quasimir2r

Expert
   

Trust : 42  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 562
2 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 11h14

cherchour
Je me retrouve un peu dans ce que tu dis.
J’ai jamais réussi à vraiment arrêter (et sauf une pause forcée à 18 ans de 2 ans pour préparer mes concours pro) et je me dis que parfois mon quotidien serait bien vide, même si j’ai d’autres projets ou autres choses que j’aime faire.

Je pense qu’on a des périodes plus motivantes que d’autres et qui dépendent un peu aussi de ce qui se passe dans nos vies perso et pro…

Alecto

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 314  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6743
2 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 11h55

J'ai arrêté de monter mon cheval par éthique y'a six ans environ. Ça ne me manquait pas du tout au début mais maintenant si !! S'il était plus jeune, je pense que j'aurais recommencé à le monter - il a 23 ans.

Je pense souvent aux gains de temps et d'argent que je pourrais avoir s'il n'était pas là mais en fait, la question ne se pose pas vraiment, c'est absolument inenvisageable de ne plus l'avoir, j'en prendrai soin jusqu'à sa mort bien sur :) néanmoins les chevaux ne sont pas du tout toute ma vie, je suis plus chats. Aller voir mon cheval n'est pas le plaisir ultime de ma journée, il est au pré avec des copines en pension et je n'y passe pas tous les jours, sans culpabilité.
Si c'était à refaire, je pense que j'aurais préféré ne pas en avoir à vrai dire mais je suis contente d'avoir mon gros loup avec moi

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 821  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10821
8 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 13h04

j'ai arrêté faute de temps et d'argent pdt mes études.
mais je faisais des balades pdt les vacances.
et je préparais opiniâtrement mon futur passage à l'acte d'achat et devenir proprio !

là sans cheval je resterais à bouquiner dans mon canapé, je deviendrais obèse et poussive, puis je ne saurais pas quoi faire de mes journées !

je sors d'une chirurgie lourde et j'ai qu'une idée aller aux chevaux !
mon programme de réhabilitation passe par des doses de marche progressivement rallongées et depuis 2 jours je peux aller voir mes pâtures seule ( je ne peux pas conduire)

par contre j'ai pas la force d'ouvrir les barrières (si c'est pas une poignée de ruban électrique c'est mort ! )
je peux rien porter/ tirer/ pousser , ni subir de chocs donc les relations se limitent à caresser à l'épaule en faisant attention...

je peux même pas mettre un licol = pas le droit de lever les bras...

je peux vous dire que ça me motive à guérir ! lol

Harasstgermain

Membre d'honneur
 

Trust : 607  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1806
10 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 13h04

On ne peut pas aimer tout le temps ce que l’on aimera toujours.

Tototuty

Initié
 

Trust : 92  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 110
4 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 13h12

ici, je suis pro
et franchement comme bcp de monde du milieu, je me suis posée la question de tout arrêter, surtout avec le covid.
finalement, j en ai profite pour changer ma façon de faire, et remettre mon activité plus en accord avec mes valeurs.
du coup je suis passée de club a écurie de proprio et élevage, de 40 chevaux et 2 salariés a solo avec 25 chevaux .
et je revis, c était pas les chevaux qui m usait mais vraiment le système un peu "tete dans le guidon", pas de temps libre, toujours pressée qui ne me convenait plus.
Même si j ai du vendre plusieurs chevaux et revoir totalement mon organisation, au final je suis bien plus en accord avec moi même,et aucun regrets.
après 15 ans de métier, la passion est revenue aussi forte que qd j avais 6 ans sur mon shetland, et chaque jour je mesure la chance que j ai d avoir une vrai passion qui chaque jour me fait me lever avant tellement d envie.
on est tous capable de faire pleins de choses différentes, mais souvent qd arrive le ras le bol des chevaux (surtout si on est pro) , ce n est pas les chevaux le problème c est nous et notre vision qui a changé pour s adapter aux autres

Tam89

Membre ELITE Or
 

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9600
6 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 13h22


cherchour a écrit le 06/08/2022 à 10h50:


Puis j’ai passé une période difficile et un jour j’ai senti que ça me manquait, donc je me suis arrangée pour trouver une demi pension. Je me souviens exactement de ce que j’ai ressenti en me remettant à cheval. Et depuis ce St toujours resté fort.



Je me rappelle un jour ça devait faire 5 ans que je n'étais pas monté sur ma jument, pas monté à cheval du tout d'ailleurs.
J'avais pas le moral et je me suis dit y'a qu'une balade à cheval qui me fera du bien (et pourtant je suis pas une fan des balades lol)
Quand je me suis remise en selle et qu'on a démarré, j'ai eu une impression limite indescriptible, comme si ça faisait 5 ans que j'étais en apnée et que je respirais enfin, j'avais l'impression de revivre.

A cheval je me sens tellement bien, tellement moi, tellement sereine, tellement tout, ça me manque vraiment, quand je vois mes shetlands j'ai qu'une envie c'est de monter dessus juste pour avoir cette sensation de bien être, mais les pauvres je ne leur impose pas ça lol.
Et

Creamofsunrise

Apprenti
  

Trust : 398  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 285
1 j'aime    
Et si on changeait de vie?
Posté le 06/08/2022 à 13h25

ardennesacheval j'ai été polyfracturée et 5 ans en fauteuil roulant, ça m'a jamais freinée pour monter à cheval. Par contre aujourd'hui que je suis de nouveau valide je monte quasi plus, ça me manque absolument pas. Je crois que leur contact par contre me manquerait....
Page(s) : 1 2 3 4
Et si on changeait de vie?
 Répondre au sujet