Alcool et relation difficile

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
6915 vues - 46 réponses - 0 j'aime - 32 abonnés

Lilly49

Apprenti
  

Trust : 497  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 394
Alcool et relation difficile
Posté le 13/09/2022 à 16h41

Bonjour tout le monde,

Je viens posté aujourd'hui pour trouver un peu de réconfort et de témoignages face à un évènement difficile que je viens de vivre, je ne sais plus quoi penser ... désolé d'avance pour le pavé.

Je me suis séparée de mon ex compagnon qui avait des tendances manipulatrice il y a presque un an, une histoire qui m'a beaucoup détruite psychologiquement, mais j'ai vite retrouvé du réconfort auprès d'un autre homme qui ma apporté tout ce que je cherchais.

Il était l'extrême opposé de mon ex, attentionné, compréhensif, empathique, sensible, capable de reconnaître ses tords, il me faisais des surprises (bijou, restaurant, chambre d'hôtel etc), des massages, on pouvait discuter des heures et des heures de tout et de rien, on avait énormément de choses en commun et les mêmes projets de vie, on se ressemblait beaucoup à ceci près qu'il avait un caractère plus impulsif, mais je le canalisais et lui me mettais du plomb dans la tête (j'ai une tendance à être trop gentille), Bref, il m'a aidé à m'ouvrir sur beaucoup de choses, il m'a encouragé dans mes projets, j'étais le centre de sa vie. Peut-être un peu trop, mais on était en connexion totale, c'était mon meilleur ami en plus d'être mon amant et mon copain, je pouvais tout lui dire.

Il est d'une nature jalouse très prononcée voir parano sur lequel il a fait beaucoup d'efforts et pour lequel je l'ai aidé.
Il a emménagé chez moi très vite (bien qu'il gardait son appart à côté), bref c'était 3 mois de relations courtes mais intense et fusionnelle, on était toujours ensemble, on ne voyait plus beaucoup nos amis, on partait souvent en weekend, et on commençait à chercher un logement.

Et puis un jour il a bu un peu trop après une soirée en amoureux, et ça a mal tourné, il a commencé à s'énerver parceque je me suis vexée sur un truc, à penser que je ne le prenait pas en compte, que je cherchais la merde alors qu'il avait tout fait pour qu'on passe une bonne soirée. Il commençait à devenir brutal, il ne voulait pas que je dorme pour qu'on parle, il disait que je chouinais, que j'avais pas de raison d'avoir peur, que je réagissais comme une enfant, et aussi des insultes et des menaces, au bout de quelques heures, ça s'est calmé et on a pu se coucher.

À chaque fois je le pardonnais, car il s'excusait et reconnaissait que c'était un con, qu'il fallait qu'il arrête de boire, qu'il avait été trop loin, qu'il ne pensait pas ce qu'il disait, qu'il ne me ferait jamais de mal, et la vie avec tous le positif reprenait. Ce genre de dispute on en a eu environ 3, à chaque fois sous alcool.

Il me disait qu'il aimait de temps en temps avoir cet état d'ébriété, quand on sortait je lui demandais d'arrêter de boire au bout de quelques verres mais je sentais que ça le soulait, alors je cédais, il me disait qu'il voulait me montrer que boire ne voulais pas dire que c'était mauvais, et que généralement quand ça tournait mal c'est parceque j'avais cherché la petite bête.

Hier, c'était la fois de trop, il m'a offert un bouquet quand je suis rentrée du travail, mais je n'étais pas bien, donc je lui ai dis merci et lui ai fait un bisous, ensuite je suis partie dans mon coin, il n'a pas apprécié, ce que j'ai compris, du coup je me suis excusée et j'ai essayé de me rapprocher de lui, en vain. Plus tard dans la soirée, après avoir bu du vin, il a pété les plombs, il m'a menacé de détruire ma vie, et de se suicider, il me disait que je m'en fichais de lui, que je le prenais pour un c**. que je ne l'aimais pas, que lui m'aimait comme un fou, qu'il faisait des efforts et que j'en avais rien à faire, que j'étais la femme de sa vie, que c'était ma faute s'il était dans cet état là, que je le détruisait, que je ne changeais pas sur certaines choses dont il m'avait parlé, il était brusque avec moi, j'ai tenu bon jusqu'au moment où il m'a mis une claque parceque je refusais de lui donner les clés de voiture. Ma tête a rebondi sur le mur, c'était trop, j'ai attendu qu'il aille fumer pour prendre mon sac, ma chienne et sortir, j'ai courru le plus vite possible loin de chez nous, j'ai atterri chez des gens qui m'ont aidé, mes parents sont venu me chercher.

Je n'avais jamais eu aussi peur, je n'avais jamais courru comme ça.

Aujourd'hui je reçois des messages de lui, s'excusant et me suppliant de le reprendre, me disant que je le changeais sur beaucoup de chose, que je lui apportait du bien, qu'il m'aimait trop, qu'il n'y arrive pas sans moi et qu'il a pris la décision de stopper définitivement l'alcool quitte à faire une thérapie, qu'il s'inquietait de savoir si j'allais bien, qu'il avait été trop loin etc.

Je suis complètement perdu, mes parents me protègent et me résonnent, mais c'est très compliqué pour moi, en dehors de l'alcool, c'est quelqu'un de super, de très aimant et attentionné avec qui je me projetais, il est tout ce que je recherche.

Je suis triste, déçu, perdue et le pire c'est que je ne commande pas mes sentiments, je l'aime quand même et il me manque. C'est très compliqué, je ne pensais pas que ça m'arriverai un jour, encore moins avec lui ... J'ai de la peine pour lui car je sais que beaucoup de chose le bouffe mentalement, il a eu une vie mouvementée et parfois j'ai envie de l'aider a s'en sortir car j'ai vu des témoignages dancien alcoolique et homme violent qui s'en sont sorties, mais en même temps, qui me dis que ça ne recommencera pas. Ma tête est dans le brouillard totale ...

Désolé pour le pavé, mais ça fait du bien d'écrire, jusqu'à hier (ou mes parents l'ont appris) je n'en ai parlé à personne, je ne voulais pas être jugé et qu'on le juge ...

Je suis preneuse de tout conseil, témoignage ou autre qui pourrait m'aider à y voir plus clair et à trouver un peu de réconfort

Édité par lilly49 le 13-09-2022 à 17h00


Sujet déplacé - 
Modérateur : geriko42

Sisi89

Initié
 

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 94
0 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 29/09/2022 à 19h12

Ma maman est alcoolique depuis des années, cela fait plus de 10 ans que je ne vis plus avec elle mais son emprise est toujours là lors de ces crises et pourtant il n'y a plus que le téléphone pour m'atteindre. C'est une maladie très difficile à soigner si la personne n'est pas prête à se prendre en charge de façon totale et suivie par des professionnelles. Je te conseille de prendre des distances et te protéger en dépit de la peine de voir la personne aimée se détruire et tout détruire.
Page(s) : 1 2 3 4
Alcool et relation difficile
 Répondre au sujet