Alcool et relation difficile

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
6583 vues - 46 réponses - 0 j'aime - 32 abonnés

Lilly49

Apprenti
  

Trust : 487  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 392
Alcool et relation difficile
Posté le 13/09/2022 à 16h41

Bonjour tout le monde,

Je viens posté aujourd'hui pour trouver un peu de réconfort et de témoignages face à un évènement difficile que je viens de vivre, je ne sais plus quoi penser ... désolé d'avance pour le pavé.

Je me suis séparée de mon ex compagnon qui avait des tendances manipulatrice il y a presque un an, une histoire qui m'a beaucoup détruite psychologiquement, mais j'ai vite retrouvé du réconfort auprès d'un autre homme qui ma apporté tout ce que je cherchais.

Il était l'extrême opposé de mon ex, attentionné, compréhensif, empathique, sensible, capable de reconnaître ses tords, il me faisais des surprises (bijou, restaurant, chambre d'hôtel etc), des massages, on pouvait discuter des heures et des heures de tout et de rien, on avait énormément de choses en commun et les mêmes projets de vie, on se ressemblait beaucoup à ceci près qu'il avait un caractère plus impulsif, mais je le canalisais et lui me mettais du plomb dans la tête (j'ai une tendance à être trop gentille), Bref, il m'a aidé à m'ouvrir sur beaucoup de choses, il m'a encouragé dans mes projets, j'étais le centre de sa vie. Peut-être un peu trop, mais on était en connexion totale, c'était mon meilleur ami en plus d'être mon amant et mon copain, je pouvais tout lui dire.

Il est d'une nature jalouse très prononcée voir parano sur lequel il a fait beaucoup d'efforts et pour lequel je l'ai aidé.
Il a emménagé chez moi très vite (bien qu'il gardait son appart à côté), bref c'était 3 mois de relations courtes mais intense et fusionnelle, on était toujours ensemble, on ne voyait plus beaucoup nos amis, on partait souvent en weekend, et on commençait à chercher un logement.

Et puis un jour il a bu un peu trop après une soirée en amoureux, et ça a mal tourné, il a commencé à s'énerver parceque je me suis vexée sur un truc, à penser que je ne le prenait pas en compte, que je cherchais la merde alors qu'il avait tout fait pour qu'on passe une bonne soirée. Il commençait à devenir brutal, il ne voulait pas que je dorme pour qu'on parle, il disait que je chouinais, que j'avais pas de raison d'avoir peur, que je réagissais comme une enfant, et aussi des insultes et des menaces, au bout de quelques heures, ça s'est calmé et on a pu se coucher.

À chaque fois je le pardonnais, car il s'excusait et reconnaissait que c'était un con, qu'il fallait qu'il arrête de boire, qu'il avait été trop loin, qu'il ne pensait pas ce qu'il disait, qu'il ne me ferait jamais de mal, et la vie avec tous le positif reprenait. Ce genre de dispute on en a eu environ 3, à chaque fois sous alcool.

Il me disait qu'il aimait de temps en temps avoir cet état d'ébriété, quand on sortait je lui demandais d'arrêter de boire au bout de quelques verres mais je sentais que ça le soulait, alors je cédais, il me disait qu'il voulait me montrer que boire ne voulais pas dire que c'était mauvais, et que généralement quand ça tournait mal c'est parceque j'avais cherché la petite bête.

Hier, c'était la fois de trop, il m'a offert un bouquet quand je suis rentrée du travail, mais je n'étais pas bien, donc je lui ai dis merci et lui ai fait un bisous, ensuite je suis partie dans mon coin, il n'a pas apprécié, ce que j'ai compris, du coup je me suis excusée et j'ai essayé de me rapprocher de lui, en vain. Plus tard dans la soirée, après avoir bu du vin, il a pété les plombs, il m'a menacé de détruire ma vie, et de se suicider, il me disait que je m'en fichais de lui, que je le prenais pour un c**. que je ne l'aimais pas, que lui m'aimait comme un fou, qu'il faisait des efforts et que j'en avais rien à faire, que j'étais la femme de sa vie, que c'était ma faute s'il était dans cet état là, que je le détruisait, que je ne changeais pas sur certaines choses dont il m'avait parlé, il était brusque avec moi, j'ai tenu bon jusqu'au moment où il m'a mis une claque parceque je refusais de lui donner les clés de voiture. Ma tête a rebondi sur le mur, c'était trop, j'ai attendu qu'il aille fumer pour prendre mon sac, ma chienne et sortir, j'ai courru le plus vite possible loin de chez nous, j'ai atterri chez des gens qui m'ont aidé, mes parents sont venu me chercher.

Je n'avais jamais eu aussi peur, je n'avais jamais courru comme ça.

Aujourd'hui je reçois des messages de lui, s'excusant et me suppliant de le reprendre, me disant que je le changeais sur beaucoup de chose, que je lui apportait du bien, qu'il m'aimait trop, qu'il n'y arrive pas sans moi et qu'il a pris la décision de stopper définitivement l'alcool quitte à faire une thérapie, qu'il s'inquietait de savoir si j'allais bien, qu'il avait été trop loin etc.

Je suis complètement perdu, mes parents me protègent et me résonnent, mais c'est très compliqué pour moi, en dehors de l'alcool, c'est quelqu'un de super, de très aimant et attentionné avec qui je me projetais, il est tout ce que je recherche.

Je suis triste, déçu, perdue et le pire c'est que je ne commande pas mes sentiments, je l'aime quand même et il me manque. C'est très compliqué, je ne pensais pas que ça m'arriverai un jour, encore moins avec lui ... J'ai de la peine pour lui car je sais que beaucoup de chose le bouffe mentalement, il a eu une vie mouvementée et parfois j'ai envie de l'aider a s'en sortir car j'ai vu des témoignages dancien alcoolique et homme violent qui s'en sont sorties, mais en même temps, qui me dis que ça ne recommencera pas. Ma tête est dans le brouillard totale ...

Désolé pour le pavé, mais ça fait du bien d'écrire, jusqu'à hier (ou mes parents l'ont appris) je n'en ai parlé à personne, je ne voulais pas être jugé et qu'on le juge ...

Je suis preneuse de tout conseil, témoignage ou autre qui pourrait m'aider à y voir plus clair et à trouver un peu de réconfort

Édité par lilly49 le 13-09-2022 à 17h00


Sujet déplacé - 
Modérateur : geriko42

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 490  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18633
20 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 13/09/2022 à 19h51

Evidemment de tout coeur avec toi et déjà BRAVO d'être partie et d'en avoir parlé à tes parents, c'était la chose à faire.

Deux choses :

- les gens sont toujours parfaits une fois qu'on enlève leurs défauts. S'il était pas jaloux et qu'il buvait pas et qu'il s'énervait pas et que ceci cela ... il serait parfait. Ben ouais mais il fait tout ça donc non. Les actes comptent, pas le "potentiel".

- l'amour, c'est bien, c'est important, mais notre bien être passe avant l'amour / les sentiments. On a le droit d'être amoureux de quelqu'un de toxique pour nous, ça arrive, à chacun d'arriver à prendre du recul et les bonnes décisions malgré les sentiments.


Si en 3 mois vous en arrivez déjà à une escalade disputes, insultes, coup... C'est chaud. Quiebro a très bien décrit le cycle des violences conjugales. Violence, excuses, efforts temporaires, violence, faire culpabiliser, excuses, efforts temporaires, re violence, à chaque fois crescendo..

Il a des soucis, à lui de les régler. Tu n'as pas à être un dommage collatéral.


Le réconfort, tu dois le trouver en toi même, avec tes proches fiables (famille, amis, animaux..), avec tes passions.. ta vie en général. Tu ne dois pas te dire qu'il faut que tu trouves un mec pour qu'il t'apporte tout ça.

Natcel

Apprenti
  

Trust : 29  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 261
25 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 13/09/2022 à 20h40

Arrête de lui chercher des excuses. L'alcool n'est pas une excuse à la violence. Au contraire, au lieu d'avoir un seul gros problème il en a deux, l'alcool et la violence. Les deux ne vont pas se résoudre tout seuls miraculeusement.

Dans la façon dont tu décris les faits, on a l'impression que tu te sens en partie responsable de son comportement et entre les lignes, j'ai aussi l'impression que tu souhaiterais qu'on te réponde qu'il va arrêter de boire grâce à toi, que vous allez rapidement vous remettre ensemble, vivre heureux et avoir beaucoup d'enfants.

Non non et non. Il faut avoir le courage de couper les ponts, ce qu'il a fait est juste impardonnable. Fais confiance à ta famille qui t'aime et veut te protéger et surtout tiens bon. Tu ne trouveras jamais le bonheur avec quelqu'un comme lui. La sécurité est un besoin fondamental pour n'importe qui et tu ne te sentirais plus jamais en sécurité avec lui maintenant qu'il a été aussi loin dans la violence.

Vous n'avez encore que 3 mois de relation. Ça ne sera jamais aussi facile de partir que maintenant. Imagine qu'il revienne après avoir arrêté de boire et promis de changer de comportement. Au moindre accident de la vie (problème au travail, deuil,...) il pourrait replonger. Ce jour là, vous aurez peut-être une maison en commun, des enfants. Ce sera alors 10 fois plus compliqué de le quitter.

Bon courage, le plus dur est fait

Rubyx3

Apprenti
  

Trust : 154  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 340
7 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 13/09/2022 à 23h26

Bonjour,

Déjà tu fais bien de venir de parler de ça ici, c’est important de vider son sac et d’essayer de trouver de l’aide.

J’ai vécu une relation de presque 3 ans, avec un pervers narcissique, manipulateur et violent. Je n’ai qu’un conseil à te donner : pars, et vite. Je sais que c’est dur, je sais que tu penses pouvoir l’aider et que malgré tout dans ces bons moments il est super, mais avec le temps, ça fera qu’empirer.

Si tu ne l’as pas déjà fais, je t’invite à lire mon sujet dans le forum adultes « je n’arrive pas à partir ». Comme toi, mon ex m’a frappé, insulté, traiter comme une moins que rien, il ne buvait pas spécialement mais il se droguait et à chaque fois je l’ai pardonné, à chaque fois je suis revenue, car j’avais espoir que ça s’arrange. Sauf que c’était pire, à chaque fois ça empirait jusqu’à commettre l’irréparable. J’ai mis longtemps à partir, j’ai eu énormément de mal, parce que comme toi je l’aimais, comme toi je me raccrochais aux bons moments. Et aujourd’hui ça fait 6 mois que ma nouvelle vie a commencé, et comment dire ? Je me sens revivre et pas un seul jour je n’ai regretté cette décision.

Je te dis pas que ce sera facile, mais je suis sûr que tu es très courageuse. Protèges toi et entoures toi des bonnes personnes. Bon courage

Rubyx3

Apprenti
  

Trust : 154  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 340
0 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 13/09/2022 à 23h30

Bonjour,

Déjà tu fais bien de venir de parler de ça ici, c’est important de vider son sac et d’essayer de trouver de l’aide.

J’ai vécu une relation de presque 3 ans, avec un pervers narcissique, manipulateur et violent. Je n’ai qu’un conseil à te donner : pars, et vite. Je sais que c’est dur, je sais que tu penses pouvoir l’aider et que malgré tout dans ces bons moments il est super, mais avec le temps, ça fera qu’empirer.

Si tu ne l’as pas déjà fais, je t’invite à lire mon sujet dans le forum adultes « je n’arrive pas à partir ». Comme toi, mon ex m’a frappé, insulté, traiter comme une moins que rien, il ne buvait pas spécialement mais il se droguait et à chaque fois je l’ai pardonné, à chaque fois je suis revenue, car j’avais espoir que ça s’arrange. Sauf que c’était pire, à chaque fois ça empirait jusqu’à commettre l’irréparable. J’ai mis longtemps à partir, j’ai eu énormément de mal, parce que comme toi je l’aimais, comme toi je me raccrochais aux bons moments. Et aujourd’hui ça fait 6 mois que ma nouvelle vie a commencé, et comment dire ? Je me sens revivre et pas un seul jour je n’ai regretté cette décision.

Je te dis pas que ce sera facile, mais je suis sûr que tu es très courageuse. Protèges toi et entoures toi des bonnes personnes. Bon courage

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 27541
18 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 14/09/2022 à 01h16


Citation :
J'ai de la peine pour lui car je sais que beaucoup de chose le bouffe mentalement, il a eu une vie mouvementée et parfois j'ai envie de l'aider a s'en sortir car j'ai vu des témoignages dancien alcoolique et homme violent qui s'en sont sorties

Les gens qui s'en sortent sont ceux qui font d'eux-mêmes les démarches pour se sortir du marasme qui les blesse et blesse leurs proches. Ce n'est pas à toi de tendre l'autre joue et de le porter pour qu'il règle les problèmes qui font qu'il est violent et a un sérieux problème avec l'alcool.
Qu'il rentre chez lui, se soigne (pour de vrai, pas un "je vais voir un psy promis", les promesses n'engagent que ceux qui y croient) et tu verras bien si d'ici là :
1) tu as encore envie d'être avec lui
2) il a vraiment évolué
Parce que traiter des problèmes d'alcool et de violence, ça ne se fait pas en deux semaines et c'est un vrai travail. Un travail que toi, tu ne peux pas faire même avec toute la bonne volonté du monde. Tu vas juste y laisser ta peau. C'est facilement plusieurs mois voir années de travail. Et tu n'as pas à supporter ça pendant tout ce temps en jonglant entre ses crises. Parce qu'il y en aura d'autres.

Le déroulé de votre dernière dispute me fait penser à une des disputes que raconte l'autrice de "Tant pis pour l'amour". C'est un récit autobiographique. Si tu peux te la procurer, sinon il y a quelques pages sur Internet... Ton ex, il a dépassé les bornes complet. Tu n'avais rien fait pour te prendre des violences pareilles... C'est toi qui va finir bouffée mentalement...

Et si tu veux un témoignage... Le mec "bouffé mentalement", en détresse, j'y ai eu droit. Et je suis encore avec. Mais il n'a jamais, ô grand jamais, levé la main sur moi, jamais accusé d'être responsable de sa détresse, jamais sous-entendu que je ne l'aimais pas assez, jamais été brutal ou insultant... Des gaffes il m'en a faite des belles pourtant, mais rien d'aussi violent. Et aucune de ses gaffes n'est passé, au mieux ça provoquait une grosse explication et un "je veux être seule ce weekend". Et il a pas attendu 36 ans ni que je le mette au pied du mur pour aller poser ses fesses en thérapie, il l'a fait tout seul comme un grand, il a suivi un traitement comme un grand... Et ça a pas été des mois facile pour autant.
S'il avait osé lever la main sur moi, m'insulter ou me déprécier, il aurait dégagé sur le champs. Un ex toxique j'en ai déjà eu un, et ça m'a suffit. Le mec qui te culpabilise pour tout, qui te laisse sous entendre que tout est de ta faute, qui est attentionné puis distant puis attentionné puis dépreciateur... J'y ai eu droit et la meilleure chose que j'ai faite ça a été de me barrer. Grâce à ce forum !

Reste loin de lui et prends soin de toi. Tu mérites mille fois mieux

Foine

Membre d'honneur

Trust : 270  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1395
1 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 14/09/2022 à 09h03

Je compatis. Moi aussi j'ai un compagnon qui a des tendances addictives, notamment avec l'alcool. Je sais à quel point on peut être désemparée, avoir peur, et comme tout peut être facilement oublié quand il redevient lui-même.
Par contre mon chéri va de mieux en mieux et il n'a jamais jamais été violent ou mauvais avec moi. La clé avec ce genre de problème c'est de pouvoir en discuter, sinon tu sais qu'il n'y aura pas d'amélioration. Et il faut aussi que la personne fasse des démarches pour aller mieux. Mon chéri par exemple a fait une dépression, ça a été le pire moment. C'est quand il s'est fait soigner que c'est allé bien mieux.

Ta situation est quand même alarmante car ton homme est violent et la situation semble empirer... Ne va pas te mettre en danger pour lui, personne ne mérite ça. Ca peut aller très loin ce genre de problème, alors prends soin de toi, sois un peu égoïste ;)

Argamelle

Membre VIP
  

Trust : 1082  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4881
18 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 14/09/2022 à 09h14

Ce monsieur est alcoolique : incapacité à s'arrêter de boire une fois qu'il a pris un verre. Et ses actes montrent une dépendance forte.
La plupart du temps la solution pérenne et viable pour un alcoolo-dépendant c'est d'arrêter toute prise d'alcool même minime, et ce, pour le restant de ses jours (pour ce que l'on en sait actuellement)

Autant dire que c'est l'engagement du reste d'une vie, pour un ou une alcoolique. C'est d'une difficulté sans nom, dont aucune personne non dépendante ne peut avoir idée.

Tout ça ce n'est envisageable que si la personne a pris conscience de la catastrophe et essaye de s'en sortir. Même comme ça, ce n'est pas gagné.
Même quand la personne reconnait que le problème c'est l'alcool, rien n'est acquis, tout reste à faire : c'est une drogue . Le cerveau réclame sa dose.


Mais rien que la prise de conscience peut prendre des années, des dizaines d'années. Parfois elle ne vient jamais. Parfois elle arrive trop tard pour sauver la sociabilité, le travail, la vie même.

Cet homme n'a même pas encore atteint le stade "j' ai un problème". Il en est encore à accuser les autres. Autant dire que le stade du soin est encore bien loin.

Se barrer vite fait est la solution qui t'apportera le moins d'atteintes physiques , de soucis financiers, de peur et de désespoir.

Tu n'as pas d'enfants avec lui, pas de réelles attaches financières, pas de contrat avec lui : il faut en profiter. Par contre je serais toi je couperais autant que possible le contact : changer d'appartement, de numéro, prévenir les gens que tu ne veux plus le voir et pourquoi, aller voir la police. Car il reviendra te voir, tout gentil et repentant, jusqu'à la prochaine prise d'alcool. C'est toujours comme ça que cela se passe. Toujours. Tu n'imagine même pas le nombre de personnes ayant déjà vécu ça.

Attention car quand on est dans l'entourage d'un malade alcoolique, on a tendance à le soutenir, ce qui ne fait qu'aggraver la situation. Il n'y a que lui qui peut s'aider, tout le reste est une chimère. C'est pour ça que si il n'a pas l'intention de se soigner, il faut partir.

Tu peux essayer de prendre contact avec Al-anon http://al-anon-alateen.fr/
Ils connaissent bien malheureusement ce type de problématique, et ils sauront t'expliquer ce qui se passe, pour lui et pour toi, et comment réagir.

Amghar

Maître
    

Trust : 162  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1021
13 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 14/09/2022 à 10h02

Tout d'abord, courage , ce genre de situation est terriblement destructrice...

Si en 3 mois de "relation" vous en êtes à 4 altercations violentes sous l'emprise de l'alcool, on ne peut pas dire que "c'est un mec bien en dehors de l'alcool" et... Tous les alcooliques ne sont systématiquement violent envers les autres ( ce qui ne les empêchent pas d'êtres destructeurs pour les autres ). Tu l'as rencontré à un moment où tu n'étais pas bien, ou tes blessures précédentes étaient ouvertes, lui, il s'est engoufré dans la brêche, peut etre pour soigner ses propres blessures ou en pensant qu'il pourrait te manipuler à sa guise... ( Je pense qu'il n'est pas devenu alcoolique en 3 mois de relation avec toi ... Le pbm est antérieur ).

Tu as eu le bon reflexe de fuir, il ne faut JAMAIS s'habituer à accepter une situation où on ne nous respecte pas et surtout ne jamais trouver d'excuse pour l'accepter.

Il doit se soigner seul et réapprendre ( ou apprendre ? ) à se comporter correctement. Ca peut prendre des mois et des années, ou toute une vie pour se sortir de l'alcoolisme.

Ce que je vais dire manque sans doute d'empathie car l'alcoolisme est une maladie, mais franchement des mecs sains , il y'en a, ne gache pas ta vie à essayer de sauver celui-ci.

Prends le temps de digérer ces deux relations foireuses, de te retrouver , de cicatriser, savoir ce que tu veux dans une relation , et ensuite tu pourras tomber sur un mec sain et envisager de constuire qqchose et surtout de vivre selon tes choix.

Courage

Ladygodiva

Membre ELITE Or
  

Trust : 473  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 63281
1 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 14/09/2022 à 12h38

lilly49 j'approuve à 100% ce qu'a écrit argamelle.
Prends le temps de la relire, va sur le site qu'elle t'a indiqué.

Lascauxhavane

Membre d'honneur
  

Trust : 34  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2291
1 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 14/09/2022 à 14h52

Je compatis

Fandada

Membre ELITE Or
  

Trust : 1571  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22911
11 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 14/09/2022 à 16h57

badmonster
" les gens sont toujours parfaits une fois qu'on enlève leurs défauts. S'il était pas jaloux et qu'il buvait pas et qu'il s'énervait pas et que ceci cela ... il serait parfait. Ben ouais mais il fait tout ça donc non. "



Mais c'est tellement ça !

Leif

Membre VIP
   

Trust : 930  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5060
6 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 14/09/2022 à 17h23

Dans ton récit je vois un alcoolique et un pervers narcissique...

Il a un problème avec l'alcool
Il a un problème de jalousie
Il a un problème avec toi en fait, mais, c'est lui le problème !

Il a comportement de manipulateur aussi, il s'énerve, t'en envoie plein la tronche et après il s'excuse, te fait des cadeaux etc.

C'est le cycle de la maltraitance

Protège toi

Pars et va parler à un pro, ça te fera du bien et te fera comprendre par quoi tu es passée et comment ne pas renouveler ces situations dans d'autres relations

Que lui veuille ou ne veuille pas être soigné ce n'est pas ton problème

Par contre, toi, tu dois panser tes blessures pour avancer, pour ne pas que tes relations futures pâtissent de tes ex relations (on garde beaucoup en mémoire, même inconsciemment)

Courage !

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 27541
21 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 14/09/2022 à 17h26

Celui-là ne sera jamais de trop...



Ton bonhomme, il a pas eu juste un point rouge une fois parce que tu avais écrasé son cochon-d'Inde et que ça l'a rendu chafouin. Il en a plusieurs. Il a beaucoup trop de point "violence". Et badmonster a tout dit, on ne peut pas enlever les défauts. "Si" il n'était pas alcoolo-dépendant, "si" il ne me rejetait pas la faute, "si" il ne m'avait pas fait du chantage, "si" il ne m'avait pas frappé... Ça fait trop de "si", ce n'est pas le "si il faisait la vaisselle". Ce sont des "si" trop dangereux.

Il est temps pour toi de laisser tomber ce mec, comme tu l'as fait avec ton ex. Tu ne peux le sauver et tu ne dois pas t'oublier pour quelqu'un d'autre. Jamais. Et n'hésite surtout pas à te faire aider auprès d'un professionnel pour finir de guérir de ta première relation avec un manipulateur et de celle-ci. Tu as très bien fait

Cherchour

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7422
4 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 14/09/2022 à 17h33

De base, on ne change pas les gens. Donc c’est vraiment louable de vouloir jouer à la bonne samaritaine qui va venir en aide au pauvre homme en détresse.

Mais dans les faits, ce genre de personne ne change pas car l’autre est toujours la cause de leur malheur, de leur mal être et de leur misérable vie. Je ne sais pas comment ça se passe dans leur tête mais le cheminement doit être super long pour réussir à comprendre qu’ils sont le problème et ensuite réussir à mettre des choses en place pour évoluer.

Entre temps toi tu auras bien souffert mentalement et probablement physiquement pour rien du tout.

Tu n’es pas la cause de son problème, tu ne peux pas grand chose pour lui. Par contre tu te dois envers toi même d’exiger qu’on te respecte et te traite de manière correcte

Ne restes pas seule, parles en a tes parents, tes amis, va voir un psy, appelle les numéros dédiés aux violences, sauves la personne que tu es

Wika

Expert
   

Trust : 65  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 823
2 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 14/09/2022 à 18h56

100% d'accord avec le message de klavel

Le mieux que tu puisses faire pour l'aider, c'est justement de le laisser se débrouiller seul, et faire lui même le chemin qu'il faut pour un jour avoir une relation saine avec quelqu'un.

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 845  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11005
5 j'aime    
Alcool et relation difficile
Posté le 14/09/2022 à 20h39


Citation :
Il me disait qu'il aimait de temps en temps avoir cet état d'ébriété, quand on sortait je lui demandais d'arrêter de boire au bout de quelques verres mais je sentais que ça le soulait, alors je cédais, il me disait qu'il voulait me montrer que boire ne voulais pas dire que c'était mauvais, et que généralement quand ça tournait mal c'est parceque j'avais cherché la petite bête.

Ca sent vraiment le pâté...
il ne sait pas se contrôler pour éviter de boire.
Il ne sait plus se contrôler qd il a bu
il t'accuse en +...

ça n'ira pas en s'arrangeant.

s'il rejette la faute toujours sur toi... alors qu'il a un libre-arbitre, il est adulte quand même.
il essaie de te manipuler et culpabiliser.

Puis la violence physique est inexcusable : fuis, vite et loin !


Citation :
qu'il a pris la décision de stopper définitivement l'alcool quitte à faire une thérapie, qu'il s'inquietait de savoir si j'allais bien, qu'il avait été trop loin etc.

dis-lui que tu fais un break pendant au moins 6 mois, pdt ce temps ça lui laisse le temps de se soigner, d'aller voir des psy, groupes de parole, addictologues ou je ne sais quoi.

Mais l'alcool semble être juste lé declencheur d'une violence enfermée "en temps normal".

Peut-être que tu n'as vu que ce déclencheur-là mais qu'il en existe d'autres. Et peut-être qu'un jour, il ne boira pas mais un incident appuiera sur la gâchette et il te re mettra une volée... c'est aussi à prendre en compte...


Citation :
Je suis triste, déçu, perdue et le pire c'est que je ne commande pas mes sentiments, je l'aime quand même et il me manque.

Evidemment c'est dur. Toute rupture est difficile et en + de faire le deuil de ta relation tu dois faire le deuil de ta projection vers le futur avec un mec sympa, attentionné...
mais protège-toi en priorité !

Ca sera encore plus difficile dans 2 ans ou dans 5 ans quand il t'aura fait des bleus plein la figure.


Citation :
J'ai de la peine pour lui car je sais que beaucoup de chose le bouffe mentalement, il a eu une vie mouvementée et parfois j'ai envie de l'aider a s'en sortir

ces sentiments t"honorent en tant qu'être humain mais l'aider c'est peut-être aujourd'hui lui faire un électrochoc ou le mettre face à un ultimatum.
Si tu reviens vers lui dans l'état actuel des choses, tu ne fais que rentrer dans son jeu victimaire "moi je t'aime tellement, c'est toi qui as encore merdé" puis une baffe par conséquent tu la mérites.

Il n'y a que lui qui puisse se soigner, avec une aide professionnelle car là il est arrivé très loin (coups !)

tu vois bien que nul dialogue n'est possible puisque qd tu cherches à t'excuser il n'en tient pas compte... il reproduit un schéma dans lequel son rôle est la victime , toi tu es le "bourreau" tu fais tout de travers, par conséquent faut bien qu'il te "corrige".
Ne rentre pas dans ce rôle de n'est pas l'aider ! C'est juste le conforter dans ses "névroses" ou je ne sais comment ce souci se nomme...

l'aider c'est briser le cycle infernal en disant clairement NON.
non il n'est pas victime de tes manigances ou de tes comportements erronnés.
Non ta vie n'est pas d'être à ses pieds pour jouer le role de la mégère à cause de qui il a tous les ennuis.
non tu ne supporteras aucun coup, aucun rabaissement, aucune méprise ni torture. Tu es toi, avec tes envies, ton libre-arbitre, tu n'es pas sa chose ou sa marionnette ou son plâtre sur bras cassé !

courage, c'est dur mais en passer par là est nécessaire !
Page(s) : 1 2 3 4
Alcool et relation difficile
 Répondre au sujet